Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 17:40

Pour la dernière sortie de l'année, il y avait foule le samedi 5 décembre à Belle Isle en Terre : plus de 50 personnes (54 exactement). Avec David notre guide, nous avons examiné deux sites sur le terrain avant de visiter l'aquarium. Le premier site représentait une frayère et le second était à l'emplacement de l'ancien barrage de Kernansqilliec (maintenant détruit).

Je remercie Monique KUBIAK, Micel LALOI et Guillaume LESAGE pour leurs photos que je joins aux miennes.

Le rendez-vous était (à 14h.30) sur le parking du château de Belle Isle où l'on voit ici les participants arriver...

Le rendez-vous était (à 14h.30) sur le parking du château de Belle Isle où l'on voit ici les participants arriver...

...les places étaient limitées... heureusement nous n'y sommes pas restés longtemps.

...les places étaient limitées... heureusement nous n'y sommes pas restés longtemps.

C'est en effet sur ce site de Kernansquillec que nous nous sommes ensuite retrouvés (après regroupement pour réduire le nombre des voitures).

C'est en effet sur ce site de Kernansquillec que nous nous sommes ensuite retrouvés (après regroupement pour réduire le nombre des voitures).

Sur ce parking nous avons pu consulter de nombreux panneaux explicatifs...

Sur ce parking nous avons pu consulter de nombreux panneaux explicatifs...

... en attendant notre guide qui est maintenant arrivé.

... en attendant notre guide qui est maintenant arrivé.

Il nous donne ici une première série d'informations...

Il nous donne ici une première série d'informations...

... sur la biologie du Saumon...

... sur la biologie du Saumon...

... avec distribution d'un petit dépliant sur le sujet...

... avec distribution d'un petit dépliant sur le sujet...

... observation en gros plan de l'animal...

... observation en gros plan de l'animal...

... et de ses écailles... qui apportent beaucoup d'informations sur son âge, sa croissance etc...

... et de ses écailles... qui apportent beaucoup d'informations sur son âge, sa croissance etc...

Maintenant nous descendons...

Maintenant nous descendons...

... vers le vallée en contrebas...

... vers le vallée en contrebas...

... où nous nous voici arrivés.

... où nous nous voici arrivés.

C'est de ce pont surplombant la rivière...

C'est de ce pont surplombant la rivière...

... que nous examinons un site de frayère... et avons droit à des nouvelles explications.

... que nous examinons un site de frayère... et avons droit à des nouvelles explications.

Dans le lit de la rivière que l'on voit ici...

Dans le lit de la rivière que l'on voit ici...

... et que nous surplombons... David a vu récemment des saumons frayer.

... et que nous surplombons... David a vu récemment des saumons frayer.

A proximité et plus faciles à photographier que les saumons... voici deux chevaux intrigués par ce flot de visiteurs...

A proximité et plus faciles à photographier que les saumons... voici deux chevaux intrigués par ce flot de visiteurs...

Ici c'est Guillaume qui s'approche de deux ânes eux aussi attirés par notre groupe.

Ici c'est Guillaume qui s'approche de deux ânes eux aussi attirés par notre groupe.

Nous faisons en effet un arrêt ici...

Nous faisons en effet un arrêt ici...

... pour examiner ce petit affluent...

... pour examiner ce petit affluent...

... et en apprendre encore un peu plus.

... et en apprendre encore un peu plus.

Ensuite il faut remonter vers le point de départ...

Ensuite il faut remonter vers le point de départ...

... ce que chacun fait à son rythme bien sûr... mais voyez que ce n'est pas la bonne volonté qui manque

... ce que chacun fait à son rythme bien sûr... mais voyez que ce n'est pas la bonne volonté qui manque

Ainsi près de ce panneau à proximité de parking...

Ainsi près de ce panneau à proximité de parking...

... voici le groupe à nouveau rassemblé et attentif aux explications fournies.

... voici le groupe à nouveau rassemblé et attentif aux explications fournies.

Puis nous descendons vers l'ancien barrage...

Puis nous descendons vers l'ancien barrage...

... et voyez que si le saumon est un sujet passionnant... certains s'intéressent cependant...

... et voyez que si le saumon est un sujet passionnant... certains s'intéressent cependant...

... momentanément à d'autres sujets !

... momentanément à d'autres sujets !

Mais c'est quand même un peu plus loin la rivière et ses habitants qui mobilise le plus grand nombre comme on voit ici.

Mais c'est quand même un peu plus loin la rivière et ses habitants qui mobilise le plus grand nombre comme on voit ici.

Il y en a même qui, pour mieux voir et entendre, n'hésitent pas à chevaucher ces gros blocs de pierres locales (de la granodiorite de Bégard me dit Moniqiue KUBIAK)...

Il y en a même qui, pour mieux voir et entendre, n'hésitent pas à chevaucher ces gros blocs de pierres locales (de la granodiorite de Bégard me dit Moniqiue KUBIAK)...

... alors je regarde de près cette roche pour m'apercevoir que les gros cristaux qu'elle renferme sont (pour la plupart) quelque chose d'assez rare : des mâcles de Baveno.

... alors je regarde de près cette roche pour m'apercevoir que les gros cristaux qu'elle renferme sont (pour la plupart) quelque chose d'assez rare : des mâcles de Baveno.

Voici cette mâcle vue en gros plan avec ses angles à 90°...

Voici cette mâcle vue en gros plan avec ses angles à 90°...

... contrairement à la mâcle de Carlsbad (la plus répandue... et présente elle aussi dans la granodiorite de Bégard ) qui a une forme plus allongée et des "pointes" à ses extrémités.

... contrairement à la mâcle de Carlsbad (la plus répandue... et présente elle aussi dans la granodiorite de Bégard ) qui a une forme plus allongée et des "pointes" à ses extrémités.

Mais revenons à l'essentiel...

Mais revenons à l'essentiel...

... que sont ici la rivière et ce qui reste de l'ancien barrage.

... que sont ici la rivière et ce qui reste de l'ancien barrage.

Pour ce qui est de la rivière on voit ici une succession de petites cascades aménagées pour une remontée facile des poissons.

Pour ce qui est de la rivière on voit ici une succession de petites cascades aménagées pour une remontée facile des poissons.

On voit ici une des anciennes turbines à l'abri sous ce qui reste du barrage...

On voit ici une des anciennes turbines à l'abri sous ce qui reste du barrage...

... la voici vue de près.

... la voici vue de près.

Du barrage voici ce qui reste à l'extrémité où nous nous trouvons... il s'étendait jusqu'à la cabane que l'on voit sur l'autre rive.

Du barrage voici ce qui reste à l'extrémité où nous nous trouvons... il s'étendait jusqu'à la cabane que l'on voit sur l'autre rive.

Voici la vue que l'on a depuis cette cabane précisément. A la place du barrage il y a maintenant ce pont que l'on voit au milieu de la photo.

Voici la vue que l'on a depuis cette cabane précisément. A la place du barrage il y a maintenant ce pont que l'on voit au milieu de la photo.

Du côté où nous sommes arrivés, il y a ces restes de constructions anciennes.

Du côté où nous sommes arrivés, il y a ces restes de constructions anciennes.

Un panneau explicatif (déjà vu sur le parking) retrace l'historique du ré-aménagement des lieux...

Un panneau explicatif (déjà vu sur le parking) retrace l'historique du ré-aménagement des lieux...

... voyez qu'il intéresse petits et grands !

... voyez qu'il intéresse petits et grands !

Si beaucoup de "pionniers" sont venus tout de suite voir le barrage, l'essentiel du groupe resté autour de David pour tout savoir sur le saumon...

Si beaucoup de "pionniers" sont venus tout de suite voir le barrage, l'essentiel du groupe resté autour de David pour tout savoir sur le saumon...

... va peu à peu arriver à ce qui reste du barrage hydro-électrique...

... va peu à peu arriver à ce qui reste du barrage hydro-électrique...

... comme le montre cette photo.

... comme le montre cette photo.

On voit ici depuis le milieu du pont ces derniers arrivants sur le sommet de ce qui reste de l'ancien barrage.

On voit ici depuis le milieu du pont ces derniers arrivants sur le sommet de ce qui reste de l'ancien barrage.

Pendant ce temps les premiers arrivés ont eu le temps d'aller voir sur l'autre versant ce troupeau (à droite en bas) sous la surveillance du propriétaire (à gauche au centre)...

Pendant ce temps les premiers arrivés ont eu le temps d'aller voir sur l'autre versant ce troupeau (à droite en bas) sous la surveillance du propriétaire (à gauche au centre)...

... voyez qu'il s'agit d'un élevage assez original (des Alpagas si je ne me trompe)...

... voyez qu'il s'agit d'un élevage assez original (des Alpagas si je ne me trompe)...

... des animaux que nous avions déjà vus lors de la sortie avec Geoffrey STEVENS autour du château de Tonquédec

... des animaux que nous avions déjà vus lors de la sortie avec Geoffrey STEVENS autour du château de Tonquédec

Cela met fin à notre visite... nous n'avons pas remonté la vallée pour découvrir ce qui est indiqué sur ce panneau...

Cela met fin à notre visite... nous n'avons pas remonté la vallée pour découvrir ce qui est indiqué sur ce panneau...

... mais sommes revenus au château pour la dernière partie de notre sortie : la visite de l'aquarium et de ses annexes.

... mais sommes revenus au château pour la dernière partie de notre sortie : la visite de l'aquarium et de ses annexes.

Ici il y a beaucoup à voir...

Ici il y a beaucoup à voir...

... et voyez que notre guide ne ménage pas ses explications.

... et voyez que notre guide ne ménage pas ses explications.

Cet aquarium nous l'avons déjà visité en 2012... aussi je ne vous en montre qu'un nombre limité de photos...

Cet aquarium nous l'avons déjà visité en 2012... aussi je ne vous en montre qu'un nombre limité de photos...

...les plus surprenantes...

...les plus surprenantes...

... en effet sur le blog en 2012 j'en fait un tour complet avec de multiples photos.

... en effet sur le blog en 2012 j'en fait un tour complet avec de multiples photos.

Je m'arrête un peu sur deux choses originales vues cette année : d'abord ce documentaire...

Je m'arrête un peu sur deux choses originales vues cette année : d'abord ce documentaire...

... de quelques minutes où l'on voit les saumons remonter le Léguer.

... de quelques minutes où l'on voit les saumons remonter le Léguer.

Ensuite cette remarquable vidéo sur la loutre...

Ensuite cette remarquable vidéo sur la loutre...

... où l'animal nous a été montré (en France comme à l'étranger) dans tous ses modes de vie (nourriture, reproduction...)

... où l'animal nous a été montré (en France comme à l'étranger) dans tous ses modes de vie (nourriture, reproduction...)

... voyez que ceux qui ne sont pas restés devant les aquariums sont tout ouïe devant ce document sur la loutre !

... voyez que ceux qui ne sont pas restés devant les aquariums sont tout ouïe devant ce document sur la loutre !

C'est la cinquième fois que Vivarmor effectue une sortie à Belle Isle en Terre.

Les 4 premières sorties sont :

- en 1991: une balade autour du plan d'eau avant la démolition du barrage

- en 1999 : une sortie plutôt centrée su Loc-Envel et les environs

- en 2005 : visite de la vallée restaurée et du barrage démoli

- en 2012 : une première sortie avec Eau et Rivières de Bretagne et qui est sur le blog

Pour voir la sortie 2012 : allez sur le blog puis cliquez sur "Sorties 2012"

Pour les 3 premières sorties voici quelques "photos souvenirs" :

Sortie "Saumon" à Belle Isle en Terre avec le Centre Régional d'Initiation à la Rivière
Voici le plan d'eau avant démolition du barrage.

Voici le plan d'eau avant démolition du barrage.

Voici le barrage lui-même.

Voici le barrage lui-même.

Sortie "Saumon" à Belle Isle en Terre avec le Centre Régional d'Initiation à la Rivière
Nous partons bien de Belle Isle...

Nous partons bien de Belle Isle...

... comme vous le montrent ces images.

... comme vous le montrent ces images.

Mais c'est pour gagner rapidement Loc-Envel...

Mais c'est pour gagner rapidement Loc-Envel...

... et terminer par une visite du vieux château...

... et terminer par une visite du vieux château...

... dont on pouvait alors visiter l'intérieur.

... dont on pouvait alors visiter l'intérieur.

De la sortie du 22 mai 2005 voici une douzaine de photos :

Comme cette année c'est vers Kernansquillec que nous envisageons de nous diriger...

Comme cette année c'est vers Kernansquillec que nous envisageons de nous diriger...

... mais nous y allons à pied en suivant la vallée qui où la végétation repart (après destruction du barrage).

... mais nous y allons à pied en suivant la vallée qui où la végétation repart (après destruction du barrage).

Au cours de notre balade nous faisons différentes observations...

Au cours de notre balade nous faisons différentes observations...

... l'escargot de Quimper d'abord...

... l'escargot de Quimper d'abord...

... différents insectes...

... différents insectes...

... quelques plantes remarquables aussi.

... quelques plantes remarquables aussi.

Nous voici arrivés au barrage... l'endroit n'a pas beaucoup changé...il y a juste maintenant le panneau en plus.

Nous voici arrivés au barrage... l'endroit n'a pas beaucoup changé...il y a juste maintenant le panneau en plus.

A l'époque il y avait eu du vandalisme à l'encontre de plusieurs panneaux en céramique comme celui-ci.

A l'époque il y avait eu du vandalisme à l'encontre de plusieurs panneaux en céramique comme celui-ci.

Nous faisons ici un arrêt dans la barque de l'autre côté de la vallée...

Nous faisons ici un arrêt dans la barque de l'autre côté de la vallée...

... d'où a été prise cette vue qui montre que pratiquement rien n'a changé depuis 10 ans.

... d'où a été prise cette vue qui montre que pratiquement rien n'a changé depuis 10 ans.

Pour terminer, nous passons devant ces constructions en ruine...

Pour terminer, nous passons devant ces constructions en ruine...

... en rapport je pense avec l'ancienne imprimerie.

... en rapport je pense avec l'ancienne imprimerie.

Pour voir l'ensemble des photos de la sortie 2012 (comme indiqué plus haut), remontez en haut et cliquez sur "sorties 2012". La sortie à Belle Isle (qui comme cette année était en décembre) est le premier article qui va apparaître !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 21:06

Nous étions une quarantaine. Le temps a été agréable. Pilotés par Jérémy ALLAiN et Patrice MARQUIS, nous avons examiné des paysages grandioses, des formations géologiques particulières, une faune marine variée et des espèces botaniques caractéristiques des milieux dunaires du secteur (sans oublier chenilles et papillons).

Je remercie pour leurs photos Michel LALOI et Guillaume LESAGE

Il est à peine 14h.30 et les participants arrivent... pas de problème de place : le parking est vaste !

Il est à peine 14h.30 et les participants arrivent... pas de problème de place : le parking est vaste !

Jérémy et Patrice accueillent tout le monde...

Jérémy et Patrice accueillent tout le monde...

... au total une quarantaine de personnes.

... au total une quarantaine de personnes.

Après quelques explications générales sur l'ensemble du secteur...

Après quelques explications générales sur l'ensemble du secteur...

... le groupe se dirige...

... le groupe se dirige...

... vers le bord de mer...

... vers le bord de mer...

... où on le voit arriver maintenant.

... où on le voit arriver maintenant.

Les premières explications concernent les formations géologiques sur lesquelles nous marchons :  grès de Fréhel, formations dunaires...

Les premières explications concernent les formations géologiques sur lesquelles nous marchons : grès de Fréhel, formations dunaires...

... nous sommes en effet à la base de la série des grès ordoviciens de Fréhel... bien différents de ceux d'Erquy... et dont on voit bien sur cette photo le pendage des couches.

... nous sommes en effet à la base de la série des grès ordoviciens de Fréhel... bien différents de ceux d'Erquy... et dont on voit bien sur cette photo le pendage des couches.

Ce sont ces mêmes grès qui forment l'ilôt St-Michel que l'on voit au loin.

Ce sont ces mêmes grès qui forment l'ilôt St-Michel que l'on voit au loin.

C'est vers cet ilôt que le groupe se dirige maintenant...

C'est vers cet ilôt que le groupe se dirige maintenant...

... laissant derrière lui les formations géologiques dont je viens de parler.

... laissant derrière lui les formations géologiques dont je viens de parler.

Nous faisons quelques arrêts sur cette vaste plage...

Nous faisons quelques arrêts sur cette vaste plage...

... avant d'arriver sur les premiers rochers... voyez que St-Michel est encore loin !

... avant d'arriver sur les premiers rochers... voyez que St-Michel est encore loin !

C'est maintenant Jérémy principalement qui fait les commentaires.

C'est maintenant Jérémy principalement qui fait les commentaires.

Nous sommes en effet arrivés sur une zone rocheuse...

Nous sommes en effet arrivés sur une zone rocheuse...

aux environs de laquelle les coquillages sont abondants... certains comme ces Crépiduies venant du large...

aux environs de laquelle les coquillages sont abondants... certains comme ces Crépiduies venant du large...

Pour chaque espèce rencontrée, commentaires et réponses aux questions sont fournis...

Pour chaque espèce rencontrée, commentaires et réponses aux questions sont fournis...

... avec comparaison parfois de différentes espèces.

... avec comparaison parfois de différentes espèces.

Chacun recherche et se renseigne.

Chacun recherche et se renseigne.

Aussi les arrêts sont fréquents...

Aussi les arrêts sont fréquents...

... et les explications nombreuses.

... et les explications nombreuses.

Nous nous approchons certes de l'îlot St-Michel mais il est encore loin...

Nous nous approchons certes de l'îlot St-Michel mais il est encore loin...

... et il y'a tant de choses à voir que les arrêts sont toujours nombreux.

... et il y'a tant de choses à voir que les arrêts sont toujours nombreux.

Tantôt le groupe progresse...

Tantôt le groupe progresse...

... tantôt il s'arrête à nouveau pour explications...

... tantôt il s'arrête à nouveau pour explications...

... sur de nouvelles découvertes.

... sur de nouvelles découvertes.

Ici par exemple ce sont des fils plastique entremêlés (restes de lignes de pêche avec hameçons) qui forment cette boule entremêlés avec des algues qu'examine Jean-Pierre VILBONNET au premier plan

Ici par exemple ce sont des fils plastique entremêlés (restes de lignes de pêche avec hameçons) qui forment cette boule entremêlés avec des algues qu'examine Jean-Pierre VILBONNET au premier plan

Le groupe atteint maintenant l'îlot...

Le groupe atteint maintenant l'îlot...

... ou plutôt le cordon de galets qui s'étend à partir de celui-ci vers la côte.

... ou plutôt le cordon de galets qui s'étend à partir de celui-ci vers la côte.

Du sommet de ce cordon nous jetons un coup d'oeil sur l'autre face...

Du sommet de ce cordon nous jetons un coup d'oeil sur l'autre face...

... pour aperçevoir notamment les oiseaux (dont des Bernaches cravant) qui s'alimentent sur les mares d'eau voisines.

... pour aperçevoir notamment les oiseaux (dont des Bernaches cravant) qui s'alimentent sur les mares d'eau voisines.

Nos deux "animateurs en chef" s'en donnent à coeur joie...

Nos deux "animateurs en chef" s'en donnent à coeur joie...

... et parmi le public il y en a même qui (en  plus des photos...) prennent des notes !

... et parmi le public il y en a même qui (en plus des photos...) prennent des notes !

Puis la progression reprend vers l'ouest...avec parfois étirement...

Puis la progression reprend vers l'ouest...avec parfois étirement...

... parfois regroupement.

... parfois regroupement.

St-Michel est toujours là en toile de fond... mais cette fois nous nous en éloignons...

St-Michel est toujours là en toile de fond... mais cette fois nous nous en éloignons...

... pour revenir vers la côte.

... pour revenir vers la côte.

Jérémy fait ici un dernier arrêt pour parler des vers Arénicoles présents en grande quantité dans le sable

Jérémy fait ici un dernier arrêt pour parler des vers Arénicoles présents en grande quantité dans le sable

Nous voici sur les dunes où il y a aussi beaucoup à voir (notamment à l'arrière plan des terriers de Blaireaux).

Nous voici sur les dunes où il y a aussi beaucoup à voir (notamment à l'arrière plan des terriers de Blaireaux).

C'est donc en milieu dunaire que le groupe progresse maintenant...

C'est donc en milieu dunaire que le groupe progresse maintenant...

... et voyez que même en novembre il y a encore des plantes en fleurs.

... et voyez que même en novembre il y a encore des plantes en fleurs.

Aussi les photographes sont-ils en action...

Aussi les photographes sont-ils en action...

... pour tirer le portrait de ce Géranium sanguin que je peux donc vous montrer en gros plan.

... pour tirer le portrait de ce Géranium sanguin que je peux donc vous montrer en gros plan.

Voyez que les terriers de Blaireaux sont visibles en plusieurs endroits.

Voyez que les terriers de Blaireaux sont visibles en plusieurs endroits.

Ici aussi nous avons droit à des explications détaillées...

Ici aussi nous avons droit à des explications détaillées...

... au fur et à mesure de notre progression sur ces dunes.

... au fur et à mesure de notre progression sur ces dunes.

Ici c'est Alain COSSON qui nous parle des papillons...

Ici c'est Alain COSSON qui nous parle des papillons...

... il y a d'abord ces nids de Chenilles processionnaires...

... il y a d'abord ces nids de Chenilles processionnaires...

... nouvellement arrivées chez nous et qui font leurs nids dans les pins...

... nouvellement arrivées chez nous et qui font leurs nids dans les pins...

... mais il y a d'autres espèces de papillons vivant sur les plantes de la dune...

... mais il y a d'autres espèces de papillons vivant sur les plantes de la dune...

... comme celui-ci dont Alain nous montre...

... comme celui-ci dont Alain nous montre...

...la chenille (dont je n'ai pas retenu le nom)...

...la chenille (dont je n'ai pas retenu le nom)...

... ce n'est pourtant pas faute d'explications !

... ce n'est pourtant pas faute d'explications !

Nous revenons maintenant vers le parking où sont garées les voitures...

Nous revenons maintenant vers le parking où sont garées les voitures...

... et après quelques derniers échanges...la sortie est déclarée terminée !

... et après quelques derniers échanges...la sortie est déclarée terminée !

Sur le blog il y a trois articles que vous pouvez aller voir pour compléter celui-ci :

- l'article du 31 mai 2015 sur "Fréhel (oiseaux et orchidées)" qui s'est terminé sur les hauteurs de Rozarmor d'où l'on voit bien la zone sur laquelle nous nous sommes déplacés. Pour le voir faire "sorties 2015".

- l'article du 18 mai 2013 sur le cap d'Erquy et les formations géologiques que l'on y rencontre. Pour le voir faire "sorties 2013"

- l'article du 27 octobre 2007 intitulé "Safari du bord de mer aux Hôpitaux". Vous y verrez une sortie dans le même secteur mais différente cependant et donc complémentaire de celle-ci. Pour le voir faites "sorties 2007"

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 20:45

Le samedi 26 septembre, nous avions rendez-vous avec Pierre DANET qui nous a fait connaître le matin les différentes plantes (parfois assez rares) du parc Aquarev et nous a fait découvrir l'après-midi différents secteurs de la forêt de Loudéac.

Une journée bien remplie donc... avec un très beau temps par dessus le marché !

Je remercie Jacques AUMONT et Michel LALOI pour leurs photos qui complètent les miennes.

Nous voici arrivés au lieu de rendez-vous (le parking Ouest d'aquarev)... il est 10h. du matin...

Nous voici arrivés au lieu de rendez-vous (le parking Ouest d'aquarev)... il est 10h. du matin...

... et Pierre Danet nous y attend.

... et Pierre Danet nous y attend.

Il nous explique l'histoire de ce parc relativement récent...

Il nous explique l'histoire de ce parc relativement récent...

... et dont les différents plans d'eau contiennent des plantes souvent rares... bien que présentes (mais seulement en quelques points) sur l'ensemble du Massif Armoricain.

... et dont les différents plans d'eau contiennent des plantes souvent rares... bien que présentes (mais seulement en quelques points) sur l'ensemble du Massif Armoricain.

En voici une première...une "massette" de petite taille...

En voici une première...une "massette" de petite taille...

... alors qu'un peu plus loin (au premier plan à droite de la photo)... se trouve la "massette" courante de plus grande taille (Typha latifolia).

... alors qu'un peu plus loin (au premier plan à droite de la photo)... se trouve la "massette" courante de plus grande taille (Typha latifolia).

Pierre (comme on voit ici) nous a montré un très grand nombre de plantes...ici une Salicaire (Lythrum salicaria)

Pierre (comme on voit ici) nous a montré un très grand nombre de plantes...ici une Salicaire (Lythrum salicaria)

... ici c'est une Véronique qu'il tient en main... je vous demande de m'excuser pour ces deux photos : je les ai bien redressées mais le blog ne veut rien savoir.

... ici c'est une Véronique qu'il tient en main... je vous demande de m'excuser pour ces deux photos : je les ai bien redressées mais le blog ne veut rien savoir.

Comme il existe de très nombreuses mares... les arrêts sont nombreux.

Comme il existe de très nombreuses mares... les arrêts sont nombreux.

Pour chaque plante nous avons des explications détaillées...

Pour chaque plante nous avons des explications détaillées...

... comme vous pouvez voir. avec ce Rubanier (Sparganium erectum).

... comme vous pouvez voir. avec ce Rubanier (Sparganium erectum).

L'attention est soutenue... les questions nombreuses.

L'attention est soutenue... les questions nombreuses.

Les mares que nous explorons à partir de maintenant sont entourées d'une zone boisée que l'on devine à l'arrière plan...

Les mares que nous explorons à partir de maintenant sont entourées d'une zone boisée que l'on devine à l'arrière plan...

... cependant que des équipements permettent de passer d'un site à l'autre.

... cependant que des équipements permettent de passer d'un site à l'autre.

Les deux plantes visibles au premier plan viennent de nous être décrites : à gauche un Gunera à grande feuilles (espèce introduite)... et à droite (couleur brune) la Salicaire déjà vue...le groupe lui progresse...

Les deux plantes visibles au premier plan viennent de nous être décrites : à gauche un Gunera à grande feuilles (espèce introduite)... et à droite (couleur brune) la Salicaire déjà vue...le groupe lui progresse...

Parmi les plantes... voici une chenille... que Jean Paul a placée sur l'Atlas qui la décrit... ainsi que la papillon correspondant visible en haut (sous le doigt de J.Paul).

Parmi les plantes... voici une chenille... que Jean Paul a placée sur l'Atlas qui la décrit... ainsi que la papillon correspondant visible en haut (sous le doigt de J.Paul).

Chacun peut l'examiner...la photographier...à loisir.

Chacun peut l'examiner...la photographier...à loisir.

... il s'agit de la chenille du Sphynx de la vigne (en haut sur la page de gauche).

... il s'agit de la chenille du Sphynx de la vigne (en haut sur la page de gauche).

Les plans d'eau se suivent...

Les plans d'eau se suivent...

... avec près de certains d'entre eux des bancs relax... des poteaux pour faire de la gym... toutes choses que nous n'avons pas eu le temps d'utiliser (mis part quelques essais tout de même) !

... avec près de certains d'entre eux des bancs relax... des poteaux pour faire de la gym... toutes choses que nous n'avons pas eu le temps d'utiliser (mis part quelques essais tout de même) !

A plusieurs reprises nous avons pu également observer ces canards.

A plusieurs reprises nous avons pu également observer ces canards.

Nous voici dans la zone boisée précédemment signalée...

Nous voici dans la zone boisée précédemment signalée...

... avec une grande variété de conifères (à gauche un Epicea commun) aussi bien que de feuillus (un Sorbier des oiseaux à droite).

... avec une grande variété de conifères (à gauche un Epicea commun) aussi bien que de feuillus (un Sorbier des oiseaux à droite).

Voyez au loin cette imposante construction...

Voyez au loin cette imposante construction...

... eh bien nous y sommes maintenant.

... eh bien nous y sommes maintenant.

Les panneaux d'explication sont nombreux sur tout le trajet...

Les panneaux d'explication sont nombreux sur tout le trajet...

... celui-ci donne des explications sur les poissons... et tout à fait à droite sur la faune animale en général...

... celui-ci donne des explications sur les poissons... et tout à fait à droite sur la faune animale en général...

... et celui-ci parle des parcours sportifs... que j'ai déjà signalés plus haut...

... et celui-ci parle des parcours sportifs... que j'ai déjà signalés plus haut...

...ici il s'agit des différentes mares... avec la végétation purement aquatique que l'on peut y voir.

...ici il s'agit des différentes mares... avec la végétation purement aquatique que l'on peut y voir.

D'autres panneaux renseignent sur certains massifs en particulier...

D'autres panneaux renseignent sur certains massifs en particulier...

... comme vous pouvez voir ici.

... comme vous pouvez voir ici.

Beaucoup d'arbres sont également "renseignés".

Beaucoup d'arbres sont également "renseignés".

... comme ces différents pins...

... comme ces différents pins...

... et les arbres en général.

... et les arbres en général.

Nous arrivons ici près du "parking Est"... et il y a toujours beaucoup de plantes à examiner !

Nous arrivons ici près du "parking Est"... et il y a toujours beaucoup de plantes à examiner !

Pour changer nous voici arrivés à une aire de jeux...

Pour changer nous voici arrivés à une aire de jeux...

... où il s'agit de faire circuler de l'eau...et voyez le groupe s'y intéresse !

... où il s'agit de faire circuler de l'eau...et voyez le groupe s'y intéresse !

Nous approchons maintenant du camping.

Nous approchons maintenant du camping.

Etant revenus aux voitures... nous trouvons à proximité...

Etant revenus aux voitures... nous trouvons à proximité...

... des endroits de pique-nique fort agréables... et proches des toilettes que l'on devine à l'artère plan.

... des endroits de pique-nique fort agréables... et proches des toilettes que l'on devine à l'artère plan.

Vers 14 h. nous arrivons à la forêt (à proximité d'un centre équestre et du hameau "Le relais de St-Guillaume") ... dans une zone qui a souffert de l'ouragan de 1987.. comme l'explique ce panneau.

Vers 14 h. nous arrivons à la forêt (à proximité d'un centre équestre et du hameau "Le relais de St-Guillaume") ... dans une zone qui a souffert de l'ouragan de 1987.. comme l'explique ce panneau.

Nous sommes ici en bordure de cette forêt... et près d'un champ de maïs...

Nous sommes ici en bordure de cette forêt... et près d'un champ de maïs...

... où de nombreuses plantes nous sont également présentées : une Linaire sur la photo précédente et ici une Renouée liseron.

... où de nombreuses plantes nous sont également présentées : une Linaire sur la photo précédente et ici une Renouée liseron.

Ce champignon qui attaque un épi de maïs est nommé Charbon (à cause de sa couleur noire sûrement).

Ce champignon qui attaque un épi de maïs est nommé Charbon (à cause de sa couleur noire sûrement).

Des champignons, nous en avons trouvé un grand nombre...

Des champignons, nous en avons trouvé un grand nombre...

... ce qui est rassurant pour les journées "Saveurs d'automne" au Gouray les 10 et 11 octobre prochains.

... ce qui est rassurant pour les journées "Saveurs d'automne" au Gouray les 10 et 11 octobre prochains.

Sur chacun nous avons eu tous les renseignements possibles...

Sur chacun nous avons eu tous les renseignements possibles...

... et les photographes s'en sont donnés à coeur-joie...

... et les photographes s'en sont donnés à coeur-joie...

... pour prendre en photo...

... pour prendre en photo...

... aussi bien les espèces les plus courantes...

... aussi bien les espèces les plus courantes...

... que les plus rares.

... que les plus rares.

La balade continue...

La balade continue...

... avec observation des différents arbres.

... avec observation des différents arbres.

De nombreux cavaliers (comme on voit ici...) et des cyclistes (encore plus nombreux)... nous ont croisés et recroisés.

De nombreux cavaliers (comme on voit ici...) et des cyclistes (encore plus nombreux)... nous ont croisés et recroisés.

Au milieu de la forêt, voici une vaste prairie...

Au milieu de la forêt, voici une vaste prairie...

... et dans ce pré, quelque chose d'intéressant...

... et dans ce pré, quelque chose d'intéressant...

... c'est comme vous voyez un grillon...

... c'est comme vous voyez un grillon...

...à l'aide d'un atlas, nous essayons d'en déterminer l'espèce... c'est un Grillon des champs.

...à l'aide d'un atlas, nous essayons d'en déterminer l'espèce... c'est un Grillon des champs.

Pour bien voir rien de mieux que de mettre en boite...

Pour bien voir rien de mieux que de mettre en boite...

...les deux échantillons récoltés... et remis en liberté bien sûr à l'issue de l'observation.

...les deux échantillons récoltés... et remis en liberté bien sûr à l'issue de l'observation.

Ici c'est une mare que le groupe observe...

Ici c'est une mare que le groupe observe...

... et où deux espèces de sphaignes (entre autres, bien sûr...) ont été découvertes.

... et où deux espèces de sphaignes (entre autres, bien sûr...) ont été découvertes.

Après cela il restait quelques obstacles à franchir...

Après cela il restait quelques obstacles à franchir...

... quelques champignons encore à observer...

... quelques champignons encore à observer...

... comme ce phallus (encore à l'état "d'oeuf")... que notre guide nous montre coupé en deux.

... comme ce phallus (encore à l'état "d'oeuf")... que notre guide nous montre coupé en deux.

En cherchant bien... et en écartant la végétation aux alentours...

En cherchant bien... et en écartant la végétation aux alentours...

... on peut aussi observer et photographier...

... on peut aussi observer et photographier...

...une espèce bien connue que Patrick est tout fier...

...une espèce bien connue que Patrick est tout fier...

...de présenter à deux stades différents.

...de présenter à deux stades différents.

Bref... c'est un groupe souriant et très satisfait qui se sépare vers 17h.30... pour reprendre les voitures... en attendant le prochain rendez-vous "champignons" au Gouray.

Bref... c'est un groupe souriant et très satisfait qui se sépare vers 17h.30... pour reprendre les voitures... en attendant le prochain rendez-vous "champignons" au Gouray.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 15:39

Le vendredi 28 août, une soirée était organisée par le Groupe Mammalogique Breton et Vivarmor Nature invitait ses adhérents à y assister. Les photos étant difficiles à prendre je me suis demandé si j'allais en rendre compte sur le blog. C'est Jacques AUMONT qui en m'envoyant une photo m'a finalement incité à le faire.

Thomas DUBOS se prépare comme vous voyez à intervenir. A ses côtés Georges LE MOEL du Télégramme va lui demander d'aller s'asseoir avec le public...

Thomas DUBOS se prépare comme vous voyez à intervenir. A ses côtés Georges LE MOEL du Télégramme va lui demander d'aller s'asseoir avec le public...

... ce que l'intéressé fait volontiers... d'où cette seconde photo... la salle va continuer à se remplir : lorsque la conférence va commencer (dans quelques minutes) toutes les chaises seront occupées : il y avait près de 30 participants.

... ce que l'intéressé fait volontiers... d'où cette seconde photo... la salle va continuer à se remplir : lorsque la conférence va commencer (dans quelques minutes) toutes les chaises seront occupées : il y avait près de 30 participants.

Voici la photo de Jacques AUMONT qui montre le conférencier en pleine action... toutes les espèces présentes en Bretagne nous ont été présentées (avec audition de leurs cris comme l'indique petit dessin en bas de la photo).  .

Voici la photo de Jacques AUMONT qui montre le conférencier en pleine action... toutes les espèces présentes en Bretagne nous ont été présentées (avec audition de leurs cris comme l'indique petit dessin en bas de la photo). .

Cela se passait à la Maison de quartier de la Ville Bastard que vous voyez ici de l'extérieur.

Cela se passait à la Maison de quartier de la Ville Bastard que vous voyez ici de l'extérieur.

Les participants en sortent maintenant...

Les participants en sortent maintenant...

... pour un petit tour dans le voisinage à l'écoute avec un détecteur à ultra-sons...

... pour un petit tour dans le voisinage à l'écoute avec un détecteur à ultra-sons...

... des Chauves Souris présentes dans la secteur... nous sommes en effet sur le versant d'une vallée annexe du Gouédic.

... des Chauves Souris présentes dans la secteur... nous sommes en effet sur le versant d'une vallée annexe du Gouédic.

Voyez que la qualité des photos laisse à désirer ! Cependant cela rappellera quelques souvenirs aux participants... et donnera à tous je l'espère envie d'en savoir encore plus sur ces animaux mal connus que sont les Chauves Souris.

Je joins les photos de deux chauves souris entendues lors de cette soirée :

D'abord une Pipistrelle photographiée par Ronan Nédélec...

D'abord une Pipistrelle photographiée par Ronan Nédélec...

... puis une Sérotine commune dont la photo est de Thomas Dubos

... puis une Sérotine commune dont la photo est de Thomas Dubos

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 19:08

Le samedi 4 juillet fut à nouveau une belle journée pour les 25 participants à la septième sortie de l'année 2015 (sans compter bien sûr les autres rendez-vous tels que week-ends, conférences, festival etc... ). Comme pour la sortie à Guerlédan c'est à Alexis LE PRIELLEC que nous devons cette découverte de la région de Corlay.

Je remercie Christiane ROLLAND pour sa photo d'une truite bondissant hors de l'eau pour capturer une libellule. Si je reçois d'autres photos je les ajouterai à la fin de l'article...Voilà, c'est fait je viens d'ajouter des photos de Jacques AUMONT
Il est 10 heures et Alexis accueille les arrivants...

Il est 10 heures et Alexis accueille les arrivants...

... avant de leur faire découvrir en premier lieu l'hippodrome.

... avant de leur faire découvrir en premier lieu l'hippodrome.

C'est, bien assis sur les tribunes,...

C'est, bien assis sur les tribunes,...

... que nous apprenons (avec les explications détaillées d'Alexis) toute l'histoire de ce vaste ensemble nommé "Hippodrome du Petit-Paris".

... que nous apprenons (avec les explications détaillées d'Alexis) toute l'histoire de ce vaste ensemble nommé "Hippodrome du Petit-Paris".

Ensuite nous faisons un petit tour pour examiner...

Ensuite nous faisons un petit tour pour examiner...

... différents obstacles que les chevaux doivent sauter...

... différents obstacles que les chevaux doivent sauter...

... avec toujours les explications de notre guide.

... avec toujours les explications de notre guide.

Sur ce green régulièrement arrosé, nous avons repéré de nombreuses taupinières...

Sur ce green régulièrement arrosé, nous avons repéré de nombreuses taupinières...

... et nous discutons ici avec les personnes qui sont chargées de piéger ces hôtes indésirables.

... et nous discutons ici avec les personnes qui sont chargées de piéger ces hôtes indésirables.

Nous arrivons maintenant dans la zone d'hébergement des chevaux...

Nous arrivons maintenant dans la zone d'hébergement des chevaux...

... où nous entrons.

... où nous entrons.

C'est un endroit avec soins et douche pour les animaux qui reviennent de faire de l'exercice.

C'est un endroit avec soins et douche pour les animaux qui reviennent de faire de l'exercice.

Ici, pour leur faire faire de l'exercice (mais sans cavalier cette fois...), on oblige les chevaux à tourner dans ce manège fermé...

Ici, pour leur faire faire de l'exercice (mais sans cavalier cette fois...), on oblige les chevaux à tourner dans ce manège fermé...

... à une allure qui leur est imposée par ce système électronique situé à l'extérieur.

... à une allure qui leur est imposée par ce système électronique situé à l'extérieur.

Nous arrivons maintenant dans le haras.

Nous arrivons maintenant dans le haras.

Alexis nous y pilote...

Alexis nous y pilote...

... et il va être secondé par deux personnes qui y travaillent... vous voyez ici de dos la première...

... et il va être secondé par deux personnes qui y travaillent... vous voyez ici de dos la première...

... qui nous explique comment s'opère la surveillance des juments enceintes.

... qui nous explique comment s'opère la surveillance des juments enceintes.

Une seconde personne présente les étalons...

Une seconde personne présente les étalons...

... à un groupe des plus attentifs...

... à un groupe des plus attentifs...

... avec réponse aux nombreuses questions posées.

... avec réponse aux nombreuses questions posées.

Pour terminer, dans ce box que l'on devine à l'arrière du groupe...

Pour terminer, dans ce box que l'on devine à l'arrière du groupe...

... c'est avec un adorable petit poulain que nous avons rendez-vous.

... c'est avec un adorable petit poulain que nous avons rendez-vous.

L'heure du pique-nique étant arrivée, nous trouvons dans un cadre splendide...des bancs et de l'ombre...

L'heure du pique-nique étant arrivée, nous trouvons dans un cadre splendide...des bancs et de l'ombre...

... (avec aussi des toilettes à proximité...) pour reprendre agréablement des forces.

... (avec aussi des toilettes à proximité...) pour reprendre agréablement des forces.

C'est ensuite sur le parking à l'entrée du chateau que le groupe se retrouve...

C'est ensuite sur le parking à l'entrée du chateau que le groupe se retrouve...

... avant d'entrer visiter ce musée...

... avant d'entrer visiter ce musée...

... où sont visibles de nombreuses voitures et calèches.

... où sont visibles de nombreuses voitures et calèches.

Pour chacun des véhicules une explication était fournie...

Pour chacun des véhicules une explication était fournie...

... ce qui m'a permis personnellement d'apprendre que l'une d'elles (semblable à celles que j'ai connu dans mon enfance...) était autrefois fabriquée à St-Alban.

... ce qui m'a permis personnellement d'apprendre que l'une d'elles (semblable à celles que j'ai connu dans mon enfance...) était autrefois fabriquée à St-Alban.

Dans ce musée on trouve aussi des explications sur le chateau lui-même... que certains consultent maintenant.

Dans ce musée on trouve aussi des explications sur le chateau lui-même... que certains consultent maintenant.

Mais des explications plus concrètes...

Mais des explications plus concrètes...

... nous serons données par Alexis dans l'enceinte même du chateau.

... nous serons données par Alexis dans l'enceinte même du chateau.

Ensuite nous descendons sur les bords d'un premier étang où il y avait un concours de pêche... nous discutons ici avec l'un des participants.

Ensuite nous descendons sur les bords d'un premier étang où il y avait un concours de pêche... nous discutons ici avec l'un des participants.

Puis la balade reprend dans un cadre verdoyant...

Puis la balade reprend dans un cadre verdoyant...

... nous arrivons ainsi à ce premier pont...

... nous arrivons ainsi à ce premier pont...

... et c'est là que voulant photographier une libellule, Christiane ROLLAND "saisit au bond" cette truite !

... et c'est là que voulant photographier une libellule, Christiane ROLLAND "saisit au bond" cette truite !

C'est là aussi que Jean-Paul nous montre une "énième" galle...

C'est là aussi que Jean-Paul nous montre une "énième" galle...

... sur ce rameau d'un conifère. (Je vous indiquerai les noms dès que Jean-Paul m'aura renseigné).

... sur ce rameau d'un conifère. (Je vous indiquerai les noms dès que Jean-Paul m'aura renseigné).

Nous faisons ensuite le tour des deux étangs de Corlay... avec ici un superbe point de vue sur le chateau.

Nous faisons ensuite le tour des deux étangs de Corlay... avec ici un superbe point de vue sur le chateau.

On voit ici le groupe (sur la droite du cliché) arrivant presque à l'extrémité du second étang.

On voit ici le groupe (sur la droite du cliché) arrivant presque à l'extrémité du second étang.

Des panneaux renseignent le visiteur...

Des panneaux renseignent le visiteur...

... sur la pisciculture dans ces plans d'eau.

... sur la pisciculture dans ces plans d'eau.

Le groupe lui est de plus abondamment renseigné...

Le groupe lui est de plus abondamment renseigné...

... sur tout ce qui se voit comme plantes (ici, à l'arrière plan c'est tout un plan d'eau couvert de nénuphars que attire notre photographe)...

... sur tout ce qui se voit comme plantes (ici, à l'arrière plan c'est tout un plan d'eau couvert de nénuphars que attire notre photographe)...

... cependant qu'un peu plus loin il est question (entre autres...et en plus des nénuphars) des libellules qui sont nombreuses à se reproduire ici

... cependant qu'un peu plus loin il est question (entre autres...et en plus des nénuphars) des libellules qui sont nombreuses à se reproduire ici

Nous voici  revenus aux abords du chateau...

Nous voici revenus aux abords du chateau...

... où Alexis nous offre un "pot de l'amitié"...

... où Alexis nous offre un "pot de l'amitié"...

... pour terminer (on ne peut plus agréablement...) cette magnifique journée.

... pour terminer (on ne peut plus agréablement...) cette magnifique journée.

Je joins ici quelques photos parmi celles que vient de m'envoyer Jacques AUMONT :

Ayant toujours un problème avec ma jambe droite... je suis bien content de pouvoir prendre la position assise le plus souvent possible !

Ayant toujours un problème avec ma jambe droite... je suis bien content de pouvoir prendre la position assise le plus souvent possible !

Même les chevaux semblent intéressés par ce que raconte Alexis !

Même les chevaux semblent intéressés par ce que raconte Alexis !

Quant au petit poulain... on le voit ici avec sa mère (dont nous apprenons qu'elle est à nouveau enceinte !).

Quant au petit poulain... on le voit ici avec sa mère (dont nous apprenons qu'elle est à nouveau enceinte !).

Voici le bâtiment qui abrite le musée du cheval à l'intérieur du château de Corlay.

Voici le bâtiment qui abrite le musée du cheval à l'intérieur du château de Corlay.

Je vous ai parlé de libellules sans pouvoir vous les montrer...

Je vous ai parlé de libellules sans pouvoir vous les montrer...

... en voici deux photographiées par Jacques AUMONT.

... en voici deux photographiées par Jacques AUMONT.

Le concours de pêche bat son plein... il n'y a que les truites qui n'apprécient guère !

Le concours de pêche bat son plein... il n'y a que les truites qui n'apprécient guère !

Voyez que (grâce à mon siège pliant...) je suis toujours là à l'arrivée !

Voyez que (grâce à mon siège pliant...) je suis toujours là à l'arrivée !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 22:23

Le samedi 20 juin 2015 sera une journée mémorable pour la centaine de participants à la visite du barrage et de la vallée asséchée de Guerlédan.

Je remercie pour leurs photos Eliane GUIHOT, Michel LALOI, Guillaume LESAGE et Louis LE NORMAND (ainsi que Anick LE BLEVENNEC).
A 10 heures Alexis LE PRIELLEC nous accueillait sur la parking n°6 proche de l'Anse de Guerlédan...

A 10 heures Alexis LE PRIELLEC nous accueillait sur la parking n°6 proche de l'Anse de Guerlédan...

... remettant à chacun des 91 participants un gilet permettant de se reconnaître.

... remettant à chacun des 91 participants un gilet permettant de se reconnaître.

A partir du parking, on voit ici la troupe descendre vers le lac...

A partir du parking, on voit ici la troupe descendre vers le lac...

... où nous arrivons maintenant.

... où nous arrivons maintenant.

C'est vers la barrage que nous allons d'abord nous diriger par le sentier qui se trouve à gauche de cette photo.

C'est vers la barrage que nous allons d'abord nous diriger par le sentier qui se trouve à gauche de cette photo.

Voilà : nous y sommes...

Voilà : nous y sommes...

... de ce point, nous dominons le barrage...

... de ce point, nous dominons le barrage...

... dont Alexis nous explique en détail l'historique, les caractéristiques...

... dont Alexis nous explique en détail l'historique, les caractéristiques...

... cependant que j'explique un peu la géologie locale.

... cependant que j'explique un peu la géologie locale.

Construit entre 1923 et 1930 sur les grès armoricains dont on devine les couches à l'arrière plan, le barrage mesure 45 m. de haut, 206 m. de long et est à cheval sur les Côtes d'Armor de ce côté ci et le Morbihan.

Construit entre 1923 et 1930 sur les grès armoricains dont on devine les couches à l'arrière plan, le barrage mesure 45 m. de haut, 206 m. de long et est à cheval sur les Côtes d'Armor de ce côté ci et le Morbihan.

C'est un barrage-poids nous explique Alexis... qui retient 51 millions de mètres cube d'eau (aidé un peu par l'avancé du grès que l'on voit à droite nous dit notre guide).

C'est un barrage-poids nous explique Alexis... qui retient 51 millions de mètres cube d'eau (aidé un peu par l'avancé du grès que l'on voit à droite nous dit notre guide).

Il produit 15 MW par heure et fonctionne principalement lors des "pics de consommation". Par contre il n'a pas été construit de passage pour les bateaux comme prévu à l'origine.

Il produit 15 MW par heure et fonctionne principalement lors des "pics de consommation". Par contre il n'a pas été construit de passage pour les bateaux comme prévu à l'origine.

Voici la vue que l'on a en revenant vers l'anse de Guerlédan (à droite de la photo) : la vallée forme un coude bien marqué et au fond vers la droite on aperçoit l'anse de Landroanec...

Voici la vue que l'on a en revenant vers l'anse de Guerlédan (à droite de la photo) : la vallée forme un coude bien marqué et au fond vers la droite on aperçoit l'anse de Landroanec...

... vers laquelle nous nous dirigeons maintenant...

... vers laquelle nous nous dirigeons maintenant...

C'est dans cette anse que fut coulé pendant la dernière guerre cet ancien petit langoustier appelé le Gwen Ha Du.

C'est dans cette anse que fut coulé pendant la dernière guerre cet ancien petit langoustier appelé le Gwen Ha Du.

Construit en Vendée à St-Gilles Croix de Vie, il s'appelait à l'origine le Sans Gênes.

Construit en Vendée à St-Gilles Croix de Vie, il s'appelait à l'origine le Sans Gênes.

Nous arrivons ici à l'endroit où git le bateau... et allons continuer sur l'autre versant (où l'on voit des promeneurs).

Nous arrivons ici à l'endroit où git le bateau... et allons continuer sur l'autre versant (où l'on voit des promeneurs).

Nous voici de l'autre côté du vallon.

Nous voici de l'autre côté du vallon.

Nous surplombons toujours le langoustier...

Nous surplombons toujours le langoustier...

... cependant qu'au dessus nous pouvons voir ces bancs de grès armoricain déformés et fracturés.

... cependant qu'au dessus nous pouvons voir ces bancs de grès armoricain déformés et fracturés.

Un peu plus loin voici le groupe se dirigeant vers la première écluse... avec à l'artère plan l'anse de Guerlédan d'où nous sommes partis.

Un peu plus loin voici le groupe se dirigeant vers la première écluse... avec à l'artère plan l'anse de Guerlédan d'où nous sommes partis.

La tête du groupe vient de passer devant cette première écluse...

La tête du groupe vient de passer devant cette première écluse...

... cependant que le gros de la troupe est toujours en arrêt plus haut sur le sentier...

... cependant que le gros de la troupe est toujours en arrêt plus haut sur le sentier...

... examinant la végétation qui prend rapidement possession des lieux.

... examinant la végétation qui prend rapidement possession des lieux.

En bas aussi on voit ici de jeunes pousses de saules se développer sur ces sédiments...

En bas aussi on voit ici de jeunes pousses de saules se développer sur ces sédiments...

... nous explique Pierre DANET qui comme botaniste connaît bien les lieux.

... nous explique Pierre DANET qui comme botaniste connaît bien les lieux.

Nous revenons maintenant vers le point de départ en empruntant cet ancien chemin de halage.

Nous revenons maintenant vers le point de départ en empruntant cet ancien chemin de halage.

Nous avons repris les voitures pour arriver à Beaurivage où nous pique-niquons...

Nous avons repris les voitures pour arriver à Beaurivage où nous pique-niquons...

... avant d'attendre ici devant l'Office de Tourisme que les chauffeurs (qui ont amené quelques voitures à Trégnanton) soient de retour.

... avant d'attendre ici devant l'Office de Tourisme que les chauffeurs (qui ont amené quelques voitures à Trégnanton) soient de retour.

Nous entamons maintenant notre second circuit... et, comme vous voyez, c'est la botanique qui reprend le dessus...

Nous entamons maintenant notre second circuit... et, comme vous voyez, c'est la botanique qui reprend le dessus...

... et Pierre DANET (avec l'aide d'Alexis) nous explique en détail tout ce qu'il y a à voir dans le coin...

... et Pierre DANET (avec l'aide d'Alexis) nous explique en détail tout ce qu'il y a à voir dans le coin...

... avant de nous conduire vers un site...

... avant de nous conduire vers un site...

... où il a repéré cette plante rare...

... où il a repéré cette plante rare...

... qui a nom Coleanthus subtilis... et n'est présente qu'en 3 ou 4 points dans le Massif Armoricain.

... qui a nom Coleanthus subtilis... et n'est présente qu'en 3 ou 4 points dans le Massif Armoricain.

Après ces arrêts bota, c'est parti pour le second trajet...

Après ces arrêts bota, c'est parti pour le second trajet...

... qui va nous faire voir encore d'autres embarcations abandonnées.

... qui va nous faire voir encore d'autres embarcations abandonnées.

On voit ici Alexis LE PRIELLEC reprendre la parole...

On voit ici Alexis LE PRIELLEC reprendre la parole...

... pour nous expliquer ce que nous allons voir en continuant de longer le canal.

... pour nous expliquer ce que nous allons voir en continuant de longer le canal.

Tout le long du canal, on peut voir des bornes kilométriques...ici elles ont été noyées à partir de 1930.

Tout le long du canal, on peut voir des bornes kilométriques...ici elles ont été noyées à partir de 1930.

Ces "fentes de dessication" sont un élément permanent du paysage...

Ces "fentes de dessication" sont un élément permanent du paysage...

... elles indiquent que les sédiments sont argileux : l'argile en effet en perdant de l'eau diminue aussi de volume et se rétracte.

... elles indiquent que les sédiments sont argileux : l'argile en effet en perdant de l'eau diminue aussi de volume et se rétracte.

Voici des restes d'habitation...

Voici des restes d'habitation...

... nous approchons en effet de plusieurs maisons en ruine...

... nous approchons en effet de plusieurs maisons en ruine...

... construites autrefois à proximité...

... construites autrefois à proximité...

... de cette écluse dite du Pouldu...

... de cette écluse dite du Pouldu...

... et qui est reconnaissable à sa chute d'eau.

... et qui est reconnaissable à sa chute d'eau.

Ce qui est remarquable c'est l'état de conservation des arbres...

Ce qui est remarquable c'est l'état de conservation des arbres...

... autour des anciennes maisons.

... autour des anciennes maisons.

La fatigue commence manifestement à se faire sentir !...

La fatigue commence manifestement à se faire sentir !...

... mais pas pour tout le monde : les jeunes restent actifs ! (mes excuses pour la photo que j'ai oublié de redresser...)

... mais pas pour tout le monde : les jeunes restent actifs ! (mes excuses pour la photo que j'ai oublié de redresser...)

Notre guide aussi continue inlassablement ses explications.

Notre guide aussi continue inlassablement ses explications.

Ici on devine (en haut à droite) les restes d'une ancienne ferme.

Ici on devine (en haut à droite) les restes d'une ancienne ferme.

Les anciens sédiments laissent bien voir ici...

Les anciens sédiments laissent bien voir ici...

le détail de leur composition.

le détail de leur composition.

Notre guide nous explique que nous allons entrer maintenant...

Notre guide nous explique que nous allons entrer maintenant...

... dans une zone où il y avait autrefois des carrières d'ardoises.

... dans une zone où il y avait autrefois des carrières d'ardoises.

Ici des murets retiennent les débris de ces exploitations.

Ici des murets retiennent les débris de ces exploitations.

Voici ce qui reste des habitations des ardoisiers.

Voici ce qui reste des habitations des ardoisiers.

On voit ici la groupe quitter les bords du canal pour s'engager dans une petite vallée sur la droite de la photo.

On voit ici la groupe quitter les bords du canal pour s'engager dans une petite vallée sur la droite de la photo.

Un peu plus loin nous traversons cette petite vallée...

Un peu plus loin nous traversons cette petite vallée...

... pour atteindre cet arrêt (à l'arrière plan)...

... pour atteindre cet arrêt (à l'arrière plan)...

... où se voit une cavité...

... où se voit une cavité...

... qui était l'entrée d'une ardoisière...

... qui était l'entrée d'une ardoisière...

... à proximité de laquelle il y avait ce bâtiment qui abrite...

... à proximité de laquelle il y avait ce bâtiment qui abrite...

... d'anciennes pompes pour assurer l'exhaure des eaux qui envahissaient les galeries des ardoisières.

... d'anciennes pompes pour assurer l'exhaure des eaux qui envahissaient les galeries des ardoisières.

Voyez que ces restes sont admirablement conservés...

Voyez que ces restes sont admirablement conservés...

... pour le plus grand plaisir des photographes.

... pour le plus grand plaisir des photographes.

Toujours à proximité de cette ancienne carrière et de ses pompes, le groupe jette un coup d'oeil sur la vallée et le canal en contrebas...

Toujours à proximité de cette ancienne carrière et de ses pompes, le groupe jette un coup d'oeil sur la vallée et le canal en contrebas...

... avant d'y revenir.

... avant d'y revenir.

Un peu plus loin une ancienne bâtisse...

Un peu plus loin une ancienne bâtisse...

... nous dévoile son intérieur...

... nous dévoile son intérieur...

... fournissant même des détails sur ses constructeurs.

... fournissant même des détails sur ses constructeurs.

La voici vue d'n haut... avec la vallée en aval.

La voici vue d'n haut... avec la vallée en aval.

Un peu plus haut voici l'entrée d'une autre ardoisière...

Un peu plus haut voici l'entrée d'une autre ardoisière...

... vue ici de près.

... vue ici de près.

A proximité on voit des restes d'exploitation...

A proximité on voit des restes d'exploitation...

... ainsi que de nombreux restes d'abris appelés "Tue-vent"...

... ainsi que de nombreux restes d'abris appelés "Tue-vent"...

... où les "fendeurs" qui travaillaient à l'air libre trouvaient une certaine protection.

... où les "fendeurs" qui travaillaient à l'air libre trouvaient une certaine protection.

Nous faisons un dernier arrêt un peu plus haut...

Nous faisons un dernier arrêt un peu plus haut...

... la famille d'Odile COLLET en profite pour se restaurer.

... la famille d'Odile COLLET en profite pour se restaurer.

Nous jetons un dernier coup d'oeil...

Nous jetons un dernier coup d'oeil...

... sur la vallée en contrebas...

... sur la vallée en contrebas...

.... avant de rejoindre les voitures sur le parking voisin.

.... avant de rejoindre les voitures sur le parking voisin.

Ce panneau indique les sites à visiter.

Ce panneau indique les sites à visiter.

Je termine par quelques curiosités comme ces écrevisses...

Je termine par quelques curiosités comme ces écrevisses...

... trouvées en plusieurs points.

... trouvées en plusieurs points.

De nombreux troncs d'arbres sciés sont parfaitement conservés.

De nombreux troncs d'arbres sciés sont parfaitement conservés.

Il y a très longtemps que ces chaises ont cessé des servir.

Il y a très longtemps que ces chaises ont cessé des servir.

Ces vedettes elles reprendront du service dès le retour de l'eau prévue pour la fin 2015 - début 2016.

Ces vedettes elles reprendront du service dès le retour de l'eau prévue pour la fin 2015 - début 2016.

En attendant l'assec fait la joie des commerçants.

En attendant l'assec fait la joie des commerçants.

Mais que pensent de tout cela les oiseaux amateurs de faune aquatique ?

Mais que pensent de tout cela les oiseaux amateurs de faune aquatique ?

En 1975 puis en 1985 nous avons visité le barrage vide comme aujourd'hui. Depuis, notre association a effectué de nombreuses sorties dans la région de Mur de Bretagne et Guerlédan. En 2001 par exemple nous avons visité la centrale électrique. Je mets ci-dessous quelques photos de ces anciennes sorties qui ne figurent pas sur le blog.

Sur le blog par contre vous pouvez aller voir des sorties qui vous donneront des précisions sur la géologie du coin - en particulier :

- une sortie en 2010 intitulée "Géologie et paysages de la région de Mur de Bretagne et de la vallée de Poulancre" que vous pouvez voir en faisant "sorties 2010" et en descendant jusqu'au troisième article.

- une sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22" : la sortie n°45 du 2 avril 2011 que vous pouvez voir en faisant "Géologie" puis en allant sur "3" et en descendant un peu.

Voici quelques photos de notre visite de Guerlédan lors de "l'assec de 1975"'. Il y a donc 40 ans !

C'est par le Morbihan que nous avons choisi d'arriver...

C'est par le Morbihan que nous avons choisi d'arriver...

... et voici la vue que nous avions en atteignant les bords du lac.

... et voici la vue que nous avions en atteignant les bords du lac.

Ce sont les poissons morts qui nous ont le plus impressionnés...

Ce sont les poissons morts qui nous ont le plus impressionnés...

... comme le montre bien cette photo.

... comme le montre bien cette photo.

En 1985, il y a donc 30 ans, nous sommes revenus voir Guerlédan asséché.

La photo est prise depuis la carrière de Trévéjean d'où on avait une superbe vue d'ensemble...

La photo est prise depuis la carrière de Trévéjean d'où on avait une superbe vue d'ensemble...

... de là nous sommes descendus pour voir le barrage de plus près.

... de là nous sommes descendus pour voir le barrage de plus près.

Voici le Gwenn Ha Du qui a un peu vieilli mais sans changer de place.

Voici le Gwenn Ha Du qui a un peu vieilli mais sans changer de place.

Les bancs de grès armoricains que l'on devine au premier plan, nous les avons vus samedi dernier pratiquement à l'identique.

Les bancs de grès armoricains que l'on devine au premier plan, nous les avons vus samedi dernier pratiquement à l'identique.

Voici pour terminer des photos de notre visite en 2001 au barrage et à la centrale électrique.

On voit bien sur cette photo les 4 conduites qui alimentent la centrale à partir du lac.

On voit bien sur cette photo les 4 conduites qui alimentent la centrale à partir du lac.

Du sommet (assez étroit) du barrage...

Du sommet (assez étroit) du barrage...

...nous descendons vers l'usine en longeant les 4 conduites dont je viens de parler.

...nous descendons vers l'usine en longeant les 4 conduites dont je viens de parler.

Nous voici arrivés au niveau de la centrale et les conduites se voient toujours sur la gauche.

Nous voici arrivés au niveau de la centrale et les conduites se voient toujours sur la gauche.

Nous nous dirigeons maintenant...

Nous nous dirigeons maintenant...

... vers l'intérieur de la centrale hydroélectrique.

... vers l'intérieur de la centrale hydroélectrique.

Notre guide qui s'appelait Anaïck MILON nous explique le fonctionnement...

Notre guide qui s'appelait Anaïck MILON nous explique le fonctionnement...

... des différentes machines que l'on voit ici.

... des différentes machines que l'on voit ici.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 16:24

C'est par beau temps et avec un guide très compétent que nous avons découvert, le samedi 30 mai 2015, d'abord les oiseaux du Cap Fréhel et ensuite de nombreuses orchidées (ainsi bien sûr que de multiples autres plantes...) sur les landes de Fréhel d'abord puis aux Sables d'Or et enfin au-dessus de Rozarmor à Erquy pour terminer.

Une journée bien remplie assurément pour la bonne vingtaine d'adhérents de Vivarmor présents !

Je remercie Guillaume LESAGE, Michel LALOI et Louis LE NORMAND qui m'ont envoyé leurs photos que je joins aux miennes.
Je vous invite aussi à aller voir sur le blog le compte-rendu d'une première sortie que nous avons faite en 2010 (faire "sorties 2010"). Vous y trouverez des photos en gros plan de tous les oiseaux nichant sur le Cap.
C'est le Syndicat Mixte Grand Site qui nous accueillait...

C'est le Syndicat Mixte Grand Site qui nous accueillait...

... avec cette camionnette et du matériel d'observation...

... avec cette camionnette et du matériel d'observation...

... à partir de 10h.15 sur le parking du phare.

... à partir de 10h.15 sur le parking du phare.

C'est Jérôme ROUXEL qui était notre guide.

C'est Jérôme ROUXEL qui était notre guide.

Avec lui débute un premier parcours à la découverte des oiseaux... et un premier arrêt non loin du parking...

Avec lui débute un premier parcours à la découverte des oiseaux... et un premier arrêt non loin du parking...

... avec la pointe du Jas à notre gauche...

... avec la pointe du Jas à notre gauche...

...et l'Amas du Cap juste en face.

...et l'Amas du Cap juste en face.

Jérôme nous fait ici une première présentation des oiseaux que nous allons voir...

Jérôme nous fait ici une première présentation des oiseaux que nous allons voir...

... avec pour chacun une photo...

... avec pour chacun une photo...

... quelques explications rapides...

... quelques explications rapides...

... et réponse aux premières questions.

... et réponse aux premières questions.

Ensuite le groupe se dirige...

Ensuite le groupe se dirige...

... vers l'extrémité de la pointe... là où la roche est à nu vu l'intense fréquentation...

... vers l'extrémité de la pointe... là où la roche est à nu vu l'intense fréquentation...

... et là aussi où la nouvelle mode d'empilement des blocs fait fureur !

... et là aussi où la nouvelle mode d'empilement des blocs fait fureur !

Nous, ce sont bien sûr les oiseaux qui nous intéressent...

Nous, ce sont bien sûr les oiseaux qui nous intéressent...

... mais aussi les superbes paysages...

... mais aussi les superbes paysages...

... qui s'étalent, bien ensoleillés, sous nos yeux.

... qui s'étalent, bien ensoleillés, sous nos yeux.

On voit ici le groupe près de l'ancienne Corne de brume.

On voit ici le groupe près de l'ancienne Corne de brume.

De là, on voit d'abord tous les oiseaux qui volent en longeant la côte...

De là, on voit d'abord tous les oiseaux qui volent en longeant la côte...

... mais on aperçoit aussi les îlots où ils nichent...

... mais on aperçoit aussi les îlots où ils nichent...

... et dont nous allons nous approcher de plus en plus.

... et dont nous allons nous approcher de plus en plus.

Les voici avec la pointe du Fort La Latte à l'horizon.

Les voici avec la pointe du Fort La Latte à l'horizon.

Notre guide nous explique ici comment le Syndicat des Caps procède pour suivre chaque nid et chaque couvée.

Notre guide nous explique ici comment le Syndicat des Caps procède pour suivre chaque nid et chaque couvée.

Continuant notre progression, nous approchons de l'ancien bâtiment de la Fauconnière...

Continuant notre progression, nous approchons de l'ancien bâtiment de la Fauconnière...

... avec sur ses murs de nombreux lézards !

... avec sur ses murs de nombreux lézards !

En face des bâtiments de la Fauconnière, voici les îlots où nichent beaucoup d'oiseaux.

En face des bâtiments de la Fauconnière, voici les îlots où nichent beaucoup d'oiseaux.

Leur aspect ruiniforme est dû aux couches de grès (sensiblement horizontales) et aux multiples fractures qui les ont affectés lors de l'orogenèse hercynienne.

Leur aspect ruiniforme est dû aux couches de grès (sensiblement horizontales) et aux multiples fractures qui les ont affectés lors de l'orogenèse hercynienne.

De ce point où nous dominons bien l'ensemble...

De ce point où nous dominons bien l'ensemble...

... nous allons descendre...

... nous allons descendre...

... vers l'Est...

... vers l'Est...

... pour arriver jusqu'à ce point d'observation avancé...

... pour arriver jusqu'à ce point d'observation avancé...

... d'où nous avons un excellent coup d'oeil sur les nids. C'est ici qu'avait lieu en 2010 nos premières observations détaillées.

... d'où nous avons un excellent coup d'oeil sur les nids. C'est ici qu'avait lieu en 2010 nos premières observations détaillées.

Les photos que je vous montre maintenant ont été prises au travers l'oeil de la jumelle...

Les photos que je vous montre maintenant ont été prises au travers l'oeil de la jumelle...

... mais ne vous donnent bien sûr qu'une petite idée de tout ce qu'il y avait à voir.

... mais ne vous donnent bien sûr qu'une petite idée de tout ce qu'il y avait à voir.

Des kayaks défilent sous nos yeux...

Des kayaks défilent sous nos yeux...

... et quantité de lézards se faufilent sous nos pieds.

... et quantité de lézards se faufilent sous nos pieds.

Ceux qui avaient des appareils équipés pour cela...

Ceux qui avaient des appareils équipés pour cela...

... ont pu prendre de près...

... ont pu prendre de près...

... quelques nidifications... la couleur blanche ici est due aux déjections (répétées sur de nombreuses années) des occupants des lieux.

... quelques nidifications... la couleur blanche ici est due aux déjections (répétées sur de nombreuses années) des occupants des lieux.

Pour certains, apparemment, c'est l'heure de la sieste !

Pour certains, apparemment, c'est l'heure de la sieste !

D'autres s'occupent de leurs poussins.

D'autres s'occupent de leurs poussins.

Il y a manifestement des endroits préférés... Je m'arrête ici pour la partie ornitho... mais en vous rappelant (une fois de plus) d'aller voir pour plus d'infos notre sortie de 2010

Il y a manifestement des endroits préférés... Je m'arrête ici pour la partie ornitho... mais en vous rappelant (une fois de plus) d'aller voir pour plus d'infos notre sortie de 2010

Voici la "pause pique-nique" dans un endroit fort agréable (non loin du restaurant "La Ribote").

Voici la "pause pique-nique" dans un endroit fort agréable (non loin du restaurant "La Ribote").

C'est de là que nous allons partir pour effectuer un premier parcours bota... ici notre guide nous explique comme observer un minuscule "perroquet" à partir d'une fleur de Vesce dépouillée de sa corolle.

C'est de là que nous allons partir pour effectuer un premier parcours bota... ici notre guide nous explique comme observer un minuscule "perroquet" à partir d'une fleur de Vesce dépouillée de sa corolle.

Ce sont donc les plantes qui vont avoir la vedette à partir de maintenant.

Ce sont donc les plantes qui vont avoir la vedette à partir de maintenant.

Les arrêts sont multiples...

Les arrêts sont multiples...

... et les premières orchidées font leur apparition...

... et les premières orchidées font leur apparition...

... avec pour chacune des explications détaillées... comme pour les oiseaux en 2010, je vais mettre (si possible) à la fin de l'article une présentation en gros plan de chacune des espèces rencontrées.

... avec pour chacune des explications détaillées... comme pour les oiseaux en 2010, je vais mettre (si possible) à la fin de l'article une présentation en gros plan de chacune des espèces rencontrées.

Pour l'instant je me contente de vous montrer les participants...

Pour l'instant je me contente de vous montrer les participants...

... et le parcours suivi.

... et le parcours suivi.

Voyez que les photographes s'en donnent à coeur-joie...

Voyez que les photographes s'en donnent à coeur-joie...

... et cela tout le long du parcours.

... et cela tout le long du parcours.

Notre guide lui aussi ne chôme pas.

Notre guide lui aussi ne chôme pas.

Tiens ! Des chevreuils on dû passer par là car dans les endroits humides on voit leurs traces de pas (ici juste au bout de la main).

Tiens ! Des chevreuils on dû passer par là car dans les endroits humides on voit leurs traces de pas (ici juste au bout de la main).

Ici, nous avons quitter le sentier pour arriver dans un secteur...

Ici, nous avons quitter le sentier pour arriver dans un secteur...

... où il y a de nombreuses plantes carnivores...

... où il y a de nombreuses plantes carnivores...

... des Drosera d'abord...

... des Drosera d'abord...

... puis un peu plus loin...

... puis un peu plus loin...

... des Grassettes du Portugal (Pinguicula lusitanica) en fleur (on voit sur la photo le départ d'une hampe florale).

... des Grassettes du Portugal (Pinguicula lusitanica) en fleur (on voit sur la photo le départ d'une hampe florale).

Voici vues de près les feuilles enroulées sur les bords et dont la face supérieure très visqueuse sécrète un suc digestif pour digérer les proies.

Voici vues de près les feuilles enroulées sur les bords et dont la face supérieure très visqueuse sécrète un suc digestif pour digérer les proies.

Ces plantes à fleurs blanches (Simethis mattiazzii) sont communes dans la lande littorales me dit Jean-Paul BARDOUL...

Ces plantes à fleurs blanches (Simethis mattiazzii) sont communes dans la lande littorales me dit Jean-Paul BARDOUL...

... qui me communique aussi le nom de cette Pédiculaire (Pedicularis sylvatica) qui pousse sur les landes humides.

... qui me communique aussi le nom de cette Pédiculaire (Pedicularis sylvatica) qui pousse sur les landes humides.

Nous voici aux Sables d'Or... près de la chapelle St-Sébastien...

Nous voici aux Sables d'Or... près de la chapelle St-Sébastien...

... où protégées par une grille... se voient d'autres orchidées.

... où protégées par une grille... se voient d'autres orchidées.

Ici aussi, les discussions vont bon train.

Ici aussi, les discussions vont bon train.

Toujours aux Sables d'Or nous voici arrivés dans une ancienne carrière...

Toujours aux Sables d'Or nous voici arrivés dans une ancienne carrière...

... où (à défaut d'orchidées), nous avons vu la roche locale : de la diorite...

... où (à défaut d'orchidées), nous avons vu la roche locale : de la diorite...

... qui forme un massif allongé entre le Fort la Latte et Coëtmieux.

... qui forme un massif allongé entre le Fort la Latte et Coëtmieux.

Dans la lagune des Sables d'Or nous admirons d'abord ce superbe tapis...

Dans la lagune des Sables d'Or nous admirons d'abord ce superbe tapis...

... d'Armeries (Armeria maritima)...

... d'Armeries (Armeria maritima)...

... dont on voit ici l'inflorescence en gros plan.

... dont on voit ici l'inflorescence en gros plan.

Plus loin d'autres plantes sont examinées... ici on voit Obione, Lavande et Salicorne...

Plus loin d'autres plantes sont examinées... ici on voit Obione, Lavande et Salicorne...

... avec gros plan maintenant sur Obione et Salicorne...

... avec gros plan maintenant sur Obione et Salicorne...

Ici pas besoin de commentaire !

Ici pas besoin de commentaire !

Dernière étape : nous montons à partir de Rozarmor (que l'on voit en contrebas)...

Dernière étape : nous montons à partir de Rozarmor (que l'on voit en contrebas)...

... vers le sommet d'une ancienne carrière... (nous sommes donc revenus dans les grès de Fréhel)...

... vers le sommet d'une ancienne carrière... (nous sommes donc revenus dans les grès de Fréhel)...

De ce sommet la vue est impressionnante...

De ce sommet la vue est impressionnante...

... sur tout le secteur environnant.

... sur tout le secteur environnant.

Nous sommes au sommet d'un ancien "front de taille" d'une énorme (ancienne) carrière...

Nous sommes au sommet d'un ancien "front de taille" d'une énorme (ancienne) carrière...

... d'où la vue s'étend...depuis l'îlot St-Michel (bien visible à gauche sur cette photo)...

... d'où la vue s'étend...depuis l'îlot St-Michel (bien visible à gauche sur cette photo)...

...jusqu'au Cap Fréhel d'où nous sommes partis ce matin.

...jusqu'au Cap Fréhel d'où nous sommes partis ce matin.

Ici aussi les photographes d'orchidées sont à l'ouvrage... pour les toutes dernières photos de la sortie... il est en effet plus de 17 h. et nous n'avons vraiment pas vu le temps passer !...

Ici aussi les photographes d'orchidées sont à l'ouvrage... pour les toutes dernières photos de la sortie... il est en effet plus de 17 h. et nous n'avons vraiment pas vu le temps passer !...

Je fais ici pour les orchidées vues au cours de la sortie ce que j'ai fait en 2010 pour les oiseaux : des photos en gros plan avec commentaire :

Cette orchidée à fleurs rose pâle veinées de violet est l'Orchis maculé (Dactylorhiza maculata)...

Cette orchidée à fleurs rose pâle veinées de violet est l'Orchis maculé (Dactylorhiza maculata)...

... c'est elle qui forme de véritables tapis le long de la route qui va du Cap Fréhel à Plévenon.

... c'est elle qui forme de véritables tapis le long de la route qui va du Cap Fréhel à Plévenon.

Cette très grande orchidée pas encore fleurie est l'Orchis bouc (Himantoglossum hircinum)... la plante a effectivement une odeur peu agréable !

Cette très grande orchidée pas encore fleurie est l'Orchis bouc (Himantoglossum hircinum)... la plante a effectivement une odeur peu agréable !

Orchidée à fleurs jaunes nommée l'Homme pendu à cause de ses grands pétales portant 4 lobes imitant les bras et les jambes. Nous l'avons vue notamment dans l'enclos de la capelle des Sables d'Or. Son nom scientifique est Orthis anthropophora (Acera anthropophorum dand les anciennes flores).

Orchidée à fleurs jaunes nommée l'Homme pendu à cause de ses grands pétales portant 4 lobes imitant les bras et les jambes. Nous l'avons vue notamment dans l'enclos de la capelle des Sables d'Or. Son nom scientifique est Orthis anthropophora (Acera anthropophorum dand les anciennes flores).

Gros plan sur une fleur d'Ophrys abeille (Ophrys apifera)

Gros plan sur une fleur d'Ophrys abeille (Ophrys apifera)

Cette orchidée à fleurs roses en épis coniques est l'Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

Cette orchidée à fleurs roses en épis coniques est l'Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

Voici l'Orchis bouffon (Anacamptis morio) qui attire les bourdons...

Voici l'Orchis bouffon (Anacamptis morio) qui attire les bourdons...

... et l'Orchis mâle (Orchis mascula) avec ses feuilles tachetées.

... et l'Orchis mâle (Orchis mascula) avec ses feuilles tachetées.

Pour terminer, voici l'Orchis grenouille (Coeloglossum viride) que nous avons vue au-dessus de la carrière de la Fosse-Eyrand.

Pour terminer, voici l'Orchis grenouille (Coeloglossum viride) que nous avons vue au-dessus de la carrière de la Fosse-Eyrand.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 19:27

Ce samedi 25 avril 2015, contrairement à ce que nous craignions, le temps n'a pas été trop désagréable pour notre quatrième sortie 2015.

Je remercie Simone COSSON pour ses photos

Voici la vue que l'on a en arrivant sur le parking du Centre de découverte du Son...

Voici la vue que l'on a en arrivant sur le parking du Centre de découverte du Son...

... où nous nous sommes rassemblés vers 10 h.

... où nous nous sommes rassemblés vers 10 h.

Deux guides nous y attendaient.

Deux guides nous y attendaient.

Les 26 participants se sont divisés en deux groupes...

Les 26 participants se sont divisés en deux groupes...

... et c'est Jérome HAMELIN qui a pris en charge le groupe "Ecoute des champs d'oiseaux".

... et c'est Jérome HAMELIN qui a pris en charge le groupe "Ecoute des champs d'oiseaux".

Le second groupe lui reste sur place avec Sébastien TOINEN...

Le second groupe lui reste sur place avec Sébastien TOINEN...

... pour une initiation à la production de différents sons avec des plantes diverses.

... pour une initiation à la production de différents sons avec des plantes diverses.

Il s'agissait de d'utiliser des morceaux de divers végétaux..

Il s'agissait de d'utiliser des morceaux de divers végétaux..

... que l'on voit sur la table au premier plan...

... que l'on voit sur la table au premier plan...

... pour produire des sonorités diverses.

... pour produire des sonorités diverses.

Voyez que chacun s'y essaie dans la joie et la bonne humeur.

Voyez que chacun s'y essaie dans la joie et la bonne humeur.

Un exemple : cette tige fendue avec une feuille pliée en deux à l'intérieur... un exemple parmi une bonne dizaine d'autres.

Un exemple : cette tige fendue avec une feuille pliée en deux à l'intérieur... un exemple parmi une bonne dizaine d'autres.

Sébastien conseille, surveille et encourage chacun... à fabriquer puis à utiliser chaque "instrument" préalablement élaboré.

Sébastien conseille, surveille et encourage chacun... à fabriquer puis à utiliser chaque "instrument" préalablement élaboré.

Certains, une fois l'objet sonore fabriqué, viennent le tester à l'extérieur...

Certains, une fois l'objet sonore fabriqué, viennent le tester à l'extérieur...

... ce qui montre bien que le temps n'était pas à la pluie... du moins entre 10 et 11 h. (le temps de cette première animation que le premier groupe effectuait lui dans les environs).

... ce qui montre bien que le temps n'était pas à la pluie... du moins entre 10 et 11 h. (le temps de cette première animation que le premier groupe effectuait lui dans les environs).

A l'intérieur aussi bien qu'à l'extérieur, tout le monde teste de multiples instruments tous plus "bio" les uns que les autres !

A l'intérieur aussi bien qu'à l'extérieur, tout le monde teste de multiples instruments tous plus "bio" les uns que les autres !

Voyez l'empressement de chacun...

Voyez l'empressement de chacun...

... à tester de nouveaux sons !

... à tester de nouveaux sons !

Vers 11 h.  nous procédons à une inversion des deux groupes : le second groupe (dont je fais partie) se retrouve ainsi dans cette nouvelle salle.

Vers 11 h. nous procédons à une inversion des deux groupes : le second groupe (dont je fais partie) se retrouve ainsi dans cette nouvelle salle.

... en compagnie de Jérome qui prépare l'ex groupe des "sonneurs"... à son périple à lui...

... en compagnie de Jérome qui prépare l'ex groupe des "sonneurs"... à son périple à lui...

... d'abord en salle (pour éviter sans doute une transition trop brutale entre un milieu bien à l'abri...

... d'abord en salle (pour éviter sans doute une transition trop brutale entre un milieu bien à l'abri...

... et un extérieur légèrement pluvieux depuis quelque temps).

... et un extérieur légèrement pluvieux depuis quelque temps).

Cependant l'essentiel se passant dehors... il faut bien ses résigner à sortie capuches et parapluies !

Cependant l'essentiel se passant dehors... il faut bien ses résigner à sortie capuches et parapluies !

Notre guide est équipé d'une "parabole"... et chacun des participants d'un casque...

Notre guide est équipé d'une "parabole"... et chacun des participants d'un casque...

... relié à cet instrument qui trie et amplifie les sons.

... relié à cet instrument qui trie et amplifie les sons.

Nous faisons ainsi tout un périple... en enlevant parfois les casques pour explications et comparaison.

Nous faisons ainsi tout un périple... en enlevant parfois les casques pour explications et comparaison.

Le parcours est varié à souhait...

Le parcours est varié à souhait...

... et les chants d'oiseaux ne manquent pas...

... et les chants d'oiseaux ne manquent pas...

...même s'ils se mélangent parfois avec le bruit des gouttes d'eau lorsque la pluie se renforce...

...même s'ils se mélangent parfois avec le bruit des gouttes d'eau lorsque la pluie se renforce...

... par moments sur la "parabole" !

... par moments sur la "parabole" !

Aussi c'est à l'abri que le groupe termine ce parcours sonore... et que Jérome nous donne ses dernières explications.

Aussi c'est à l'abri que le groupe termine ce parcours sonore... et que Jérome nous donne ses dernières explications.

Nous formions deux petits groupes (de 15 et 11 personnes chacun)... ce qui était moins que prévu... mais fort intéressant pour que chacun puisse profiter au mieux de toutes les explications... et poser toutes les questions voulues. Une sortie originale donc et très instructive !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 13:33

Voici la troisième sortie de l'année 2015. Nous avions rendez-vous le samedi 21 février avec Quentin LE HERVé à la Maison du Littoral de Ploumanach et à partir de là nous avons effectué un petit parcours pour observer les richesses naturelles du secteur.

Je remercie Michel LALOI pour ses photos qu'il vient de me faire parvenir et que je joins aux miennes.
Je remercie aussi Quentin qui vient de me faire parvenir quelques photos des espèces observées.
Voici le paysage qui s'offrait à nous lors de notre arrivée à la Maison du Littoral. Voyez que le temps est plus ou moins ensoleillé.

Voici le paysage qui s'offrait à nous lors de notre arrivée à la Maison du Littoral. Voyez que le temps est plus ou moins ensoleillé.

Nous sommes accueillis par Quentin qui nous explique en détail (avec documents à l'appui) l'histoire locale ainsi que celle de la Maison du Littoral.

Nous sommes accueillis par Quentin qui nous explique en détail (avec documents à l'appui) l'histoire locale ainsi que celle de la Maison du Littoral.

Nous partons maintenant, sous le soleil, pour un périple dans les environs...

Nous partons maintenant, sous le soleil, pour un périple dans les environs...

... en empruntant des sentiers fort bien entretenus.

... en empruntant des sentiers fort bien entretenus.

Tout de suite s'offrent à notre vue les fameux chaos granitiques qui font l'attrait du secteur.

Tout de suite s'offrent à notre vue les fameux chaos granitiques qui font l'attrait du secteur.

Un peu plus loin nous arrivons à la station de sauvetage dont on voit ici la rampe de lancement.

Un peu plus loin nous arrivons à la station de sauvetage dont on voit ici la rampe de lancement.

Pendant que Quentin explique le fonctionnement de ce centre de sauvetage...

Pendant que Quentin explique le fonctionnement de ce centre de sauvetage...

... j'ai surpris ce petit groupe au soleil et bien abrité... le vent soufflait en effet très fort !

... j'ai surpris ce petit groupe au soleil et bien abrité... le vent soufflait en effet très fort !

Ce vent nous allons y faire face tout au long du parcours.

Ce vent nous allons y faire face tout au long du parcours.

Ici (le coin étant un peu abrité...) nous nous sommes attardés assez longtemps...

Ici (le coin étant un peu abrité...) nous nous sommes attardés assez longtemps...

... car la vue vers le large permettait de voir les oiseaux marins (Fous de Bassan notamment) qui fréquentent le secteur.

... car la vue vers le large permettait de voir les oiseaux marins (Fous de Bassan notamment) qui fréquentent le secteur.

Qui dit vent dit vagues... et voyez qu'ici il n'en manque pas !

Qui dit vent dit vagues... et voyez qu'ici il n'en manque pas !

Quentin explique ce que l'on peut voir d'ici...

Quentin explique ce que l'on peut voir d'ici...

... et notamment il nous montre les photos des oiseaux visibles aussi bien au large que sur la lande...

... et notamment il nous montre les photos des oiseaux visibles aussi bien au large que sur la lande...

... dont cette Fauvette pitchou (si je ne me trompe...) qui niche dans le secteur.

... dont cette Fauvette pitchou (si je ne me trompe...) qui niche dans le secteur.

Une averse de grêle (aussi soudaine que passagère...) nous oblige à trouver ici l'abri d'un rocher.

Une averse de grêle (aussi soudaine que passagère...) nous oblige à trouver ici l'abri d'un rocher.

Heureusement le beau temps revient vite et nous poursuivons nos découvertes en prenant la direction de Pors Roland.

Heureusement le beau temps revient vite et nous poursuivons nos découvertes en prenant la direction de Pors Roland.

Le sentier descend légèrement.

Le sentier descend légèrement.

Quentin fait maintenant un arrêt "bota" pour nous montrer en détail les ajoncs et bruyères qui poussent ici...

Quentin fait maintenant un arrêt "bota" pour nous montrer en détail les ajoncs et bruyères qui poussent ici...

... et tout cela (comme vous voyez...) devant un public fort attentif !

... et tout cela (comme vous voyez...) devant un public fort attentif !

Tout le long du parcours des bornes numérotées permettent de se situer... et elles sont bien sûr en granite local (le fameux "granite rose de La Clarté"...) dont je vous dirai un mot à la fin de l'article.

Tout le long du parcours des bornes numérotées permettent de se situer... et elles sont bien sûr en granite local (le fameux "granite rose de La Clarté"...) dont je vous dirai un mot à la fin de l'article.

Nous arrivons maintenant à un nouveau point d'observation...

Nous arrivons maintenant à un nouveau point d'observation...

... en direction du large... et cette fois nous apercevons un marsouin s'ébattant au large...

... en direction du large... et cette fois nous apercevons un marsouin s'ébattant au large...

... seule sa tête émerge par moments.. entourée d'un vol de goélands qui permet de le situer... mais voyez que l'attention est là !

... seule sa tête émerge par moments.. entourée d'un vol de goélands qui permet de le situer... mais voyez que l'attention est là !

Nous revenons par ce sentier... moins fréquenté que ceux que nous venons de quitter... mais qui nous permet de voir une végétation plus haute et plus arbustive que précédemment... avec sur le sentier des traces de chevreuils, de sangliers peut être... des animaux qui fréquentent de plus en plus le site (abrité des chasseurs) nous explique Quentin.

Nous revenons par ce sentier... moins fréquenté que ceux que nous venons de quitter... mais qui nous permet de voir une végétation plus haute et plus arbustive que précédemment... avec sur le sentier des traces de chevreuils, de sangliers peut être... des animaux qui fréquentent de plus en plus le site (abrité des chasseurs) nous explique Quentin.

Voici pour le parcours et les paysages... je vais ajouter quelques photos montrant les espèces animales observées dès que Quentiin me les aura faites parvenir.

Pour vous faire patienter je vais vous parler un peu "géologie"... car là, les photos je les ai !

Voici (vu de près) le "granite de La Clarté" sur lequel nous marchions : ce sont les feldspaths (très abondants) qui lui donnent sa couleur rose

Voici (vu de près) le "granite de La Clarté" sur lequel nous marchions : ce sont les feldspaths (très abondants) qui lui donnent sa couleur rose

La taille des grains peut être petite (comme on voit ici en bas...) oui au contraire plus grande que la normale (que l'on voit dans la partie supérieure...) cela dépend de la durée de refroidissement du magma.

La taille des grains peut être petite (comme on voit ici en bas...) oui au contraire plus grande que la normale (que l'on voit dans la partie supérieure...) cela dépend de la durée de refroidissement du magma.

C'est l'eau circulant dans les fissures de la roche qui en altérant par endroits le granite est à l'origine...

C'est l'eau circulant dans les fissures de la roche qui en altérant par endroits le granite est à l'origine...

... de ces chaos... le roche altérée ayant été enlevée par l'érosion...

... de ces chaos... le roche altérée ayant été enlevée par l'érosion...

... il ne reste plus en relief que les blocs plus ou moins arrondis... et parfois en équilibre curieux les uns sur les autres.

... il ne reste plus en relief que les blocs plus ou moins arrondis... et parfois en équilibre curieux les uns sur les autres.

Si la formation des blocs est un phénomène ancien et qui s'est effectué pour l'essentiel en profondeur... la formation de ces cuvettes d'altération est un phénomène récent qui se produit en surface là où de l'eau chargée de sel séjourne suffisamment longtemps.

Si la formation des blocs est un phénomène ancien et qui s'est effectué pour l'essentiel en profondeur... la formation de ces cuvettes d'altération est un phénomène récent qui se produit en surface là où de l'eau chargée de sel séjourne suffisamment longtemps.

Un autre curiosité du granite de La Clarté est cet aspect orbiculaire qu'il a parfois. J'ai pris cette photo au cours d'une sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22" (elle est toujours sur le blog)...

Un autre curiosité du granite de La Clarté est cet aspect orbiculaire qu'il a parfois. J'ai pris cette photo au cours d'une sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22" (elle est toujours sur le blog)...

... mais nous avons retrouvé la même chose à l'intérieur du musée...

... mais nous avons retrouvé la même chose à l'intérieur du musée...

... où j'ai pu prendre ce gros plan.

... où j'ai pu prendre ce gros plan.

Toujours dans la musée voici un granite voisin de celui de La Clarté : c'est le granite des Traouiéro traversé par un filon d'aplite

Toujours dans la musée voici un granite voisin de celui de La Clarté : c'est le granite des Traouiéro traversé par un filon d'aplite

Sur cette carte d'ensemble du massif de Ploumanach, la partie que nous avons explorée est celle qui figure en rouge en haut et à droite...

Sur cette carte d'ensemble du massif de Ploumanach, la partie que nous avons explorée est celle qui figure en rouge en haut et à droite...

Comme l'explique ce schéma, le massif s'est mis en place en plusieurs phases... le granite rose (en rouge sur le schéma) étant le premier formé.

Comme l'explique ce schéma, le massif s'est mis en place en plusieurs phases... le granite rose (en rouge sur le schéma) étant le premier formé.

Voici pour terminer (comme promis...) les photos que Quentin LE HERVé vient de m'envoyer.

Cette photo de Antoine MANSUIS montre un phoque gris (dont on voit la tête au centre près du rocher).

Cette photo de Antoine MANSUIS montre un phoque gris (dont on voit la tête au centre près du rocher).

Ici c'est un Marsouin commun photographié par Nicole BIHAN.

Ici c'est un Marsouin commun photographié par Nicole BIHAN.

Sur la lande maintenant (que l'on voit ici bien fleurie)...

Sur la lande maintenant (que l'on voit ici bien fleurie)...

... voici la Fauvette pitchou (déjà signalée)...

... voici la Fauvette pitchou (déjà signalée)...

... ainsi que le Bécasseau violet (les deux oiseaux étant photographiés par Quentin... et ce dernier sur le granite local).

... ainsi que le Bécasseau violet (les deux oiseaux étant photographiés par Quentin... et ce dernier sur le granite local).

Ce Lézard vert est également visible sur le site...

Ce Lézard vert est également visible sur le site...

... ainsi que cet Azuré photographié par Vincent NICOL.

... ainsi que cet Azuré photographié par Vincent NICOL.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 08:09

Voici quelques photos de notre sortie à Corseul du samedi 7 février 2105, notamment pour ceux qui n'ont pu y assister. Le nombre de participants était en effet limité à 25 et nous avons dû refuser plusieurs demandes.

Je remercie Michel LALOI qui m'a tout de suite envoyé ses photos que je joins aux miennes.

Dimanche soir : je viens d'ajouter en fin d'article des photos envoyées par Louis LE NORMAND.

Pour comparaison : je rajoute encore 2 photos d'une sortie effectuée en 1991 !

Le rendez-vous était au Temple de Mars (à environ 2 kilomètres du bourg en suivant la route de Dinan)...

Le rendez-vous était au Temple de Mars (à environ 2 kilomètres du bourg en suivant la route de Dinan)...

... où nous attendait notre guide...

... où nous attendait notre guide...

... accompagnée d'un aide qui présentait différentes photos.

... accompagnée d'un aide qui présentait différentes photos.

On voit ici ce qui reste de la tour octogonale...

On voit ici ce qui reste de la tour octogonale...

... que nous allons examiner en détail après avoir observé l'ensemble du site.

... que nous allons examiner en détail après avoir observé l'ensemble du site.

Voilà ! Nous y sommes...

Voilà ! Nous y sommes...

... et en faisons le tour complet...

... et en faisons le tour complet...

... avant de prendre un peu de distance pour tout voir... et notamment tous les nombreux panneaux explicatifs récemment installés sur le site

... avant de prendre un peu de distance pour tout voir... et notamment tous les nombreux panneaux explicatifs récemment installés sur le site

Nous voici maintenant dans le bourg de Corseul...

Nous voici maintenant dans le bourg de Corseul...

... passant devant la Mairie, nous descendons vers le quartier commercial de Monterfil.

... passant devant la Mairie, nous descendons vers le quartier commercial de Monterfil.

Nous y voilà arrivés...

Nous y voilà arrivés...

... on voit ici l'allée centrale de cet ancien centre commercial gallo-romain... avec en bas à droite un abreuvoir pour ânes et chevaux.

... on voit ici l'allée centrale de cet ancien centre commercial gallo-romain... avec en bas à droite un abreuvoir pour ânes et chevaux.

Le site est maintenant bien mis en valeur.

Le site est maintenant bien mis en valeur.

On nous en montre ici la reconstitution (voir aussi plus loin des photos prises dans le musée)...

On nous en montre ici la reconstitution (voir aussi plus loin des photos prises dans le musée)...

... et des explications détaillées nous sont fournies.

... et des explications détaillées nous sont fournies.

On voit ici un ancien puits.

On voit ici un ancien puits.

Ailleurs ce sont les restes d'une ancienne maison que nous examinons.

Ailleurs ce sont les restes d'une ancienne maison que nous examinons.

Nous voici arrivés sur un troisième site : le Clos Mulon où il y a une ancienne "domus" (villa gallo-romaine avec thermes)...

Nous voici arrivés sur un troisième site : le Clos Mulon où il y a une ancienne "domus" (villa gallo-romaine avec thermes)...

... dont on voit ici la reconstitution en relief.

... dont on voit ici la reconstitution en relief.

Ici aussi visite des lieux avec explications détaillées.

Ici aussi visite des lieux avec explications détaillées.

Pour terminer : nous entrons à Coriosolis, le musée proche de la villa...

Pour terminer : nous entrons à Coriosolis, le musée proche de la villa...

... où tout est montré et expliqué en détail.

... où tout est montré et expliqué en détail.

Voici par exemple une maquette du Temple de Mars.

Voici par exemple une maquette du Temple de Mars.

Ici des explications orales sont fournies sur chaque objet présenté.

Ici des explications orales sont fournies sur chaque objet présenté.

Nous retrouvons dans les nombreuses vitrines des objets évoqués sur le terrain... comme ces objets de culte...

Nous retrouvons dans les nombreuses vitrines des objets évoqués sur le terrain... comme ces objets de culte...

... ou ces poteries reconstituées.

... ou ces poteries reconstituées.

Il n'y a pas que du gallo-romain cependant...

Il n'y a pas que du gallo-romain cependant...

... c'est l'ensemble de la vie locale que l'on peut voir...

... c'est l'ensemble de la vie locale que l'on peut voir...

... avec même ici des témoignages filmés sur les différents métiers d'autrefois.

... avec même ici des témoignages filmés sur les différents métiers d'autrefois.

Pour terminer nous sommes allés voir cette ancienne dalle funéraire exposée à l'intérieur de l'église actuelle. Voici la traduction de ce qui est gravé sur cette plaque vieille de 2000 ans : "Consacré aux dieux Mânes" Silicia NAMGIDDE, qui de l'Afrique sa patrie animée par une tendresse admirable a suivi son fils repose en ces lieux.Elle a vécu 65 ans. Son fils Cnéius JANUARIUS lui a élevé cette tombe.

Pour terminer nous sommes allés voir cette ancienne dalle funéraire exposée à l'intérieur de l'église actuelle. Voici la traduction de ce qui est gravé sur cette plaque vieille de 2000 ans : "Consacré aux dieux Mânes" Silicia NAMGIDDE, qui de l'Afrique sa patrie animée par une tendresse admirable a suivi son fils repose en ces lieux.Elle a vécu 65 ans. Son fils Cnéius JANUARIUS lui a élevé cette tombe.

Photos envoyées par Louis LE NORMAND

En arrivant sur le site du Temple de Mars, nous apprécions cet endroit abrité et ensoleillé !

En arrivant sur le site du Temple de Mars, nous apprécions cet endroit abrité et ensoleillé !

C'est là que nos guides nous rejoignent.

C'est là que nos guides nous rejoignent.

Sur cette photo on voit bien à la fois le site ancien sur le panneau transparent... et ce qu'il en reste aujourd'hui.

Sur cette photo on voit bien à la fois le site ancien sur le panneau transparent... et ce qu'il en reste aujourd'hui.

Le groupe suit maintenant un des côtés du site.

Le groupe suit maintenant un des côtés du site.

Nous voici arrivés à Monterfil (l'ancien marché dont je vous ai parlé par ailleurs).

Nous voici arrivés à Monterfil (l'ancien marché dont je vous ai parlé par ailleurs).

Voici maintenant le musée Coriosolis (à l'arrière plan) avec les restes de la "domus" au premier plan.

Voici maintenant le musée Coriosolis (à l'arrière plan) avec les restes de la "domus" au premier plan.

A l'intérieur du musée voici le marché reconstitué avec sa rue centrale sur laquelle se trouvait le groupe sur une des photos précédentes.

A l'intérieur du musée voici le marché reconstitué avec sa rue centrale sur laquelle se trouvait le groupe sur une des photos précédentes.

On voir sur cette carte les différentes populations de la région à l'époque.

On voir sur cette carte les différentes populations de la région à l'époque.

Ici un plan de Corseul avec ses rues bien perpendiculaires les unes par rapport aux autres... et son principal accès routier.

Ici un plan de Corseul avec ses rues bien perpendiculaires les unes par rapport aux autres... et son principal accès routier.

Toujours dans le musée : une grandiose reconstitution du dieu Mars dans son sanctuaire.

Toujours dans le musée : une grandiose reconstitution du dieu Mars dans son sanctuaire.

Deux photos de 1991 pour comparaison

Le Temple de Mars était en pleine campagne...

Le Temple de Mars était en pleine campagne...

... et le "marché" en plein chantier !

... et le "marché" en plein chantier !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article