Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 17:46

Par un temps agréable et ensoleillé, une vingtaine de participants a profité des connaissances de Dominique MELEC qui nous a fait connaître une partie fort intéressante de la vallée du Frémur.

Je remercie Dominique TRANCHANT et Guillaume LESAGE pour leurs photos.

Sur le lieu de rendez-vous (derrière l'église de Ploubalay), Dominique Mélec nous présente les endroits que nous allons visiter.

Sur le lieu de rendez-vous (derrière l'église de Ploubalay), Dominique Mélec nous présente les endroits que nous allons visiter.

Nous voici maintenant arrivés sur place...

Nous voici maintenant arrivés sur place...

... près d'un premier barrage construit par les allemands lors de la dernière guerre...

... près d'un premier barrage construit par les allemands lors de la dernière guerre...

... et sur lequel le groupe s'engage maintenant.

... et sur lequel le groupe s'engage maintenant.

Un important aménagement permet maintenant...

Un important aménagement permet maintenant...

... de compter les anguilles et autre poissons soit en "dévalaison"... c'est à dire quand ils descendent...

... de compter les anguilles et autre poissons soit en "dévalaison"... c'est à dire quand ils descendent...

... soit quand ils remontent la rivière (avalaison).

... soit quand ils remontent la rivière (avalaison).

De cet endroit où se fait le comptage, la vue sur la retenue d'eau...

De cet endroit où se fait le comptage, la vue sur la retenue d'eau...

... offre de superbes paysages... parfois bucoliques à souhait...

... offre de superbes paysages... parfois bucoliques à souhait...

... parfois plus "aquatiques"...

... parfois plus "aquatiques"...

... des paysages "automnaux" pour ce qui est de la végétation arbustive...

... des paysages "automnaux" pour ce qui est de la végétation arbustive...

... parfois tout cela en même temps !

... parfois tout cela en même temps !

Pendant que nous contemplons cet environnement, notre guide est allé voir s'il y avait quelque chose du côté "dévalaison"...

Pendant que nous contemplons cet environnement, notre guide est allé voir s'il y avait quelque chose du côté "dévalaison"...

... et nous en montre le résultat :

... et nous en montre le résultat :

un petit vairon d'abord...

un petit vairon d'abord...

... une perche ensuite... les deux bien sûr remis à en liberté après examen.

... une perche ensuite... les deux bien sûr remis à en liberté après examen.

Nous remontons maintenant la vallée...

Nous remontons maintenant la vallée...

... en direction d'un second barrage dit de Pont Joli.

... en direction d'un second barrage dit de Pont Joli.

Beaucoup plus haut (et plus récent) que le précédent, il est destiné à retenir l'eau pour alimenter la ville de Dinard.

Beaucoup plus haut (et plus récent) que le précédent, il est destiné à retenir l'eau pour alimenter la ville de Dinard.

Il est aussi équipé d'un système de passe pour les poissons que nous examinons maintenant.

Il est aussi équipé d'un système de passe pour les poissons que nous examinons maintenant.

Nous montons ici vers le barrage lui-même.

Nous montons ici vers le barrage lui-même.

Vous voyez ici du côté aval des marqueurs d'une éventuelle déformation de l'ouvrage...

Vous voyez ici du côté aval des marqueurs d'une éventuelle déformation de l'ouvrage...

... et maintenant la retenue d'eau en amont...

... et maintenant la retenue d'eau en amont...

... sur laquelle nous sont fournies de nombreuses explications... par notre guide qui a même connu les lieux avant leur mise en eau !

... sur laquelle nous sont fournies de nombreuses explications... par notre guide qui a même connu les lieux avant leur mise en eau !

Il nous parle aussi du traitement et de la gestion des eaux dans ces bâtiments que l'on voit bien maintenant en aval du barrage.

Il nous parle aussi du traitement et de la gestion des eaux dans ces bâtiments que l'on voit bien maintenant en aval du barrage.

Après franchissement de cette barrière...

Après franchissement de cette barrière...

... une partie de la troupe va même explorer le dessus du barrage...

... une partie de la troupe va même explorer le dessus du barrage...

... d'où la vue est superbe sur la vallée en contre-bas...

... d'où la vue est superbe sur la vallée en contre-bas...

... on devine même (surtout sur la droite de la photo) l'emplacement d'un ancien barrage construit ici aussi par les allemands... et qui a été entièrement démoli.

... on devine même (surtout sur la droite de la photo) l'emplacement d'un ancien barrage construit ici aussi par les allemands... et qui a été entièrement démoli.

On voit maintenant d'en haut l'installation qui permet de remonter les poissons.

On voit maintenant d'en haut l'installation qui permet de remonter les poissons.

Des oiseaux n'hésitent pas à venir s'abriter dans les endroits les mieux abrités et ensoleillés !

Des oiseaux n'hésitent pas à venir s'abriter dans les endroits les mieux abrités et ensoleillés !

Mais voici qu'il est près de 17 heures...

Mais voici qu'il est près de 17 heures...

... aussi le groupe revient vers les voitures...

... aussi le groupe revient vers les voitures...

... en admirant au passage ces vues sur le premier plan d'eau.

... en admirant au passage ces vues sur le premier plan d'eau.

Ici deux "troupeaux" se croisent et se saluent...

Ici deux "troupeaux" se croisent et se saluent...

... voici la même scène photographiée cette fois par Dominique Tranchant de l'arrière du groupe.

... voici la même scène photographiée cette fois par Dominique Tranchant de l'arrière du groupe.

Ces vues (prises par Guillaume Lesage cette fois) dans le soleil couchant...

Ces vues (prises par Guillaume Lesage cette fois) dans le soleil couchant...

... montrent bien tout le charme de ces lieux...

... montrent bien tout le charme de ces lieux...

... que nous admirons...

... que nous admirons...

... avant retour aux voitures que l'on devine tout à fait à l'arrière plan de cette dernière photo.

... avant retour aux voitures que l'on devine tout à fait à l'arrière plan de cette dernière photo.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 23:49

En dépit d'un temps pluvieux, nous étions une bonne trentaine de participants. Par chance la pluie a cessé à mi-parcours environ et c'est la marée montante qui nous a finalement poussé à rejoindre vers 17 heures notre point de départ.

Merci une fois de plus à Guillaume LESAGE pour ses photos. Je rajoute aussi quelques photos parmi celles que vient de m'envoyer Michel LALOI ce dimanche (voir à la fin).
C'est sous la pluie que s'opère le rassemblement...

C'est sous la pluie que s'opère le rassemblement...

... et sous la pluie (mais un peu moindre cependant... voyez que les parapluies sont rentrés...) que le groupe se met en route...

... et sous la pluie (mais un peu moindre cependant... voyez que les parapluies sont rentrés...) que le groupe se met en route...

... vers le premier site géologique à observer.

... vers le premier site géologique à observer.

Ce sont les formations rouges de la base de l'Ordovicien que nous allons examiner : on les voit (sur cet extrait de la carte géologique Pontrieux Etables sur Mer) en brun dans la partie supérieure gauche où elles reposent sur le briovérien (en vert)

Ce sont les formations rouges de la base de l'Ordovicien que nous allons examiner : on les voit (sur cet extrait de la carte géologique Pontrieux Etables sur Mer) en brun dans la partie supérieure gauche où elles reposent sur le briovérien (en vert)

On voit ici la discordance entre le briovérien (à droite- âgé de 600 millions d'années environ) et l'ordovicien (à gauche dont l'âge est d'environ 470 millions d'années).

On voit ici la discordance entre le briovérien (à droite- âgé de 600 millions d'années environ) et l'ordovicien (à gauche dont l'âge est d'environ 470 millions d'années).

Les grès briovériens sont redressés sensiblement à la verticale...

Les grès briovériens sont redressés sensiblement à la verticale...

... cependant que les conglomérats ordoviciens ont un pendage moindre.

... cependant que les conglomérats ordoviciens ont un pendage moindre.

Ce sont ces conglomérats que l'on voit ici...

Ce sont ces conglomérats que l'on voit ici...

... que le groupe examine maintenant.

... que le groupe examine maintenant.

Leur couleur est rougeâtre et cela est dû à de l'oxyde de fer... les galets (plus ou moins arrondis) sont de taille et de nature variée (quartz en blanc-grés briovérien en gris-phtanite en noir-latérite en rouge).

Leur couleur est rougeâtre et cela est dû à de l'oxyde de fer... les galets (plus ou moins arrondis) sont de taille et de nature variée (quartz en blanc-grés briovérien en gris-phtanite en noir-latérite en rouge).

Surmontant ces conglomérats, il y a dans la falaise des formations quaternaires instables...

Surmontant ces conglomérats, il y a dans la falaise des formations quaternaires instables...

... que des panneaux incitent à ne pas trop approcher !

... que des panneaux incitent à ne pas trop approcher !

Parmi les conglomérats rougeâtres et grossiers que nous venons d'examiner... on voit ici des sédiments fins et de couleur verdâtre... de plus ils sont curieusement plissés...

Parmi les conglomérats rougeâtres et grossiers que nous venons d'examiner... on voit ici des sédiments fins et de couleur verdâtre... de plus ils sont curieusement plissés...

... j'explique que ce sont des plis synsédimentaires, c'est à dire formés alors que les couches fraîchement déposées étaient encore déformables.

... j'explique que ce sont des plis synsédimentaires, c'est à dire formés alors que les couches fraîchement déposées étaient encore déformables.

Un peu plus loin, c'est un filon (du magma injecté dans une cassure) que l'on aperçoit (on le reconnait à sa couleur grise au centre de la photo)...

Un peu plus loin, c'est un filon (du magma injecté dans une cassure) que l'on aperçoit (on le reconnait à sa couleur grise au centre de la photo)...

... et les conglomérats dans lesquels il se trouve sont plus fins que les premiers observés... et bien rouges également...

... et les conglomérats dans lesquels il se trouve sont plus fins que les premiers observés... et bien rouges également...

... on voit aussi que les galets les plus gros sont arrivés par vagues successives. J'explique que ce sont des cônes torrentiels qui sont à l'origine de ces conglomérats... et qu'ils s'en est formé plusieurs successivement.

... on voit aussi que les galets les plus gros sont arrivés par vagues successives. J'explique que ce sont des cônes torrentiels qui sont à l'origine de ces conglomérats... et qu'ils s'en est formé plusieurs successivement.

Après avoir dépassé la cale du vieux Bréhec et longé un cordon de galets sur quelques centaines de mètres, nous voici arrivés sur une seconde formation... toujours ordovicienne mais un peu plus récente que les conglomérats... elle est constituée d'argilites.

Après avoir dépassé la cale du vieux Bréhec et longé un cordon de galets sur quelques centaines de mètres, nous voici arrivés sur une seconde formation... toujours ordovicienne mais un peu plus récente que les conglomérats... elle est constituée d'argilites.

La double coloration de ces argilites est remarquable... c'est l'état d'oxydation du fer contenu dans la roche qui détermine ces deux couleurs : oxyde ferrique pour le rouge et hydroxyde ferreux pour le vert (dont les parties les plus foncées contiennent aussi de la chlorite).

La double coloration de ces argilites est remarquable... c'est l'état d'oxydation du fer contenu dans la roche qui détermine ces deux couleurs : oxyde ferrique pour le rouge et hydroxyde ferreux pour le vert (dont les parties les plus foncées contiennent aussi de la chlorite).

Ces argilites correspondent à de fins dépôts de vase... restés proches de la surface ces dépôts n'ont subi qu'une simple diagénèse (cimentation des particules)... pour devenir des schistes il aurait fallu que la formation descende à plusieurs kilomètres de profondeur.

Ces argilites correspondent à de fins dépôts de vase... restés proches de la surface ces dépôts n'ont subi qu'une simple diagénèse (cimentation des particules)... pour devenir des schistes il aurait fallu que la formation descende à plusieurs kilomètres de profondeur.

La roche contient souvent des nodules... soit nombreux et de petite taille comme on voit ici...

La roche contient souvent des nodules... soit nombreux et de petite taille comme on voit ici...

... soit plus gros et plus isolés... ils sont plus riches en calcaire et plus durs aussi que les argilites qui se moulent sur eux indiquant qu'ils se sont mis en place en même temps que les dépôts de vase... plus loin ils forment parfois de véritables bancs.

... soit plus gros et plus isolés... ils sont plus riches en calcaire et plus durs aussi que les argilites qui se moulent sur eux indiquant qu'ils se sont mis en place en même temps que les dépôts de vase... plus loin ils forment parfois de véritables bancs.

Dans ces argilites on voit aussi de nombreuses figures comme celles-ci...

Dans ces argilites on voit aussi de nombreuses figures comme celles-ci...

... ce sont de polygones délimités par des fentes de dessiccation... ce qui indique des périodes d'émersion des dépôts.

... ce sont de polygones délimités par des fentes de dessiccation... ce qui indique des périodes d'émersion des dépôts.

Ces figures de dessiccation s'étendent parfois sur de grandes surfaces... et avec des couleurs variables.

Ces figures de dessiccation s'étendent parfois sur de grandes surfaces... et avec des couleurs variables.

C'est tout cela que le groupe examine... en faisant attention à ne pas glisser sur les roches mouillées !

C'est tout cela que le groupe examine... en faisant attention à ne pas glisser sur les roches mouillées !

Voici parmi les argilites un nouveau filon.. que l'on suit bien sur l'estran d'abord et dans la falaise aussi...

Voici parmi les argilites un nouveau filon.. que l'on suit bien sur l'estran d'abord et dans la falaise aussi...

...le voici vu de près... la chaleur dégagée par le magma dioritique (qui s'est mis en place dans une profonde cassure...) a modifié la coloration des argiles à son contact.

...le voici vu de près... la chaleur dégagée par le magma dioritique (qui s'est mis en place dans une profonde cassure...) a modifié la coloration des argiles à son contact.

Dans les environs de ce filon... des dépôts d'oxydes de manganèse...

Dans les environs de ce filon... des dépôts d'oxydes de manganèse...

... forment parfois ces curieuses figures nommées des "dendrites" et à ne pas confondre avec des fossiles !

... forment parfois ces curieuses figures nommées des "dendrites" et à ne pas confondre avec des fossiles !

Voici un peu plus loin une curieuse formation : elles est constituée par des dépôts très fins (millimétriques) et se répétant selon un certain rythme...

Voici un peu plus loin une curieuse formation : elles est constituée par des dépôts très fins (millimétriques) et se répétant selon un certain rythme...

... d'où le nom de "rythmite" ou encore de "lamine" ou de "tidalite" qu'on lui donne... le dernier nom indiquant qu'ils sont en rapport avec les marées

... d'où le nom de "rythmite" ou encore de "lamine" ou de "tidalite" qu'on lui donne... le dernier nom indiquant qu'ils sont en rapport avec les marées

Ces "tidalites" s'ornent elles aussi par endroits d'oxydes de fer ou de manganèse... et sont d'une grand fragilité.

Ces "tidalites" s'ornent elles aussi par endroits d'oxydes de fer ou de manganèse... et sont d'une grand fragilité.

Si elles sont conservées ici c'est parce que situées entre deux failles, elles sont en dépression par rapport aux argilites environnantes... on le voit au banc de grès sur lequel elles se trouvent (et dont tout un pan vient de s'ébouler).

Si elles sont conservées ici c'est parce que situées entre deux failles, elles sont en dépression par rapport aux argilites environnantes... on le voit au banc de grès sur lequel elles se trouvent (et dont tout un pan vient de s'ébouler).

Dès qu'elles arrivent en surface, les "tidalites" se brisent en mille morceaux... c'est leur âge (nous sommes toujours dans des formations d'enviro 470 millions d'années) qui est remarquable... elles indiquent aussi que nous sommes maintenant en milieu marin.

Dès qu'elles arrivent en surface, les "tidalites" se brisent en mille morceaux... c'est leur âge (nous sommes toujours dans des formations d'enviro 470 millions d'années) qui est remarquable... elles indiquent aussi que nous sommes maintenant en milieu marin.

Sur ce bloc d'argilites (tombé de la falaise un peu plus loin...) on voit toujours des polygones de dessiccation...

Sur ce bloc d'argilites (tombé de la falaise un peu plus loin...) on voit toujours des polygones de dessiccation...

... éminemment photogéniques !

... éminemment photogéniques !

Plus loin encore (nous sommes au fond de l'Anse de Padel... voici (toujours dans les argilites...) les fameux "confessionnaux".

Plus loin encore (nous sommes au fond de l'Anse de Padel... voici (toujours dans les argilites...) les fameux "confessionnaux".

De l'autre côté de l'Anse... au sommet des argilites commencent les grès... avec ces superbes traces de vagues (ripple marks)...

De l'autre côté de l'Anse... au sommet des argilites commencent les grès... avec ces superbes traces de vagues (ripple marks)...

... visibles en plusieurs endroits... et indiquant un milieu marin de plus en plus profond.

... visibles en plusieurs endroits... et indiquant un milieu marin de plus en plus profond.

En allant vers la pointe de la Tour, les bancs de grès deviennent de plus en plus épais... et ici aussi ils s'éboulent facilement... mais la marée a limité notre progression. Le temps de repérer parmi les blocs sur l'estran ce curieux galets de dolérite altéré en boule... et nous prenons le chemin du retour.

En allant vers la pointe de la Tour, les bancs de grès deviennent de plus en plus épais... et ici aussi ils s'éboulent facilement... mais la marée a limité notre progression. Le temps de repérer parmi les blocs sur l'estran ce curieux galets de dolérite altéré en boule... et nous prenons le chemin du retour.

En revenant par le chemin le plus court... nous repérons ces ripple-marks actuels... tout à fait comparables à ceux (vieux de 470 millions d'années) que nous venons de quitter...

En revenant par le chemin le plus court... nous repérons ces ripple-marks actuels... tout à fait comparables à ceux (vieux de 470 millions d'années) que nous venons de quitter...

... et avec ici présence de tourbe (une formation récente) avec des restes d'arbres par endroit.

... et avec ici présence de tourbe (une formation récente) avec des restes d'arbres par endroit.

Ansi se termine donc l'avant dernière sortie de l'année 2014 : un superbe coin et une remarquable balade dans le temps ! En 2010 le groupe "Patrimoine Géolgique 22" a déjà visité les lieux et le compte rendu est toujours sur le blog (faire catégorie "Géologie").

La dernière sortie de notre programme 2014 sera le samedi 6 décembre comme indiqué plus loin. Le programme 2015 est en préparation... les adhérents le recevront avec le prochain Râle d'Eau.

Quelques photos reçues de Michel LALOI ce dimanche

D'abord des photos des participants : ici sur les conglomérats grossiers...

D'abord des photos des participants : ici sur les conglomérats grossiers...

... écoutant sagement les explications fournies...

... écoutant sagement les explications fournies...

... documents à l'appui.

... documents à l'appui.

Ici nous sommes arrivés sur les argilites...

Ici nous sommes arrivés sur les argilites...

... dont les deux couleurs se voient bien sur cette photo... de même que les fractures dûes (comme je l'ai expliqué) à l'orogène hercynien.

... dont les deux couleurs se voient bien sur cette photo... de même que les fractures dûes (comme je l'ai expliqué) à l'orogène hercynien.

Un test : saurez-vous reconnaître ce qui se voit  sur cette photo ?

Un test : saurez-vous reconnaître ce qui se voit sur cette photo ?

Celle-ci je crois parlera à tout le monde !

Celle-ci je crois parlera à tout le monde !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 20:40

Par un temps idéal, une trentaine de participants a découvert le samedi 25 octobre 2014 des sites superbes entre Pontivy et St-Nicolas des Eaux. Kader (et aussi d'autres participants) nous ont admirablement pilotés. Des explications détaillées nous ont été fournies.

Je remercie Michel LALOI dont les photos complètent les miennes
Pour des raisons techniques je ne peux vous montrer ce soir les photos que m'ont pourtant envoyées Kader BENFRHAT et Guillaume LESAGE (mais j'espère pouvoir le faire prochainement). Je peux en effet vous les montrer maintenant (voir à la fin).
C'est à proximité du chateau des Rohan à Pontivy que nous avions rendez-vous à 11 heures samedi dernier.

C'est à proximité du chateau des Rohan à Pontivy que nous avions rendez-vous à 11 heures samedi dernier.

Notre premier lieu de rendez-vous était cette péniche...

Notre premier lieu de rendez-vous était cette péniche...

... dont l'histoire nous est contée en détail par une responsable de l'Office du Tourisme de Pontivy.

... dont l'histoire nous est contée en détail par une responsable de l'Office du Tourisme de Pontivy.

Voyez que (après visite détaillée du bâtiment...) Daniel BURONFOSSE n'hésite pas à prendre en main le navire...

Voyez que (après visite détaillée du bâtiment...) Daniel BURONFOSSE n'hésite pas à prendre en main le navire...

... que vous voyez ici dans son magnifique environnement.

... que vous voyez ici dans son magnifique environnement.

Nous sortons maintenant de ce premier lieu de rendez-vous...

Nous sortons maintenant de ce premier lieu de rendez-vous...

... et nous dirigeons vers l'autre partie de l'Office de Tourisme...

... et nous dirigeons vers l'autre partie de l'Office de Tourisme...

... où nous entrons maintenant.

... où nous entrons maintenant.

Ici aussi notre guide continue ses explications et répond aux questions.

Ici aussi notre guide continue ses explications et répond aux questions.

Livres, souvenirs divers... et aussi une grande variété de gâteaux...

Livres, souvenirs divers... et aussi une grande variété de gâteaux...

... sont proposés en souvenir... à un public fort intéressé.

... sont proposés en souvenir... à un public fort intéressé.

Nous longeons ensuite le Blavet...

Nous longeons ensuite le Blavet...

... admirant au passage les bâtiments situés sur l'autre rive ...(avec parfois des hordes de pigeons sur leur toit !).

... admirant au passage les bâtiments situés sur l'autre rive ...(avec parfois des hordes de pigeons sur leur toit !).

C'est ici que se séparent le Blavet... et (sur la droite) le canal de Nantes à Brest.

C'est ici que se séparent le Blavet... et (sur la droite) le canal de Nantes à Brest.

Des constructions diverses s'offrent à notre vue... dont Kader nous explique l'histoire.

Des constructions diverses s'offrent à notre vue... dont Kader nous explique l'histoire.

Cet endroit bien fleuri surplombe la première écluse du canal de Nantes à Brest qui vient de se séparer du Blavet.

Cet endroit bien fleuri surplombe la première écluse du canal de Nantes à Brest qui vient de se séparer du Blavet.

Comme vous voyez les arrêts sont nombreux.

Comme vous voyez les arrêts sont nombreux.

Nous apprenons ainsi qu'à plusieurs reprises, l'eau a monté et a provoqué des inondations dont les niveaux sont indiqués ici.

Nous apprenons ainsi qu'à plusieurs reprises, l'eau a monté et a provoqué des inondations dont les niveaux sont indiqués ici.

C'est maintenant l'heure du pique-nique...

C'est maintenant l'heure du pique-nique...

... le long du canal... dans un endroit fort accueillant.

... le long du canal... dans un endroit fort accueillant.

A la fin du repas, Kader nous présente les différents projets envisagés aux environs de 1790-1800...

A la fin du repas, Kader nous présente les différents projets envisagés aux environs de 1790-1800...

... et nous lit des textes d'époque.

... et nous lit des textes d'époque.

Nous reprenons ensuite les voitures...

Nous reprenons ensuite les voitures...

...pour arriver à St-Nicodème...

...pour arriver à St-Nicodème...

... dont la fontaine aux trois bassins...

... dont la fontaine aux trois bassins...

... présentent des sculptures formant de véritables dentelles de pierre.

... présentent des sculptures formant de véritables dentelles de pierre.

Nous voici maintenant à St-Nicolas des Eaux.

Nous voici maintenant à St-Nicolas des Eaux.

L'endroit est de toute beauté...

L'endroit est de toute beauté...

... avec ses barrages et ses écluses...

... avec ses barrages et ses écluses...

... dont Kader nous parle longuement.

... dont Kader nous parle longuement.

Le Blavet décrit ici un méandre... et de ce site de Castennec...

Le Blavet décrit ici un méandre... et de ce site de Castennec...

... avec son observatoire...

... avec son observatoire...

... sur lequel nous montons maintenant...

... sur lequel nous montons maintenant...

... la vue est superbe sur toute la région aux alentours de ce méandre.

... la vue est superbe sur toute la région aux alentours de ce méandre.

En plus des explications de Kader... des panneaux...

En plus des explications de Kader... des panneaux...

... nombreux et fort bien conçus... renseignent les visiteurs sur les richesses historiques et naturelles...

... nombreux et fort bien conçus... renseignent les visiteurs sur les richesses historiques et naturelles...

... visibles à partir d'ici.

... visibles à partir d'ici.

Des richesses naturelles de saison...

Des richesses naturelles de saison...

... et comestibles de plus... certains en découvrent en effet !

... et comestibles de plus... certains en découvrent en effet !

Voici maintenant (c'est Jean Claude MICHEL qui nous l'a proposée...) la chapelle St-Gildas à l'abri sous son rocher...

Voici maintenant (c'est Jean Claude MICHEL qui nous l'a proposée...) la chapelle St-Gildas à l'abri sous son rocher...

... de granite par endroits déformé par d'importants cisaillements que nous examinons ici.

... de granite par endroits déformé par d'importants cisaillements que nous examinons ici.

C'est un granite riche en micas blancs parfois de belle taille.

C'est un granite riche en micas blancs parfois de belle taille.

Il y a aussi des plantes que faute de botanistes qualifiés, nous photographions sans pouvoir les nommer (pour l'instant du moins). Il s'agit me dit Didier TOQUIN d'une plante invasive.: le "Raisin d'Amérique" (Phytolacca americana)... une "peste végétale" d'après l'UICN !

Il y a aussi des plantes que faute de botanistes qualifiés, nous photographions sans pouvoir les nommer (pour l'instant du moins). Il s'agit me dit Didier TOQUIN d'une plante invasive.: le "Raisin d'Amérique" (Phytolacca americana)... une "peste végétale" d'après l'UICN !

Il y en a qui n'hésitent pas...

Il y en a qui n'hésitent pas...

... comme vous voyez... à prendre de la hauteur !

... comme vous voyez... à prendre de la hauteur !

Avec Kader (qui nous présente ici ses différents livres sur les voies navigables de la région)... les explications continuent.

Avec Kader (qui nous présente ici ses différents livres sur les voies navigables de la région)... les explications continuent.

Pour terminer deux participants nous invitent à visiter Bieuzy...

Pour terminer deux participants nous invitent à visiter Bieuzy...

... dont ils nous font découvrir d'anciennes maisons admirablement décorées...

... dont ils nous font découvrir d'anciennes maisons admirablement décorées...

... et en contrebas une fontaine réputée autrefois pour guérir les maux de tête des humains qui se plongeaient dans son bassin...

... et en contrebas une fontaine réputée autrefois pour guérir les maux de tête des humains qui se plongeaient dans son bassin...

... cependant que pour chiens et chats il y avait des bassins distincts... et de taille adaptée !

... cependant que pour chiens et chats il y avait des bassins distincts... et de taille adaptée !

Un habitant des lieux (sa maison est celle que l'on voit à l'arrière) est intarissable sur la vie locale (autrefois et aujourd'hui).

Un habitant des lieux (sa maison est celle que l'on voit à l'arrière) est intarissable sur la vie locale (autrefois et aujourd'hui).

C'est donc la tête pleine d'agréables souvenirs... et sous un beau ciel bleu... que nous terminons vers 17 heures cette magnifique journée...

C'est donc la tête pleine d'agréables souvenirs... et sous un beau ciel bleu... que nous terminons vers 17 heures cette magnifique journée...

Documents envoyés par Kader

Voici l'intérieur de la Chapelle St-Gildas...

Voici l'intérieur de la Chapelle St-Gildas...

... rappelez-vous : la chapelle à l'abri de son rocher.

... rappelez-vous : la chapelle à l'abri de son rocher.

Sur cette photo de St-Nicolas des Eaux on voit bien la vois ferrée...

Sur cette photo de St-Nicolas des Eaux on voit bien la vois ferrée...

... dont il a été question mais que nous n'avons pas bien vue.

... dont il a été question mais que nous n'avons pas bien vue.

Ici la méandre du Blavet se voit bien.

Ici la méandre du Blavet se voit bien.

Ces vues ont été prises à Inzinzac...

Ces vues ont été prises à Inzinzac...

... là où les masses de granite sont si abondantes qu'on les a laissées en place.

... là où les masses de granite sont si abondantes qu'on les a laissées en place.

Voici une vue générale de la région.

Voici une vue générale de la région.

De Napoléonville à Bourbonville (à sept ans d'écart) !

De Napoléonville à Bourbonville (à sept ans d'écart) !

Comme il a été question de la Rigole d'Hilvern... voici un texte...

Comme il a été question de la Rigole d'Hilvern... voici un texte...

... et des photos pour l'illustrer...

... et des photos pour l'illustrer...

... montrant la Rigole d'aujourd'hui.

... montrant la Rigole d'aujourd'hui.

Pour terminer voici quelques photos de Guillaume LESAGE

Ici apparaît bien visible le nom de la péniche gérée par l'Office de Tourisme...

Ici apparaît bien visible le nom de la péniche gérée par l'Office de Tourisme...

... et à l'Office de Tourisme nous y sommes toujours.

... et à l'Office de Tourisme nous y sommes toujours.

Nous voici sur la butte de Castennec (avec vue sur le méandre du Blavet, rappelez-vous)

Nous voici sur la butte de Castennec (avec vue sur le méandre du Blavet, rappelez-vous)

Ce n'est pas tout de descendre voir la chapelle St-Gildas... mais il faut remonter !

Ce n'est pas tout de descendre voir la chapelle St-Gildas... mais il faut remonter !

A Bieuzy, on ne manque pas d'imagination pour clore les ouvertures !

A Bieuzy, on ne manque pas d'imagination pour clore les ouvertures !

A Bieuzy toujours, les sculptures sont partout. Il y en a d'anciennes...

A Bieuzy toujours, les sculptures sont partout. Il y en a d'anciennes...

... et de beaucoup plus modernes !

... et de beaucoup plus modernes !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 22:13

Un groupe de 26 personnes a été reçu et guidé par Yannick BELLANGER, animateur de la Maison Pêche et Nature de Jugon les Lacs. Nous avons d'abord visité les locaux de l'association. Ensuite à partir du parking de la Base Nautique nous avons fait plusieurs arrêts pour découvrir la biodiversité locale.

Je remercie Guillaume LESAGE et Michel LALOI pour les photos qu'ils m'ont transmises.
Nous voici arrivés devant la Maison Pêche et Nature où Yannick BELLANGER nous accueille.

Nous voici arrivés devant la Maison Pêche et Nature où Yannick BELLANGER nous accueille.

Il explique l'histoire de cet ancien moulin...

Il explique l'histoire de cet ancien moulin...

... à un groupe fort attentif.

... à un groupe fort attentif.

Nous pénétrons ensuite à l'intérieur de la Maison...

Nous pénétrons ensuite à l'intérieur de la Maison...

... que chacun peut visiter comme il l'entend.

... que chacun peut visiter comme il l'entend.

Mais rapidement un groupe se forme au-dessus de cet endroit où l'on voit l'eau qui s'écoule sous le bâtiment...

Mais rapidement un groupe se forme au-dessus de cet endroit où l'on voit l'eau qui s'écoule sous le bâtiment...

... et où Yannick nous parle en détail de l'anguille... une espèce en voie de disparition (cela nous le savions déjà depuis notre sortie à Belle Isle en Terre) dont il nous explique le cycle complexe et les causes multiples de la raréfaction (la pêche à le civelle étant la pire de toutes ces causes).

... et où Yannick nous parle en détail de l'anguille... une espèce en voie de disparition (cela nous le savions déjà depuis notre sortie à Belle Isle en Terre) dont il nous explique le cycle complexe et les causes multiples de la raréfaction (la pêche à le civelle étant la pire de toutes ces causes).

Il y avait aussi une importante expo sur les libellules...

Il y avait aussi une importante expo sur les libellules...

... avec ce masque sensé donner une idée de la vision de ces insectes.

... avec ce masque sensé donner une idée de la vision de ces insectes.

Guillaume ici se met...

Guillaume ici se met...

... dans la gueule du brochet !

... dans la gueule du brochet !

Le temps de tout explorer...

Le temps de tout explorer...

... et nous reprenons les voitures pour nous rendre sur les bords de l'étang (au parking de la Base Nautique)...

... et nous reprenons les voitures pour nous rendre sur les bords de l'étang (au parking de la Base Nautique)...

... où différents panneaux nous renseignent sur tout ce qu'il est possible de faire comme balades dans le coin.

... où différents panneaux nous renseignent sur tout ce qu'il est possible de faire comme balades dans le coin.

Avec Yannick notre parcours sera relativement réduit...

Avec Yannick notre parcours sera relativement réduit...

...mais suffisant pour avoir une bonne idée de toute la biodiversité du coin... en commençant par cette plante qu'il nous présente ici...

...mais suffisant pour avoir une bonne idée de toute la biodiversité du coin... en commençant par cette plante qu'il nous présente ici...

... avant que nous allions l'examiner...

... avant que nous allions l'examiner...

... sur les bords de l'étang où elle est maintenant recouverte par l'eau car des travaux près de la digue ont fait monter depuis quelque temps le niveau de la retenue (mais elle en a l'habitude !)

... sur les bords de l'étang où elle est maintenant recouverte par l'eau car des travaux près de la digue ont fait monter depuis quelque temps le niveau de la retenue (mais elle en a l'habitude !)

Les arrêts sont nombreux...

Les arrêts sont nombreux...

... et les explications très détaillées...

... et les explications très détaillées...

... autour de ce poirier sauvage par exemple...

... autour de ce poirier sauvage par exemple...

... et un peu plus loin autour de cette espèce invasive .: l'écrevisse d'Amérique.

... et un peu plus loin autour de cette espèce invasive .: l'écrevisse d'Amérique.

Nous sommes sur une passerelle nouvellement installée...

Nous sommes sur une passerelle nouvellement installée...

...pour rejoindre cette anse dont une carrière locale a assuré le comblement progressif...

...pour rejoindre cette anse dont une carrière locale a assuré le comblement progressif...

... en y déversant quantité de sables divers... ce qui a permis l'installation...

... en y déversant quantité de sables divers... ce qui a permis l'installation...

... de mares comme celle que l'on voit ici... avec recouvrement total par des lentilles d'eau indiquant une richesse élevée en nitrates (et autre éléments fertilisants).

... de mares comme celle que l'on voit ici... avec recouvrement total par des lentilles d'eau indiquant une richesse élevée en nitrates (et autre éléments fertilisants).

Ici vivent Ragondins (dont on voit un crâne à gauche)... friands de la Moule d'eau douce (à droite sur la photo).

Ici vivent Ragondins (dont on voit un crâne à gauche)... friands de la Moule d'eau douce (à droite sur la photo).

Mais c'est une autre mare un peu plus loin (moins atteinte par les lentilles d'eau) dont nous allons examiner en détail toute la richesse.

Mais c'est une autre mare un peu plus loin (moins atteinte par les lentilles d'eau) dont nous allons examiner en détail toute la richesse.

Pour cela armés de seaux et d'épuisettes...

Pour cela armés de seaux et d'épuisettes...

... nous cueillons tout ce qui vit ici... avant d'examiner en détail chacune de nos trouvailles.

... nous cueillons tout ce qui vit ici... avant d'examiner en détail chacune de nos trouvailles.

Cela va de la crotte de Ragondin visible ici...

Cela va de la crotte de Ragondin visible ici...

... à une foule d'insectes ou de larves... décrites pour la plupart sur ces tirages que notre guide nous a remis pour nous faciliter la reconnaissance...

... à une foule d'insectes ou de larves... décrites pour la plupart sur ces tirages que notre guide nous a remis pour nous faciliter la reconnaissance...

... de tout ce qui vit ici comme cette larve de libellule...

... de tout ce qui vit ici comme cette larve de libellule...

... où encore cette multitude d'insectes...

... où encore cette multitude d'insectes...

... dont le mode de vie et de reproduction nous est expliqué en détail.

... dont le mode de vie et de reproduction nous est expliqué en détail.

Yannick nous montre aussi des livres qu'il utilisent pour connaître tout cela.

Yannick nous montre aussi des livres qu'il utilisent pour connaître tout cela.

Voyez la mine réjouie du public...

Voyez la mine réjouie du public...

... et sa recherche incessante de nouvelles espèces.

... et sa recherche incessante de nouvelles espèces.

Lorsque nous tombons sur une espèce inconnue, comme ici, des experts en macro s'efforcent d'en prendre une photo

Lorsque nous tombons sur une espèce inconnue, comme ici, des experts en macro s'efforcent d'en prendre une photo

Aussi il est plus de 17 heures lorsque nous revenons au point de départ... pour écouter les dernières explications de notre guide et reprendre les voitures.

Aussi il est plus de 17 heures lorsque nous revenons au point de départ... pour écouter les dernières explications de notre guide et reprendre les voitures.

Ainsi se termine notre douzième sortie 2014... en attendant les traditionnelles "Saveurs d'automne" au Gouray les 11 et 12 octobre prochains.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 21:24

Geoffrey et Janet STEVENS ainsi que l'association "Agir pour Buhulien" nous ont invités à parcourir une région certes vallonnée mais présentant d'admirables points de vue. Les richesses naturelles de cette zone qui borde la vallée du Léguer sont également variées. Le temps a été idéal pour cette sortie qui a rassemblé plus de 50 participants.

Merci à Geoffrey et Michel LALOI pour les photos qu'ils m'ont transmises

A partir de 14 heures le parking du château de Tonquédec se remplit à vue d'oeil.

A partir de 14 heures le parking du château de Tonquédec se remplit à vue d'oeil.

Geoffrey STEVENS accueile les nombreux participants.

Geoffrey STEVENS accueile les nombreux participants.

La presse locale nous demande de nous regrouper près de l'étang pour une photo du groupe.

La presse locale nous demande de nous regrouper près de l'étang pour une photo du groupe.

Janet STEVENS à son tour donne quelques informations.

Janet STEVENS à son tour donne quelques informations.

Ensuite les regards se tournent vers l'étang... et j'en profite pour prendre un peu de recul... cependant que des informations sont fournies sur les libellules assez nombreuses ici.

Ensuite les regards se tournent vers l'étang... et j'en profite pour prendre un peu de recul... cependant que des informations sont fournies sur les libellules assez nombreuses ici.

Mais nous allons reprendre les voitures car c'est de Kermeur que nous allons partir...

Mais nous allons reprendre les voitures car c'est de Kermeur que nous allons partir...

... pour un parcours en direction du Léguer.

... pour un parcours en direction du Léguer.

Après les libellules, ce sont de nombreux insectes que la famille GULLY COCHU munie de cette toile... va nous montrer tout au long du parcours.

Après les libellules, ce sont de nombreux insectes que la famille GULLY COCHU munie de cette toile... va nous montrer tout au long du parcours.

Vu le nombre important des participants, le groupe se divise...

Vu le nombre important des participants, le groupe se divise...

... et s'étire aussi plus ou moins.

... et s'étire aussi plus ou moins.

Il y a cependant de nombreux arrêts avec de forts regroupements... comme ici où un insecte (un Ichneumon nous dit Jean Paul) est de belle taille... et se déplace en plein milieu du sentier.

Il y a cependant de nombreux arrêts avec de forts regroupements... comme ici où un insecte (un Ichneumon nous dit Jean Paul) est de belle taille... et se déplace en plein milieu du sentier.

Nous descendons vers le Léguer...

Nous descendons vers le Léguer...

... avec ce nouvel arrêt pour observer un champignon (une superbe Vesse de Loup) sur laquelle Jean Paul fournit les renseignements demandés.

... avec ce nouvel arrêt pour observer un champignon (une superbe Vesse de Loup) sur laquelle Jean Paul fournit les renseignements demandés.

Ici c'est un jeune Lama... aussi surpris que nous de cette rencontre imprévue... qui est cause de cet arrêt surprise

Ici c'est un jeune Lama... aussi surpris que nous de cette rencontre imprévue... qui est cause de cet arrêt surprise

Florence GULLY continue sa cueillette en secouant les branches au-dessus de sa toile.

Florence GULLY continue sa cueillette en secouant les branches au-dessus de sa toile.

Il y a de nombreuses occasions de s'arrêter...

Il y a de nombreuses occasions de s'arrêter...

... pour observer plantes et animaux... je mets à la fin des photos prises par Geoffrey lorsqu'il est venu reconnaître le parcours et qu'il m'a transmises.

... pour observer plantes et animaux... je mets à la fin des photos prises par Geoffrey lorsqu'il est venu reconnaître le parcours et qu'il m'a transmises.

Voyez que les arrêts sont fréquents !

Voyez que les arrêts sont fréquents !

Parfois une bestiole minuscule sollicite une vue en gros plan... malheureusement (pour raison de santé) Anne FERRON notre experte pour ces vues rapprochées n'était pas présente !

Parfois une bestiole minuscule sollicite une vue en gros plan... malheureusement (pour raison de santé) Anne FERRON notre experte pour ces vues rapprochées n'était pas présente !

Nous longeons maintenant la rivière...

Nous longeons maintenant la rivière...

... pour arriver à ce site... dédié à la mémoire des "résistants" de la dernière guerre...

... pour arriver à ce site... dédié à la mémoire des "résistants" de la dernière guerre...

... j'y explique la géologie locale...

... j'y explique la géologie locale...

... cependant que Geoffrey nous parle des chauves-souris dont il a enregistré les "ultra-sons" car elles sont nombreuses dans le coin.

... cependant que Geoffrey nous parle des chauves-souris dont il a enregistré les "ultra-sons" car elles sont nombreuses dans le coin.

Après une remontée fort raide... nous rejoignons le point de départ... où les places assises, sont les bienvenues !

Après une remontée fort raide... nous rejoignons le point de départ... où les places assises, sont les bienvenues !

Cependant c'est debout que le plus grand nombre discute et consulte les documents distribués.

Cependant c'est debout que le plus grand nombre discute et consulte les documents distribués.

Après cela nous reprenons les voitures pour arriver à Buhulien...

Après cela nous reprenons les voitures pour arriver à Buhulien...

... où "Agir pour Buhulien" se prépare à nous accueillir royalement...

... où "Agir pour Buhulien" se prépare à nous accueillir royalement...

... dans cette vaste salle.

... dans cette vaste salle.

Boisson et gâteaux (et même du café pour finir) nous sont fournis par l'association.

Boisson et gâteaux (et même du café pour finir) nous sont fournis par l'association.

C'est l'occasion de se restaurer bien sûr...

C'est l'occasion de se restaurer bien sûr...

...mais aussi d'échanger les dernières informations...

...mais aussi d'échanger les dernières informations...

...bien calés sur les sièges abondamment mis à notre disposition

...bien calés sur les sièges abondamment mis à notre disposition

Je vous montre maintenant des photos prises par Geoffrey de la flore et de la faune locales

Un représentant d'abord des nombreux papillons de la région : c'est "Robert le diable" qu'il s'appelle.

Un représentant d'abord des nombreux papillons de la région : c'est "Robert le diable" qu'il s'appelle.

Ce Cladonia pour représenter les nombreux lichens aperçus çà et là.

Ce Cladonia pour représenter les nombreux lichens aperçus çà et là.

Eh oui : c'est du houblon que vous voyez ici.

Eh oui : c'est du houblon que vous voyez ici.

Quant à ce "Sceau de Salomon" il n'est pas en fleur (comme je le montre lors de précédentes sorties...) mais avec des fruits.

Quant à ce "Sceau de Salomon" il n'est pas en fleur (comme je le montre lors de précédentes sorties...) mais avec des fruits.

Ici ce sont des Ficaires qui tapissent le sol.

Ici ce sont des Ficaires qui tapissent le sol.

Voici l'Euphorbe des bois... et ses fleurs verdâtres.

Voici l'Euphorbe des bois... et ses fleurs verdâtres.

Nemobius sylvestris est le nom de cet insecte...On me fait remarquer qu'il y a erreur sur le nom de la bestiole : il s'agirait de la Dectiselle cendrée (Pholidoptera griseoaptera)... dont acte !

Nemobius sylvestris est le nom de cet insecte...On me fait remarquer qu'il y a erreur sur le nom de la bestiole : il s'agirait de la Dectiselle cendrée (Pholidoptera griseoaptera)... dont acte !

... et celui-ci s'appelle Tettigonia viridissima.

... et celui-ci s'appelle Tettigonia viridissima.

Toute cette vie au raz du sol... ne nous a pas empêché de lever la tête et d'apercevoir par endroits notre château sur les hauteurs !

Toute cette vie au raz du sol... ne nous a pas empêché de lever la tête et d'apercevoir par endroits notre château sur les hauteurs !

Quant aux chauves-souris... à défaut de pouvoir les entendre... Geoffrey vous montre ici des enregistrements faits par lui...

Quant aux chauves-souris... à défaut de pouvoir les entendre... Geoffrey vous montre ici des enregistrements faits par lui...

... et qu'il nous a expliqués sur place.

... et qu'il nous a expliqués sur place.

Cette sortie est la onzième de l'année 2014... (si l'on excepte les autres manifestations tels que festival,week-ends etc)... Elle laissera j'en suis sûr d'agréables souvenirs aux participants... et l'envie à tous de jeter de temps à autre un coup d'oeil sur les photos souvenirs de ce blog.

Prochainement (après notre week-end qui affiche complet depuis longtemps !)...c'est la région de Jugon les Lacs qui nous attend le samedi 27 septembre (voir programme).

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 18:50

Un temps idéal, un site grandiose, une participation nombreuse (58 personnes)... mais surtout les explications très détaillées de notre guide Florence GOULEY... tout cela a fait de notre rassemblement du samedi 7 septembre 2013... une sortie très agréable et fort instructive.

Je reprend l'article publié en 2013 (cela vous évitera d'aller le chercher) pour y ajouter des photos de notre sortie du samedi 30 août 2014. Florence a repris (en partie) les explications déjà fournies en 2013. J'ai parlé de la géologie locale (en terminant à Port-Morvan).

 

Voici la sortie de 2013

 

01

Présentation d'abord de nombreux ouvrages en rapport avec le sujet des plantes en général... des plantes comestibles et médicinales en particulier...

 

 

02

 ... ensuite (comme vous pouvez voir en regardant la photo par rapport à la précédente) Florence prend de la hauteur... pour fournir des explications  approfondies (et répondre aux questions) sur les nombreuses plantes présentes sur le site... ici le Chrysanthème comestible.

 

 

03

 Voyez que même les oies (curieuses et intriguées), ont quitté leur domaine... pour se rapprocher du groupe !

 

 

04

 Pour ma part, je prend quelques distances... pour vous montrer au premier plan une vue sur le jardin médiéval... avec au centre et sur la droite de la photo des Echiums (deux d'entre eux munis de superbes hampes florales).

 

 

05  Le site est équipé de "toilettes sèches" comme vous le voyez ici.

 

 

06

 Je ne résiste pas au plaisir de monter jusqu'au "cabanon dans les arbres" d'où la vue est superbe sur la région de Jospinet et sur la baie de St-Brieuc.

 

 

07

 Le groupe pendant ce temps là est descendu...

 

 

08

 ... observer (entre autres) ce Coquelicot... une plante sauvage et comestible à la fois, explique Florence.

 

 

09

 L'Onagre : vous connaissez ? Les participants eux n'ignorent plus rien des 3 utilisations possibles de cette plante !

 

 

10

 Ici c'est une Blette en graîne qui nous est présentée en détail.

 

 

11

  Beaucoup de plantes observées jusqu'ici soignaient les maux (ou les déficits) féminins... et les hommes alors ? (ont demandé les messieurs présents)... Eh bien voici la Sarriette : une plante qui peut améliorer le fonctionnement du bas ventre en général... et aussi remplacer le viagra pour les hommes !

 

 

12

 Nous observons maintenant une vaste "pelouse sèche"... et la sécheresse ici (sur ce haut lieu en pente) fait des ravages depuis plusieurs mois, nous dit Florence.

 

 

13

 Le Séneçon jacobae (une plante toxique ! ) est (avec la Carotte sauvage, elle aussi présente un peu plus bas sur cette pelouse - voir à la fin photo de Anne FERRON)...  une des seules plantes à fleurs qui résiste résiste bien au manque d'eau.

 

 

14

 Après la "pelouse sèche", on voit ici le groupe remonter vers une seconde plante pour hommes... c'est en ce moment que j'ai pu compter un à un les participants pour arriver au chiffre de 58 !

 

 

15

 Cette seconde plante la voici... c'est la grande Berce (qui effectivement est de grande taille)... et qui est capable elle aussi de remplacer le viagra, nous dit Florence !

 

 

16 Je ne résiste pas au plaisir de remonter dans le "cabanon dans les arbres" pour prendre l'ensemble du groupe... et des voitures... devant ce superbe point de vue !

 

 

17   C'est une Mercuriale toxique que Florence tient maintenant en main...

 

 

18

 ... cependant qu'un peu plus loin, elle nous présente la Mélisse : une plante anti-stress dont elle indique l'utilisation possible dès le tout jeune âge... les bébés étant dès leur naissance sujet à des coliques et autres malaises liés au stress.

 

 

19

  Ensuite il a été question de plantes nommées "citronnelles"... Florence va nous en présenter trois espèces... elle en tient ici deux en main (la première du genre Mélissa, la seconde du genre Verveine).

 

 

20

    ... la "Verveine citronelle" est ici présentée ici en détail.

 

 

21

 Petite diversion : cette sauterelle (une Ephipigère) que vient de découvrir Guillaume LESAGE... et que je prend en gros plan (pour comparaison avec le criquet - dont je vous ai parlé dans le compte-rendu de la sortie Parfond du Gouet u 13 août dernier).

 

 

22

 La troisième  (et la vraie) "citronnelle" la voici... à l'état cultivé seulement... elle est asiatique d'origine. 

 

 

 23 D'autres plantes cultivées sont également proposées à la vente...

 

 

24

 ... dont celle-ci qui a nom Mertensia maritima... avec un goût d'huitre quand on en mâche les feuilles... pour agrémenter par exemple un apéro.

 

 

26

 Voilà presque trois heures que nous écoutons Florence... avec toujours autant d'intérêt... mais avec aussi le besoin de se soulager un peu les jambes... ce que les bancs auprès desquels nous sommes revenus permettent de faire !

 

 

27

 Pendant ce temps d'autres recopient les recettes affichées sur cette table... et que l'on peut aussi demander à l'adresse suivante : f.goulley@herbarius.net... de même que vous pouvez (pour en savoir plus) consulter le site : www.herbarius.net

 

 

28

 Pour terminer (comme elle l'a fait d'ailleurs à notre arrivée) Florence propose différentes tisanes...

 

 

29

 ... cependant que ceux ou celles qui  veulent ramener un souvenir... ont ici le choix entre plusieurs espèces en vente.

 

 

30 Dernière prise de notes... dernières questions à notre aimable guide... et la sortie va se terminer... pour le plus grand plaisir de tous les participants !

 

Je viens de recevoir des photos de Guillaume LESAGE

 

DSC04768  Cette photo (prise au début de la sortie) montre bien l'ensemble du groupe et aussi l'attention des participants.

 

 

DSC04769

 Comment conserver des fleurs de Sureau...

 

 

DSC04771

 ... et comment les utiliser au mieux.

 

 

DSC04770

 Coup d'oeil sur le jardin médiéval... avec les Echiums dont j'ai déjà parlé.

 

 

 DSC04774

 Florence nous a abondamment parlé des orties... et de leur nombreuses utilisations (voir recettes déjà évoquées). ici elle en tient une en main.

 

 

DSC04784

 Le jardin est très bien renseigné... avec parfois des citations célèbres...

 

 

DSC04785

 ... et aussi des conseils pratiques... qui ont intéressé Guillaume.

 

 

DSC04792 Voici la sauterelle dans son milieu.

 

 

DSC04793

 Voici, vue de près, Mertensia maritima, la plante à huitre (dont j'ai déjà parlé).

 

 

DSC04796

 La sortie se termine.

 

 

Voici aussi des photos de Anne FERRON

 

carottesauvage

Gros plan sur la Carotte sauvage (voir les plantes de la pelouse sèche).

 

 

groupe

 Je vous laisse retrouver le nom de cette plante que j'ai déjà présentée...

 

 

guide

 ... et sur laquelle Florence nous donne toutes sortes d'infos.

 

 

pluviometre

 Un pluviomètre qui ne s'est guère rempli depuis plusieurs mois !

 

 

sarrazin

 Voyez que chaque plante est bien "renseignée".

 

 

sauterelle

 Quant à la sauterelle...

 

 

sauterelle2

 ... Anne en a fait des gros plans sous tous les angles...

 

 

sauterelle3

... sans oublier de la prendre dans son milieu naturel !

 

Voici la sortie de 2014

Florence a sélectionné pour nous des produits de son jardin... qu'elle va nous présenter.

Florence a sélectionné pour nous des produits de son jardin... qu'elle va nous présenter.

J'ai aussi rassemblé ici les trois formations géologiques (visibles dans le secteur) et qui forment le Pentévrien...

J'ai aussi rassemblé ici les trois formations géologiques (visibles dans le secteur) et qui forment le Pentévrien...

... leurs âges varient entre 750 et 630 millions d'années... ce qui en fait les plus anciennes roches de France (si l'on fait exception de l'Icartien)

... leurs âges varient entre 750 et 630 millions d'années... ce qui en fait les plus anciennes roches de France (si l'on fait exception de l'Icartien)

Après ce premier rassemblement... avec dégustation de tisane... place d'abord à la bota : le groupe se dirige vers le jardin de Florence. Il y avait au total une cinquantaine de participants.

Après ce premier rassemblement... avec dégustation de tisane... place d'abord à la bota : le groupe se dirige vers le jardin de Florence. Il y avait au total une cinquantaine de participants.

Nous prenons nos aises sur cette pelouse où vont nous être présentées...

Nous prenons nos aises sur cette pelouse où vont nous être présentées...

... des plantes de la région que Florence a sélectionnées pour nous... et dont elle va parler en détail...

... des plantes de la région que Florence a sélectionnées pour nous... et dont elle va parler en détail...

... à un public passionné par ses explications.

... à un public passionné par ses explications.

Après cela (comme en 2013...) nous visitons le jardin médiéval...

Après cela (comme en 2013...) nous visitons le jardin médiéval...

... avec de multiples arrêts...

... avec de multiples arrêts...

... et toujours les commentaires...

... et toujours les commentaires...

... de la propriétaire des lieux.

... de la propriétaire des lieux.

Pour terminer je propose à ceux que cela intéresse une visite géologique de Port Morvan où nous arrivons maintenant...

Pour terminer je propose à ceux que cela intéresse une visite géologique de Port Morvan où nous arrivons maintenant...

... pour découvrir (heureusement épargnés par l'enrochement)...

... pour découvrir (heureusement épargnés par l'enrochement)...

... les fameux gneiss de 750 millions d'années... dont j'explique la mise en place à partir d'un volcanisme tantôt acide (couches claires) tantôt basique (couches sombres).

... les fameux gneiss de 750 millions d'années... dont j'explique la mise en place à partir d'un volcanisme tantôt acide (couches claires) tantôt basique (couches sombres).

Le Pentévrien (dont je parle ici succinctement) a été visité en détail lors de la sortie 50 du groupe "Patrimoine Géologique 22" le 6 mai 2012... et l'article est bien sûr visible sur le blog... le chercher dans la catégorie "Géologie".

​Je joins (ci-dessous) 2 photos que vient de m'envoyer Michel LALOI
Sur cette photo que vient de m'envoyer Michel LALOI, on voit bien (traversant les gneiss à l'horizontale) un filon de roches sombres... qui pourrait avoir alimenté la série d'Erquy (située à moins de 100 mètres sur la gauche).

Sur cette photo que vient de m'envoyer Michel LALOI, on voit bien (traversant les gneiss à l'horizontale) un filon de roches sombres... qui pourrait avoir alimenté la série d'Erquy (située à moins de 100 mètres sur la gauche).

Je donne ici les dernières explications à ceux qui ont suivi jusqu'au bout... et ainsi se termine notre sortie du samedi 30 août 2014.

Je donne ici les dernières explications à ceux qui ont suivi jusqu'au bout... et ainsi se termine notre sortie du samedi 30 août 2014.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 23:52

Le samedi 2 août 2014 Henri HYDRIO de "l'Amicale des Moulins, Fontaines et Lavoirs" de la région de St-Quay nous a fait à nouveau (car nous l'avions déjà fait en 2006…) découvrir sa région avec une visite complète de deux moulins à vent : le moulin St-Michel sur la commune de St-Quay et le moulin de Merlet sur la commune de Plourhan.

Je viens de recevoir les photos de Guillaume LESAGE que je joins aux miennes

Quand nous arrivons vers 14 h. une équipe s'active à tourner les ailes du moulin dans la bonne direction par rapport au vent…

Quand nous arrivons vers 14 h. une équipe s'active à tourner les ailes du moulin dans la bonne direction par rapport au vent…

… puis à installer les toiles sur ces ailes...

… puis à installer les toiles sur ces ailes...

… comme on voit ici de près...

… comme on voit ici de près...

… et ici d'un peu plus loin.

… et ici d'un peu plus loin.

Voyez que public est nombreux… mais maintenu à distance… car il y a danger à s'approcher...

Voyez que public est nombreux… mais maintenu à distance… car il y a danger à s'approcher...

… surtout quand les ailes vont commencer à tourner.

… surtout quand les ailes vont commencer à tourner.

De toute façon, c'est maintenant Henri HYDRIO qui capte toute l'attention des visiteurs...

De toute façon, c'est maintenant Henri HYDRIO qui capte toute l'attention des visiteurs...

… en racontant avec force détails… toute l'histoire et tous les caractères de ce moulin (construit en 1830 à l'emplacement d'une ancienne chapelle dédiée à St-Michel d'où son nom…) et que avec l'aide de son association il a remis en marche à partir des années 2000.

… en racontant avec force détails… toute l'histoire et tous les caractères de ce moulin (construit en 1830 à l'emplacement d'une ancienne chapelle dédiée à St-Michel d'où son nom…) et que avec l'aide de son association il a remis en marche à partir des années 2000.

Le public est toute ouïe...

Le public est toute ouïe...

… profitant à la fois du moulin qui tourne...

… profitant à la fois du moulin qui tourne...

… et des explications fournies.

… et des explications fournies.

Cependant il y a beaucoup d'autres choses à voir...

Cependant il y a beaucoup d'autres choses à voir...

… et le groupe se dirige maintenant vers la Ville Mario.

… et le groupe se dirige maintenant vers la Ville Mario.

Pour prendre le chemin le plus court, nous traversons la propriété d'Henri...

Pour prendre le chemin le plus court, nous traversons la propriété d'Henri...

… pour arriver à cet endroit où (avec la partie boisée) commence le site de la Ville Mario.

… pour arriver à cet endroit où (avec la partie boisée) commence le site de la Ville Mario.

Là c'est un historien local Daniel LE MEUR ...

Là c'est un historien local Daniel LE MEUR ...

… qui va nous raconter en détail… toute l'histoire des chouans qui en 1795 ont rendu ce lieu célèbre.

… qui va nous raconter en détail… toute l'histoire des chouans qui en 1795 ont rendu ce lieu célèbre.

Nous avons beau tenter de faire diversion avec ce gros coléoptère (un Lucane femelle…) rien à  faire...

Nous avons beau tenter de faire diversion avec ce gros coléoptère (un Lucane femelle…) rien à faire...

… pour stopper notre historien dans sa reconstitution historique complète des lieux avec même l'histoire d'un ancien calvaire du secteur récemment malmené lors de la construction du port !... !

… pour stopper notre historien dans sa reconstitution historique complète des lieux avec même l'histoire d'un ancien calvaire du secteur récemment malmené lors de la construction du port !... !

La progression se poursuit… en montant comme vous voyez ici...

La progression se poursuit… en montant comme vous voyez ici...

… vers le second moulin...

… vers le second moulin...

… dont vous voyez ici le nom apparaître.

… dont vous voyez ici le nom apparaître.

De ce moulin, un coup d'oeil en direction de St-Quay...

De ce moulin, un coup d'oeil en direction de St-Quay...

… permet de voir les ailes du moulin St-Michel que nous venons de quitter… et qui bien sûr tournent toujours !

… permet de voir les ailes du moulin St-Michel que nous venons de quitter… et qui bien sûr tournent toujours !

Mais le groupe (Henri HYDRIO ayant repris du service…) s'intéresse maintenant au Moulin de Merlet dont les ailes sont immobiles… mais qui présente d'autres intérêts dont celui d'être nettement plus ancien (16ème siècle au moins).

Mais le groupe (Henri HYDRIO ayant repris du service…) s'intéresse maintenant au Moulin de Merlet dont les ailes sont immobiles… mais qui présente d'autres intérêts dont celui d'être nettement plus ancien (16ème siècle au moins).

De plus ici la variété des roches que l'on peut voir...

De plus ici la variété des roches que l'on peut voir...

… en regardant de près les murs du moulin...

… en regardant de près les murs du moulin...

… permet d'avoir une bonne idée de la géologie locale !

… permet d'avoir une bonne idée de la géologie locale !

Mais bien sûr, c'est l'intérieur du moulin… géré par le Conseil Général mais qui a été ouvert pour nous...

Mais bien sûr, c'est l'intérieur du moulin… géré par le Conseil Général mais qui a été ouvert pour nous...

… qui nous intéresse spécialement… et qui nous est expliqué en détail comme vous voyez ici.

… qui nous intéresse spécialement… et qui nous est expliqué en détail comme vous voyez ici.

Des photos permettent de voir l'état des lieux...

Des photos permettent de voir l'état des lieux...

… avant la réfection de la toiture qui est en cours ici.

… avant la réfection de la toiture qui est en cours ici.

Retour maintenant vers le point des départ : nous quittons ici le moulin de Merlet...

Retour maintenant vers le point des départ : nous quittons ici le moulin de Merlet...

… traversons ce vaste espace… dont l'entretien laisse à désirer… Henri nous explique qu'il est réservé par la commune à des manifestations hippiques dont les organisateurs sont peu soucieux apparemment de remettre les lieux en état.

… traversons ce vaste espace… dont l'entretien laisse à désirer… Henri nous explique qu'il est réservé par la commune à des manifestations hippiques dont les organisateurs sont peu soucieux apparemment de remettre les lieux en état.

Nous repassons (comme à l'aller…) par la propriété d'Henri qui nous en explique ici le boisement.

Nous repassons (comme à l'aller…) par la propriété d'Henri qui nous en explique ici le boisement.

Puis nous voici revenus au moulin St-Michel d'où nous sommes partis...

Puis nous voici revenus au moulin St-Michel d'où nous sommes partis...

… comme vous voyez il tourne toujours… et nous allons pour terminer en visiter l'intérieur… ce que l'essentiel du groupe a déjà  commencé à faire… seuls quelques irréductibles continuent ici la discussion avec Henri !

… comme vous voyez il tourne toujours… et nous allons pour terminer en visiter l'intérieur… ce que l'essentiel du groupe a déjà commencé à faire… seuls quelques irréductibles continuent ici la discussion avec Henri !

Cette photo est prise au dernier étage… juste sous la toiture...

Cette photo est prise au dernier étage… juste sous la toiture...

… où se voit bien tout le mécanisme de liaison entre les ailes et les meules.

… où se voit bien tout le mécanisme de liaison entre les ailes et les meules.

Voyez que sur les côtés des panneaux explicatifs (visibles ici à l'arrière plan de la photo)...

Voyez que sur les côtés des panneaux explicatifs (visibles ici à l'arrière plan de la photo)...

... fournissent aux visiteurs...

... fournissent aux visiteurs...

… des explications fort intéressantes...

… des explications fort intéressantes...

… comme ici le nom (peu connu) des réparateurs de ces moulins : les "amoulangeurs"!

… comme ici le nom (peu connu) des réparateurs de ces moulins : les "amoulangeurs"!

Le moulin St-Michel produit de la farine… à partir du blé dont vous voyez un petit reste dans cette trémie.

Le moulin St-Michel produit de la farine… à partir du blé dont vous voyez un petit reste dans cette trémie.

Tout cela nous est expliqué en détail… comme pour le moulin de St-Donan que Vivarmor a visité en début d'année.

Tout cela nous est expliqué en détail… comme pour le moulin de St-Donan que Vivarmor a visité en début d'année.

Des explications qui sont résumées sur ces panneaux explicatifs de l'histoire...

Des explications qui sont résumées sur ces panneaux explicatifs de l'histoire...

… et du fonctionnement du moulin

… et du fonctionnement du moulin

On voit ici dans l'entrée (à l'arrière des personnes) deux anciennes meules récupérées par l'association… ce qui permet d'en voir la structure

On voit ici dans l'entrée (à l'arrière des personnes) deux anciennes meules récupérées par l'association… ce qui permet d'en voir la structure

… c'est là que notre guide donne ses dernières explications… aux derniers visiteurs !

… c'est là que notre guide donne ses dernières explications… aux derniers visiteurs !

Et voyez qu'il se fait déjà tard lorsque nous quittons les lieux.

Et voyez qu'il se fait déjà tard lorsque nous quittons les lieux.

Une sortie fort instructive donc… en attendant la prochaine le samedi 30 août : "une balade botanique en bord de mer" que nous prépare Florence GOULEY qui nous a déjà fait découvrir l'an dernier "Herbarius" et son jardin médiéval (c'est toujours sur le blog évidemment !).

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur le moulin St-Michel, voici le site de l'association :

www.amicaledumoulin.com

ainsi que l'adresse de messagerie :

amicale.moulin.saint.michel@gmail.com

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 21:30

Avec Ronan LE MENER qui nous avait fait découvrir l'an dernier les landes de Locarn (sortie nocturne avec écoute de l'Engoulevent)… nous venons d'explorer cet après-midi 2 sites départementaux situés sur la commune de Plourac'h : le site des landes de St-Maudez et la tourbière de Kernon.

Anne FERRON et Michel LALOI viennent de m'envoyer leurs photos : voir à la fin

Voici l'arrivée sur le premier site...

Voici l'arrivée sur le premier site...

… acquis et géré par les services départementaux depuis quelques années déjà

… acquis et géré par les services départementaux depuis quelques années déjà

Quelques explications d'ordre géologique pour commencer...

Quelques explications d'ordre géologique pour commencer...

… confirmées lors du premier arrêt sur le site de cette ancienne fontaine : nous sommes bien sur des quartzites d'âge dévonien...

… confirmées lors du premier arrêt sur le site de cette ancienne fontaine : nous sommes bien sur des quartzites d'âge dévonien...

… des roches que l'on retrouve dans ce qui reste de cette ancienne chapelle dédiée à St-Maudez (associées pour les ouvertures à un granite local très fin : le granite de Klempetru)

… des roches que l'on retrouve dans ce qui reste de cette ancienne chapelle dédiée à St-Maudez (associées pour les ouvertures à un granite local très fin : le granite de Klempetru)

Ici passait autrefois une voie romaine.

Ici passait autrefois une voie romaine.

Nous suivons ensuite une ligne de crête formée par ces quartzites, tout en observant la végétation qui les recouvre.

Nous suivons ensuite une ligne de crête formée par ces quartzites, tout en observant la végétation qui les recouvre.

Dans une première zone plus ou moins boisée, les botanistes s'en donnent à coeur joie.

Dans une première zone plus ou moins boisée, les botanistes s'en donnent à coeur joie.

Sur chaque espèce rencontrée notre guide est intarissable… et voyez que le public prend des notes !

Sur chaque espèce rencontrée notre guide est intarissable… et voyez que le public prend des notes !

Parmi les observations, cette variété de saule...

Parmi les observations, cette variété de saule...

… un coup de coeur de votre serviteur pour ces "faînes" de hêtre…

… un coup de coeur de votre serviteur pour ces "faînes" de hêtre…

Dans une zone moins boisée, le groupe suit un chemin où se voit bien les altérites des formations quartziteuses sur lesquelles nous marchons depuis le début

Dans une zone moins boisée, le groupe suit un chemin où se voit bien les altérites des formations quartziteuses sur lesquelles nous marchons depuis le début

Maintenant, l'absence d'arbres permet de bien voir le paysage… nous sommes en limite du Finistère et dominons la vallée de l'Aulne.

Maintenant, l'absence d'arbres permet de bien voir le paysage… nous sommes en limite du Finistère et dominons la vallée de l'Aulne.

Quelques plants de Bourdaine agrémentent les lieux.

Quelques plants de Bourdaine agrémentent les lieux.

Ronan nous explique ici l'évolution de la lande...

Ronan nous explique ici l'évolution de la lande...

… avec ses différentes bruyères, ses espaces couverts de Molinie (la plante qu'il tient en mains).

… avec ses différentes bruyères, ses espaces couverts de Molinie (la plante qu'il tient en mains).

C'est une balaise chenille de papillon (que Jean Paul détermine et nous montre sur son  guide) que nous venons de rencontrer un peu plus loin...

C'est une balaise chenille de papillon (que Jean Paul détermine et nous montre sur son guide) que nous venons de rencontrer un peu plus loin...

Je vous la montrerai (sûrement) en gros plan dès que Anne FERRON (qui lui tire ici le portrait) m'aura envoyé la photo !

Je vous la montrerai (sûrement) en gros plan dès que Anne FERRON (qui lui tire ici le portrait) m'aura envoyé la photo !

Après cet intermède, Ronan reprend la main… et résume ici tout ce qu'il y a à retenir de ce premier site visité.

Après cet intermède, Ronan reprend la main… et résume ici tout ce qu'il y a à retenir de ce premier site visité.

Nous arrivons maintenant (ayant repris les voitures) sur le second site : les tourbières de Kernon.

Nous arrivons maintenant (ayant repris les voitures) sur le second site : les tourbières de Kernon.

La bruine qui nous accompagnait jusqu'à présent se renforce… et les parapluies s'ouvrent !...

La bruine qui nous accompagnait jusqu'à présent se renforce… et les parapluies s'ouvrent !...

… mais cela ne s'aggrave pas et le temps reste supportable...

… mais cela ne s'aggrave pas et le temps reste supportable...

…pendant tout le temps que nous allons passer à explorer ces landes tourbeuses.

…pendant tout le temps que nous allons passer à explorer ces landes tourbeuses.

La principale tourbière (où autrefois la tourbe a été exploitée nous dit Ronan)… nous y sommes.

La principale tourbière (où autrefois la tourbe a été exploitée nous dit Ronan)… nous y sommes.

Il y avait beaucoup à découvrir… mais en regardant bien où l'on mettait les pieds !

Il y avait beaucoup à découvrir… mais en regardant bien où l'on mettait les pieds !

Voyez que chacun observe… photographie…

Voyez que chacun observe… photographie…

Notre guide nous résume et nous commente tout cela… mais voyez que le temps ne s'arrange pas !

Notre guide nous résume et nous commente tout cela… mais voyez que le temps ne s'arrange pas !

Nous voici donc revenus aux voitures...

Nous voici donc revenus aux voitures...

… où, pour accompagner les dernières discussions…Marie Louise distribue à chacun un morceau de gâteau...

… où, pour accompagner les dernières discussions…Marie Louise distribue à chacun un morceau de gâteau...

Ainsi se termine la huitième sortie de notre programme général. La prochaine sera le 2 aout (visite des moulins de St-Quay).

Ainsi se termine la huitième sortie de notre programme général. La prochaine sera le 2 aout (visite des moulins de St-Quay).

Voici pour terminer une vingtaine de photos prises par Anne FERRON (et pour deux d'entre elles par Michel LALOI)

D'abord la fameuse chenille… qui comme vous voyez ici "tient la vedette"…Charles DUBéE me fait savoir "J'ai soumis la photo de la chenille à mon fils… voici sa réponse : c'est la célèbre Queue fourchue (Cerura vinula). La papillon est des plus laids mais la chenille est parmi les plus impressionnantes qu'on peut trouver en Europe"

D'abord la fameuse chenille… qui comme vous voyez ici "tient la vedette"…Charles DUBéE me fait savoir "J'ai soumis la photo de la chenille à mon fils… voici sa réponse : c'est la célèbre Queue fourchue (Cerura vinula). La papillon est des plus laids mais la chenille est parmi les plus impressionnantes qu'on peut trouver en Europe"

… et que Anne vous montre ici en gros plan… de côté d'abord...

… et que Anne vous montre ici en gros plan… de côté d'abord...

… et de face ensuite.

… et de face ensuite.

Puisque nous sommes dans les papillons : restons-y...

Puisque nous sommes dans les papillons : restons-y...

… ne serait-ce que pour donner des regrets à Alain COSSON de ne pas y avoir été !

… ne serait-ce que pour donner des regrets à Alain COSSON de ne pas y avoir été !

Après les papillons : quelques champignons...

Après les papillons : quelques champignons...

… dont ces pieds de moutons… que certains ont ramené en assez grand nombre.

… dont ces pieds de moutons… que certains ont ramené en assez grand nombre.

Une fois de plus aussi nous ont été présentées les différentes bruyères : Anne vous en donne ici un superbe aperçu d'ensemble !

Une fois de plus aussi nous ont été présentées les différentes bruyères : Anne vous en donne ici un superbe aperçu d'ensemble !

Parmi les autres plantes à fleurs observées, cette Orchis tachetée...

Parmi les autres plantes à fleurs observées, cette Orchis tachetée...

… un nom qui lui vient de ces "taches" sur ses feuilles.

… un nom qui lui vient de ces "taches" sur ses feuilles.

Nous somme maintenant sur les second site… ce sont ces plantes carnivores, les Drosera qui y sont abondantes...

Nous somme maintenant sur les second site… ce sont ces plantes carnivores, les Drosera qui y sont abondantes...

… et même fleuries pour certaines d'entre elles.

… et même fleuries pour certaines d'entre elles.

Il y avait aussi des Osmondes royales...

Il y avait aussi des Osmondes royales...

… avec leurs feuilles fertiles dont la couleur brune tranche sur le vert du reste de la plante.

… avec leurs feuilles fertiles dont la couleur brune tranche sur le vert du reste de la plante.

Parmi les photos de Michel LALOI, j'ai retenu ces quartzites dévoniens… avec leurs filonnets de quartz.

Parmi les photos de Michel LALOI, j'ai retenu ces quartzites dévoniens… avec leurs filonnets de quartz.

et puis toujours notre chenille vedette… dont cette photo donne une bonne idée de la taille exceptionnelle.

et puis toujours notre chenille vedette… dont cette photo donne une bonne idée de la taille exceptionnelle.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 22:55

La météo une fois de plus nous a été favorable. Sous la conduite de Pierre DANET et avec l'aide aussi de Jean-Paul BARDOUL un groupe de 25 personnes a découvert des milieux variés (boisés le plus souvent) avec carrières anciennes (nous étions sur un massif granitique) et plusieurs étangs.

Je remercie Anne FERRON, Louis ROUXEL et Guillaume LESAGE pour leurs photos qui complètent les miennes.

​Je remercie également Laurent POUX qui après consultation du blog m'a apporté des précisions sur les feuilles tachetées du marronnier (voir plus loin) : ces taches étant dues non pas à un champignon (comme nous le pensions) mais à des larves d'un microlépidoptère… Merci Laurent !

Voici la charmante localité de Gomené. Heureusement que notre rendez-vous était fixé près de l'église à 10h. du matin car ensuite il y avait un festival de jazz… et nous aurions eu du mal a trouver des places de parking.

Voici la charmante localité de Gomené. Heureusement que notre rendez-vous était fixé près de l'église à 10h. du matin car ensuite il y avait un festival de jazz… et nous aurions eu du mal a trouver des places de parking.

Mais tout de suite nous avons quitté le bourg en direction de ce site où il avait de la place pour garer les voitures.

Mais tout de suite nous avons quitté le bourg en direction de ce site où il avait de la place pour garer les voitures.

Nous sommes (comme l'indique ce panneau) proches de la Corbinière des Landes, un site que nous avons visité il y a déjà de nombreuses années… mais ce n'est pas vers lui que nous allons nous diriger d'abord.

Nous sommes (comme l'indique ce panneau) proches de la Corbinière des Landes, un site que nous avons visité il y a déjà de nombreuses années… mais ce n'est pas vers lui que nous allons nous diriger d'abord.

Le groupe emprunte en effet maintenant un sentier qui va nous mener vers une ancienne carrière de granite…

Le groupe emprunte en effet maintenant un sentier qui va nous mener vers une ancienne carrière de granite…

… dont voici l'un des derniers "fronts de taille". Comme vous pouvez voir le site s'est abondamment végétalisé depuis l'arrêt de l'exploitation.

… dont voici l'un des derniers "fronts de taille". Comme vous pouvez voir le site s'est abondamment végétalisé depuis l'arrêt de l'exploitation.

Pierre DANET explique ici la géologie locale...

Pierre DANET explique ici la géologie locale...

… et bien entendu je lui donne un coup de main...

… et bien entendu je lui donne un coup de main...

… pour présenter le granite local...

… pour présenter le granite local...

… une roche relativement claire… avec de gros cristaux de feldspath orthose par endroits. La mise en place du massif date de 480 millions d'années (Ordovicien).

… une roche relativement claire… avec de gros cristaux de feldspath orthose par endroits. La mise en place du massif date de 480 millions d'années (Ordovicien).

Une surprise : ce squelette (dont l'âge lui est récent mais qui doit dater de plusieurs années quand même)...

Une surprise : ce squelette (dont l'âge lui est récent mais qui doit dater de plusieurs années quand même)...

… vu l'état bien décomposé du cadavre… quand à savoir s'il s'agit d'un chien ou d'un renard : nous n'avons pas cherché à le savoir.

… vu l'état bien décomposé du cadavre… quand à savoir s'il s'agit d'un chien ou d'un renard : nous n'avons pas cherché à le savoir.

La botanique en effet a rapidement repris le dessus… après cette Epiaire des bois (Stachys sylvatica) rencontrée avant même d'arriver dans la carrière...

La botanique en effet a rapidement repris le dessus… après cette Epiaire des bois (Stachys sylvatica) rencontrée avant même d'arriver dans la carrière...

… ce sont les fougères telle ce Driopteris affinis..

… ce sont les fougères telle ce Driopteris affinis..

… et surtout les mousses (celle-ci, au bout du doigt s'appelle Dicranum scoparium)… qui nous sont présentées en détail...

… et surtout les mousses (celle-ci, au bout du doigt s'appelle Dicranum scoparium)… qui nous sont présentées en détail...

Voici une autre mousse plus courante (et avec un nom  français celle-là)… c'est le Polytric élégant (Polytrichum formosum)...

Voici une autre mousse plus courante (et avec un nom français celle-là)… c'est le Polytric élégant (Polytrichum formosum)...

… dont Pierre nous explique en détail la reproduction : il tient ici en main (de gauche à droite) un pied mâle, un pied femelle et un même pied femelle avec sporogone.

… dont Pierre nous explique en détail la reproduction : il tient ici en main (de gauche à droite) un pied mâle, un pied femelle et un même pied femelle avec sporogone.

Et les découvertes se succèdent…

Et les découvertes se succèdent…

… comme vous voyez, chacun en redemande.

… comme vous voyez, chacun en redemande.

Jean Paul intervient aussi chaque fois qu'on le sollicite.

Jean Paul intervient aussi chaque fois qu'on le sollicite.

C'est ainsi que nous apprenons quantité de choses sur la Buglosse toujours verte (Pentaglottis sempervirens)...

C'est ainsi que nous apprenons quantité de choses sur la Buglosse toujours verte (Pentaglottis sempervirens)...

… sur le Lotier des marais (Lotus uliginosus)...

… sur le Lotier des marais (Lotus uliginosus)...

… dont Anne a tiré en gros plan l'inflorescence.

… dont Anne a tiré en gros plan l'inflorescence.

Ceci est une Cardamine flexueuse (Cardamine flexuosa)… à ne pas confondre avec la Cardamine des prés (plus abondant et plus grande).

Ceci est une Cardamine flexueuse (Cardamine flexuosa)… à ne pas confondre avec la Cardamine des prés (plus abondant et plus grande).

Malheureusement au milieu de tout cela… un ancien (mais pas très vieux quand même…) matériel agricole qui aurait davantage sa place dans un musée...

Malheureusement au milieu de tout cela… un ancien (mais pas très vieux quand même…) matériel agricole qui aurait davantage sa place dans un musée...

… et pire encore cette carcasse de voiture !

… et pire encore cette carcasse de voiture !

Nous approchons en effet de ces anciennes maisons...

Nous approchons en effet de ces anciennes maisons...

… elles aussi construites avec le granite local… légèrement altéré ici d'où sa couleur plus jaune que celui vu dans la carrière.

… elles aussi construites avec le granite local… légèrement altéré ici d'où sa couleur plus jaune que celui vu dans la carrière.

Les constructeurs de l'époque n'hésitaient pas à graver dans la pierre leur nom… et aussi leurs convictions politiques ! Sur un autre fronton figurait la date de 1842.

Les constructeurs de l'époque n'hésitaient pas à graver dans la pierre leur nom… et aussi leurs convictions politiques ! Sur un autre fronton figurait la date de 1842.

Mais ce qui nous a amenés ici c'est cette plante bien fleurie : la Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum pour ceux qui veulent tout savoir)...

Mais ce qui nous a amenés ici c'est cette plante bien fleurie : la Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum pour ceux qui veulent tout savoir)...

… dont il faut cependant se méfier : après contact de la plante (surtout la sève), avec une partie de la peau exposée au soleil, cela provoque des lésions parfois difficiles à guérir (elles reviennent à chaque exposition au soleil)… à ne pas couper donc à la débrousailleuse jambes et bras nus !

… dont il faut cependant se méfier : après contact de la plante (surtout la sève), avec une partie de la peau exposée au soleil, cela provoque des lésions parfois difficiles à guérir (elles reviennent à chaque exposition au soleil)… à ne pas couper donc à la débrousailleuse jambes et bras nus !

Voici maintenant un Marronnier d'Inde dont les feuilles sont abondamment tachetées ...

Voici maintenant un Marronnier d'Inde dont les feuilles sont abondamment tachetées ...

… que nos experts examinent en détail… Alain COSSON n'étant pas avec nous, je viens d'apprendre que ce n'est, pas d'un champignon qu'il s'agit mais de chenilles d'un microlépidoptère : Cameraria ohridella (en français Gracillarie du marronnier). C'est une espèce apparue dans les Balkans en 1986 me dit Laurent POUX et qui s'est répandue dans toute l'Europe. Le papillon adulte est magnifique par ses reflets dorés mais très difficile à observer ajoute mon informateur

… que nos experts examinent en détail… Alain COSSON n'étant pas avec nous, je viens d'apprendre que ce n'est, pas d'un champignon qu'il s'agit mais de chenilles d'un microlépidoptère : Cameraria ohridella (en français Gracillarie du marronnier). C'est une espèce apparue dans les Balkans en 1986 me dit Laurent POUX et qui s'est répandue dans toute l'Europe. Le papillon adulte est magnifique par ses reflets dorés mais très difficile à observer ajoute mon informateur

Les dégâts n'atteignent apparemment que la partie supérieure de la feuille... Pour ce qui est des dégâts, me dit Laurent, comme il peut y avoir 3 ou 4 générations de larves par an, ce ne doit pas être négligeable… et il ajoute : "à ma connaissance, seul Aesculus hyppocastaneum (le Marronnier d'Inde) est touché mais la littérature parle d'Acer (l'érable) parfois et de l'hybride rouge du marronnier… pour ma part les hybrides que je connais sont épargnés".

Les dégâts n'atteignent apparemment que la partie supérieure de la feuille... Pour ce qui est des dégâts, me dit Laurent, comme il peut y avoir 3 ou 4 générations de larves par an, ce ne doit pas être négligeable… et il ajoute : "à ma connaissance, seul Aesculus hyppocastaneum (le Marronnier d'Inde) est touché mais la littérature parle d'Acer (l'érable) parfois et de l'hybride rouge du marronnier… pour ma part les hybrides que je connais sont épargnés".

A côté, cette plante qui pousse en abondance...

A côté, cette plante qui pousse en abondance...

… est la Circée de Paris (Circea lutetiana)... que vous voyez ici en fleurs.

… est la Circée de Paris (Circea lutetiana)... que vous voyez ici en fleurs.

Nous voici revenus aux fougères avec Blechnum spicant et ses deux sortes de feuilles (une feuille ordinaire en bas et une feuille fertile porteuse de sporanges au-dessus).

Nous voici revenus aux fougères avec Blechnum spicant et ses deux sortes de feuilles (une feuille ordinaire en bas et une feuille fertile porteuse de sporanges au-dessus).

Revenus à Gomené, nous sommes allés directement vers l'étang où nous étions sûrs de trouver des places pour les voitures et aussi des bancs pour le pique-nique...

Revenus à Gomené, nous sommes allés directement vers l'étang où nous étions sûrs de trouver des places pour les voitures et aussi des bancs pour le pique-nique...

… que chacun s'empresse de sortir du sac (voire du panier !).

… que chacun s'empresse de sortir du sac (voire du panier !).

Mais voyez que rapidement "la nature reprend le dessus" !

Mais voyez que rapidement "la nature reprend le dessus" !

Et c'est un tour de l'étang que nous entreprenons maintenant...

Et c'est un tour de l'étang que nous entreprenons maintenant...

… pour observer (avec Anne FERRON) ...

… pour observer (avec Anne FERRON) ...

… d'abord la grande variété des libellules locales...

… d'abord la grande variété des libellules locales...

… et les particularités de leurs accouplements. Notre dernière publication a dû l'inspirer !

… et les particularités de leurs accouplements. Notre dernière publication a dû l'inspirer !

Mais c'est surtout de cette plante invasive : la Jussie… dont il est question.

Mais c'est surtout de cette plante invasive : la Jussie… dont il est question.

Quittant l'étang pour un second parcours boisé, nous rencontrons d'abord cette Renouée de l'Himalaya (Polygonum polystachium) : une plante invasive (elle aussi) et très difficile à éliminer

Quittant l'étang pour un second parcours boisé, nous rencontrons d'abord cette Renouée de l'Himalaya (Polygonum polystachium) : une plante invasive (elle aussi) et très difficile à éliminer

Des fougères toujours comme cette Fougère dilatée (Dryopteris dilatata).

Des fougères toujours comme cette Fougère dilatée (Dryopteris dilatata).

Mais voici du nouveau : ce splendide menhir (appelé Menhir de la Pellionnaye en Gomené) devant lequel est proposée une photo de groupe… que je prends d'abord…

Mais voici du nouveau : ce splendide menhir (appelé Menhir de la Pellionnaye en Gomené) devant lequel est proposée une photo de groupe… que je prends d'abord…

… cependant que Jacqueline DESFOUX (elle-même photographiée par Anne FERRON)…me prend à mon tour au milieu du groupe !

… cependant que Jacqueline DESFOUX (elle-même photographiée par Anne FERRON)…me prend à mon tour au milieu du groupe !

Puis la progression continue… dans un environnement fort agréable mais nullement plat !

Puis la progression continue… dans un environnement fort agréable mais nullement plat !

Ici c'est la Laîche à épis espacés (Carex remonta) que nous rencontrons...

Ici c'est la Laîche à épis espacés (Carex remonta) que nous rencontrons...

…avant de repérer cet insecte… dont le nom ne me revient pas pour l'instant… On me dit que c'est un Staphylin.

…avant de repérer cet insecte… dont le nom ne me revient pas pour l'instant… On me dit que c'est un Staphylin.

…puis cette punaise dont Anne s'est empressée de tirer le portrait. Nous l'avons déjà rencontrée me dit Anne dans les vignes lors d'un week-end : c'est le Pentatome rayé.

…puis cette punaise dont Anne s'est empressée de tirer le portrait. Nous l'avons déjà rencontrée me dit Anne dans les vignes lors d'un week-end : c'est le Pentatome rayé.

Annie quant à elle s'est trouvé une niche à son goût dans cet arbre creux… qui abrite et nourrit aussi quantité d'animaux (xylophages) divers !

Annie quant à elle s'est trouvé une niche à son goût dans cet arbre creux… qui abrite et nourrit aussi quantité d'animaux (xylophages) divers !

Nous descendons encore… pour arriver à cet étang...

Nous descendons encore… pour arriver à cet étang...

… où plusieurs grands arbres se sont abattus...

… où plusieurs grands arbres se sont abattus...

… entraînant sur d'importantes surfaces...

… entraînant sur d'importantes surfaces...

… le développement de cette plante invasive des milieux aquatiques...

… le développement de cette plante invasive des milieux aquatiques...

…la Myriophylle du Brésil (Myriophyllum aquaticum) dont la prolifération est tellement dense que l'on ne voit plus l'eau en dessous.

…la Myriophylle du Brésil (Myriophyllum aquaticum) dont la prolifération est tellement dense que l'on ne voit plus l'eau en dessous.

Cela n'empêche pas les bords de l'étang d'abriter des espèces variées… que le groupe étudie ici.

Cela n'empêche pas les bords de l'étang d'abriter des espèces variées… que le groupe étudie ici.

… et dont cette photo vous donne un petit aperçu.

… et dont cette photo vous donne un petit aperçu.

Notre tour de l'étang se termine… nous revenons sur le sentier...

Notre tour de l'étang se termine… nous revenons sur le sentier...

… pour y rencontrer des centaines de ces petits crapauds… dont cette photo vous donne la taille réelle...

… pour y rencontrer des centaines de ces petits crapauds… dont cette photo vous donne la taille réelle...

… et que voici vus en gros plan.

… et que voici vus en gros plan.

Des adultes (ou en tout cas des crapauds plus âgés) étaient nombreux aussi...

Des adultes (ou en tout cas des crapauds plus âgés) étaient nombreux aussi...

…mais plus empressés à se camoufler...

…mais plus empressés à se camoufler...

… dans les herbes ou les sous-bois… où Anne a quand même réussi à leur tirer le portrait !

… dans les herbes ou les sous-bois… où Anne a quand même réussi à leur tirer le portrait !

Voilà aussi un superbe insecte aux reflets très photogéniques ; ce doit être un coléoptère.

Voilà aussi un superbe insecte aux reflets très photogéniques ; ce doit être un coléoptère.

.. et sur sa plante préférée...

.. et sur sa plante préférée...

…une superbe chenille… dont Alain n'était pas là pour nous parler… dont le nommons a été donné cependant mais voilà que je l'ai oublié ! On vient de me le souffler : c'est une Cuculie, la chenille de la Scrofulaire

…une superbe chenille… dont Alain n'était pas là pour nous parler… dont le nommons a été donné cependant mais voilà que je l'ai oublié ! On vient de me le souffler : c'est une Cuculie, la chenille de la Scrofulaire

Par contre je peux vous dire que cette mue de serpent examinée ici...

Par contre je peux vous dire que cette mue de serpent examinée ici...

… et vue maintenant en gros plan… appartenait à une couleuvre.

… et vue maintenant en gros plan… appartenait à une couleuvre.

Voici encore un petit aperçu de la microfaune locale représentée par cet insecte...

Voici encore un petit aperçu de la microfaune locale représentée par cet insecte...

.. et cette araignée multicolore qui pourrait être une araignée femelle du genre Areniella cucurbitina (me dit Anne).

.. et cette araignée multicolore qui pourrait être une araignée femelle du genre Areniella cucurbitina (me dit Anne).

Il aurait été étonnant que nous ne rencontrions pas une nouvelle galle… et bien en voici une (ces trois petites masses allongées sur ces feuilles de Hêtre)… Jean Paul l'a nommée et décrite mais j'étais occupé ailleurs, car il y avait aussi dans le coin une très ancienne carrière !

Il aurait été étonnant que nous ne rencontrions pas une nouvelle galle… et bien en voici une (ces trois petites masses allongées sur ces feuilles de Hêtre)… Jean Paul l'a nommée et décrite mais j'étais occupé ailleurs, car il y avait aussi dans le coin une très ancienne carrière !

La sortie se termine et votre serviteur est bien content d'avoir (enfin !) trouvé la cause et le remède à son mal de hanche qui l'handicapait depuis longtemps : il vient de faire tout le parcours aujourd'hui sans en avoir souffert… même si la position assise en fin de journée lui est fort agréable !

La sortie se termine et votre serviteur est bien content d'avoir (enfin !) trouvé la cause et le remède à son mal de hanche qui l'handicapait depuis longtemps : il vient de faire tout le parcours aujourd'hui sans en avoir souffert… même si la position assise en fin de journée lui est fort agréable !

Fort agréable aussi, le réconfort apporté par Alexis...

Fort agréable aussi, le réconfort apporté par Alexis...

… qui offre (et ce n'est pas la première fois !)…boisson et gâteau...

… qui offre (et ce n'est pas la première fois !)…boisson et gâteau...

… aux participants… ravis de cette finale rafraîchissante et revivifiante.

… aux participants… ravis de cette finale rafraîchissante et revivifiante.

Samedi prochain (le 5 juillet) : nouvelle sortie dans les "Monts d'Arrée costarmoricains" sur le site départemental des landes de St-Maudez.

Place de Robien à 9h.30 pour le co-voiturage

et (pour tous) rendez-vous à 10h.30 à l'église de Plourac'h

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 21:35

Le samedi 14 juin, par un temps remarquablement ensoleillé, nous étions une trentaine de personnes, sous la conduite d'Alexis le PRIELLEC (aidé de Jean Paul BARDOUL) a découvrir l'histoire et les richesses naturelles d'une région particulièrement attractive.

Ce n'est pas la première fois bien sûr que nous explorons cette région… Kader BENFERHAT (qui le 25 octobre nous fera découvrir le canal de Nantes à Brest dans la région de Pontivy) nous y a déjà entraînés à plusieurs reprises… mais on ne s'en lasse pas !

Je remercie Michel LALOI pour les photos qu'il m'a envoyées

C'est autour de l'église du Quillio qu'était fixé le rendez-vous.

C'est autour de l'église du Quillio qu'était fixé le rendez-vous.

La place étant limitée près de l'église pour les voitures… et les premières explications étant fournies...

La place étant limitée près de l'église pour les voitures… et les premières explications étant fournies...

…le groupe quitte le bourg pour descendre vers la Rigole dHilvern.

…le groupe quitte le bourg pour descendre vers la Rigole dHilvern.

Pendant tout le trajet notre guide est intarissable... effectuant même (comme on voit ici) une partie du parcours en marche arrière… pour bien garder le contact avec son auditoire !

Pendant tout le trajet notre guide est intarissable... effectuant même (comme on voit ici) une partie du parcours en marche arrière… pour bien garder le contact avec son auditoire !

Voyez que déjà la troupe s'étire...

Voyez que déjà la troupe s'étire...

…chacun allant à son rythme… et certains trouvant déjà des choses à observer !

…chacun allant à son rythme… et certains trouvant déjà des choses à observer !

Nous arrivons maintenant à la Rigole elle même...

Nous arrivons maintenant à la Rigole elle même...

… où s'effectue un premier regroupement… Alexis nous expliquant en détail l'histoire des toiles de lin qui ont fait la fortune de la région au 18ème siècle.

… où s'effectue un premier regroupement… Alexis nous expliquant en détail l'histoire des toiles de lin qui ont fait la fortune de la région au 18ème siècle.

Tout le monde est attentif… même les plus jeunes !

Tout le monde est attentif… même les plus jeunes !

Mais pas de temps à perdre...

Mais pas de temps à perdre...

… pour découvrir... dans la joie et la bonne humeur...

… pour découvrir... dans la joie et la bonne humeur...

… toutes les facettes de la Rigole.

… toutes les facettes de la Rigole.

Alexis effectue de nombreux arrêts...

Alexis effectue de nombreux arrêts...

… au cours desquels, aidé par Jean Paul...

… au cours desquels, aidé par Jean Paul...

… que l'on voit ici parlant de dendrochronologie (étude des cernes sur les troncs d'arbres)...

… que l'on voit ici parlant de dendrochronologie (étude des cernes sur les troncs d'arbres)...

… il nous parle du rôle écologique de la Rigole… véritable corridor verdoyant au milieu d'un paysage fort touché par le remembrement.

… il nous parle du rôle écologique de la Rigole… véritable corridor verdoyant au milieu d'un paysage fort touché par le remembrement.

Voyez que l'attention ne faiblit pas… et que les plus jeunes font parfois appel au savoir du grand père !

Voyez que l'attention ne faiblit pas… et que les plus jeunes font parfois appel au savoir du grand père !

Il y a les papillons bien sûr… et pour tout savoir sur la question, Alain COSSON était avec nous...

Il y a les papillons bien sûr… et pour tout savoir sur la question, Alain COSSON était avec nous...

… mais aussi des champignons comme celui-ci que nous rencontrons pour la troisième fois au moins (vallée du Moulin à Matignon…sortie à Lannion… week-end dans l'orne… pour citer trois articles qui figurent toujours sur le blog).

… mais aussi des champignons comme celui-ci que nous rencontrons pour la troisième fois au moins (vallée du Moulin à Matignon…sortie à Lannion… week-end dans l'orne… pour citer trois articles qui figurent toujours sur le blog).

Les demeures des anciens "maîtres des toiles" sont nombreuses.

Les demeures des anciens "maîtres des toiles" sont nombreuses.

Ici on voit une fontaine avec son "doué" utilisé à l'époque pour le blanchiment des toiles.

Ici on voit une fontaine avec son "doué" utilisé à l'époque pour le blanchiment des toiles.

Toutes choses que notre benjamin n'est sans doute pas près d'oublier !

Toutes choses que notre benjamin n'est sans doute pas près d'oublier !

Prochaine sortie le samedi 28 juin dans la région de Gomené : co-voiturage dès 9 h. à Robien (avec pique-nique) et départ à 10 h. de l'église de Gomené.

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2014
commenter cet article