Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 19:08

Le samedi 4 juillet fut à nouveau une belle journée pour les 25 participants à la septième sortie de l'année 2015 (sans compter bien sûr les autres rendez-vous tels que week-ends, conférences, festival etc... ). Comme pour la sortie à Guerlédan c'est à Alexis LE PRIELLEC que nous devons cette découverte de la région de Corlay.

Je remercie Christiane ROLLAND pour sa photo d'une truite bondissant hors de l'eau pour capturer une libellule. Si je reçois d'autres photos je les ajouterai à la fin de l'article...Voilà, c'est fait je viens d'ajouter des photos de Jacques AUMONT
Il est 10 heures et Alexis accueille les arrivants...

Il est 10 heures et Alexis accueille les arrivants...

... avant de leur faire découvrir en premier lieu l'hippodrome.

... avant de leur faire découvrir en premier lieu l'hippodrome.

C'est, bien assis sur les tribunes,...

C'est, bien assis sur les tribunes,...

... que nous apprenons (avec les explications détaillées d'Alexis) toute l'histoire de ce vaste ensemble nommé "Hippodrome du Petit-Paris".

... que nous apprenons (avec les explications détaillées d'Alexis) toute l'histoire de ce vaste ensemble nommé "Hippodrome du Petit-Paris".

Ensuite nous faisons un petit tour pour examiner...

Ensuite nous faisons un petit tour pour examiner...

... différents obstacles que les chevaux doivent sauter...

... différents obstacles que les chevaux doivent sauter...

... avec toujours les explications de notre guide.

... avec toujours les explications de notre guide.

Sur ce green régulièrement arrosé, nous avons repéré de nombreuses taupinières...

Sur ce green régulièrement arrosé, nous avons repéré de nombreuses taupinières...

... et nous discutons ici avec les personnes qui sont chargées de piéger ces hôtes indésirables.

... et nous discutons ici avec les personnes qui sont chargées de piéger ces hôtes indésirables.

Nous arrivons maintenant dans la zone d'hébergement des chevaux...

Nous arrivons maintenant dans la zone d'hébergement des chevaux...

... où nous entrons.

... où nous entrons.

C'est un endroit avec soins et douche pour les animaux qui reviennent de faire de l'exercice.

C'est un endroit avec soins et douche pour les animaux qui reviennent de faire de l'exercice.

Ici, pour leur faire faire de l'exercice (mais sans cavalier cette fois...), on oblige les chevaux à tourner dans ce manège fermé...

Ici, pour leur faire faire de l'exercice (mais sans cavalier cette fois...), on oblige les chevaux à tourner dans ce manège fermé...

... à une allure qui leur est imposée par ce système électronique situé à l'extérieur.

... à une allure qui leur est imposée par ce système électronique situé à l'extérieur.

Nous arrivons maintenant dans le haras.

Nous arrivons maintenant dans le haras.

Alexis nous y pilote...

Alexis nous y pilote...

... et il va être secondé par deux personnes qui y travaillent... vous voyez ici de dos la première...

... et il va être secondé par deux personnes qui y travaillent... vous voyez ici de dos la première...

... qui nous explique comment s'opère la surveillance des juments enceintes.

... qui nous explique comment s'opère la surveillance des juments enceintes.

Une seconde personne présente les étalons...

Une seconde personne présente les étalons...

... à un groupe des plus attentifs...

... à un groupe des plus attentifs...

... avec réponse aux nombreuses questions posées.

... avec réponse aux nombreuses questions posées.

Pour terminer, dans ce box que l'on devine à l'arrière du groupe...

Pour terminer, dans ce box que l'on devine à l'arrière du groupe...

... c'est avec un adorable petit poulain que nous avons rendez-vous.

... c'est avec un adorable petit poulain que nous avons rendez-vous.

L'heure du pique-nique étant arrivée, nous trouvons dans un cadre splendide...des bancs et de l'ombre...

L'heure du pique-nique étant arrivée, nous trouvons dans un cadre splendide...des bancs et de l'ombre...

... (avec aussi des toilettes à proximité...) pour reprendre agréablement des forces.

... (avec aussi des toilettes à proximité...) pour reprendre agréablement des forces.

C'est ensuite sur le parking à l'entrée du chateau que le groupe se retrouve...

C'est ensuite sur le parking à l'entrée du chateau que le groupe se retrouve...

... avant d'entrer visiter ce musée...

... avant d'entrer visiter ce musée...

... où sont visibles de nombreuses voitures et calèches.

... où sont visibles de nombreuses voitures et calèches.

Pour chacun des véhicules une explication était fournie...

Pour chacun des véhicules une explication était fournie...

... ce qui m'a permis personnellement d'apprendre que l'une d'elles (semblable à celles que j'ai connu dans mon enfance...) était autrefois fabriquée à St-Alban.

... ce qui m'a permis personnellement d'apprendre que l'une d'elles (semblable à celles que j'ai connu dans mon enfance...) était autrefois fabriquée à St-Alban.

Dans ce musée on trouve aussi des explications sur le chateau lui-même... que certains consultent maintenant.

Dans ce musée on trouve aussi des explications sur le chateau lui-même... que certains consultent maintenant.

Mais des explications plus concrètes...

Mais des explications plus concrètes...

... nous serons données par Alexis dans l'enceinte même du chateau.

... nous serons données par Alexis dans l'enceinte même du chateau.

Ensuite nous descendons sur les bords d'un premier étang où il y avait un concours de pêche... nous discutons ici avec l'un des participants.

Ensuite nous descendons sur les bords d'un premier étang où il y avait un concours de pêche... nous discutons ici avec l'un des participants.

Puis la balade reprend dans un cadre verdoyant...

Puis la balade reprend dans un cadre verdoyant...

... nous arrivons ainsi à ce premier pont...

... nous arrivons ainsi à ce premier pont...

... et c'est là que voulant photographier une libellule, Christiane ROLLAND "saisit au bond" cette truite !

... et c'est là que voulant photographier une libellule, Christiane ROLLAND "saisit au bond" cette truite !

C'est là aussi que Jean-Paul nous montre une "énième" galle...

C'est là aussi que Jean-Paul nous montre une "énième" galle...

... sur ce rameau d'un conifère. (Je vous indiquerai les noms dès que Jean-Paul m'aura renseigné).

... sur ce rameau d'un conifère. (Je vous indiquerai les noms dès que Jean-Paul m'aura renseigné).

Nous faisons ensuite le tour des deux étangs de Corlay... avec ici un superbe point de vue sur le chateau.

Nous faisons ensuite le tour des deux étangs de Corlay... avec ici un superbe point de vue sur le chateau.

On voit ici le groupe (sur la droite du cliché) arrivant presque à l'extrémité du second étang.

On voit ici le groupe (sur la droite du cliché) arrivant presque à l'extrémité du second étang.

Des panneaux renseignent le visiteur...

Des panneaux renseignent le visiteur...

... sur la pisciculture dans ces plans d'eau.

... sur la pisciculture dans ces plans d'eau.

Le groupe lui est de plus abondamment renseigné...

Le groupe lui est de plus abondamment renseigné...

... sur tout ce qui se voit comme plantes (ici, à l'arrière plan c'est tout un plan d'eau couvert de nénuphars que attire notre photographe)...

... sur tout ce qui se voit comme plantes (ici, à l'arrière plan c'est tout un plan d'eau couvert de nénuphars que attire notre photographe)...

... cependant qu'un peu plus loin il est question (entre autres...et en plus des nénuphars) des libellules qui sont nombreuses à se reproduire ici

... cependant qu'un peu plus loin il est question (entre autres...et en plus des nénuphars) des libellules qui sont nombreuses à se reproduire ici

Nous voici  revenus aux abords du chateau...

Nous voici revenus aux abords du chateau...

... où Alexis nous offre un "pot de l'amitié"...

... où Alexis nous offre un "pot de l'amitié"...

... pour terminer (on ne peut plus agréablement...) cette magnifique journée.

... pour terminer (on ne peut plus agréablement...) cette magnifique journée.

Je joins ici quelques photos parmi celles que vient de m'envoyer Jacques AUMONT :

Ayant toujours un problème avec ma jambe droite... je suis bien content de pouvoir prendre la position assise le plus souvent possible !

Ayant toujours un problème avec ma jambe droite... je suis bien content de pouvoir prendre la position assise le plus souvent possible !

Même les chevaux semblent intéressés par ce que raconte Alexis !

Même les chevaux semblent intéressés par ce que raconte Alexis !

Quant au petit poulain... on le voit ici avec sa mère (dont nous apprenons qu'elle est à nouveau enceinte !).

Quant au petit poulain... on le voit ici avec sa mère (dont nous apprenons qu'elle est à nouveau enceinte !).

Voici le bâtiment qui abrite le musée du cheval à l'intérieur du château de Corlay.

Voici le bâtiment qui abrite le musée du cheval à l'intérieur du château de Corlay.

Je vous ai parlé de libellules sans pouvoir vous les montrer...

Je vous ai parlé de libellules sans pouvoir vous les montrer...

... en voici deux photographiées par Jacques AUMONT.

... en voici deux photographiées par Jacques AUMONT.

Le concours de pêche bat son plein... il n'y a que les truites qui n'apprécient guère !

Le concours de pêche bat son plein... il n'y a que les truites qui n'apprécient guère !

Voyez que (grâce à mon siège pliant...) je suis toujours là à l'arrivée !

Voyez que (grâce à mon siège pliant...) je suis toujours là à l'arrivée !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 22:23

Le samedi 20 juin 2015 sera une journée mémorable pour la centaine de participants à la visite du barrage et de la vallée asséchée de Guerlédan.

Je remercie pour leurs photos Eliane GUIHOT, Michel LALOI, Guillaume LESAGE et Louis LE NORMAND (ainsi que Anick LE BLEVENNEC).
A 10 heures Alexis LE PRIELLEC nous accueillait sur la parking n°6 proche de l'Anse de Guerlédan...

A 10 heures Alexis LE PRIELLEC nous accueillait sur la parking n°6 proche de l'Anse de Guerlédan...

... remettant à chacun des 91 participants un gilet permettant de se reconnaître.

... remettant à chacun des 91 participants un gilet permettant de se reconnaître.

A partir du parking, on voit ici la troupe descendre vers le lac...

A partir du parking, on voit ici la troupe descendre vers le lac...

... où nous arrivons maintenant.

... où nous arrivons maintenant.

C'est vers la barrage que nous allons d'abord nous diriger par le sentier qui se trouve à gauche de cette photo.

C'est vers la barrage que nous allons d'abord nous diriger par le sentier qui se trouve à gauche de cette photo.

Voilà : nous y sommes...

Voilà : nous y sommes...

... de ce point, nous dominons le barrage...

... de ce point, nous dominons le barrage...

... dont Alexis nous explique en détail l'historique, les caractéristiques...

... dont Alexis nous explique en détail l'historique, les caractéristiques...

... cependant que j'explique un peu la géologie locale.

... cependant que j'explique un peu la géologie locale.

Construit entre 1923 et 1930 sur les grès armoricains dont on devine les couches à l'arrière plan, le barrage mesure 45 m. de haut, 206 m. de long et est à cheval sur les Côtes d'Armor de ce côté ci et le Morbihan.

Construit entre 1923 et 1930 sur les grès armoricains dont on devine les couches à l'arrière plan, le barrage mesure 45 m. de haut, 206 m. de long et est à cheval sur les Côtes d'Armor de ce côté ci et le Morbihan.

C'est un barrage-poids nous explique Alexis... qui retient 51 millions de mètres cube d'eau (aidé un peu par l'avancé du grès que l'on voit à droite nous dit notre guide).

C'est un barrage-poids nous explique Alexis... qui retient 51 millions de mètres cube d'eau (aidé un peu par l'avancé du grès que l'on voit à droite nous dit notre guide).

Il produit 15 MW par heure et fonctionne principalement lors des "pics de consommation". Par contre il n'a pas été construit de passage pour les bateaux comme prévu à l'origine.

Il produit 15 MW par heure et fonctionne principalement lors des "pics de consommation". Par contre il n'a pas été construit de passage pour les bateaux comme prévu à l'origine.

Voici la vue que l'on a en revenant vers l'anse de Guerlédan (à droite de la photo) : la vallée forme un coude bien marqué et au fond vers la droite on aperçoit l'anse de Landroanec...

Voici la vue que l'on a en revenant vers l'anse de Guerlédan (à droite de la photo) : la vallée forme un coude bien marqué et au fond vers la droite on aperçoit l'anse de Landroanec...

... vers laquelle nous nous dirigeons maintenant...

... vers laquelle nous nous dirigeons maintenant...

C'est dans cette anse que fut coulé pendant la dernière guerre cet ancien petit langoustier appelé le Gwen Ha Du.

C'est dans cette anse que fut coulé pendant la dernière guerre cet ancien petit langoustier appelé le Gwen Ha Du.

Construit en Vendée à St-Gilles Croix de Vie, il s'appelait à l'origine le Sans Gênes.

Construit en Vendée à St-Gilles Croix de Vie, il s'appelait à l'origine le Sans Gênes.

Nous arrivons ici à l'endroit où git le bateau... et allons continuer sur l'autre versant (où l'on voit des promeneurs).

Nous arrivons ici à l'endroit où git le bateau... et allons continuer sur l'autre versant (où l'on voit des promeneurs).

Nous voici de l'autre côté du vallon.

Nous voici de l'autre côté du vallon.

Nous surplombons toujours le langoustier...

Nous surplombons toujours le langoustier...

... cependant qu'au dessus nous pouvons voir ces bancs de grès armoricain déformés et fracturés.

... cependant qu'au dessus nous pouvons voir ces bancs de grès armoricain déformés et fracturés.

Un peu plus loin voici le groupe se dirigeant vers la première écluse... avec à l'artère plan l'anse de Guerlédan d'où nous sommes partis.

Un peu plus loin voici le groupe se dirigeant vers la première écluse... avec à l'artère plan l'anse de Guerlédan d'où nous sommes partis.

La tête du groupe vient de passer devant cette première écluse...

La tête du groupe vient de passer devant cette première écluse...

... cependant que le gros de la troupe est toujours en arrêt plus haut sur le sentier...

... cependant que le gros de la troupe est toujours en arrêt plus haut sur le sentier...

... examinant la végétation qui prend rapidement possession des lieux.

... examinant la végétation qui prend rapidement possession des lieux.

En bas aussi on voit ici de jeunes pousses de saules se développer sur ces sédiments...

En bas aussi on voit ici de jeunes pousses de saules se développer sur ces sédiments...

... nous explique Pierre DANET qui comme botaniste connaît bien les lieux.

... nous explique Pierre DANET qui comme botaniste connaît bien les lieux.

Nous revenons maintenant vers le point de départ en empruntant cet ancien chemin de halage.

Nous revenons maintenant vers le point de départ en empruntant cet ancien chemin de halage.

Nous avons repris les voitures pour arriver à Beaurivage où nous pique-niquons...

Nous avons repris les voitures pour arriver à Beaurivage où nous pique-niquons...

... avant d'attendre ici devant l'Office de Tourisme que les chauffeurs (qui ont amené quelques voitures à Trégnanton) soient de retour.

... avant d'attendre ici devant l'Office de Tourisme que les chauffeurs (qui ont amené quelques voitures à Trégnanton) soient de retour.

Nous entamons maintenant notre second circuit... et, comme vous voyez, c'est la botanique qui reprend le dessus...

Nous entamons maintenant notre second circuit... et, comme vous voyez, c'est la botanique qui reprend le dessus...

... et Pierre DANET (avec l'aide d'Alexis) nous explique en détail tout ce qu'il y a à voir dans le coin...

... et Pierre DANET (avec l'aide d'Alexis) nous explique en détail tout ce qu'il y a à voir dans le coin...

... avant de nous conduire vers un site...

... avant de nous conduire vers un site...

... où il a repéré cette plante rare...

... où il a repéré cette plante rare...

... qui a nom Coleanthus subtilis... et n'est présente qu'en 3 ou 4 points dans le Massif Armoricain.

... qui a nom Coleanthus subtilis... et n'est présente qu'en 3 ou 4 points dans le Massif Armoricain.

Après ces arrêts bota, c'est parti pour le second trajet...

Après ces arrêts bota, c'est parti pour le second trajet...

... qui va nous faire voir encore d'autres embarcations abandonnées.

... qui va nous faire voir encore d'autres embarcations abandonnées.

On voit ici Alexis LE PRIELLEC reprendre la parole...

On voit ici Alexis LE PRIELLEC reprendre la parole...

... pour nous expliquer ce que nous allons voir en continuant de longer le canal.

... pour nous expliquer ce que nous allons voir en continuant de longer le canal.

Tout le long du canal, on peut voir des bornes kilométriques...ici elles ont été noyées à partir de 1930.

Tout le long du canal, on peut voir des bornes kilométriques...ici elles ont été noyées à partir de 1930.

Ces "fentes de dessication" sont un élément permanent du paysage...

Ces "fentes de dessication" sont un élément permanent du paysage...

... elles indiquent que les sédiments sont argileux : l'argile en effet en perdant de l'eau diminue aussi de volume et se rétracte.

... elles indiquent que les sédiments sont argileux : l'argile en effet en perdant de l'eau diminue aussi de volume et se rétracte.

Voici des restes d'habitation...

Voici des restes d'habitation...

... nous approchons en effet de plusieurs maisons en ruine...

... nous approchons en effet de plusieurs maisons en ruine...

... construites autrefois à proximité...

... construites autrefois à proximité...

... de cette écluse dite du Pouldu...

... de cette écluse dite du Pouldu...

... et qui est reconnaissable à sa chute d'eau.

... et qui est reconnaissable à sa chute d'eau.

Ce qui est remarquable c'est l'état de conservation des arbres...

Ce qui est remarquable c'est l'état de conservation des arbres...

... autour des anciennes maisons.

... autour des anciennes maisons.

La fatigue commence manifestement à se faire sentir !...

La fatigue commence manifestement à se faire sentir !...

... mais pas pour tout le monde : les jeunes restent actifs ! (mes excuses pour la photo que j'ai oublié de redresser...)

... mais pas pour tout le monde : les jeunes restent actifs ! (mes excuses pour la photo que j'ai oublié de redresser...)

Notre guide aussi continue inlassablement ses explications.

Notre guide aussi continue inlassablement ses explications.

Ici on devine (en haut à droite) les restes d'une ancienne ferme.

Ici on devine (en haut à droite) les restes d'une ancienne ferme.

Les anciens sédiments laissent bien voir ici...

Les anciens sédiments laissent bien voir ici...

le détail de leur composition.

le détail de leur composition.

Notre guide nous explique que nous allons entrer maintenant...

Notre guide nous explique que nous allons entrer maintenant...

... dans une zone où il y avait autrefois des carrières d'ardoises.

... dans une zone où il y avait autrefois des carrières d'ardoises.

Ici des murets retiennent les débris de ces exploitations.

Ici des murets retiennent les débris de ces exploitations.

Voici ce qui reste des habitations des ardoisiers.

Voici ce qui reste des habitations des ardoisiers.

On voit ici la groupe quitter les bords du canal pour s'engager dans une petite vallée sur la droite de la photo.

On voit ici la groupe quitter les bords du canal pour s'engager dans une petite vallée sur la droite de la photo.

Un peu plus loin nous traversons cette petite vallée...

Un peu plus loin nous traversons cette petite vallée...

... pour atteindre cet arrêt (à l'arrière plan)...

... pour atteindre cet arrêt (à l'arrière plan)...

... où se voit une cavité...

... où se voit une cavité...

... qui était l'entrée d'une ardoisière...

... qui était l'entrée d'une ardoisière...

... à proximité de laquelle il y avait ce bâtiment qui abrite...

... à proximité de laquelle il y avait ce bâtiment qui abrite...

... d'anciennes pompes pour assurer l'exhaure des eaux qui envahissaient les galeries des ardoisières.

... d'anciennes pompes pour assurer l'exhaure des eaux qui envahissaient les galeries des ardoisières.

Voyez que ces restes sont admirablement conservés...

Voyez que ces restes sont admirablement conservés...

... pour le plus grand plaisir des photographes.

... pour le plus grand plaisir des photographes.

Toujours à proximité de cette ancienne carrière et de ses pompes, le groupe jette un coup d'oeil sur la vallée et le canal en contrebas...

Toujours à proximité de cette ancienne carrière et de ses pompes, le groupe jette un coup d'oeil sur la vallée et le canal en contrebas...

... avant d'y revenir.

... avant d'y revenir.

Un peu plus loin une ancienne bâtisse...

Un peu plus loin une ancienne bâtisse...

... nous dévoile son intérieur...

... nous dévoile son intérieur...

... fournissant même des détails sur ses constructeurs.

... fournissant même des détails sur ses constructeurs.

La voici vue d'n haut... avec la vallée en aval.

La voici vue d'n haut... avec la vallée en aval.

Un peu plus haut voici l'entrée d'une autre ardoisière...

Un peu plus haut voici l'entrée d'une autre ardoisière...

... vue ici de près.

... vue ici de près.

A proximité on voit des restes d'exploitation...

A proximité on voit des restes d'exploitation...

... ainsi que de nombreux restes d'abris appelés "Tue-vent"...

... ainsi que de nombreux restes d'abris appelés "Tue-vent"...

... où les "fendeurs" qui travaillaient à l'air libre trouvaient une certaine protection.

... où les "fendeurs" qui travaillaient à l'air libre trouvaient une certaine protection.

Nous faisons un dernier arrêt un peu plus haut...

Nous faisons un dernier arrêt un peu plus haut...

... la famille d'Odile COLLET en profite pour se restaurer.

... la famille d'Odile COLLET en profite pour se restaurer.

Nous jetons un dernier coup d'oeil...

Nous jetons un dernier coup d'oeil...

... sur la vallée en contrebas...

... sur la vallée en contrebas...

.... avant de rejoindre les voitures sur le parking voisin.

.... avant de rejoindre les voitures sur le parking voisin.

Ce panneau indique les sites à visiter.

Ce panneau indique les sites à visiter.

Je termine par quelques curiosités comme ces écrevisses...

Je termine par quelques curiosités comme ces écrevisses...

... trouvées en plusieurs points.

... trouvées en plusieurs points.

De nombreux troncs d'arbres sciés sont parfaitement conservés.

De nombreux troncs d'arbres sciés sont parfaitement conservés.

Il y a très longtemps que ces chaises ont cessé des servir.

Il y a très longtemps que ces chaises ont cessé des servir.

Ces vedettes elles reprendront du service dès le retour de l'eau prévue pour la fin 2015 - début 2016.

Ces vedettes elles reprendront du service dès le retour de l'eau prévue pour la fin 2015 - début 2016.

En attendant l'assec fait la joie des commerçants.

En attendant l'assec fait la joie des commerçants.

Mais que pensent de tout cela les oiseaux amateurs de faune aquatique ?

Mais que pensent de tout cela les oiseaux amateurs de faune aquatique ?

En 1975 puis en 1985 nous avons visité le barrage vide comme aujourd'hui. Depuis, notre association a effectué de nombreuses sorties dans la région de Mur de Bretagne et Guerlédan. En 2001 par exemple nous avons visité la centrale électrique. Je mets ci-dessous quelques photos de ces anciennes sorties qui ne figurent pas sur le blog.

Sur le blog par contre vous pouvez aller voir des sorties qui vous donneront des précisions sur la géologie du coin - en particulier :

- une sortie en 2010 intitulée "Géologie et paysages de la région de Mur de Bretagne et de la vallée de Poulancre" que vous pouvez voir en faisant "sorties 2010" et en descendant jusqu'au troisième article.

- une sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22" : la sortie n°45 du 2 avril 2011 que vous pouvez voir en faisant "Géologie" puis en allant sur "3" et en descendant un peu.

Voici quelques photos de notre visite de Guerlédan lors de "l'assec de 1975"'. Il y a donc 40 ans !

C'est par le Morbihan que nous avons choisi d'arriver...

C'est par le Morbihan que nous avons choisi d'arriver...

... et voici la vue que nous avions en atteignant les bords du lac.

... et voici la vue que nous avions en atteignant les bords du lac.

Ce sont les poissons morts qui nous ont le plus impressionnés...

Ce sont les poissons morts qui nous ont le plus impressionnés...

... comme le montre bien cette photo.

... comme le montre bien cette photo.

En 1985, il y a donc 30 ans, nous sommes revenus voir Guerlédan asséché.

La photo est prise depuis la carrière de Trévéjean d'où on avait une superbe vue d'ensemble...

La photo est prise depuis la carrière de Trévéjean d'où on avait une superbe vue d'ensemble...

... de là nous sommes descendus pour voir le barrage de plus près.

... de là nous sommes descendus pour voir le barrage de plus près.

Voici le Gwenn Ha Du qui a un peu vieilli mais sans changer de place.

Voici le Gwenn Ha Du qui a un peu vieilli mais sans changer de place.

Les bancs de grès armoricains que l'on devine au premier plan, nous les avons vus samedi dernier pratiquement à l'identique.

Les bancs de grès armoricains que l'on devine au premier plan, nous les avons vus samedi dernier pratiquement à l'identique.

Voici pour terminer des photos de notre visite en 2001 au barrage et à la centrale électrique.

On voit bien sur cette photo les 4 conduites qui alimentent la centrale à partir du lac.

On voit bien sur cette photo les 4 conduites qui alimentent la centrale à partir du lac.

Du sommet (assez étroit) du barrage...

Du sommet (assez étroit) du barrage...

...nous descendons vers l'usine en longeant les 4 conduites dont je viens de parler.

...nous descendons vers l'usine en longeant les 4 conduites dont je viens de parler.

Nous voici arrivés au niveau de la centrale et les conduites se voient toujours sur la gauche.

Nous voici arrivés au niveau de la centrale et les conduites se voient toujours sur la gauche.

Nous nous dirigeons maintenant...

Nous nous dirigeons maintenant...

... vers l'intérieur de la centrale hydroélectrique.

... vers l'intérieur de la centrale hydroélectrique.

Notre guide qui s'appelait Anaïck MILON nous explique le fonctionnement...

Notre guide qui s'appelait Anaïck MILON nous explique le fonctionnement...

... des différentes machines que l'on voit ici.

... des différentes machines que l'on voit ici.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 22:15

Les samedi 13 et dimanche 14 juin 2015, nous avons visité de nombreux sites des Monts d'Arrée par un temps fort agréable.

C'est notre cinquième week-end dans la région des Monts d'Arrée. J'explique à la fin de l'article comment aller voir sur le blog les 4 premiers (3 très anciens et le dernier en 2009).
Je remercie Michel LALOI pour ses photos
Nous avions rendez-vous à 10 heures le samedi à La Croix Cassée en Botmeur pour un premier circuit en direction du Menez Kador...

Nous avions rendez-vous à 10 heures le samedi à La Croix Cassée en Botmeur pour un premier circuit en direction du Menez Kador...

... avec un guide (Anthony) que l'on reconnait ici au centre de la photo grâce à son chapeau.

... avec un guide (Anthony) que l'on reconnait ici au centre de la photo grâce à son chapeau.

Avec lui nous montons vers le sommet...

Avec lui nous montons vers le sommet...

... d'où se découvre à 360° de superbes panoramas...

... d'où se découvre à 360° de superbes panoramas...

... en direction du lac et de la centrale de Brenillis (que l'on devine à l'arrière plan)...

... en direction du lac et de la centrale de Brenillis (que l'on devine à l'arrière plan)...

... en direction du mont St-Michel de Braspart que l'on voit ici... et ce ne sont que deux exemples !

... en direction du mont St-Michel de Braspart que l'on voit ici... et ce ne sont que deux exemples !

Alain COSSON fait ici un arrêt papillons (chenille plus exactement).

Alain COSSON fait ici un arrêt papillons (chenille plus exactement).

Il y eu aussi de multiples arrêts bota (ici une touffe de Polygalas).

Il y eu aussi de multiples arrêts bota (ici une touffe de Polygalas).

Ici ces sont les blocs de Grès Armoricains du sommet que montre Maryvonne RENAULT mais pas seulement pour la géologie...

Ici ces sont les blocs de Grès Armoricains du sommet que montre Maryvonne RENAULT mais pas seulement pour la géologie...

... certains de ces blocs de grès sont en effet sont artistiquement décorés !

... certains de ces blocs de grès sont en effet sont artistiquement décorés !

En descendant nous croisons des marcheurs qui grimpent à toute allure vers les sommets.

En descendant nous croisons des marcheurs qui grimpent à toute allure vers les sommets.

Nous, nous allons nous arrêter un peu plus bas, dans cette ancienne carrière...

Nous, nous allons nous arrêter un peu plus bas, dans cette ancienne carrière...

... où des dépôts argileux retiennent quelques mares d'eau...

... où des dépôts argileux retiennent quelques mares d'eau...

... permettant à ces Linaigrettes de se développer. (Excusez la photo que j'aurais dû redresser... je vous laisse le faire vous-même...)

... permettant à ces Linaigrettes de se développer. (Excusez la photo que j'aurais dû redresser... je vous laisse le faire vous-même...)

Il y a aussi de superbes Drosera...

Il y a aussi de superbes Drosera...

... et parfois des ensembles végétaux assez surprenants !

... et parfois des ensembles végétaux assez surprenants !

L'allée couverte du Mougau en Commana...

L'allée couverte du Mougau en Commana...

... reçoit aussi notre visite... et ce n'est pas la première fois...

... reçoit aussi notre visite... et ce n'est pas la première fois...

... mais cette année ce que nous venions voir c'est la tourbière à proximité...

... mais cette année ce que nous venions voir c'est la tourbière à proximité...

... dont notre guide nous explique la formation et l'intérêt écologique.

... dont notre guide nous explique la formation et l'intérêt écologique.

Ici c'est une libellule qui vient de sortir de son enveloppe de chrysalide que nous admirons au passage.

Ici c'est une libellule qui vient de sortir de son enveloppe de chrysalide que nous admirons au passage.

Nous voici arrivés à la Maison de la Rivière non loin de Sizun... et vu l'heure il est urgent de préparer le pique-nique (voyez que comme d'habitude Maryvonne RENAULT s'y emploie !)...

Nous voici arrivés à la Maison de la Rivière non loin de Sizun... et vu l'heure il est urgent de préparer le pique-nique (voyez que comme d'habitude Maryvonne RENAULT s'y emploie !)...

... et voyez que maintenant tout le monde apprécie !

... et voyez que maintenant tout le monde apprécie !

Ensuite notre guide va nous faire visiter...

Ensuite notre guide va nous faire visiter...

...le riche musée du lieu... en commençant par un panorama sur la vallée de l'Elorn...

...le riche musée du lieu... en commençant par un panorama sur la vallée de l'Elorn...

... en continuant par des travaux (superbement illustrés) d'élèves de Commana sur la patrimoine local.

... en continuant par des travaux (superbement illustrés) d'élèves de Commana sur la patrimoine local.

Bien sûr il a été question du Castor... réintroduit dans la région vers les années 80 (c'est pour cela que nous y avons fait nos tout premiers "week-ends jeunes" en 1985).

Bien sûr il a été question du Castor... réintroduit dans la région vers les années 80 (c'est pour cela que nous y avons fait nos tout premiers "week-ends jeunes" en 1985).

Le Vison d'Europe aussi a été (même s'il a maintenant pratiquement disparu) un hôte de la région...

Le Vison d'Europe aussi a été (même s'il a maintenant pratiquement disparu) un hôte de la région...

... la Loutre, elle, revient et recolonise des rivières d'où elle avait disparu.

... la Loutre, elle, revient et recolonise des rivières d'où elle avait disparu.

Dans le musée les poissons aussi sont à l'honneur dans de multiples aquariums... mais pour les voir dans leurs milieux naturels...

Dans le musée les poissons aussi sont à l'honneur dans de multiples aquariums... mais pour les voir dans leurs milieux naturels...

... nous sortons faire un petit tour...

... nous sortons faire un petit tour...

...le long de la vallée de l'Elorn...

...le long de la vallée de l'Elorn...

... toujours en compagnie bien sûr de notre guide qui va nous expliquer le vie de la rivière.

... toujours en compagnie bien sûr de notre guide qui va nous expliquer le vie de la rivière.

Une abondante végétation recouvre en grande partie celle-ci.

Une abondante végétation recouvre en grande partie celle-ci.

Ce sont les touffes de Renoncules aquatiques qui se repèrent le mieux...

Ce sont les touffes de Renoncules aquatiques qui se repèrent le mieux...

... et que Michel LALOI vous montre ici en fleur et en gros plan.

... et que Michel LALOI vous montre ici en fleur et en gros plan.

Avec toujours des explications détaillées de notre guide nous revenons maintenant vers le point de départ.

Avec toujours des explications détaillées de notre guide nous revenons maintenant vers le point de départ.

C'est en allant vers la lac du Drennec... que nous avons aperçu ces moutons profitant de l'ombre des rares arbres de la région.

C'est en allant vers la lac du Drennec... que nous avons aperçu ces moutons profitant de l'ombre des rares arbres de la région.

Le lac, nous y voici...

Le lac, nous y voici...

... nous l'examinons en détail et à partir de différents points de vue.

... nous l'examinons en détail et à partir de différents points de vue.

Comme il est maintenant environ 17 heures... Annie BARDOUL et Maryvonne RENAULT (nos deux "tambouilleuses" !) préparent le traditionnel goûter... avant que nous allions rejoindre le gîte de Ty Ar Gouren à Berrien.

Comme il est maintenant environ 17 heures... Annie BARDOUL et Maryvonne RENAULT (nos deux "tambouilleuses" !) préparent le traditionnel goûter... avant que nous allions rejoindre le gîte de Ty Ar Gouren à Berrien.

Nous arrivons ensuite au gîte de Ty Ar Gouren à Berrien pour une agréable soirée : un excellent dîner d'abord - une vidéo de Jean Arthur SERANDOUR ensuite - des photos comme d'habitude pour terminer. Je n'ai pas de clichés de tout cela mais il y en a sur le compte-rendu du week-end n°78 (septembre 2009) que vous pouvez aller voir...

Tout près du gîte il y a cette chapelle dont il ne reste que les murs...

Tout près du gîte il y a cette chapelle dont il ne reste que les murs...

... le toit est en effet parti en fumée suite à un "coup de foudre"... ce qui est un paradoxe...

... le toit est en effet parti en fumée suite à un "coup de foudre"... ce qui est un paradoxe...

... quand on apprend (en lisant ce panneau) qu'elle est dédiée à Ste Barbe, le patron des pompiers !

... quand on apprend (en lisant ce panneau) qu'elle est dédiée à Ste Barbe, le patron des pompiers !

Nous voici arrivés au Huelgoat le dimanche matin.

Nous voici arrivés au Huelgoat le dimanche matin.

Nous allons explorer ces énormes chaos granitiques...

Nous allons explorer ces énormes chaos granitiques...

... avec arrêts et explications en de nombreux points.

... avec arrêts et explications en de nombreux points.

Il y a d'abord la Grotte du diable...

Il y a d'abord la Grotte du diable...

... pour la voir il faut descendre...

... pour la voir il faut descendre...

... et descendre encore en empruntant un escalier de plus en plus raide...

... et descendre encore en empruntant un escalier de plus en plus raide...

... jusqu'à ce trou où (à défaut du diable...)la rivière apparaît.

... jusqu'à ce trou où (à défaut du diable...)la rivière apparaît.

Nous arrivons ensuite à la Roche tremblante...

Nous arrivons ensuite à la Roche tremblante...

... que nous avons effectivement réussi à faire trembler...

... que nous avons effectivement réussi à faire trembler...

... et cela à plusieurs reprises... avec des personnes différentes... et sous contrôle du groupe (voyez les deux personnes qui se penchent pour mieux voir...)

... et cela à plusieurs reprises... avec des personnes différentes... et sous contrôle du groupe (voyez les deux personnes qui se penchent pour mieux voir...)

... elle a vraiment tremblé la roche !

... elle a vraiment tremblé la roche !

Après le diable c'est de la vierge qu'il s'agit maintenant...

Après le diable c'est de la vierge qu'il s'agit maintenant...

... et ce sont de superbes alvéoles d'érosion (bien propres en effet...) que l'on aperçoit dans cet espace qui (d'après le panneau...) lui est dédié et où elle est censée faire le ménage.

... et ce sont de superbes alvéoles d'érosion (bien propres en effet...) que l'on aperçoit dans cet espace qui (d'après le panneau...) lui est dédié et où elle est censée faire le ménage.

La descente de la vallée continue... même si certains font des petites pauses assises !

La descente de la vallée continue... même si certains font des petites pauses assises !

Nous rejoignons ainsi une région déjà explorée en 2009...

Nous rejoignons ainsi une région déjà explorée en 2009...

... mais toujours intéressante à revoir !

... mais toujours intéressante à revoir !

La roche est un granite à gros feldspaths...

La roche est un granite à gros feldspaths...

... recouverte par des mousses dont certaines (comme ici) portent des sporogones.

... recouverte par des mousses dont certaines (comme ici) portent des sporogones.

Un peu plus loin nous retrouvons la Mare aux Sangliers...déjà,vue en 2009...

Un peu plus loin nous retrouvons la Mare aux Sangliers...déjà,vue en 2009...

... mais maintenant artistiquement décorée elle aussi !

... mais maintenant artistiquement décorée elle aussi !

Le second pique-nique est différent du premier pour lequel la Maison de la Rivière nous avait installé des tables...

Le second pique-nique est différent du premier pour lequel la Maison de la Rivière nous avait installé des tables...

... ici c'est plus champêtre... mais tout aussi agréable !

... ici c'est plus champêtre... mais tout aussi agréable !

Nous voici arrivés sur les landes du Cragou...

Nous voici arrivés sur les landes du Cragou...

... avec Manu, notre second guide.

... avec Manu, notre second guide.

Les roches sous nos pieds sont maintenant des Schistes et Quartzites de Plougastel.

Les roches sous nos pieds sont maintenant des Schistes et Quartzites de Plougastel.

En bordure du site, il y a des ruches.

En bordure du site, il y a des ruches.

Les insectes y sont nombreux.

Les insectes y sont nombreux.

Notre guide nous explique tout cela en détail...

Notre guide nous explique tout cela en détail...

... nous montrant comme ici l'influence des animaux (vaches et chevaux en liberté...) sur l'évolution de la végétation et donc des paysages.

... nous montrant comme ici l'influence des animaux (vaches et chevaux en liberté...) sur l'évolution de la végétation et donc des paysages.

Ici aussi la présence de véritables tapis de Linaigrettes indique une certaine humidité.

Ici aussi la présence de véritables tapis de Linaigrettes indique une certaine humidité.

Les premiers animaux rencontrés sont ces chevaux...

Les premiers animaux rencontrés sont ces chevaux...

... qui par curiosité s'approchent du groupe...

... qui par curiosité s'approchent du groupe...

... mais en gardant une certaine distance cependant !

... mais en gardant une certaine distance cependant !

Les botanistes s'en donnent ici à coeur joie !

Les botanistes s'en donnent ici à coeur joie !

Les Drosera et les Sphaignes présentent un grand intérêt de par leur rareté et leur diversité...

Les Drosera et les Sphaignes présentent un grand intérêt de par leur rareté et leur diversité...

... et voyez que le "public en redemande"...  certains même prennent des notes !

... et voyez que le "public en redemande"... certains même prennent des notes !

Nous avons aussi eu la chance de repérer cette superbe vipère...

Nous avons aussi eu la chance de repérer cette superbe vipère...

... dont la couleur est caractéristique.

... dont la couleur est caractéristique.

Ici nous est contée la légende des "géants de la lande" !

Ici nous est contée la légende des "géants de la lande" !

Voici pour terminer une partie du troupeau des vaches nantaises... que Bretagne Vivante a fait venir ici à partir de Bois Joubert.

Voici pour terminer une partie du troupeau des vaches nantaises... que Bretagne Vivante a fait venir ici à partir de Bois Joubert.

Un dernier goûter se prépare... avant que chaque voiture reprenne la route du retour... et ainsi se termine un superbe et riche week-end !

Un dernier goûter se prépare... avant que chaque voiture reprenne la route du retour... et ainsi se termine un superbe et riche week-end !

Vivarmor ayant déjà effectué dans la région : 4 week-ends - une sortie hydrogéologie - une visite des landes du Cragou ainsi que du musée du loup... je vais vous expliquer comment retrouver tout cela sur le blog :

- pour les trois premiers week-ends faire d'abord "catégorie week-ends" - aller ensuite en haut ou en bas de page sur "3" - aller finalement jusqu'en bas pour trouver l'article 'Un aperçu de l'ensemble des week-ends de l'association Vivarmor Nature"... vous verrez ainsi quelques images des week-ends 1 - 5 - 13 (des week-ends jeunes entre 1985 et 1989).

- pour le quatrième week-end (avec beaucoup de photos celui là...) cherchez le n° 78 toujours dans la "catégorie week-ends" bien sûr. En haut ou en bas de page aller sur "2" et cherchez ensuite vers le milieu.

- pour la sortie hydrogéologie chercher dans la catégorie "Géologie" la sortie 27 dans "Un aperçu des premières sorties du groupe "Patrimoine Géologique 22".

- pour la sortie "landes du Cragou et musée du loup", celle-ci ayant eu lieu le 9 septembre 2006, elle ne figure pas sur le blog.

Pour ceux qui n'ont pas accès à internet, vous pouvez passer au local : il y a des tirages papier de tout cela.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 16:24

C'est par beau temps et avec un guide très compétent que nous avons découvert, le samedi 30 mai 2015, d'abord les oiseaux du Cap Fréhel et ensuite de nombreuses orchidées (ainsi bien sûr que de multiples autres plantes...) sur les landes de Fréhel d'abord puis aux Sables d'Or et enfin au-dessus de Rozarmor à Erquy pour terminer.

Une journée bien remplie assurément pour la bonne vingtaine d'adhérents de Vivarmor présents !

Je remercie Guillaume LESAGE, Michel LALOI et Louis LE NORMAND qui m'ont envoyé leurs photos que je joins aux miennes.
Je vous invite aussi à aller voir sur le blog le compte-rendu d'une première sortie que nous avons faite en 2010 (faire "sorties 2010"). Vous y trouverez des photos en gros plan de tous les oiseaux nichant sur le Cap.
C'est le Syndicat Mixte Grand Site qui nous accueillait...

C'est le Syndicat Mixte Grand Site qui nous accueillait...

... avec cette camionnette et du matériel d'observation...

... avec cette camionnette et du matériel d'observation...

... à partir de 10h.15 sur le parking du phare.

... à partir de 10h.15 sur le parking du phare.

C'est Jérôme ROUXEL qui était notre guide.

C'est Jérôme ROUXEL qui était notre guide.

Avec lui débute un premier parcours à la découverte des oiseaux... et un premier arrêt non loin du parking...

Avec lui débute un premier parcours à la découverte des oiseaux... et un premier arrêt non loin du parking...

... avec la pointe du Jas à notre gauche...

... avec la pointe du Jas à notre gauche...

...et l'Amas du Cap juste en face.

...et l'Amas du Cap juste en face.

Jérôme nous fait ici une première présentation des oiseaux que nous allons voir...

Jérôme nous fait ici une première présentation des oiseaux que nous allons voir...

... avec pour chacun une photo...

... avec pour chacun une photo...

... quelques explications rapides...

... quelques explications rapides...

... et réponse aux premières questions.

... et réponse aux premières questions.

Ensuite le groupe se dirige...

Ensuite le groupe se dirige...

... vers l'extrémité de la pointe... là où la roche est à nu vu l'intense fréquentation...

... vers l'extrémité de la pointe... là où la roche est à nu vu l'intense fréquentation...

... et là aussi où la nouvelle mode d'empilement des blocs fait fureur !

... et là aussi où la nouvelle mode d'empilement des blocs fait fureur !

Nous, ce sont bien sûr les oiseaux qui nous intéressent...

Nous, ce sont bien sûr les oiseaux qui nous intéressent...

... mais aussi les superbes paysages...

... mais aussi les superbes paysages...

... qui s'étalent, bien ensoleillés, sous nos yeux.

... qui s'étalent, bien ensoleillés, sous nos yeux.

On voit ici le groupe près de l'ancienne Corne de brume.

On voit ici le groupe près de l'ancienne Corne de brume.

De là, on voit d'abord tous les oiseaux qui volent en longeant la côte...

De là, on voit d'abord tous les oiseaux qui volent en longeant la côte...

... mais on aperçoit aussi les îlots où ils nichent...

... mais on aperçoit aussi les îlots où ils nichent...

... et dont nous allons nous approcher de plus en plus.

... et dont nous allons nous approcher de plus en plus.

Les voici avec la pointe du Fort La Latte à l'horizon.

Les voici avec la pointe du Fort La Latte à l'horizon.

Notre guide nous explique ici comment le Syndicat des Caps procède pour suivre chaque nid et chaque couvée.

Notre guide nous explique ici comment le Syndicat des Caps procède pour suivre chaque nid et chaque couvée.

Continuant notre progression, nous approchons de l'ancien bâtiment de la Fauconnière...

Continuant notre progression, nous approchons de l'ancien bâtiment de la Fauconnière...

... avec sur ses murs de nombreux lézards !

... avec sur ses murs de nombreux lézards !

En face des bâtiments de la Fauconnière, voici les îlots où nichent beaucoup d'oiseaux.

En face des bâtiments de la Fauconnière, voici les îlots où nichent beaucoup d'oiseaux.

Leur aspect ruiniforme est dû aux couches de grès (sensiblement horizontales) et aux multiples fractures qui les ont affectés lors de l'orogenèse hercynienne.

Leur aspect ruiniforme est dû aux couches de grès (sensiblement horizontales) et aux multiples fractures qui les ont affectés lors de l'orogenèse hercynienne.

De ce point où nous dominons bien l'ensemble...

De ce point où nous dominons bien l'ensemble...

... nous allons descendre...

... nous allons descendre...

... vers l'Est...

... vers l'Est...

... pour arriver jusqu'à ce point d'observation avancé...

... pour arriver jusqu'à ce point d'observation avancé...

... d'où nous avons un excellent coup d'oeil sur les nids. C'est ici qu'avait lieu en 2010 nos premières observations détaillées.

... d'où nous avons un excellent coup d'oeil sur les nids. C'est ici qu'avait lieu en 2010 nos premières observations détaillées.

Les photos que je vous montre maintenant ont été prises au travers l'oeil de la jumelle...

Les photos que je vous montre maintenant ont été prises au travers l'oeil de la jumelle...

... mais ne vous donnent bien sûr qu'une petite idée de tout ce qu'il y avait à voir.

... mais ne vous donnent bien sûr qu'une petite idée de tout ce qu'il y avait à voir.

Des kayaks défilent sous nos yeux...

Des kayaks défilent sous nos yeux...

... et quantité de lézards se faufilent sous nos pieds.

... et quantité de lézards se faufilent sous nos pieds.

Ceux qui avaient des appareils équipés pour cela...

Ceux qui avaient des appareils équipés pour cela...

... ont pu prendre de près...

... ont pu prendre de près...

... quelques nidifications... la couleur blanche ici est due aux déjections (répétées sur de nombreuses années) des occupants des lieux.

... quelques nidifications... la couleur blanche ici est due aux déjections (répétées sur de nombreuses années) des occupants des lieux.

Pour certains, apparemment, c'est l'heure de la sieste !

Pour certains, apparemment, c'est l'heure de la sieste !

D'autres s'occupent de leurs poussins.

D'autres s'occupent de leurs poussins.

Il y a manifestement des endroits préférés... Je m'arrête ici pour la partie ornitho... mais en vous rappelant (une fois de plus) d'aller voir pour plus d'infos notre sortie de 2010

Il y a manifestement des endroits préférés... Je m'arrête ici pour la partie ornitho... mais en vous rappelant (une fois de plus) d'aller voir pour plus d'infos notre sortie de 2010

Voici la "pause pique-nique" dans un endroit fort agréable (non loin du restaurant "La Ribote").

Voici la "pause pique-nique" dans un endroit fort agréable (non loin du restaurant "La Ribote").

C'est de là que nous allons partir pour effectuer un premier parcours bota... ici notre guide nous explique comme observer un minuscule "perroquet" à partir d'une fleur de Vesce dépouillée de sa corolle.

C'est de là que nous allons partir pour effectuer un premier parcours bota... ici notre guide nous explique comme observer un minuscule "perroquet" à partir d'une fleur de Vesce dépouillée de sa corolle.

Ce sont donc les plantes qui vont avoir la vedette à partir de maintenant.

Ce sont donc les plantes qui vont avoir la vedette à partir de maintenant.

Les arrêts sont multiples...

Les arrêts sont multiples...

... et les premières orchidées font leur apparition...

... et les premières orchidées font leur apparition...

... avec pour chacune des explications détaillées... comme pour les oiseaux en 2010, je vais mettre (si possible) à la fin de l'article une présentation en gros plan de chacune des espèces rencontrées.

... avec pour chacune des explications détaillées... comme pour les oiseaux en 2010, je vais mettre (si possible) à la fin de l'article une présentation en gros plan de chacune des espèces rencontrées.

Pour l'instant je me contente de vous montrer les participants...

Pour l'instant je me contente de vous montrer les participants...

... et le parcours suivi.

... et le parcours suivi.

Voyez que les photographes s'en donnent à coeur-joie...

Voyez que les photographes s'en donnent à coeur-joie...

... et cela tout le long du parcours.

... et cela tout le long du parcours.

Notre guide lui aussi ne chôme pas.

Notre guide lui aussi ne chôme pas.

Tiens ! Des chevreuils on dû passer par là car dans les endroits humides on voit leurs traces de pas (ici juste au bout de la main).

Tiens ! Des chevreuils on dû passer par là car dans les endroits humides on voit leurs traces de pas (ici juste au bout de la main).

Ici, nous avons quitter le sentier pour arriver dans un secteur...

Ici, nous avons quitter le sentier pour arriver dans un secteur...

... où il y a de nombreuses plantes carnivores...

... où il y a de nombreuses plantes carnivores...

... des Drosera d'abord...

... des Drosera d'abord...

... puis un peu plus loin...

... puis un peu plus loin...

... des Grassettes du Portugal (Pinguicula lusitanica) en fleur (on voit sur la photo le départ d'une hampe florale).

... des Grassettes du Portugal (Pinguicula lusitanica) en fleur (on voit sur la photo le départ d'une hampe florale).

Voici vues de près les feuilles enroulées sur les bords et dont la face supérieure très visqueuse sécrète un suc digestif pour digérer les proies.

Voici vues de près les feuilles enroulées sur les bords et dont la face supérieure très visqueuse sécrète un suc digestif pour digérer les proies.

Ces plantes à fleurs blanches (Simethis mattiazzii) sont communes dans la lande littorales me dit Jean-Paul BARDOUL...

Ces plantes à fleurs blanches (Simethis mattiazzii) sont communes dans la lande littorales me dit Jean-Paul BARDOUL...

... qui me communique aussi le nom de cette Pédiculaire (Pedicularis sylvatica) qui pousse sur les landes humides.

... qui me communique aussi le nom de cette Pédiculaire (Pedicularis sylvatica) qui pousse sur les landes humides.

Nous voici aux Sables d'Or... près de la chapelle St-Sébastien...

Nous voici aux Sables d'Or... près de la chapelle St-Sébastien...

... où protégées par une grille... se voient d'autres orchidées.

... où protégées par une grille... se voient d'autres orchidées.

Ici aussi, les discussions vont bon train.

Ici aussi, les discussions vont bon train.

Toujours aux Sables d'Or nous voici arrivés dans une ancienne carrière...

Toujours aux Sables d'Or nous voici arrivés dans une ancienne carrière...

... où (à défaut d'orchidées), nous avons vu la roche locale : de la diorite...

... où (à défaut d'orchidées), nous avons vu la roche locale : de la diorite...

... qui forme un massif allongé entre le Fort la Latte et Coëtmieux.

... qui forme un massif allongé entre le Fort la Latte et Coëtmieux.

Dans la lagune des Sables d'Or nous admirons d'abord ce superbe tapis...

Dans la lagune des Sables d'Or nous admirons d'abord ce superbe tapis...

... d'Armeries (Armeria maritima)...

... d'Armeries (Armeria maritima)...

... dont on voit ici l'inflorescence en gros plan.

... dont on voit ici l'inflorescence en gros plan.

Plus loin d'autres plantes sont examinées... ici on voit Obione, Lavande et Salicorne...

Plus loin d'autres plantes sont examinées... ici on voit Obione, Lavande et Salicorne...

... avec gros plan maintenant sur Obione et Salicorne...

... avec gros plan maintenant sur Obione et Salicorne...

Ici pas besoin de commentaire !

Ici pas besoin de commentaire !

Dernière étape : nous montons à partir de Rozarmor (que l'on voit en contrebas)...

Dernière étape : nous montons à partir de Rozarmor (que l'on voit en contrebas)...

... vers le sommet d'une ancienne carrière... (nous sommes donc revenus dans les grès de Fréhel)...

... vers le sommet d'une ancienne carrière... (nous sommes donc revenus dans les grès de Fréhel)...

De ce sommet la vue est impressionnante...

De ce sommet la vue est impressionnante...

... sur tout le secteur environnant.

... sur tout le secteur environnant.

Nous sommes au sommet d'un ancien "front de taille" d'une énorme (ancienne) carrière...

Nous sommes au sommet d'un ancien "front de taille" d'une énorme (ancienne) carrière...

... d'où la vue s'étend...depuis l'îlot St-Michel (bien visible à gauche sur cette photo)...

... d'où la vue s'étend...depuis l'îlot St-Michel (bien visible à gauche sur cette photo)...

...jusqu'au Cap Fréhel d'où nous sommes partis ce matin.

...jusqu'au Cap Fréhel d'où nous sommes partis ce matin.

Ici aussi les photographes d'orchidées sont à l'ouvrage... pour les toutes dernières photos de la sortie... il est en effet plus de 17 h. et nous n'avons vraiment pas vu le temps passer !...

Ici aussi les photographes d'orchidées sont à l'ouvrage... pour les toutes dernières photos de la sortie... il est en effet plus de 17 h. et nous n'avons vraiment pas vu le temps passer !...

Je fais ici pour les orchidées vues au cours de la sortie ce que j'ai fait en 2010 pour les oiseaux : des photos en gros plan avec commentaire :

Cette orchidée à fleurs rose pâle veinées de violet est l'Orchis maculé (Dactylorhiza maculata)...

Cette orchidée à fleurs rose pâle veinées de violet est l'Orchis maculé (Dactylorhiza maculata)...

... c'est elle qui forme de véritables tapis le long de la route qui va du Cap Fréhel à Plévenon.

... c'est elle qui forme de véritables tapis le long de la route qui va du Cap Fréhel à Plévenon.

Cette très grande orchidée pas encore fleurie est l'Orchis bouc (Himantoglossum hircinum)... la plante a effectivement une odeur peu agréable !

Cette très grande orchidée pas encore fleurie est l'Orchis bouc (Himantoglossum hircinum)... la plante a effectivement une odeur peu agréable !

Orchidée à fleurs jaunes nommée l'Homme pendu à cause de ses grands pétales portant 4 lobes imitant les bras et les jambes. Nous l'avons vue notamment dans l'enclos de la capelle des Sables d'Or. Son nom scientifique est Orthis anthropophora (Acera anthropophorum dand les anciennes flores).

Orchidée à fleurs jaunes nommée l'Homme pendu à cause de ses grands pétales portant 4 lobes imitant les bras et les jambes. Nous l'avons vue notamment dans l'enclos de la capelle des Sables d'Or. Son nom scientifique est Orthis anthropophora (Acera anthropophorum dand les anciennes flores).

Gros plan sur une fleur d'Ophrys abeille (Ophrys apifera)

Gros plan sur une fleur d'Ophrys abeille (Ophrys apifera)

Cette orchidée à fleurs roses en épis coniques est l'Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

Cette orchidée à fleurs roses en épis coniques est l'Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

Voici l'Orchis bouffon (Anacamptis morio) qui attire les bourdons...

Voici l'Orchis bouffon (Anacamptis morio) qui attire les bourdons...

... et l'Orchis mâle (Orchis mascula) avec ses feuilles tachetées.

... et l'Orchis mâle (Orchis mascula) avec ses feuilles tachetées.

Pour terminer, voici l'Orchis grenouille (Coeloglossum viride) que nous avons vue au-dessus de la carrière de la Fosse-Eyrand.

Pour terminer, voici l'Orchis grenouille (Coeloglossum viride) que nous avons vue au-dessus de la carrière de la Fosse-Eyrand.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 20:41

Le mercredi 20 mai 2015, Jacques BERTHOLET nous avait donné rendez-vous à 10 h. du matin sur le parking de Porz Biliek à Locquirec

Il nous présente ici la géologie locale.

Il nous présente ici la géologie locale.

Maintenant nous descendons sur l'estran entre la pointe du Corbeau et la pointe du Château (qui est celle que l'on voit au fond).

Maintenant nous descendons sur l'estran entre la pointe du Corbeau et la pointe du Château (qui est celle que l'on voit au fond).

Nous sommes sur des formations de la base du Briovérien...

Nous sommes sur des formations de la base du Briovérien...

... des volcano-sédiments (tufs kératophyriques dit la carte géologique au 1/50.000 de Plestin les Grèves) qui depuis leur formation il y a environ 617 millions d'années ont été bien sûr modifiés et redressés.

... des volcano-sédiments (tufs kératophyriques dit la carte géologique au 1/50.000 de Plestin les Grèves) qui depuis leur formation il y a environ 617 millions d'années ont été bien sûr modifiés et redressés.

Nous revenons maintenant vers le parking... et c'est la pointe du Corbeau que l'on voit à l'arrière plan.

Nous revenons maintenant vers le parking... et c'est la pointe du Corbeau que l'on voit à l'arrière plan.

Maintenant nous arrivons à la pointe du Château (sur sa face Est)...

Maintenant nous arrivons à la pointe du Château (sur sa face Est)...

... où nous découvrons ces poudingues très comparables aux poudingues polygéniques de Cesson (voir sortie 58).

... où nous découvrons ces poudingues très comparables aux poudingues polygéniques de Cesson (voir sortie 58).

Il en existe en plusieurs endroits...

Il en existe en plusieurs endroits...

... et parfois comme ici on peut les voir en 2 dimensions.

... et parfois comme ici on peut les voir en 2 dimensions.

Ce que le groupe examine maintenant...

Ce que le groupe examine maintenant...

... c'est un morceau de filon de quartz (il y en a beaucoup dans le secteur...) envahi par de la chlorite (teinte verte).

... c'est un morceau de filon de quartz (il y en a beaucoup dans le secteur...) envahi par de la chlorite (teinte verte).

En longeant toujours la face Est de la pointe du Chateau... nous allons vers le fond de la baie.

En longeant toujours la face Est de la pointe du Chateau... nous allons vers le fond de la baie.

Il y a toujours des poudingues et cette photo montre bien la déformation des galets

Il y a toujours des poudingues et cette photo montre bien la déformation des galets

Nous voici arrivé dans une zone où l'on voit de la malachite intercalée dans les volcano-sédiments.

Nous voici arrivé dans une zone où l'on voit de la malachite intercalée dans les volcano-sédiments.

Il n'y en a pas seulement dans la falaise mais aussi sur les roches de l'estran.

Il n'y en a pas seulement dans la falaise mais aussi sur les roches de l'estran.

Maintenant sommes du côté de Plestin les Grèves et nous descendons vers la plage des Curés (on y pêchait autrefois paraît-il des poissons appelés les "prêtres" d'où cette appellation).

Maintenant sommes du côté de Plestin les Grèves et nous descendons vers la plage des Curés (on y pêchait autrefois paraît-il des poissons appelés les "prêtres" d'où cette appellation).

Ici nous sommes sur la formation briovérienne dite "de Paimpol"...

Ici nous sommes sur la formation briovérienne dite "de Paimpol"...

... dont le caractère principal est de contenir des "laves en coussins (comme à la pointe de Guilben... voir article sur le dernier festival Natur'Armor).

... dont le caractère principal est de contenir des "laves en coussins (comme à la pointe de Guilben... voir article sur le dernier festival Natur'Armor).

Jacques explique ici le mouvement des plaques (nous sommes dans une zone de subduction...) qui sont à l'origine des formations observées.

Jacques explique ici le mouvement des plaques (nous sommes dans une zone de subduction...) qui sont à l'origine des formations observées.

Autre particularité du lieu : un superbe filon de kératophyre... sur lequel sont alignés les observateurs.

Autre particularité du lieu : un superbe filon de kératophyre... sur lequel sont alignés les observateurs.

Ici aussi les déformations des volcano-sédiments sont importants... comme le briovérien de Locquirec, celui de Paimpol (âgé lui de 610 millions d'année environ...) a subi d'abord l'orogenèse cadomienne puis l'orogenèse hercynienne.

Ici aussi les déformations des volcano-sédiments sont importants... comme le briovérien de Locquirec, celui de Paimpol (âgé lui de 610 millions d'année environ...) a subi d'abord l'orogenèse cadomienne puis l'orogenèse hercynienne.

Dans ce mur les galets sont essentiellement en kératophyre (pour les plus clairs)... en schistes verts... et  fragments de coussins.

Dans ce mur les galets sont essentiellement en kératophyre (pour les plus clairs)... en schistes verts... et fragments de coussins.

Nous sommes toujours sur la même formation géologique mais à Porz Mellek cette fois...

Nous sommes toujours sur la même formation géologique mais à Porz Mellek cette fois...

Comme précédemment, les laves en coussins y sont également présentes intercalées dans des volcano-sédiments basiques (les schistes verts déjà vus)... le tout fortement altéré...

Comme précédemment, les laves en coussins y sont également présentes intercalées dans des volcano-sédiments basiques (les schistes verts déjà vus)... le tout fortement altéré...

... parmi lesquels cependant comme on voit ici il y a des bancs plus clairs...donc dérivant d'un volcanisme acide...

... parmi lesquels cependant comme on voit ici il y a des bancs plus clairs...donc dérivant d'un volcanisme acide...

... que le groupe observe ici...

... que le groupe observe ici...

...et dont l'aspect sédimentaire se voit bien un peu plus loin.

...et dont l'aspect sédimentaire se voit bien un peu plus loin.

Le tout sous la surveillance de notre ami Bernard GOGUEL qui n'hésite pas à prendre de la hauteur pour tout découvrir ! Sur la photo on voit bien aussi le banc clair dont je viens de parler.

Le tout sous la surveillance de notre ami Bernard GOGUEL qui n'hésite pas à prendre de la hauteur pour tout découvrir ! Sur la photo on voit bien aussi le banc clair dont je viens de parler.

Il est maintenant environ 17 heures... et nous mettons fin ici à cette journée agréablement ensoleillée... bien conscient de n'avoir pas tout vu... mais avec l'envie pour beaucoup d'y revenir !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 21:13

Les jeudi 14 mai-vendredi 15 mai et samedi 16 mai 2015, Vivarmor Nature effectuait son premier week-end de l'année 2015 et le 94ème au total.

J'ajoute à la fin de l'article des photos que viennent de m'envoyer Dominique TRANCHANT et Louis LENORMAND.
C'est à Argenton les Vallées qui nous nous sommes donné rendez-vous (selon un plan fourni par Jean-Paul BARDOUL)... Alors que les premières voitures arrivent on voit (au centre de la photo) notre ami choletais Roland MOREAU) venu nous saluer.

C'est à Argenton les Vallées qui nous nous sommes donné rendez-vous (selon un plan fourni par Jean-Paul BARDOUL)... Alors que les premières voitures arrivent on voit (au centre de la photo) notre ami choletais Roland MOREAU) venu nous saluer.

Une fois tout le monde rassemblé sur le parking, nous descendons vers la vallée à cet endroit où il y a un pont nommé Hautibus.

Une fois tout le monde rassemblé sur le parking, nous descendons vers la vallée à cet endroit où il y a un pont nommé Hautibus.

C'est là que nous allons pique-niquer (Jean-Paul y ayant descendu sa voiture ravitailleuse) ... et voyez que (en guise d'apéro) Roland nous offre un excellent "Coteau du Layon" !

C'est là que nous allons pique-niquer (Jean-Paul y ayant descendu sa voiture ravitailleuse) ... et voyez que (en guise d'apéro) Roland nous offre un excellent "Coteau du Layon" !

Ollivier MASSARD (qui travaille maintenant à Niort) va également nous rejoindre... si bien que nous serons 28 au total...

Ollivier MASSARD (qui travaille maintenant à Niort) va également nous rejoindre... si bien que nous serons 28 au total...

... réunis dans ce cadre admirable d'où nous allons partir après restauration...

... réunis dans ce cadre admirable d'où nous allons partir après restauration...

... pour un premier circuit dont Jean Paul nous explique ici les multiples intérêts... et notamment l'intérêt géologique.

... pour un premier circuit dont Jean Paul nous explique ici les multiples intérêts... et notamment l'intérêt géologique.

Dans un premier temps nous remontons vers la ville...

Dans un premier temps nous remontons vers la ville...

... avant de redescendre à nouveau... cette fois vers la vallée de l'Argenton.

... avant de redescendre à nouveau... cette fois vers la vallée de l'Argenton.

De nombreux arrêts botaniques s'imposent tout le long du parcours...

De nombreux arrêts botaniques s'imposent tout le long du parcours...

... avant d'arriver à la vallée en contrebas.

... avant d'arriver à la vallée en contrebas.

Tandis que le groupe observe toujours tout le long de la descente... les premiers arrivés prennent leur aises à l'entrée du célèbre "Clos de l'Oncle Georges".

Tandis que le groupe observe toujours tout le long de la descente... les premiers arrivés prennent leur aises à l'entrée du célèbre "Clos de l'Oncle Georges".

Ensuite nous remontons... en laissant la vallée sur notre droite...

Ensuite nous remontons... en laissant la vallée sur notre droite...

... pours nous diriger vers l'église St-Gilles... une église romane remaniée à l'époque gothique...

... pours nous diriger vers l'église St-Gilles... une église romane remaniée à l'époque gothique...

... célèbre par son portail récemment restauré...

... célèbre par son portail récemment restauré...

... avec en soubassement de la diorite (couleur sombre ) passablement altérée... et au-dessus du tuffeau... pour nous rappeler que nous sommes ici en limite du Massif Armoricain et du Bassin Parisien.

... avec en soubassement de la diorite (couleur sombre ) passablement altérée... et au-dessus du tuffeau... pour nous rappeler que nous sommes ici en limite du Massif Armoricain et du Bassin Parisien.

Argenton étant situé sur un éperon rocheux dominant les vallées de l'Argenton et de l'Ouère...nous descendons à nouveau.

Argenton étant situé sur un éperon rocheux dominant les vallées de l'Argenton et de l'Ouère...nous descendons à nouveau.

... dans un cadre toujours admirable...

... dans un cadre toujours admirable...

... vers ce très ancien pont nommé le "Pont Cadore" datant du treizième siècle et autrefois fortifié.

... vers ce très ancien pont nommé le "Pont Cadore" datant du treizième siècle et autrefois fortifié.

Après les plantes, Alain COSSON nous fait observer les papillons (ici un nid de chenilles).

Après les plantes, Alain COSSON nous fait observer les papillons (ici un nid de chenilles).

Nous voici revenus à la vallée de l'Ouère... et si j'ai pris un peu de hauteur, c'est pour vous montrer...

Nous voici revenus à la vallée de l'Ouère... et si j'ai pris un peu de hauteur, c'est pour vous montrer...

... ce barrage asséché lui aussi... mais depuis 2014 c'est à dire bien avant Guerlédan !

... ce barrage asséché lui aussi... mais depuis 2014 c'est à dire bien avant Guerlédan !

En descendant vers la vallée, le groupe a manifestement décelé quelque chose...

En descendant vers la vallée, le groupe a manifestement décelé quelque chose...

C'est une photo prise par Christiane ROLLAND qui vous indique que ce sont deux couleuvres de grande taille qui se sont donné rendez-vous ici avant de s'enfuir lorsqu'elles se découvrent observées par toute une meute d'ennemis potentiels !

C'est une photo prise par Christiane ROLLAND qui vous indique que ce sont deux couleuvres de grande taille qui se sont donné rendez-vous ici avant de s'enfuir lorsqu'elles se découvrent observées par toute une meute d'ennemis potentiels !

Après avoir suivi le bas de la vallée... nous voici remontés dans un paysage grandiose...

Après avoir suivi le bas de la vallée... nous voici remontés dans un paysage grandiose...

... d'où nous pouvons voir de l'autre côté de l'Ouère différents édifices de la cité d'Argenton.

... d'où nous pouvons voir de l'autre côté de l'Ouère différents édifices de la cité d'Argenton.

Nous sommes revenus au point de départ... et ainsi se termine notre périple autour d'Argenton les Vallées.

Nous sommes revenus au point de départ... et ainsi se termine notre périple autour d'Argenton les Vallées.

Voici le gîte du Chatelier, route du Doret à Missé... où nous arrivons le jeudi soir vers 17h.30 comme prévu. La photo a été prise en fait le vendredi matin... et vous voyez que le temps est radieux !

Voici le gîte du Chatelier, route du Doret à Missé... où nous arrivons le jeudi soir vers 17h.30 comme prévu. La photo a été prise en fait le vendredi matin... et vous voyez que le temps est radieux !

Voici (ce même vendredi matin) Annie et Maryvonne nos deux "tambouilleuses" préparant avec l'aide de quelques autres, le pique-nique du vendredi midi.

Voici (ce même vendredi matin) Annie et Maryvonne nos deux "tambouilleuses" préparant avec l'aide de quelques autres, le pique-nique du vendredi midi.

Après Argenton, c'est la vallée de Thouars qui nous attire ce matin et là aussi il faut d'abord descendre !

Après Argenton, c'est la vallée de Thouars qui nous attire ce matin et là aussi il faut d'abord descendre !

La vallée elle-même la voici avec de multiples barrages rappelant qu'autrefois il y avait de nombreux moulins dans la secteur.

La vallée elle-même la voici avec de multiples barrages rappelant qu'autrefois il y avait de nombreux moulins dans la secteur.

C'est sur ce pont que nous allons franchir la vallée du Thouet (c'est le nom de cette vallée de Thouars) .

C'est sur ce pont que nous allons franchir la vallée du Thouet (c'est le nom de cette vallée de Thouars) .

Nous voici donc sur l'autre versant... dans une région peu construite...

Nous voici donc sur l'autre versant... dans une région peu construite...

... et de plus en plus verdoyante !

... et de plus en plus verdoyante !

Ayant pris de la hauteur, le groupe examine ici l'horizon...

Ayant pris de la hauteur, le groupe examine ici l'horizon...

... où se trouve la ville de Thouars.

... où se trouve la ville de Thouars.

Nous sommes en pleine campagne... et les observations ne manquent pas.

Nous sommes en pleine campagne... et les observations ne manquent pas.

A l'arrière plan de l'autre côté de la vallée c'est toujours la ville de Thouars que l'on aperçoit.

A l'arrière plan de l'autre côté de la vallée c'est toujours la ville de Thouars que l'on aperçoit.

Ici c'est un champ de lin que nous examinons...

Ici c'est un champ de lin que nous examinons...

... avec ses (quelques) fleurs et ses nombreuses graines.

... avec ses (quelques) fleurs et ses nombreuses graines.

Nous voici arrivés à St Jacques de Thouars...

Nous voici arrivés à St Jacques de Thouars...

... d'où les bâtiments de Thouars (de l'autre côté de la vallée) se voient de mieux en mieux.

... d'où les bâtiments de Thouars (de l'autre côté de la vallée) se voient de mieux en mieux.

Nous redescendons maintenant de St-Jacques de Thouars vers la vallée.

Nous redescendons maintenant de St-Jacques de Thouars vers la vallée.

Le groupe est maintenant arrivé à un endroit où il y a un bac pour faire passer la rivière... mais il n'étai pas en fonction !

Le groupe est maintenant arrivé à un endroit où il y a un bac pour faire passer la rivière... mais il n'étai pas en fonction !

Aussi avons-nous dû remonter... ce qui nous a permis de voir cette construction ancienne bâtie sur un éperon de rhyolite (ou microgranite) indiquant qu'ici nous ne sommes pas encore sur le toarcien.

Aussi avons-nous dû remonter... ce qui nous a permis de voir cette construction ancienne bâtie sur un éperon de rhyolite (ou microgranite) indiquant qu'ici nous ne sommes pas encore sur le toarcien.

Voici le pont qui va nous permettre de passer de St-Jacques de Thouars à la ville de Thouars elle-même.

Voici le pont qui va nous permettre de passer de St-Jacques de Thouars à la ville de Thouars elle-même.

De ce pont on voit les nombreux jardins installés sur les bords du fleuve...

De ce pont on voit les nombreux jardins installés sur les bords du fleuve...

... des jardins que nous longeons maintenant en nous dirigeant vers le centre de Thouars.

... des jardins que nous longeons maintenant en nous dirigeant vers le centre de Thouars.

Les premières constructions importantes et anciennes nous apparaissent au fur et à mesure...

Les premières constructions importantes et anciennes nous apparaissent au fur et à mesure...

... que nous montons vers la place du marché où sont garées les voitures;

... que nous montons vers la place du marché où sont garées les voitures;

C'est à Rochemenier que nous pique-niquons maintenant...

C'est à Rochemenier que nous pique-niquons maintenant...

... y ayant trouvé un parking pour les voitures et des tables pour savourer le menu préparé au gîte ce matin.

... y ayant trouvé un parking pour les voitures et des tables pour savourer le menu préparé au gîte ce matin.

Juste au-dessus du site troglodytique que nous allons visiter, il y a cette chapelle où nous voici entrés.

Juste au-dessus du site troglodytique que nous allons visiter, il y a cette chapelle où nous voici entrés.

Nous arrivons maintenant au village troglodytique où nous sommes attendus.

Nous arrivons maintenant au village troglodytique où nous sommes attendus.

Un guide nous explique d'abord toute l'histoire de ce site...

Un guide nous explique d'abord toute l'histoire de ce site...

... où autrefois il y avait trois fermes et une chapelle souterraine... et il nous montre une salle où se fabriquait le vin et aussi de l'huile de noix.

... où autrefois il y avait trois fermes et une chapelle souterraine... et il nous montre une salle où se fabriquait le vin et aussi de l'huile de noix.

Ensuite nous disposons de tout le temps voulu pour examiner la bonne vingtaine de lieux de vie comme celui que l'on voit ici...

Ensuite nous disposons de tout le temps voulu pour examiner la bonne vingtaine de lieux de vie comme celui que l'on voit ici...

Ici ont vécu les derniers habitants des lieux...

Ici ont vécu les derniers habitants des lieux...

... et on voit ici leur lieu de vie.

... et on voit ici leur lieu de vie.

De nombreuses photos d'époque... nous permettent de remonter le temps.

De nombreuses photos d'époque... nous permettent de remonter le temps.

Ici c'est une cave... Dans le village ill y avait en effet une importante production de vin.

Ici c'est une cave... Dans le village ill y avait en effet une importante production de vin.

Cette "salle des veillées" montre bien qu'il existait une vie sociale intense.

Cette "salle des veillées" montre bien qu'il existait une vie sociale intense.

Voici une photo prise sur le site lui-même.

Voici une photo prise sur le site lui-même.

Il y avait aussi cette chapelle souterraine...dont l'ouverture sommitale est maintenant recouverte d'un toit d'ardoises (visible à côté de la chapelle que nous venons de visiter).

Il y avait aussi cette chapelle souterraine...dont l'ouverture sommitale est maintenant recouverte d'un toit d'ardoises (visible à côté de la chapelle que nous venons de visiter).

D'autres excavations anciennes parsèment la ville. Un petit tour nous a permis d'en voir quelques unes... mais il y avait encore un petit circuit prévu autour du "cirque de Missé"... et donc pas de temps à perdre !

D'autres excavations anciennes parsèment la ville. Un petit tour nous a permis d'en voir quelques unes... mais il y avait encore un petit circuit prévu autour du "cirque de Missé"... et donc pas de temps à perdre !

Cette photo de groupe a été faite en effet d'un belvédère d'où l'on pouvait voir le "cirque"...

Cette photo de groupe a été faite en effet d'un belvédère d'où l'on pouvait voir le "cirque"...

... et de retour aux voitures, nous passions devant ce superbe manoir

... et de retour aux voitures, nous passions devant ce superbe manoir

De retour au gîte... et en attendant le dîner...petite dégustation des vins locaux !

De retour au gîte... et en attendant le dîner...petite dégustation des vins locaux !

Le samedi matin, c'est dans les anciennes écuries de ce château des ducs de la Trémoille...

Le samedi matin, c'est dans les anciennes écuries de ce château des ducs de la Trémoille...

... que nous avions rendez-vous avec Anthony RARD qui nous en ouvre les portes.

... que nous avions rendez-vous avec Anthony RARD qui nous en ouvre les portes.

Nous commençons en effet par une visite du "Centre d'Interprétation Géologique du Thouarsais" vers lequel nous montons.

Nous commençons en effet par une visite du "Centre d'Interprétation Géologique du Thouarsais" vers lequel nous montons.

Ce sont les ammonites qui sont ici à l'honneur...

Ce sont les ammonites qui sont ici à l'honneur...

... et il y a ce fameux squelette d'un Plésiosaure découvert dans la région et sur lequel Anthony est intarissable... vu que c'est lui qui l'a sorti de sa gangue.

... et il y a ce fameux squelette d'un Plésiosaure découvert dans la région et sur lequel Anthony est intarissable... vu que c'est lui qui l'a sorti de sa gangue.

La visite se termine et Anthony va nous conduire sur le terrain.

La visite se termine et Anthony va nous conduire sur le terrain.

Nous arrivons sur le premier site...

Nous arrivons sur le premier site...

... une ancienne carrière... avec différents niveaux bien mis en valeur... et le tout nous est expliqué en détail.

... une ancienne carrière... avec différents niveaux bien mis en valeur... et le tout nous est expliqué en détail.

Sur le second site ce sont de nombreux fossiles...

Sur le second site ce sont de nombreux fossiles...

... qui nous sont présentés... comme ce nautile (à gauche) et cette ammonites (de plus grande taille à droite.

... qui nous sont présentés... comme ce nautile (à gauche) et cette ammonites (de plus grande taille à droite.

Des ammonites nous en découvrons aussi et en grand nombre sur le terrain.

Des ammonites nous en découvrons aussi et en grand nombre sur le terrain.

Ici ce sont des fossiles de petite taille... trouvés ici eux aussi... et nettoyés selon un processus assez complexe et qui nous est expliqué en détail.

Ici ce sont des fossiles de petite taille... trouvés ici eux aussi... et nettoyés selon un processus assez complexe et qui nous est expliqué en détail.

C'est sur place, sur le parking de la seconde carrière... que le pique-nique du samedi est dégusté.

C'est sur place, sur le parking de la seconde carrière... que le pique-nique du samedi est dégusté.

Ensuite : visite de la vieille ville de Thouars :

Ensuite : visite de la vieille ville de Thouars :

ses vieilles maisons...

ses vieilles maisons...

... ses vieilles ruines...

... ses vieilles ruines...

Ici l'église St-Médard en réparation...

Ici l'église St-Médard en réparation...

... dont on voit ici la finesse des sculptures... mais qui sont dans une roche qui résiste mal au temps !

... dont on voit ici la finesse des sculptures... mais qui sont dans une roche qui résiste mal au temps !

Nous sommes ici sur la place centrale.

Nous sommes ici sur la place centrale.

En de nombreux endroits... sur les murs ou des escaliers anciens on peut voir ces dalles à ammonites...

En de nombreux endroits... sur les murs ou des escaliers anciens on peut voir ces dalles à ammonites...

... avec leurs fossiles bien reconnaissables.

... avec leurs fossiles bien reconnaissables.

Il y a des sites grandioses...

Il y a des sites grandioses...

... d'où la vue est exceptionnelle.

... d'où la vue est exceptionnelle.

Ici nous sommes à l'entrée de l'église abbatiale St-Laon (proche de l'Hôtel de Ville)...

Ici nous sommes à l'entrée de l'église abbatiale St-Laon (proche de l'Hôtel de Ville)...

... et ce que le groupe examine...

... et ce que le groupe examine...

... ce sont (encore et toujours) des dalles d'époque...

... ce sont (encore et toujours) des dalles d'époque...

... avec ammonites remarquablement mises en valeur.

... avec ammonites remarquablement mises en valeur.

Comme beaucoup de commerces locaux... ce "Café des Arts" semble bien définitivement fermé !

Comme beaucoup de commerces locaux... ce "Café des Arts" semble bien définitivement fermé !

Thouars était à l'origine un site défensif...

Thouars était à l'origine un site défensif...

... et on voit ici ce qui reste...

... et on voit ici ce qui reste...

... des remparts de l'époque des ducs de la Trémoille.

... des remparts de l'époque des ducs de la Trémoille.

Ici un bâtiment (l'ancien hôtel Tyndo comme indiqué sur le panneau) est en restauration.

Ici un bâtiment (l'ancien hôtel Tyndo comme indiqué sur le panneau) est en restauration.

Une dernière curiosité pour terminer : ce jardin en creux à proximité d'une chapelle... Il est déjà plus de 16h.... le temps de prendre un dernier goûter et il va être l'heure du retour !

Une dernière curiosité pour terminer : ce jardin en creux à proximité d'une chapelle... Il est déjà plus de 16h.... le temps de prendre un dernier goûter et il va être l'heure du retour !

Photos envoyées lundi dernier par Dominique TRANCHANT

A Argenton une oeuvre d'art moderne côtoit les maisons plus anciennes.

A Argenton une oeuvre d'art moderne côtoit les maisons plus anciennes.

Ici une superbe vue sur un paysage de rêve.

Ici une superbe vue sur un paysage de rêve.

Voici une pub d'un certain âge !

Voici une pub d'un certain âge !

Un lézard pas très peureux apparemment !

Un lézard pas très peureux apparemment !

Rappelez vous : les deux couleuvres...

Rappelez vous : les deux couleuvres...

... un vrai ballet...

... un vrai ballet...

... photographié sous tous les angles !

... photographié sous tous les angles !

Ici on voit la tête... question quelqu'un peut-il me donner le nom de cette couleuvre ? C'est la Couleuvre verte et jaune me fait savoir Olivier MASSARD !

Ici on voit la tête... question quelqu'un peut-il me donner le nom de cette couleuvre ? C'est la Couleuvre verte et jaune me fait savoir Olivier MASSARD !

Il faut savoir ménager ses forces !

Il faut savoir ménager ses forces !

De la vallée du Thouet on aperçoit (au fond) St-Jacques de Thouars... avec des jardins (toujours des jardins !...) au premier plan.

De la vallée du Thouet on aperçoit (au fond) St-Jacques de Thouars... avec des jardins (toujours des jardins !...) au premier plan.

On ne voit pas sa tête... mais je pense que tout le monde a deviné...

On ne voit pas sa tête... mais je pense que tout le monde a deviné...

... qu'il s'agit bien sûr de Maryvonne RENAULT dans son exercice favori !

... qu'il s'agit bien sûr de Maryvonne RENAULT dans son exercice favori !

Je vous ai montré deux photos de cette pièce où ont vécu les derniers fermiers du site... mais ici vous voyez l'ensemble du logement.

Je vous ai montré deux photos de cette pièce où ont vécu les derniers fermiers du site... mais ici vous voyez l'ensemble du logement.

Notre guide géologue dans la première carrière... N'allez pas croire que tout le monde est assis...

Notre guide géologue dans la première carrière... N'allez pas croire que tout le monde est assis...

..il y a quand même des participants debout pour examiner les échantillons que Anthony nous fait passer !

..il y a quand même des participants debout pour examiner les échantillons que Anthony nous fait passer !

Mais pas de doute c'est assis que l'on se sent mieux... et que l'on peut discuter tranquillement...surtout après un bon pique-nique !

Mais pas de doute c'est assis que l'on se sent mieux... et que l'on peut discuter tranquillement...surtout après un bon pique-nique !

Photos envoyées le mercredi 20 mai par Louis LE NORMAND

Photo de l'Outre prise du pont d'Hautibus.

Photo de l'Outre prise du pont d'Hautibus.

La géologie locale présentée par J. Paul.

La géologie locale présentée par J. Paul.

Nous l'avions déjà vu lors de notre week-end "Marais Poitevin".

Nous l'avions déjà vu lors de notre week-end "Marais Poitevin".

De telles sculptures par contre ne se voient pas partout !

De telles sculptures par contre ne se voient pas partout !

Il n'y avait pas que des ânes cependant !

Il n'y avait pas que des ânes cependant !

Est-ce la roche, la bota...

Est-ce la roche, la bota...

... oui encore ce superbe lézard... qui mobilise l'attention du groupe ?

... oui encore ce superbe lézard... qui mobilise l'attention du groupe ?

Voici le gîte vu sous un autre angle.

Voici le gîte vu sous un autre angle.

"Cà c'est ben vrai" !

"Cà c'est ben vrai" !

Je vous parle plus haut d'une vingtaine d'endroits à visiter à Rochemenier : vous les avez ici indiqués sur ce plan.

Je vous parle plus haut d'une vingtaine d'endroits à visiter à Rochemenier : vous les avez ici indiqués sur ce plan.

En voici encore un.

En voici encore un.

Le groupe (pas au complet cependant) au "Cirque de Missé" .

Le groupe (pas au complet cependant) au "Cirque de Missé" .

Nous n'étions pas seuls au gîte...

Nous n'étions pas seuls au gîte...

... il y avait aussi des jeunes pratiquant l'équitation.

... il y avait aussi des jeunes pratiquant l'équitation.

Au musée voyez qu'il y en avait pour tous les goûts !

Au musée voyez qu'il y en avait pour tous les goûts !

Cependant c'est Anthony présentant son Plésiosaure (le squelette en bas - l'animal en haut) qui a eu la vedette !

Cependant c'est Anthony présentant son Plésiosaure (le squelette en bas - l'animal en haut) qui a eu la vedette !

Voici d'autres fossiles du Toarcien présentés sur le terrain...

Voici d'autres fossiles du Toarcien présentés sur le terrain...

... avec pour chacun d'eux des explications très complètes... que ce soit les ammonites...

... avec pour chacun d'eux des explications très complètes... que ce soit les ammonites...

... ou les grands reptiles.

... ou les grands reptiles.

Le tout suivi d'observations sur le terrain. Avec Antony cela a été un plaisir que de découvrir le Toarcien !

Le tout suivi d'observations sur le terrain. Avec Antony cela a été un plaisir que de découvrir le Toarcien !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 19:27

Ce samedi 25 avril 2015, contrairement à ce que nous craignions, le temps n'a pas été trop désagréable pour notre quatrième sortie 2015.

Je remercie Simone COSSON pour ses photos

Voici la vue que l'on a en arrivant sur le parking du Centre de découverte du Son...

Voici la vue que l'on a en arrivant sur le parking du Centre de découverte du Son...

... où nous nous sommes rassemblés vers 10 h.

... où nous nous sommes rassemblés vers 10 h.

Deux guides nous y attendaient.

Deux guides nous y attendaient.

Les 26 participants se sont divisés en deux groupes...

Les 26 participants se sont divisés en deux groupes...

... et c'est Jérome HAMELIN qui a pris en charge le groupe "Ecoute des champs d'oiseaux".

... et c'est Jérome HAMELIN qui a pris en charge le groupe "Ecoute des champs d'oiseaux".

Le second groupe lui reste sur place avec Sébastien TOINEN...

Le second groupe lui reste sur place avec Sébastien TOINEN...

... pour une initiation à la production de différents sons avec des plantes diverses.

... pour une initiation à la production de différents sons avec des plantes diverses.

Il s'agissait de d'utiliser des morceaux de divers végétaux..

Il s'agissait de d'utiliser des morceaux de divers végétaux..

... que l'on voit sur la table au premier plan...

... que l'on voit sur la table au premier plan...

... pour produire des sonorités diverses.

... pour produire des sonorités diverses.

Voyez que chacun s'y essaie dans la joie et la bonne humeur.

Voyez que chacun s'y essaie dans la joie et la bonne humeur.

Un exemple : cette tige fendue avec une feuille pliée en deux à l'intérieur... un exemple parmi une bonne dizaine d'autres.

Un exemple : cette tige fendue avec une feuille pliée en deux à l'intérieur... un exemple parmi une bonne dizaine d'autres.

Sébastien conseille, surveille et encourage chacun... à fabriquer puis à utiliser chaque "instrument" préalablement élaboré.

Sébastien conseille, surveille et encourage chacun... à fabriquer puis à utiliser chaque "instrument" préalablement élaboré.

Certains, une fois l'objet sonore fabriqué, viennent le tester à l'extérieur...

Certains, une fois l'objet sonore fabriqué, viennent le tester à l'extérieur...

... ce qui montre bien que le temps n'était pas à la pluie... du moins entre 10 et 11 h. (le temps de cette première animation que le premier groupe effectuait lui dans les environs).

... ce qui montre bien que le temps n'était pas à la pluie... du moins entre 10 et 11 h. (le temps de cette première animation que le premier groupe effectuait lui dans les environs).

A l'intérieur aussi bien qu'à l'extérieur, tout le monde teste de multiples instruments tous plus "bio" les uns que les autres !

A l'intérieur aussi bien qu'à l'extérieur, tout le monde teste de multiples instruments tous plus "bio" les uns que les autres !

Voyez l'empressement de chacun...

Voyez l'empressement de chacun...

... à tester de nouveaux sons !

... à tester de nouveaux sons !

Vers 11 h.  nous procédons à une inversion des deux groupes : le second groupe (dont je fais partie) se retrouve ainsi dans cette nouvelle salle.

Vers 11 h. nous procédons à une inversion des deux groupes : le second groupe (dont je fais partie) se retrouve ainsi dans cette nouvelle salle.

... en compagnie de Jérome qui prépare l'ex groupe des "sonneurs"... à son périple à lui...

... en compagnie de Jérome qui prépare l'ex groupe des "sonneurs"... à son périple à lui...

... d'abord en salle (pour éviter sans doute une transition trop brutale entre un milieu bien à l'abri...

... d'abord en salle (pour éviter sans doute une transition trop brutale entre un milieu bien à l'abri...

... et un extérieur légèrement pluvieux depuis quelque temps).

... et un extérieur légèrement pluvieux depuis quelque temps).

Cependant l'essentiel se passant dehors... il faut bien ses résigner à sortie capuches et parapluies !

Cependant l'essentiel se passant dehors... il faut bien ses résigner à sortie capuches et parapluies !

Notre guide est équipé d'une "parabole"... et chacun des participants d'un casque...

Notre guide est équipé d'une "parabole"... et chacun des participants d'un casque...

... relié à cet instrument qui trie et amplifie les sons.

... relié à cet instrument qui trie et amplifie les sons.

Nous faisons ainsi tout un périple... en enlevant parfois les casques pour explications et comparaison.

Nous faisons ainsi tout un périple... en enlevant parfois les casques pour explications et comparaison.

Le parcours est varié à souhait...

Le parcours est varié à souhait...

... et les chants d'oiseaux ne manquent pas...

... et les chants d'oiseaux ne manquent pas...

...même s'ils se mélangent parfois avec le bruit des gouttes d'eau lorsque la pluie se renforce...

...même s'ils se mélangent parfois avec le bruit des gouttes d'eau lorsque la pluie se renforce...

... par moments sur la "parabole" !

... par moments sur la "parabole" !

Aussi c'est à l'abri que le groupe termine ce parcours sonore... et que Jérome nous donne ses dernières explications.

Aussi c'est à l'abri que le groupe termine ce parcours sonore... et que Jérome nous donne ses dernières explications.

Nous formions deux petits groupes (de 15 et 11 personnes chacun)... ce qui était moins que prévu... mais fort intéressant pour que chacun puisse profiter au mieux de toutes les explications... et poser toutes les questions voulues. Une sortie originale donc et très instructive !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 23:00

Ce mercredi 22 avril 2015, Monique KUBIAK nous a guidés pour une observation de différentes formations géologiques visibles dans la vallée du Trieux aux alentours de l'ancienne E.A.M. (Ecole d'Apprentissage Maritime) au niveau donc de Lézardrieux mais sur la rive opposée.

Nous avons examiné successivement :

- des tufs volcaniques dits "tufs de Téguier"

- des spilites dites "spilites de Paimpol"

- une zone broyée avec par endroits des faciès hydrothermalisés et des niveaux de phtanite

- la diorite de Keralain

- les rhyolites ignimbritiques de Lézardrieux.

Toutes ces formations sont très anciennes : autour de 615 millions d'années pour les tufs, spilites et rhyolites et 582 millions d'années pour la diorite... en rapport donc avec l'orogène Cadomien (formation d'une première chaîne de montagne).

Je remercie Michel LALOI pour ses photos.

Louis LE NORMAND vient aussi de m'envoyer des photos (voir à la fin de l'article)

On voit ici (de dos) Monique KUBIAK présentant l'histoire géologique du secteur... et l'histoire de la région au Cadomien...

On voit ici (de dos) Monique KUBIAK présentant l'histoire géologique du secteur... et l'histoire de la région au Cadomien...

... à un groupe fort attentif de 35 personnes

... à un groupe fort attentif de 35 personnes

Ce premier arrêt nous permet de voir les tufs de Tréguier...

Ce premier arrêt nous permet de voir les tufs de Tréguier...

... avec explications sur leur mise en place... leur utilisation dans la région... etc.

... avec explications sur leur mise en place... leur utilisation dans la région... etc.

A l'opposé des tufs, nous voici arrivés vers le sud...

A l'opposé des tufs, nous voici arrivés vers le sud...

... dans une zone qui va nous permettre de voir les spilites.

... dans une zone qui va nous permettre de voir les spilites.

Après un temps d'explication...

Après un temps d'explication...

... nous allons arriver à ces fameux coussins...

... nous allons arriver à ces fameux coussins...

... de basalte spilitique... formés sous la mer...

... de basalte spilitique... formés sous la mer...

... à une profondeur telle que la pression de l'eau empêche les gaz contenus dans la lave de s'échapper.

... à une profondeur telle que la pression de l'eau empêche les gaz contenus dans la lave de s'échapper.

Tout cela aussi nous est expliqué en détail...

Tout cela aussi nous est expliqué en détail...

... et en différents points.

... et en différents points.

Les coussins s'étalent parfois sur une certaine longueur comme on voit ici au centre de la photo (voir aussi l'une des photos de Louis à la fin).

Les coussins s'étalent parfois sur une certaine longueur comme on voit ici au centre de la photo (voir aussi l'une des photos de Louis à la fin).

Parfois des sédiments avec rides de courant s'y intercalent.

Parfois des sédiments avec rides de courant s'y intercalent.

On y rencontre aussi des filons divers (dolérite, microgranite...)

On y rencontre aussi des filons divers (dolérite, microgranite...)

... et en revenant sur nos pas, des zones où les coussins sont de plus en plus broyés.

... et en revenant sur nos pas, des zones où les coussins sont de plus en plus broyés.

On voit bien ici les sédiments qui entourent et soudent les coussins...

On voit bien ici les sédiments qui entourent et soudent les coussins...

... et ici les zones bulleuses et les cavités qui se forment au centre des coussins d'une certaine taille.

... et ici les zones bulleuses et les cavités qui se forment au centre des coussins d'une certaine taille.

On a parfois des filons et des faciès hydrothermalisés...

On a parfois des filons et des faciès hydrothermalisés...

et quand nous revenons sur nos pas nous rencontrons comme ici dans la falaise des phanites (en bas de la photo) surmontés par du sidérolithique puis par des altérites. Nous sommes ici dans le coeur de la zone broyée.

et quand nous revenons sur nos pas nous rencontrons comme ici dans la falaise des phanites (en bas de la photo) surmontés par du sidérolithique puis par des altérites. Nous sommes ici dans le coeur de la zone broyée.

De l'autre côté de cette zone broyée, voici la diorite de Keralain...

De l'autre côté de cette zone broyée, voici la diorite de Keralain...

... avec ses gros cristaux de hornblende...

... avec ses gros cristaux de hornblende...

... et feldspaths intercalés.

... et feldspaths intercalés.

Au retour il nous a été montré (aux environs de Tréméven) la même diorite intercalée cette fois dans le massif de diorite de St-Quay !

Au retour il nous a été montré (aux environs de Tréméven) la même diorite intercalée cette fois dans le massif de diorite de St-Quay !

De retour au point de départ, le groupe se dirige pour finir vers la rhyolite ignimbritique...

De retour au point de départ, le groupe se dirige pour finir vers la rhyolite ignimbritique...

... bien visible sur ce "rocher Donan" que la marée basse nous permet maintenant d'atteindre.

... bien visible sur ce "rocher Donan" que la marée basse nous permet maintenant d'atteindre.

Monique nous explique les caractéristiques de ces roches...

Monique nous explique les caractéristiques de ces roches...

...mises en place au sein de "nuées ardentes" comme l'expliquent ces schémas...

...mises en place au sein de "nuées ardentes" comme l'expliquent ces schémas...

... et dont il existe de nombreuses variétés...

... et dont il existe de nombreuses variétés...

... comme celle-ci dont les constituants nous sont montrés par Monique.

... comme celle-ci dont les constituants nous sont montrés par Monique.

Certains n'hésitent pas à escalader ce pointement rocheux du sommet duquel...

Certains n'hésitent pas à escalader ce pointement rocheux du sommet duquel...

...la vue est superbe sur l'ancienne E.A.M. récemment cédée par le département qui en était propriétaire... à un particulier qui restaure l'ensemble de ce superbe site.

...la vue est superbe sur l'ancienne E.A.M. récemment cédée par le département qui en était propriétaire... à un particulier qui restaure l'ensemble de ce superbe site.

Voici des photos prises par Louis LE NORMAND et que je viens de recevoir :

C'est toujours le travail de Bernard AUVRAY qui est la référence de base.

C'est toujours le travail de Bernard AUVRAY qui est la référence de base.

A 14h., le "rocher Donan" n'est pas encore accessible... c'est pourquoi nous devrons attendre la fin de la sortie pour y aller.

A 14h., le "rocher Donan" n'est pas encore accessible... c'est pourquoi nous devrons attendre la fin de la sortie pour y aller.

Les tufs eux se visitent sans problème !

Les tufs eux se visitent sans problème !

Pour arriver sur les spilites c'est déjà plus ardu...

Pour arriver sur les spilites c'est déjà plus ardu...

... mais cela vaut le déplacement !... car il est rare de voir un coussin à l'horizontal comme ici où Louis LE NORMAND l'a pris en gros plan.

... mais cela vaut le déplacement !... car il est rare de voir un coussin à l'horizontal comme ici où Louis LE NORMAND l'a pris en gros plan.

Voilà pourquoi chacun est bien content !

Voilà pourquoi chacun est bien content !

Ici on voit bien le niveau à phtanites... surmonté par sidérolithique et altérites.

Ici on voit bien le niveau à phtanites... surmonté par sidérolithique et altérites.

Dans la diorite on ne se lasse pas d'admirer les énormes cristaux de hornblende.

Dans la diorite on ne se lasse pas d'admirer les énormes cristaux de hornblende.

Nous voici sur les rhyolites ignimbritiques...

Nous voici sur les rhyolites ignimbritiques...

... et Gilles MARJOLET est content car il vient de trouver ici une roche dont il cherchait l'origine depuis quelque temps !

... et Gilles MARJOLET est content car il vient de trouver ici une roche dont il cherchait l'origine depuis quelque temps !

Un bel après-midi donc... dans un coin magnifique et dont la géodiversité méritait bien d'être mieux connue !

Prochaine sortie du groupe avec Jacques BERTHOLET le mercredi 20 mai : Locquirec et pointe de l'Armorique. Des précisions seront fournies par messagerie aux membres du groupe.

Je viens ce passer ce samedi 25 (après la sortie à Cavan) chez Gilles MARJOLET pour voir ce dont je parle ci-dessus : l'échantillon trouvé par lui à l'embouchure du Trieux et l'équivalent répéré lors de la sortie. Voici les photos que j'en ai pris :

Voici les "ignimbrites alvéolaires" repérées lors de la sortie... les alvéoles se sont plus ou moins remples de quartz.

Voici les "ignimbrites alvéolaires" repérées lors de la sortie... les alvéoles se sont plus ou moins remples de quartz.

Voici le galet que Gilles avait récupéré à l'embouchure du Trieux sans pouvoir y mettre un nom.

Voici le galet que Gilles avait récupéré à l'embouchure du Trieux sans pouvoir y mettre un nom.

La comparaison des deux permet de voir qu'ils ont la même origine même si les "alvéoles" du galets sont plus petites que celles de l'échantillon récolté.

La comparaison des deux permet de voir qu'ils ont la même origine même si les "alvéoles" du galets sont plus petites que celles de l'échantillon récolté.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 21:57

C'est à Trégueux qu'avait lieu cette année l'Assemblée Générale de notre association.

Je remercie Guillaume LESAGE qui vient de m'envoyer ses photos que je joins aux miennes.

Ce n'est pas la première fois que nous sommes reçus à la Clef des Arts par la commune de Trégueux... Nous y étions en 2008 et en 2010 (34ème et 36ème A.G.) Il était donc temps d'y revenir ! Vous remarquerez qu'à l'accueil, ce sont cependant les mêmes que l'on retrouve !

Ce n'est pas la première fois que nous sommes reçus à la Clef des Arts par la commune de Trégueux... Nous y étions en 2008 et en 2010 (34ème et 36ème A.G.) Il était donc temps d'y revenir ! Vous remarquerez qu'à l'accueil, ce sont cependant les mêmes que l'on retrouve !

Les adhérents, eux, arrivent de plus en plus nombreux...

Les adhérents, eux, arrivent de plus en plus nombreux...

... pour remplir les formalités d'usage... dont la signature de la feuille de présence.

... pour remplir les formalités d'usage... dont la signature de la feuille de présence.

Dans la salle de réunion, les premiers arrivants s'installent... cependant qu'à l'arrière plan on aperçoit Jérémy ALLAIN notre Directeur...

Dans la salle de réunion, les premiers arrivants s'installent... cependant qu'à l'arrière plan on aperçoit Jérémy ALLAIN notre Directeur...

... préparant sur son ordinateur le détail des interventions programmées pour cette 41ème A.G.

... préparant sur son ordinateur le détail des interventions programmées pour cette 41ème A.G.

A la demande de la presse locale, l'équipe dirigeante de Vivarmor (presque au complet) se prête à cette photo souvenir.

A la demande de la presse locale, l'équipe dirigeante de Vivarmor (presque au complet) se prête à cette photo souvenir.

Pendant ce temps la salle de réunion s'est remplie...

Pendant ce temps la salle de réunion s'est remplie...

... et l'A.G. commence par l'accueil de la municipalité de Trégueux en la personne de Alain JOUAN que l'on voit ici à côté de Didier TOQUIN notre Président...

... et l'A.G. commence par l'accueil de la municipalité de Trégueux en la personne de Alain JOUAN que l'on voit ici à côté de Didier TOQUIN notre Président...

... et cela devant une salle comme d'habitude bien remplie... une bonne centaine de participants au total.

... et cela devant une salle comme d'habitude bien remplie... une bonne centaine de participants au total.

On voit ici Jean Paul BARDOUL présenter le rapport d'activité... illustré comme vous voyez à gauche de nombreuses photos.

On voit ici Jean Paul BARDOUL présenter le rapport d'activité... illustré comme vous voyez à gauche de nombreuses photos.

Ensuite c'est Maryvonne RENAULT notre Trésorière... et Magali COSQUER (à sa droite) qui présentent le rapport financier...

Ensuite c'est Maryvonne RENAULT notre Trésorière... et Magali COSQUER (à sa droite) qui présentent le rapport financier...

... le tout suivi du rapport de KPMG, notre Commissaire aux Comptes.

... le tout suivi du rapport de KPMG, notre Commissaire aux Comptes.

Didier TOQUIN, notre dévoué Président, présente pour terminer le rapport moral... rapport approuvé à l'unanimité comme les deux précédents !

Didier TOQUIN, notre dévoué Président, présente pour terminer le rapport moral... rapport approuvé à l'unanimité comme les deux précédents !

A la suite de l'A.G. officielle, deux rapports ont été faits : l'un concernant une étude de la Réserve Naturelle et le second le programme ABC.

A la suite de l'A.G. officielle, deux rapports ont été faits : l'un concernant une étude de la Réserve Naturelle et le second le programme ABC.

C'est sur le Bécasseau maubèche qu'a été faite l'étude...

C'est sur le Bécasseau maubèche qu'a été faite l'étude...

... que Anthony STURBOIS nous a présentée en détail...

... que Anthony STURBOIS nous a présentée en détail...

... avant de conclure par cette dernière photo... sous les applaudissements de l'Assemblée.

... avant de conclure par cette dernière photo... sous les applaudissements de l'Assemblée.

Pour terminer c'est Ronan LE TOQUIN qui nous a présenté son travail sur les A.B.C. (Atlas de la Biodiversité Communale) de Plérin d'abord... puis de St-Brieuc... et prochainement de Langueux et de la Communauté de Lamballe.

Pour terminer c'est Ronan LE TOQUIN qui nous a présenté son travail sur les A.B.C. (Atlas de la Biodiversité Communale) de Plérin d'abord... puis de St-Brieuc... et prochainement de Langueux et de la Communauté de Lamballe.

On le voit ici terminer (lui aussi sous les applaudissements) la présentation de son remarquable travail commencé il y a déjà plusieurs années.

On le voit ici terminer (lui aussi sous les applaudissements) la présentation de son remarquable travail commencé il y a déjà plusieurs années.

Jérémy ALLAIN, Directeur de Vivarmor depuis déjà de nombreuses années...  intervient à plusieurs reprises pour apporter des précisions sur de nombreux points...

Jérémy ALLAIN, Directeur de Vivarmor depuis déjà de nombreuses années... intervient à plusieurs reprises pour apporter des précisions sur de nombreux points...

... et voyez que les adhérents n'en perdent pas une miette... des plus anciens (Jacques PETIT au premier plan et Louis MAURICE plus loin)... à l'un des plus jeunes comme Guillaume LESAGE qui leur fait suite dans la même rangée !

... et voyez que les adhérents n'en perdent pas une miette... des plus anciens (Jacques PETIT au premier plan et Louis MAURICE plus loin)... à l'un des plus jeunes comme Guillaume LESAGE qui leur fait suite dans la même rangée !

Pour terminer, c'est comme d'habitude autour d'un "pot de l'amitié" que les adhérents se sont retrouvés...

Pour terminer, c'est comme d'habitude autour d'un "pot de l'amitié" que les adhérents se sont retrouvés...

... et comme d'en bas il était difficile de photographier tout le monde...

... et comme d'en bas il était difficile de photographier tout le monde...

... voici vue d'en haut la scène finale de notre 41ème A.G. dans ce superbe cadre de la Clef des Arts à Trégueux !

... voici vue d'en haut la scène finale de notre 41ème A.G. dans ce superbe cadre de la Clef des Arts à Trégueux !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Assemblées Générales
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 16:53

Le week-end dernier (6-7-8 mars 2015) Vivarmor organisait son dixième festival. Après St-Brieuc, Lannion, Dinan, Plancoët, Callac... c'est Paimpol qui nous accueillait cette année. Le temps ensoleillé, la notoriété de l'évènement... ont attiré beaucoup de monde (aux sorties notamment).

Je remercie Michel LALOI et Dominique TRANCHANT pour leurs photos qui complètent les miennes.
Je mets également à la fin de l'article des photos que vient de m'envoyer Louis LE NORMAND.
Voici l'affiche à l'entrée de ce dixième festival...

Voici l'affiche à l'entrée de ce dixième festival...

... qui se tenait dans ce gymnase...

... qui se tenait dans ce gymnase...

... nommé "Gymnase de Kerraoul".

... nommé "Gymnase de Kerraoul".

Dès le jeudi après-midi les bénévoles s'activent...

Dès le jeudi après-midi les bénévoles s'activent...

... pour recouvrir de moquette les sols du gymnase.

... pour recouvrir de moquette les sols du gymnase.

Notre habituel grand "Requin pèlerin" est (après la moquette) la seconde chose qui se met en place.

Notre habituel grand "Requin pèlerin" est (après la moquette) la seconde chose qui se met en place.

Après cela les premiers exposants peuvent commencer à s'installer.

Après cela les premiers exposants peuvent commencer à s'installer.

Comme chaque année, tout cela se fait selon un plan bien précis...

Comme chaque année, tout cela se fait selon un plan bien précis...

... et avec l'aide de nombreux bénévoles (ils étaient 85 au total, m'a t-on dit, cette année)... qui comme vous le voyez travaillent dans la bonne humeur !

... et avec l'aide de nombreux bénévoles (ils étaient 85 au total, m'a t-on dit, cette année)... qui comme vous le voyez travaillent dans la bonne humeur !

Ici au niveau de l'espace Vivarmor, j'ai personnellement installé cette présentation de la géologie du Trégor-Goélo.

Ici au niveau de l'espace Vivarmor, j'ai personnellement installé cette présentation de la géologie du Trégor-Goélo.

Ayant terminé mon travail à l'intérieur du gymnase, je fais un petit tour dans les environs pour repérer les autres sites qui seront utilisés.

Ayant terminé mon travail à l'intérieur du gymnase, je fais un petit tour dans les environs pour repérer les autres sites qui seront utilisés.

Je repère d'abord ce terrain de sport avec en arrière plan...

Je repère d'abord ce terrain de sport avec en arrière plan...

... le chateau de Kerraoul dans le parc duquel...

... le chateau de Kerraoul dans le parc duquel...

... s'est construit le Lycée du même nom...

... s'est construit le Lycée du même nom...

... avec un peu à l'écart la partie pensionnat et restauration.

... avec un peu à l'écart la partie pensionnat et restauration.

Voici des photos de la journée du Vendredi avec (comme d'habitude chaque année...) l'accueil des scolaires.

Voici les différentes classes qui arrivent...

Voici les différentes classes qui arrivent...

... elles sont accueillis par différents animateurs...

... elles sont accueillis par différents animateurs...

... des nombreuses associations présentes.

... des nombreuses associations présentes.

Entre l'animateur et les élèves (encadrés par les enseignants)... le contact est toujours immédiat et chaleureux.

Entre l'animateur et les élèves (encadrés par les enseignants)... le contact est toujours immédiat et chaleureux.

Comme vous voyez il y a même des animations à l'extérieur.

Comme vous voyez il y a même des animations à l'extérieur.

A midi : arrêt buffet...

A midi : arrêt buffet...

... avec une petite "récré-digestive"...

... avec une petite "récré-digestive"...

... puis les animations reprennent pendant une bonne partie de l'après-midi.

... puis les animations reprennent pendant une bonne partie de l'après-midi.

Les animateurs en effet se sont alimentés eux aussi comme vous le montre ce cliché.

Les animateurs en effet se sont alimentés eux aussi comme vous le montre ce cliché.

Vous le voyez sur cette photo : les artistes eux aussi accueillent des classes.

Vous le voyez sur cette photo : les artistes eux aussi accueillent des classes.

Comme chaque année, le stand L.P.O. est très animé !

Comme chaque année, le stand L.P.O. est très animé !

Une nouveauté cette année : cette animation "chauves-souris"...

Une nouveauté cette année : cette animation "chauves-souris"...

... assurée par toute une équipe locale... créée par un groupe d'étudiants BTS GPN du "lycée Pommerit"

... assurée par toute une équipe locale... créée par un groupe d'étudiants BTS GPN du "lycée Pommerit"

... autour d'un projet de restauration d'anciens blockhaus sur la pointe de Guilben.

... autour d'un projet de restauration d'anciens blockhaus sur la pointe de Guilben.

Le samedi matin : inauguration du festival en présence des élus locaux.

Après visite des différents stands, voici venu le temps des discours : Didier TOQUIN le Président de Vivarmor accueille les élus invités.

Après visite des différents stands, voici venu le temps des discours : Didier TOQUIN le Président de Vivarmor accueille les élus invités.

... qui vont prendre la parole à tour de rôle...

... qui vont prendre la parole à tour de rôle...

... comme on voit ici.

... comme on voit ici.

Le samedi (comme les années passées...) des "ateliers-nature" pour enfants et des conférences étaient proposés à l'intérieur du Lycée Kerraoul :

Comme l'an dernier...

Comme l'an dernier...

... dès le samedi matin Mimi était là...

... dès le samedi matin Mimi était là...

... pour présenter ses "rigolotes" et ses différentes "mangeoires"...

... pour présenter ses "rigolotes" et ses différentes "mangeoires"...

... aux nombreux enfants (accompagnés parfois des parents...) inscrits à ces ateliers pendant les samedi et dimanche après-midi.

... aux nombreux enfants (accompagnés parfois des parents...) inscrits à ces ateliers pendant les samedi et dimanche après-midi.

Il y avait d'autres "ateliers" comme celui que l'on voit ici animé par Sophie GUILLAUME de la L.P.O.

Il y avait d'autres "ateliers" comme celui que l'on voit ici animé par Sophie GUILLAUME de la L.P.O.

... ou encore cet "atelier os de seiche".

... ou encore cet "atelier os de seiche".

Dans une autre salle du lycée, il y avait de nombreuses conférences... comme celle-ci sur "vipères et couleuvres".

Dans une autre salle du lycée, il y avait de nombreuses conférences... comme celle-ci sur "vipères et couleuvres".

Chaque fois la salle (comme le montre cette vue de l'arrière...) était bien remplie...

Chaque fois la salle (comme le montre cette vue de l'arrière...) était bien remplie...

... et chaque fois le conférencier (ou la conférencière) chaleureusement applaudie !

... et chaque fois le conférencier (ou la conférencière) chaleureusement applaudie !

Le samedi soir, on voit sur cette photo la salle "Ciné Breizh" se remplir à vue d'oeil... pour le film présenté par Alain BOUGRAIN DUBOURG à 18 h... On m'a dit que le film "Nature" présenté à 20h.30 avait eu le même succès !

Le samedi soir, on voit sur cette photo la salle "Ciné Breizh" se remplir à vue d'oeil... pour le film présenté par Alain BOUGRAIN DUBOURG à 18 h... On m'a dit que le film "Nature" présenté à 20h.30 avait eu le même succès !

Les différentes "sorties-nature" (il y en avait 4 au total : deux le samedi et deux le dimanche...) ont eu, vu le beau temps... un énorme succès !

On voit ici les participants (au nombre d'une centaine...) à la sortie sur la réserve Paule LAPICQUE.

On voit ici les participants (au nombre d'une centaine...) à la sortie sur la réserve Paule LAPICQUE.

Le dimanche matin, c'est une véritable procession...

Le dimanche matin, c'est une véritable procession...

... qui longe l'abbaye de Beauport...

... qui longe l'abbaye de Beauport...

... pour former finalement deux groupes d'une centaine de personnes chacun !

... pour former finalement deux groupes d'une centaine de personnes chacun !

Pour ma part le dimanche après-midi à la pointe de Guilben... j'ai vu arriver 170 participants (c'est Yannick LE DUIGOU qui les a comptés)...

Pour ma part le dimanche après-midi à la pointe de Guilben... j'ai vu arriver 170 participants (c'est Yannick LE DUIGOU qui les a comptés)...

On voit ici cette foule descendre vers le premier arrêt.

On voit ici cette foule descendre vers le premier arrêt.

Heureusement j'avais été précédemment reconnaître les lieux...

Heureusement j'avais été précédemment reconnaître les lieux...

... et choisir 4 ou 5 points d'arrêt où je me trouvais en hauteur pour être bien vu et entendu de tous.

... et choisir 4 ou 5 points d'arrêt où je me trouvais en hauteur pour être bien vu et entendu de tous.

J'ai pu ainsi présenter les fameux coussins de lave... dont ceux-ci (vus en dernier) avec remplissage en plusieurs temps...

J'ai pu ainsi présenter les fameux coussins de lave... dont ceux-ci (vus en dernier) avec remplissage en plusieurs temps...

Ici nous examinons l'ancien "corps de garde" en pierres locales (sauf les ouvertures).

Ici nous examinons l'ancien "corps de garde" en pierres locales (sauf les ouvertures).

Nous terminons par un petit coup d'oeil sur les "brèches volcaniques" du côté de la baie de Paimpol... la sortie a duré 2 heures environ et je n'ai vraiment pas vu le temps passer !...

Nous terminons par un petit coup d'oeil sur les "brèches volcaniques" du côté de la baie de Paimpol... la sortie a duré 2 heures environ et je n'ai vraiment pas vu le temps passer !...

Pour terminer voici un petit aperçu des associations et artistes présents à ce dixième festival. Bien sûr, je ne peux tous vous les présenter... et prie ceux que je ne montre pas de bien vouloir m'excuser... ce sera pour l'an prochain !

Voici l'A.M.V. qui nous a reçus à deux reprises pour des sorties dans leur coin.

Voici l'A.M.V. qui nous a reçus à deux reprises pour des sorties dans leur coin.

Le Centre départemental "Forêt Bocage" est également un habitué de nos festivals...

Le Centre départemental "Forêt Bocage" est également un habitué de nos festivals...

... ainsi que le Conservatoire du Littoral... avec la présence cette année de Alain BOUGRAIN DUBOURG

... ainsi que le Conservatoire du Littoral... avec la présence cette année de Alain BOUGRAIN DUBOURG

Voici le stand du GEOCA.

Voici le stand du GEOCA.

Gilles BOURé présente ici ses nombreux poissons naturalisés... et Michel QUéMENT (à proximité) étalait lui aussi ses innombrables coquillages.

Gilles BOURé présente ici ses nombreux poissons naturalisés... et Michel QUéMENT (à proximité) étalait lui aussi ses innombrables coquillages.

Ici c'est l'association "Herbarius" animée par Florence GOULEY.

Ici c'est l'association "Herbarius" animée par Florence GOULEY.

Ce stand L.P.O. présentait de nombreux livres.

Ce stand L.P.O. présentait de nombreux livres.

Ici c'est la Maison du Patrimoine de Locarn... avec qui nous avons aussi effectué plusieurs sorties.

Ici c'est la Maison du Patrimoine de Locarn... avec qui nous avons aussi effectué plusieurs sorties.

En plus du lycée de Pommerit (déjà cité), la "Maison de la Chauve-souris" présentait elle aussi ses activités

En plus du lycée de Pommerit (déjà cité), la "Maison de la Chauve-souris" présentait elle aussi ses activités

Pêcheurs et chasseurs étaient également représentés.

Pêcheurs et chasseurs étaient également représentés.

Cette année l'association Vivarmor Nature tenait un vaste stand...

Cette année l'association Vivarmor Nature tenait un vaste stand...

... avec de nombreuses animations...

... avec de nombreuses animations...

... comme celle que l'on voit ici.

... comme celle que l'on voit ici.

Sur cet autre point d'animation, c'est de la Corneille (et de ses exploits...) que l'on parle.

Sur cet autre point d'animation, c'est de la Corneille (et de ses exploits...) que l'on parle.

Ici c'est le Réseau des Naturalistes (géré par Vivarmor) qui fait sa pub.

Ici c'est le Réseau des Naturalistes (géré par Vivarmor) qui fait sa pub.

Le stand "Géologie du Trégor Goélo" est maintenant bien terminé (avec étiquettes pour les différents échantillons de roches présentés).

Le stand "Géologie du Trégor Goélo" est maintenant bien terminé (avec étiquettes pour les différents échantillons de roches présentés).

Les responsables ont donc tout lieu d'être satisfaits !...

Les responsables ont donc tout lieu d'être satisfaits !...

... surtout lorsque Alain BOUGRAIN DUBOURG vient les visiter...et saluer son amie Catherine.

... surtout lorsque Alain BOUGRAIN DUBOURG vient les visiter...et saluer son amie Catherine.

Comme vous voyez, les visiteurs sont nombreux... et intéressés !

Comme vous voyez, les visiteurs sont nombreux... et intéressés !

Après les associations... et pour terminer...voici quelques uns des artistes présents à notre dixième festival.

Je commence par ceux dont le nom apparait clairement...

Je commence par ceux dont le nom apparait clairement...

... cela m'évitera d'avoir à vous les présenter.

... cela m'évitera d'avoir à vous les présenter.

Dessinateurs, peintres, photographes...

Dessinateurs, peintres, photographes...

... tous rivalisaient d'imagination pour accrocher le regard...

... tous rivalisaient d'imagination pour accrocher le regard...

...en exposant leurs oeuvres...

...en exposant leurs oeuvres...

... toutes inspirées par les richesse de la nature.

... toutes inspirées par les richesse de la nature.

Ici c'est "Filigraine" qui a déjà souvent participé à nos festivals...

Ici c'est "Filigraine" qui a déjà souvent participé à nos festivals...

... et celui-ci s'appelle Walter Vervaeke si je ne me trompe.

... et celui-ci s'appelle Walter Vervaeke si je ne me trompe.

Voici pour terminer des photos que vient de m'envoyer Louis LE NORMAND.

C'est le jeudi : les caisses arrivent et les bénévoles les déchargent. Erreur : j'ai mal lu le message qui m'indique que cette photo a été prise lors de la fin du festival (mais je la laisse ici cependant... vu que la même scène aurait pu être prise comme je l'ai indiqué le jeudi.

C'est le jeudi : les caisses arrivent et les bénévoles les déchargent. Erreur : j'ai mal lu le message qui m'indique que cette photo a été prise lors de la fin du festival (mais je la laisse ici cependant... vu que la même scène aurait pu être prise comme je l'ai indiqué le jeudi.

On voit ici le bar et ses premiers clients.

On voit ici le bar et ses premiers clients.

C'est le vendredi : les scolaires sont là...

C'est le vendredi : les scolaires sont là...

... et sont pris en charge...

... et sont pris en charge...

... en différents points.

... en différents points.

Voici un artiste en plein travail !

Voici un artiste en plein travail !

C'est la sortie ornitho du dimanche matin : voici la procession devant l'Abbaye de Beauport...

C'est la sortie ornitho du dimanche matin : voici la procession devant l'Abbaye de Beauport...

... et la descente vers le rivage en contrebas.

... et la descente vers le rivage en contrebas.

Voici maintenant l'un des groupes en  pleine observation.

Voici maintenant l'un des groupes en pleine observation.

Parmi les oiseaux observés de nombreuses Bernaches...

Parmi les oiseaux observés de nombreuses Bernaches...

... et aussi quelques Aigrettes comme celle que l'on voit ici.

... et aussi quelques Aigrettes comme celle que l'on voit ici.

Première étape de la sortie à Guilben : je montre l'endroit que nous allons étudier...

Première étape de la sortie à Guilben : je montre l'endroit que nous allons étudier...

Grimpé sur cet arbre (qui n'existait pas à l'époque) je montre à quoi ressemblait la pointe de Guilben dans les années 60-70 (pour voir la photo allez voir sur le blog la sortie 46 du groupe "Patrimoine Géologique 22")

Grimpé sur cet arbre (qui n'existait pas à l'époque) je montre à quoi ressemblait la pointe de Guilben dans les années 60-70 (pour voir la photo allez voir sur le blog la sortie 46 du groupe "Patrimoine Géologique 22")

Cette photo où l'on voit bien la polarité des coussins (que je montre sur la droite)... montre bien aussi l'effort que je fais pour me faire entendre de tous.

Cette photo où l'on voit bien la polarité des coussins (que je montre sur la droite)... montre bien aussi l'effort que je fais pour me faire entendre de tous.

Je montre pour terminer cette photo car on y voit bien un filon d'andésite (teinte plus claire) qui recoupe les spilites (teinte verdâtre ou plus sombre). Pour ceux qui n'étaient pas à la sortie je précise que les spilites sont des basaltes sous-marins (avec coussins par endroits) déformés par l'orogène cadomien tandis que le filon s'est mis en place lors de l'orogène hercynien.

Je montre pour terminer cette photo car on y voit bien un filon d'andésite (teinte plus claire) qui recoupe les spilites (teinte verdâtre ou plus sombre). Pour ceux qui n'étaient pas à la sortie je précise que les spilites sont des basaltes sous-marins (avec coussins par endroits) déformés par l'orogène cadomien tandis que le filon s'est mis en place lors de l'orogène hercynien.

Je m'arrête là pour ce dixième festival... mais vous encourage (en cliquant sur catégorie "Festival") à revoir l'ensemble de nos festivals depuis 2006.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans festival
commenter cet article