Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 17:10

Le vendredi 4 mars une soirée concernant les batraciens et animée par Jérémy ALLAIN avait lieu à La Motte (en salle pour la première partie et sur le terrain pour terniner). En voici quelques photos.

Je remercie Michel LALOI qui a pris les photos à l'extérieur (ce que je ne pouvais faire à cause de mes problèmes de dos.)
Il est environ 20 h.30 et la vaste salle mise à notre disposition par la municipalité de La Motte se remplit.

Il est environ 20 h.30 et la vaste salle mise à notre disposition par la municipalité de La Motte se remplit.

Jérémy passe en revue tous les batraciens de la région...

Jérémy passe en revue tous les batraciens de la région...

... non seulement rainettes, grenouilles et crapauds...

... non seulement rainettes, grenouilles et crapauds...

... mais aussi tritons, salamandres etc...

... mais aussi tritons, salamandres etc...

... en précisant pour chaque espèce (comme on voit ici) certains détails caractéristiques.

... en précisant pour chaque espèce (comme on voit ici) certains détails caractéristiques.

Il a été question aussi de la mortalité sur les routes... ce qui a permis d'expliquer pourquoi la commune  interdit de nuit la circulation sur certains axes traversant la forêt de Loudéac.

Il a été question aussi de la mortalité sur les routes... ce qui a permis d'expliquer pourquoi la commune interdit de nuit la circulation sur certains axes traversant la forêt de Loudéac.

Ensuite Jérémy répond aux questions...

Ensuite Jérémy répond aux questions...

... et elles sont nombreuses, venant aussi bien des enfants que des adultes...

... et elles sont nombreuses, venant aussi bien des enfants que des adultes...

... ce qui montre bien l'intérêt pour ces animaux...

... ce qui montre bien l'intérêt pour ces animaux...

... qui ne laissent personne indifférent.

... qui ne laissent personne indifférent.

Quand le public quitte la salle, la soirée n'est pas finie cependant.

Quand le public quitte la salle, la soirée n'est pas finie cependant.

Après avoir mis les bottes ainsi que bonnets et capuches... tout le monde se retrouve  à l'étang de La Motte...

Après avoir mis les bottes ainsi que bonnets et capuches... tout le monde se retrouve à l'étang de La Motte...

... au contact cette fois des animaux en chair et en os...

... au contact cette fois des animaux en chair et en os...

... comme on voit ici.

... comme on voit ici.

Cependant (comme déjà vu à Jugon les Lacs par exemple) il y a aussi cette espèce envahissante...

Cependant (comme déjà vu à Jugon les Lacs par exemple) il y a aussi cette espèce envahissante...

... qu'est l'écrevisse de Louisiane : un crustacé très prolifique et vorace aux dépends parfois des oeufs et larves de nos chers amphibiens.

... qu'est l'écrevisse de Louisiane : un crustacé très prolifique et vorace aux dépends parfois des oeufs et larves de nos chers amphibiens.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2016
commenter cet article
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 16:20

Le vendredi 29 février avait lieu à Hillion une soirée consacrée aux "Mammifères sauvages de Bretagne". Le public y était nombreux.

C'est le G.M.B. (Groupe Mammalogique Breton) qui proposait ce sujet.

C'est le G.M.B. (Groupe Mammalogique Breton) qui proposait ce sujet.

On voit ici le public arriver...

On voit ici le public arriver...

... et remplir peu à peu la salle de projection de l'Espace Palante à Hillion.

... et remplir peu à peu la salle de projection de l'Espace Palante à Hillion.

A partir de 20h.30, la salle est pratiquement pleine.

A partir de 20h.30, la salle est pratiquement pleine.

C'est la Maison de la Baie, en la personne de...

C'est la Maison de la Baie, en la personne de...

... Bruno CHRETIEN qui introduisait le sujet...

... Bruno CHRETIEN qui introduisait le sujet...

... et c'est Thomas DUBOS...

... et c'est Thomas DUBOS...

... qui en assurait la présentation.

... qui en assurait la présentation.

En introduction : une présentation du G.M.B.

En introduction : une présentation du G.M.B.

Ensuite un aperçu sur l'ensemble des mammifères...

Ensuite un aperçu sur l'ensemble des mammifères...

... et l'importance de leur présence en Bretagne.

... et l'importance de leur présence en Bretagne.

Thomas va ensuite présenter en détail une vingtaine de ces mammifères présents chez nous... avec pour chacune un aperçu général...

Thomas va ensuite présenter en détail une vingtaine de ces mammifères présents chez nous... avec pour chacune un aperçu général...

... mais aussi de nombreuses photos.

... mais aussi de nombreuses photos.

Pour terminer par des indications de terrain... comme ici les indices de présence.

Pour terminer par des indications de terrain... comme ici les indices de présence.

Pour certaines espèces comme ici la Loutre...

Pour certaines espèces comme ici la Loutre...

... on voit une évolution très nette de l'espèce  depuis son classement en espèce protégée.

... on voit une évolution très nette de l'espèce depuis son classement en espèce protégée.

On passe ensuite aux différentes mesures de protection susceptibles d'être mises en place...

On passe ensuite aux différentes mesures de protection susceptibles d'être mises en place...

... après étude aussi précise que possible pour chacune des espèces.

... après étude aussi précise que possible pour chacune des espèces.

Différentes mesure de protection sont évoquées... comme ici des passages en dessous ou en dessus des voies de circulation.

Différentes mesure de protection sont évoquées... comme ici des passages en dessous ou en dessus des voies de circulation.

Cette photo montre ce que chacun peut faire chez lui...

Cette photo montre ce que chacun peut faire chez lui...

... avec l'aide éventuelle du G.M.B.

... avec l'aide éventuelle du G.M.B.

Voyez que la salle est toute ouïe !

Voyez que la salle est toute ouïe !

Cependant tout a une fin... et vers 22h.30 on voit ici la salle se vider.

Cependant tout a une fin... et vers 22h.30 on voit ici la salle se vider.

Quelques uns des participants restent cependant pour se renseigner... notamment sur le livre "Mammifères de Bretagne" que l'on voit au premier plan.

Quelques uns des participants restent cependant pour se renseigner... notamment sur le livre "Mammifères de Bretagne" que l'on voit au premier plan.

C'est autour de Thomas DUBOS (et de sa famille) que les derniers restent discuter.

C'est autour de Thomas DUBOS (et de sa famille) que les derniers restent discuter.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2016
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 16:10

Vu l'état de ma colonne vertébrale (qui s'est encore aggravé la semaine dernière...) je n'ai pu participer à cette première sortie de 2016.

Aussi je remercie Anick LE BLEVENNEC, Louis LE NORMAND et Michel LALOI qui m'ont envoyé leurs photos...

Voici ce que l'on voit en arrivant...

Voici ce que l'on voit en arrivant...

... dans la "rue du Sillon de Talbert".

... dans la "rue du Sillon de Talbert".

C'est le GEOCA qui organisait cette sortie... et ici c'est Julien HOURON qui accueille les participants à leur arrivée.

C'est le GEOCA qui organisait cette sortie... et ici c'est Julien HOURON qui accueille les participants à leur arrivée.

Nous sommes à l'intérieur de la "Maison du Sillon"...

Nous sommes à l'intérieur de la "Maison du Sillon"...

Il y avait 32 participants d'après le comptage de Michel LALOI.

Il y avait 32 participants d'après le comptage de Michel LALOI.

Voyez que le matériel est prêt pour les observations ornitho...

Voyez que le matériel est prêt pour les observations ornitho...

... aussi les participants ne tardent pas à sortir.

... aussi les participants ne tardent pas à sortir.

Des panneaux renseignent le visiteur à l'entrée du Sillon...

Des panneaux renseignent le visiteur à l'entrée du Sillon...

... d'où la vue s'étend vers les îlots au large.

... d'où la vue s'étend vers les îlots au large.

Je montre maintenant des photos du groupe sur le Sillon (sans en garantir le bon ordre !)

Je montre maintenant des photos du groupe sur le Sillon (sans en garantir le bon ordre !)

Bien encadré...

Bien encadré...

... bien équipé...

... bien équipé...

... le groupe progresse en découvrant sans cesse de nouveaux horizons...

... le groupe progresse en découvrant sans cesse de nouveaux horizons...

... aussi variés les uns que les autres.

... aussi variés les uns que les autres.

Les arrêts apparemment sont nombreux...

Les arrêts apparemment sont nombreux...

... et l'intérêt ne faiblit pas !

... et l'intérêt ne faiblit pas !

Mais n'oublions pas les oiseaux... voilà ça vient...

Mais n'oublions pas les oiseaux... voilà ça vient...

... d'abord avec présentation de documents...

... d'abord avec présentation de documents...

... ensuite avec longues vue.

... ensuite avec longues vue.

Nos photographes n'étant pas spécialement équipés...

Nos photographes n'étant pas spécialement équipés...

.. pour prendre les oiseaux de près...

.. pour prendre les oiseaux de près...

...je vous montre d'abord des photos comme celles-ci...

...je vous montre d'abord des photos comme celles-ci...

... où l'on voit des oiseaux en vol...

... où l'on voit des oiseaux en vol...

...d'autres posés... mais toujours de loin.

...d'autres posés... mais toujours de loin.

Voyez le groupe toujours en observation...

Voyez le groupe toujours en observation...

...vers de nouveau horizons.

...vers de nouveau horizons.

Par chance quelques gros plans sont possibles.

Par chance quelques gros plans sont possibles.

Mais voilà que le temps se gâte...

Mais voilà que le temps se gâte...

... vent et pluie glaciale...

... vent et pluie glaciale...

...obligent le groupe à revenir dare-dare...

...obligent le groupe à revenir dare-dare...

...vers la "Maison du Sillon"...

...vers la "Maison du Sillon"...

... pour s'y mettre à l'abri... et écouter les dernières explications de Julien.

... pour s'y mettre à l'abri... et écouter les dernières explications de Julien.

Dehors en effet cela ne s'arrange pas.

Dehors en effet cela ne s'arrange pas.

Je termine par trois photos...

Je termine par trois photos...

... qui ne concerne pas les oiseaux...

... qui ne concerne pas les oiseaux...

...mais montrent du goémon...laissé ici pour qu'il se déssèche...ou du moins qu'il perde son eau salée.

...mais montrent du goémon...laissé ici pour qu'il se déssèche...ou du moins qu'il perde son eau salée.

Je vous engage à aller voir pour compléter cet article le compte-rendu d'une précédente sortie effectuée le 3 octobre 2011 (avec un meilleur temps que samedi dernier !...) et où il est question un peu des oiseaux mais aussi de botanique et de géologie.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2016
commenter cet article
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 17:40

Pour la dernière sortie de l'année, il y avait foule le samedi 5 décembre à Belle Isle en Terre : plus de 50 personnes (54 exactement). Avec David notre guide, nous avons examiné deux sites sur le terrain avant de visiter l'aquarium. Le premier site représentait une frayère et le second était à l'emplacement de l'ancien barrage de Kernansqilliec (maintenant détruit).

Je remercie Monique KUBIAK, Micel LALOI et Guillaume LESAGE pour leurs photos que je joins aux miennes.

Le rendez-vous était (à 14h.30) sur le parking du château de Belle Isle où l'on voit ici les participants arriver...

Le rendez-vous était (à 14h.30) sur le parking du château de Belle Isle où l'on voit ici les participants arriver...

...les places étaient limitées... heureusement nous n'y sommes pas restés longtemps.

...les places étaient limitées... heureusement nous n'y sommes pas restés longtemps.

C'est en effet sur ce site de Kernansquillec que nous nous sommes ensuite retrouvés (après regroupement pour réduire le nombre des voitures).

C'est en effet sur ce site de Kernansquillec que nous nous sommes ensuite retrouvés (après regroupement pour réduire le nombre des voitures).

Sur ce parking nous avons pu consulter de nombreux panneaux explicatifs...

Sur ce parking nous avons pu consulter de nombreux panneaux explicatifs...

... en attendant notre guide qui est maintenant arrivé.

... en attendant notre guide qui est maintenant arrivé.

Il nous donne ici une première série d'informations...

Il nous donne ici une première série d'informations...

... sur la biologie du Saumon...

... sur la biologie du Saumon...

... avec distribution d'un petit dépliant sur le sujet...

... avec distribution d'un petit dépliant sur le sujet...

... observation en gros plan de l'animal...

... observation en gros plan de l'animal...

... et de ses écailles... qui apportent beaucoup d'informations sur son âge, sa croissance etc...

... et de ses écailles... qui apportent beaucoup d'informations sur son âge, sa croissance etc...

Maintenant nous descendons...

Maintenant nous descendons...

... vers le vallée en contrebas...

... vers le vallée en contrebas...

... où nous nous voici arrivés.

... où nous nous voici arrivés.

C'est de ce pont surplombant la rivière...

C'est de ce pont surplombant la rivière...

... que nous examinons un site de frayère... et avons droit à des nouvelles explications.

... que nous examinons un site de frayère... et avons droit à des nouvelles explications.

Dans le lit de la rivière que l'on voit ici...

Dans le lit de la rivière que l'on voit ici...

... et que nous surplombons... David a vu récemment des saumons frayer.

... et que nous surplombons... David a vu récemment des saumons frayer.

A proximité et plus faciles à photographier que les saumons... voici deux chevaux intrigués par ce flot de visiteurs...

A proximité et plus faciles à photographier que les saumons... voici deux chevaux intrigués par ce flot de visiteurs...

Ici c'est Guillaume qui s'approche de deux ânes eux aussi attirés par notre groupe.

Ici c'est Guillaume qui s'approche de deux ânes eux aussi attirés par notre groupe.

Nous faisons en effet un arrêt ici...

Nous faisons en effet un arrêt ici...

... pour examiner ce petit affluent...

... pour examiner ce petit affluent...

... et en apprendre encore un peu plus.

... et en apprendre encore un peu plus.

Ensuite il faut remonter vers le point de départ...

Ensuite il faut remonter vers le point de départ...

... ce que chacun fait à son rythme bien sûr... mais voyez que ce n'est pas la bonne volonté qui manque

... ce que chacun fait à son rythme bien sûr... mais voyez que ce n'est pas la bonne volonté qui manque

Ainsi près de ce panneau à proximité de parking...

Ainsi près de ce panneau à proximité de parking...

... voici le groupe à nouveau rassemblé et attentif aux explications fournies.

... voici le groupe à nouveau rassemblé et attentif aux explications fournies.

Puis nous descendons vers l'ancien barrage...

Puis nous descendons vers l'ancien barrage...

... et voyez que si le saumon est un sujet passionnant... certains s'intéressent cependant...

... et voyez que si le saumon est un sujet passionnant... certains s'intéressent cependant...

... momentanément à d'autres sujets !

... momentanément à d'autres sujets !

Mais c'est quand même un peu plus loin la rivière et ses habitants qui mobilise le plus grand nombre comme on voit ici.

Mais c'est quand même un peu plus loin la rivière et ses habitants qui mobilise le plus grand nombre comme on voit ici.

Il y en a même qui, pour mieux voir et entendre, n'hésitent pas à chevaucher ces gros blocs de pierres locales (de la granodiorite de Bégard me dit Moniqiue KUBIAK)...

Il y en a même qui, pour mieux voir et entendre, n'hésitent pas à chevaucher ces gros blocs de pierres locales (de la granodiorite de Bégard me dit Moniqiue KUBIAK)...

... alors je regarde de près cette roche pour m'apercevoir que les gros cristaux qu'elle renferme sont (pour la plupart) quelque chose d'assez rare : des mâcles de Baveno.

... alors je regarde de près cette roche pour m'apercevoir que les gros cristaux qu'elle renferme sont (pour la plupart) quelque chose d'assez rare : des mâcles de Baveno.

Voici cette mâcle vue en gros plan avec ses angles à 90°...

Voici cette mâcle vue en gros plan avec ses angles à 90°...

... contrairement à la mâcle de Carlsbad (la plus répandue... et présente elle aussi dans la granodiorite de Bégard ) qui a une forme plus allongée et des "pointes" à ses extrémités.

... contrairement à la mâcle de Carlsbad (la plus répandue... et présente elle aussi dans la granodiorite de Bégard ) qui a une forme plus allongée et des "pointes" à ses extrémités.

Mais revenons à l'essentiel...

Mais revenons à l'essentiel...

... que sont ici la rivière et ce qui reste de l'ancien barrage.

... que sont ici la rivière et ce qui reste de l'ancien barrage.

Pour ce qui est de la rivière on voit ici une succession de petites cascades aménagées pour une remontée facile des poissons.

Pour ce qui est de la rivière on voit ici une succession de petites cascades aménagées pour une remontée facile des poissons.

On voit ici une des anciennes turbines à l'abri sous ce qui reste du barrage...

On voit ici une des anciennes turbines à l'abri sous ce qui reste du barrage...

... la voici vue de près.

... la voici vue de près.

Du barrage voici ce qui reste à l'extrémité où nous nous trouvons... il s'étendait jusqu'à la cabane que l'on voit sur l'autre rive.

Du barrage voici ce qui reste à l'extrémité où nous nous trouvons... il s'étendait jusqu'à la cabane que l'on voit sur l'autre rive.

Voici la vue que l'on a depuis cette cabane précisément. A la place du barrage il y a maintenant ce pont que l'on voit au milieu de la photo.

Voici la vue que l'on a depuis cette cabane précisément. A la place du barrage il y a maintenant ce pont que l'on voit au milieu de la photo.

Du côté où nous sommes arrivés, il y a ces restes de constructions anciennes.

Du côté où nous sommes arrivés, il y a ces restes de constructions anciennes.

Un panneau explicatif (déjà vu sur le parking) retrace l'historique du ré-aménagement des lieux...

Un panneau explicatif (déjà vu sur le parking) retrace l'historique du ré-aménagement des lieux...

... voyez qu'il intéresse petits et grands !

... voyez qu'il intéresse petits et grands !

Si beaucoup de "pionniers" sont venus tout de suite voir le barrage, l'essentiel du groupe resté autour de David pour tout savoir sur le saumon...

Si beaucoup de "pionniers" sont venus tout de suite voir le barrage, l'essentiel du groupe resté autour de David pour tout savoir sur le saumon...

... va peu à peu arriver à ce qui reste du barrage hydro-électrique...

... va peu à peu arriver à ce qui reste du barrage hydro-électrique...

... comme le montre cette photo.

... comme le montre cette photo.

On voit ici depuis le milieu du pont ces derniers arrivants sur le sommet de ce qui reste de l'ancien barrage.

On voit ici depuis le milieu du pont ces derniers arrivants sur le sommet de ce qui reste de l'ancien barrage.

Pendant ce temps les premiers arrivés ont eu le temps d'aller voir sur l'autre versant ce troupeau (à droite en bas) sous la surveillance du propriétaire (à gauche au centre)...

Pendant ce temps les premiers arrivés ont eu le temps d'aller voir sur l'autre versant ce troupeau (à droite en bas) sous la surveillance du propriétaire (à gauche au centre)...

... voyez qu'il s'agit d'un élevage assez original (des Alpagas si je ne me trompe)...

... voyez qu'il s'agit d'un élevage assez original (des Alpagas si je ne me trompe)...

... des animaux que nous avions déjà vus lors de la sortie avec Geoffrey STEVENS autour du château de Tonquédec

... des animaux que nous avions déjà vus lors de la sortie avec Geoffrey STEVENS autour du château de Tonquédec

Cela met fin à notre visite... nous n'avons pas remonté la vallée pour découvrir ce qui est indiqué sur ce panneau...

Cela met fin à notre visite... nous n'avons pas remonté la vallée pour découvrir ce qui est indiqué sur ce panneau...

... mais sommes revenus au château pour la dernière partie de notre sortie : la visite de l'aquarium et de ses annexes.

... mais sommes revenus au château pour la dernière partie de notre sortie : la visite de l'aquarium et de ses annexes.

Ici il y a beaucoup à voir...

Ici il y a beaucoup à voir...

... et voyez que notre guide ne ménage pas ses explications.

... et voyez que notre guide ne ménage pas ses explications.

Cet aquarium nous l'avons déjà visité en 2012... aussi je ne vous en montre qu'un nombre limité de photos...

Cet aquarium nous l'avons déjà visité en 2012... aussi je ne vous en montre qu'un nombre limité de photos...

...les plus surprenantes...

...les plus surprenantes...

... en effet sur le blog en 2012 j'en fait un tour complet avec de multiples photos.

... en effet sur le blog en 2012 j'en fait un tour complet avec de multiples photos.

Je m'arrête un peu sur deux choses originales vues cette année : d'abord ce documentaire...

Je m'arrête un peu sur deux choses originales vues cette année : d'abord ce documentaire...

... de quelques minutes où l'on voit les saumons remonter le Léguer.

... de quelques minutes où l'on voit les saumons remonter le Léguer.

Ensuite cette remarquable vidéo sur la loutre...

Ensuite cette remarquable vidéo sur la loutre...

... où l'animal nous a été montré (en France comme à l'étranger) dans tous ses modes de vie (nourriture, reproduction...)

... où l'animal nous a été montré (en France comme à l'étranger) dans tous ses modes de vie (nourriture, reproduction...)

... voyez que ceux qui ne sont pas restés devant les aquariums sont tout ouïe devant ce document sur la loutre !

... voyez que ceux qui ne sont pas restés devant les aquariums sont tout ouïe devant ce document sur la loutre !

C'est la cinquième fois que Vivarmor effectue une sortie à Belle Isle en Terre.

Les 4 premières sorties sont :

- en 1991: une balade autour du plan d'eau avant la démolition du barrage

- en 1999 : une sortie plutôt centrée su Loc-Envel et les environs

- en 2005 : visite de la vallée restaurée et du barrage démoli

- en 2012 : une première sortie avec Eau et Rivières de Bretagne et qui est sur le blog

Pour voir la sortie 2012 : allez sur le blog puis cliquez sur "Sorties 2012"

Pour les 3 premières sorties voici quelques "photos souvenirs" :

Sortie "Saumon" à Belle Isle en Terre avec le Centre Régional d'Initiation à la Rivière
Voici le plan d'eau avant démolition du barrage.

Voici le plan d'eau avant démolition du barrage.

Voici le barrage lui-même.

Voici le barrage lui-même.

Sortie "Saumon" à Belle Isle en Terre avec le Centre Régional d'Initiation à la Rivière
Nous partons bien de Belle Isle...

Nous partons bien de Belle Isle...

... comme vous le montrent ces images.

... comme vous le montrent ces images.

Mais c'est pour gagner rapidement Loc-Envel...

Mais c'est pour gagner rapidement Loc-Envel...

... et terminer par une visite du vieux château...

... et terminer par une visite du vieux château...

... dont on pouvait alors visiter l'intérieur.

... dont on pouvait alors visiter l'intérieur.

De la sortie du 22 mai 2005 voici une douzaine de photos :

Comme cette année c'est vers Kernansquillec que nous envisageons de nous diriger...

Comme cette année c'est vers Kernansquillec que nous envisageons de nous diriger...

... mais nous y allons à pied en suivant la vallée qui où la végétation repart (après destruction du barrage).

... mais nous y allons à pied en suivant la vallée qui où la végétation repart (après destruction du barrage).

Au cours de notre balade nous faisons différentes observations...

Au cours de notre balade nous faisons différentes observations...

... l'escargot de Quimper d'abord...

... l'escargot de Quimper d'abord...

... différents insectes...

... différents insectes...

... quelques plantes remarquables aussi.

... quelques plantes remarquables aussi.

Nous voici arrivés au barrage... l'endroit n'a pas beaucoup changé...il y a juste maintenant le panneau en plus.

Nous voici arrivés au barrage... l'endroit n'a pas beaucoup changé...il y a juste maintenant le panneau en plus.

A l'époque il y avait eu du vandalisme à l'encontre de plusieurs panneaux en céramique comme celui-ci.

A l'époque il y avait eu du vandalisme à l'encontre de plusieurs panneaux en céramique comme celui-ci.

Nous faisons ici un arrêt dans la barque de l'autre côté de la vallée...

Nous faisons ici un arrêt dans la barque de l'autre côté de la vallée...

... d'où a été prise cette vue qui montre que pratiquement rien n'a changé depuis 10 ans.

... d'où a été prise cette vue qui montre que pratiquement rien n'a changé depuis 10 ans.

Pour terminer, nous passons devant ces constructions en ruine...

Pour terminer, nous passons devant ces constructions en ruine...

... en rapport je pense avec l'ancienne imprimerie.

... en rapport je pense avec l'ancienne imprimerie.

Pour voir l'ensemble des photos de la sortie 2012 (comme indiqué plus haut), remontez en haut et cliquez sur "sorties 2012". La sortie à Belle Isle (qui comme cette année était en décembre) est le premier article qui va apparaître !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 21:06

Nous étions une quarantaine. Le temps a été agréable. Pilotés par Jérémy ALLAiN et Patrice MARQUIS, nous avons examiné des paysages grandioses, des formations géologiques particulières, une faune marine variée et des espèces botaniques caractéristiques des milieux dunaires du secteur (sans oublier chenilles et papillons).

Je remercie pour leurs photos Michel LALOI et Guillaume LESAGE

Il est à peine 14h.30 et les participants arrivent... pas de problème de place : le parking est vaste !

Il est à peine 14h.30 et les participants arrivent... pas de problème de place : le parking est vaste !

Jérémy et Patrice accueillent tout le monde...

Jérémy et Patrice accueillent tout le monde...

... au total une quarantaine de personnes.

... au total une quarantaine de personnes.

Après quelques explications générales sur l'ensemble du secteur...

Après quelques explications générales sur l'ensemble du secteur...

... le groupe se dirige...

... le groupe se dirige...

... vers le bord de mer...

... vers le bord de mer...

... où on le voit arriver maintenant.

... où on le voit arriver maintenant.

Les premières explications concernent les formations géologiques sur lesquelles nous marchons :  grès de Fréhel, formations dunaires...

Les premières explications concernent les formations géologiques sur lesquelles nous marchons : grès de Fréhel, formations dunaires...

... nous sommes en effet à la base de la série des grès ordoviciens de Fréhel... bien différents de ceux d'Erquy... et dont on voit bien sur cette photo le pendage des couches.

... nous sommes en effet à la base de la série des grès ordoviciens de Fréhel... bien différents de ceux d'Erquy... et dont on voit bien sur cette photo le pendage des couches.

Ce sont ces mêmes grès qui forment l'ilôt St-Michel que l'on voit au loin.

Ce sont ces mêmes grès qui forment l'ilôt St-Michel que l'on voit au loin.

C'est vers cet ilôt que le groupe se dirige maintenant...

C'est vers cet ilôt que le groupe se dirige maintenant...

... laissant derrière lui les formations géologiques dont je viens de parler.

... laissant derrière lui les formations géologiques dont je viens de parler.

Nous faisons quelques arrêts sur cette vaste plage...

Nous faisons quelques arrêts sur cette vaste plage...

... avant d'arriver sur les premiers rochers... voyez que St-Michel est encore loin !

... avant d'arriver sur les premiers rochers... voyez que St-Michel est encore loin !

C'est maintenant Jérémy principalement qui fait les commentaires.

C'est maintenant Jérémy principalement qui fait les commentaires.

Nous sommes en effet arrivés sur une zone rocheuse...

Nous sommes en effet arrivés sur une zone rocheuse...

aux environs de laquelle les coquillages sont abondants... certains comme ces Crépiduies venant du large...

aux environs de laquelle les coquillages sont abondants... certains comme ces Crépiduies venant du large...

Pour chaque espèce rencontrée, commentaires et réponses aux questions sont fournis...

Pour chaque espèce rencontrée, commentaires et réponses aux questions sont fournis...

... avec comparaison parfois de différentes espèces.

... avec comparaison parfois de différentes espèces.

Chacun recherche et se renseigne.

Chacun recherche et se renseigne.

Aussi les arrêts sont fréquents...

Aussi les arrêts sont fréquents...

... et les explications nombreuses.

... et les explications nombreuses.

Nous nous approchons certes de l'îlot St-Michel mais il est encore loin...

Nous nous approchons certes de l'îlot St-Michel mais il est encore loin...

... et il y'a tant de choses à voir que les arrêts sont toujours nombreux.

... et il y'a tant de choses à voir que les arrêts sont toujours nombreux.

Tantôt le groupe progresse...

Tantôt le groupe progresse...

... tantôt il s'arrête à nouveau pour explications...

... tantôt il s'arrête à nouveau pour explications...

... sur de nouvelles découvertes.

... sur de nouvelles découvertes.

Ici par exemple ce sont des fils plastique entremêlés (restes de lignes de pêche avec hameçons) qui forment cette boule entremêlés avec des algues qu'examine Jean-Pierre VILBONNET au premier plan

Ici par exemple ce sont des fils plastique entremêlés (restes de lignes de pêche avec hameçons) qui forment cette boule entremêlés avec des algues qu'examine Jean-Pierre VILBONNET au premier plan

Le groupe atteint maintenant l'îlot...

Le groupe atteint maintenant l'îlot...

... ou plutôt le cordon de galets qui s'étend à partir de celui-ci vers la côte.

... ou plutôt le cordon de galets qui s'étend à partir de celui-ci vers la côte.

Du sommet de ce cordon nous jetons un coup d'oeil sur l'autre face...

Du sommet de ce cordon nous jetons un coup d'oeil sur l'autre face...

... pour aperçevoir notamment les oiseaux (dont des Bernaches cravant) qui s'alimentent sur les mares d'eau voisines.

... pour aperçevoir notamment les oiseaux (dont des Bernaches cravant) qui s'alimentent sur les mares d'eau voisines.

Nos deux "animateurs en chef" s'en donnent à coeur joie...

Nos deux "animateurs en chef" s'en donnent à coeur joie...

... et parmi le public il y en a même qui (en  plus des photos...) prennent des notes !

... et parmi le public il y en a même qui (en plus des photos...) prennent des notes !

Puis la progression reprend vers l'ouest...avec parfois étirement...

Puis la progression reprend vers l'ouest...avec parfois étirement...

... parfois regroupement.

... parfois regroupement.

St-Michel est toujours là en toile de fond... mais cette fois nous nous en éloignons...

St-Michel est toujours là en toile de fond... mais cette fois nous nous en éloignons...

... pour revenir vers la côte.

... pour revenir vers la côte.

Jérémy fait ici un dernier arrêt pour parler des vers Arénicoles présents en grande quantité dans le sable

Jérémy fait ici un dernier arrêt pour parler des vers Arénicoles présents en grande quantité dans le sable

Nous voici sur les dunes où il y a aussi beaucoup à voir (notamment à l'arrière plan des terriers de Blaireaux).

Nous voici sur les dunes où il y a aussi beaucoup à voir (notamment à l'arrière plan des terriers de Blaireaux).

C'est donc en milieu dunaire que le groupe progresse maintenant...

C'est donc en milieu dunaire que le groupe progresse maintenant...

... et voyez que même en novembre il y a encore des plantes en fleurs.

... et voyez que même en novembre il y a encore des plantes en fleurs.

Aussi les photographes sont-ils en action...

Aussi les photographes sont-ils en action...

... pour tirer le portrait de ce Géranium sanguin que je peux donc vous montrer en gros plan.

... pour tirer le portrait de ce Géranium sanguin que je peux donc vous montrer en gros plan.

Voyez que les terriers de Blaireaux sont visibles en plusieurs endroits.

Voyez que les terriers de Blaireaux sont visibles en plusieurs endroits.

Ici aussi nous avons droit à des explications détaillées...

Ici aussi nous avons droit à des explications détaillées...

... au fur et à mesure de notre progression sur ces dunes.

... au fur et à mesure de notre progression sur ces dunes.

Ici c'est Alain COSSON qui nous parle des papillons...

Ici c'est Alain COSSON qui nous parle des papillons...

... il y a d'abord ces nids de Chenilles processionnaires...

... il y a d'abord ces nids de Chenilles processionnaires...

... nouvellement arrivées chez nous et qui font leurs nids dans les pins...

... nouvellement arrivées chez nous et qui font leurs nids dans les pins...

... mais il y a d'autres espèces de papillons vivant sur les plantes de la dune...

... mais il y a d'autres espèces de papillons vivant sur les plantes de la dune...

... comme celui-ci dont Alain nous montre...

... comme celui-ci dont Alain nous montre...

...la chenille (dont je n'ai pas retenu le nom)...

...la chenille (dont je n'ai pas retenu le nom)...

... ce n'est pourtant pas faute d'explications !

... ce n'est pourtant pas faute d'explications !

Nous revenons maintenant vers le parking où sont garées les voitures...

Nous revenons maintenant vers le parking où sont garées les voitures...

... et après quelques derniers échanges...la sortie est déclarée terminée !

... et après quelques derniers échanges...la sortie est déclarée terminée !

Sur le blog il y a trois articles que vous pouvez aller voir pour compléter celui-ci :

- l'article du 31 mai 2015 sur "Fréhel (oiseaux et orchidées)" qui s'est terminé sur les hauteurs de Rozarmor d'où l'on voit bien la zone sur laquelle nous nous sommes déplacés. Pour le voir faire "sorties 2015".

- l'article du 18 mai 2013 sur le cap d'Erquy et les formations géologiques que l'on y rencontre. Pour le voir faire "sorties 2013"

- l'article du 27 octobre 2007 intitulé "Safari du bord de mer aux Hôpitaux". Vous y verrez une sortie dans le même secteur mais différente cependant et donc complémentaire de celle-ci. Pour le voir faites "sorties 2007"

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 21:52

Le samedi 24 octobre 2015, Lionel PICART du GRETIA (Groupe d'Etude des Invertébrés Armoricains) nous a présenté les nombreux insectes aquatiques vivant sur les landes de La Poterie, dans les mares creusées autrefois par les potiers pour prélever l'argile nécessaire à leur activité. Nous étions une trentaine de participants (28 exactement) et avons eu un temps fort agréable.

Je remercie pour leurs photos Alex et Guilhaine CZAJA ainsi que Michel LALOI

Le rendez-vous était sur la place de l'église au bourg de La Poterie...

Le rendez-vous était sur la place de l'église au bourg de La Poterie...

... et c'est là que Lionel PICART accueille les participants.

... et c'est là que Lionel PICART accueille les participants.

Nous nous retrouvons ensuite devant les panneaux à l'entrée du site.

Nous nous retrouvons ensuite devant les panneaux à l'entrée du site.

Notre guide cette fois est équipé...

Notre guide cette fois est équipé...

... et accompagné d'un ami porteur de tout le matériel nécessaire.

... et accompagné d'un ami porteur de tout le matériel nécessaire.

Il nous précise sur ce panneau le trajet que nous allons suivre.

Il nous précise sur ce panneau le trajet que nous allons suivre.

Voici le premier arrêt...

Voici le premier arrêt...

... nous sommes à la Mare à la Cane au bord de laquelle Lionel est descendu avec son épuisette...

... nous sommes à la Mare à la Cane au bord de laquelle Lionel est descendu avec son épuisette...

... pour une première capture d'insectes vivant essentiellement sur les bords du plan d'eau.

... pour une première capture d'insectes vivant essentiellement sur les bords du plan d'eau.

C'est ensuite que l'observation peut commencer.

C'est ensuite que l'observation peut commencer.

Voyez que le public est très demandeur...

Voyez que le public est très demandeur...

...les plus jeunes n'étant pas les moins intéressés.

...les plus jeunes n'étant pas les moins intéressés.

Voici une seconde mare plus petite...

Voici une seconde mare plus petite...

... où le public attend aussi le résultat de la "cueillette".

... où le public attend aussi le résultat de la "cueillette".

Ici aussi il y a beaucoup à voir...

Ici aussi il y a beaucoup à voir...

... mais voici du nouveau : un récipient en  verre où les découvertes peuvent être observées par tous...

... mais voici du nouveau : un récipient en verre où les découvertes peuvent être observées par tous...

... et qui va bientôt passer de mains en mains... après bien sûr toutes les explications nécessaires.

... et qui va bientôt passer de mains en mains... après bien sûr toutes les explications nécessaires.

Voyez que pendant ce temps les environs de la mare font l'objet d'examens minutieux...

Voyez que pendant ce temps les environs de la mare font l'objet d'examens minutieux...

...par des naturalistes chevronnés et soucieux de faire partager leurs découvertes.

...par des naturalistes chevronnés et soucieux de faire partager leurs découvertes.

Lionel, lui, tient à illustrer ses propos par des schémas comparatifs des coléoptères observés (classés par familles sur différents tirages...).

Lionel, lui, tient à illustrer ses propos par des schémas comparatifs des coléoptères observés (classés par familles sur différents tirages...).

Voyez que le public n'en perd pas une miette.

Voyez que le public n'en perd pas une miette.

La mare suivante se reconnaît à son aspect légèrement laiteux...

La mare suivante se reconnaît à son aspect légèrement laiteux...

... ici ce sont des Gyrins que nous allons observer après leur capture que l'on voit ici.

... ici ce sont des Gyrins que nous allons observer après leur capture que l'on voit ici.

Une nouveauté encore ici : les insectes de petite taille et très véloces...

Une nouveauté encore ici : les insectes de petite taille et très véloces...

... sont placés pour observation à la loupe...

... sont placés pour observation à la loupe...

... dans un tube où l'on peut suivre leurs déplacements et observer de près leurs différents appendices.

... dans un tube où l'on peut suivre leurs déplacements et observer de près leurs différents appendices.

Ayant toujours des ennuis en "position debout prolongée"...j'observe la scène assis sur mon "pliant"... appareil photo en mains cependant.

Ayant toujours des ennuis en "position debout prolongée"...j'observe la scène assis sur mon "pliant"... appareil photo en mains cependant.

Le groupe se dirige maintenant vers la mare suivante...

Le groupe se dirige maintenant vers la mare suivante...

... où nous voici arrivés.

... où nous voici arrivés.

Celle-ci se révèlera la plus riche de toutes...

Celle-ci se révèlera la plus riche de toutes...

... mais l'accès étant limité le groupe doit se séparer en deux... au premier plan ceux qui observent, au second plan ceux qui attendent leur tour.

... mais l'accès étant limité le groupe doit se séparer en deux... au premier plan ceux qui observent, au second plan ceux qui attendent leur tour.

Cueillettes et examens se succèdent pour chacun des deux groupes.

Cueillettes et examens se succèdent pour chacun des deux groupes.

Les nombreuses captures sont placées dans le récipient déjà signalé...

Les nombreuses captures sont placées dans le récipient déjà signalé...

... et ainsi visibles par tous avec les explications nécessaires.

... et ainsi visibles par tous avec les explications nécessaires.

Parmi beaucoup d'autres, voici (sorti du récipient... avant d'être remis dans son élément... un des insectes observés.

Parmi beaucoup d'autres, voici (sorti du récipient... avant d'être remis dans son élément... un des insectes observés.

Voici le groupe en route pour la plus grande des mares...

Voici le groupe en route pour la plus grande des mares...

... où nous arrivons maintenant.

... où nous arrivons maintenant.

Comme vous voyez cette dernière mare est vaste mais le niveau de l'eau y est très bas.

Comme vous voyez cette dernière mare est vaste mais le niveau de l'eau y est très bas.

Aussi les prospecteurs sont un peu déçus de ne pas y trouver grand chose.

Aussi les prospecteurs sont un peu déçus de ne pas y trouver grand chose.

Les mares ne sont alimentées que par la pluie... et il n'est pas tombé beaucoup d'eau depuis un bout de temps... d'où le niveau très bas de cette grande mare peu profonde.

Les mares ne sont alimentées que par la pluie... et il n'est pas tombé beaucoup d'eau depuis un bout de temps... d'où le niveau très bas de cette grande mare peu profonde.

Florence GULLY s'étant cependant à son tour lancée dans la recherche...

Florence GULLY s'étant cependant à son tour lancée dans la recherche...

... vient de découvrir ces deux larves de libellules.

... vient de découvrir ces deux larves de libellules.

Finalement il y a quand pas mal de choses à observer ici aussi...

Finalement il y a quand pas mal de choses à observer ici aussi...

... si bien que personne n'est déçu...

... si bien que personne n'est déçu...

... et que chacun quitte fort satisfait... cette dernière mare.

... et que chacun quitte fort satisfait... cette dernière mare.

Certains font même un petit détour vers ce pointement rocheux de gabbro...

Certains font même un petit détour vers ce pointement rocheux de gabbro...

... dont j'explique la mise en place et les caractéristiques.

... dont j'explique la mise en place et les caractéristiques.

C'est donc fort satisfaits que nous revenons au point de départ... en remerciant notre guide.

C'est donc fort satisfaits que nous revenons au point de départ... en remerciant notre guide.

Cela fait plus de 40 ans que notre association s'intéresse à ce site exceptionnel des landes de La Poterie. Sur le blog vous pouvez consulter (en faisant catégorie "La Poterie") en plus de celui-ci, les 3 articles suivants :

-un article général intitulé "Vivarmor et les landes de La Poterie (Lamballe)".

- un article récent : il s'agit d'une sortie nocturne pilotée par Jérémy ALLAIN et consacrée aux amphibiens de La Poterie. C'était le 29 mars 2014.

- un article où il est question de libellules (après Jugon, nous avons découvert au cours de cette sortie de nombreuses espèces de libellules sur les landes de La Poterie)

Pour ceux qui n'ont pas internet, des tirages sont consultables au local de Vivarmor (10, bard Sévigné à St-Brieuc)

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans La Poterie
commenter cet article
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 21:46

Pour la quatorzième fois, au Gouray, cueillette et expo champignons ont eu lieu samedi et dimanche dernier (10 et 11 octobre 2015). Par un temps idéal une cinquantaine de personnes a arpenté les sentiers de Boquen à la recherche d'un maximum d'échantillons à montrer au public le lendemain.

Je vais vous montrer tout cela en images... et ensuite je vous présenterai des champignons pas encore vus sur le blog... Pour voir les articles déjà mis sur le blog, cliquez sur : Catégorie "Champignons".

Comme d'habitude, c'est sur la place centrale du Gouray que les participants se retrouvent...

Comme d'habitude, c'est sur la place centrale du Gouray que les participants se retrouvent...

... mais cette année, il manque nos animateurs habituels Brigitte et Christian CAPOEN.

... mais cette année, il manque nos animateurs habituels Brigitte et Christian CAPOEN.

Cela n'empêche nullement la prospection de démarrer...

Cela n'empêche nullement la prospection de démarrer...

... sur un parcours bien connu...

... sur un parcours bien connu...

... en direction de l'abbaye de Boquen.

... en direction de l'abbaye de Boquen.

Les arrêts sont fréquents...

Les arrêts sont fréquents...

... et voyez que nous ne manquons pas d'experts pour nous fournir toutes les explications sur chaque espèce rencontrée.

... et voyez que nous ne manquons pas d'experts pour nous fournir toutes les explications sur chaque espèce rencontrée.

Comme vous voyez sur ce tronc d'arbres...

Comme vous voyez sur ce tronc d'arbres...

... nous tombons parfois sur de spécimens remarquables.

... nous tombons parfois sur de spécimens remarquables.

Aussi du plus jeune au plus âgé... tout le monde est intéressé.

Aussi du plus jeune au plus âgé... tout le monde est intéressé.

De temps en temps un tronc pour s'asseoir est le bienvenu !

De temps en temps un tronc pour s'asseoir est le bienvenu !

Les paniers certes ne débordent pas... mais se remplissent quand même peu à peu.

Les paniers certes ne débordent pas... mais se remplissent quand même peu à peu.

Nous arrivons maintenant au-dessus de l'abbaye de Boquen...

Nous arrivons maintenant au-dessus de l'abbaye de Boquen...

... près d'un endroit où sont installés des gîtes pour accueillir les participants aux différents rassemblements organisés par la "Communauté du chemin neuf" qui occupe maintenant les lieux.

... près d'un endroit où sont installés des gîtes pour accueillir les participants aux différents rassemblements organisés par la "Communauté du chemin neuf" qui occupe maintenant les lieux.

Nous voici maintenant devant l'église de l'abbaye

Nous voici maintenant devant l'église de l'abbaye

... avec à côté de très vieilles ruines.

... avec à côté de très vieilles ruines.

Nous voici quelques temps après revenus aux voitures...

Nous voici quelques temps après revenus aux voitures...

... puis à la Salle des Fêtes du Gouray...

... puis à la Salle des Fêtes du Gouray...

... pour examiner et classer tous les champignons récoltés.

... pour examiner et classer tous les champignons récoltés.

Le dimanche (surprise !) : des champignons en bois...

Le dimanche (surprise !) : des champignons en bois...

... décorent une partie de l'expo.

... décorent une partie de l'expo.

En voici l'auteur; il s'appelle Cyrille MOREAU.

En voici l'auteur; il s'appelle Cyrille MOREAU.

Comme "saveurs d'automne" en plus des champignons...

Comme "saveurs d'automne" en plus des champignons...

...il y avait ces différents fruits...

...il y avait ces différents fruits...

...et une grande variété de pommes.

...et une grande variété de pommes.

Quant aux champignons, on voit ici Jean Claude MICHEL et Jean Paul BARDOUL occupés à placer les dernières étiquettes... il est temps : (comme vous voyez...) les premiers visiteurs sont là !

Quant aux champignons, on voit ici Jean Claude MICHEL et Jean Paul BARDOUL occupés à placer les dernières étiquettes... il est temps : (comme vous voyez...) les premiers visiteurs sont là !

Associé à l'expo (comme l'an dernier déjà...) voici les "Mielleries du Gouray" (l'endroit s'appelle la "Grange aux abeilles")...

Associé à l'expo (comme l'an dernier déjà...) voici les "Mielleries du Gouray" (l'endroit s'appelle la "Grange aux abeilles")...

... c'est à la fois un musée... montrant ici des instruments déjà anciens d'extraction du miel...

... c'est à la fois un musée... montrant ici des instruments déjà anciens d'extraction du miel...

... et un magasin où des produits locaux variés sont proposés.

... et un magasin où des produits locaux variés sont proposés.

On vous y offre aussi gratuitement différents potages et autres gâteries.

On vous y offre aussi gratuitement différents potages et autres gâteries.

Bref c'est un endroit on ne peut plus accueillant !

Bref c'est un endroit on ne peut plus accueillant !

Comme je vous l'ai indiqué en tête de cet article, je vous montre maintenant des champignons qui ne vous ont pas encore été présentés (en photo avec leur nom...) dans les articles précédents... Cela ne veut pas dire que nous ne les avons encore pas rencontrés... ou qu'ils sont très rares... mais que je n'en avais pas pris de cliché tout simplement !

Voici le Ganoderme aplati (Ganoderma applanatum).

Voici le Ganoderme aplati (Ganoderma applanatum).

Celui-ci est nommé Bolet rude (ou raboteux).

Celui-ci est nommé Bolet rude (ou raboteux).

Voici le Psalliote des forêts (Agaricus silvaticus).

Voici le Psalliote des forêts (Agaricus silvaticus).

Voici (un peu avancé !) la Langue de boeuf (Fistulina hepatica).

Voici (un peu avancé !) la Langue de boeuf (Fistulina hepatica).

La Collybie savonneuse n'est ni toxique... ni très comestible !

La Collybie savonneuse n'est ni toxique... ni très comestible !

Lui c'est le Mycène rose (Mycena rosea) dont il faut se méfier.

Lui c'est le Mycène rose (Mycena rosea) dont il faut se méfier.

Voici le Tricholome rutilant (Tricholomopsis rutilans).

Voici le Tricholome rutilant (Tricholomopsis rutilans).

Le Leucopaxille géant s'appelle Leucopaxillus giganteus (comme cela tout le monde comprend !)

Le Leucopaxille géant s'appelle Leucopaxillus giganteus (comme cela tout le monde comprend !)

Le Xylaire du bois ce sont ces petits points blancs en dissous de l'étiquette.

Le Xylaire du bois ce sont ces petits points blancs en dissous de l'étiquette.

Voici le Lenzite du chêne (Daedalea quercina)

Voici le Lenzite du chêne (Daedalea quercina)

Le Pied bleu est un champignon courant et facile à reconnaître...mais je ne l'avais pas encore montré.

Le Pied bleu est un champignon courant et facile à reconnaître...mais je ne l'avais pas encore montré.

Daldinia concentrica nous l'avons rencontré plusieurs fois au cours de week-ends ou de sorties... eh bien le  voilà avec sa fiche .

Daldinia concentrica nous l'avons rencontré plusieurs fois au cours de week-ends ou de sorties... eh bien le voilà avec sa fiche .

Ce Mycène doit être rare... car il n'a pas de fiche...

Ce Mycène doit être rare... car il n'a pas de fiche...

... pas plus que ce Lycoperdon noircissant... et je m'arrête là !

... pas plus que ce Lycoperdon noircissant... et je m'arrête là !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans champignons
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 20:45

Le samedi 26 septembre, nous avions rendez-vous avec Pierre DANET qui nous a fait connaître le matin les différentes plantes (parfois assez rares) du parc Aquarev et nous a fait découvrir l'après-midi différents secteurs de la forêt de Loudéac.

Une journée bien remplie donc... avec un très beau temps par dessus le marché !

Je remercie Jacques AUMONT et Michel LALOI pour leurs photos qui complètent les miennes.

Nous voici arrivés au lieu de rendez-vous (le parking Ouest d'aquarev)... il est 10h. du matin...

Nous voici arrivés au lieu de rendez-vous (le parking Ouest d'aquarev)... il est 10h. du matin...

... et Pierre Danet nous y attend.

... et Pierre Danet nous y attend.

Il nous explique l'histoire de ce parc relativement récent...

Il nous explique l'histoire de ce parc relativement récent...

... et dont les différents plans d'eau contiennent des plantes souvent rares... bien que présentes (mais seulement en quelques points) sur l'ensemble du Massif Armoricain.

... et dont les différents plans d'eau contiennent des plantes souvent rares... bien que présentes (mais seulement en quelques points) sur l'ensemble du Massif Armoricain.

En voici une première...une "massette" de petite taille...

En voici une première...une "massette" de petite taille...

... alors qu'un peu plus loin (au premier plan à droite de la photo)... se trouve la "massette" courante de plus grande taille (Typha latifolia).

... alors qu'un peu plus loin (au premier plan à droite de la photo)... se trouve la "massette" courante de plus grande taille (Typha latifolia).

Pierre (comme on voit ici) nous a montré un très grand nombre de plantes...ici une Salicaire (Lythrum salicaria)

Pierre (comme on voit ici) nous a montré un très grand nombre de plantes...ici une Salicaire (Lythrum salicaria)

... ici c'est une Véronique qu'il tient en main... je vous demande de m'excuser pour ces deux photos : je les ai bien redressées mais le blog ne veut rien savoir.

... ici c'est une Véronique qu'il tient en main... je vous demande de m'excuser pour ces deux photos : je les ai bien redressées mais le blog ne veut rien savoir.

Comme il existe de très nombreuses mares... les arrêts sont nombreux.

Comme il existe de très nombreuses mares... les arrêts sont nombreux.

Pour chaque plante nous avons des explications détaillées...

Pour chaque plante nous avons des explications détaillées...

... comme vous pouvez voir. avec ce Rubanier (Sparganium erectum).

... comme vous pouvez voir. avec ce Rubanier (Sparganium erectum).

L'attention est soutenue... les questions nombreuses.

L'attention est soutenue... les questions nombreuses.

Les mares que nous explorons à partir de maintenant sont entourées d'une zone boisée que l'on devine à l'arrière plan...

Les mares que nous explorons à partir de maintenant sont entourées d'une zone boisée que l'on devine à l'arrière plan...

... cependant que des équipements permettent de passer d'un site à l'autre.

... cependant que des équipements permettent de passer d'un site à l'autre.

Les deux plantes visibles au premier plan viennent de nous être décrites : à gauche un Gunera à grande feuilles (espèce introduite)... et à droite (couleur brune) la Salicaire déjà vue...le groupe lui progresse...

Les deux plantes visibles au premier plan viennent de nous être décrites : à gauche un Gunera à grande feuilles (espèce introduite)... et à droite (couleur brune) la Salicaire déjà vue...le groupe lui progresse...

Parmi les plantes... voici une chenille... que Jean Paul a placée sur l'Atlas qui la décrit... ainsi que la papillon correspondant visible en haut (sous le doigt de J.Paul).

Parmi les plantes... voici une chenille... que Jean Paul a placée sur l'Atlas qui la décrit... ainsi que la papillon correspondant visible en haut (sous le doigt de J.Paul).

Chacun peut l'examiner...la photographier...à loisir.

Chacun peut l'examiner...la photographier...à loisir.

... il s'agit de la chenille du Sphynx de la vigne (en haut sur la page de gauche).

... il s'agit de la chenille du Sphynx de la vigne (en haut sur la page de gauche).

Les plans d'eau se suivent...

Les plans d'eau se suivent...

... avec près de certains d'entre eux des bancs relax... des poteaux pour faire de la gym... toutes choses que nous n'avons pas eu le temps d'utiliser (mis part quelques essais tout de même) !

... avec près de certains d'entre eux des bancs relax... des poteaux pour faire de la gym... toutes choses que nous n'avons pas eu le temps d'utiliser (mis part quelques essais tout de même) !

A plusieurs reprises nous avons pu également observer ces canards.

A plusieurs reprises nous avons pu également observer ces canards.

Nous voici dans la zone boisée précédemment signalée...

Nous voici dans la zone boisée précédemment signalée...

... avec une grande variété de conifères (à gauche un Epicea commun) aussi bien que de feuillus (un Sorbier des oiseaux à droite).

... avec une grande variété de conifères (à gauche un Epicea commun) aussi bien que de feuillus (un Sorbier des oiseaux à droite).

Voyez au loin cette imposante construction...

Voyez au loin cette imposante construction...

... eh bien nous y sommes maintenant.

... eh bien nous y sommes maintenant.

Les panneaux d'explication sont nombreux sur tout le trajet...

Les panneaux d'explication sont nombreux sur tout le trajet...

... celui-ci donne des explications sur les poissons... et tout à fait à droite sur la faune animale en général...

... celui-ci donne des explications sur les poissons... et tout à fait à droite sur la faune animale en général...

... et celui-ci parle des parcours sportifs... que j'ai déjà signalés plus haut...

... et celui-ci parle des parcours sportifs... que j'ai déjà signalés plus haut...

...ici il s'agit des différentes mares... avec la végétation purement aquatique que l'on peut y voir.

...ici il s'agit des différentes mares... avec la végétation purement aquatique que l'on peut y voir.

D'autres panneaux renseignent sur certains massifs en particulier...

D'autres panneaux renseignent sur certains massifs en particulier...

... comme vous pouvez voir ici.

... comme vous pouvez voir ici.

Beaucoup d'arbres sont également "renseignés".

Beaucoup d'arbres sont également "renseignés".

... comme ces différents pins...

... comme ces différents pins...

... et les arbres en général.

... et les arbres en général.

Nous arrivons ici près du "parking Est"... et il y a toujours beaucoup de plantes à examiner !

Nous arrivons ici près du "parking Est"... et il y a toujours beaucoup de plantes à examiner !

Pour changer nous voici arrivés à une aire de jeux...

Pour changer nous voici arrivés à une aire de jeux...

... où il s'agit de faire circuler de l'eau...et voyez le groupe s'y intéresse !

... où il s'agit de faire circuler de l'eau...et voyez le groupe s'y intéresse !

Nous approchons maintenant du camping.

Nous approchons maintenant du camping.

Etant revenus aux voitures... nous trouvons à proximité...

Etant revenus aux voitures... nous trouvons à proximité...

... des endroits de pique-nique fort agréables... et proches des toilettes que l'on devine à l'artère plan.

... des endroits de pique-nique fort agréables... et proches des toilettes que l'on devine à l'artère plan.

Vers 14 h. nous arrivons à la forêt (à proximité d'un centre équestre et du hameau "Le relais de St-Guillaume") ... dans une zone qui a souffert de l'ouragan de 1987.. comme l'explique ce panneau.

Vers 14 h. nous arrivons à la forêt (à proximité d'un centre équestre et du hameau "Le relais de St-Guillaume") ... dans une zone qui a souffert de l'ouragan de 1987.. comme l'explique ce panneau.

Nous sommes ici en bordure de cette forêt... et près d'un champ de maïs...

Nous sommes ici en bordure de cette forêt... et près d'un champ de maïs...

... où de nombreuses plantes nous sont également présentées : une Linaire sur la photo précédente et ici une Renouée liseron.

... où de nombreuses plantes nous sont également présentées : une Linaire sur la photo précédente et ici une Renouée liseron.

Ce champignon qui attaque un épi de maïs est nommé Charbon (à cause de sa couleur noire sûrement).

Ce champignon qui attaque un épi de maïs est nommé Charbon (à cause de sa couleur noire sûrement).

Des champignons, nous en avons trouvé un grand nombre...

Des champignons, nous en avons trouvé un grand nombre...

... ce qui est rassurant pour les journées "Saveurs d'automne" au Gouray les 10 et 11 octobre prochains.

... ce qui est rassurant pour les journées "Saveurs d'automne" au Gouray les 10 et 11 octobre prochains.

Sur chacun nous avons eu tous les renseignements possibles...

Sur chacun nous avons eu tous les renseignements possibles...

... et les photographes s'en sont donnés à coeur-joie...

... et les photographes s'en sont donnés à coeur-joie...

... pour prendre en photo...

... pour prendre en photo...

... aussi bien les espèces les plus courantes...

... aussi bien les espèces les plus courantes...

... que les plus rares.

... que les plus rares.

La balade continue...

La balade continue...

... avec observation des différents arbres.

... avec observation des différents arbres.

De nombreux cavaliers (comme on voit ici...) et des cyclistes (encore plus nombreux)... nous ont croisés et recroisés.

De nombreux cavaliers (comme on voit ici...) et des cyclistes (encore plus nombreux)... nous ont croisés et recroisés.

Au milieu de la forêt, voici une vaste prairie...

Au milieu de la forêt, voici une vaste prairie...

... et dans ce pré, quelque chose d'intéressant...

... et dans ce pré, quelque chose d'intéressant...

... c'est comme vous voyez un grillon...

... c'est comme vous voyez un grillon...

...à l'aide d'un atlas, nous essayons d'en déterminer l'espèce... c'est un Grillon des champs.

...à l'aide d'un atlas, nous essayons d'en déterminer l'espèce... c'est un Grillon des champs.

Pour bien voir rien de mieux que de mettre en boite...

Pour bien voir rien de mieux que de mettre en boite...

...les deux échantillons récoltés... et remis en liberté bien sûr à l'issue de l'observation.

...les deux échantillons récoltés... et remis en liberté bien sûr à l'issue de l'observation.

Ici c'est une mare que le groupe observe...

Ici c'est une mare que le groupe observe...

... et où deux espèces de sphaignes (entre autres, bien sûr...) ont été découvertes.

... et où deux espèces de sphaignes (entre autres, bien sûr...) ont été découvertes.

Après cela il restait quelques obstacles à franchir...

Après cela il restait quelques obstacles à franchir...

... quelques champignons encore à observer...

... quelques champignons encore à observer...

... comme ce phallus (encore à l'état "d'oeuf")... que notre guide nous montre coupé en deux.

... comme ce phallus (encore à l'état "d'oeuf")... que notre guide nous montre coupé en deux.

En cherchant bien... et en écartant la végétation aux alentours...

En cherchant bien... et en écartant la végétation aux alentours...

... on peut aussi observer et photographier...

... on peut aussi observer et photographier...

...une espèce bien connue que Patrick est tout fier...

...une espèce bien connue que Patrick est tout fier...

...de présenter à deux stades différents.

...de présenter à deux stades différents.

Bref... c'est un groupe souriant et très satisfait qui se sépare vers 17h.30... pour reprendre les voitures... en attendant le prochain rendez-vous "champignons" au Gouray.

Bref... c'est un groupe souriant et très satisfait qui se sépare vers 17h.30... pour reprendre les voitures... en attendant le prochain rendez-vous "champignons" au Gouray.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 17:30

Pour notre 96ème week-end (et notre sixième week-end sur l'île de Groix), nous avons eu de la chance question temps : pas beaucoup de soleil mais pas de pluie non plus.

Nous étions 30 ce qui est très chargé... aussi je remercie Annie et Maryvonne qui ont parfaitement assuré la restauration de tout ce monde (à part les petits déjeuners fournis par le gîte).

Je remercie aussi Michel LALOI et Marie VANOPDENBOSH pour leurs photos qui complètent les miennes.

Ceux qui ont co-voituré à partir de St-Brieuc sont arrivés en avance pour être sûrs de trouver une place de parking...

Ceux qui ont co-voituré à partir de St-Brieuc sont arrivés en avance pour être sûrs de trouver une place de parking...

Nos amis de Cholet sont là aussi... venus directement avec un de leurs copains de fac... ils discutent ici avec Jean Paul (qui lui avait retiré les billets et les distribuait aux participants).

Nos amis de Cholet sont là aussi... venus directement avec un de leurs copains de fac... ils discutent ici avec Jean Paul (qui lui avait retiré les billets et les distribuait aux participants).

Ainsi tout le monde a pu embarquer... même Alain MéVEL qui est arrivé vraiment limite !

Ainsi tout le monde a pu embarquer... même Alain MéVEL qui est arrivé vraiment limite !

Nous quittons donc Lorient en passant devant Port Louis que l'on voit ici...

Nous quittons donc Lorient en passant devant Port Louis que l'on voit ici...

... pour arriver à Port Tudy... et nous diriger vers le distributeur de vélos...

... pour arriver à Port Tudy... et nous diriger vers le distributeur de vélos...

... où chacun essaie un engin à sa taille.

... où chacun essaie un engin à sa taille.

Nous arrivons ensuite au gîte de l'Auberge de Jeunesse...

Nous arrivons ensuite au gîte de l'Auberge de Jeunesse...

... que nous connaissons pour y être déjà venus :

... que nous connaissons pour y être déjà venus :

...logement en dortoir...

...logement en dortoir...

...vaste salle à manger... que l'on  voit ici... avec une cuisine à proximité... un peu étroite cependant la cuisine !

...vaste salle à manger... que l'on voit ici... avec une cuisine à proximité... un peu étroite cependant la cuisine !

Ceux qui n'étaient pas dans le grand dortoir (que je viens de vous montrer)... logeaient dans ces anciens blockhaus artistiquement décorés comme vous voyez.

Ceux qui n'étaient pas dans le grand dortoir (que je viens de vous montrer)... logeaient dans ces anciens blockhaus artistiquement décorés comme vous voyez.

Après dîner, Robin (de la Maison de le Réserve) est venu nous présenter un diaporama sur la gestion des richesses naturelles de Groix.

Après dîner, Robin (de la Maison de le Réserve) est venu nous présenter un diaporama sur la gestion des richesses naturelles de Groix.

Le samedi matin vers 9 h., nous partons vers la pointe des Chats...

Le samedi matin vers 9 h., nous partons vers la pointe des Chats...

... en examinant au passage cette "allée couverte"...

... en examinant au passage cette "allée couverte"...

... et la plage du Treck : une "plage convexe" qui s'est beaucoup déplacée ces dernières années venant des Grands Sables jusqu'ici.

... et la plage du Treck : une "plage convexe" qui s'est beaucoup déplacée ces dernières années venant des Grands Sables jusqu'ici.

A la pointe des Chats nous retrouvons Robin comme convenu.

A la pointe des Chats nous retrouvons Robin comme convenu.

Pendant trois heures, il va nous montrer tout ce que l'on peut voir en allant de la pointe des Chats vers Locmaria.

Pendant trois heures, il va nous montrer tout ce que l'on peut voir en allant de la pointe des Chats vers Locmaria.

Nous voilà sur l'estran formé de micaschistes...

Nous voilà sur l'estran formé de micaschistes...

Robin commence (comme on voit ici) par la bota...

Robin commence (comme on voit ici) par la bota...

...de nombreuses plantes en effet... s'accrochent à un milieu pourtant peu propice.

...de nombreuses plantes en effet... s'accrochent à un milieu pourtant peu propice.

Il y a aussi beaucoup d'oiseaux à observer...

Il y a aussi beaucoup d'oiseaux à observer...

... Michel LALOI vous en montre ici quelques uns.

... Michel LALOI vous en montre ici quelques uns.

Nous examinons maintenant les fameux "Pouce-pieds de Groix"... dont raffolent paraît-il les espagnols !

Nous examinons maintenant les fameux "Pouce-pieds de Groix"... dont raffolent paraît-il les espagnols !

Des traces de vagues de cette taille indiquent des déferlements puissants.

Des traces de vagues de cette taille indiquent des déferlements puissants.

Et la géologie dans tout cela ? Eh bien nous y arrivons avec ces micaschistes vus de près : ils sont riches en quartz intercalé ce qui les rend très résistants.

Et la géologie dans tout cela ? Eh bien nous y arrivons avec ces micaschistes vus de près : ils sont riches en quartz intercalé ce qui les rend très résistants.

Parmi les micaschistes il y a des formations plus sombres vers lesquels se penche notre photographe...

Parmi les micaschistes il y a des formations plus sombres vers lesquels se penche notre photographe...

On les appelle des "schistes bleus" (ou glaucophanites) à cause de l'abondance du glaucophane qui avec l'épidote (en vert) forme l'essentiel de la roche.

On les appelle des "schistes bleus" (ou glaucophanites) à cause de l'abondance du glaucophane qui avec l'épidote (en vert) forme l'essentiel de la roche.

Les grenats aussi y sont abondants par endroits...

Les grenats aussi y sont abondants par endroits...

... leur couleur rouge formant contraste avec le bleu du glaucophane et le vert de l'épidote.

... leur couleur rouge formant contraste avec le bleu du glaucophane et le vert de l'épidote.

Comme ces grenats résistent à bien à l'altération...et qu'ils ont une densité élevée... on les rencontre parfois en abondance dans les sables en haut de plage...

Comme ces grenats résistent à bien à l'altération...et qu'ils ont une densité élevée... on les rencontre parfois en abondance dans les sables en haut de plage...

... où notre guide nous les fait examiner à la loupe. Il nous montre aussi des "sables noirs" à proximité formés eux d'ilménite et de magnétite (cette dernière pouvant être isolée car attirée par un aimant).

... où notre guide nous les fait examiner à la loupe. Il nous montre aussi des "sables noirs" à proximité formés eux d'ilménite et de magnétite (cette dernière pouvant être isolée car attirée par un aimant).

On rencontre aussi des lentilles de "schistes verts" (ou prasinites)... comme ceux sur lesquels Jacqueline a trouvé un reposoir...

On rencontre aussi des lentilles de "schistes verts" (ou prasinites)... comme ceux sur lesquels Jacqueline a trouvé un reposoir...

... et que voici vus de plus près...avec (à gauche et à droite) des "alvéoles d'érosion" : voir plus loin.

... et que voici vus de plus près...avec (à gauche et à droite) des "alvéoles d'érosion" : voir plus loin.

Ces "schistes verts" sont en effet assez tendres...

Ces "schistes verts" sont en effet assez tendres...

... ce qui explique leur forme déchiquetée (avec de nombreuses érosions alvéolaires) en haut de plage

... ce qui explique leur forme déchiquetée (avec de nombreuses érosions alvéolaires) en haut de plage

On les reconnaît (en plus de la couleur) aux cristaux d'albite (parfois très abondants) qu'ils possèdent.

On les reconnaît (en plus de la couleur) aux cristaux d'albite (parfois très abondants) qu'ils possèdent.

Dans les maisons ( de Locmaria notamment) on les rencontre autour des ouvertures des maisons anciennes.

Dans les maisons ( de Locmaria notamment) on les rencontre autour des ouvertures des maisons anciennes.

Dans cette anse (entre Porz Morvil et l'Amer) ce sont des formations rares nommées "éclogites" que nous montre notre guide... en nous expliquant que ces roches se sont formées encore plus profondément que les autres...

Dans cette anse (entre Porz Morvil et l'Amer) ce sont des formations rares nommées "éclogites" que nous montre notre guide... en nous expliquant que ces roches se sont formées encore plus profondément que les autres...

C'est ici aussi que l'on trouve un "minéral fantôme" : ces formes losangiques (parmi les grenats)...

C'est ici aussi que l'on trouve un "minéral fantôme" : ces formes losangiques (parmi les grenats)...

... ont en effet la forme de cristaux de lawsonite...

... ont en effet la forme de cristaux de lawsonite...

...mais ne contiennent plus que des micas (pour l'essentiel) et quelques autres minéraux... la forme seule ayant été conservée.

...mais ne contiennent plus que des micas (pour l'essentiel) et quelques autres minéraux... la forme seule ayant été conservée.

Tout cela est bien sûr expliqué par notre guide...mais aussi par ces panneaux qui décorent les blockhaus allemands...

Tout cela est bien sûr expliqué par notre guide...mais aussi par ces panneaux qui décorent les blockhaus allemands...

... et que chacun peut consulter à sa guise.

... et que chacun peut consulter à sa guise.

Il est maintenant 13 heures... et il faut penser pique-nique !... Voyez que le temps est "on ne peut plus" agréable et les pelouses de la pointe de Chats fort accueillantes.

Il est maintenant 13 heures... et il faut penser pique-nique !... Voyez que le temps est "on ne peut plus" agréable et les pelouses de la pointe de Chats fort accueillantes.

Après ce repas nous voici à Locmaria.

Après ce repas nous voici à Locmaria.

Certains (c'est Marie qui a pris la photo...) visitent l'église locale...

Certains (c'est Marie qui a pris la photo...) visitent l'église locale...

... avec parait-il de beaux vitraux.

... avec parait-il de beaux vitraux.

En allant voir la "Tombe du chef viking" (autrefois enterré ici avec son bateau et beaucoup d'autres choses)... les oiseaux présents ici ont aussi attiré de nombreux regards.

En allant voir la "Tombe du chef viking" (autrefois enterré ici avec son bateau et beaucoup d'autres choses)... les oiseaux présents ici ont aussi attiré de nombreux regards.

C'est vers le "Trou de l'Enfer" que nous avons décidé d'aller ensuite... mais à Groix la signalétique est souvent inexistante ou rudimentaire.

C'est vers le "Trou de l'Enfer" que nous avons décidé d'aller ensuite... mais à Groix la signalétique est souvent inexistante ou rudimentaire.

.. et quand nous arrivons sur le site si le panneau est grand sa propreté est douteuse ce qui incite notre ami Patrick (quel exemple !...) à opérer un petit nettoyage.

.. et quand nous arrivons sur le site si le panneau est grand sa propreté est douteuse ce qui incite notre ami Patrick (quel exemple !...) à opérer un petit nettoyage.

Cela heureusement n'empêche pas d'apprécier le site...

Cela heureusement n'empêche pas d'apprécier le site...

... une faille grandiose... creusée par la mer...

... une faille grandiose... creusée par la mer...

... et que le groupe explore ici (photographié par Michel LALOI qui se trouve de l'autre côté).

... et que le groupe explore ici (photographié par Michel LALOI qui se trouve de l'autre côté).

L'arrêt suivant sera Port St-Nicolas... mais avant d'y descendre, le groupe observe ici une spécialité de l'île :

L'arrêt suivant sera Port St-Nicolas... mais avant d'y descendre, le groupe observe ici une spécialité de l'île :

la Bruyère vagabonde... dont la fleur ressemble à celle de la Callune mais avec des étamines et un pistil qui sortent de la fleur.

la Bruyère vagabonde... dont la fleur ressemble à celle de la Callune mais avec des étamines et un pistil qui sortent de la fleur.

En arrivant à Port St-Nicolas c'erst d'abord cette croix que l'on remarque.

En arrivant à Port St-Nicolas c'erst d'abord cette croix que l'on remarque.

Le port apparaît ensuite avec ses quelques barques de pêcheurs.

Le port apparaît ensuite avec ses quelques barques de pêcheurs.

Le groupe monte ensuite vers le versant ouest...

Le groupe monte ensuite vers le versant ouest...

... pour avoir une vue d'ensemble de ce superbe site...

... pour avoir une vue d'ensemble de ce superbe site...

... que l'on peut contempler debout ou assis !

... que l'on peut contempler debout ou assis !

Un petit groupe (avec le photographe Michel LALOI, ils sont 8) a souhaité aller faire un tour jusqu'au "Camp des Gaulois" cependant que vu l'heure la majorité est rentrée directement au gîte.

Un petit groupe (avec le photographe Michel LALOI, ils sont 8) a souhaité aller faire un tour jusqu'au "Camp des Gaulois" cependant que vu l'heure la majorité est rentrée directement au gîte.

Le dimanche matin, le temps est incertain... il a plu et venté toute la nuit...

Le dimanche matin, le temps est incertain... il a plu et venté toute la nuit...

... cependant nous atteignons sans nous faire mouiller l'extrémité Ouest de l'île : le phare proche de Pen Men

... cependant nous atteignons sans nous faire mouiller l'extrémité Ouest de l'île : le phare proche de Pen Men

Nous laissons ici les vélos...

Nous laissons ici les vélos...

... pour une balade à pied sur ce sommet ouest de l'île...

... pour une balade à pied sur ce sommet ouest de l'île...

... dont les falaises sont impressionnantes...

... dont les falaises sont impressionnantes...

... et où la vue porte très loin.

... et où la vue porte très loin.

Ici nous examinons des restes de pelotes de réjection...

Ici nous examinons des restes de pelotes de réjection...

... il y en a un peu partout...

... il y en a un peu partout...

... avec parfois des restes surprenants comme cette mâchoire de Raie...

... avec parfois des restes surprenants comme cette mâchoire de Raie...

... ou encore ces résidus de plastique... avalés puis (heureusement) rejetés par l'oiseau entortillés autour des restes osseux.

... ou encore ces résidus de plastique... avalés puis (heureusement) rejetés par l'oiseau entortillés autour des restes osseux.

Voilà une partie du groupe arrivée à l'extrémité de la pointe de Pen Men...

Voilà une partie du groupe arrivée à l'extrémité de la pointe de Pen Men...

... là où autrefois il y avait un "éperon barré" (comme à Erquy plus près de chez nous).

... là où autrefois il y avait un "éperon barré" (comme à Erquy plus près de chez nous).

D'ici on voit (nous a t'on dit) le soir le phare des Glénans.

D'ici on voit (nous a t'on dit) le soir le phare des Glénans.

Les micaschistes visibles ici sont plus riches en graphite que ceux de la pointe des chats... d'où les bandes noires que l'on devine parmi les plissements de la roche.

Les micaschistes visibles ici sont plus riches en graphite que ceux de la pointe des chats... d'où les bandes noires que l'on devine parmi les plissements de la roche.

Le groupe se dirige ensuite vers Port Lay... mais regardez bien sur la gauche...

Le groupe se dirige ensuite vers Port Lay... mais regardez bien sur la gauche...

... ce petit oratoire qui montre bien la piété des groisillons... autrefois j'ai assisté à de nombreuses processions du côté de Locmaria.

... ce petit oratoire qui montre bien la piété des groisillons... autrefois j'ai assisté à de nombreuses processions du côté de Locmaria.

Port Lay : nous y voici... devant l'ancienne école de pêcheurs...

Port Lay : nous y voici... devant l'ancienne école de pêcheurs...

... où l'on peut lire cette inscription : "Ecole de pêche et de navigation - Deus Patria Labor- 1903 MPL".

... où l'on peut lire cette inscription : "Ecole de pêche et de navigation - Deus Patria Labor- 1903 MPL".

Le petit port (avant que Port Tudy ne soit créé) était un remarquable abri pour les bateaux de pêche.

Le petit port (avant que Port Tudy ne soit créé) était un remarquable abri pour les bateaux de pêche.

Nous descendons jusqu'en bas...

Nous descendons jusqu'en bas...

... pour voir l'entrée du port.

... pour voir l'entrée du port.

Ensuite nous faisons un petit tour à pied vers l'ouest... c'est dans cette direction que se trouve la réserve d'eau de l'île mais nous ne l'atteindrons pas.

Ensuite nous faisons un petit tour à pied vers l'ouest... c'est dans cette direction que se trouve la réserve d'eau de l'île mais nous ne l'atteindrons pas.

Après avoir observé...

Après avoir observé...

... puis caressé quelques chevaux... nous faisons demi-tour car il est l'heure du pique-nique.

... puis caressé quelques chevaux... nous faisons demi-tour car il est l'heure du pique-nique.

Certains (en revenant dans le village) font quand même un brin de causette avec les habitants du coin...

Certains (en revenant dans le village) font quand même un brin de causette avec les habitants du coin...

... puis tout le monde arrive sur ce site (au-dessus de la colonie de vacance). Voyez à l'arrière plan les deux "totems"...

... puis tout le monde arrive sur ce site (au-dessus de la colonie de vacance). Voyez à l'arrière plan les deux "totems"...

...ils sont arrivés là car régulièrement depuis 15 ans (comme l'indique l'affiche de droite) il y a ici un "Festival International du film insulaire" qui invite des sculpteurs des Philipines et des Iles Marquises.

...ils sont arrivés là car régulièrement depuis 15 ans (comme l'indique l'affiche de droite) il y a ici un "Festival International du film insulaire" qui invite des sculpteurs des Philipines et des Iles Marquises.

Nous avons trouvé là un coin idéal pour le pique-nique du dimanche...

Nous avons trouvé là un coin idéal pour le pique-nique du dimanche...

... bien abrité... avec possibilité de s'asseoir...

... bien abrité... avec possibilité de s'asseoir...

...et sous de grands pins...nous n'avons même pas senti les quelques gouttes d'eau qui tombaient.

...et sous de grands pins...nous n'avons même pas senti les quelques gouttes d'eau qui tombaient.

Il y avait dans le groupe 3 Michel(le), 2 Alain... et 4 Monique qui se sont regroupées ici !

Il y avait dans le groupe 3 Michel(le), 2 Alain... et 4 Monique qui se sont regroupées ici !

Le repas se termine...

Le repas se termine...

... et nous allons reprendre les vélos...

... et nous allons reprendre les vélos...

Mardi : je m'arrête là pour ce soir car le "blog" me fait savoir que je suis arrivé à 100 photos... ce qui est un maximum pour la journée... moi je n'en compte que 94 mais ils doivent compter les ratés... alors à demain pour la suite et fin !
Mercredi : je reprend pour terminer.
Après retour à Port Tudy... et après avoir rendu les vélos... nous visitons le musée de Groix.

Après retour à Port Tudy... et après avoir rendu les vélos... nous visitons le musée de Groix.

Un petit film documentaire sur la pêche d'autrefois nous est présenté...

Un petit film documentaire sur la pêche d'autrefois nous est présenté...

On peut aussi se repérer sur cette vaste carte en relief...

On peut aussi se repérer sur cette vaste carte en relief...

... de l'ensemble de l'île... petit détail : la carte date un peu car la "plage convexe" (bien visible au premier plan) est encore du côté des Grands Sables.

... de l'ensemble de l'île... petit détail : la carte date un peu car la "plage convexe" (bien visible au premier plan) est encore du côté des Grands Sables.

La vie d'autrefois est largement expliquée... avec mobilier ancien...

La vie d'autrefois est largement expliquée... avec mobilier ancien...

... évocation aussi des tout petits... de leur habillement... et de leurs berceaux...

... évocation aussi des tout petits... de leur habillement... et de leurs berceaux...

Les salles sont vastes comme le montre ce cliché pris de l'étage sur le rez de chaussée... c'est une ancienne sardinerie me semble t-il...

Les salles sont vastes comme le montre ce cliché pris de l'étage sur le rez de chaussée... c'est une ancienne sardinerie me semble t-il...

La guerre et l'occupation (qui ont laissé de multiples "bétonnages" un peu partout comme vous avez pu voir...) sont ici expliqués en détail.

La guerre et l'occupation (qui ont laissé de multiples "bétonnages" un peu partout comme vous avez pu voir...) sont ici expliqués en détail.

Il est maintenant près de 16 heures... nous avons récupéré les bagages...et attendons ici...

Il est maintenant près de 16 heures... nous avons récupéré les bagages...et attendons ici...

... l'embarquement du retour sur ce navire de la compagnie "Océane" qui vient d'arriver dans le port.

... l'embarquement du retour sur ce navire de la compagnie "Océane" qui vient d'arriver dans le port.

Ainsi se termine un week-end qui nous a permis d'explorer tous les principaux sites de Groix de l'extrême Est (Pointe des Chats) à l'extrême Ouest (Pen Men). Depuis notre dernier week-end en 2004 des choses ont changé... en ce qui concerne la circulation en vélos par exemple... mais pas seulement... et je ne parle pas des années 1886-1990-1993-1999 (dates de nos précédents séjours que j'ai évoqués en image le samedi soir).

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 15:39

Le vendredi 28 août, une soirée était organisée par le Groupe Mammalogique Breton et Vivarmor Nature invitait ses adhérents à y assister. Les photos étant difficiles à prendre je me suis demandé si j'allais en rendre compte sur le blog. C'est Jacques AUMONT qui en m'envoyant une photo m'a finalement incité à le faire.

Thomas DUBOS se prépare comme vous voyez à intervenir. A ses côtés Georges LE MOEL du Télégramme va lui demander d'aller s'asseoir avec le public...

Thomas DUBOS se prépare comme vous voyez à intervenir. A ses côtés Georges LE MOEL du Télégramme va lui demander d'aller s'asseoir avec le public...

... ce que l'intéressé fait volontiers... d'où cette seconde photo... la salle va continuer à se remplir : lorsque la conférence va commencer (dans quelques minutes) toutes les chaises seront occupées : il y avait près de 30 participants.

... ce que l'intéressé fait volontiers... d'où cette seconde photo... la salle va continuer à se remplir : lorsque la conférence va commencer (dans quelques minutes) toutes les chaises seront occupées : il y avait près de 30 participants.

Voici la photo de Jacques AUMONT qui montre le conférencier en pleine action... toutes les espèces présentes en Bretagne nous ont été présentées (avec audition de leurs cris comme l'indique petit dessin en bas de la photo).  .

Voici la photo de Jacques AUMONT qui montre le conférencier en pleine action... toutes les espèces présentes en Bretagne nous ont été présentées (avec audition de leurs cris comme l'indique petit dessin en bas de la photo). .

Cela se passait à la Maison de quartier de la Ville Bastard que vous voyez ici de l'extérieur.

Cela se passait à la Maison de quartier de la Ville Bastard que vous voyez ici de l'extérieur.

Les participants en sortent maintenant...

Les participants en sortent maintenant...

... pour un petit tour dans le voisinage à l'écoute avec un détecteur à ultra-sons...

... pour un petit tour dans le voisinage à l'écoute avec un détecteur à ultra-sons...

... des Chauves Souris présentes dans la secteur... nous sommes en effet sur le versant d'une vallée annexe du Gouédic.

... des Chauves Souris présentes dans la secteur... nous sommes en effet sur le versant d'une vallée annexe du Gouédic.

Voyez que la qualité des photos laisse à désirer ! Cependant cela rappellera quelques souvenirs aux participants... et donnera à tous je l'espère envie d'en savoir encore plus sur ces animaux mal connus que sont les Chauves Souris.

Je joins les photos de deux chauves souris entendues lors de cette soirée :

D'abord une Pipistrelle photographiée par Ronan Nédélec...

D'abord une Pipistrelle photographiée par Ronan Nédélec...

... puis une Sérotine commune dont la photo est de Thomas Dubos

... puis une Sérotine commune dont la photo est de Thomas Dubos

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article