Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 20:40

Par un temps idéal, une trentaine de participants a découvert le samedi 25 octobre 2014 des sites superbes entre Pontivy et St-Nicolas des Eaux. Kader (et aussi d'autres participants) nous ont admirablement pilotés. Des explications détaillées nous ont été fournies.

Je remercie Michel LALOI dont les photos complètent les miennes
Pour des raisons techniques je ne peux vous montrer ce soir les photos que m'ont pourtant envoyées Kader BENFRHAT et Guillaume LESAGE (mais j'espère pouvoir le faire prochainement). Je peux en effet vous les montrer maintenant (voir à la fin).
C'est à proximité du chateau des Rohan à Pontivy que nous avions rendez-vous à 11 heures samedi dernier.

C'est à proximité du chateau des Rohan à Pontivy que nous avions rendez-vous à 11 heures samedi dernier.

Notre premier lieu de rendez-vous était cette péniche...

Notre premier lieu de rendez-vous était cette péniche...

... dont l'histoire nous est contée en détail par une responsable de l'Office du Tourisme de Pontivy.

... dont l'histoire nous est contée en détail par une responsable de l'Office du Tourisme de Pontivy.

Voyez que (après visite détaillée du bâtiment...) Daniel BURONFOSSE n'hésite pas à prendre en main le navire...

Voyez que (après visite détaillée du bâtiment...) Daniel BURONFOSSE n'hésite pas à prendre en main le navire...

... que vous voyez ici dans son magnifique environnement.

... que vous voyez ici dans son magnifique environnement.

Nous sortons maintenant de ce premier lieu de rendez-vous...

Nous sortons maintenant de ce premier lieu de rendez-vous...

... et nous dirigeons vers l'autre partie de l'Office de Tourisme...

... et nous dirigeons vers l'autre partie de l'Office de Tourisme...

... où nous entrons maintenant.

... où nous entrons maintenant.

Ici aussi notre guide continue ses explications et répond aux questions.

Ici aussi notre guide continue ses explications et répond aux questions.

Livres, souvenirs divers... et aussi une grande variété de gâteaux...

Livres, souvenirs divers... et aussi une grande variété de gâteaux...

... sont proposés en souvenir... à un public fort intéressé.

... sont proposés en souvenir... à un public fort intéressé.

Nous longeons ensuite le Blavet...

Nous longeons ensuite le Blavet...

... admirant au passage les bâtiments situés sur l'autre rive ...(avec parfois des hordes de pigeons sur leur toit !).

... admirant au passage les bâtiments situés sur l'autre rive ...(avec parfois des hordes de pigeons sur leur toit !).

C'est ici que se séparent le Blavet... et (sur la droite) le canal de Nantes à Brest.

C'est ici que se séparent le Blavet... et (sur la droite) le canal de Nantes à Brest.

Des constructions diverses s'offrent à notre vue... dont Kader nous explique l'histoire.

Des constructions diverses s'offrent à notre vue... dont Kader nous explique l'histoire.

Cet endroit bien fleuri surplombe la première écluse du canal de Nantes à Brest qui vient de se séparer du Blavet.

Cet endroit bien fleuri surplombe la première écluse du canal de Nantes à Brest qui vient de se séparer du Blavet.

Comme vous voyez les arrêts sont nombreux.

Comme vous voyez les arrêts sont nombreux.

Nous apprenons ainsi qu'à plusieurs reprises, l'eau a monté et a provoqué des inondations dont les niveaux sont indiqués ici.

Nous apprenons ainsi qu'à plusieurs reprises, l'eau a monté et a provoqué des inondations dont les niveaux sont indiqués ici.

C'est maintenant l'heure du pique-nique...

C'est maintenant l'heure du pique-nique...

... le long du canal... dans un endroit fort accueillant.

... le long du canal... dans un endroit fort accueillant.

A la fin du repas, Kader nous présente les différents projets envisagés aux environs de 1790-1800...

A la fin du repas, Kader nous présente les différents projets envisagés aux environs de 1790-1800...

... et nous lit des textes d'époque.

... et nous lit des textes d'époque.

Nous reprenons ensuite les voitures...

Nous reprenons ensuite les voitures...

...pour arriver à St-Nicodème...

...pour arriver à St-Nicodème...

... dont la fontaine aux trois bassins...

... dont la fontaine aux trois bassins...

... présentent des sculptures formant de véritables dentelles de pierre.

... présentent des sculptures formant de véritables dentelles de pierre.

Nous voici maintenant à St-Nicolas des Eaux.

Nous voici maintenant à St-Nicolas des Eaux.

L'endroit est de toute beauté...

L'endroit est de toute beauté...

... avec ses barrages et ses écluses...

... avec ses barrages et ses écluses...

... dont Kader nous parle longuement.

... dont Kader nous parle longuement.

Le Blavet décrit ici un méandre... et de ce site de Castennec...

Le Blavet décrit ici un méandre... et de ce site de Castennec...

... avec son observatoire...

... avec son observatoire...

... sur lequel nous montons maintenant...

... sur lequel nous montons maintenant...

... la vue est superbe sur toute la région aux alentours de ce méandre.

... la vue est superbe sur toute la région aux alentours de ce méandre.

En plus des explications de Kader... des panneaux...

En plus des explications de Kader... des panneaux...

... nombreux et fort bien conçus... renseignent les visiteurs sur les richesses historiques et naturelles...

... nombreux et fort bien conçus... renseignent les visiteurs sur les richesses historiques et naturelles...

... visibles à partir d'ici.

... visibles à partir d'ici.

Des richesses naturelles de saison...

Des richesses naturelles de saison...

... et comestibles de plus... certains en découvrent en effet !

... et comestibles de plus... certains en découvrent en effet !

Voici maintenant (c'est Jean Claude MICHEL qui nous l'a proposée...) la chapelle St-Gildas à l'abri sous son rocher...

Voici maintenant (c'est Jean Claude MICHEL qui nous l'a proposée...) la chapelle St-Gildas à l'abri sous son rocher...

... de granite par endroits déformé par d'importants cisaillements que nous examinons ici.

... de granite par endroits déformé par d'importants cisaillements que nous examinons ici.

C'est un granite riche en micas blancs parfois de belle taille.

C'est un granite riche en micas blancs parfois de belle taille.

Il y a aussi des plantes que faute de botanistes qualifiés, nous photographions sans pouvoir les nommer (pour l'instant du moins). Il s'agit me dit Didier TOQUIN d'une plante invasive.: le "Raisin d'Amérique" (Phytolacca americana)... une "peste végétale" d'après l'UICN !

Il y a aussi des plantes que faute de botanistes qualifiés, nous photographions sans pouvoir les nommer (pour l'instant du moins). Il s'agit me dit Didier TOQUIN d'une plante invasive.: le "Raisin d'Amérique" (Phytolacca americana)... une "peste végétale" d'après l'UICN !

Il y en a qui n'hésitent pas...

Il y en a qui n'hésitent pas...

... comme vous voyez... à prendre de la hauteur !

... comme vous voyez... à prendre de la hauteur !

Avec Kader (qui nous présente ici ses différents livres sur les voies navigables de la région)... les explications continuent.

Avec Kader (qui nous présente ici ses différents livres sur les voies navigables de la région)... les explications continuent.

Pour terminer deux participants nous invitent à visiter Bieuzy...

Pour terminer deux participants nous invitent à visiter Bieuzy...

... dont ils nous font découvrir d'anciennes maisons admirablement décorées...

... dont ils nous font découvrir d'anciennes maisons admirablement décorées...

... et en contrebas une fontaine réputée autrefois pour guérir les maux de tête des humains qui se plongeaient dans son bassin...

... et en contrebas une fontaine réputée autrefois pour guérir les maux de tête des humains qui se plongeaient dans son bassin...

... cependant que pour chiens et chats il y avait des bassins distincts... et de taille adaptée !

... cependant que pour chiens et chats il y avait des bassins distincts... et de taille adaptée !

Un habitant des lieux (sa maison est celle que l'on voit à l'arrière) est intarissable sur la vie locale (autrefois et aujourd'hui).

Un habitant des lieux (sa maison est celle que l'on voit à l'arrière) est intarissable sur la vie locale (autrefois et aujourd'hui).

C'est donc la tête pleine d'agréables souvenirs... et sous un beau ciel bleu... que nous terminons vers 17 heures cette magnifique journée...

C'est donc la tête pleine d'agréables souvenirs... et sous un beau ciel bleu... que nous terminons vers 17 heures cette magnifique journée...

Documents envoyés par Kader

Voici l'intérieur de la Chapelle St-Gildas...

Voici l'intérieur de la Chapelle St-Gildas...

... rappelez-vous : la chapelle à l'abri de son rocher.

... rappelez-vous : la chapelle à l'abri de son rocher.

Sur cette photo de St-Nicolas des Eaux on voit bien la vois ferrée...

Sur cette photo de St-Nicolas des Eaux on voit bien la vois ferrée...

... dont il a été question mais que nous n'avons pas bien vue.

... dont il a été question mais que nous n'avons pas bien vue.

Ici la méandre du Blavet se voit bien.

Ici la méandre du Blavet se voit bien.

Ces vues ont été prises à Inzinzac...

Ces vues ont été prises à Inzinzac...

... là où les masses de granite sont si abondantes qu'on les a laissées en place.

... là où les masses de granite sont si abondantes qu'on les a laissées en place.

Voici une vue générale de la région.

Voici une vue générale de la région.

De Napoléonville à Bourbonville (à sept ans d'écart) !

De Napoléonville à Bourbonville (à sept ans d'écart) !

Comme il a été question de la Rigole d'Hilvern... voici un texte...

Comme il a été question de la Rigole d'Hilvern... voici un texte...

... et des photos pour l'illustrer...

... et des photos pour l'illustrer...

... montrant la Rigole d'aujourd'hui.

... montrant la Rigole d'aujourd'hui.

Pour terminer voici quelques photos de Guillaume LESAGE

Ici apparaît bien visible le nom de la péniche gérée par l'Office de Tourisme...

Ici apparaît bien visible le nom de la péniche gérée par l'Office de Tourisme...

... et à l'Office de Tourisme nous y sommes toujours.

... et à l'Office de Tourisme nous y sommes toujours.

Nous voici sur la butte de Castennec (avec vue sur le méandre du Blavet, rappelez-vous)

Nous voici sur la butte de Castennec (avec vue sur le méandre du Blavet, rappelez-vous)

Ce n'est pas tout de descendre voir la chapelle St-Gildas... mais il faut remonter !

Ce n'est pas tout de descendre voir la chapelle St-Gildas... mais il faut remonter !

A Bieuzy, on ne manque pas d'imagination pour clore les ouvertures !

A Bieuzy, on ne manque pas d'imagination pour clore les ouvertures !

A Bieuzy toujours, les sculptures sont partout. Il y en a d'anciennes...

A Bieuzy toujours, les sculptures sont partout. Il y en a d'anciennes...

... et de beaucoup plus modernes !

... et de beaucoup plus modernes !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 21:57

Le samedi 11 octobre 2014 était jour de cueillette et le dimanche 12 (comme d'habitude) les espèces récoltées étaient exposées à la salle des Fêtes du Gouray.

C'est le huitième article de ce blog concernant ces "Saveurs d'automne au Gouray". Pour voir tous ces articles il vous suffit de cliquer dans catégories (à droite en haut de l'écran) sur "champignons (8)".

Merci à Guillaume LESAGE dont les photos complètent les miennes

Comme vous voyez, c'est dans une joyeuse ambiance (et par un temps fort agréable), que le groupe démarre du Gouray...

Comme vous voyez, c'est dans une joyeuse ambiance (et par un temps fort agréable), que le groupe démarre du Gouray...

... pour atteindre ce lieu de rassemblement...

... pour atteindre ce lieu de rassemblement...

... sur un point haut au sud du Gouray et non loin de Boquen.

... sur un point haut au sud du Gouray et non loin de Boquen.

Après quelques explications...

Après quelques explications...

... à un public des plus attentifs...

... à un public des plus attentifs...

... nous nous mettons en route.

... nous nous mettons en route.

Nos guides nous renseignent en permanence.

Nos guides nous renseignent en permanence.

Chaque trouvaille est examinée de près. Vous retrouverez ces champignons (étiquetés) plus loin.

Chaque trouvaille est examinée de près. Vous retrouverez ces champignons (étiquetés) plus loin.

Pour l'instant nous nous contentons de dénicher le plus possible d'espèces.

Pour l'instant nous nous contentons de dénicher le plus possible d'espèces.

Chacune est commentée... puis placée dans un panier.

Chacune est commentée... puis placée dans un panier.

Il y a parfois des obstacles à franchir... mais rien n'arrête la troupe !

Il y a parfois des obstacles à franchir... mais rien n'arrête la troupe !

Les paniers se remplissent peu à peu.

Les paniers se remplissent peu à peu.

Nous sommes ici au-dessus de l'abbaye de Boquen.

Nous sommes ici au-dessus de l'abbaye de Boquen.

Jean Claude MICHEL examine une branche...

Jean Claude MICHEL examine une branche...

... avec de superbes petits champignons verts. Nous les avons déjà rencontrés les années passées...et j'en parle plus loin...

... avec de superbes petits champignons verts. Nous les avons déjà rencontrés les années passées...et j'en parle plus loin...

La progression continuant...

La progression continuant...

... nous nous retrouvons à l'abbaye de Boquen.

... nous nous retrouvons à l'abbaye de Boquen.

Toujours aussi impressionnante cette grande nef !...

Toujours aussi impressionnante cette grande nef !...

... avec ces reliques de saints...

... avec ces reliques de saints...

... et cette splendide armoire...

... et cette splendide armoire...

... dont vous voyez ici le détail des sculptures.

... dont vous voyez ici le détail des sculptures.

C'est autour de ce cloître...

C'est autour de ce cloître...

... que vit actuellement la "Communauté du Chemin Neuf"...

... que vit actuellement la "Communauté du Chemin Neuf"...

... qui a remplacé il y a quatre ans les soeurs qui auparavant se rassemblaient dans cette chapelle.

... qui a remplacé il y a quatre ans les soeurs qui auparavant se rassemblaient dans cette chapelle.

Dans ce petit bâtiment (à l'arrière du groupe)...

Dans ce petit bâtiment (à l'arrière du groupe)...

... une superbe exposition retrace l'histoire de l'abbaye.

... une superbe exposition retrace l'histoire de l'abbaye.

Ayant retrouvé les voitures, nous examinons les trouvailles des uns et des autres.

Ayant retrouvé les voitures, nous examinons les trouvailles des uns et des autres.

Nous arrivons maintenant à la Salle des Fêtes du Gouray...

Nous arrivons maintenant à la Salle des Fêtes du Gouray...

... où chacun comme d'habitude sort ses trouvailles.

... où chacun comme d'habitude sort ses trouvailles.

Ici aussi les explications sont détaillées...

Ici aussi les explications sont détaillées...

... et voyez que chacun participe.

... et voyez que chacun participe.

Au fur et à mesure des arrivées, la salle se remplit.

Au fur et à mesure des arrivées, la salle se remplit.

C'est pour beaucoup le moment le plus passionnant...

C'est pour beaucoup le moment le plus passionnant...

...à tel point que quand gateaux et boisson sont offerts un second groupe se forme (voyez au fond)...

...à tel point que quand gateaux et boisson sont offerts un second groupe se forme (voyez au fond)...

... mais il y a toujours une partie du public (à gauche) autour de Brigitte et Christian CAPOEN pour en savoir toujours plus sur les champignons récoltés.

... mais il y a toujours une partie du public (à gauche) autour de Brigitte et Christian CAPOEN pour en savoir toujours plus sur les champignons récoltés.

Le dimanche chaque espèce était exposée et étiquetée.

Le dimanche chaque espèce était exposée et étiquetée.

Je vais donc pouvoir vous présenter... notamment pour ceux qui ne sont pas venus mais qui regardent le blog...

Je vais donc pouvoir vous présenter... notamment pour ceux qui ne sont pas venus mais qui regardent le blog...

... différentes espèces...

... différentes espèces...

... avec noms et explications pour chacune.

... avec noms et explications pour chacune.

J'ai choisi (parmi toutes les photos prises par Guillaume LESAGE et moi le dimanche)...

J'ai choisi (parmi toutes les photos prises par Guillaume LESAGE et moi le dimanche)...

... des espèces que dans les compte-rendus des années passées...

... des espèces que dans les compte-rendus des années passées...

... je n'ai pas encore présentées... comme cette mérule des bois (différente de celle qui envahit parfois les habitations).

... je n'ai pas encore présentées... comme cette mérule des bois (différente de celle qui envahit parfois les habitations).

Pour chacune il est indiqué si elle est comestible ... ou non...

Pour chacune il est indiqué si elle est comestible ... ou non...

... comme celle-ci par exemple.

... comme celle-ci par exemple.

Voyez qu'il y a même des morilles dans la région.

Voyez qu'il y a même des morilles dans la région.

Ceux-ci avant de les voir... on les sent !

Ceux-ci avant de les voir... on les sent !

En voilà que je vous ai déjà fait voir au moment de leur cueillette...

En voilà que je vous ai déjà fait voir au moment de leur cueillette...

Je vous les présente...

Je vous les présente...

... sans ordre...

... sans ordre...

... autre que celui dans lequel les photos ont été enregistrées.

... autre que celui dans lequel les photos ont été enregistrées.

Mon but est de vous en montrer le plus possible.

Mon but est de vous en montrer le plus possible.

Ces pieds de mouton nous les avons rencontrés assez nombreux en plusieurs points.

Ces pieds de mouton nous les avons rencontrés assez nombreux en plusieurs points.

Je vais cependant devoir me limiter...

Je vais cependant devoir me limiter...

... ne pouvant tous vous les faire voir !...

... ne pouvant tous vous les faire voir !...

Il faut cependant que je vous présente celui-ci (que je vous ai montré plus haut). Il s'appelle Chlorosplénium. Son mycélium se développe dans le bois mort (comme on voit à droite). Nous l'avons déjà rencontré mais rarement aussi beau que cette année.

Il faut cependant que je vous présente celui-ci (que je vous ai montré plus haut). Il s'appelle Chlorosplénium. Son mycélium se développe dans le bois mort (comme on voit à droite). Nous l'avons déjà rencontré mais rarement aussi beau que cette année.

Cette photo vous montre qu'il y avait autre chose à voir que des champignons...Ce panneau explique...

Cette photo vous montre qu'il y avait autre chose à voir que des champignons...Ce panneau explique...

... comment ce petit insecte nommé Scolyte...

... comment ce petit insecte nommé Scolyte...

... provoque ces surprenants dessins entre tronc et écorce de l'orme où ses larves se développent.

... provoque ces surprenants dessins entre tronc et écorce de l'orme où ses larves se développent.

Comme chaque année, il y avait aussi...

Comme chaque année, il y avait aussi...

... ces autres "saveurs d'automne"...

... ces autres "saveurs d'automne"...

... elles aussi soigneusement étiquetées !

... elles aussi soigneusement étiquetées !

Les visiteurs de l'expo étaient invités...

Les visiteurs de l'expo étaient invités...

... à aller faire un tour dans les environs jusqu'à cette ferme bio...

... à aller faire un tour dans les environs jusqu'à cette ferme bio...

... dans un endroit curieusement nommé !

... dans un endroit curieusement nommé !

L'endroit est bien achalandé...

L'endroit est bien achalandé...

...comme vous voyez.

...comme vous voyez.

On pouvait y déguster gateaux et potages "maison".

On pouvait y déguster gateaux et potages "maison".

Des informations sur les abeilles...

Des informations sur les abeilles...

... y étaient également fournies (car "ferme bio" et "miellerie" ne font qu'un).

... y étaient également fournies (car "ferme bio" et "miellerie" ne font qu'un).

Le public y était assez nombreux...

Le public y était assez nombreux...

... et fort intéressé par les produits proposés.

... et fort intéressé par les produits proposés.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans champignons
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 23:25

En juin 2013 : réunion de mise en place du Collectif

 

Depuis 2005 Vivarmor Nature dénonce "un projet de petit train aberrant et coûteux entre Boutdeville et le Légué". En 2011 Michel LESAGE à la tête de St-Brieuc Agglo relance le projet par le biais de plusieurs "bureaux d'étude" et d'un "comité de pilotage". Plusieurs associations locales sont invitées à y participer. Vivarmor refuse d'entrée de jeu. Aujourd'hui toutes les associations qui y ont participé se sont retirées les unes après les autres... et se prononcent maintenant contre le projet !

Ces associations ont décidé de se regrouper la semaine dernière pour constituer un "collectif" avec l'ambition de proposer un "contre projet" d'une part et d'autre part d'étudier de près les conclusions présentées aux élus par les auteurs de l'étude citée ci-dessus. 

 

Le mardi 7 octobre 2014 : réunion sur le terrain pour examiner les viaducs de Douvenant et du Vau Hervé

 

Nous venons d'inviter trois élus locaux à prendre connaissance de nos propositions de création d'une "voie verte" sur les ouvrages ci-dessus : Saint-Brieuc Agglomération était représenté par Christine MéTOIS, Vice Présidente en charge de la Culture et du Patrimoine et Mickaël COSSON en charge du Tourisme et du Littoral cependant que la Mairie de Langueux était représentée par Michel BOUGEARD.

 

Je réactualise donc cet article (comme je l'ai fait déjà pour d'autres comme les Landes de La Poterie par exemple) en présentant quelques photos de mardi dernier (voir à la fin)

 

Réunion de 2013

01

Il est 18 h. 30... le regroupement débute... la pluie aussi !

 

 

02

 Nous avons cependant le temps de distribuer aux associations présentes d'une part un "historique" rédigé par Vivarmor... d'autre part une "ébauche de contre-projet".

 

 

03

 Jérémy ALLAIN, le Directeur de Vivarmor lance la discussion...

 

 

04

 Beaucoup de participants s'expriment à leur tour.

 

 

05

 On voit ici des "cavaliers" arriver.

 

 

 07     Finalement la pluie a cessé... "cyclos", "marcheurs" "cavaliers" se regroupent pour une photo souvenir...

 

 

06

... et pour bien montrer leur détermination et leur désir de continuer à travailler ensemble. 

Réunion de 2014 : présentation aux élus de notre contre-projet

Nous sommes réunis le long de la route qui descend vers la Grève des Courses...

Nous sommes réunis le long de la route qui descend vers la Grève des Courses...

... de là nous allons vers le viaduc de Douvenant.

... de là nous allons vers le viaduc de Douvenant.

Dés que nous sommes en vue du viaduc, François LéPINE fait une première mise au point.

Dés que nous sommes en vue du viaduc, François LéPINE fait une première mise au point.

Il explique que cet ouvrage (construit avec des pierres locales : amphibolites et leptynites...) est d'une solidité à toute épreuve.

Il explique que cet ouvrage (construit avec des pierres locales : amphibolites et leptynites...) est d'une solidité à toute épreuve.

Nous le voyons ici de l'autre côté... où sa courbure apparaît clairement.

Nous le voyons ici de l'autre côté... où sa courbure apparaît clairement.

Le groupe discute... comme ici où sont évoqués les problèmes des cavaliers.

Le groupe discute... comme ici où sont évoqués les problèmes des cavaliers.

Nous voici maintenant sur le viaduc du Vau Hervé.

Nous voici maintenant sur le viaduc du Vau Hervé.

Ici aussi François LéPINE explique comment remettre en état cet ouvrage... et (comme pour le viaduc précédent) en en fixant (approximativement) le coût.

Ici aussi François LéPINE explique comment remettre en état cet ouvrage... et (comme pour le viaduc précédent) en en fixant (approximativement) le coût.

Ici aussi la discussion s'engage...

Ici aussi la discussion s'engage...

... et chacun y apporte sa contribution.

... et chacun y apporte sa contribution.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans vivarmor
commenter cet article
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 22:13

Un groupe de 26 personnes a été reçu et guidé par Yannick BELLANGER, animateur de la Maison Pêche et Nature de Jugon les Lacs. Nous avons d'abord visité les locaux de l'association. Ensuite à partir du parking de la Base Nautique nous avons fait plusieurs arrêts pour découvrir la biodiversité locale.

Je remercie Guillaume LESAGE et Michel LALOI pour les photos qu'ils m'ont transmises.
Nous voici arrivés devant la Maison Pêche et Nature où Yannick BELLANGER nous accueille.

Nous voici arrivés devant la Maison Pêche et Nature où Yannick BELLANGER nous accueille.

Il explique l'histoire de cet ancien moulin...

Il explique l'histoire de cet ancien moulin...

... à un groupe fort attentif.

... à un groupe fort attentif.

Nous pénétrons ensuite à l'intérieur de la Maison...

Nous pénétrons ensuite à l'intérieur de la Maison...

... que chacun peut visiter comme il l'entend.

... que chacun peut visiter comme il l'entend.

Mais rapidement un groupe se forme au-dessus de cet endroit où l'on voit l'eau qui s'écoule sous le bâtiment...

Mais rapidement un groupe se forme au-dessus de cet endroit où l'on voit l'eau qui s'écoule sous le bâtiment...

... et où Yannick nous parle en détail de l'anguille... une espèce en voie de disparition (cela nous le savions déjà depuis notre sortie à Belle Isle en Terre) dont il nous explique le cycle complexe et les causes multiples de la raréfaction (la pêche à le civelle étant la pire de toutes ces causes).

... et où Yannick nous parle en détail de l'anguille... une espèce en voie de disparition (cela nous le savions déjà depuis notre sortie à Belle Isle en Terre) dont il nous explique le cycle complexe et les causes multiples de la raréfaction (la pêche à le civelle étant la pire de toutes ces causes).

Il y avait aussi une importante expo sur les libellules...

Il y avait aussi une importante expo sur les libellules...

... avec ce masque sensé donner une idée de la vision de ces insectes.

... avec ce masque sensé donner une idée de la vision de ces insectes.

Guillaume ici se met...

Guillaume ici se met...

... dans la gueule du brochet !

... dans la gueule du brochet !

Le temps de tout explorer...

Le temps de tout explorer...

... et nous reprenons les voitures pour nous rendre sur les bords de l'étang (au parking de la Base Nautique)...

... et nous reprenons les voitures pour nous rendre sur les bords de l'étang (au parking de la Base Nautique)...

... où différents panneaux nous renseignent sur tout ce qu'il est possible de faire comme balades dans le coin.

... où différents panneaux nous renseignent sur tout ce qu'il est possible de faire comme balades dans le coin.

Avec Yannick notre parcours sera relativement réduit...

Avec Yannick notre parcours sera relativement réduit...

...mais suffisant pour avoir une bonne idée de toute la biodiversité du coin... en commençant par cette plante qu'il nous présente ici...

...mais suffisant pour avoir une bonne idée de toute la biodiversité du coin... en commençant par cette plante qu'il nous présente ici...

... avant que nous allions l'examiner...

... avant que nous allions l'examiner...

... sur les bords de l'étang où elle est maintenant recouverte par l'eau car des travaux près de la digue ont fait monter depuis quelque temps le niveau de la retenue (mais elle en a l'habitude !)

... sur les bords de l'étang où elle est maintenant recouverte par l'eau car des travaux près de la digue ont fait monter depuis quelque temps le niveau de la retenue (mais elle en a l'habitude !)

Les arrêts sont nombreux...

Les arrêts sont nombreux...

... et les explications très détaillées...

... et les explications très détaillées...

... autour de ce poirier sauvage par exemple...

... autour de ce poirier sauvage par exemple...

... et un peu plus loin autour de cette espèce invasive .: l'écrevisse d'Amérique.

... et un peu plus loin autour de cette espèce invasive .: l'écrevisse d'Amérique.

Nous sommes sur une passerelle nouvellement installée...

Nous sommes sur une passerelle nouvellement installée...

...pour rejoindre cette anse dont une carrière locale a assuré le comblement progressif...

...pour rejoindre cette anse dont une carrière locale a assuré le comblement progressif...

... en y déversant quantité de sables divers... ce qui a permis l'installation...

... en y déversant quantité de sables divers... ce qui a permis l'installation...

... de mares comme celle que l'on voit ici... avec recouvrement total par des lentilles d'eau indiquant une richesse élevée en nitrates (et autre éléments fertilisants).

... de mares comme celle que l'on voit ici... avec recouvrement total par des lentilles d'eau indiquant une richesse élevée en nitrates (et autre éléments fertilisants).

Ici vivent Ragondins (dont on voit un crâne à gauche)... friands de la Moule d'eau douce (à droite sur la photo).

Ici vivent Ragondins (dont on voit un crâne à gauche)... friands de la Moule d'eau douce (à droite sur la photo).

Mais c'est une autre mare un peu plus loin (moins atteinte par les lentilles d'eau) dont nous allons examiner en détail toute la richesse.

Mais c'est une autre mare un peu plus loin (moins atteinte par les lentilles d'eau) dont nous allons examiner en détail toute la richesse.

Pour cela armés de seaux et d'épuisettes...

Pour cela armés de seaux et d'épuisettes...

... nous cueillons tout ce qui vit ici... avant d'examiner en détail chacune de nos trouvailles.

... nous cueillons tout ce qui vit ici... avant d'examiner en détail chacune de nos trouvailles.

Cela va de la crotte de Ragondin visible ici...

Cela va de la crotte de Ragondin visible ici...

... à une foule d'insectes ou de larves... décrites pour la plupart sur ces tirages que notre guide nous a remis pour nous faciliter la reconnaissance...

... à une foule d'insectes ou de larves... décrites pour la plupart sur ces tirages que notre guide nous a remis pour nous faciliter la reconnaissance...

... de tout ce qui vit ici comme cette larve de libellule...

... de tout ce qui vit ici comme cette larve de libellule...

... où encore cette multitude d'insectes...

... où encore cette multitude d'insectes...

... dont le mode de vie et de reproduction nous est expliqué en détail.

... dont le mode de vie et de reproduction nous est expliqué en détail.

Yannick nous montre aussi des livres qu'il utilisent pour connaître tout cela.

Yannick nous montre aussi des livres qu'il utilisent pour connaître tout cela.

Voyez la mine réjouie du public...

Voyez la mine réjouie du public...

... et sa recherche incessante de nouvelles espèces.

... et sa recherche incessante de nouvelles espèces.

Lorsque nous tombons sur une espèce inconnue, comme ici, des experts en macro s'efforcent d'en prendre une photo

Lorsque nous tombons sur une espèce inconnue, comme ici, des experts en macro s'efforcent d'en prendre une photo

Aussi il est plus de 17 heures lorsque nous revenons au point de départ... pour écouter les dernières explications de notre guide et reprendre les voitures.

Aussi il est plus de 17 heures lorsque nous revenons au point de départ... pour écouter les dernières explications de notre guide et reprendre les voitures.

Ainsi se termine notre douzième sortie 2014... en attendant les traditionnelles "Saveurs d'automne" au Gouray les 11 et 12 octobre prochains.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 18:30

Le samedi 13 et le dimanche 14 septembre 2014, trente personnes ont arpenté de superbes sites normands dans les environs du gîte "L'étoile de la mer" à St-Jean le Thomas où nous étions hébergés.

Je remercie Michel LALOI, Guillaume LESAGE et Dominique TRANCHANT pour leurs photos qui complètent les miennes
Première région visitée : la pointe d'Agon.

Première région visitée : la pointe d'Agon.

Partie à 9 h. de Robien, nous arrivons sur ce parking vers 11 h.30.

Partie à 9 h. de Robien, nous arrivons sur ce parking vers 11 h.30.

Nous voici partis pour un premier circuit...

Nous voici partis pour un premier circuit...

... en direction de la plage voisine.

... en direction de la plage voisine.

Les différents coquillages trouvés par les uns et les autres sont ici rassemblés par Jean Paul BARDOUL pour examen détaillé de chaque espèce.

Les différents coquillages trouvés par les uns et les autres sont ici rassemblés par Jean Paul BARDOUL pour examen détaillé de chaque espèce.

Sur les dunes elles-mêmes, ces petits gastropodes pullulaient par endroits accrochés aux tiges des plantes (ou à d'autres supports comme cette barrière).

Sur les dunes elles-mêmes, ces petits gastropodes pullulaient par endroits accrochés aux tiges des plantes (ou à d'autres supports comme cette barrière).

L'heure du pique-nique étant arrivée...

L'heure du pique-nique étant arrivée...

...Maryvonne RENAULT et Annie BARDOUL s'affairent...

...Maryvonne RENAULT et Annie BARDOUL s'affairent...

... pour proposer à chacun de quoi faire le plein.

... pour proposer à chacun de quoi faire le plein.

Voyez qu'à l'heure du café certains sont confortablement installés.

Voyez qu'à l'heure du café certains sont confortablement installés.

Guillaume LESAGE vient de trouver par terre cette petite mésange...

Guillaume LESAGE vient de trouver par terre cette petite mésange...

... dont une patte est abîmée.

... dont une patte est abîmée.

C'est l'épaule de Jacqueline DESFOUX...

C'est l'épaule de Jacqueline DESFOUX...

... que l'oiseau va utiliser comme support pour prendre son envol vers les arbres voisins... où espérons il a trouvé un refuge salvateur.

... que l'oiseau va utiliser comme support pour prendre son envol vers les arbres voisins... où espérons il a trouvé un refuge salvateur.

Bien restaurés nous reprenons un nouveau trajet...

Bien restaurés nous reprenons un nouveau trajet...

... toujours par la plage mais en direction cette fois de la pointe sableuse...

... toujours par la plage mais en direction cette fois de la pointe sableuse...

... qui se développe au nord du havre de Regnéville (dont nous avons exploré la face sud lors de notre dernier week-end dans la région en 2009).

... qui se développe au nord du havre de Regnéville (dont nous avons exploré la face sud lors de notre dernier week-end dans la région en 2009).

Les "chardons bleus" y sont abondants...

Les "chardons bleus" y sont abondants...

... ainsi que de nombreuses autres plantes... parfois encore fleuries exceptionnellement.

... ainsi que de nombreuses autres plantes... parfois encore fleuries exceptionnellement.

Aussi les arrêts sont fréquents.

Aussi les arrêts sont fréquents.

Jean Paul BARDOUL explique ici la formation des ces "havres" qui sont au nombre de huit entre Carteret et Granville.

Jean Paul BARDOUL explique ici la formation des ces "havres" qui sont au nombre de huit entre Carteret et Granville.

Le groupe approche maintenant de la pointe...

Le groupe approche maintenant de la pointe...

... avec vue sur l'ensemble du havre

... avec vue sur l'ensemble du havre

Maintenant nous revenons par un autre chemin...

Maintenant nous revenons par un autre chemin...

... avec quelques obstacles à franchir.

... avec quelques obstacles à franchir.

Tiens ! on dirait Carnac...

Tiens ! on dirait Carnac...

... mais en beaucoup plus moderne cependant...

... mais en beaucoup plus moderne cependant...

... très récent même quant on y regarde de près !

... très récent même quant on y regarde de près !

A marée descendante...

A marée descendante...

... on voit que les élevages mytilicoles et ostréicoles sont très développés...

... on voit que les élevages mytilicoles et ostréicoles sont très développés...

... ce que nous explique ce panneau.

... ce que nous explique ce panneau.

Il y a aussi des troupeaux de moutons.

Il y a aussi des troupeaux de moutons.

Il est maintenant plus de 17 heures... et comme d'hab. un goûter s'impose...

Il est maintenant plus de 17 heures... et comme d'hab. un goûter s'impose...

... avant l'arrivée au gîte à 18h.30.

... avant l'arrivée au gîte à 18h.30.

De ce gîte situé sur un versant face à la mer...

De ce gîte situé sur un versant face à la mer...

... nous avions de superbes points de vue sur l'horizon...

... nous avions de superbes points de vue sur l'horizon...

... comme on voit ici.

... comme on voit ici.

Malheureusement un brouillard tenace empêchait de voir clairement Tombelaine et le Mont St-Michel !

Malheureusement un brouillard tenace empêchait de voir clairement Tombelaine et le Mont St-Michel !

Nous étions en demi-pension... et c'est donc dans ce réfectoire que nous avons diné.

Nous étions en demi-pension... et c'est donc dans ce réfectoire que nous avons diné.

Claudine et Claude CHIROUX nous offrent l'apéro...

Claudine et Claude CHIROUX nous offrent l'apéro...

... après quoi chaque tablée...

... après quoi chaque tablée...

... fait honneur aux "potage-galettes et dessert" proposés.

... fait honneur aux "potage-galettes et dessert" proposés.

Après cela nous faisons à la nuit tombante un petit tour sur le rivage...

Après cela nous faisons à la nuit tombante un petit tour sur le rivage...

... mais sans aucun espoir de voir quoi que ce soit au loin.

... mais sans aucun espoir de voir quoi que ce soit au loin.

Comme le dîner, le petit déjeuner est pris dans cette salle le lendemain vers 8 h.

Comme le dîner, le petit déjeuner est pris dans cette salle le lendemain vers 8 h.

Nous avons ensuite le temps de faire un petit tour notamment en direction de l'église et du cimetière...

Nous avons ensuite le temps de faire un petit tour notamment en direction de l'église et du cimetière...

... pour voir des curiosités locales...

... pour voir des curiosités locales...

... signalées par ces panneaux.

... signalées par ces panneaux.

Puis nous quittons les chambres et chargeons les bagages.

Puis nous quittons les chambres et chargeons les bagages.

Nous voici arrivés au parking de la vallée du Lude (dans les environs de Carolles) où Jean Paul donne quelques explications.

Nous voici arrivés au parking de la vallée du Lude (dans les environs de Carolles) où Jean Paul donne quelques explications.

Nous descendons ensuite...

Nous descendons ensuite...

... pour effectuer un circuit (inverse par rapport à celui de 2009)...

... pour effectuer un circuit (inverse par rapport à celui de 2009)...

...le long duquel nous découvrons...

...le long duquel nous découvrons...

... des plantes et animaux du coin...

... des plantes et animaux du coin...

...sans compter de nombreux champignons...

...sans compter de nombreux champignons...

... et des plantes parfois déjà vues comme ce Sceau de Salomon avec ses fruits.

... et des plantes parfois déjà vues comme ce Sceau de Salomon avec ses fruits.

Nous sommes sur des cornéennes en bordure d'un massif de granite explique notre guide...

Nous sommes sur des cornéennes en bordure d'un massif de granite explique notre guide...

... et la roche nous l'avons bien visible sous nos pieds en atteignant la "cabane de Vauban" au sommet de la colline...

... et la roche nous l'avons bien visible sous nos pieds en atteignant la "cabane de Vauban" au sommet de la colline...

... mais au loin le Mont St-Michel demeure lui pratiquement invisible !

... mais au loin le Mont St-Michel demeure lui pratiquement invisible !

Nous nous consolons en explorant l'intérieur du bâtiment dédié à Vauban...

Nous nous consolons en explorant l'intérieur du bâtiment dédié à Vauban...

... cependant qu'un paparazzi...

... cependant qu'un paparazzi...

... nous photographie depuis l'extérieur.

... nous photographie depuis l'extérieur.

Nous suivons la crête pendant quelque temps...

Nous suivons la crête pendant quelque temps...

... certains prenant même des risques pour atteindre des points ce vue uniques !

... certains prenant même des risques pour atteindre des points ce vue uniques !

Ensuite il faut redescendre...

Ensuite il faut redescendre...

... avec heureusement de superbes points de vue sur la vallée du Lude.

... avec heureusement de superbes points de vue sur la vallée du Lude.

Direction ensuite : la mer.

Direction ensuite : la mer.

Du houblon prolifère (ici aussi)... mais le niveau de la mer (encore assez haut) empêche de voir le contact granite-cornéennes (comme en 2009)

Du houblon prolifère (ici aussi)... mais le niveau de la mer (encore assez haut) empêche de voir le contact granite-cornéennes (comme en 2009)

En remontant la vallée... le groupe fait ici un arrêt...

En remontant la vallée... le groupe fait ici un arrêt...

... pour examiner une curiosité locale... sculptée sur le granite.

... pour examiner une curiosité locale... sculptée sur le granite.

Quelques arrêts encore...

Quelques arrêts encore...

... et quelques découvertes...

... et quelques découvertes...

... puis c'est le retour au point de départ...

... puis c'est le retour au point de départ...

... et des indications aux différents chauffeurs pour rejoindre le point suivant de notre itinéraire...

... et des indications aux différents chauffeurs pour rejoindre le point suivant de notre itinéraire...

... l'abbaye de Hambye.

... l'abbaye de Hambye.

Avant de commencer la visite (vers 14 h.) notre second pique-nique a lieu ici où il y a tout ce qu'il faut pour cela.

Avant de commencer la visite (vers 14 h.) notre second pique-nique a lieu ici où il y a tout ce qu'il faut pour cela.

Quant à l'abbaye... que l'on voit ici en photo aérienne... et que nous ne connaissions pas encore...

Quant à l'abbaye... que l'on voit ici en photo aérienne... et que nous ne connaissions pas encore...

... c'est un ensemble très riche...

... c'est un ensemble très riche...

... aussi bien quand on la voit de l'extérieur...

... aussi bien quand on la voit de l'extérieur...

... et sous tous les angles...

... et sous tous les angles...

... que quand on la voit de l'intérieur.

... que quand on la voit de l'intérieur.

Près de l'entrée, une première salle où nous entrons maintenant...

Près de l'entrée, une première salle où nous entrons maintenant...

...parle des toiles de Hambye...

...parle des toiles de Hambye...

... en montrant de nombreuses variétés de ces toiles abondamment fabriquées dans la région et utilisées surtout pour les bordures de lits anciens.

... en montrant de nombreuses variétés de ces toiles abondamment fabriquées dans la région et utilisées surtout pour les bordures de lits anciens.

Dans la même salle, ces objets locaux d'autrefois.

Dans la même salle, ces objets locaux d'autrefois.

La visite étant libre...ce qui nous a fait gagner du temps...chacun a ensuite pu parcourir les lieux à sa convenance.

La visite étant libre...ce qui nous a fait gagner du temps...chacun a ensuite pu parcourir les lieux à sa convenance.

Il y a cependant des lieux incontournables...

Il y a cependant des lieux incontournables...

... et des reconstitutions comme ce moulin à pommes (qui en basse Normandie s'appelle un "garage" me dit un connaisseur)...

... et des reconstitutions comme ce moulin à pommes (qui en basse Normandie s'appelle un "garage" me dit un connaisseur)...

... et à côté de lui cet énorme pressoir... que tout le monde est allé voir.

... et à côté de lui cet énorme pressoir... que tout le monde est allé voir.

Cette salle aussi avec sa monumentale cheminée... et (sur la gauche)...

Cette salle aussi avec sa monumentale cheminée... et (sur la gauche)...

... cet espace à réchauffer les plats... a rassemblé de nombreux "vivarmoriens".

... cet espace à réchauffer les plats... a rassemblé de nombreux "vivarmoriens".

De même ici l'endroit que quitte le groupe...

De même ici l'endroit que quitte le groupe...

... ce sont les anciennes cuisines de l'abbaye...

... ce sont les anciennes cuisines de l'abbaye...

...avec ces espaces de rangement dans le mur.

...avec ces espaces de rangement dans le mur.

Non loin de là, voici les anciennes écuries.

Non loin de là, voici les anciennes écuries.

Ici sont exposées d'anciennes céramiques.

Ici sont exposées d'anciennes céramiques.

Voici un ancien livre de culte sur son support...

Voici un ancien livre de culte sur son support...

... et plus loin d'autres livres (sous vitrine ceux là).

... et plus loin d'autres livres (sous vitrine ceux là).

Ce gigantesque plan en relief... occupe toute une vaste pièce.

Ce gigantesque plan en relief... occupe toute une vaste pièce.

Image finale de la visite : ce regroupement dans le verger.

Image finale de la visite : ce regroupement dans le verger.

Nous débutons maintenant un parcours à proximité de l'abbaye... et Alain COSSON donne des explications sur une larve de papillon.

Nous débutons maintenant un parcours à proximité de l'abbaye... et Alain COSSON donne des explications sur une larve de papillon.

C'est la vallée de la Sienne que nous explorons...

C'est la vallée de la Sienne que nous explorons...

...en la traversant sur ce pont...

...en la traversant sur ce pont...

...pour arriver sur le second versant.

...pour arriver sur le second versant.

Nous revenons ainsi en vue de l'abbaye.

Nous revenons ainsi en vue de l'abbaye.

Il nous reste une dernière collation à prendre...

Il nous reste une dernière collation à prendre...

...avant le retour.

...avant le retour.

Comme nous sommes en face d'une ancienne carrière...jetons-y un coup d'oeil. Ce que l'on voit ici est une surface d'un banc de grès.

Comme nous sommes en face d'une ancienne carrière...jetons-y un coup d'oeil. Ce que l'on voit ici est une surface d'un banc de grès.

Sous ce grès (que l'on voit en haut à droite) on aperçoit une formation qui semble être...

Sous ce grès (que l'on voit en haut à droite) on aperçoit une formation qui semble être...

...en partie constituée par des laves en coussins (dont l'un est photographié ici en gros plan).

...en partie constituée par des laves en coussins (dont l'un est photographié ici en gros plan).

Le groupe retourne maintenant vers les voitures... voilà le 93ème week-end de l'association qui se termine !

Le groupe retourne maintenant vers les voitures... voilà le 93ème week-end de l'association qui se termine !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 20:43

Ce n'est pas la première fois que nous étudions les formations briovériennes en baie de Lannion. Aux participants a été remis en effet un texte datant de 2003 et donnant des indications sur les 4 formations briovériennes à l'Ouest du massif de Trédrez... en 2013 Monique KUBIAK nous a également renseigné sur les formations du fond de la baie entre St-Efflam et St Michel en Gréve...

Mais avec Jacques BERTHOLET, c'est un examen détaillé des formations briovériennes dites "de Loquirec" et "de Lannion" qui nous a été proposé le mercredi 10 septembre 2014 comme vous le montrent les photos ci-dessous.

Je remercie Monique KUBIAK, Michel LALOI et Guillaume LESAGE pour leurs photos

Jacques BERTHOLET présente d'abord la région et son histoire géologique...

Jacques BERTHOLET présente d'abord la région et son histoire géologique...

à un groupe d'une bonne vingtaine de personnes... Nous sommes sur le parking de la pointe de Séhar à Locquémeau.

à un groupe d'une bonne vingtaine de personnes... Nous sommes sur le parking de la pointe de Séhar à Locquémeau.

Jacques nous emmène ensuite à l'extrémité de cette jetée...... où le groupe se trouve maintenant.

Jacques nous emmène ensuite à l'extrémité de cette jetée...... où le groupe se trouve maintenant.

La marée ne nous permettant pas de continuer par les rochers, nous revenons un peu sur nos pas...

La marée ne nous permettant pas de continuer par les rochers, nous revenons un peu sur nos pas...

... comme on le voit encore ici...

... comme on le voit encore ici...

... pour prendre le sentier et contourner ainsi l'extrémité est de la pointe.

... pour prendre le sentier et contourner ainsi l'extrémité est de la pointe.

Nous voici redescendus sur les rochers et Jacques explique de quoi il s'agit...

Nous voici redescendus sur les rochers et Jacques explique de quoi il s'agit...

... des tufs conglomératiques d'abord dont les anciens galets très étirés...

... des tufs conglomératiques d'abord dont les anciens galets très étirés...

... forment maintenant ces bandes plus claires parmi des formations plus basiques... où se voit bien de l'épidote et de la chlorite.

... forment maintenant ces bandes plus claires parmi des formations plus basiques... où se voit bien de l'épidote et de la chlorite.

C'est vers cette zone blanche que l'on voit au loin... et où une ancienne carrière existait autrefois...

C'est vers cette zone blanche que l'on voit au loin... et où une ancienne carrière existait autrefois...

... que nous allons nous diriger.

... que nous allons nous diriger.

Les couches ont été redressées pratiquement à la verticale comme on voit ici.

Les couches ont été redressées pratiquement à la verticale comme on voit ici.

C'est donc sur un espace assez irrégulier...

C'est donc sur un espace assez irrégulier...

... que nous progressons pour atteindre la pointe.

... que nous progressons pour atteindre la pointe.

Il y a beaucoup à voir et les arrêts sont nombreux...

Il y a beaucoup à voir et les arrêts sont nombreux...

... avec parfois des découvertes intéressantes.

... avec parfois des découvertes intéressantes.

Nous voici arrivés à la carrière elle-même.

Nous voici arrivés à la carrière elle-même.

Des filons de quartz et de chlorite se voient par endroits.

Des filons de quartz et de chlorite se voient par endroits.

Ce qui est frappant aussi sur les parois de cette carrière...

Ce qui est frappant aussi sur les parois de cette carrière...

... c'est cette érosion alvéolaire due à l'action de la mer qui creuse dans les endroits les plus propices des cavités...

... c'est cette érosion alvéolaire due à l'action de la mer qui creuse dans les endroits les plus propices des cavités...

... bien caractéristiques... et cela en peu de temps car l'abandon de ces carrières n'est pas très ancien.

... bien caractéristiques... et cela en peu de temps car l'abandon de ces carrières n'est pas très ancien.

Nous revenons maintenant vers l'endroit d'où nous sommes partis...

Nous revenons maintenant vers l'endroit d'où nous sommes partis...

... avec un petit arrêt ici... non pas géologique...

... avec un petit arrêt ici... non pas géologique...

... mais pour examiner cette multitude de petits poissons... de jeunes sardines sans doute...

... mais pour examiner cette multitude de petits poissons... de jeunes sardines sans doute...

... rappelant qu'il y avait ici autrefois (nous explique Brigitte ) des pêcheries et sardineries.

... rappelant qu'il y avait ici autrefois (nous explique Brigitte ) des pêcheries et sardineries.

Ayant fait le tour de la pointe de Séhar, nous retrouvons ici les voitures... et Monique KUBIAK nous offre un petit réconfort !

Ayant fait le tour de la pointe de Séhar, nous retrouvons ici les voitures... et Monique KUBIAK nous offre un petit réconfort !

Le plus dur en effet reste à faire...

Le plus dur en effet reste à faire...

... nous allons en effet en empruntant ce cordon de galets (l'une des branches du tombolo double caractéristique de Locquémeau) vers les falaise de Malabri que l'on devine au loin.

... nous allons en effet en empruntant ce cordon de galets (l'une des branches du tombolo double caractéristique de Locquémeau) vers les falaise de Malabri que l'on devine au loin.

Ayant atteint (par le sentier) cette falaise de Malabri.. (on aperçoit la pointe de Séhar à l'horizon)... il nous faut maintenant descendre...

Ayant atteint (par le sentier) cette falaise de Malabri.. (on aperçoit la pointe de Séhar à l'horizon)... il nous faut maintenant descendre...

... vers les formations géologiques situées en contrebas.

... vers les formations géologiques situées en contrebas.

Nous atteignons ainsi des roches qui font toujours partie de la formation de Locquirec... mais avec ici des déformations et des filons plus importants qu'à la pointe de Séhar.

Nous atteignons ainsi des roches qui font toujours partie de la formation de Locquirec... mais avec ici des déformations et des filons plus importants qu'à la pointe de Séhar.

Nous voici à la limite avec la formation de Lannion.

Nous voici à la limite avec la formation de Lannion.

Les zones déformées et broyées sont de plus en plus nombreuses.

Les zones déformées et broyées sont de plus en plus nombreuses.

Les arrêts et explications y sont donc fréquents.

Les arrêts et explications y sont donc fréquents.

Sur des surfaces importantes on voit comme ici des traces d'une activité tectonique intense.

Sur des surfaces importantes on voit comme ici des traces d'une activité tectonique intense.

Il y a aussi par endroits des plissements comme celui qui est photographié ici.

Il y a aussi par endroits des plissements comme celui qui est photographié ici.

Si les déformations précédentes sont d'âge cadomien... il est probable que ces mini-failles sont à mettre en rapport avec l'orogène hercynien.

Si les déformations précédentes sont d'âge cadomien... il est probable que ces mini-failles sont à mettre en rapport avec l'orogène hercynien.

Elles permettent aussi à notre guide d'expliquer que l'on a ici un "déplacement dextre".

Elles permettent aussi à notre guide d'expliquer que l'on a ici un "déplacement dextre".

Par endroits la couleur claire de l'ensemble...mais surtout de certains bancs...

Par endroits la couleur claire de l'ensemble...mais surtout de certains bancs...

... indique une formation beaucoup plus acide (c'est à dire riche en silice).

... indique une formation beaucoup plus acide (c'est à dire riche en silice).

La progression continue sur des zones de plus en plus déformées...

La progression continue sur des zones de plus en plus déformées...

... comme celles que nous examinons ici.

... comme celles que nous examinons ici.

Comme vous le voyez le groupe continue sa progression...

Comme vous le voyez le groupe continue sa progression...

... sur des espaces fort chaotiques...

... sur des espaces fort chaotiques...

... mais aussi fort instructifs.

... mais aussi fort instructifs.

Voici ce que l'on appelle un "plissement ptygmatique" affectant un filonnet qui à l'origine était tout droit... et a donc été raccourci.

Voici ce que l'on appelle un "plissement ptygmatique" affectant un filonnet qui à l'origine était tout droit... et a donc été raccourci.

A l'inverse il y a eu par endroits des "boudinages" par étirement.

A l'inverse il y a eu par endroits des "boudinages" par étirement.

Nous rencontrons aussi des formations quaternaires fortement malmenées par les récentes tempêtes.

Nous rencontrons aussi des formations quaternaires fortement malmenées par les récentes tempêtes.

Ici une faille (avec faible déplacement) affecte un formation bien repérable par sa couleur jaunâtre.

Ici une faille (avec faible déplacement) affecte un formation bien repérable par sa couleur jaunâtre.

Nous repérons quelques inclusions pyriteuses...mais difficiles à photographier car plus ou moins altérées.

Nous repérons quelques inclusions pyriteuses...mais difficiles à photographier car plus ou moins altérées.

Ce sont sans doute des "linéations d'étirement" que nous étudions ici...il y en avait en plusieurs endroits.

Ce sont sans doute des "linéations d'étirement" que nous étudions ici...il y en avait en plusieurs endroits.

... et un peu plus loin on voit bien la différence entre les couches sédimentaires... et une seconde déformation (ce que les spécialistes appellent S0 et S1).

... et un peu plus loin on voit bien la différence entre les couches sédimentaires... et une seconde déformation (ce que les spécialistes appellent S0 et S1).

Ayant remonté la pente, le groupe ici se restaure...

Ayant remonté la pente, le groupe ici se restaure...

... soit en groupe...

... soit en groupe...

... soit par deux bien assis sur un rocher adéquat...

... soit par deux bien assis sur un rocher adéquat...

... soit isolément et bien abrité !

... soit isolément et bien abrité !

Pour terminer... et Monique nous ayant mis l'eau à la bouche en nous montrant (sur le parking) des échantillons caractéristiques...

Pour terminer... et Monique nous ayant mis l'eau à la bouche en nous montrant (sur le parking) des échantillons caractéristiques...

... c'est vers la plage de Notigou...

... c'est vers la plage de Notigou...

... que nous nous dirigeons pour observer le contact entre le briovérien et le massif granitique du Yaudet.

... que nous nous dirigeons pour observer le contact entre le briovérien et le massif granitique du Yaudet.

Les cornéennes visibles ici sont de plus en plus déformées...

Les cornéennes visibles ici sont de plus en plus déformées...

... à l'approche du granite... que l'on voit ici (bien altéré) avec ses macles de feldspaths.

... à l'approche du granite... que l'on voit ici (bien altéré) avec ses macles de feldspaths.

Mais le plus curieux ce sont ces filons de quartz...

Mais le plus curieux ce sont ces filons de quartz...

... avec par endroits des cristallisations...

... avec par endroits des cristallisations...

... bien marquées.

... bien marquées.

Il y a aussi des minéraux fantômes...

Il y a aussi des minéraux fantômes...

... de fluorine, magnétite... C'est ce que Monique KUBIAK nous expliquait en détail (voir plus haut) avec ses propres échantillons sur le parking.

... de fluorine, magnétite... C'est ce que Monique KUBIAK nous expliquait en détail (voir plus haut) avec ses propres échantillons sur le parking.

Ainsi se termine notre 63ème sortie (la quatrième pour 2014). Deux autres projets sont à l'étude (mais les dates ne sont pas fixées) :

-une sortie dans la région de Gourin avec Joseph LE GUERNIC

- une sortie pour examiner différents aspects du massif de Plouaret

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 21:24

Geoffrey et Janet STEVENS ainsi que l'association "Agir pour Buhulien" nous ont invités à parcourir une région certes vallonnée mais présentant d'admirables points de vue. Les richesses naturelles de cette zone qui borde la vallée du Léguer sont également variées. Le temps a été idéal pour cette sortie qui a rassemblé plus de 50 participants.

Merci à Geoffrey et Michel LALOI pour les photos qu'ils m'ont transmises

A partir de 14 heures le parking du château de Tonquédec se remplit à vue d'oeil.

A partir de 14 heures le parking du château de Tonquédec se remplit à vue d'oeil.

Geoffrey STEVENS accueile les nombreux participants.

Geoffrey STEVENS accueile les nombreux participants.

La presse locale nous demande de nous regrouper près de l'étang pour une photo du groupe.

La presse locale nous demande de nous regrouper près de l'étang pour une photo du groupe.

Janet STEVENS à son tour donne quelques informations.

Janet STEVENS à son tour donne quelques informations.

Ensuite les regards se tournent vers l'étang... et j'en profite pour prendre un peu de recul... cependant que des informations sont fournies sur les libellules assez nombreuses ici.

Ensuite les regards se tournent vers l'étang... et j'en profite pour prendre un peu de recul... cependant que des informations sont fournies sur les libellules assez nombreuses ici.

Mais nous allons reprendre les voitures car c'est de Kermeur que nous allons partir...

Mais nous allons reprendre les voitures car c'est de Kermeur que nous allons partir...

... pour un parcours en direction du Léguer.

... pour un parcours en direction du Léguer.

Après les libellules, ce sont de nombreux insectes que la famille GULLY COCHU munie de cette toile... va nous montrer tout au long du parcours.

Après les libellules, ce sont de nombreux insectes que la famille GULLY COCHU munie de cette toile... va nous montrer tout au long du parcours.

Vu le nombre important des participants, le groupe se divise...

Vu le nombre important des participants, le groupe se divise...

... et s'étire aussi plus ou moins.

... et s'étire aussi plus ou moins.

Il y a cependant de nombreux arrêts avec de forts regroupements... comme ici où un insecte (un Ichneumon nous dit Jean Paul) est de belle taille... et se déplace en plein milieu du sentier.

Il y a cependant de nombreux arrêts avec de forts regroupements... comme ici où un insecte (un Ichneumon nous dit Jean Paul) est de belle taille... et se déplace en plein milieu du sentier.

Nous descendons vers le Léguer...

Nous descendons vers le Léguer...

... avec ce nouvel arrêt pour observer un champignon (une superbe Vesse de Loup) sur laquelle Jean Paul fournit les renseignements demandés.

... avec ce nouvel arrêt pour observer un champignon (une superbe Vesse de Loup) sur laquelle Jean Paul fournit les renseignements demandés.

Ici c'est un jeune Lama... aussi surpris que nous de cette rencontre imprévue... qui est cause de cet arrêt surprise

Ici c'est un jeune Lama... aussi surpris que nous de cette rencontre imprévue... qui est cause de cet arrêt surprise

Florence GULLY continue sa cueillette en secouant les branches au-dessus de sa toile.

Florence GULLY continue sa cueillette en secouant les branches au-dessus de sa toile.

Il y a de nombreuses occasions de s'arrêter...

Il y a de nombreuses occasions de s'arrêter...

... pour observer plantes et animaux... je mets à la fin des photos prises par Geoffrey lorsqu'il est venu reconnaître le parcours et qu'il m'a transmises.

... pour observer plantes et animaux... je mets à la fin des photos prises par Geoffrey lorsqu'il est venu reconnaître le parcours et qu'il m'a transmises.

Voyez que les arrêts sont fréquents !

Voyez que les arrêts sont fréquents !

Parfois une bestiole minuscule sollicite une vue en gros plan... malheureusement (pour raison de santé) Anne FERRON notre experte pour ces vues rapprochées n'était pas présente !

Parfois une bestiole minuscule sollicite une vue en gros plan... malheureusement (pour raison de santé) Anne FERRON notre experte pour ces vues rapprochées n'était pas présente !

Nous longeons maintenant la rivière...

Nous longeons maintenant la rivière...

... pour arriver à ce site... dédié à la mémoire des "résistants" de la dernière guerre...

... pour arriver à ce site... dédié à la mémoire des "résistants" de la dernière guerre...

... j'y explique la géologie locale...

... j'y explique la géologie locale...

... cependant que Geoffrey nous parle des chauves-souris dont il a enregistré les "ultra-sons" car elles sont nombreuses dans le coin.

... cependant que Geoffrey nous parle des chauves-souris dont il a enregistré les "ultra-sons" car elles sont nombreuses dans le coin.

Après une remontée fort raide... nous rejoignons le point de départ... où les places assises, sont les bienvenues !

Après une remontée fort raide... nous rejoignons le point de départ... où les places assises, sont les bienvenues !

Cependant c'est debout que le plus grand nombre discute et consulte les documents distribués.

Cependant c'est debout que le plus grand nombre discute et consulte les documents distribués.

Après cela nous reprenons les voitures pour arriver à Buhulien...

Après cela nous reprenons les voitures pour arriver à Buhulien...

... où "Agir pour Buhulien" se prépare à nous accueillir royalement...

... où "Agir pour Buhulien" se prépare à nous accueillir royalement...

... dans cette vaste salle.

... dans cette vaste salle.

Boisson et gâteaux (et même du café pour finir) nous sont fournis par l'association.

Boisson et gâteaux (et même du café pour finir) nous sont fournis par l'association.

C'est l'occasion de se restaurer bien sûr...

C'est l'occasion de se restaurer bien sûr...

...mais aussi d'échanger les dernières informations...

...mais aussi d'échanger les dernières informations...

...bien calés sur les sièges abondamment mis à notre disposition

...bien calés sur les sièges abondamment mis à notre disposition

Je vous montre maintenant des photos prises par Geoffrey de la flore et de la faune locales

Un représentant d'abord des nombreux papillons de la région : c'est "Robert le diable" qu'il s'appelle.

Un représentant d'abord des nombreux papillons de la région : c'est "Robert le diable" qu'il s'appelle.

Ce Cladonia pour représenter les nombreux lichens aperçus çà et là.

Ce Cladonia pour représenter les nombreux lichens aperçus çà et là.

Eh oui : c'est du houblon que vous voyez ici.

Eh oui : c'est du houblon que vous voyez ici.

Quant à ce "Sceau de Salomon" il n'est pas en fleur (comme je le montre lors de précédentes sorties...) mais avec des fruits.

Quant à ce "Sceau de Salomon" il n'est pas en fleur (comme je le montre lors de précédentes sorties...) mais avec des fruits.

Ici ce sont des Ficaires qui tapissent le sol.

Ici ce sont des Ficaires qui tapissent le sol.

Voici l'Euphorbe des bois... et ses fleurs verdâtres.

Voici l'Euphorbe des bois... et ses fleurs verdâtres.

Nemobius sylvestris est le nom de cet insecte...On me fait remarquer qu'il y a erreur sur le nom de la bestiole : il s'agirait de la Dectiselle cendrée (Pholidoptera griseoaptera)... dont acte !

Nemobius sylvestris est le nom de cet insecte...On me fait remarquer qu'il y a erreur sur le nom de la bestiole : il s'agirait de la Dectiselle cendrée (Pholidoptera griseoaptera)... dont acte !

... et celui-ci s'appelle Tettigonia viridissima.

... et celui-ci s'appelle Tettigonia viridissima.

Toute cette vie au raz du sol... ne nous a pas empêché de lever la tête et d'apercevoir par endroits notre château sur les hauteurs !

Toute cette vie au raz du sol... ne nous a pas empêché de lever la tête et d'apercevoir par endroits notre château sur les hauteurs !

Quant aux chauves-souris... à défaut de pouvoir les entendre... Geoffrey vous montre ici des enregistrements faits par lui...

Quant aux chauves-souris... à défaut de pouvoir les entendre... Geoffrey vous montre ici des enregistrements faits par lui...

... et qu'il nous a expliqués sur place.

... et qu'il nous a expliqués sur place.

Cette sortie est la onzième de l'année 2014... (si l'on excepte les autres manifestations tels que festival,week-ends etc)... Elle laissera j'en suis sûr d'agréables souvenirs aux participants... et l'envie à tous de jeter de temps à autre un coup d'oeil sur les photos souvenirs de ce blog.

Prochainement (après notre week-end qui affiche complet depuis longtemps !)...c'est la région de Jugon les Lacs qui nous attend le samedi 27 septembre (voir programme).

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 18:50

Un temps idéal, un site grandiose, une participation nombreuse (58 personnes)... mais surtout les explications très détaillées de notre guide Florence GOULEY... tout cela a fait de notre rassemblement du samedi 7 septembre 2013... une sortie très agréable et fort instructive.

Je reprend l'article publié en 2013 (cela vous évitera d'aller le chercher) pour y ajouter des photos de notre sortie du samedi 30 août 2014. Florence a repris (en partie) les explications déjà fournies en 2013. J'ai parlé de la géologie locale (en terminant à Port-Morvan).

 

Voici la sortie de 2013

 

01

Présentation d'abord de nombreux ouvrages en rapport avec le sujet des plantes en général... des plantes comestibles et médicinales en particulier...

 

 

02

 ... ensuite (comme vous pouvez voir en regardant la photo par rapport à la précédente) Florence prend de la hauteur... pour fournir des explications  approfondies (et répondre aux questions) sur les nombreuses plantes présentes sur le site... ici le Chrysanthème comestible.

 

 

03

 Voyez que même les oies (curieuses et intriguées), ont quitté leur domaine... pour se rapprocher du groupe !

 

 

04

 Pour ma part, je prend quelques distances... pour vous montrer au premier plan une vue sur le jardin médiéval... avec au centre et sur la droite de la photo des Echiums (deux d'entre eux munis de superbes hampes florales).

 

 

05  Le site est équipé de "toilettes sèches" comme vous le voyez ici.

 

 

06

 Je ne résiste pas au plaisir de monter jusqu'au "cabanon dans les arbres" d'où la vue est superbe sur la région de Jospinet et sur la baie de St-Brieuc.

 

 

07

 Le groupe pendant ce temps là est descendu...

 

 

08

 ... observer (entre autres) ce Coquelicot... une plante sauvage et comestible à la fois, explique Florence.

 

 

09

 L'Onagre : vous connaissez ? Les participants eux n'ignorent plus rien des 3 utilisations possibles de cette plante !

 

 

10

 Ici c'est une Blette en graîne qui nous est présentée en détail.

 

 

11

  Beaucoup de plantes observées jusqu'ici soignaient les maux (ou les déficits) féminins... et les hommes alors ? (ont demandé les messieurs présents)... Eh bien voici la Sarriette : une plante qui peut améliorer le fonctionnement du bas ventre en général... et aussi remplacer le viagra pour les hommes !

 

 

12

 Nous observons maintenant une vaste "pelouse sèche"... et la sécheresse ici (sur ce haut lieu en pente) fait des ravages depuis plusieurs mois, nous dit Florence.

 

 

13

 Le Séneçon jacobae (une plante toxique ! ) est (avec la Carotte sauvage, elle aussi présente un peu plus bas sur cette pelouse - voir à la fin photo de Anne FERRON)...  une des seules plantes à fleurs qui résiste résiste bien au manque d'eau.

 

 

14

 Après la "pelouse sèche", on voit ici le groupe remonter vers une seconde plante pour hommes... c'est en ce moment que j'ai pu compter un à un les participants pour arriver au chiffre de 58 !

 

 

15

 Cette seconde plante la voici... c'est la grande Berce (qui effectivement est de grande taille)... et qui est capable elle aussi de remplacer le viagra, nous dit Florence !

 

 

16 Je ne résiste pas au plaisir de remonter dans le "cabanon dans les arbres" pour prendre l'ensemble du groupe... et des voitures... devant ce superbe point de vue !

 

 

17   C'est une Mercuriale toxique que Florence tient maintenant en main...

 

 

18

 ... cependant qu'un peu plus loin, elle nous présente la Mélisse : une plante anti-stress dont elle indique l'utilisation possible dès le tout jeune âge... les bébés étant dès leur naissance sujet à des coliques et autres malaises liés au stress.

 

 

19

  Ensuite il a été question de plantes nommées "citronnelles"... Florence va nous en présenter trois espèces... elle en tient ici deux en main (la première du genre Mélissa, la seconde du genre Verveine).

 

 

20

    ... la "Verveine citronelle" est ici présentée ici en détail.

 

 

21

 Petite diversion : cette sauterelle (une Ephipigère) que vient de découvrir Guillaume LESAGE... et que je prend en gros plan (pour comparaison avec le criquet - dont je vous ai parlé dans le compte-rendu de la sortie Parfond du Gouet u 13 août dernier).

 

 

22

 La troisième  (et la vraie) "citronnelle" la voici... à l'état cultivé seulement... elle est asiatique d'origine. 

 

 

 23 D'autres plantes cultivées sont également proposées à la vente...

 

 

24

 ... dont celle-ci qui a nom Mertensia maritima... avec un goût d'huitre quand on en mâche les feuilles... pour agrémenter par exemple un apéro.

 

 

26

 Voilà presque trois heures que nous écoutons Florence... avec toujours autant d'intérêt... mais avec aussi le besoin de se soulager un peu les jambes... ce que les bancs auprès desquels nous sommes revenus permettent de faire !

 

 

27

 Pendant ce temps d'autres recopient les recettes affichées sur cette table... et que l'on peut aussi demander à l'adresse suivante : f.goulley@herbarius.net... de même que vous pouvez (pour en savoir plus) consulter le site : www.herbarius.net

 

 

28

 Pour terminer (comme elle l'a fait d'ailleurs à notre arrivée) Florence propose différentes tisanes...

 

 

29

 ... cependant que ceux ou celles qui  veulent ramener un souvenir... ont ici le choix entre plusieurs espèces en vente.

 

 

30 Dernière prise de notes... dernières questions à notre aimable guide... et la sortie va se terminer... pour le plus grand plaisir de tous les participants !

 

Je viens de recevoir des photos de Guillaume LESAGE

 

DSC04768  Cette photo (prise au début de la sortie) montre bien l'ensemble du groupe et aussi l'attention des participants.

 

 

DSC04769

 Comment conserver des fleurs de Sureau...

 

 

DSC04771

 ... et comment les utiliser au mieux.

 

 

DSC04770

 Coup d'oeil sur le jardin médiéval... avec les Echiums dont j'ai déjà parlé.

 

 

 DSC04774

 Florence nous a abondamment parlé des orties... et de leur nombreuses utilisations (voir recettes déjà évoquées). ici elle en tient une en main.

 

 

DSC04784

 Le jardin est très bien renseigné... avec parfois des citations célèbres...

 

 

DSC04785

 ... et aussi des conseils pratiques... qui ont intéressé Guillaume.

 

 

DSC04792 Voici la sauterelle dans son milieu.

 

 

DSC04793

 Voici, vue de près, Mertensia maritima, la plante à huitre (dont j'ai déjà parlé).

 

 

DSC04796

 La sortie se termine.

 

 

Voici aussi des photos de Anne FERRON

 

carottesauvage

Gros plan sur la Carotte sauvage (voir les plantes de la pelouse sèche).

 

 

groupe

 Je vous laisse retrouver le nom de cette plante que j'ai déjà présentée...

 

 

guide

 ... et sur laquelle Florence nous donne toutes sortes d'infos.

 

 

pluviometre

 Un pluviomètre qui ne s'est guère rempli depuis plusieurs mois !

 

 

sarrazin

 Voyez que chaque plante est bien "renseignée".

 

 

sauterelle

 Quant à la sauterelle...

 

 

sauterelle2

 ... Anne en a fait des gros plans sous tous les angles...

 

 

sauterelle3

... sans oublier de la prendre dans son milieu naturel !

 

Voici la sortie de 2014

Florence a sélectionné pour nous des produits de son jardin... qu'elle va nous présenter.

Florence a sélectionné pour nous des produits de son jardin... qu'elle va nous présenter.

J'ai aussi rassemblé ici les trois formations géologiques (visibles dans le secteur) et qui forment le Pentévrien...

J'ai aussi rassemblé ici les trois formations géologiques (visibles dans le secteur) et qui forment le Pentévrien...

... leurs âges varient entre 750 et 630 millions d'années... ce qui en fait les plus anciennes roches de France (si l'on fait exception de l'Icartien)

... leurs âges varient entre 750 et 630 millions d'années... ce qui en fait les plus anciennes roches de France (si l'on fait exception de l'Icartien)

Après ce premier rassemblement... avec dégustation de tisane... place d'abord à la bota : le groupe se dirige vers le jardin de Florence. Il y avait au total une cinquantaine de participants.

Après ce premier rassemblement... avec dégustation de tisane... place d'abord à la bota : le groupe se dirige vers le jardin de Florence. Il y avait au total une cinquantaine de participants.

Nous prenons nos aises sur cette pelouse où vont nous être présentées...

Nous prenons nos aises sur cette pelouse où vont nous être présentées...

... des plantes de la région que Florence a sélectionnées pour nous... et dont elle va parler en détail...

... des plantes de la région que Florence a sélectionnées pour nous... et dont elle va parler en détail...

... à un public passionné par ses explications.

... à un public passionné par ses explications.

Après cela (comme en 2013...) nous visitons le jardin médiéval...

Après cela (comme en 2013...) nous visitons le jardin médiéval...

... avec de multiples arrêts...

... avec de multiples arrêts...

... et toujours les commentaires...

... et toujours les commentaires...

... de la propriétaire des lieux.

... de la propriétaire des lieux.

Pour terminer je propose à ceux que cela intéresse une visite géologique de Port Morvan où nous arrivons maintenant...

Pour terminer je propose à ceux que cela intéresse une visite géologique de Port Morvan où nous arrivons maintenant...

... pour découvrir (heureusement épargnés par l'enrochement)...

... pour découvrir (heureusement épargnés par l'enrochement)...

... les fameux gneiss de 750 millions d'années... dont j'explique la mise en place à partir d'un volcanisme tantôt acide (couches claires) tantôt basique (couches sombres).

... les fameux gneiss de 750 millions d'années... dont j'explique la mise en place à partir d'un volcanisme tantôt acide (couches claires) tantôt basique (couches sombres).

Le Pentévrien (dont je parle ici succinctement) a été visité en détail lors de la sortie 50 du groupe "Patrimoine Géologique 22" le 6 mai 2012... et l'article est bien sûr visible sur le blog... le chercher dans la catégorie "Géologie".

​Je joins (ci-dessous) 2 photos que vient de m'envoyer Michel LALOI
Sur cette photo que vient de m'envoyer Michel LALOI, on voit bien (traversant les gneiss à l'horizontale) un filon de roches sombres... qui pourrait avoir alimenté la série d'Erquy (située à moins de 100 mètres sur la gauche).

Sur cette photo que vient de m'envoyer Michel LALOI, on voit bien (traversant les gneiss à l'horizontale) un filon de roches sombres... qui pourrait avoir alimenté la série d'Erquy (située à moins de 100 mètres sur la gauche).

Je donne ici les dernières explications à ceux qui ont suivi jusqu'au bout... et ainsi se termine notre sortie du samedi 30 août 2014.

Je donne ici les dernières explications à ceux qui ont suivi jusqu'au bout... et ainsi se termine notre sortie du samedi 30 août 2014.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 12:11

Le jeudi 14 août 2014, Michel GRIMAUD et Michel GUILLAUME avaient donné rendez-vous aux membres du groupe "P.G.22" sur le parking de la plage des Vallées. Le temps était pluvieux mais heureusement à partir de 14 heures il a cessé de pleuvoir... et nous avons fait l'essentiel de le sortie sans être mouillés. Ce n'est qu'en allant vers le cairn de la Ville Pichard que la pluie nous a rejoints et obligés à abréger un peu le programme prévu en fin de sortie.

Je remercie Guillaume LESAGE et Jean Louis PENOT qui m'ont confié leurs photos

C'est dans cette direction que nous sommes partis...

C'est dans cette direction que nous sommes partis...

... en longeant cette falaise de limons quaternaires (qui nous permet de faire le point sur les 4 formations de cette époque que l'on rencontre ici : les formations des Sables d'Or, de Hauteville, de Port Morvan et de Nantois).

... en longeant cette falaise de limons quaternaires (qui nous permet de faire le point sur les 4 formations de cette époque que l'on rencontre ici : les formations des Sables d'Or, de Hauteville, de Port Morvan et de Nantois).

Préalablement, Michel GRIMAUD nous avait renseignés sur "Les Vallées d'autrefois" lorsque (comme on voit ici) un camping (le premier de la région !) occupait l'emplacement du parking actuel... On voit bien aussi le blockhaus allemand en dessous de la villa.

Préalablement, Michel GRIMAUD nous avait renseignés sur "Les Vallées d'autrefois" lorsque (comme on voit ici) un camping (le premier de la région !) occupait l'emplacement du parking actuel... On voit bien aussi le blockhaus allemand en dessous de la villa.

... et ici au niveau de la falaise de limon, on aperçoit ce qui reste d'un "nid de mitrailleuse".

... et ici au niveau de la falaise de limon, on aperçoit ce qui reste d'un "nid de mitrailleuse".

Mais ce sont les trois formations qui figurent sur cette carte géologique du coin que nous allons observer : la microdiorite de Piégu (en vert), les amphibolites de la formation d'Erquy et surtout (en rouge sur la carte) les conglomérats de base des grès d'Erquy-Fréhel.

Mais ce sont les trois formations qui figurent sur cette carte géologique du coin que nous allons observer : la microdiorite de Piégu (en vert), les amphibolites de la formation d'Erquy et surtout (en rouge sur la carte) les conglomérats de base des grès d'Erquy-Fréhel.

La microdiorite est la première roche sur laquelle nous mettons les pieds en atteignant le bas de la cale...

La microdiorite est la première roche sur laquelle nous mettons les pieds en atteignant le bas de la cale...

... une roche formée en deux temps à partir d'un magma qui est monté dans le briovérien d'Erquy vers la fin de l'orogène Cadomien (la première chaîne de montagne qui a affecté la région il y a environ 600 millions d'années).

... une roche formée en deux temps à partir d'un magma qui est monté dans le briovérien d'Erquy vers la fin de l'orogène Cadomien (la première chaîne de montagne qui a affecté la région il y a environ 600 millions d'années).

Quand la microdiorite s'altère, elle prend cette teinte.

Quand la microdiorite s'altère, elle prend cette teinte.

Les cristaux de feldspaths (plagioclases) se transformant progressivement en kaolin apparaissent en blanc... cependant qu'un filon de quartz se voit sur la gauche (j'explique plus loin comment ce quartz a été exploité par les hommes de la préhistoire).

Les cristaux de feldspaths (plagioclases) se transformant progressivement en kaolin apparaissent en blanc... cependant qu'un filon de quartz se voit sur la gauche (j'explique plus loin comment ce quartz a été exploité par les hommes de la préhistoire).

Des blocs de grande taille (comme celui que l'on voit ici) sont abondants dans tout le secteur.

Des blocs de grande taille (comme celui que l'on voit ici) sont abondants dans tout le secteur.

C'est à l'état de galets aussi (parmi la microdiorite), que nous avons vu la série des amphibolites d'Erquy...

C'est à l'état de galets aussi (parmi la microdiorite), que nous avons vu la série des amphibolites d'Erquy...

... qui affleure quant on va vers Nantois... mais qui sur notre parcours ne se voyait qu'à l'état de galets.

... qui affleure quant on va vers Nantois... mais qui sur notre parcours ne se voyait qu'à l'état de galets.

Nous nous dirigeons en effet vers la pointe de Piégu... avec le Verdelet à son extrémité...

Nous nous dirigeons en effet vers la pointe de Piégu... avec le Verdelet à son extrémité...

... en remarquant toutefois dans le sable sous nos pieds ces minéraux noirs (Ilménite et magnétite).

... en remarquant toutefois dans le sable sous nos pieds ces minéraux noirs (Ilménite et magnétite).

Mais pas le temps de trop s'attarder...

Mais pas le temps de trop s'attarder...

... le prochain objectif à atteindre est encore loin...

... le prochain objectif à atteindre est encore loin...

... ce sont les conglomérats formant cette masse sombre...

... ce sont les conglomérats formant cette masse sombre...

... dont l'aspect et le pendage vers l'est se voient de mieux en mieux quant on s'en approche.

... dont l'aspect et le pendage vers l'est se voient de mieux en mieux quant on s'en approche.

Voici les conglomérats vus de près.

Voici les conglomérats vus de près.

Ils sont formés par des blocs de taille très variable mais parfois très gros... et on voit ici en noir des blocs de phtanite.

Ils sont formés par des blocs de taille très variable mais parfois très gros... et on voit ici en noir des blocs de phtanite.

Tout est descendu en vrac sans aucun tri des hauteurs environnantes...

Tout est descendu en vrac sans aucun tri des hauteurs environnantes...

... sur cette zone de pénéplaine que l'on voit ici au premier plan.

... sur cette zone de pénéplaine que l'on voit ici au premier plan.

On voit ici le contact entre la microdiorite (altérée et rougie) et les conglomérats (qui ont la même couleur) due à de l'hématite (un oxyde de fer qui se forme sous climat chaud).

On voit ici le contact entre la microdiorite (altérée et rougie) et les conglomérats (qui ont la même couleur) due à de l'hématite (un oxyde de fer qui se forme sous climat chaud).

Voici le même contact vu d'un peu plus loin.

Voici le même contact vu d'un peu plus loin.

Et voici l'aspect des conglomérats vus du dessus. L'âge de la série d'Erquy-Fréhel se situant aux alentours de 470 millions d'années, il est probable que les nombreuses cassures qui affectent les conglomérats sont à mettre en rapport avec la seconde chaîne de montagnes (orogène Hercynien) qui a affecté la région

Et voici l'aspect des conglomérats vus du dessus. L'âge de la série d'Erquy-Fréhel se situant aux alentours de 470 millions d'années, il est probable que les nombreuses cassures qui affectent les conglomérats sont à mettre en rapport avec la seconde chaîne de montagnes (orogène Hercynien) qui a affecté la région

Nous prenons maintenant un peu de recul par rapport aux conglomérats (que l'on voit au loin) pour observer l'aspect de cette pénéplaine sur laquelle les conglomérats sont venus se déposer...

Nous prenons maintenant un peu de recul par rapport aux conglomérats (que l'on voit au loin) pour observer l'aspect de cette pénéplaine sur laquelle les conglomérats sont venus se déposer...

La roche fortement altérée laisse voir par endroits des zones d'altération en  boules...

La roche fortement altérée laisse voir par endroits des zones d'altération en boules...

... ces boules ayant été parfois bien dégagées comme celle que l'on voit ici.

... ces boules ayant été parfois bien dégagées comme celle que l'on voit ici.

Tout cela est observé en détail par des participants à la fois attentifs (il y en a qui prennent des notes !) et curieux de bien tout observer.

Tout cela est observé en détail par des participants à la fois attentifs (il y en a qui prennent des notes !) et curieux de bien tout observer.

Ici c'est l'historien qui reprend la main : nous sommes nous dit Michel GRIMAUD sur l'emplacement d'une ancienne pêcherie (mais nous la verrons mieux d'en haut... voir plus loin)

Ici c'est l'historien qui reprend la main : nous sommes nous dit Michel GRIMAUD sur l'emplacement d'une ancienne pêcherie (mais nous la verrons mieux d'en haut... voir plus loin)

Après quelques dernières observations...

Après quelques dernières observations...

.... et les dernières annotations...

.... et les dernières annotations...

... voici le groupe revenant vers le point de départ...

... voici le groupe revenant vers le point de départ...

... avec quelques arrêts cependant comme ici où Michel GRIMAUD nous parle de ses parties de pêche d'autrefois.

... avec quelques arrêts cependant comme ici où Michel GRIMAUD nous parle de ses parties de pêche d'autrefois.

Quand nous arrivons près de la cale... je rappelle aussi que c'est ici que en 2010 (comme le montre la photo) une fouille a permis...

Quand nous arrivons près de la cale... je rappelle aussi que c'est ici que en 2010 (comme le montre la photo) une fouille a permis...

... de découvrir des éclats de quartz et des restes de mâchoires et dents de chevaux. Cela en rapport avec le site paléolithique situé de l'autre côté de la pointe et fouillé en 1987 (à l'emplacement du centre nautique actuel)

... de découvrir des éclats de quartz et des restes de mâchoires et dents de chevaux. Cela en rapport avec le site paléolithique situé de l'autre côté de la pointe et fouillé en 1987 (à l'emplacement du centre nautique actuel)

Nous reprenons les voitures pour aller vers un point haut de la pointe voir le cairn de la Ville Pichard... et faisons un petit arrêt devant 2 sites classés : la villa "Les Pommiers" ici...

Nous reprenons les voitures pour aller vers un point haut de la pointe voir le cairn de la Ville Pichard... et faisons un petit arrêt devant 2 sites classés : la villa "Les Pommiers" ici...

... et la "Villa Jean RICHEPIN" que l'on voit sur cette photo.... Voyez que le ciel est menaçant...

... et la "Villa Jean RICHEPIN" que l'on voit sur cette photo.... Voyez que le ciel est menaçant...

... et effectivement c'est sous la pluie que cette photo (montrant au centre la trace de l'ancien mur de la pêcherie dont il a été question précédement) a été prise.

... et effectivement c'est sous la pluie que cette photo (montrant au centre la trace de l'ancien mur de la pêcherie dont il a été question précédement) a été prise.

Quant au cairn (dont voici le plan), Michel GRIMAUD en a montré l'emplacement... mais sans y accéder vu l'état des lieux et le temps pluvieux. Un dossier y est consacré dans le Râle d'Eau n°117 de mars 2004.

Quant au cairn (dont voici le plan), Michel GRIMAUD en a montré l'emplacement... mais sans y accéder vu l'état des lieux et le temps pluvieux. Un dossier y est consacré dans le Râle d'Eau n°117 de mars 2004.

Sur le blog figurent toujours deux "articles" que vous pouvez aller voir :

- dans la catégorie "Sorties 2007" l'article "sortie à la pointe de Piégu..." (date exacte : 24 février 2007)... c'est l'article le plus ancien du blog !

- dans la catégorie 'Géologie" l'article "Géologie du quaternaire en baie de St-Brieuc avec Jean Laurent MONNIER" (date exacte : 11 février 2009)

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 23:52

Le samedi 2 août 2014 Henri HYDRIO de "l'Amicale des Moulins, Fontaines et Lavoirs" de la région de St-Quay nous a fait à nouveau (car nous l'avions déjà fait en 2006…) découvrir sa région avec une visite complète de deux moulins à vent : le moulin St-Michel sur la commune de St-Quay et le moulin de Merlet sur la commune de Plourhan.

Je viens de recevoir les photos de Guillaume LESAGE que je joins aux miennes

Quand nous arrivons vers 14 h. une équipe s'active à tourner les ailes du moulin dans la bonne direction par rapport au vent…

Quand nous arrivons vers 14 h. une équipe s'active à tourner les ailes du moulin dans la bonne direction par rapport au vent…

… puis à installer les toiles sur ces ailes...

… puis à installer les toiles sur ces ailes...

… comme on voit ici de près...

… comme on voit ici de près...

… et ici d'un peu plus loin.

… et ici d'un peu plus loin.

Voyez que public est nombreux… mais maintenu à distance… car il y a danger à s'approcher...

Voyez que public est nombreux… mais maintenu à distance… car il y a danger à s'approcher...

… surtout quand les ailes vont commencer à tourner.

… surtout quand les ailes vont commencer à tourner.

De toute façon, c'est maintenant Henri HYDRIO qui capte toute l'attention des visiteurs...

De toute façon, c'est maintenant Henri HYDRIO qui capte toute l'attention des visiteurs...

… en racontant avec force détails… toute l'histoire et tous les caractères de ce moulin (construit en 1830 à l'emplacement d'une ancienne chapelle dédiée à St-Michel d'où son nom…) et que avec l'aide de son association il a remis en marche à partir des années 2000.

… en racontant avec force détails… toute l'histoire et tous les caractères de ce moulin (construit en 1830 à l'emplacement d'une ancienne chapelle dédiée à St-Michel d'où son nom…) et que avec l'aide de son association il a remis en marche à partir des années 2000.

Le public est toute ouïe...

Le public est toute ouïe...

… profitant à la fois du moulin qui tourne...

… profitant à la fois du moulin qui tourne...

… et des explications fournies.

… et des explications fournies.

Cependant il y a beaucoup d'autres choses à voir...

Cependant il y a beaucoup d'autres choses à voir...

… et le groupe se dirige maintenant vers la Ville Mario.

… et le groupe se dirige maintenant vers la Ville Mario.

Pour prendre le chemin le plus court, nous traversons la propriété d'Henri...

Pour prendre le chemin le plus court, nous traversons la propriété d'Henri...

… pour arriver à cet endroit où (avec la partie boisée) commence le site de la Ville Mario.

… pour arriver à cet endroit où (avec la partie boisée) commence le site de la Ville Mario.

Là c'est un historien local Daniel LE MEUR ...

Là c'est un historien local Daniel LE MEUR ...

… qui va nous raconter en détail… toute l'histoire des chouans qui en 1795 ont rendu ce lieu célèbre.

… qui va nous raconter en détail… toute l'histoire des chouans qui en 1795 ont rendu ce lieu célèbre.

Nous avons beau tenter de faire diversion avec ce gros coléoptère (un Lucane femelle…) rien à  faire...

Nous avons beau tenter de faire diversion avec ce gros coléoptère (un Lucane femelle…) rien à faire...

… pour stopper notre historien dans sa reconstitution historique complète des lieux avec même l'histoire d'un ancien calvaire du secteur récemment malmené lors de la construction du port !... !

… pour stopper notre historien dans sa reconstitution historique complète des lieux avec même l'histoire d'un ancien calvaire du secteur récemment malmené lors de la construction du port !... !

La progression se poursuit… en montant comme vous voyez ici...

La progression se poursuit… en montant comme vous voyez ici...

… vers le second moulin...

… vers le second moulin...

… dont vous voyez ici le nom apparaître.

… dont vous voyez ici le nom apparaître.

De ce moulin, un coup d'oeil en direction de St-Quay...

De ce moulin, un coup d'oeil en direction de St-Quay...

… permet de voir les ailes du moulin St-Michel que nous venons de quitter… et qui bien sûr tournent toujours !

… permet de voir les ailes du moulin St-Michel que nous venons de quitter… et qui bien sûr tournent toujours !

Mais le groupe (Henri HYDRIO ayant repris du service…) s'intéresse maintenant au Moulin de Merlet dont les ailes sont immobiles… mais qui présente d'autres intérêts dont celui d'être nettement plus ancien (16ème siècle au moins).

Mais le groupe (Henri HYDRIO ayant repris du service…) s'intéresse maintenant au Moulin de Merlet dont les ailes sont immobiles… mais qui présente d'autres intérêts dont celui d'être nettement plus ancien (16ème siècle au moins).

De plus ici la variété des roches que l'on peut voir...

De plus ici la variété des roches que l'on peut voir...

… en regardant de près les murs du moulin...

… en regardant de près les murs du moulin...

… permet d'avoir une bonne idée de la géologie locale !

… permet d'avoir une bonne idée de la géologie locale !

Mais bien sûr, c'est l'intérieur du moulin… géré par le Conseil Général mais qui a été ouvert pour nous...

Mais bien sûr, c'est l'intérieur du moulin… géré par le Conseil Général mais qui a été ouvert pour nous...

… qui nous intéresse spécialement… et qui nous est expliqué en détail comme vous voyez ici.

… qui nous intéresse spécialement… et qui nous est expliqué en détail comme vous voyez ici.

Des photos permettent de voir l'état des lieux...

Des photos permettent de voir l'état des lieux...

… avant la réfection de la toiture qui est en cours ici.

… avant la réfection de la toiture qui est en cours ici.

Retour maintenant vers le point des départ : nous quittons ici le moulin de Merlet...

Retour maintenant vers le point des départ : nous quittons ici le moulin de Merlet...

… traversons ce vaste espace… dont l'entretien laisse à désirer… Henri nous explique qu'il est réservé par la commune à des manifestations hippiques dont les organisateurs sont peu soucieux apparemment de remettre les lieux en état.

… traversons ce vaste espace… dont l'entretien laisse à désirer… Henri nous explique qu'il est réservé par la commune à des manifestations hippiques dont les organisateurs sont peu soucieux apparemment de remettre les lieux en état.

Nous repassons (comme à l'aller…) par la propriété d'Henri qui nous en explique ici le boisement.

Nous repassons (comme à l'aller…) par la propriété d'Henri qui nous en explique ici le boisement.

Puis nous voici revenus au moulin St-Michel d'où nous sommes partis...

Puis nous voici revenus au moulin St-Michel d'où nous sommes partis...

… comme vous voyez il tourne toujours… et nous allons pour terminer en visiter l'intérieur… ce que l'essentiel du groupe a déjà  commencé à faire… seuls quelques irréductibles continuent ici la discussion avec Henri !

… comme vous voyez il tourne toujours… et nous allons pour terminer en visiter l'intérieur… ce que l'essentiel du groupe a déjà commencé à faire… seuls quelques irréductibles continuent ici la discussion avec Henri !

Cette photo est prise au dernier étage… juste sous la toiture...

Cette photo est prise au dernier étage… juste sous la toiture...

… où se voit bien tout le mécanisme de liaison entre les ailes et les meules.

… où se voit bien tout le mécanisme de liaison entre les ailes et les meules.

Voyez que sur les côtés des panneaux explicatifs (visibles ici à l'arrière plan de la photo)...

Voyez que sur les côtés des panneaux explicatifs (visibles ici à l'arrière plan de la photo)...

... fournissent aux visiteurs...

... fournissent aux visiteurs...

… des explications fort intéressantes...

… des explications fort intéressantes...

… comme ici le nom (peu connu) des réparateurs de ces moulins : les "amoulangeurs"!

… comme ici le nom (peu connu) des réparateurs de ces moulins : les "amoulangeurs"!

Le moulin St-Michel produit de la farine… à partir du blé dont vous voyez un petit reste dans cette trémie.

Le moulin St-Michel produit de la farine… à partir du blé dont vous voyez un petit reste dans cette trémie.

Tout cela nous est expliqué en détail… comme pour le moulin de St-Donan que Vivarmor a visité en début d'année.

Tout cela nous est expliqué en détail… comme pour le moulin de St-Donan que Vivarmor a visité en début d'année.

Des explications qui sont résumées sur ces panneaux explicatifs de l'histoire...

Des explications qui sont résumées sur ces panneaux explicatifs de l'histoire...

… et du fonctionnement du moulin

… et du fonctionnement du moulin

On voit ici dans l'entrée (à l'arrière des personnes) deux anciennes meules récupérées par l'association… ce qui permet d'en voir la structure

On voit ici dans l'entrée (à l'arrière des personnes) deux anciennes meules récupérées par l'association… ce qui permet d'en voir la structure

… c'est là que notre guide donne ses dernières explications… aux derniers visiteurs !

… c'est là que notre guide donne ses dernières explications… aux derniers visiteurs !

Et voyez qu'il se fait déjà tard lorsque nous quittons les lieux.

Et voyez qu'il se fait déjà tard lorsque nous quittons les lieux.

Une sortie fort instructive donc… en attendant la prochaine le samedi 30 août : "une balade botanique en bord de mer" que nous prépare Florence GOULEY qui nous a déjà fait découvrir l'an dernier "Herbarius" et son jardin médiéval (c'est toujours sur le blog évidemment !).

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur le moulin St-Michel, voici le site de l'association :

www.amicaledumoulin.com

ainsi que l'adresse de messagerie :

amicale.moulin.saint.michel@gmail.com

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article