Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 21:33

En dépit d'un temps pluvieux, 25 personnes ont suivi un superbe parcours qui nous a fait voir des aspects peu connus autour (et dans) la ville de Lannion. L'itinéraire préparé par Jean-Paul BARDOUL était varié à souhait. Avec nous il y avait des représentants de la municipalité (l'adjointe à l'environnement et un chef jardinier) ce que nous avons apprécié. Pour mémoire : c'est à Lannion qu'a eu lieu (en 2008) notre troisième festival Natur'Armor (il est toujours sur le blog : catégorie "festival")... et c'est encore dans cette charmante ville qu'aura lieu notre sixième festival en février prochain.

 

RedimensionnerDSCN6670

Voici les participants réunis sur le parking des Ursulines. Un chance : la pluie a presque cessé...

 

 

RedimensionnerDSCN6675

Nous descendons maintenant vers la vallée du Stanco...

 

 

RedimensionnerDSCN6676

Nous voici arrivés sur l'un des versants de cette vallée dans une superbe hêtraie...

 

 

RedimensionnerDSCN6682

...où Jean-Paul a beaucoup à faire pour expliquer tout ce que l'on peut y voir. Ici ce sont des hépatiques (des plantes voisines des mousses) que le groupe examine.

 

 

RedimensionnerDSCN6684En allant vers la ville, la vallée est de plus en plus aménagée... en même temps que les risques d'inondation (fréquents autrefois) sont maintenant bien gérés.

 

 

RedimensionnerDSCN6688 Voici que nous arrivons en vue de Brélevenez.

 

 

RedimensionnerDSCN6689

Avant de monter les marches du fameux escalier un petit arrêt près d'un calvaire...

 

 

RedimensionnerDSCN6690

... permet à notre guide de nous montrer que même ici (sur le muret) pousse toute une végétation caractéristique.

 

 

RedimensionnerDSCN6693

... et bien sûr un peu de géologie permet de comprendre comment (autrefois - il y a très longtemps !) se sont mises en place ces pierres qui forment maintenant les murs, les maisons anciennes... et plus généralement le sous-sol de l'agglomération.

 

 

RedimensionnerDSCN6697 Ensuite, il faut grimper !...

 

 

RedimensionnerDSCN6705

 ... mais une fois en haut, quel spectacle !

 

 

RedimensionnerDSCN6707

 Ici aussi il y a beaucoup à expliquer à la fois sur l'église et sur l'if qui pousse à son voisinage.

 

 

RedimensionnerDSCN6709 Nous redescendons maintenant en passant à Crec'h Tanet...

 

 

RedimensionnerDSCN6713 ... vers la vallée du Léguer cette fois... en empruntant des chemins peu connus... remarquez au passage que la pluie a cessé (plus le moindre parapluie ouvert).

 

 

RedimensionnerDSCN6712

 ... ici aussi de nombreux arrêts bota pour expliquer aussi bien la chute (ou non) des feuilles, le développement des bourgeons... etc... etc...

 

 

RedimensionnerDSCN6714

 Le groupe franchit maintenant la rivière principale de Lannion : le Léguer... avec à sa tête Delphine CHARLET, adjointe Développement Durable et Environnement 

 

 

 RedimensionnerDSCN6717

... et effectue de l'autre côté un petit arrêt pour observer ces platanes...

 

 

RedimensionnerDSCN6718

... dont l'écorce raconte toute une histoire fort complexe... pour qui sait la déchiffrer !

 

 

RedimensionnerDSCN6720

Le groupe descend maintenant vers le parc Ste Anne...

 

 

RedimensionnerDSCN6722

... un espace où il existe une grande variété d'arbres...

 

 

RedimensionnerDSCN6724

... avec aussi des mares d'eau qui rappellent qu'autrefois l'endroit était parfois envahi par la mer nous explique le technicien employé de la ville.

 

 

RedimensionnerDSCN6726

Ce conifère exotique (le Cyprès chauve)  a un feuillage rougeâtre qui est en train de tomber... car lui aussi (comme le mélèze) perd ses feuilles en hiver...

 

 

RedimensionnerDSCN6729

... cependant qu'un peu plus loin c'est un superbe Tulipier de Virginie qui se dresse fièrement près d'une petite chapelle...rappelant que les lieux avant que ne s'y installent des constructions modernes (comme on voit au premier plan) appartenaient à une congrégation.

 

 

RedimensionnerDSCN6732

Cet autre bâtiment (devenu maintenant la Médiathèque) appartenait lui aussi aux religieuses de cette congrégation...

 

 

RedimensionnerDSCN6734

... ainsi que tout ce qui est visible ici (de gauche à droite : Médiathèque, chapelle Ste-Anne, Foyer logement).

 

 

RedimensionnerDSCN6739

Maintenant nous avons re-traversé le Léguer pour arriver dans le jardin public proche de l'ancien Palais de Justice...

 

 

RedimensionnerDSCN6741

...là où un jeune Ginkgo biloba (en jaune sur la photo)...

 

 

RedimensionnerDSCN6742

... voisine avec le très vieux Chêne vert que l'on voit ici...

 

 

RedimensionnerDSCN6744

... et sur lequel l'expert municipal nous fournit toutes les explications souhaitées.

 

 

RedimensionnerDSCN6746

Pour finir en beauté cette sortie fort instructive... Simone et Alain COSSON nous offrent café, thé ou chocolat (au choix ...et bien chauds...) le tout accompagné de succulentes madeleines... voyez que la nuit tombe vite avec ce temps couvert... et qu'il est temps que je range l'appareil photo !

 

La ville de Lannion est vraiment variée et fort accueillante !

Vivarmor vous y donne rendez-vous les 18, 19 et 20 février 2011 pour son sixième Festival Natur'Armor. 

 

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2010
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 15:36

Le samedi 25 septembre 2010, une bonne trentaine de personnes a effectué 4 petits parcours pour observer les principales formations géologiques de la région de Mur de Bretagne :

- nous avons commencé par les grès armoricains en allant jusqu'au barrage de Guerlédan

- nous avons vu ensuite les schistes ardoisiers de Mur de Bretagne dans d'anciennes carrières où ils étaient autrefois exploités

- nous avons fait un troisième arrêt pour bien voir la superposition des deux formations précédentes dans le bois de La Roche

- nous avons terminé par les formations les plus récentes : le dévonien qui forme des reliefs très escarpés en haut de la vallée de Poulancre.

 

 

01

Nous sommes sur le parking du "Rond Point du Lac" à Mur de Bretagne et je présente les différentes formations géologiques de la région...

 

 

  02-copie-1

... ainsi que le trajet que nous allons suivre pour observer les principales d'entre elles.

 

 

 

03

A droite de la photo Antonio RICCI et derrière lui Anne FERRON (les deux photographes qui m'ont tranmis leurs clichés et que je remercie !)... cependant que à gauche on devine Pierre DANET dont le soleil éclabousse le visage... et qui m'a aidé à préparer cette sortie).

 

 

Les grès armoricains et le barrage de Guerlédan

 

 

04

Les premiers blocs de grès se voient dès que (venant du parking) l'on a franchi la petite plage en contre-bas (que l'on voit en arrière plan sur la photo...avec un niveau d'eau au plus bas !). Le sable de cette petite plage provient (nous explique Jean-Luc LE JEANNE qui connaît bien les lieux) du lavage des granulats de la carrière de Trévéjean située au-dessus mais maintenant arrêtée...

 

 

05 Ce "grès" est en réalité un "quartzite" comme on le voit ici : les cassures sont lisses avec des "écailles" blanchâtres et les arêtes coupantes. Cela veut dire que le ciment qui reliait les grains de quartz du grès initial a cristallisé car soumis au cours de son histoire (vieille de 470 millions d'années environ) à des températures et des pressions très élevées.

 

 

06 Comme ce quartzite a été soumis aussi à des déformations, des cassures l'ont affecté et du quartz a, peu à peu, rempli ces cassures... donnant ces bandes blanches que l'on voit ici.

 

 

07

 Voici le groupe arrêté devant une installation ancienne (et actuellement en ruine) que l'on voit sur la photo en contrebas à gauche...

 

 

08

C'est  Jean-Luc LE JEANNE qui nous fournit l'explication : dans les années 1960, il y avait ici une prise d'eau pour le lavage (déjà évoqué) des granulats de la carrière... on devine encore à droite de la photo le cylindre contenant la pompe.

 

 

 

09 Un peu plus loin voici le groupe arrêté à un endroit d'où l'on voit le barrage de Guerlédan. Nous l'avons visité en 2001...et ainsi j'ai pu distribuer aux participants un tirage relatant son histoire... 

 

 

11

 On voit bien sur cette photo le pendage vers le barrage (c'est à dire vers le nord... et à 45° environ) des grés armoricains sur lesquels il est construit...

 

 

 12  Les mêmes couches de grès se voient de l'autre côté du lac, du côté du bois de Caurel (que Vivarmor, sous la conduite de Jean-Paul BARDOUL, a visité en 2006).

 

 

13

 Je commente ici 2 photos prises anciennement (en 1975 lors d'une vidange du barrage) : voir photos suivantes...

 

 

 14La photo ci-dessus date de 1975. Elle permet de voir à la fois le barrage et les bancs de grès armoricains sur lesquels il est construit. On voit bien aussi le virage à angle droit que fait le Blavet à cet endroit et qui s'explique sans doute par des cassures dans les grès (lors de la construction du barrage on est tombé en effet sur des "grosses fissures remplies d'argile"... ce qui n'était pas prévu évidemment !)

 

 

15

  Cette photo prise à la même époque que la précédente (mais du côté du bois de Caurel) montre des traces de vagues (ripple-marks) vues en contre-empreintes... toujours sur les bancs de grès (vus ici par en-dessous)

 

 Les schistes ardoisiers de Mur de Bretagne

 

16

Nous sommes ici sur d'anciennes ardoisières. Elles étaient artisanales et ont cessé dès que la voie ferrée à été construite (dans les années 1900) et que des ardoises (venant d'Angers principalement) ont fait leur apparition...

 

 

19

 J'ai déjà expliqué (au niveau de la route qui conduit au parking...et où on la voit bien) comment se met en place la schistosité... lorsque les sédiments (visibles en haut) sont soumis à grande profondeur (plus de 4 km) à une compression intense avec plissement (comme on voit en bas) 

 

 

17 Je détache ici un morceau de ces schistes ardoisiers...

 

 

18-copie-1

... pour en montrer le caractère assez frustre et donc difficile à exploiter : présence "d'impuretés" dans les dépots initiaux d'argile, intercalations par endroits de quartz, ébauche parfois d'une seconde schistosité qui fragilise la première...

 

 

20

 ... ce qui fait que grès et schistes ont été abondamment utilisés dans les murs des maisons anciennes...mais de moins en moins (pour ce qui est des schistes) au niveau des couvertures.

 

 

Les formations dévoniennes de la vallée de Poulancre 

 

21

 Nous démarrons notre circuit par une visite du manoir de Poulancre... que Monsieur et Madame ROTTER (Vivarmor les en remercie !) nous ont autorisés à venir examiner.

 

 

22

 Je montre ici les différentes pierres que l'on peut voir autour des ouvertures (des granites... venus donc d'assez loin) et dans les murs du manoir (des roches locales, cette fois...).

   

 

 23 Après un coup d'oeil sur l'arrière du bâtiment...

 

 

24

  ...le groupe ressort... pour démarrer le circuit...

   

 

26  ... qui va nous amener vers ce superbe panorama... au-dessus de St-Gilles Vieux Marché... avec (au premier plan) l'étang de Poulancre... 

 

 

27

 ... nous sommes sur des formations affectées ici aussi d'une certaine schistosité : ce sont des schistes indurés... avec bancs de quartzites intercalés par endroits.

 

 

28

  Le groupe ici redescend... et la pente va devenir de plus en plus impressionnante !

 

 

29

Les bancs de quartzites aussi sont de plus en plus volumineux... et on les voit bien (comme je le montre ici) un peu avant d'atteindre la route par laquelle nous sommes arrivés.

 

guerledang-o725sept2010 Nous remontons ensuite cette route... à gauche de laquelle on retrouve les mêmes formations dévoniennes (grossièrement schistosées) creusées ici de nombreuses carrières.

 

 

30-copie-1

On voit sur la photo le groupe examinant un site (à droite de la route cette fois) sur lequel autrefois une forge était installée...  Elle utilisait l'eau venant de l'étang de Poulancre pour fabriquer des petits outils (surtout des clous paraît-il...) à partir de l'acier produit par le haut-fourneau et la "fenderie" installés, eux, plus haut en contrebas de l'étang de La Martyre.

 

Après examen de toutes ces richesses géologiques, archéologiques... ainsi que du patrimoine bâti ancien... l'heure est venue (il est près de 18h. !) de terminer cette sortie en remerciant (une fois de plus ! ) le ciel de nous avoir fait bénéficier d'un temps des plus agréables.  

 

 

Repost 0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 08:59

La "Biodiversité marine", Vivarmor en parle dans le dernier Râle d'Eau (R.E. n° 142)... et surtout la fait connaître sur le terrain en organisant pendant les grandes marées de cet été 2010 de nombreux "Safaris du bord de mer". Je rend compte ici des deux premiers qui viennent de se dérouler aux Ebihens (sur la commune de Saint-Jacut ) le lundi 12 juillet et au Verdelet (sur la commune de Pléneuf Val-André) le mardi 13.... Cinq autres suivront (voir notre programme des sorties de 2010)... Les dates de ces safaris figurent aussi en tête du blog (article "Sorties, week-ends... et autres manifestations à venir")

 

Sur le blog vous pouvez d'ailleurs consulter les articles suivants qui parlent aussi du sujet :

 - l'article "Vivarmor et Nicolas Hulot (Fleur de Lampaul) au secours de la biodiversité marine" du 21-08-2009 (catégorie Vivarmor)

 - l'article "Faune et flore du bord de mer au Verdelet" du 28-05-2009 (catégorie Sorties 2009)

 - l'article "Algues, flore et faune du bord de mer à Landréllec" du 06-04-2008 (catégoris Sorties 2008)

 - l'article "Safari des bords de mer aux Hôpitaux (Erquy) du 27-10-2007 (catégorie Sorties 2007).

 

Le lundi 12 juillet à St-Jacut de la Mer

 

RedimensionnerDSCN4360

C'est sous la direction de Franck DELISLE que le groupe se forme à la pointe du Chevet comme on voit ici.

 

 

RedimensionnerDSCN4365

Mais où le guide nous emmène t-il donc ? La descente c'est pas par là !

 

 

RedimensionnerDSCN4366

C'est vrai : ici c'est juste pour la photo (à la demande de la presse locale) devant le site des Ebihens (et de la Colombière) que l'on devine au large.

 

 

RedimensionnerDSCN4369

La descente : cette fois nous y sommes !...

 

 

RedimensionnerDSCN4377

... comme nous le confirme ce panneau (informatif et préventif à la fois).

 

 

RedimensionnerDSCN4378

Nous voici maintenant arrivés sur une première zone rocheuse...

 

 

RedimensionnerDSCN4380

... où Franck fournit au groupe des explications très détaillées...

 

 

RedimensionnerDSCN4390 ... sur tout ce qui se voit... ou tout ce qui se pêche (voyez les enfants au premier plan en pleine action avec leurs filets...).  Franck examine tout ce qu'on lui apporte, répond aux questions...

 

 

RedimensionnerDSCN4395

Mais si on veut atteindre les Ebihens... faut pas traîner !

 

 

RedimensionnerDSCN4400

Quelques arrêts pour l'étude des mileux sableux s'imposent cependant...

 

 

RedimensionnerDSCN4409 ... avant d'arriver sur les premiers rochers des Ebihens... là où la biodiversité est maximale... et où Franck est secondé par Sylvie comme vous voyez ici. 

 

 

RedimensionnerDSCN4402

L'attention est de plus en plus soutenue... et il en a été ainsi pendant les deux bonnes heures de ce premier safari de l'été 2010 ! 

 

 

Le mardi 13 juillet au Verdelet

 

 

RedimensionnerDSCN4495

C'est un endroit que nous connaissons bien puisque Vivarmor s'est vu confier, par la commune de Pléneuf Val-André la gestion de cet îlot du Verdelet...

 

 

RedimensionnerDSCN4422

... et bien sûr ce n'est pas la première fois que je grimpe sur cette pointe rocheuse pour photographier le groupe qui se rassemble en contre-bas !

 

 

RedimensionnerDSCN4424

Ici au Verdelet, c'est Sylvie BAN-DANNIO que est aux commandes...

 

 

RedimensionnerDSCN4430

Il faut dire que l'endroit elle le connaît bien ! Aussi dès le départ...

 

 

RedimensionnerDSCN4435

...rien n'échappera au groupe qu'elle pilote... de la vie sur les premiers rochers de la pointe... (que les "pêcheurs" visibles au second plan regardent à peine tellement ils sont pressés d'aller remplir leur hottes !)

 

 

RedimensionnerDSCN4448

Tiens ! Voici au premier plan la famille HABRANT BOULAIRE dont nous connaissons bien Eliane (à gauche)... Isabelle aussi (en rouge) a participé à certains de nos week-ends (mais c'était avant qu'elle n'ait charge de famille !)

 

 

RedimensionnerDSCN4453

Franck est toujours là lui aussi... mais c'est pour renseigner les pêcheurs qu'il informe et avec qui il discute... Voyez que le groupe piloté par Sylvie n'est pas très loin cependant.

 

 

RedimensionnerDSCN4477 Et voyez aussi qu'avec Sylvie, notre experte en "Safari du bord de mer"  (qui prend son travail à bras le corps !) tout y passe : la flore comme la faune..

 

.RedimensionnerDSCN4481

Les "jeunes" (sous le regard des parents bien sûr !) explorent... fouinent... pêchent...

 

 

RedimensionnerDSCN4489

... et Sylvie examine les trouvailles... commente... explique...sans oublier le moindre détail...

 

Bref ! Si vous voulez tout connaître sur la biodiversité de nos bords de mer... vous savez ce qu'il vous reste à faire : il y a encore 5 safaris prévus en juillet et août 2010  Si vous ne connaissez pas encore, essayez d'en faire au moins un... à mon avis vous ne le regretterez pas !

Repost 0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 23:34

Le samedi 5 juin 2010, une cinquantaine de personnes (sous la direction de Geoffrey STEVENS)... ont découvert  les richesses naturelles de la "presqu'île sauvage" : des prés, des chemins creux, un ruisseau, les cultures locales, les grèves de l'estuaire du Jaudy, des roches très anciennes... et aussi de charmants petits villages, une croix, une allée couverte... Le tout sous un temps des plus agréables ! Un après-midi donc varié et enrichissant... comme on les aime à Vivarmor ! 

 

 

La sortie vue par Michel GUILLAUME

 

 

Redimensionner01

Geoffrey STEVENS (à droite) marche ici d'un pas décidé en tête de la troupe...

 

 

Redimensionner02... mais derrière voyez que l'on prend son temps pour ne rien rater !

 

 

Redimensionner03C'est qu'il y en a des choses à voir !... tellement les milieux choisis pour cette sortie sont riches et variés.

 

 

.Redimensionner04Chacun y va de son commentaire...

 

 

Redimensionner06... cependant que nos experts habituels s'en donnent à coeur joie : ici Alain COSSON pour les papillons et les insectes en général...

 

 

Redimensionner07...ici Jean-Paul BARDOUL... auquel aucune plante, aucun animal... ne résiste mais qui a aussi (comme on le verra en fin de parcours)... encore d'autres cordes à son arc !...

 

 

Redimensionner08... Jean-Claude MICHEL est lui aussi un grand "découvreur" de plantes à fleurs...

 

 

Redimensionner09... mais aussi de champignons : celui qu'il présente ici... nous l'avons déjà rencontré (voir la sortie "Balade hivernale dans la vallée du Moulin de la Mer à Matignon" en février 2009... allez voir, c'est encore sur le blog !).

 

 

Redimensionner10Cette superbe croix n'est sans doute pas à son emplacement d'origine... mais fort intéressante cependant... elle fait l'objet (comme vous voyez) de toute l'attention du groupe ! (voir aussi les photos de Anne FERRON plus loin)

 

 

Redimensionner11Nous quittons le carrefour précédent pour nous engager dans de superbes chemins creux comme on voit ici...

 

 

Redimensionner13... et nous y retrouvons nos guides en plein travail avec (comme vous voyez) un public trés attentif !

 

 

Redimensionner12Même les routes dont les bordures sont restées naturelles (car non fauchées)... offrent des arrêts instructifs...

 

 

Redimensionner14... voyez cet escargot par exemple avec ses superbes couleurs : ce n'est pas un escargot commun mais (si je ne me trompe) un escargot des moissons.

 

 

Redimensionner15Nous voici en bord de mer... toujours guidé par Geoffrey...

 

 

Redimensionner16... les choux marins, très abondants... sont de plus en pleine floraison !

 

 

Redimensionner17Les arbres courbés sous l'action du vent... indiquent que le rivage est sur la gauche.

 

 

Redimensionner18Nous voici arrivés à Port Béni... où cette première photo a l'avantage de vous montrer les 3 formations géologiques sur lesquelles nous avons marché tout l'après-midi... à savoir :  sur le galet de la microgranodiorite en contact avec de la dolérite (de couleur noire)... le tout posé sur de l'orthogneiss (fracturé certes... mais en place lui !) 

 

 

Redimensionner19Cet orthogneiss que l'on voit bien ici avec ses gros feldspaths... est un granite transformé par métamorphisme il y a près de 2 milliards d'années!...

 

 

Redimensionner20Lorsque la roche ayant subi le même métamorphisme était une roche sédimentaire on obtient un métagneiss comme ci-dessus... (ceci je n'ai pas eu le temps de le montrer... la photo a été prise au cours d'une sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22")  

 

 

Redimensionner20AVoyez que dans la région, ces roches (les plus anciennes de France !) forment des sortes de grandes enclaves (en rouge sur le schéma) dans la microgranodiorite de Pleubian... Cela fait de Port Béni un site célèbre (dans le monde des géologues) pour ses "gneiss icartiens" (dont une datation précise est indiquée juste au-dessus)...

 

Redimensionner21Ce sont les géologues anglais qui sont à l'origine du mot "Icartien" (de Icart Point à Guernesey)... car ils ont aussi les mêmes formations chez eux (les points noirs que vous voyez sur le schéma ci-dessus) ... ainsi que nos voisins normands de la pointe du Cotentin.

 

 

Redimensionner22Nous approchons de notre point de départ... et ici le groupe va se scinder en deux : ceux qui envisagent un retour direct partiront sur la gauche... les autres s'apprêtent à longer le bord de mer...

 

 

Redimensionner23... avec quelque passage un peu délicat...

 

 

Redimensionner24... mais aussi des occasions de déguster... devinez quoi ?... Des salicornes il me semble !

 

 

Redimensionner25Finalement tout le monde se retrouve au parking où nous avons laissé les voitures... et où Jean-Paul parle maintenant archéologie... il y a en effet une allée couverte à proximité.

 

 

La sortie vue par Anne FERRON

 

Redimensionner01 Gros plan sur notre guide pour commencer !

 

 

Redimensionner02

Ensuite, voici la croix  que Anne a photographiée à sa façon...

 

 

Redimensionner03

... avec ici les explications d'un connaisseur !...

 

 Redimensionner04...ici une observation à la loupe des roches qui forment la colonne pour répondre à la question posée : "combien de roches différentes ?" (la réponse est : 3 probablement...mais il faut être prudent car les grands massifs de roches granitiques comme celui de Pleubian sur lequel nous sommes sont souvent hétérogènes !)

 

 

Redimensionner05Quant à déchiffrer tout ce qu'il y a d'écrit sur le socle... c'est encore une autre histoire !

 

 

Redimensionner06Me voici au beau milieu d'un champ d'artichauts... mais d'un genre particulier (des artichauts violets paraît-il) dont les feuilles ne sont pas découpées comme c'est le cas...

 

 

Redimensionner07pour cet  exemplaire plus "classique" !

 

 

Redimensionner08Des fougères avec spirales... des Lychnis ou "Compagons rouges" les encadrant...

 

 

Redimensionner09... encore un gros plan sur une plante à fleur (un lotier ?)...

 

 

Redimensionner10... et une autre encore... une Scrofulaire avec sa tige carrée et ses petites fleurs surprenantes...  

 

 

Redimensionner11Pas de doute : la bota passionne notre amie... qui craque ici pour une Vesce en fleur !

 

 

Redimensionner14Mais les oiseaux ne la laissent pas indifférente... et cette photo a le mérite de nous rappeler la nombre considérable d'espèces avicoles vues ou entendues au cours de la sortie.

 

 

Redimensionner16Maintenant... passons à la géologie... semble dire notre photographe en me montrant sur une enclave (un "xénolithe" disent les experts !) d'orthogneiss de 2 milliards d'années...

 

 

Redimensionner15... sur lequel le groupe pose les pieds... cependant que j'en tiens en main un échantillon !

 

 

Redimensionner17Cette photo montre qu'au dessus des roches précédentes... il y a aussi des formations quaternaires (du limon de couleur jaune le plus souvent)... avec de nombreux éboulements... que les "enrochements" n'empêchent nullement ! Seuls les cordons de galets qui se constituent naturellement (comme on voit au premier plan) sont efficaces. 

 

 

Redimensionner18Et enfin voici une "allée couverte" en roche locale...

 

 

Redimensionner19... que le groupe (qui a pris le chemin le plus court) a eu le temps de visiter en détail... avec les explications de Jean-Paul.

 

 

Redimensionner20Et voyez pour finir : Anne a eu le souci de vous renseigner... pour vous éviter de faire n'importe quoi... si l'envie vous prenait un jour de faire des randonnées motorisées dans le coin !

 

 

Ainsi se termine notre 5ème sortie générale pour l'année 2010. Place maintenant (en juillet et août) à des "sorties d'été" sous forme de "safaris des bords de mer". Les autres sorties (et le dernier week-end de l'année) reprendront en septembre. Des programmes sont toujours disponibles au local !

 

 

                

Repost 0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 16:38

Le jeudi 13 mai, une vingtaine d'adhérents a voulu en savoir plus au sujet des espèces d'oiseaux marins venant se reproduire sur les falaises du Cap Fréhel. Les participants à cette quatrième sortie de Vivarmor Nature pour l'année 2010 n'ont pas été décus !

 

 

RedimensionnerDSCN2922

Le temps était superbe comme on voit sur cette photo qui montre le groupe accueilli par une guide du Syndicat des Caps ! 

 

 

RedimensionnerDSCN2926Depuis le parking où nous étions sur la photo précédente, nous voici arrivés à La Fauconnière...

 

 

RedimensionnerDSCN2930C'est ici que niche le plus grand nombre d'espèces... et tout cela nous est expliqué avec beaucoup de détails.

 

 

RedimensionnerDSCN2936Pour tout voir, il faut atteindre l'extrémité de la pointe... et tout le groupe s'y retrouve finalement ! 

 

 

RedimensionnerDSCN2937De cette extrémité, la vue est superbe... aussi bien sur les zones de nidification vers l'ouest...

 

 

RedimensionnerDSCN2946... que sur l'Anse des Sévignés et (au loin) la pointe du Fort La Latte, vers l'est.

 

 

RedimensionnerDSCN2949Retour ensuite vers les phares (l'ancien à droite... l'actuel à gauche)...

 

 

RedimensionnerDSCN2951... pour aller faire un tour de l'autre côté (on voit  ici au second plan l'îlot nommé "Amas du Cap")...  

 

 

RedimensionnerDSCN2953

... c'est là qu'un second arrêt va nous permettre...

 

 

RedimensionnerDSCN2954

... de voir sur les falaises de la pointe du Jars... des espèces que nous n'avions pas encore aperçues.

 

Je viens de recevoir des photos de Anne FERRON qui complètent les miennes dans la mesure où elle a pris des photos d'oiseaux au nid. Merci Anne !

 

capfrehel2guillemotdetroil13mai2010Une colonie de Guillemots de Troïl (avec quelques nids de Cormorans dans les environs...) telle que nous l'avons vue depuis la pointe de La Fauconnière.

 

 

capfrehelguillemotdetroil13mai2010 ADeux nids fort différents : celui (assez rudimentaire) du Cormoran huppé (au premier plan)... et celui (plus élaboré) du Guillemot de Troïl.

 

 

cormorancapfrehel13mai2010Un Cormoran huppé et son poussin sur une zone abondamment couverte de déjections (guano) et donc fréquentée depuis longtemps.

 

 

capfrehelmouette13mai2010 ASi les Goélands (G. argentés surtout...) étaient abondants... les Mouettes tridactyles (comme celle que l'on voit ici) étaient plus rares.   

  

 

Quelques gros plan maintenant sur les principaux oiseaux nicheurs du Cap Fréhel

 

 01 Goéland argenté 69Commençons par les Goélands... et d'abord par le plus commun : le Goéland argenté...

 

 

02 goéland et poussins 126Le voici avec ses poussins... que leur couleur fait appeler "grisards"...

 

 

04 goéland marin couve 108Le Goéland marin est plus grand... avec un plumage presque noir sur le dos... et il occupe les endroits les plus élevés...

 

 

05 goéland marin et poussin 97... son poussin est également un "grisard"... et (comme pour le G. argenté) c'est en frappant sur la tâche rouge en dessous du bec des parents qu'il obtient de la nourriture par régurgitation.

 

 

06 goéland marin tête 50Voici de près le bec impressionnant du Goéland marin (celui du Goéland argenté est identique eu plus réduit)... un outil d'une redoutable efficacité en défense comme en attaque !

 

 

08 Mouette tridactyle couve 65C'est ce bec (mais pas uniquement lui bien sûr...) qui différencie les Goélands de la Mouette tridactyle que l'on voit ici.

 

 

07 Mouette tridactyles 86Notre Mouette tridactyle niche (comme on voit ici) sur des endroits escarpés... où la place est des plus limitée...

 

 

09 Mouette tridactyle couple 84... ausi bien pour les parents que pour les poussins !

 

 

10 cormoran sur nid 100Voici une autre espèce facile à reconnaître : le Cormoran huppé... lui aussi niche sur des endroits plutôt isolés... on le voit ici avec un jeune poussin...

 

 

11 cormoran et poussin 96... et ici avec un poussin plus âgé...

 

 

12 cormoran 33... voici un portrait de notre Cormoran huppé qui justifie son appellation... mais cette huppe il ne l'exhibe pas en permanence, même en saison de reproduction comme vous pouvez le voir sur les photos précédentes.

 

 

13 Pétrel fulmar 65C'est le bec encore qui caractérise cette autre espèce : le Pétrel fulmar...

 

 

14 Pétrel fulmar(couple) 58... un bec que l'on voit ici en action...

 

 

15 Pétrel fulmar(tête) 57... et que voici vu en gros plan... avec ses "narines en tube"... grâce auxquelles il a un odorat exceptionnel... et qui lui servent aussi à projeter sur les intrus un jet d'une huile particulièrement malodorante !

 

 16 guillemots 111Voici des Guillemots de Troïl... et on voit au premier plan un oeuf : il est posé presque directement sur le rocher mais sa forme caractéristique (plus pointu à un bout) fait qu'il tourne sur lui-même... et ne tombe pas s'il est bousculé...

 

 

17 guillemot et poussin 72... ainsi le poussin (un seul par couple) peut éclore... il va grandir bien défendu par les parents... puis se jettera à l'eau avant même de savoir voler... nourri et protégé alors par le père pendant plusieurs semaines !

 

 

18 Pingouin 57Le Pingouin torda est de la même famille que le Guillemot de Troïl... et son poussin aura le même comportement (accompagné cependant par les deux parents... et non pas par le père tout seul)...

 

 

19 Pingouin 48(tête)... c'est (encore ici) le bec (comme vous le montre ce gros plan) qui fait la différence entre les deux espèces d'alcidés ci-dessus (les Guillemots et les Pingouins).        

Repost 0
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 01:57

Le chateau du Guildo, nous le connaissions de jour (voir la sortie  "Estuaire de l'Arguenon" du 26 août 2007, qui figure toujours sur le blog)... mais la nuit c'est autre chose ! Chouettes, chauves-souris et amphibiens s'y donnent rendez-vous... et nous avions un guide des plus compétents pour nous en parler !

 

 

RedimensionnerDSCN2191

Quand les premiers participants arrivent (aux environs de 21 h.) comme on voit ici sur le parking du château du Guildo, il fait encore jour...

 

 

RedimensionnerDSCN2196

... et lorsque le groupe se dirige vers les ruines du château... la nuit n'est pas encore totalement tombée...

 

 

RedimensionnerDSCN2199 ... la vue sur l'estuaire de l'Arguenon en direction de Notre Dame du Guildo est magnifique ! 

 

 

 

RedimensionnerDSCN2204

Mais voyez que quand nous arrivons à l'entrée du chateau (là où un panneau fournit des explications sur les lieux avant que l'on franchise l'ancien pont-levis)... la nuit est tombée.

 

 

RedimensionnerDSCN2207

Notre guide (Yannick BELLANGER de la "Maison Pêche et Nature" à Jugon les Lacs) continue cependant ses explications : on le voit ici nous recommander quelques livres... 

 

 

RedimensionnerDSCN2208

...après nous avoir abondamment parlé des chouettes... voyez que ce sont les chauves-souris dont il nous entretient ici.

 

 

RedimensionnerDSCN2209

Nous sommes dans l'enceinte même du chateau... et voyez aussi que l'attention est soutenue !

 

 

RedimensionnerDSCN2211

Nous sommes maintenant descendus vers le "théatre de verdure"...A l'aide d'appareils (dont je n'ai pas retenu le nom !) on rend audible les cris des chiroptères...cependant que quelques chouettes se manifestent aussi (fort discrètement toutefois !)

 

 

RedimensionnerDSCN2213

La troisième partie de la soirée se passe en contrebas du chateau, au niveau des douves , là où des mares d'eau ont été aménagées...

 

 

RedimensionnerDSCN2218

Dans ces mares de nombreux amphibiens sont faciles à repérer à la lumière des torches...

 

 

RedimensionnerDSCN2224

Tout le monde en a plein la vue...

 

 

RedimensionnerDSCN2225

tellement le nombre de larves (il y a aussi des adultes) ainsi que leur diversité... sont importants.

 

  Je n'ai pour l'instant que mes propres photos prises au cours de la soirée à vous présenter mais (comme je l'ai fait pour les libellules ou les oiseaux en baie de St-Brieuc... les articles sont toujours sur le blog...) je vais demander aux spécialistes s'ils n'ont pas quelques photos de chouettes, de chauve-souris... ou encore d'amphibiens... à me confier pour que chacun puisse voir (ou revoir) la faune que nous avons cotoyée au cours de cette sortie nocturne.

A bientôt donc !  

 

Je commence par les chauves-souris

Voici à quoi ressemblent les 4 espèces de chauves-souris que l'on trouve au chateau du Guildo. Les photos et les renseignements sur chaque espèce m'ont été fournies par Thomas DUBOS du G.M.B. (Groupe Mammalogique Breton) que Vivarmor remercie. 

 

 

 Pipistrelle commune - St Nicolas du Pelem - T-Dubos - 04 07

 La Pipistrelle commune est une espèce très courante de toute petite taille. Elle est opportuniste et fréquemment présente dans les habitations. C'est elle que l'on trouve par exemple derrière les volets (quand ceux-ci ne sont pas ouverts très souvent).

 

 

Oreillard roux 1 - Ruellou St Nicolas du Pelem - T Dubos - L'Oreillard roux est aussi une espèce assez commune qui doit son nom à ses grandes oreilles bien visibles ici sur la photo.

 

 

Murin de Natterer - Pont de ChasseLoup - St-Fiacre - T Dubo Le Murin de Natterer est une espèce forestière de petite taille dont il existe une colonie aux environs du chateau du Guildo. Ses capacités acoustiques très développées lui permettent de détecter ses proies même au milieu des feuillages

    

 

Ré-exposition de Barbastelle 2 - Château du Guildo - T D

La photo de cette Barbastelle d'Europe a réellement été prise par Thomas DUBOS au chateau du Guildo. C'est une espèce arboricole mais qui (comme on le voit ici) se réfugie aussi dans les cavités et les coins sombres des espaces bâtis. On la reconnaît à ses grandes oreilles carrées se rejoignant au-dessus des yeux.

 

Thomas DUBOS travaille pour le Groupe Mammalogique Breton au 10 boulevard Sévigné. Voilà pourquoi j'ai pu le rencontrer facilement. Ses remarquables compétences dans la connaissance des chauves-souris n'ont d'égales que sa gentillesse et son dévouement... Merci Thomas !

 

 

Les chouettes : nous les avons seulement entendues

 

 

Hulotte(mulot)

La Chouette hulotte d'abord : c'est celle qui hulule (hou-hou).

 

 

Effraie(atterrisage)

La Chouette effraie : la dame blanche, celle qui aime les greniers, les clochers.

 

 

Pour terminer : voici les batraciens (ou amphibiens)

 

Les photos qui suivent sont de Yannick BELLANGER, notre guide pour cette sortie. Merci Yannick !

 

 

yannick bellanger crapaud commun

Vous l'avez reconnu sans doute... c'est notre Crapaud commun : à la période de reproduction il quitte le jardin, recherche une compagne, se dirige vers la mare la plus proche...

 

 

yannick bellanger triton palme

Le Triton palmé : nous l'avons vu lui aussi au Guildo...

 

 

yannick bellanger larve salamandre

... ainsi que cette larve de salamandre...

 

 

yannick bellanger larve salamandre albinos

Il arrive qu'elle soit albinos et avec des branchies bien visibles comme ici.

 

 

Copie de P1000258 Libido exacerbée ? Effet des pollutions avec perturbation des équilibres hormonaux ? Rassurez vous ce n'est pas au cours de la sortie que cette photo a été prise (et elle n'est donc pas de Yannick contrairement aux précédentes) : les 2 espèces étaient bien présentes lors de la sortie mais séparément !

 

Repost 0
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 22:48
Le samedi 13 mars 2010, avec Jérémy et aussi avec des guides locaux très qualifiés, Vivarmor Nature invitait ses adhérents et de façon plus large toutes les personnes intéressées à une découverte de la vie sur le site très particulier des landes de Kério. Ce sont surtout les amphibiens qui étaient au programme mais pas seulement...
Cinquante cinq personnes participaient à cette sortie et elles n'ont pas été décues !


RedimensionnerDSCN1481Un paysage plutôt plat... en fait, une vaste cuvette mal draînée...voit arriver (le temps d'un après-midi) toute une troupe de naturalistes. Le temps n'est pas très ensoleillé mais pas de pluie heureusement car...


RedimensionnerDSCN1485... de l'eau, ce n'est pas ce qui manque sur le site... réputé pour ses nombreuses mares...


RedimensionnerDSCN1487...aussi Jérémy ne perd pas une minute pour prélever...


RedimensionnerDSCN1493... et pour présenter à un public fort intéressé...


RedimensionnerDSCN1495... ses premières découvertes : des larves fraîchement écloses.


RedimensionnerDSCN1499
Voyez que tout le monde est sous le charme...


RedimensionnerDSCN1502...et fait corps avec le guide... pour ne rien perdre des explications...


RedimensionnerDSCN1504 ... tellement détaillées que certains se demandent s'ils vont bien tout retenir... cependant que d'autres comptent manifestement sur leur appareil photo pour enregistrer le plus de détails possible ! 


RedimensionnerDSCN1510Les arrêts (comme les plans d'eau) sont nombreux... aussi par moment la troupe s'étire...


RedimensionnerDSCN1522... jusqu'au prochain regroupement où Christophe GROSSET nous explique comment il repertorie les reptiles présents en installant en plusieurs endroits des "plaques de chauffe" (visibles ici et là) où lézards, orvets, couleuvre, vipère...viennent se réfugier pour profiter d'un peu de chaleur...


RedimensionnerDSCN1515...au cours de ce second arrêt, Jérémy présente sa dernière capture : une mignonne petite grenouille (en expliquant comment on distingue grenouille agile et grenouille rousse d'après la longueur des pattes postérieures). 


RedimensionnerDSCN1528Cependant c'est Jean-Yves GUILLOUëT en charge du site pour la communauté de communes Lanvollon-Plouha qui nous a fourni, tout au long de la sortie, le plus de renseignements sur l'histoire...


RedimensionnerDSCN1582A... aussi bien que sur l'entretien du site... sur les études menées (en partenariat avec Vivarmor)... et sur les projets à venir.


RedimensionnerDSCN1526
Ici nous sommes dans une "zone d'étrepage"... ce qui permet à une grande variété de plantes (des plantes carnivores par exemple) de se développer. Une couche d'argile en provenance (par altération) de la roche locale (une amphibolite) rend le sol imperméable.


RedimensionnerDSCN1535Tiens ! pour ce troisième arrêt, voici un lézard !



RedimensionnerDSCN1540... un (L)amour de petit lézard !


RedimensionnerDSCN1548Pas de doute : le public est constamment tenu en haleine...


RedimensionnerDSCN1549... et le guide est intarrissable !


RedimensionnerDSCN1542...avec parfois un animal... à observer (et à photographier)... dans chaque main !


RedimensionnerDSCN1550Il n'y a pas d'âge pour s'instruire (surtout quand Papa vous met à la bonne hauteur pour tout voir) !


RedimensionnerDSCN1557... pas d'âge non plus pour s'exercer à la recherche... ou encore au métier de photographe !


RedimensionnerDSCN1572Voyez aussi que à Kerrio, il vaut mieux venir en bottes !


RedimensionnerDSCN1577...si l'on veut tout voir...car si les milieux sont variés... la présence de mares d'eau est quasi permanente.


RedimensionnerDSCN1584Il y a quand même une possibilité  pour ceux qui ne sont pas bottés : grimper sur les restes de talus (que les ancêtres ont construits et entretenus ... ce que leurs descendants n'ont pas continuer à faire manifestement) !


RedimensionnerDSCN1613Les meilleurs moments ayant une fin... voici le retour aux voitures...


RedimensionnerDSCN1616...avec, pour terminer, une petite brochure d'information distribuée à chacun.


RedimensionnerDSCN1612Je termine par ce panneau qui permettra aux participants de se reconnaître... et donnera, j'espère, à tous l'envie d'y venir (ou d'y revenir) !...

Anne FERRON, Alain LAMOUR et Simone COSSON m'ont envoyé des photos. j'en mets ici quelques unes en complément des miennes.


Redimensionnerkeriogrenouillerousse13mars2010D'abord ce superbe gros plan (signé Anne FERRON) sur la grenouille rousse...


Redimensionnerkeriosalamandremain13mars2010Une larve de salamandre (?). On me dit qu'il s'agit en fait d'un Triton palmé, reconnaissable au filament présent au bout de la queue (merci Anne Fleur !)


RedimensionnerIMG 6549Une ponte comme ceci qui forme une masse... c'est une ponte de grenouille ! (les crapauds ayant des pontes en chapelet)... Les petits points noirs vous l'avez deviné : ce sont les futurs têtards. 


RedimensionnerIMG 6537Gros plan (signé Alain LAMOUR) sur le lézard vivipare dans son milieu !


RedimensionnerIMG 6510Des planorbes (?) collées à l'envers d'une feuille morte.


salamandre 15Mars2010 KerioSuperbe gros plan sur une larve de salamandre (c'est signé Simone COSSON) !


sanglier 15Mars2010 KerioIci c'est l'empreinte d'une patte de sanglier... de telles traces d'animaux sont très nombreuses surtout quand le niveau de l'eau dans les mares commence à baisser.


Prochaine sortie : le vendredi 9 avril (sortie nocturne autour du chateau du Guildo). Attention : on vient de me signaler que le nombre de participants sera limité à 25. Il faut donc s'inscrire en téléphonant (le matin de préférence) au 02 96 33 10 57

Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 22:02
Le samedi 20 février 2010, comme indiqué sur le nouveau programme annuel de Vivarmor Nature, nous avions rendez-vous au "Centre Forêt Bocage" de La Chapelle Neuve, pour une sortie hivernale en forêt de Beffou. Trente personnes étaient au rendez-vous :


RedimensionnerDSCN1163Voici l'arrivée au "Centre Forêt Bocage" de La Chapelle Neuve.


RedimensionnerDSCN1162Après avoir garé les voitures, nous arrivons à l'entrée du Centre...


RedimensionnerDSCN1169... où Ronan TASSEL notre guide nous accueille.


RedimensionnerDSCN1173Le point de départ de l'excursion sera un peu plus loin... et nous arrivons finalement en voiture sur cette aire de parking après avoir franchi environ 7 kilomètres dans une région vallonnée où le bocage est bien conservé.


RedimensionnerDSCN1177Notre charmant guide nous retrace l'histoire de cette forêt qu'il va nous faire découvrir...


RedimensionnerDSCN1180... il nous entraîne ensuite sur un parcours au relief bien marqué comme on voit ici (en nous montrant au passage de nombreux ifs qui ont toujours existé dans la forêt du Beffou mais que, autrefois, on avait tendance à éliminer à cause de leur toxicité pour les nombreux chevaux qui travaillaient sur les lieux).


RedimensionnerDSCN1182Par endroit, ce sont les résineux qui dominent... et ceux-ci (contrairement aux ifs) sont d'introduction assez récente...


RedimensionnerDSCN1183... nous examinons ici la souche de l'un des premiers pins plantés : il avait environ 100 ans quand il a été coupé... et nous en observons ici les stries de croissance (qui sont de belle taille !).


RedimensionnerDSCN1184Sous les résineux il fait sombre en permanence et presque rien ne pousse...


RedimensionnerDSCN1192Mais là où la lumière pénètre une chose saute aux yeux : le développement considérable des mousses ; elles sont tellement abondantes (et sur tout le tour des troncs) que des fougères peuvent en profiter pour s'intaller à plusieurs mètres de hauteur ! Voyez qu'ici nous avons du lierre en plus...


RedimensionnerDSCN1196Cela indique une forêt bien arrosée en permanence... ce que nous vérifions un peu plus loin !... Daniel est tout fier d'avoir pu traverser grâce à ses bottes, cependant que le reste de la troupe cherche un passage plus étroit un peu en aval...


RedimensionnerDSCN1197... mais voyez que même ici le passage est laborieux...


RedimensionnerDSCN1199... voire "catastrophique" pour certain(e)s...


RedimensionnerDSCN1201... qui ont eu du mal à contrôler leur centre de gravité ! Heureusement sans autre conséquence qu'un bain de pied (et même un peu plus !) mais rien de cassé... ouf !


RedimensionnerDSCN1207Aussi nous pouvons continuer...


RedimensionnerDSCN1209... avec parfois une petite pausse... pourquoi pas ?


RedimensionnerDSCN1213L'humidité est omniprésente... et les mousses s'en donnent à coeur joie...


RedimensionnerDSCN1215... envahissant parfois l'arbre entier !


RedimensionnerDSCN1225 Voilà d'ailleurs que le ciel (qui jusqu'à présent nous avait été favorable... avec même de nombreux rayons de soleil...) se met lui aussi à nous convaincre que nous sommes dans la forêt la plus humide de tout l'ouest (la plus élevée aussi en altitude nous a dit notre guide).


RedimensionnerDSCN1229Ce qui n'empêche pas la balade et les explications de continuer...


RedimensionnerDSCN1233Avez-vous déjà vu un champignon comme celui ci qui couvre d'une couche gélatineuse cette branche morte ?


RedimensionnerDSCN1242... ou encore des fourmilières de cette taille!... (et il n'y en avait pas qu'une !)


RedimensionnerDSCN1251et puis des mousses... toujours des mousses qui pendent de partout !


RedimensionnerDSCN1255Heureusement notre guide ne perd pas le nord et nous ramène à nos voitures (après trois heures environ de randonnée... avec découvertes nombreuses et variées... et des fortes émotions parfois... qui font que l'on a plaisir à retrouver son véhicule de co-voiturage !)

J'ajoute 5 photos parmi celles que vient de m'envoyer Anne FERRON et qui complètent les miennes :

beffouchampi20fev10Pour la cueillette des champignons (qui sont abondants paraît-il...) notez bien les jours autorisés !


beffoucharbon20fev2010Ce que montre ici Ronan, c'est du charbon de bois : nous sommes en effet sur l'emplacement d'un ancien site (un endroit de forme arrondie de quatre à cinq mètres de diamètre) ôù autrefois les charbonniers exerçaient leur métier.


beffouconerongeecureuil20fev2010Ici c'est le travail de l'écureuil qui est évoqué...


beffoubouserenard20fev2010... cependant que notre guide à plusieurs reprises nous parle des nombreux animaux  qui vivent dans la forêt (voici par exemple une crotte de renard dont l'aspect et la couleur varient avec les saisons en fonction de la nourriture consommée).


beffougroupe20fev2010Quand je vous disais que c'était humide !... Heureusement les voitures ne sont plus très loin : le parcours (long de 3 à 4 kilomètres d'après notre guide) se termine en haut de ce chemin !

Prochains rendez-vous :
- le samedi 27 février : stage d'initiation à la Maison du Patrimoine de Locarn (il faut s'inscrire !)
- le samedi 6 mars : A.G. de Vivarmor Nature à Trégueux
- le samedi 13 mars vous aurez le choix entre un stage d'initiation à Belle Isle en Terre (avec inscription là aussi) et une sortie à Pléguien (ouverte à tous) pour l'observation des amphibiens 




Repost 0