Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 00:01

Le samedi 25 juin 2016, avait lieu notre 69ème sortie avec Gilles MARJOLET pour examiner trois sites du "linéament quartzeux" qui va de St-Julien à Mousteru...

Certains, n'ayant pas pu y participer, ont demandé à Gilles de refaire cette sortie. C'est ainsi que le mardi 11 juillet 2017 nous avons revu ce linéament qui fait plus des 30 kilomètres de long... et cette fois dans sa totalité en commençant nos observations à St-Julien. 

Je remercie Michel LALOI qui vient de m'envoyer ses photos

Premier arrêt : Les Grinsailles au Nord de St-Julien

C'est dans les environs de St-Julien que nous voici arrivés.

C'est dans les environs de St-Julien que nous voici arrivés.

De gros blocs de quartz plus ou moins béchiques...

De gros blocs de quartz plus ou moins béchiques...

se voient en pleine agglomération.

se voient en pleine agglomération.

Second arrêt : Crimpelet au Sud de Plouvara

Nous faisons le point sur les cartes.

Nous faisons le point sur les cartes.

Gilles nous montre aussi l'endroit sur ce panneau.

Gilles nous montre aussi l'endroit sur ce panneau.

Nous sommes en fait à l'emplacement d'une ancienne carrière sur les bords de laquelle il y a quelques blocs épars.

Nous sommes en fait à l'emplacement d'une ancienne carrière sur les bords de laquelle il y a quelques blocs épars.

Troisième arrêt : l'ancienne carrière de Bois Meur (Lanrodec)

Nous voici arrivés à des endroits déjà vus lors de la première sortie...

Nous voici arrivés à des endroits déjà vus lors de la première sortie...

... ici nous dominons une carrière (ouverte comme la première dans le linéament quartzeux) mais cette fois relativement récente... de grande taille et remplie d'eau.

... ici nous dominons une carrière (ouverte comme la première dans le linéament quartzeux) mais cette fois relativement récente... de grande taille et remplie d'eau.

Quatrième arrêt : Le Bois Meur (Lanrodec)

L'endroit est en plein chantier d'abattage de bois...

L'endroit est en plein chantier d'abattage de bois...

... les engins utilisés pour cela ont creusé de vastes ornières...

... les engins utilisés pour cela ont creusé de vastes ornières...

... où se voient des blocs de quartz de toutes sortes.

... où se voient des blocs de quartz de toutes sortes.

Nous venons de descendre le versant nord du linéament... et maintenant il faut le remonter !

Nous venons de descendre le versant nord du linéament... et maintenant il faut le remonter !

Arrivés en  haut nous entrons (comme lors de la première sortie) dans ce bois...

Arrivés en haut nous entrons (comme lors de la première sortie) dans ce bois...

... où il y a des blocs de quartz avec géodes remplies de quartz cristallisé.

... où il y a des blocs de quartz avec géodes remplies de quartz cristallisé.

L'endroit étant connu... et le blocs déjà cassés...

L'endroit étant connu... et le blocs déjà cassés...

... il ne reste qu'à se servir !

... il ne reste qu'à se servir !

Parfois de l'oxyde de fer colore les cristaux...

Parfois de l'oxyde de fer colore les cristaux...

... mais ce qu'il y a de remarquable ici ce sont ces colorations noires...

... mais ce qu'il y a de remarquable ici ce sont ces colorations noires...

... qui teintent les cristaux de quartz.

... qui teintent les cristaux de quartz.

Gilles vient de découvrir...

Gilles vient de découvrir...

... une importante concentration de ce minéral noir...

... une importante concentration de ce minéral noir...

... dans ce bloc de quartz...

... dans ce bloc de quartz...

... c'est un minéral riche en manganèse et potassium nommé Cryptomélane (voir Chauris-Minéraux de Bretagne p.142).

... c'est un minéral riche en manganèse et potassium nommé Cryptomélane (voir Chauris-Minéraux de Bretagne p.142).

Parfois il est autour des cristaux de quartz... mais parfois on le trouve aussi à l'intérieur des cristaux.

Parfois il est autour des cristaux de quartz... mais parfois on le trouve aussi à l'intérieur des cristaux.

Cinquième et dernier arrêt : Le Bois d'Avaugour (St-Pever)

Nous sommes arrivés à l'endroit où le linéament présente de superbes brèches tectoniques... comme ici où l'on voit bien les blocs d'abord cassés puis ensuite ressoudés par du quartz plus blanc.

Nous sommes arrivés à l'endroit où le linéament présente de superbes brèches tectoniques... comme ici où l'on voit bien les blocs d'abord cassés puis ensuite ressoudés par du quartz plus blanc.

En grimpant encore, on arrive sur ce pointement rocheux...

En grimpant encore, on arrive sur ce pointement rocheux...

... avec de superbes coupes...

... avec de superbes coupes...

... dans une brèche ferrugineuse...

... dans une brèche ferrugineuse...

... déjà observée lors de notre première sortie...

... déjà observée lors de notre première sortie...

... mais que l'on ne se fatigue pas d'observer...

... mais que l'on ne se fatigue pas d'observer...

... d'autant plus qu'il semble y avoir ici aussi par endroit du Cryptomélane.

... d'autant plus qu'il semble y avoir ici aussi par endroit du Cryptomélane.

Un coup d'oeil pour terminer sur cet arbre déraciné...

Un coup d'oeil pour terminer sur cet arbre déraciné...

... qui permet de voir en place le kaolin (avec des petits points brillants de muscovite)... aperçu déjà ça et là parmi le quartz... mais jamais aussi abondamment qu'ici.

... qui permet de voir en place le kaolin (avec des petits points brillants de muscovite)... aperçu déjà ça et là parmi le quartz... mais jamais aussi abondamment qu'ici.

Vous pouvez (en faisant catégorie "Géologie") aller voir la sortie 69 pour plus d'explications.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 10:48

Le samedi 8 juillet, nous avions rendez-vous à 10h.15 sur le "parking randonneurs" de l'Anse de Sordan (commune de St-Aignan), c'est à dire sur le côté morbihannais du lac de Guerlédan.

Je remercie Michel LALOI pour ses photos

Comme pour la sortie à Plémet, c'est Pierre DANET qui nous recevait... et qui nous a guidé tout au long de la journée.

Comme pour la sortie à Plémet, c'est Pierre DANET qui nous recevait... et qui nous a guidé tout au long de la journée.

Nous faisons tout de suite un premier arrêt pour observer cette plante à grandes fleurs blanches...

Nous faisons tout de suite un premier arrêt pour observer cette plante à grandes fleurs blanches...

... c'est le Liseron des bois... une plante récemment introduite dans la région... et qui se répand maintenant un peu partout.

... c'est le Liseron des bois... une plante récemment introduite dans la région... et qui se répand maintenant un peu partout.

Nous grimpons ensuite dans cette zone boisée...

Nous grimpons ensuite dans cette zone boisée...

... où rapidement nous observons...

... où rapidement nous observons...

... la roche locale qui forme (comme on voit ici) d'importants "éboulis de pente".

... la roche locale qui forme (comme on voit ici) d'importants "éboulis de pente".

Nous sommes sur le "Grès Armoricain" (des grès-quartzites en fait) ... c'est à dire des roches siliceuses très dures et cassantes... donnant des sols pauvres et acides...

Nous sommes sur le "Grès Armoricain" (des grès-quartzites en fait) ... c'est à dire des roches siliceuses très dures et cassantes... donnant des sols pauvres et acides...

...il s'agit d'une formation de l'ère primaire (datée de l'Arenig=base de l'Ordovicien-soit environ 480 millions d'années) dont Pierre nous montre l'emplacement sur la carte géologique locale

...il s'agit d'une formation de l'ère primaire (datée de l'Arenig=base de l'Ordovicien-soit environ 480 millions d'années) dont Pierre nous montre l'emplacement sur la carte géologique locale

Les fougères sont abondantes...

Les fougères sont abondantes...

... ici ce sont les deux sortes de feuilles de Blechnum spicant que Pierre nous montre.

... ici ce sont les deux sortes de feuilles de Blechnum spicant que Pierre nous montre.

A côté de Blechnum spicant (ici à gauche)... il y a une autre fougère plus rare.

A côté de Blechnum spicant (ici à gauche)... il y a une autre fougère plus rare.

Ici ce sont des Sphaignes qui sollicitent notre attention.

Ici ce sont des Sphaignes qui sollicitent notre attention.

Ces plantes de tourbière sont bien représentées ici... on en trouve 5 espèces différentes.

Ces plantes de tourbière sont bien représentées ici... on en trouve 5 espèces différentes.

Pierre nous les présente les unes après les autres...

Pierre nous les présente les unes après les autres...

... rassemblant finalement ici les 4 espèces suivantes : de droite à gauche Sphagnum palustre, S. aurilatus, S. subnitens et S. rubellum.

... rassemblant finalement ici les 4 espèces suivantes : de droite à gauche Sphagnum palustre, S. aurilatus, S. subnitens et S. rubellum.

Les mousses sont abondantes comme ces Polystics (Polysticum commune) avec leurs sporogones bien développés.

Les mousses sont abondantes comme ces Polystics (Polysticum commune) avec leurs sporogones bien développés.

Les lichens sont visibles un peu partout comme ces Cladonias...

Les lichens sont visibles un peu partout comme ces Cladonias...

... constitués de l'alliance d'un champignons et d'une algue... ils peuvent se développer sur les supports les plus variés et même sur la roche nue, ce qui en fait des plantes pionnières.

... constitués de l'alliance d'un champignons et d'une algue... ils peuvent se développer sur les supports les plus variés et même sur la roche nue, ce qui en fait des plantes pionnières.

Il y avait aussi bien sûr des plantes à fleurs comme cette Mélampyre des près... une plante semi-parasite (elle doit prélever l'eau et les sels minéraux dont elle a besoin sur les racines d'une autre plante).

Il y avait aussi bien sûr des plantes à fleurs comme cette Mélampyre des près... une plante semi-parasite (elle doit prélever l'eau et les sels minéraux dont elle a besoin sur les racines d'une autre plante).

... et bien d'autres encore...comme cette Epiaire des marais qui intéresse Virginie.

... et bien d'autres encore...comme cette Epiaire des marais qui intéresse Virginie.

Tout cela est examiné en détail comme on voit ici par un groupe fort attentif. Nous étions 25 participants.

Tout cela est examiné en détail comme on voit ici par un groupe fort attentif. Nous étions 25 participants.

Arrivés à  cette fontaine, rencontrée encore un peu plus haut... nous revenons vers le point de départ mais en longeant le lac cette fois.

Arrivés à cette fontaine, rencontrée encore un peu plus haut... nous revenons vers le point de départ mais en longeant le lac cette fois.

Nous voici arrivés à l'anse de Sordan...

Nous voici arrivés à l'anse de Sordan...

... au terme de notre premier circuit.

... au terme de notre premier circuit.

L'anse de Sordan...

L'anse de Sordan...

... abrite un petit port et une plage bien tranquilles... où certains vont revenir pique-niquer.

... abrite un petit port et une plage bien tranquilles... où certains vont revenir pique-niquer.

Cependant c'est dans ce petit bois aux abords du parking que la plupart des pique-niqueurs trouvent place...

Cependant c'est dans ce petit bois aux abords du parking que la plupart des pique-niqueurs trouvent place...

... et c'est là que Alexis LE PRIELLEC vient nous rejoindre avec cidre et jus de pomme dont il nous abreuve généreusement !

... et c'est là que Alexis LE PRIELLEC vient nous rejoindre avec cidre et jus de pomme dont il nous abreuve généreusement !

Après restauration nous repartons pour un second circuit... en direction de Bon Repos cette fois.

Après restauration nous repartons pour un second circuit... en direction de Bon Repos cette fois.

Nous prenons rapidement de la hauteur...

Nous prenons rapidement de la hauteur...

... avec ici aussi de nombreux arrêts.

... avec ici aussi de nombreux arrêts.

A plusieurs reprises nous rencontrons des Russules.

A plusieurs reprises nous rencontrons des Russules.

Pour nous récompenser de notre grimpette, une fois arrivés en  haut...

Pour nous récompenser de notre grimpette, une fois arrivés en haut...

... nous avons de superbes vues sur le lac.

... nous avons de superbes vues sur le lac.

En redescendant, nous remarquons ces troncs de bouleaux bizarres...

En redescendant, nous remarquons ces troncs de bouleaux bizarres...

... ainsi que cet if bien chétif...

... ainsi que cet if bien chétif...

... avec de nombreuses galles sur ses feuilles.

... avec de nombreuses galles sur ses feuilles.

Nous revenons en longeant les bords du lac.

Nous revenons en longeant les bords du lac.

En bordure du sentier, j'aperçois cet hyménoptère... il est mort... aussi je le ramasse et demande à J. Paul s'il le connaît... finalement il a été déterminé comme étant un mâle de Cimbex femoratus (une rareté paraît-il).

En bordure du sentier, j'aperçois cet hyménoptère... il est mort... aussi je le ramasse et demande à J. Paul s'il le connaît... finalement il a été déterminé comme étant un mâle de Cimbex femoratus (une rareté paraît-il).

Un dernier verre... dans la réserve laissée par Alexis... et voici terminée notre huitième sortie de l'année 2017

Un dernier verre... dans la réserve laissée par Alexis... et voici terminée notre huitième sortie de l'année 2017

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2017
commenter cet article
29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 21:18

En novembre 2016, notre sortie 70, consacrée à l'étude du Briovérien de Binic avait été écourtée par la marée montante. Nous avons donc décidé d'effectuer une seconde sortie pour voir ce que nous avions raté. Aussi le mardi 27 juin 2017,nous avons remis cela en commençant cette fois par l'extrémité ouest de la série.

C'est donc sur le parking de la plage du moulin ( entre Etables et St-Quay) que nous nous sommes donné rendez-vous.

C'est donc sur le parking de la plage du moulin ( entre Etables et St-Quay) que nous nous sommes donné rendez-vous.

Nous partons d'abord en direction de St-Quay pour voir le contact avec le massif dioritique... c'est ce que nous montre ici Gilles MARJOLET.

Nous partons d'abord en direction de St-Quay pour voir le contact avec le massif dioritique... c'est ce que nous montre ici Gilles MARJOLET.

Mais le massif de diorite envoyant plusieurs apophyses dans la série briovérienne, après un premier contact (qui est maintenant à l'arrière du groupe), nous continuons l'exploration.

Mais le massif de diorite envoyant plusieurs apophyses dans la série briovérienne, après un premier contact (qui est maintenant à l'arrière du groupe), nous continuons l'exploration.

Nous voici arrivés sur la seconde apophyse du massif de diorite-gabbro de St-Quay ...

Nous voici arrivés sur la seconde apophyse du massif de diorite-gabbro de St-Quay ...

... sur laquelle l'altération en boules (de toutes dimensions) se voit bien.

... sur laquelle l'altération en boules (de toutes dimensions) se voit bien.

Franchissant cette seconde masse de diorite...

Franchissant cette seconde masse de diorite...

... nous voici en présence à nouveau des sédiments briovériens de plus en plus déformés et métamorphisés.

... nous voici en présence à nouveau des sédiments briovériens de plus en plus déformés et métamorphisés.

Nous sommes sur des cornéennes dont les déformations sont parfois surprenantes.

Nous sommes sur des cornéennes dont les déformations sont parfois surprenantes.

Ce que nous montre ici Yannick LE DUIGOU n'a rien à voir avec le briovérien : c'est un bloc de béton dont le seul intérêt est d'être superbement coloré... cette photo aussi pour montrer que nous avons atteint le fin du Briovérien à l'Ouest et que nous allons revenir vers la partie Est.

Ce que nous montre ici Yannick LE DUIGOU n'a rien à voir avec le briovérien : c'est un bloc de béton dont le seul intérêt est d'être superbement coloré... cette photo aussi pour montrer que nous avons atteint le fin du Briovérien à l'Ouest et que nous allons revenir vers la partie Est.

Voici les premières formations visibles à l'Est de la plage du Moulin...

Voici les premières formations visibles à l'Est de la plage du Moulin...

... avec leurs "nodules silico-carbonatés" repérables à leur forme et à leur couleur claire.

... avec leurs "nodules silico-carbonatés" repérables à leur forme et à leur couleur claire.

Gilles MARJOLET y repère aussi de la cordiérite.

Gilles MARJOLET y repère aussi de la cordiérite.

Comme on voit ici sur le rocher à droite de la photo, il y a aussi des filonnets de quartz...

Comme on voit ici sur le rocher à droite de la photo, il y a aussi des filonnets de quartz...

... dont les déformations (par "boudinage") indiquent un étirement de la roche encaissante.

... dont les déformations (par "boudinage") indiquent un étirement de la roche encaissante.

Cet étirement est d'autant plus surprenant que d'autres filons non loin de là indiquent un raccourcissement... les déformations se sont donc répétées à plusieurs reprises.

Cet étirement est d'autant plus surprenant que d'autres filons non loin de là indiquent un raccourcissement... les déformations se sont donc répétées à plusieurs reprises.

C'est tout cela qui nous est montré et expliqué par notre guide... avant que, prenant de la hauteur...

C'est tout cela qui nous est montré et expliqué par notre guide... avant que, prenant de la hauteur...

... nous allions voir cela d'en haut sur le sentier qui va de la plage du Moulin à la Chapelle (là où s'est terminée notre précédente sortie).

... nous allions voir cela d'en haut sur le sentier qui va de la plage du Moulin à la Chapelle (là où s'est terminée notre précédente sortie).

D'ici les plissements se voient bien car cette fois (contrairement à 2016) la marée s'y prête.

D'ici les plissements se voient bien car cette fois (contrairement à 2016) la marée s'y prête.

Notre guide peut donc nous expliquer tout cela...

Notre guide peut donc nous expliquer tout cela...

... nous faisant même remarquer qu'il pourrait y avoir entre les deux masses rocheuses la trace (en V) d'une ancienne "pêcherie".

... nous faisant même remarquer qu'il pourrait y avoir entre les deux masses rocheuses la trace (en V) d'une ancienne "pêcherie".

Nous voici maintenant arrivés à l'Ouest du port de Binic...

Nous voici maintenant arrivés à l'Ouest du port de Binic...

... où nous observons d'abord des tufs (dépôts de cendres volcaniques)...

... où nous observons d'abord des tufs (dépôts de cendres volcaniques)...

... eux aussi plus ou moins déformés.

... eux aussi plus ou moins déformés.

Plus loin, ce sont des niveaux conglomératiques (riches en oxydes de fer)...

Plus loin, ce sont des niveaux conglomératiques (riches en oxydes de fer)...

... que nous observons... eux aussi passablement déformés.

... que nous observons... eux aussi passablement déformés.

Nous arrivons ensuite sur la plage de La Banche (toujours à Binic mais à l'Est cette fois)... où les plissements des formations se voient bien... avec au-dessus des dépôts quaternaires très instables.

Nous arrivons ensuite sur la plage de La Banche (toujours à Binic mais à l'Est cette fois)... où les plissements des formations se voient bien... avec au-dessus des dépôts quaternaires très instables.

Cela se voit maintenant à l'arrière du groupe.

Cela se voit maintenant à l'arrière du groupe.

Des galets soudés par de l'oxyde de fer se voient sur l'estran...

Des galets soudés par de l'oxyde de fer se voient sur l'estran...

... ce sont des restes de ces galets (en place cette fois dans la falaise) que Yannick vient d'examiner.

... ce sont des restes de ces galets (en place cette fois dans la falaise) que Yannick vient d'examiner.

Il y en a encore d'autres un peu plus loin... et leur niveau (à plusieurs mètres au-dessus des galets actuel) indique que le niveau de la mer a été plus haut que l'actuel au cours du Quaternaire.

Il y en a encore d'autres un peu plus loin... et leur niveau (à plusieurs mètres au-dessus des galets actuel) indique que le niveau de la mer a été plus haut que l'actuel au cours du Quaternaire.

C'est plus loin encore que nous arrivons...

C'est plus loin encore que nous arrivons...

... à cet endroit où des déformations...

... à cet endroit où des déformations...

... assez surprenantes se voient bien (à cause notamment des couleurs bien marquées des différents bancs)

... assez surprenantes se voient bien (à cause notamment des couleurs bien marquées des différents bancs)

C'est ici que se termine la 75ème sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22".

C'est ici que se termine la 75ème sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22".

Je rajoute cependant des photos que nous avons prises lors d'une sortie avec Olivier ROUSSEL entre le Petit Havre et la pointe de Pordic.

Je rajoute cependant des photos que nous avons prises lors d'une sortie avec Olivier ROUSSEL entre le Petit Havre et la pointe de Pordic.

On y voit des déformations à la limite des bancs de grès et des schistes...

On y voit des déformations à la limite des bancs de grès et des schistes...

... mais surtout des inclusions surprenantes dans les grès...

... mais surtout des inclusions surprenantes dans les grès...

... des sortes de gros nodules, parfois au contact les uns des autres... et avec une bordure bien marquée.

... des sortes de gros nodules, parfois au contact les uns des autres... et avec une bordure bien marquée.

Le plus remarquable cependant est ici :

Le plus remarquable cependant est ici :

des bancs avec traces de vagues (ripple-marks).

des bancs avec traces de vagues (ripple-marks).

Ils sont visibles sur de grandes surfaces et sur plusieurs niveaux.

Ils sont visibles sur de grandes surfaces et sur plusieurs niveaux.

Michel, bonjour

Je suis retourné à la plage du Moulin et j’ai trouvé ce que je cherchais (cf.  photos)

Les cristaux de cordiérite sont sensiblement plus gros (x 5 à 10 fois) dans les facies pelitiques que dans les facies plus gréseux

Gilles

Les tâches sont des amas de cordiérite.

Les tâches sont des amas de cordiérite.

Ceux-ci sont plus gros dans les pélites (schistes).

Ceux-ci sont plus gros dans les pélites (schistes).

Les voici en gros plan.

Les voici en gros plan.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 20:58

Le samedi 24 juin 2017, nous étions reçus au Palacret par les responsables de War dro an Natur qui nous ont fait connaître ce site remarquable dans tous ses détails.

Michel LALOI et Louis LE NORMAND m'ont fait parvenir leurs photos que je joins aux miennes

Voici le panneau qui accueille les visiteurs à l'entrée du site...

Voici le panneau qui accueille les visiteurs à l'entrée du site...

... suivi de celui-ci qui renseigne sur les différents points à visiter.

... suivi de celui-ci qui renseigne sur les différents points à visiter.

Nous sommes sur les bords (actuellement fortement boisés) du Jaudy... une rivière plutôt calme...

Nous sommes sur les bords (actuellement fortement boisés) du Jaudy... une rivière plutôt calme...

... mais quand même avec un peu de courant par endroit.

... mais quand même avec un peu de courant par endroit.

Parmi les différents points à visiter (indiqués sur le second panneau ci-dessus) voici un ancien lavoir parfaitement reconstitué... avec sa cheminée qui servait à chauffer les lessiveuses d'autrefois.

Parmi les différents points à visiter (indiqués sur le second panneau ci-dessus) voici un ancien lavoir parfaitement reconstitué... avec sa cheminée qui servait à chauffer les lessiveuses d'autrefois.

Voici reconstitué lui aussi le "Fournil"... avec sur le toit (en haut à droite) une "entrée chauve-souris" qui montre bien le souci des gestionnaires de protéger tout ce qui vit et se reproduit.

Voici reconstitué lui aussi le "Fournil"... avec sur le toit (en haut à droite) une "entrée chauve-souris" qui montre bien le souci des gestionnaires de protéger tout ce qui vit et se reproduit.

On voit ici ce qui reste d'une chapelle... nous sommes en  effet sur le site d'une ancienne "Commanderie" de l'ordre des Hospitaliers... ce qui nous sera (comme la biodiversité) expliqué en détail.

On voit ici ce qui reste d'une chapelle... nous sommes en effet sur le site d'une ancienne "Commanderie" de l'ordre des Hospitaliers... ce qui nous sera (comme la biodiversité) expliqué en détail.

C'est devant la "Grange" (voir le plan ci-dessus) que nous sommes accueillis...

C'est devant la "Grange" (voir le plan ci-dessus) que nous sommes accueillis...

... par différents guides de War dro an Natur... (et des Amis du Palacret)...

... par différents guides de War dro an Natur... (et des Amis du Palacret)...

... qui vont d'abord nous présenter toute les richesses naturelles des 3 à 4 hectares qui constituent le site du Palacret (propriété actuellement de la communauté de communes)

... qui vont d'abord nous présenter toute les richesses naturelles des 3 à 4 hectares qui constituent le site du Palacret (propriété actuellement de la communauté de communes)

... et dont War an dro Nature et le Amis du Palacret assurent la remise en état et la gestion... on voit ici deux des guides qui vont nous renseigner : François HENRY à gauche et Jakez LINTANFF à droite.

... et dont War an dro Nature et le Amis du Palacret assurent la remise en état et la gestion... on voit ici deux des guides qui vont nous renseigner : François HENRY à gauche et Jakez LINTANFF à droite.

C'est Patrice QUISTINIC qui prend en charge le groupe maintenant.

C'est Patrice QUISTINIC qui prend en charge le groupe maintenant.

Je ne vous montre qu'une toute petite partie de tout ce que nous avons vu avec nos trois guides durant la matinée.

Je ne vous montre qu'une toute petite partie de tout ce que nous avons vu avec nos trois guides durant la matinée.

Ici ce sont des larves de Tritons...

Ici ce sont des larves de Tritons...

... ici une Grenouille rousse...

... ici une Grenouille rousse...

... cela nous a été présenté lors d'un arrêt devant une ancienne fontaine (dont je reparlerai plus loin).

... cela nous a été présenté lors d'un arrêt devant une ancienne fontaine (dont je reparlerai plus loin).

Nous voici dans une zone plus boisée...

Nous voici dans une zone plus boisée...

... puis dans une zone de prairie.

... puis dans une zone de prairie.

Nous passons maintenant de l'autre côté du Jaudy...

Nous passons maintenant de l'autre côté du Jaudy...

... pour observer tout ce qui vit sous les différents tas de bois... installés en de nombreux points...

... pour observer tout ce qui vit sous les différents tas de bois... installés en de nombreux points...

... cela nous permet d'observer (entre autres) l'escargot de Quimper que l'on voit ici en gros plan...

... cela nous permet d'observer (entre autres) l'escargot de Quimper que l'on voit ici en gros plan...

... ainsi que beaucoup d'autres petits animaux...

... ainsi que beaucoup d'autres petits animaux...

... que chacun des participants peut regarder de près... avant qu'on le remette en place.

... que chacun des participants peut regarder de près... avant qu'on le remette en place.

Cette sauterelle... attrapée parmi les herbes avec un filet...

Cette sauterelle... attrapée parmi les herbes avec un filet...

... et que voici en gros plan... pas besoin de la remettre en place : d'un saut elle retrouve son milieu d'origine !

... et que voici en gros plan... pas besoin de la remettre en place : d'un saut elle retrouve son milieu d'origine !

Nous voici arrivés à l'autre extrémité de la propriété...

Nous voici arrivés à l'autre extrémité de la propriété...

... et nous avons observé des milieux très variés.

... et nous avons observé des milieux très variés.

C'est un "apéro" que nos amis nous préparent maintenant...

C'est un "apéro" que nos amis nous préparent maintenant...

... et que chacun des participants apprécie...

... et que chacun des participants apprécie...

... avant de s'installer pour le pique-nique... voyez que nous sommes revenus à la "Grange", notre point de départ.

... avant de s'installer pour le pique-nique... voyez que nous sommes revenus à la "Grange", notre point de départ.

Maintenant va commencer la visite du "Moulin"... et ici (devant la "Longère") voici un nouveau guide que nous présente Jakez...

Maintenant va commencer la visite du "Moulin"... et ici (devant la "Longère") voici un nouveau guide que nous présente Jakez...

... c'est Yves CHESNOT... qui connaît comme sa poche le fonctionnement de l'ancien moulin et le travail du lin.

... c'est Yves CHESNOT... qui connaît comme sa poche le fonctionnement de l'ancien moulin et le travail du lin.

Il nous explique d'abord le fonctionnement du bief... avec les différentes vannes...

Il nous explique d'abord le fonctionnement du bief... avec les différentes vannes...

... répartissant l'énergie de la masse d'eau amenée ici grâce à un barrage en amont sur le Jaudy

... répartissant l'énergie de la masse d'eau amenée ici grâce à un barrage en amont sur le Jaudy

... en même temps Yves réglait le fonctionnement  ...

... en même temps Yves réglait le fonctionnement ...

... des roues (il y en a deux reconstituées : une en métal et une en bois photographiée ici)... on les voit effectivement se mettre en marche au fur et à mesure des réglages.

... des roues (il y en a deux reconstituées : une en métal et une en bois photographiée ici)... on les voit effectivement se mettre en marche au fur et à mesure des réglages.

C'est une turbine qui a servi autrefois à produire de l'électricité que nous examinons ici... et cela bien avant que les communes environnantes soient équipées.

C'est une turbine qui a servi autrefois à produire de l'électricité que nous examinons ici... et cela bien avant que les communes environnantes soient équipées.

Nous sommes maintenant à l'intérieur du Moulin dans une première salle...

Nous sommes maintenant à l'intérieur du Moulin dans une première salle...

... où Yves CHESNOT nous explique en détail...

... où Yves CHESNOT nous explique en détail...

... le fonctionnement de tout ce qui tourne ici.

... le fonctionnement de tout ce qui tourne ici.

Les machines autrefois utilisées ont été reconstituées...

Les machines autrefois utilisées ont été reconstituées...

... d'autres ont été récupérées ici ou là...

... d'autres ont été récupérées ici ou là...

... comme ce semoir... et le rôle de toutes ces machines nous est expliqué en détail...

... comme ce semoir... et le rôle de toutes ces machines nous est expliqué en détail...

... comme on voit ici.

... comme on voit ici.

La culture du lin... suivi du teillage...

La culture du lin... suivi du teillage...

...l'importance de cette plante autrefois...

...l'importance de cette plante autrefois...

... dans de nombreuses régions de Bretagne... tout cela revit ici !

... dans de nombreuses régions de Bretagne... tout cela revit ici !

Pour finir notre guide se met au travail...

Pour finir notre guide se met au travail...

... avec les différents outils rassemblés ici.

... avec les différents outils rassemblés ici.

La force de l'eau les fait tourner...

La force de l'eau les fait tourner...

... et permet à notre opérateur de nous montrer comment travaillaient ici les ouvriers du lin d'autrefois.

... et permet à notre opérateur de nous montrer comment travaillaient ici les ouvriers du lin d'autrefois.

Après la biodiversité du site... puis le travail du lin... il restait à expliquer l'histoire.

Après la biodiversité du site... puis le travail du lin... il restait à expliquer l'histoire.

C'est ce que nous allons faire maintenant...

C'est ce que nous allons faire maintenant...

... avec Jakez qui reprend le groupe.

... avec Jakez qui reprend le groupe.

Il nous montre d'abord ce qui reste de l'ancienne "Commanderie" : des murs, une ancienne cave au premier plan...

Il nous montre d'abord ce qui reste de l'ancienne "Commanderie" : des murs, une ancienne cave au premier plan...

...la fontaine St-Jean-Baptiste où nous nous sommes déjà arrêtés voir les batraciens qui s'y reproduisent...

...la fontaine St-Jean-Baptiste où nous nous sommes déjà arrêtés voir les batraciens qui s'y reproduisent...

... un endroit où il y a eu peut-être une motte féodale...

... un endroit où il y a eu peut-être une motte féodale...

...la "Chapelle" dont il nous reconstitue les parties manquantes...

...la "Chapelle" dont il nous reconstitue les parties manquantes...

... la "Longère" qui a récupéré une partie des pierres de la chapelle... comme on voit dans la mur devant...

... la "Longère" qui a récupéré une partie des pierres de la chapelle... comme on voit dans la mur devant...

... et aussi en hauteur au-dessus de la fenêtre.

... et aussi en hauteur au-dessus de la fenêtre.

La date et les noms des constructeurs de cette "Longère"sont indiqués ici.

La date et les noms des constructeurs de cette "Longère"sont indiqués ici.

Nous terminons par un construction toute récente celle-là...

Nous terminons par un construction toute récente celle-là...

... aménagée pour y installer (dans un lieu un peu à l'écart) les groupes d'élèves qui viennent régulièrement visiter les lieux.

... aménagée pour y installer (dans un lieu un peu à l'écart) les groupes d'élèves qui viennent régulièrement visiter les lieux.

Au voisinage de cette cabane nous revenons un peu à la biodiversité en examinant cet orvet... trouvé sous une "plaque chauffante".

Au voisinage de cette cabane nous revenons un peu à la biodiversité en examinant cet orvet... trouvé sous une "plaque chauffante".

Ainsi se termine cette sortie fort instructive. J'ai dû pour ma part reprendre ma voiture un peu avant la fin de la visite pour rentrer chez moi vers 17h. Heureusement Michel LALOI et Louis LE NORMAND sont restés, eux, jusqu'au bout et m'ont envoyé de superbes photos !  

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2017
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 18:32

C'est Pierre DANET qui nous recevait dans une région qu'il connait bien. Nous étions une vingtaine et avons bénéficié, ce samedi 10 juin 2017, d'un temps fort agréable.

Nous avons effectué deux circuits : 

- le premier autour des étangs de Plémet

- le second le long du Lié en partant de l'endroit nommé Pont Querra (sur la route de Plémet à La Prénessaye). 

Je remercie pour leurs photos Michel LALOI et Louis LE NORMAND. Pierre DANET aussi vient de m'envoyer de superbes gros plans.

Nous avions rendez-vous sur le parking du grand étang face à la mairie de Plémet... ce qui nous a permis d'admirer celle-ci dans son écrin de verdure...

Nous avions rendez-vous sur le parking du grand étang face à la mairie de Plémet... ce qui nous a permis d'admirer celle-ci dans son écrin de verdure...

... avec ses bâtiments modernes aux larges baies vitrées.

... avec ses bâtiments modernes aux larges baies vitrées.

On voit ici Pierre DANET accueillant le groupe.

On voit ici Pierre DANET accueillant le groupe.

Tout de suite c'est la botanique qui est à l'honneur... les arbres principalement...

Tout de suite c'est la botanique qui est à l'honneur... les arbres principalement...

... les feuillus bien sûr... mais aussi les conifères (une dizaine d'espèces au moins)...qui comme on voit ici se côtoient.

... les feuillus bien sûr... mais aussi les conifères (une dizaine d'espèces au moins)...qui comme on voit ici se côtoient.

Ici par exemple c'est un Bouleau verruqueux que nous examinons.

Ici par exemple c'est un Bouleau verruqueux que nous examinons.

Ici c'est une feuille de Tilleul dont la face inférieure a cet aspect blanchâtre et que l'on appelle pour cela le Tilleul argenté.

Ici c'est une feuille de Tilleul dont la face inférieure a cet aspect blanchâtre et que l'on appelle pour cela le Tilleul argenté.

C'est du Pin sylvestre visible à l'arrière du groupe dont il est question ici.

C'est du Pin sylvestre visible à l'arrière du groupe dont il est question ici.

Sur le tronc de ce Hêtre... ce sont les différentes familles et variétés de lichens qui nous sont présentées.

Sur le tronc de ce Hêtre... ce sont les différentes familles et variétés de lichens qui nous sont présentées.

C'est un groupe fort attentif que l'on voit ici se diriger vers le "Grand Etang" que l'on devine au loin.

C'est un groupe fort attentif que l'on voit ici se diriger vers le "Grand Etang" que l'on devine au loin.

Mais nous n'y sommes pas encore... sur les feuilles de cet érable Sycomore par exemple...

Mais nous n'y sommes pas encore... sur les feuilles de cet érable Sycomore par exemple...

... voici quelque choses que nous observons depuis longtemps : des galles... ces excroissances rougeâtres de la feuille abritent des larves (ici des larves d'acariens parait-il)

... voici quelque choses que nous observons depuis longtemps : des galles... ces excroissances rougeâtres de la feuille abritent des larves (ici des larves d'acariens parait-il)

Cependant nous nous intéressons aussi aux plantes herbacées diverses... comme cette inflorescence de Scrofulaire.

Cependant nous nous intéressons aussi aux plantes herbacées diverses... comme cette inflorescence de Scrofulaire.

Nous voici en effet arrivés sur les berges de l'étang... avec ses grosses touffes d'Iris jaunes

Nous voici en effet arrivés sur les berges de l'étang... avec ses grosses touffes d'Iris jaunes

Les espèces observées sont nombreuses...ici un rubanier (Sparganium erectum)...

Les espèces observées sont nombreuses...ici un rubanier (Sparganium erectum)...

... dont voici un gros plan sur la partie fertile : les fruits en vert... et au-dessus les fleurs femelles(en blanc) et mâles (jaunâtres).

... dont voici un gros plan sur la partie fertile : les fruits en vert... et au-dessus les fleurs femelles(en blanc) et mâles (jaunâtres).

Ici c'est un plan de Dactyle (Dactylis glomerata) qui est étudié.

Ici c'est un plan de Dactyle (Dactylis glomerata) qui est étudié.

Au bord de l'eau il y a aussi des conifères comme ce Sapin de Norman...

Au bord de l'eau il y a aussi des conifères comme ce Sapin de Norman...

... le plus utilisé comme sapin de Noël !

... le plus utilisé comme sapin de Noël !

Ici c'est un Cèdre de l'Himalaya que le groupe examine.

Ici c'est un Cèdre de l'Himalaya que le groupe examine.

Le groupe longe les berges des étangs... ici nous sommes sur un second plan d'eau (en contrebas du premier).

Le groupe longe les berges des étangs... ici nous sommes sur un second plan d'eau (en contrebas du premier).

Pour ceux qui s'intéressent aux oiseaux... il y a aussi beaucoup à voir... des canards bien sûr mais pas seulement.

Pour ceux qui s'intéressent aux oiseaux... il y a aussi beaucoup à voir... des canards bien sûr mais pas seulement.

Alain COSSON lui, ce sont les papillons...

Alain COSSON lui, ce sont les papillons...

... qu'il recherche...

... qu'il recherche...

... mais les autres insectes comme cette libellule... ne le laissent pas indifférent.

... mais les autres insectes comme cette libellule... ne le laissent pas indifférent.

Les observations continuent et les espèces défilent... voyez que en plus des photos certains prennent des notes !

Les observations continuent et les espèces défilent... voyez que en plus des photos certains prennent des notes !

Les gros plans sont parfois utiles pour montrer des dispositions caractéristiques de telle ou telle espèce.

Les gros plans sont parfois utiles pour montrer des dispositions caractéristiques de telle ou telle espèce.

A l'extrémité du second plan d'eau voici un Tulipier de Virginie...

A l'extrémité du second plan d'eau voici un Tulipier de Virginie...

... avec ses superbes fleurs...plus ou moins âgées...

... avec ses superbes fleurs...plus ou moins âgées...

... voici un de ces fleurs en gros plan... avec à droite vers le bas un fruit en formation entouré des étamines desséchées.

... voici un de ces fleurs en gros plan... avec à droite vers le bas un fruit en formation entouré des étamines desséchées.

Non loin de là, voici un Mélèze du Japon avec ses cônes suintant de la résine.

Non loin de là, voici un Mélèze du Japon avec ses cônes suintant de la résine.

Ici c'est un Eucalyptus...

Ici c'est un Eucalyptus...

...ici un Pin maritime (à l'arrière du groupe) montre un tronc abimé... et reconstitué en deux énormes branches.

...ici un Pin maritime (à l'arrière du groupe) montre un tronc abimé... et reconstitué en deux énormes branches.

Par endroits, c'est la Jusie qui se développe en surface des plans d'eau.

Par endroits, c'est la Jusie qui se développe en surface des plans d'eau.

C'est bien de s'instruire... mais il faut penser aussi à se restaurer... surtout quand il est 13h. environ !

C'est bien de s'instruire... mais il faut penser aussi à se restaurer... surtout quand il est 13h. environ !

Nous voici maintenant sur le second circuit... longeant le bord du Lié.

Nous voici maintenant sur le second circuit... longeant le bord du Lié.

L'endroit est verdoyant à souhait.

L'endroit est verdoyant à souhait.

Une importante station de canoé-kayaks occupe les lieux...

Une importante station de canoé-kayaks occupe les lieux...

... et profite de la tranquillité du coin...

... et profite de la tranquillité du coin...

... pour manoeuvrer et entraîner ses troupes.

... pour manoeuvrer et entraîner ses troupes.

Nous nous éloignons ensuite de la rivière... en remontant un peu le versant.

Nous nous éloignons ensuite de la rivière... en remontant un peu le versant.

La diversité botanique est toujours très importante.

La diversité botanique est toujours très importante.

Pierre montre ici deux variétés de Frêne qui poussent ici non loin  l'un de l'autre... Fraxinus excelsior et Fraxinus angustifolia.

Pierre montre ici deux variétés de Frêne qui poussent ici non loin l'un de l'autre... Fraxinus excelsior et Fraxinus angustifolia.

Voici les deux espèces en gros plan sur une photos que vient de m'envoyer Pierre DANET.

Voici les deux espèces en gros plan sur une photos que vient de m'envoyer Pierre DANET.

Mais ce sont les fougères qui sont intéressantes à étudier ici...

Mais ce sont les fougères qui sont intéressantes à étudier ici...

... car on y rencontre de nombreuses variétés.

... car on y rencontre de nombreuses variétés.

En nous éloignant du Lié, nous sommes en effet arrivés sur le trajet d'une ancienne voie ferrée, celle du petit train allant de La Brohinière à Carhaix.

En nous éloignant du Lié, nous sommes en effet arrivés sur le trajet d'une ancienne voie ferrée, celle du petit train allant de La Brohinière à Carhaix.

Comme vous voyez on a beaucoup creusé ici pour que le trajet soit le plus plat possible.

Comme vous voyez on a beaucoup creusé ici pour que le trajet soit le plus plat possible.

Cela permet d'observer les roches : des granodiorites essentiellement mais aussi des microdiorites.

Cela permet d'observer les roches : des granodiorites essentiellement mais aussi des microdiorites.

Les granodiorites sont assez claires (peu de minéraux ferro-magnésiens)...

Les granodiorites sont assez claires (peu de minéraux ferro-magnésiens)...

... et parfois même des micas blancs... leur âge aussi est curieux (480 à 500 millions d'années).

... et parfois même des micas blancs... leur âge aussi est curieux (480 à 500 millions d'années).

Voici un échantillon de granodiorite photographié en gros plan par notre guide...

Voici un échantillon de granodiorite photographié en gros plan par notre guide...

...la roche est exploitée un peu plus haut dans la carrière Lessard de St-Lubin.

...la roche est exploitée un peu plus haut dans la carrière Lessard de St-Lubin.

Retour à la bota... avec toujours les fougères :

Retour à la bota... avec toujours les fougères :

Voici un gros plan pour comparaison entre le dessous des feuilles de Polysticum (à gauche) et Dryopteris

Voici un gros plan pour comparaison entre le dessous des feuilles de Polysticum (à gauche) et Dryopteris

De plus près encore voici à quoi ressemblent les "indusies" (membranes recouvrant les sporanges) de Dryopteris (à droite sur la photo précédente)...

De plus près encore voici à quoi ressemblent les "indusies" (membranes recouvrant les sporanges) de Dryopteris (à droite sur la photo précédente)...

... et ici les "indusies en parapluie" de Polysticum aculeatum.

... et ici les "indusies en parapluie" de Polysticum aculeatum.

Tout cela nous est expliqué en détail... et voyez que chacun examine attentivement les différentes espèces rencontrées.

Tout cela nous est expliqué en détail... et voyez que chacun examine attentivement les différentes espèces rencontrées.

Ici c'est une espèce extrêmement rare, le Polystic à aiguillons (4 ou 5 endroits dans tout l'Ouest)... et que l'épareuse vient d'abîmer...

Ici c'est une espèce extrêmement rare, le Polystic à aiguillons (4 ou 5 endroits dans tout l'Ouest)... et que l'épareuse vient d'abîmer...

... voici un gros plan sur cette plante rare.

... voici un gros plan sur cette plante rare.

C'est la Scirpe des bois qui est examinée ici.

C'est la Scirpe des bois qui est examinée ici.

Voici un gros plan (que je viens de recevoir) sur la Renouée bistorte (Polygonum bistorta) : une plante montagnarde rare en Bretagne mais assez abondante le long du Lié (de Ploeuc sur Lié à St-Etienne du Gué de L'Isle).

Voici un gros plan (que je viens de recevoir) sur la Renouée bistorte (Polygonum bistorta) : une plante montagnarde rare en Bretagne mais assez abondante le long du Lié (de Ploeuc sur Lié à St-Etienne du Gué de L'Isle).

Pour terminer voici la troisième Prèle observée (la plus grande de toutes)... nous l'avons déjà vue lors d'une sortie avec Alexis LE PRIELLEC ("Les zones humides dans le Mené" en juin 2012)...

Pour terminer voici la troisième Prèle observée (la plus grande de toutes)... nous l'avons déjà vue lors d'une sortie avec Alexis LE PRIELLEC ("Les zones humides dans le Mené" en juin 2012)...

...son nom (si je ne me trompe) est Equisetum telmateia.

...son nom (si je ne me trompe) est Equisetum telmateia.

Nous voici revenus au point de départ...il est près de 17 h... et ainsi se termine une journée fort agréable et fort instructive !

Nous voici revenus au point de départ...il est près de 17 h... et ainsi se termine une journée fort agréable et fort instructive !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2017
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 18:53

Le week-end 100 fut épatant : autour de la vallée du Don, nous avons en effet visité les mines de La Brutz en Teillay, les forges de Moisdon la Rivière avec balade dans le coin, la tour St-Clair, l'étang de la Roche et pour finir le marais de Gannedel.

Deux journées bien occupées donc et fort instructives dont les 27 participants garderont sûrement un bon souvenir.

Je remercie pour leurs photos : Jacqueline DESFOUX, Michel LALOI et Geneviève REBINDAINE

Nous voici arrivant au musée des mines de La Brutz en Teillay.

Nous voici arrivant au musée des mines de La Brutz en Teillay.

L'historique du lieu nous est d'abord présenté avec images à l'appui... dans cette salle au fond de laquelle on devine un plan détaillé des anciennes mines.

L'historique du lieu nous est d'abord présenté avec images à l'appui... dans cette salle au fond de laquelle on devine un plan détaillé des anciennes mines.

Notre guide connaît parfaitement tout cela étant originaire du coin... et ayant participé à la remise en état des lieux.

Notre guide connaît parfaitement tout cela étant originaire du coin... et ayant participé à la remise en état des lieux.

Aussi la visite du musée est-elle fort instructive.

Aussi la visite du musée est-elle fort instructive.

Après la dernière guerre l'endroit fut occupé par des travailleurs allemands... qui ont laissé sur les murs quelques souvenirs.

Après la dernière guerre l'endroit fut occupé par des travailleurs allemands... qui ont laissé sur les murs quelques souvenirs.

Ensuite nous mettons des casques...

Ensuite nous mettons des casques...

... puis descendons...

... puis descendons...

... bien harnachés...

... bien harnachés...

... pour embarquer dans ce petit train...

... pour embarquer dans ce petit train...

... où il fallait se serrer car les places étaient limitées !

... où il fallait se serrer car les places étaient limitées !

Nous rejoignons ainsi un ancien site minier...

Nous rejoignons ainsi un ancien site minier...

... où sont visibles des engins dont notre guide nous explique le rôle.

... où sont visibles des engins dont notre guide nous explique le rôle.

Nous examinons d'abord le site en surface...

Nous examinons d'abord le site en surface...

... avec ses anciens bâtiments...

... avec ses anciens bâtiments...

... avant de nous diriger...

... avant de nous diriger...

... vers l'entrée de cette ancienne galerie.

... vers l'entrée de cette ancienne galerie.

Voyant cette statue tout le monde a pensé à Ste Barbe (patronne des mineurs et des pompiers)... ce qui se confirme en regardant de près ce gros plan de Michel LALOI.

Voyant cette statue tout le monde a pensé à Ste Barbe (patronne des mineurs et des pompiers)... ce qui se confirme en regardant de près ce gros plan de Michel LALOI.

Chacun écoute, photographie.

Chacun écoute, photographie.

Ici c'est l'ancienne centrale électrique dont il est question...

Ici c'est l'ancienne centrale électrique dont il est question...

... une centrale qui a fonctionné dès 1933 c'est à dire bien avant que l'électricité publique n'alimente les villages voisins

... une centrale qui a fonctionné dès 1933 c'est à dire bien avant que l'électricité publique n'alimente les villages voisins

Voici une ancienne chaufferie.

Voici une ancienne chaufferie.

Nous reprenons le petit train (dont on voit bien ici la locomotive)... pour revenir vers le musée.

Nous reprenons le petit train (dont on voit bien ici la locomotive)... pour revenir vers le musée.

Il nous reste à visiter la partie souterraine de ce musée...

Il nous reste à visiter la partie souterraine de ce musée...

... où nous descendons maintenant (toujours casqués).

... où nous descendons maintenant (toujours casqués).

C'est là que s'entassent les "réserves" non encore exploitées...

C'est là que s'entassent les "réserves" non encore exploitées...

... tels ces fossiles divers.

... tels ces fossiles divers.

La visite commencée à 10h.30, se termine vers 13h... aussi un pique-nique sur place est il bienvenu.

La visite commencée à 10h.30, se termine vers 13h... aussi un pique-nique sur place est il bienvenu.

Bien restaurés et arrivés à Moisdon la Rivière, nous entamons un parcours... qui va nous permettre de voir d'en haut (par endroits) la vallée du Don.

Bien restaurés et arrivés à Moisdon la Rivière, nous entamons un parcours... qui va nous permettre de voir d'en haut (par endroits) la vallée du Don.

Les arrêts sont nombreux... il y en a qui prennent des notes...

Les arrêts sont nombreux... il y en a qui prennent des notes...

... d'autres qui prennent des photos.

... d'autres qui prennent des photos.

Il y a des champs d'asphodèles...

Il y a des champs d'asphodèles...

...bien fleuries... nous rappelant certains week-ends anciens (à Belle Ile notamment).

...bien fleuries... nous rappelant certains week-ends anciens (à Belle Ile notamment).

Nous  sommes sur d'anciennes exploitations d'ardoises...

Nous sommes sur d'anciennes exploitations d'ardoises...

... dont l'importance se voit à la grande surface concernée... et aux accumulations de déchets en partie ré-utilisés comme on voit ici.

... dont l'importance se voit à la grande surface concernée... et aux accumulations de déchets en partie ré-utilisés comme on voit ici.

Nous voici revenus au point de départ.

Nous voici revenus au point de départ.

Par chance le musée est ouvert...

Par chance le musée est ouvert...

... on y voit le plan des forges d'autrefois...

... on y voit le plan des forges d'autrefois...

... avec des explications jointes...

... avec des explications jointes...

... ainsi que de nombreux objets...

... ainsi que de nombreux objets...

... tels ce soufflet de forge.

... tels ce soufflet de forge.

Il est environ 17h. quand nous terminons la visite du musée...

Il est environ 17h. quand nous terminons la visite du musée...

... pour aller prendre notre goûter habituel.

... pour aller prendre notre goûter habituel.

Ensuite c'est l'arrivée au gîte vers 18h..

Ensuite c'est l'arrivée au gîte vers 18h..

On voit ici les participants intéressés consulter les photos des 99 premiers week-ends.

On voit ici les participants intéressés consulter les photos des 99 premiers week-ends.

Un apéritif spécialement conçu par Annie et Maryvonne nous est maintenant offert...

Un apéritif spécialement conçu par Annie et Maryvonne nous est maintenant offert...

... pour fêter ce 100ème week-end !

... pour fêter ce 100ème week-end !

Voyez que le temps est bien ensoleillé...

Voyez que le temps est bien ensoleillé...

... et que la fin de l'apéro est fort joyeux...

... et que la fin de l'apéro est fort joyeux...

... pour certains en particulier !

... pour certains en particulier !

Mais il faut aussi penser au dîner qui va suivre...

Mais il faut aussi penser au dîner qui va suivre...

... aussi la cuisine est fort animée... et les hommes penserez vous en voyant cette photo... eh bien (rassurez-vous) ils sont en train de mettre en place les tables et les couverts dans la pièce à côté !

... aussi la cuisine est fort animée... et les hommes penserez vous en voyant cette photo... eh bien (rassurez-vous) ils sont en train de mettre en place les tables et les couverts dans la pièce à côté !

Le diner, le voici...

Le diner, le voici...

... dans cette vaste pièce restaurée à l'ancienne.

... dans cette vaste pièce restaurée à l'ancienne.

Avant (et après) le dîner, nous visitons les lieux...

Avant (et après) le dîner, nous visitons les lieux...

... et notamment le château du Garlais que l'on voit ici de l'intérieur...

... et notamment le château du Garlais que l'on voit ici de l'intérieur...

... avec certaines de ses admiratrices.

... avec certaines de ses admiratrices.

A l'arrière de ce château, il y a un superbe parc.

A l'arrière de ce château, il y a un superbe parc.

Les murs des maisons avaient aussi...

Les murs des maisons avaient aussi...

... de nombreuses curiosités... bref : autour du gîte il y avait beaucoup à voir !

... de nombreuses curiosités... bref : autour du gîte il y avait beaucoup à voir !

Notre première visite du lendemain fut pour un site médiéval...

Notre première visite du lendemain fut pour un site médiéval...

... dont il ne reste qu'une tour... la "tour St-Clair" du nom d'un évêque du coin...

... dont il ne reste qu'une tour... la "tour St-Clair" du nom d'un évêque du coin...

... difficilement visible en bordure d'une vaste motte féodale.

... difficilement visible en bordure d'une vaste motte féodale.

Mais de nombreux panneaux explicatifs...

Mais de nombreux panneaux explicatifs...

... renseignent sur les propriétaires...

... renseignent sur les propriétaires...

... et sur les batailles qui se sont livrées ici autrefois.

... et sur les batailles qui se sont livrées ici autrefois.

Nous voici arrivés à l'étang de la Roche... où (comme vous voyez sur la photo) les places de parking ne manquent pas.

Nous voici arrivés à l'étang de la Roche... où (comme vous voyez sur la photo) les places de parking ne manquent pas.

Le site est fort agréable... et le dimanche matin promeneurs et pêcheurs sont nombreux.

Le site est fort agréable... et le dimanche matin promeneurs et pêcheurs sont nombreux.

Nous décidons d'en faire le tour...

Nous décidons d'en faire le tour...

... pour bien tout voir...

... pour bien tout voir...

...la roche par exemple (toujours du schiste) que l'on voit par endroit...

...la roche par exemple (toujours du schiste) que l'on voit par endroit...

...et dont les dalles semblent par leur taille impressionner Patrick (qui a "la dalle" assurément... pour parler comme il aime à le faire !).

...et dont les dalles semblent par leur taille impressionner Patrick (qui a "la dalle" assurément... pour parler comme il aime à le faire !).

Nous arrivons à l'ancien moulin (devenu auberge).

Nous arrivons à l'ancien moulin (devenu auberge).

Voyez que de partout les vues sont superbes.

Voyez que de partout les vues sont superbes.

N'ayant pu avoir accès à la chapelle des Lieux Saints (pour cause de "rave-partie" sur ce site)...nous voici revenus à l'étang de la Roche pour le pique-nique.

N'ayant pu avoir accès à la chapelle des Lieux Saints (pour cause de "rave-partie" sur ce site)...nous voici revenus à l'étang de la Roche pour le pique-nique.

Nous arrivons maintenant au moulin et au château de Juzet... et voyez que nous ne sommes pas seuls...

Nous arrivons maintenant au moulin et au château de Juzet... et voyez que nous ne sommes pas seuls...

... c'est vrai que la vallée du Don à cet endroit est magnifique...

... c'est vrai que la vallée du Don à cet endroit est magnifique...

... avec un ancien moulin (devenu auberge ici aussi)...

... avec un ancien moulin (devenu auberge ici aussi)...

... et surtout une vue superbe sur le château de Juzet.

... et surtout une vue superbe sur le château de Juzet.

Voyez que tout le monde est souriant. Sur cette photo la seconde personne à gauche est Michelle GANNE (la fille de Annie et J.Paul BARDOUL)...

Voyez que tout le monde est souriant. Sur cette photo la seconde personne à gauche est Michelle GANNE (la fille de Annie et J.Paul BARDOUL)...

...elle est venue nous saluer avec son fils, Robin GANNE (qui a bien grandi depuis sa participation à nos premiers week-ends dans la région !).

...elle est venue nous saluer avec son fils, Robin GANNE (qui a bien grandi depuis sa participation à nos premiers week-ends dans la région !).

Nous voici arrivés à notre dernière étape.

Nous voici arrivés à notre dernière étape.

Voyez que du 44 nous sommes passés dans le 35.

Voyez que du 44 nous sommes passés dans le 35.

Ici aussi les maisons anciennes sont en schiste.

Ici aussi les maisons anciennes sont en schiste.

On voit bien sur cette photo la manque d'eau ici comme ailleurs...

On voit bien sur cette photo la manque d'eau ici comme ailleurs...

...ce qui permet à certains de sortir de cet observatoire sans "perdre pied" !

...ce qui permet à certains de sortir de cet observatoire sans "perdre pied" !

Voyez que le tour du marais est bien aménagé.

Voyez que le tour du marais est bien aménagé.

C'est sur cette passerelle que Geneviève a fait quelques gros plan...

C'est sur cette passerelle que Geneviève a fait quelques gros plan...

... sur certains des participants.

... sur certains des participants.

Revenus au point de départ...

Revenus au point de départ...

... un dernier goûter nous attend... pour terminer en beauté ce çentième week-end !

... un dernier goûter nous attend... pour terminer en beauté ce çentième week-end !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 22:00

Le samedi 29 avril 2017, par un temps fort agréable, une bonne cinquantaine de personnes a exploré avec Franck DELISLE l'estran de Tournemine. Voici quelques photos de cette sortie qui a ravi tous les participants. 

Les premiers arrivants se regroupent...

Les premiers arrivants se regroupent...

... autour de Franck Delisle... que sont maintenant venu rejoindre ceux qui organisaient une rando le matin.

... autour de Franck Delisle... que sont maintenant venu rejoindre ceux qui organisaient une rando le matin.

Voyez que tout le monde est attentif aux explications fournies avant le départ.

Voyez que tout le monde est attentif aux explications fournies avant le départ.

Ensuite c'est la "laisse de mer" que nous allons explorer...

Ensuite c'est la "laisse de mer" que nous allons explorer...

... en suivant le haut de l'estran...

... en suivant le haut de l'estran...

... comme on voit ici.

... comme on voit ici.

Franck commente chaque trouvaille.

Franck commente chaque trouvaille.

Oeufs de Raie, coquilles de Crépidules, ponte de Buccin, de Seiche, Bryozoaires... sont successivement examinés... avec toutes les indications sur le mode de vie des animaux concernés.

Oeufs de Raie, coquilles de Crépidules, ponte de Buccin, de Seiche, Bryozoaires... sont successivement examinés... avec toutes les indications sur le mode de vie des animaux concernés.

Nous voici sur une zone plus rocheuse où sont fixés de nombreux coquillages... c'est la vie de la Patelle que Franck évoque sur cette photo tenant en main la (très longue) langue râpeuse ou "radula" de ce mollusque.

Nous voici sur une zone plus rocheuse où sont fixés de nombreux coquillages... c'est la vie de la Patelle que Franck évoque sur cette photo tenant en main la (très longue) langue râpeuse ou "radula" de ce mollusque.

 A partir de là nous progressons vers la zone sableuse de l'estran.

A partir de là nous progressons vers la zone sableuse de l'estran.

Ici ce sont principalement les vers vivant dans le sable (Arénicoles,Lanices...) qui nous sont présentés.

Ici ce sont principalement les vers vivant dans le sable (Arénicoles,Lanices...) qui nous sont présentés.

Voici un arrêt où il est question des algues (entre autres bien sûr...)

Voici un arrêt où il est question des algues (entre autres bien sûr...)

Voyez que chacun (même les plus jeunes...) participe... posant de nombreuses questions.

Voyez que chacun (même les plus jeunes...) participe... posant de nombreuses questions.

Le retournement des blocs : voilà une question que notre guide étudie depuis quatre ans environ...

Le retournement des blocs : voilà une question que notre guide étudie depuis quatre ans environ...

... et sur laquelle il est intarissable... nous expliquant que la vie du dessous...

... et sur laquelle il est intarissable... nous expliquant que la vie du dessous...

... met plus de trois ans à se reconstituer si le bloc n'est pas remis en place... avec une perte importante de biodiversité.

... met plus de trois ans à se reconstituer si le bloc n'est pas remis en place... avec une perte importante de biodiversité.

Voyez que les plus jeunes se montrent particulièrement attentifs !

Voyez que les plus jeunes se montrent particulièrement attentifs !

Certains ont aussi tout l'équipement nécessaire...

Certains ont aussi tout l'équipement nécessaire...

... pour ramener le plus possible de souvenirs.

... pour ramener le plus possible de souvenirs.

Nous voici arrivés dans une zone où il valait mieux avoir des bottes...

Nous voici arrivés dans une zone où il valait mieux avoir des bottes...

... car les mares d'eau entre les blocs rocheux sont traîtres pour ceux qui ne sont pas correctement chaussés.

... car les mares d'eau entre les blocs rocheux sont traîtres pour ceux qui ne sont pas correctement chaussés.

Des mares où il y a beaucoup à voir... comme cette éponge sur laquelle j'ai "zoomé" vu sa superbe coloration..

Des mares où il y a beaucoup à voir... comme cette éponge sur laquelle j'ai "zoomé" vu sa superbe coloration..

Franck explique tout cela infatigablement...

Franck explique tout cela infatigablement...

... à un public toujours attentif...

... à un public toujours attentif...

... comme on voit sur cette photo prise avec un peu de recul.

... comme on voit sur cette photo prise avec un peu de recul.

Ici la photo est prise de plus loin encore et montre bien les mares d'eau entre les blocs de pierre.

Ici la photo est prise de plus loin encore et montre bien les mares d'eau entre les blocs de pierre.

Voici une photo de près montrant que l'attention ne faiblit pas.

Voici une photo de près montrant que l'attention ne faiblit pas.

La ponte du Calamar (que Franck présente ici) n'aura plus de secret pour les participants...

La ponte du Calamar (que Franck présente ici) n'aura plus de secret pour les participants...

La procession reprend... en direction cette fois du point de départ...

La procession reprend... en direction cette fois du point de départ...

... car tout a une fin... principalement les safaris qui doivent tenir compte des marées... on voit ici Franck distribuant quelques plaquettes souvenir à ceux qui ne les avaient pas encore.

... car tout a une fin... principalement les safaris qui doivent tenir compte des marées... on voit ici Franck distribuant quelques plaquettes souvenir à ceux qui ne les avaient pas encore.

Pour compléter ce compte-rendu vous pouvez aller voir sur le blog l'article "Découverte de la biodiversité marine sur la commune de Plérin". Il date du 7 août 2016... et parle des précédentes sorties à Tournemine et Port Martin (avec Sylvie Danio entre autres...).

Pour ceux qui s'intéressent à la géologie du secteur je conseille aussi la sortie 70 du groupe "Patrimoine Géologique 22" effectuée le 12 septembre 2016.

Pour voir ces 2 articles, cliquez en haut (ou en bas) de page sur "2" et faites défiler...

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2017
commenter cet article
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 17:18

Le samedi 22 avril 2017, nous avons passé un superbe et fort instructif après-midi à Plussulien : visite du musée d'abord puis balade sur le terrain ensuite avec un temps bien ensoleillé. 

Je remercie Jacques AUMONT, Michel LALOI et Louis LE NORMAND pour les photos qu'ils m'ont transmises.

La sortie se faisant sur inscription, je vérifie ici la liste des participants et remet à chacun un tirage documentaire.

La sortie se faisant sur inscription, je vérifie ici la liste des participants et remet à chacun un tirage documentaire.

Il y avait au total une cinquantaine d'adhérents... et deux guides : Danielle LE GALL et Alexis LE PRIELLEC

Il y avait au total une cinquantaine d'adhérents... et deux guides : Danielle LE GALL et Alexis LE PRIELLEC

Nous nous dirigeons maintenant vers l'arrière du bâtiment...

Nous nous dirigeons maintenant vers l'arrière du bâtiment...

... car c'est par là que l'on entre dans le musée.

... car c'est par là que l'on entre dans le musée.

Ce charmant petit musée, nous y voici avec un premier groupe...

Ce charmant petit musée, nous y voici avec un premier groupe...

... et sous la direction de Danielle...

... et sous la direction de Danielle...

... qui nous explique tout ce qu'il y a à voir... c'est à dire toute l'histoire archéologique du secteur.

... qui nous explique tout ce qu'il y a à voir... c'est à dire toute l'histoire archéologique du secteur.

Voici d'abord une vue d'ensemble...

Voici d'abord une vue d'ensemble...

... des différentes vitrines...

... des différentes vitrines...

... avec leurs lots d'objets en rapport avec la vie dans la région à l'époque du Néolithique.

... avec leurs lots d'objets en rapport avec la vie dans la région à l'époque du Néolithique.

Ce panneau montre que les échanges étaient nombreux avec tout l'ouest d'abord mais aussi avec le reste du territoire jusque l'Angleterre et même l'Allemagne

Ce panneau montre que les échanges étaient nombreux avec tout l'ouest d'abord mais aussi avec le reste du territoire jusque l'Angleterre et même l'Allemagne

Nous sommes à l'âge de la pierre polie (entre 6000 et 4000 ans BP environ) et ce sont ces haches qui ont fait la renommée du coin.

Nous sommes à l'âge de la pierre polie (entre 6000 et 4000 ans BP environ) et ce sont ces haches qui ont fait la renommée du coin.

... comme l'explique les notes qui accompagne ces outils...

... comme l'explique les notes qui accompagne ces outils...

... lesquels étaient emmanchés...

... lesquels étaient emmanchés...

... pour servir essentiellement à travailler le bois.

... pour servir essentiellement à travailler le bois.

De nombreux panneaux explicatifs...

De nombreux panneaux explicatifs...

... renseignent le visiteur...

... renseignent le visiteur...

... sur l'histoire de la région au néolithique.

... sur l'histoire de la région au néolithique.

Ce superbe vitrail y fait aussi allusion...

Ce superbe vitrail y fait aussi allusion...

... bref : c'est tout un ensemble très instructif...

... bref : c'est tout un ensemble très instructif...

... que l'on ne se lasse pas d'admirer... surtout quand il est présenté par un guide local aussi passionné que Danielle

... que l'on ne se lasse pas d'admirer... surtout quand il est présenté par un guide local aussi passionné que Danielle

Nous apprenons ainsi que la pierre utilisée...

Nous apprenons ainsi que la pierre utilisée...

... était l'une des trois variétés locales de métadolérite : celle de droite dite "à grains fins".

... était l'une des trois variétés locales de métadolérite : celle de droite dite "à grains fins".

En voici un échantillon fraîchement cassé.

En voici un échantillon fraîchement cassé.

Après extraction du bloc, la hache était façonnée par "bouchardage"...

Après extraction du bloc, la hache était façonnée par "bouchardage"...

... avant d'être polie puis emmanchée.

... avant d'être polie puis emmanchée.

C'est à partir de 1964 que le site a été découvert... et ensuite étudié par Charles Tanguy LEROUX que certains d'entre nous ont bien connu lorsqu'il était étudiant en fac.

C'est à partir de 1964 que le site a été découvert... et ensuite étudié par Charles Tanguy LEROUX que certains d'entre nous ont bien connu lorsqu'il était étudiant en fac.

A l'époque les maisons étaient en bois...

A l'époque les maisons étaient en bois...

... si bien que si les vestiges en pierre sont abondants (haches, mégalithes...) les traces d'habitat (du moins celles qui ont été repérées jusqu'à présent) sont plus rares.

... si bien que si les vestiges en pierre sont abondants (haches, mégalithes...) les traces d'habitat (du moins celles qui ont été repérées jusqu'à présent) sont plus rares.

Pendant que l'un des 2 groupes visitait le musée avec Danielle...

Pendant que l'un des 2 groupes visitait le musée avec Danielle...

... l'autre était pris en charge par Alexis... avec explications d'abord à l'extérieur...

... l'autre était pris en charge par Alexis... avec explications d'abord à l'extérieur...

... avant visionnement du petit film dans cette salle attenante au musée.

... avant visionnement du petit film dans cette salle attenante au musée.

On y voyait de superbes vues aériennes de la région...

On y voyait de superbes vues aériennes de la région...

... avec des explications détaillées (ici avec C.T. LE ROUX) de tout ce qu'il y a à voir dans le coin.

... avec des explications détaillées (ici avec C.T. LE ROUX) de tout ce qu'il y a à voir dans le coin.

Ensuite on change : Alexis prend ici en charge le groupe qui sort du musée.

Ensuite on change : Alexis prend ici en charge le groupe qui sort du musée.

Les questions sont nombreuses... et Alexis renseigne chacun... avant de nous montrer le film.

Les questions sont nombreuses... et Alexis renseigne chacun... avant de nous montrer le film.

On voit ici Jean Paul expliquer un peu la géologie locale...

On voit ici Jean Paul expliquer un peu la géologie locale...

... comme je l'ai fait pour le groupe précédent...

... comme je l'ai fait pour le groupe précédent...

Nous voici maintenant tous arrivés sur le parking de Quelfenec...

Nous voici maintenant tous arrivés sur le parking de Quelfenec...

... devant ce panneau qui donne des explications sur l'ensemble du site.

... devant ce panneau qui donne des explications sur l'ensemble du site.

Je continue de parler géologie expliquant que nous sommes sur les formations du synclinorium médian où des "sills" (filons couches) doléritiques se sont mis en place entre les formations du Dévonien et du Carbonifère.

Je continue de parler géologie expliquant que nous sommes sur les formations du synclinorium médian où des "sills" (filons couches) doléritiques se sont mis en place entre les formations du Dévonien et du Carbonifère.

Les formations doléritiques étant des roches dures et résistantes à l'érosion il faut maintenant y grimper.

Les formations doléritiques étant des roches dures et résistantes à l'érosion il faut maintenant y grimper.

Le groupe fait ici une première pause...

Le groupe fait ici une première pause...

... qui permet à nos deux guides de commenter l'histoire du site (boisement de pins, achat par le département...)

... qui permet à nos deux guides de commenter l'histoire du site (boisement de pins, achat par le département...)

Un peu plus loin ce panneau parle de l'évolution agricole des lieux.

Un peu plus loin ce panneau parle de l'évolution agricole des lieux.

Ici c'est de bota qu'il est question... Jacqueline montrant...

Ici c'est de bota qu'il est question... Jacqueline montrant...

... de fleurs (mâles et femelles qu'elle vient de découvrir)...

... de fleurs (mâles et femelles qu'elle vient de découvrir)...

... à un petit groupe manifestement enthousiaste !

... à un petit groupe manifestement enthousiaste !

Un peu plus loin nous jetons un coup d'oeil...

Un peu plus loin nous jetons un coup d'oeil...

... sur le versant sud du site... de nombreuses éoliennes se profilant à l'horizon...

... sur le versant sud du site... de nombreuses éoliennes se profilant à l'horizon...

... avant de reprendre notre périple.

... avant de reprendre notre périple.

Nous longeons cette prairie...

Nous longeons cette prairie...

... avant d'arriver...

... avant d'arriver...

... à cet espace boisé...

... à cet espace boisé...

... avec de véritables tapis de Jacinthe des Bois (Endymion nutans).

... avec de véritables tapis de Jacinthe des Bois (Endymion nutans).

C'est le moment pour Jean-Paul...

C'est le moment pour Jean-Paul...

... de reparler botanique.

... de reparler botanique.

Mais au-delà des explications scientifiques...

Mais au-delà des explications scientifiques...

... c'est la beauté des lieux...

... c'est la beauté des lieux...

... qui a séduit tout le monde.

... qui a séduit tout le monde.

Les tapis de Jacinthes n'en finissaient pas... s'étendant sur des centaines et des centaines de mètres.

Les tapis de Jacinthes n'en finissaient pas... s'étendant sur des centaines et des centaines de mètres.

Ici nous amorçons une descente...

Ici nous amorçons une descente...

... qui va nous mener en bordure de la zone boisée...

... qui va nous mener en bordure de la zone boisée...

... et nous permettre une vue sur la zone nord... avec Plussulien à l'horizon.

... et nous permettre une vue sur la zone nord... avec Plussulien à l'horizon.

Nous remontons ensuite et atteignons le sommet avec son rocher où a eu lieu l'essentiel des fouilles entre 1969 et 1976.

Nous remontons ensuite et atteignons le sommet avec son rocher où a eu lieu l'essentiel des fouilles entre 1969 et 1976.

Actuellement on peut y voir ce panneau...

Actuellement on peut y voir ce panneau...

... qui renseigne sur ce qui s'est passé ici.

... qui renseigne sur ce qui s'est passé ici.

Il faut noter cependant que le polissage (figuré à droite) s'est pour l'essentiel effectué sur un vaste territoire autour de ce lieu où c'est l'extraction et le bouchardage qui constituait l'essentiel de l'activité.

Il faut noter cependant que le polissage (figuré à droite) s'est pour l'essentiel effectué sur un vaste territoire autour de ce lieu où c'est l'extraction et le bouchardage qui constituait l'essentiel de l'activité.

Ici le groupe examine...

Ici le groupe examine...

... sous la conduite de Danielle...

... sous la conduite de Danielle...

... et avec les explications d'Alexis...

... et avec les explications d'Alexis...

... des zones d'extraction...

... des zones d'extraction...

... ainsi que des zones de bouchardage...

... ainsi que des zones de bouchardage...

... que l'on reconnait aux multiples petites cavités (traces de choc) qui en tapissent le fond.

... que l'on reconnait aux multiples petites cavités (traces de choc) qui en tapissent le fond.

Voyez que cela passionne les jeunes aussi bien que les anciens.

Voyez que cela passionne les jeunes aussi bien que les anciens.

Le groupe (vu d'en haut) s'arrête ici devant une zone...

Le groupe (vu d'en haut) s'arrête ici devant une zone...

... où était autrefois un important lieu d'extraction... avec même des traces de feu.

... où était autrefois un important lieu d'extraction... avec même des traces de feu.

Nous examinons ce même site vu d'en  bas pour constater qu'en effet la roche est parfaitement saine et avec des cassures (diaclases) peu nombreuses.

Nous examinons ce même site vu d'en bas pour constater qu'en effet la roche est parfaitement saine et avec des cassures (diaclases) peu nombreuses.

Un peu plus loin voici un chêne...

Un peu plus loin voici un chêne...

... que j'ai vu abattre en 2011 au cours d'un grand rassemblement ici même... et j'en montre la photo...

... que j'ai vu abattre en 2011 au cours d'un grand rassemblement ici même... et j'en montre la photo...

Voici les traces de haches polies laissées sur le tronc... il a fallu de nombreuses heures pour arriver à ce résultat... mais avec de la patience...

Voici les traces de haches polies laissées sur le tronc... il a fallu de nombreuses heures pour arriver à ce résultat... mais avec de la patience...

Voici enfin les restes d'un mur de maison néolithique construite par les gens du coin un peu plus récemment.

Voici enfin les restes d'un mur de maison néolithique construite par les gens du coin un peu plus récemment.

Voyez qu'il y a même des endroits où l'on peut s'asseoir... avant de redescendre.

Voyez qu'il y a même des endroits où l'on peut s'asseoir... avant de redescendre.

De retour au parking Alexis nous offre boisson et gâteaux...

De retour au parking Alexis nous offre boisson et gâteaux...

... pour finir en beauté.

... pour finir en beauté.

Ainsi se termine une sortie mémorable. Merci à Danielle, Alexis et aux nombreux participants !

Ainsi se termine une sortie mémorable. Merci à Danielle, Alexis et aux nombreux participants !

Repost 0
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 23:06

Voici quelques photos souvenir de la 43ème Assemblée Générale de Vivarmor Nature.

Voilà donc 43 ans que le G.E.P.N. devenu Vivarmor Nature existe.

Voilà donc 43 ans que le G.E.P.N. devenu Vivarmor Nature existe.

C'est la commune de Coëtmieux qui nous recevait...

C'est la commune de Coëtmieux qui nous recevait...

... dans cette Salle Communale.

... dans cette Salle Communale.

L'endroit est vaste à souhait...

L'endroit est vaste à souhait...

... et nous en profitons...

... et nous en profitons...

... pour présenter certains de nos documents.

... pour présenter certains de nos documents.

A partir de 14h.30, la salle se remplit.

A partir de 14h.30, la salle se remplit.

A l'entrée voyez que l'accueil aussi continue.

A l'entrée voyez que l'accueil aussi continue.

On voit ici Didier TOQUIN, notre Président ouvrir cette 43ème A.G.

On voit ici Didier TOQUIN, notre Président ouvrir cette 43ème A.G.

Il invite bien sûr le Maire de Coetmieux à nous présenter sa commune.

Il invite bien sûr le Maire de Coetmieux à nous présenter sa commune.

Ensuite vient le rapport d'activité présenté par Eliane PRIVAT... qui invite Franck DELISLE à nous parler du projet Life Pêche à Pied à l'aide d'un petit film.

Ensuite vient le rapport d'activité présenté par Eliane PRIVAT... qui invite Franck DELISLE à nous parler du projet Life Pêche à Pied à l'aide d'un petit film.

Ensuite c'est Gabriel PRIVAT qui présente le rapport financier...

Ensuite c'est Gabriel PRIVAT qui présente le rapport financier...

... que Magali COSQUER précise et illustre... avec l'aide de Jérémy ALLAIN... sous le regard de Didier TOQUIN.

... que Magali COSQUER précise et illustre... avec l'aide de Jérémy ALLAIN... sous le regard de Didier TOQUIN.

Cela se termine par le rapport de la Commissaire aux Comptes.

Cela se termine par le rapport de la Commissaire aux Comptes.

Comme pour le rapport d'activité, le public est fort attentif...

Comme pour le rapport d'activité, le public est fort attentif...

... n'hésitant pas à poser de nombreuses questions...

... n'hésitant pas à poser de nombreuses questions...

... après quoi, comme pour le rapport d'activité... le rapport financier mis au vote par Didier, est approuvé à l'unanimité.

... après quoi, comme pour le rapport d'activité... le rapport financier mis au vote par Didier, est approuvé à l'unanimité.

Ensuite c'est Martine... présentée ici par J.Luc BARBOT...

Ensuite c'est Martine... présentée ici par J.Luc BARBOT...

... qui nous parle du dispositif mis en place pour protéger les amphibiens des landes de La Poterie.

... qui nous parle du dispositif mis en place pour protéger les amphibiens des landes de La Poterie.

Ici Jérémy accompagné de trois bénévoles...

Ici Jérémy accompagné de trois bénévoles...

... explique en quoi le bénévolat est important pour Vivarmor.

... explique en quoi le bénévolat est important pour Vivarmor.

Pour terminer Didier invite chacun à participer au traditionnel "pot de l'amitié".

Pour terminer Didier invite chacun à participer au traditionnel "pot de l'amitié".

Ainsi a pris fin vers 17h.30-18h. une A.G. qui montre bien la bonne santé et la vitalité de Vivarmor Nature. Nombre d'anciens comme l'a souligné Jeanine PETIT étaient présents. Je souhaite aussi rendre hommage à Jean-Louis MELOU absent pour raison de santé mais qui a été pendant très longtemps très actif au sein de l'association.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Assemblées Générales
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 22:53

Le samedi 18 mars 2017, nous avons eu un temps correct pour arpenter pendant 3 heures environ les formations géologiques de la pointe de La Heussaye à Erquy.

On peut diviser en 3 zones ces formations géologiques d'âge briovévien puisque datées depuis 2001 d'un âge de 608 millions d'années : 

- une zone avec des filons couches (appelés sills) intercalés entre des sédiments (grès et schistes)

- une zone avec des laves en coussins

-une zone avec des brèches volcaniques.

Je remercie pour leurs photos Michel LALOI et Yannick LE DUIGOU

 

Ce schéma explique comment se sont formés les "filons-couches" que l'on appelle des "sills spilitiques" car le basalte dont ils sont formés a été transformé par un phénomène de spilitisation (plagioclases devenant de l'albite et pyroxènes devenant des minéraux ferro-magnésiens hydratés tels que la chlorite avec libération de calcite).

Ce schéma explique comment se sont formés les "filons-couches" que l'on appelle des "sills spilitiques" car le basalte dont ils sont formés a été transformé par un phénomène de spilitisation (plagioclases devenant de l'albite et pyroxènes devenant des minéraux ferro-magnésiens hydratés tels que la chlorite avec libération de calcite).

Le groupe arrive sur cette première zone après avoir emprunté la passage du Goulet.

Le groupe arrive sur cette première zone après avoir emprunté la passage du Goulet.

Voici à quoi ressemblent les premiers sédiments rencontrés... redressés pratiquement à la verticale par une première chaîne de montagnes (l'orogène  cadomien qui a débuté vers 570 millions d'annes)

Voici à quoi ressemblent les premiers sédiments rencontrés... redressés pratiquement à la verticale par une première chaîne de montagnes (l'orogène cadomien qui a débuté vers 570 millions d'annes)

Tout de suite les choses se compliquent : un "filon kératophyrique" (proche de la personne qui donne l'échelle) se met en place dans les sédiments que l'on devine dans les régions en creux autour de lui... cependant que sur la gauche du cliché on voit le premier "filon-couche" (reconnaissable à sa couleur rouille)

Tout de suite les choses se compliquent : un "filon kératophyrique" (proche de la personne qui donne l'échelle) se met en place dans les sédiments que l'on devine dans les régions en creux autour de lui... cependant que sur la gauche du cliché on voit le premier "filon-couche" (reconnaissable à sa couleur rouille)

Voici à quoi ressemble le "filon kératophyrique" quand il est altéré. On appelle kératophyre une trachyte sodique souvent associée aux spilites.

Voici à quoi ressemble le "filon kératophyrique" quand il est altéré. On appelle kératophyre une trachyte sodique souvent associée aux spilites.

On voit ici le contact entre un "sill spilitique" (à gauche) et des sédiments...lesquels ont été métamorphisés (couleur plus claire) sur une certaine épaisseur au contact du magma...

On voit ici le contact entre un "sill spilitique" (à gauche) et des sédiments...lesquels ont été métamorphisés (couleur plus claire) sur une certaine épaisseur au contact du magma...

... on appelle "adinoles" ces sédiments métamorphisés dont la couleur est devenus plus claire. Ce sont des cornéennes à grains très fins composées de quartz, albite... et pouvant avoir par endroits des aspects de silex.

... on appelle "adinoles" ces sédiments métamorphisés dont la couleur est devenus plus claire. Ce sont des cornéennes à grains très fins composées de quartz, albite... et pouvant avoir par endroits des aspects de silex.

Cette photo prise d'un peu plus loin montre bien l'alternance des sills et des sédiments.

Cette photo prise d'un peu plus loin montre bien l'alternance des sills et des sédiments.

Intéressons nous maintenant aux sédiments dans lesquels les sills sont intercalés...

Intéressons nous maintenant aux sédiments dans lesquels les sills sont intercalés...

Il y a des bancs de grès (plus clairs, plus épais et généralement plus résistants à l'érosion) que les schistes intercalés.

Il y a des bancs de grès (plus clairs, plus épais et généralement plus résistants à l'érosion) que les schistes intercalés.

On voit sur ce cliché apparaître une certaine schistosité (oblique par rapport à la stratification)

On voit sur ce cliché apparaître une certaine schistosité (oblique par rapport à la stratification)

J'explique que cela est dû à une compression des sédiments... ceux-ci étant par ailleurs entraînés par l'orogène à une profondeur de plusieurs kilomètres.

J'explique que cela est dû à une compression des sédiments... ceux-ci étant par ailleurs entraînés par l'orogène à une profondeur de plusieurs kilomètres.

Voilà ce que cela donne vu d'assez loin.

Voilà ce que cela donne vu d'assez loin.

Autrefois on pouvait voir (comme le montre cette photo) des traces de vagues (ripple-marks)...

Autrefois on pouvait voir (comme le montre cette photo) des traces de vagues (ripple-marks)...

... voilà tout ce qu'il en reste aujourd'hui !

... voilà tout ce qu'il en reste aujourd'hui !

De l'épidote (couleur vert-jaune) s'est formée secondairement dans certaines fissures des sills (ceux-ci contenant de la calcite, cela a favorisé la formation de cet épidote) .

De l'épidote (couleur vert-jaune) s'est formée secondairement dans certaines fissures des sills (ceux-ci contenant de la calcite, cela a favorisé la formation de cet épidote) .

Les alvéoles d'érosion marine sont abondantes par endroits dans les sédiments.

Les alvéoles d'érosion marine sont abondantes par endroits dans les sédiments.

La seconde zone est celle où l'on voit des laves en coussins qui se sont formées lorsque le basalte atteint la surface sous une importante épaisseur d'eau.

La seconde zone est celle où l'on voit des laves en coussins qui se sont formées lorsque le basalte atteint la surface sous une importante épaisseur d'eau.

Le groupe s'approche de cette seconde zone... laissant derrière lui la zone des sills que l'on voit à l'arrière plan.

Le groupe s'approche de cette seconde zone... laissant derrière lui la zone des sills que l'on voit à l'arrière plan.

Devant nous se dresse une falaise abrupte plus ou moins altérée...

Devant nous se dresse une falaise abrupte plus ou moins altérée...

... on y voit des figures comme celles-ci.

... on y voit des figures comme celles-ci.

J'explique que les bandes plus claires qui délimitent des formes ovales sont des bordures de coussins de laves (basalte durci immédiatement au contact de l'eau .

J'explique que les bandes plus claires qui délimitent des formes ovales sont des bordures de coussins de laves (basalte durci immédiatement au contact de l'eau .

Ces coussins se superposent souvent et leur forme permet de connaître la polarité de la série... entre eux il y a parfois des sédiments avec des brèches très fines qui correspondent à des débris de la croute des coussins.

Ces coussins se superposent souvent et leur forme permet de connaître la polarité de la série... entre eux il y a parfois des sédiments avec des brèches très fines qui correspondent à des débris de la croute des coussins.

Ce sont ces coussins empilés que la groupe examine ici...

Ce sont ces coussins empilés que la groupe examine ici...

... et que voici vus de plus près.

... et que voici vus de plus près.

Il y a plusieurs endroits où se voient ces coussins...

Il y a plusieurs endroits où se voient ces coussins...

... qui sont de forme et de taille variable.

... qui sont de forme et de taille variable.

Si on les voit le plus souvent en coupe... en voici cependant qui sont vus en position plus ou moins oblique.

Si on les voit le plus souvent en coupe... en voici cependant qui sont vus en position plus ou moins oblique.

Ceux-ci (vu de l'autre côté de la pointe) sont de petite taille et plutôt arrondis...

Ceux-ci (vu de l'autre côté de la pointe) sont de petite taille et plutôt arrondis...

... ils sont parfois abondants.

... ils sont parfois abondants.

Entre eux il y a (bien visibles à la partie supérieure de la photo) du jaspe ( silice très fine à cassure esquilleuse... diversement teintée par des impuretés).

Entre eux il y a (bien visibles à la partie supérieure de la photo) du jaspe ( silice très fine à cassure esquilleuse... diversement teintée par des impuretés).

Nous avons observé ce jaspe en plusieurs endroits et toujours intercalé entre les coussins de lave.

Nous avons observé ce jaspe en plusieurs endroits et toujours intercalé entre les coussins de lave.

On voit bien sur ce cliché que vient de m'envoyer Gilles MARJOLET l'aspect conchoïdal des cassures de ce jaspe.

On voit bien sur ce cliché que vient de m'envoyer Gilles MARJOLET l'aspect conchoïdal des cassures de ce jaspe.

On trouve aussi dans cette zone à laves en coussins des tuffs...

On trouve aussi dans cette zone à laves en coussins des tuffs...

... qui sont des sédiments très fins résultant de l'accumulation de cendres volcaniques.

... qui sont des sédiments très fins résultant de l'accumulation de cendres volcaniques.

Voici la troisième zone où l'on peut voir des brèches volcaniques formées lorsque le magma basaltique atteignait la surface sous une faible épaisseur d'eau.

Voici la troisième zone où l'on peut voir des brèches volcaniques formées lorsque le magma basaltique atteignait la surface sous une faible épaisseur d'eau.

Ces brèches on les voit d'abord comme ici...

Ces brèches on les voit d'abord comme ici...

... sur des blocs détachés et déplacés par la mer.

... sur des blocs détachés et déplacés par la mer.

Pour les voir en place, il faut aller encore plus loin...

Pour les voir en place, il faut aller encore plus loin...

... et descendre dans une petite crique...

... et descendre dans une petite crique...

... où on voit bien l'aspect variable de ces brèches formées par des éléments assez gros (parfois des morceaux de coussins)...

... où on voit bien l'aspect variable de ces brèches formées par des éléments assez gros (parfois des morceaux de coussins)...

... associés à des débris plus fins.

... associés à des débris plus fins.

Le groupe grimpe ensuite sur cette crête...

Le groupe grimpe ensuite sur cette crête...

... d'où l'on a une vue d'ensemble sur le secteur...

... d'où l'on a une vue d'ensemble sur le secteur...

... avant de redescendre de l'autre côté. Sur cette photo on voit bien (comme je l'ai expliqué sur place) l'une des trois grandes failles qui affectent la pointe : le filon sur lequel nous descendons s'arrêtant sous nos pieds (ou en tous cas quelques mètres plus loin)... et se retrouvant (décalé d'une bonne vingtaine de mètres) vers le haut et sur la gauche du cliché.

... avant de redescendre de l'autre côté. Sur cette photo on voit bien (comme je l'ai expliqué sur place) l'une des trois grandes failles qui affectent la pointe : le filon sur lequel nous descendons s'arrêtant sous nos pieds (ou en tous cas quelques mètres plus loin)... et se retrouvant (décalé d'une bonne vingtaine de mètres) vers le haut et sur la gauche du cliché.

Je viens de résumer l'essentiel de ce que nous avons observé... mais nous avons examiné aussi le fameux filon de dolérite qui recoupe le briovérien... des dépôts quaternaires... et même pour terminer des formations rouges sidérolithiques.

Ce n'est pas la première fois que nous examinons ces formations de la pointe de La Heussaye... vous pouvez par exemple aller voir sur le blog (en faisant catégorie "Géologie") une précédente sortie du groupe : elle porte le numéro 42 et date de 2010. J'ai fait en sorte que les deux compte-rendus soient complémentaires.

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article