Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 22:52

Le samedi 19 novembre 2011, 24 personnes ont suivi avec un très grand intérêt la visite, commentée par Dominique ROCABOY, de Geotexia, une importante usine de méthanisation dans la région du Mené. Je remercie deux de nos adhérents qui m'ont envoyé des photos de cette sortie et particulièrement Anne FERRON qui, en plus de la vingtaine de photos, m'a fourni l'essentiel des explications qui figurent ci-dessous (le second est Michel LALOI).

 

00stgillescarte Voici la région concernée... C'est (avec celle de Locminé dans le Morbihan) une opération régionale de récupération et de valorisation des déchets.

 

 

01stgillesphoto1entree

Cette photo est prise à l'entrée de l'usine : là où arrivent les camions.

 

 

02

 Jean-Claude MICHEL (à droite sur la photo)...

 

 02stgillesdominiqueguyomardphoto2

 ... accueille notre guide Dominique Rocaboy, agriculteur, directeur de Geotexia et à l'origine, il y a des années dans le pays de Saint-Gilles-du-Méné, de la réflexion avec les diverses forces vives locales, sur la nécessité de concilier écologie, agriculture et logique économique. Avec un groupe de divers bords (élus, artisans, agriculteurs, commerçants etc) il s'est rendu dans de nombreux pays d'Europe pour voir ce qui existe en matière de valorisation des déchets. Ensuite tous ont réfléchi à la transposition de ces installations dans le Méné en l'adaptant à sa situation géographique et économique.

 

 03stgillesentreebadgephoto3

 Les camions sont badgés à leur arrivée...

 

 

04stgillesbalancephoto4

 ... ensuite ils passent sur cette balance.

    

 

05stgilllescamionphoto5  On voit ici (à l'arrière du groupe), l'un des 17 camions qui emmène les boues de Kermené (un abattoir local) chaque semaine à Geotexia.

 

 06

 Le groupe rentre maintenant dans l'énorme complexe que représente cette usine de méthanisation de la région du Mené. On voit à gauche les cuves où s'effectue la première étape : le traitement des déchets liquides (par exemple la semaine dernière 25 tonnes de crême anglaise et de yaourts d'un usine locale)... Les liquides sont traités par hydrolyse pour détruire les germes pathogènes. 

 

 

07 On s'approche maintenant de l'endroit où est stocké le gaz...

 

 07stgilles1ereetapebullephoto7

 ... dans cette énorme bulle (d'une surface de 2000 mètres carrés)... et qui est gonflée sous la pression du biogaz obtenu par fermentation. 

 

 

08stgillesbiogazexpulsedanstuyauxphoto8

 Lequel gaz est expulsé dans ces tuyaux...

 

 

09

 ... et ensuite conduit dans une autre partie de l'usine...

 

 09stgillesbiogaztuyauxphoto9

 ... par ce passage que l'on voit ici.

 

 10stgillescolonneh2sphoto10

 Il arrive alors dans la colonne de H2S (le gaz qui a décimé les sangliers dans la baie cet été !)...  

 

11stgillescolonneh2sgrosplanphoto11

   Le soufre sera détruit par des bactéries puis le gaz sera séché et refroidi.

 

 

13stgillesgazsechephoto13

 Le gaz séché et refroidi produit des fumées (atteignant une température de 420°)... lesquelles sont recyclées dans un circuit pour sécher le digestat... Les gaz inutilisés sont brûlés dans la torchère (à droite)... produisant des flammes de 2 mètres de haut (impressionnantes la nuit paraît-il) !

 

 

14stgillestorcherephoto14

 Deux curieux sont allés voir de près la torchère juste avant qu'elle se mette en route : vu la chaleur intense, on se serait cru (dit Anne) en plein mois d'août sous le cagnard !

 

 15stgillescoeursystemephoto15

Nous sommes ici au coeur du système...

 

 16stgillesodeursphoto16

 Les odeurs sont aspirées en permanence et traitées à la soude. Ensuite les déchets sont envoyés dans un entrepôt où ils sont digérés par des bactéries... de la bruyère sert de filtre... le tout devant être renouvelé tous les sept ans puis incinéré. 

 

 

17stgillesschema Geotexia est implanté sur un site de 13 hectares dont 1 de lagunes et plantations de saules (transformées en copeaux pour les chaudières à bois de la commune)... L'herbe à l'extérieur est tondue par des moutons... et des oies monteront bientôt la garde ! 

 

18stgillesdigestatphoto18

 Voici les résidus des déchets traités... ce que l'on appelle le digestat.

 

 

20stgillespanneauphoto20

 A Geotexia on recycle à 100% : 1 moteur fait tourner 1 génératrice qui produit de l'électricité (15000 MWh/an, ce qui est suffisant pour chauffer la plupart des maisons de la commune) / Les fumées de 420° produites sèchent le digestat / Reste 530 kw thermiques que le lycée de Merdrignac va utiliser pour ses futures serres sur le site / Reste aussi de l'eau stockée dans 1 bassin de 40.000 mètres cubes... eau  destinée à la croissance des saules... saules qui seront découpés en planchettes pour les chaudières à bois de la commune...

  

 

21stgillesobjectifsgeotexiaphoto21

Geotexia a coûté 15 millions d'euros. Inauguration décembre 2010. Recettes de l'entreprise: les paysans qui financent le traitement de leur lisier + la vente des 15 millions de watts / Charges: les emprunts + le salaire des 3 ingénieurs permanents + la maintenance des machines. Le projet est dans le cadre d'un projet local écologique (parc éolien, maisons passives etc).

 

 

C'est la seconde visite d'une usine de méthanisation que Vivarmor effectue : la première étant à Plélo chez Alain GUILLAUME. Nous l'avons visitée en 2009 (l'article est toujours sur le blog sous le titre "Visite de la première unité de méthanisation bretonne..." dans "sorties 2009" 

La différence est que Geotexia (plus récente puisque terminée en 2010) est une opération régionale... d'une toute autre ampleur donc que la première installation vue à Plélo (qui correspond, elle, à une seule ferme) 

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2011
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 20:46

Nous avons eu, en la personne de Julien HOURON, un super-guide pour notre sortie du samedi 1er octobre au Sillon du Talbert. Nos adhérents ont aussi répondu en grand nombre : nous étions en effet une soixantaine de participants au total.

Ce grand nombre rendait le travail de notre guide d'autant plus difficile ; malgré cela personne n'a été déçu et nous avons vu l'ensemble du sillon, avec arrêts aux points les plus intéressants... Bref : une sortie exceptionnelle... merci Julien !

 

Merci aussi à tous ceux qui m'ont adressé leurs photos : Anne FERRON, Argan LOISEL, Alain LAMOUR, Michel LALOI, Michel BLAIN... pour compléter les miennes !

 

Je compte faire suivre cette première série de photos (prises lors de la sortie elle-même) par d'autres qui montreront les plantes du Sillon, les oiseaux qui le fréquentent ou qui y nichent, les différents galets témoins de l'histoire géologique de la région... Avis donc à tous ceux qui pourraient me fournir des photos pour cela (j'en ai déjà quelques unes parmi ce que j'ai reçu des personnes sus-nommées, de Didier TOQUIN...) mais c'est encore insuffisant !  

 01

  Voici une partie des participants (tout le monde n'est pas encore arrivé) réunis devant la "Maison du Sillon" et recevant les premières explications.

 

 

02 

C'est parti !... Nous sommes ici à la base du Sillon et du côté ouest...

 

 

03

 Voyez : il y en a qui prennent des notes ! Tous regardent dans la direction indiquée pour apercevoir...

 

 04

 ... à l'ouest du sillon, une première "queue de comète" (au centre de la photo) : des galets qui se sont entassés à l'abri d'un rocher... et qui forment cette bande arquée qui arrive vers nous. Nous sommes non loin de la base du Sillon, là où il y a encore (comme vous voyez au premier plan) des restes d'enrochements.

 

 

05

 Le Sillon, voilà son aspect vu de cette base où nous sommes. Il est formé au total (nous explique Julien) de 4 parties : la partie sableuse (ici au premier plan) - une partie affaisée - une partie formée de galets et en bon état - une partie terminale nettement élargie. Le tout faisant plus de 3 kilomètres de long ! 

 

 05A

 Le groupe vient de remonter sur le sommet du Sillon. Nous sommes toujours (comme vous pouvez le voir) dans la partie sableuse.

 

 

06

Nous voilà en train de descendre de l'autre côté du Sillon (à l'est donc)... 

  

 

05B

pour y examiner une zone où se développent (entre autres...) des Chardons bleus...

 

 

07

 ... nous repartons ensuite vers la seconde partie du Sillon... en faisant cependant comme ici d'autres arrêts "bota". 

 

 08  

Cette fois pas de doute : nous sommes sur des galets...

 

 

09

 ... avec des végétaux différents... et des "laisses de mer" qui (une fois enfouies et décomposées) leur serviront de nourriture. 

 

 10

 Voici (en prenant un peu de recul) l'aspect du Sillon avec sa partie légèrement surélevée à l'ouest et sa partie plus abritée à l'est (là où se développent les touffes de végétaux... 

 

11

 ... des 'Choux marins" notamment... qui forment par endroits de véritables champs de choux !

 

 12

 Nous voici dans la partie terminale... élargie (comme on voit sur la droite de la photo)par des amas de galets plus sombres. Nous approchons donc de l'extrémité... mais voyez que même la tête de la troupe n'y est pas encore ! 

 

 

15 

En approchant de cette extrémité, on voit bien vers l'est (la partie la plus abritée) des zones de cultures marines (bouchots ici et tables à huitres plus à droite)...

 

 16

 ... de même que l'on voit de mieux en mieux aussi le phare des "Héaux de Bréhat".

 

 14

 Ce panneau vous indique clairement que vous avez cette fois atteint la pointe du Sillon...

 

 17

 ... ce que Julien nous confirme lui aussi... en nous fournissant, de plus, quantité d'anecdotes et de renseignements... par exemple sur le sillon ancien qui était beaucoup plus long que l'actuel et s'appuyait sur les îlots au large...

 

 18

 La pointe atteinte... il faut revenir !... Nous redescendons vers l'ouest...

 

 

19

 ... là en effet nous allons trouver une zone sableuse fort agréable sous les pieds...

 

 

20

 ... ce qui après plus de 4 kilomètres déjà parcourus... permet d'accélérer un peu le retour. Voyez que le groupe s'étire !

 

 

21

 Un dernier petit arrêt pour observation...

 

 

22

 ... de formations plus anciennes que le sillon actuel : des galets plus ou moins soudés par des oxydes de fer...

 

 

23

 ... ou encore des dépôts de fonds de marécages... avec au-dessus une mince couche d'hématite... bref : des formations que le Sillon a recouvertes et protégées avant de les abandonner (en se déplaçant vers l'est) aux houles actuelles qui les érodent à grande vitesse... si bien qu'il n'en reste plus que des morceaux ici ou là.

  

 J'arrête ici ce compte-rendu de la sortie elle-même. En espérant pouvoir bientôt la compléter par des précisions sur la botanique, l'ornithologie... la géologie du lieu...

Merci aussi à Anne HELLOUVRY dont je viens de recevoir les photos.

 

 

Géologie du Sillon

 

 00 Carte et galets

 Cette photo (prise lors d'une sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22") donne une idée de la variété et de la provenance des galets que l'on peut observer sur le Sillon. Les photos suivantes vous en présentent quelques uns en gros plan.

 

 

01 Granodiorite du Talbert

 C'est sur cette roche (la granodiorite du Talbert) que le cordon est installé. C'est donc elle (avec ses enclaves sombres) que l'on trouve le plus abondamment.

 

 02 Orthogneiss icartien

 Cet orthogneiss icartien représente, lui, la formation géologique la plus ancienne (environ 2 milliards d'années). C'est sans doute de la région de Port Béni qu'il provient.

 

 03Microgranite Loguivy

 C'est à ses feldspaths rosés (pour certains) et verdâtres (pour d'autres) au sein d'une pâte microgrenue que l'on reconnait ce galet en microgranite de Loguivy : une roche que l'on voit en filons (à la pointe de l'Arcouest notamment) dans la formation de Launay.

 

 

04 Tuf de Tréguier

 Ce sont les tufs de Tréguier qui sont représentés avec ce galet. On voit les roches en place dans la région de Pors Even ou encore dans les vallées de Lézardrieux ou de Téguier.

 

05 Conglomérat Bréhec  

Ce conglomérat avec ses galets (noirs) de phtanite et ses galets (clairs et plus nombreux) de quartzite pourrait venir de Bréhec où il est abondant à la base de l'ordovicien.

 

 06 Phtanite

Il arrive que l'on trouve aussi des galets de phtanite de grande taille comme celui-ci tellement cette roche siliceuse (c'est un microquartzite graphiteux) résiste bien à l'altération et à l'usure.  

 

 07 Dolérite

Cette autre roche (de couleur noire elle aussi) est de la dolérite : une roche de filon qui a la composition du basalte et qui est très difficile à casser. Dans tout le Trégor les filons de dolérite sont abondants et il n'est donc pas étonnant de la trouver sur le Sillon.

 

 

08 Albit. Er

 Cet "albitophyre d'Er" reconnaissable à sa teinte vert foncé (avec cristaux blancs-verdâtres de feldspath) s'appelait autrefois "porphyre vert antique". Les îles d'Er sont situées à l'embouchure du Jaudy.

 

 09 Silex

 Ce silex reconnaissable à sa patine blanche et à sa cassure vient par contre de beaucoup plus loin... sans doute du centre de la Manche... poussé par la dernière transgression marine (entre -20.000 et - 6.000 ans)

 

 Ceci n'est qu'un petit aperçu de la grande variété des galets que l'on peut trouver sur le Sillon : une bonne vingtaine de formations géologiques différentes y sont représentées

 

 

Quelques plantes du Sillon

 

Voici quelques unes des plantes que nous avons vues au cours de la sortie

 

01 Chardon bleu

 D'abord le Chardon bleu ou Panicaut maritime (Eryngium maritimum) avec son inflorescence automnale... 

 

 02 Chardon en fleur

 ... une inflorescence que l'on a davantage l'habitude de voir comme ceci.

 

 03 Pavot cornu

 Ici c'est le Pavot cornu (Glaucium flavosa) photographié lui aussi au printemps.

 

 

04 Bettrave maritime

 Cette plante, vous l'avez déjà vue plus haut : c'est la Bettrave maritime (Beta maritima).

 

 05 Choux en graîne

 Le Choux marin aussi (Crambe maritima) je vous l'ai déjà montré : le voici comme nous l'avons vu avec ses fruits...

 

 06 Choux en fleurs

 ... et ici en fleur, photographié donc au printemps.

 

 07 Champ de choux

 Quand je vous disais plus haut qu'il pouvait former de véritables "champs de choux" !...

 

 09 Choux et cakile

 Il peut aussi s'associer avec d'autres plantes...

 

 

Quelques oiseaux du Sillon

 

Je mets ici 4 photos que les participants à la sortie m'ont envoyées. J'ai attendu car j'espérais en recevoir de Julien sur l'ensemble des espèces fréquentant le Sillon. Si c'est le cas je les ajouterai... 

 

 

01Traquet Motteux

 Voici un Traquet moteux peu farouche et qui accompagnait le groupe sur toute la première partie du Sillon. Vous êtes trois à m'avoir envoyé son portrait !

 

 

02 Bécasseau variable

 C'est sur les parties sableuses entourant le Sillon que ce Bécasseau variable cherchait sa nourriture. La photo est de Didier TOQUIN. 

 

 03 Tournepierres à collier et bécasseaux sanderling

 Ce sont des Tournepierres à collier (sur la gauche de la photo) et des Bécasseaux sanderling que l'on voit ici sur les laisses de mer. La photo est de Anne HELLOUVRY. 

 

 04 Alouette

Entendre une Alouette chanter c'est une chose... mais pas facile de prendre en photo cet oiseau si mobile ! Certes il n'occupe pas ici le centre du cliché... mais on le voit quand même tout à fait en bas et à droite !...La photo est de Anne FERRON. 

   

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2011
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 14:43

Nos amis de la région du Mené (Alexis Le Priellec et Jean-Claude Michel) nous ont promené le samedi 2 juillet 2011 sur les traces des haut-fourneaux et des anciennes forges de leur secteur. Partis de Collinée, nous avons visité successivement un minière à Cabilan, le site du Vaublanc, d'anciens murs à Merdrignac pour finir à la Hardouinais où des restes sidérurgiques étaient bien visibles du fait de l'assèchement de l'étang. Le temps était superbe et les découvertes passionnantes !

 

 

01 Cabilan

 Nous arrivons à la ferme de Cabilan...

 

 04

 ... où le propriétaire (que l'on voit ici en compagnie de J. Claude Michel), nous accueille.

 

 02 Géol

 Jean-Paul Bardoul nous explique la géologie de la région...

 

 

05 carte géol ... avec examen de la carte géologique locale (carte au 1/50.000 de Moncontour).

 

 03 Minière

 Tout cela nous permet de mieux comprendre ce que l'on voit sur ce site d'une ancienne minière d'où l'on extrayait le minerai de fer utilisé dans les haut-fourneaux du Vaublanc.

 

 06

 Le groupe ici redescend de l'ancienne mine de fer (située en hauteur) vers la ferme de Cabilan.

 

 07 Vaublanc

 Ensuite, nous arrivons au Vaublanc...

 

 08 Chapelle

 ... et nous dirigeons vers cette ancienne chapelle devenue musée...

 

 

09

 ... où le propriétaire des lieux (à droite) nous accueille cependant que Alexis (au centre) nous explique l'intérêt du site...

 

 

09A

 ... avant de passer la parole à notre hôte...

 

 

09 panneau

 ... lequel nous raconte milles anecdotes sur toute l'histoire du lieu dont sa famille est propriétaire depuis de nombreuses générations...

 

 

11

 ... avant la visite compléte du petit musée à l'intérieur de la chapelle...

 

 

12

 ... d'où j'extraie cette ancienne gravure montrant l'état des lieux à l'époque où des régiments de mulets livraient le minerai de fer.

 

 

13 p.n.  Nous pique-niquons ensuite près des voitures au-dessus du plan d'eau...

 

 

14

... avant d'effectuer un petit circuit qui va nous permettre de voir d'abord cette curieuse construction dont les murs...

 

 

15 ... sont faits de parpaings tout à fait originaux : du laitier moulé à sa sortie du haut fourneaux !

 

 

16

 En remontant vers la tête du plan d'eau, le groupe côtoie ensuite des paysages superbes...

 

 

16A

 ... et Alexis nous raconte en détail toute l'histoire des lieux...

 

 

17

 ... avant retour vers le point de départ dans un paysage des plus verdoyants comme on voit ici.

 

 

18

 Nous sommes maintenant à Merdrignac et entamons (sous la protection de St-Jean Baptiste qui nous surveille du haut de son clocher !) une petite visite de la ville...

 

 

19

 ... pour y examiner notamment ces curieuses formations géologiques abondantes dans de nombreux murs anciens (des formations rouges du Pliocène sans doute cimentées par des oxydes de fer).

 

 19A

 Nous arrivons pour terminer à l'étang de la Hardouinais : celui-ci comme on voit sur la photo est parfaitement asséché... 

 

19B

 ... ce qui est une catastrophe pour les milliers de moules d'eau douce (anodontes) qui y vivaient...

 

20

... mais une aubaine pour ceux qui s'intéressent...

 

 

21

 ... aux restes de "laitiers" qui y ont été abondamment déversés depuis des temps très anciens.

 

 

23

 Sous nos pieds il y a des tonnes d'anciens mâchefers...

 

 

24

 ... parfois joliment colorés ! On y voit aussi des restes de charbon de bois non brûlé, ce qui montre un fonctionnement défectueux des haut fourneaux de l'époque et un gaspillage de la matière première.

 

25

 Mais cela fait la joie des collectionneurs actuels...

 

 

26

 ... et de tous les participants qui souhaitent ramener chez eux un petit souvenir (joliment coloré de surcroît).

 

 

27

 Boissons et gateaux sont offerts pour terminer par Alexis...

 

 

28

 ... qui (avec Jean-Paul et Jean-Claude que l'on voit ici à ses côtés) s'est "mis en quatre" selon l'expression consacrée pour nous offrir une superbe sortie !

Merci donc à tous et... à bientôt !

 

Les photos qui figurent ci-dessus sont de moi et de Monique Kubiak. Je viens d'en recevoir de nombreuses également de Michel Le Peuc'h et Yannick Le Duigou... j'en mets quelques unes ci-dessous :

 

 

01 Carte géol

 Voici d'abord la carte géologique présentée par Jean-Paul.

 

 02 Minière MG3

 Ici je parle du minerai visible à Cabilan

 

 

06 Vaublanc (vanne)

 Nous sommes maintenant au Vaublanc dont vous voyez la vanne de l'étang. 

 

 03 Guide 1

Notre guide dans son domaine. 

 

 04 Musée MG

 L'intérieur du musée...

 

 

05 Scorie moulée

 ... avec un des moulages dont  je vous montré plus haut l'utilisation dans un mur.

 

 07 Haches polies

 Voyez qu'il n'y a pas dans la région que du fer : on nous montre ici des haches en pierre polie.  L'une (la plus grosse et la plus claire) est en grés et l'autre en dolérite.

 

 08 Fleurs 2

 Les fleurs aussi ne manquaient pas...

 

 09 Fleurs 1

 ... il y en avait de toutes les couleurs ! 

  

  Altitude Merdrignac

 Et pour ceux qui se demandent à quelle altitude nous étions : en voici une idée (la photo a été prise à Merdrignac). 

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2011
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 17:39

Dans notre programme 2011 "Découvrez la nature en Côtes d'Armor", il y a de nombreux stages d'initiation. Faute d'y avoir participé et d'en avoir des photos, je n'en ai encore mis aucun sur le blog. Pour réparer cet oubli, je suis allé à Trégueux samedi dernier (18 juin 2011) et vous mets donc quelques vues prises au cours de ce stage d'initiation animé par Jérémy ALLAIN et concernant les papillons des jardins. Il était temps : c'est en effet le dixième stage d'initiation pour l'année 2011. Cependant il y en a encore 5 sur les sujets suivants : campagnols, mammifères forestiers, muscardin, micromammifères et pelotes de réjection, oiseaux du littoral ; il n'est donc pas trop tard pour vous y inscrire !

 

 

01

 C'est à la mairie de Trégueux que Jérémy accueillait les participants...

 

 

02

 ... qui étaient au nombre d'une bonne vingtaine.

 

 03

 La conférence avec projection vidéo se termine et Jérémy répond aux questions...

 

 04

 ... avant de partir (le temps s'étant heureusement amélioré)...

 

 05

 ... vers les abondants espaces verts de la commune.

 

 06

 Pas besoin d'aller bien loin de la mairie en effet pour être en pleine nature... 

 

 07

 ... et déjà ici les filets sont à l'oeuvre...

 

 08

 ... mais c'est en arrivant dans cette vallée...

 

 

09 ... que les captures se multiplient...

 

 

10

 ... avec examen complet et détermination de chaque espèce capturée...

 

 11

 ... et ensuite relâchée bien sûr... avant examen de nouvelles espèces. 

 

 

12 Les filets ne chôment pas... les déterminations se succèdent...

 

 13

 ... au fur et à mesure que le temps passe.

 

 14

 Le but étant que chacun... en s'aidant de son livre au besoin... en sache un peu plus, à la fin du stage, sur les papillons de son jardin (ou des espaces voisins de chez lui). 

   

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2011
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 20:57

Nos amis de la région de Lézardrieux et Lanmodez nous accueillaient ce 2 juin 2011 (jeudi de l'Ascension) dans une région superbe surtout quand on la parcourt par un temps ensoleillé. Un circuit d'environ 6 kilomètres a permis à une bonne trentaine de participants d'observer les roches, les plantes, les papillons... mais aussi le patrimoine bâti, les cultures, les sites ostréicoles... de la région.

 

 

01

 C'est parti !  Nos guides (dont Geoffrey STEVENS) à droite... ouvrent la voie.

 

 

02 Ici nous allons avoir droit à une démonstration...

 

 

03... de détection de la présence d'eau dans le sous-sol : le "sourcier" est au premier plan avec ses deux baguettes en main... mais voyez qu'un pendule est également utilisé !

 

 

04 Voici maintenant le groupe un peu plus loin (voyez les indications sur les panneaux au premier plan).

 

 

05

 Nous passons devant des coins superbement fleuris...

 

 

06

 ... mais aussi devant des floraisons naturelles fort intéressantes.

 

 

07

 Ici, nous sommes devant le manoir de Kermenguy...

 

 

08

 ... avec ses parties les plus anciennes datant de 1736 comme indiqué au-dessus de la petite fenêtre (en haut et au centre de la photo). 

 

 09

Voici sur sa butte, le moulin de Ker Annio...

 

 

10 ... que nous allons approcher... puis contourner... pour le voir sous tous les angles.

 

 

11

 Plus loin, c'est un pigeonnier que le groupe examine... et sur lequel nos guides sont intarissables.

 

 

12 Nous arrivons maintenant dans un tout autre milieu...

 

 

14

... que les gens du coin appellent la "Camargue" !

 

 

13

 Sous la conduite de ces deux guides...

 

 

15

  ... nous allons découvrir une vie riche et variée...

 

 

16

 ... dans cette vaste lacune que la mer recouvre aux grandes marées...

 

 

17

 ... mais qui, aujourd'hui... avec le beau temps... est parfaitement sèche. 

 

 

18 Au loin, on voit les bâtiments du CEVA (sur la commune de Pleubian).

 

 

19

 Voici la chapelle de Bonne Nouvelle (la "bonne nouvelle" étant qu'une femme venue ici  prier la "bonne vierge" pour avoir un enfant... est enfin enceinte !).

 

 

20

 Un peu plus loin un riche paysage...

 

 

22

 ... avec au loin des oiseaux mais aussi...

 

 

23

... les restes d'une "allée couverte" (que l'on devine au centre et légèrement à gauche de la photo)... et qui est maintenant recouverte par la mer (dont le niveau est donc plus élevé qu'il y a quelques milliers d'années).

 

 

21

Voici la famille LALOI... que nous connaissons bien maintenant.

 

 

24

 Ce sont les enrochements qui semblent ici attirer l'attention.

 

 

25

 Les champs d'artichauts m'attirent c'est certain... vu qu'au cours de la sortie précédente (voir sorties 2010), c'est au milieu de ces légumes que l'on m'avait déjà photographié !

 

 

26

 Nous voilà de retour à Porz Guyon : voyez la remarquable fraîcheur de la troupe (et des jeunes en particulier) !

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2011
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 19:47

Nous étions 22 participants à cette sortie. Nous avions un guide local connaissant parfaitement les lieux en la personne de Pierre Danet.. Le temps également était de la partie (ni trop chaud, ni trop humide) !...

  01

  Voici le groupe rassemblé sur un vaste parking en contrebas du bourg (là où les cars de pélerins viennent se ranger quand il y a rassemblement autour de la patronne du lieu).

 

 

02

 Maintenant nous montons vers le centre et l'église de Querrien (il y avait un office et de nombreux paroissiens à notre arrivée... mais maintenant ils sont repartis !) 

 

 

03

 ... le bourg (dont l'église se voit maintenant à droite de la photo) une fois franchi... nous redescendons de l'autre côté...

 

 04

 ... en faisant de nombreux arrêts... comme celui-ci où Pierre nous parle d'une plante qu'il a connue et consommée sur le chemin de l'école dès son plus jeune âge : la"gernote" ou "jarnote". 

 

 05

 Un peu plus loin, voici une autre plante... dont Yves ROCHER s'est servi pour fabriquer un de ses premiers remèdes !

 

 06

 Maintenant nous entrons véritablement dans la forêt où nous allons longer le ruisseau de Querrien.

 

 

07

 Les fougères y sont abondantes et variées... et certaines sont de belle taille ! 

 

 08

Mais il y a aussi les arbres et de nombreuses autres  plantes (sans compter les insectes divers...

 

 

09

 ... ici par exemple on voit sur cet arbuste des tâches blanches appelées "crachats de Coucou"...

 

 10

 ... qui sont produites en réalité par les larves d'un insecte (du genre Cicindèle si je ne me trompe) dont Jean-Paul nous montre ici la photo !

 

 

11 Voyez que l'on sait s'entre-aider à Vivarmor !... quand il y a comme ici un obstacle à franchir...

 

 12

... nous avons dû en effet franchir à plusieurs reprises... le ruisseau lui-même ou ses nombreux petits affluents...pour bien observer tous les secteurs de la vallée.

 

 

13 Nous voici arrivés à l'endroit du pique-nique...

 

 

14

 ... et comme il est largement plus de midi... personne ne perd de temps pour se mettre "à table"... ou simplement sur un banc... voire sur le gazon ! 

 

 

15

 Après le repas par contre... chacun prend un peu ses aises !

 

 

16

 Mais la curiosité est la plus forte car les bords de l'étang sont fort variés !

 

 

17 Et nous voilà repartis pour un second circuit... avec notre guide ouvrant la voie. Comme vous voyez nous quittons ruisseau et étang pour prendre un peu de hauteur.

 

 

18

 Nous observons depuis quelque temps quantité de troncs d'arbres avec ces colorations rouges du plus bel effet : une "algue rouge" microscopique sans doute.

 

 

19

Nous avons donc maintenant pris un peu de hauteur par rapport au ruisseau et à l'étang... Nous sommes maintenant en pleine forêt...sur la gestion de celle-ci... sur les habitants du lieu... notre guide est toujours intarissable...

 

 

20 ... les découvertes se succèdent...et les photographes s'en donnent à coeur joie ! 

 

 

21

 C'est qu'en effet, dans les zones où des coupes ont éclaicit la forêt, aux plantes s'ajoutent de curieux insectes...

 

 

22

 ... ou encore de superbes papillons comme celui-ci qui s'apprête à prendre son envol !

 

 

23

 Mais oui !... en forêt de Loudéac il y a aussi du muguet... et dont la floraison (comme vous voyez) n'a rien de prématuré !...

 

 

24

Nous voici revenus au point de départ. Notre guide (avec quelques personnes et la voiture de Jean-Paul...) est parti récupérer les véhicules que nous avons laissées (avec les pique-niques) à l'étang des 14 sous... pendant ce temps le reste de la troupe se met à la recherche d'une fontaine... une très ancienne fontaine même nous dit ce panneau...

 

25

... nous avons donc cherché la fontaine... nous pensions la trouver en contrebas de ce superbe monument... eh bien il n'en est rien : une "fable" cette fontaine apparemment !...mais l'endroit valait quand même le détour.

 

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2011
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 19:54

Nous étions nombreux (45 personnes) pour cette sortie. Nos amis de l'association "Comité de Sauvegarde du Gouet" nous avaient préparé un circuit d'environ 6 kilomètres. Cet itinéraire, varié et agréable, nous a permis de découvrir des paysages grandioses, des formations géologiques très anciennes, des plantes originales... Nous avons aussi appris beaucoup de choses sur l'histoire des différentes carrières de cette partie de la vallée du Gouet.

Certaines des photos présentées ci-dessous sont de Anne FERRON que je remercie ! 

 

 

tremusondepart2290111

Voici le groupe rassemblé juste avant le départ...

 

 

01

... et le voici ici quelque temps après au dessus du site des Mines de Trémuson que l'on voit à l'arrière, au fond de la vallée.

 

 

02

 La montée est bien marquée... et le groupe s'étire ! Mais bientôt nous allons quitter la route pour un sentier sur notre droite... 

 

 

03

... et y effectuer un premier arrêt bota pour expliquer les particularités du Fragon (ou Petit Houx).

 

 

04

Un peu plus loin, c'est une zone farcie de terriers de blaireaux... que le groupe examine...

 

 

05

 ... une zone toujours abondamment fréquentée si l'on en juge par ces traces de passage des animaux.

 

 

06

Le sentier que nous suivons a été tracé par des cavaliers et leurs chevaux et voyez que par endroit il ne manque pas de relief !

 

 

07

 Cependant voici que nous arrivons sur un espace plus plat...

 

 

08

... où le groupe fait une pause...

 

 

09

 ... permettant à Jean-Paul BARDOUL de fournir (à nouveau) des explications botaniques (notamment sur quelques fougères rencontrées dans le sous-bois)...

 

 

10

 Nous montons ensuite vers un endroit d'où est bien visible la carrière actuelle...

 

 

11

 ... sur laquelle Jean-Paul DACHEUX nous fournit des explications très détaillées...

 

 

tremusonbiquettes290111

 ... cependant que Anne prend cette photo qui montre (de l'autre côté de cette énorme cavité) un troupeau de chèvres d'une part... et aussi le pendage (presque vertical) des couches de roches (amphibolites et leptynites).

 

 

12

Voici sur une branche de peuplier des touffes de gui...

 

 

tremusongui290111

  ... dont Jean-Paul nous explique la biologie et la reproduction.

 

 

tremusonchaton290111

     Un peu plus loin, ce sont des chatons de noisetier...

 

 

tremusonchaton2290111

 ... qui sont examinées en détail (et photographiés ici par Anne).

 

 

 

13

 Des renards vivants ont été aperçus... mais pas par tout le monde ! Tandis que le cadavre de celui-ci a pu être observé par tous.

 

 

14

 Nous voici arrivés en un point haut du versant : la carrière est toujours sur notre droite...

 

16

 ... et un accès va permettre à quelques uns...

 

 

17

 ... d'y jeter un coup d'oeil... pour en avoir une vue d'ensemble.

 

 

18

 Plus loin, ce sont des chevaux qui viennent nous saluer.

 

 

19

 ... cependant que le groupe amorce une descente...

 

 

20

 ... avec à nouveau quelques arrêts bota...

 

 

22

... avant d'atteindre la carrière du Jouguet dans laquelle nous entrons maintenant...

 

 

23

 ... pour y observer différents types de roches dont on voit ici 3 échantillons.

 

tremusoneboulis3290111

 Nous y apercevons aussi des fronts de taille instables avec des éboulements nombreux à cause de l'altération des roches et des multiples failles qui les affectent (avec brèches tectoniques par endroits).

  

 

24

 Nous sommes maintenant sur la route qui longe le versant d'où nous venons de descendre.

 

 

26

 C'est un peu plus loin que nous rencontrons un petit massif de gabbro...

 

 

tremusongabro2290111

 ... dont (aidé par Jean-Paul) j'indique ici les caractéristiques.

 

 

25

 Dans les maisons ce sont des blocs de granodiorite (soit taillés soit bruts et plus ou moins altérés) que l'on voit la plupart du temps.

 

 

27

 Pour terminer, le Comité de Sauvegarde de la vallée du Gouet...

 

28

 ... nous invite dans cette Salle Municipale des Mines...

 

29

 ... où la sortie se termine autour d'une table bien garnie de gâteaux et boissons diverses...

 

30

 ... ce qui permet des échanges (assez divers) d'infos entre les deux associations !

 

Merci donc à nos amis du Comité (4 d'entre sont visibles à droite de la photo...) pour cet accueil si chaleureux ! Ils nous invitent dès maintenant à un rassemblement en septembre autour des mines de Trémuson (expo - découvertes sur le terrain...): nous en reparlerons !

 

 

J'ajoute encore quelques photos qui m'ont été envoyées par la famille VASSAL

(avec un peu de retard : ma connexion internet en effet est très perturbée ces temps-ci !) 

 

01 Voici le groupe observant d'en haut la carrière RAULT...

 

 

02

... que l'on voit ici  en gros plan.

 

 

03

Je montre ici les leptynites (roches claires) et les amphibolites (roches sombres) : les deux formations géologiques les plus importantes sur lesquelles nous avons marché

 

 

04

Eh oui ! Vous ne rêvez pas : il y a bien des moutons d'Ouessant dans le vallée du Gouet !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2011
commenter cet article