Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 21:28

Pour notre 101ème week-end, les 9 et 10 septembre 2017, nous avons eu un temps relativement correct (seule la finale de notre dernière étape ayant été légèrement arrosée).

Les participants en garderont donc des souvenirs nombreux et agréables et j'ai dû faire un choix parmi les nombreuses photos disponibles.

Je remercie Michel LALOI, Louis LE NORMAND et Anick LE BLEVENNEC pour leurs photos qui complètent les miennes. 

C'est à Guémené sur Scorff (devant la mairie) qu'était fixé notre premier rendez-vous (entre ceux qui co-voituraient à partir de St-Brieuc et ceux qui venaient directement).

C'est à Guémené sur Scorff (devant la mairie) qu'était fixé notre premier rendez-vous (entre ceux qui co-voituraient à partir de St-Brieuc et ceux qui venaient directement).

A partir de là, c'est vers ces anciens remparts que se tournent d'abord nos regards.

A partir de là, c'est vers ces anciens remparts que se tournent d'abord nos regards.

Un premier point est fait devant ce panneau...

Un premier point est fait devant ce panneau...

... qui en explique l'historique.

... qui en explique l'historique.

Du haut de ces remparts, voici une des vues que l'on a... et là aussi il y a de nombreux panneaux explicatifs.

Du haut de ces remparts, voici une des vues que l'on a... et là aussi il y a de nombreux panneaux explicatifs.

Nous arrivons maintenant dans une zone située en contre-bas...

Nous arrivons maintenant dans une zone située en contre-bas...

... là aussi, il y a des explications... soit sur panneaux...

... là aussi, il y a des explications... soit sur panneaux...

... soit sur les murs eux-mêmes...

... soit sur les murs eux-mêmes...

... en complément de ce que nous avons appris lors de notre premier arrêt.

... en complément de ce que nous avons appris lors de notre premier arrêt.

Un peu plus loin encore, voici un autre site défensif...

Un peu plus loin encore, voici un autre site défensif...

... il s'agit d'une porte fortifiée...

... il s'agit d'une porte fortifiée...

... comme l'explique ce panneau.

... comme l'explique ce panneau.

Nous sommes maintenant de l'autre côté...

Nous sommes maintenant de l'autre côté...

... et continuons notre visite en remontant cette rue ancienne et étroite.

... et continuons notre visite en remontant cette rue ancienne et étroite.

C'est tout près de là que nous rencontrons cette maison avec une intéressante décoration faite de plantes et de roches locales (pour l'essentiel des galets provenant sans doute du Scorff qui coule en contre-bas).

C'est tout près de là que nous rencontrons cette maison avec une intéressante décoration faite de plantes et de roches locales (pour l'essentiel des galets provenant sans doute du Scorff qui coule en contre-bas).

Nous arrivons maintenant près de l'église (que l'on devine sur la droite)...

Nous arrivons maintenant près de l'église (que l'on devine sur la droite)...

... et à partir de là, nous allons monter...

... et à partir de là, nous allons monter...

... vers cette hauteur...

... vers cette hauteur...

... d'où l'on a une superbe vue toute une partie de la ville.

... d'où l'on a une superbe vue toute une partie de la ville.

C'est sur cette butte qu'a été construit ce clocher... dont une plaque indique le nom...

C'est sur cette butte qu'a été construit ce clocher... dont une plaque indique le nom...

... et que l'on voit ici d'un peu plus loin et dans son ensemble.

... et que l'on voit ici d'un peu plus loin et dans son ensemble.

En  redescendant, nous passons devant cette plaque qui signale une ancienne léproserie...

En redescendant, nous passons devant cette plaque qui signale une ancienne léproserie...

... qui est visible au fond de cette ruelle.

... qui est visible au fond de cette ruelle.

Nous arrivons maintenant au petit musée des "Bains de la Reine".

Nous arrivons maintenant au petit musée des "Bains de la Reine".

En son centre voici une reconstitution...

En son centre voici une reconstitution...

... dont l'intérieur permet à certaines de se mettre dans l'ambiance.

... dont l'intérieur permet à certaines de se mettre dans l'ambiance.

Le groupe regarde ici un montage vidéo...

Le groupe regarde ici un montage vidéo...

... qui explique qu'autrefois le nudisme et le bain était monnaie courante (du moins dans les classes aisées).

... qui explique qu'autrefois le nudisme et le bain était monnaie courante (du moins dans les classes aisées).

Il y avait beaucoup à voir...

Il y avait beaucoup à voir...

... notamment cette reconstitution des anciennes fortifications qui permettait de s'y retrouver dans ce que nous venions de voir.

... notamment cette reconstitution des anciennes fortifications qui permettait de s'y retrouver dans ce que nous venions de voir.

Il y avait de nombreux panneaux explicatifs ici aussi...

Il y avait de nombreux panneaux explicatifs ici aussi...

... et devant certains un public particulièrement intéressé...

... et devant certains un public particulièrement intéressé...

... en les regardant de près on comprend pourquoi : il s'agit de commentaires sur le minois de ces dames de l'époque !

... en les regardant de près on comprend pourquoi : il s'agit de commentaires sur le minois de ces dames de l'époque !

Bien sûr à Guémené il y a aussi la fameuse andouille.

Bien sûr à Guémené il y a aussi la fameuse andouille.

C'est un peu plus loin... sur de l'herbe encore mouillée par une petite averse passagère... mais comme vous voyez sous le soleil...

C'est un peu plus loin... sur de l'herbe encore mouillée par une petite averse passagère... mais comme vous voyez sous le soleil...

... que nous savourons notre premier pique-nique.

... que nous savourons notre premier pique-nique.

Juste après, nous faisons un petit tour dans les environs...

Juste après, nous faisons un petit tour dans les environs...

... cela permet quelques observations naturalistes... comme ce petit coléoptère brillamment coloré...

... cela permet quelques observations naturalistes... comme ce petit coléoptère brillamment coloré...

... ou ces "galles en boutons de guêtre" (Neuroterus nummismalis) sur cette feuille de chêne.

... ou ces "galles en boutons de guêtre" (Neuroterus nummismalis) sur cette feuille de chêne.

Notre seconde étape était Kernascléden...

Notre seconde étape était Kernascléden...

... dont nous observons d'abord la magnifique église...

... dont nous observons d'abord la magnifique église...

... vue ici dans son ensemble... avec une partie plus claire sur la droite (le toit de cette partie ayant été refait, on a aussi nettoyé les murs).

... vue ici dans son ensemble... avec une partie plus claire sur la droite (le toit de cette partie ayant été refait, on a aussi nettoyé les murs).

Le porche d'entrée est orné de nombreux saints...

Le porche d'entrée est orné de nombreux saints...

... dont les noms sont indiqués...

... dont les noms sont indiqués...

... ce qui incite certains à les déchiffrer en détail.

... ce qui incite certains à les déchiffrer en détail.

A l'intérieur, on découvre une voûte superbement décorée.

A l'intérieur, on découvre une voûte superbement décorée.

Mais c'est la "Maison de la chauve-souris" que nous sommes venus visiter à Kernascléden... et nous y entrons maintenant.

Mais c'est la "Maison de la chauve-souris" que nous sommes venus visiter à Kernascléden... et nous y entrons maintenant.

Nous y sommes accueillis par Mathieu que l'on voit ici...

Nous y sommes accueillis par Mathieu que l'on voit ici...

... et voyez que tout de suite les objets exposés dans l'entrée...

... et voyez que tout de suite les objets exposés dans l'entrée...

... intéressent tous les participants.

... intéressent tous les participants.

Ensuite, dans un premier temps, c'est dans l'église que Mathieu commence ses explications.

Ensuite, dans un premier temps, c'est dans l'église que Mathieu commence ses explications.

Les chauves-souris (qui nichent dans le clocher de l'église) sont ici évoquées depuis longtemps.

Les chauves-souris (qui nichent dans le clocher de l'église) sont ici évoquées depuis longtemps.

Nous sortons maintenant de l'église... mais s'est toujours de son clocher dont il est question...

Nous sortons maintenant de l'église... mais s'est toujours de son clocher dont il est question...

Nous nous en approchons maintenant...

Nous nous en approchons maintenant...

... en revenant vers le musée...

... en revenant vers le musée...

... et Mathieu attire notre attention sur cette gargouille aux ailes de Chauve-souris.

... et Mathieu attire notre attention sur cette gargouille aux ailes de Chauve-souris.

Revenus à la "Maison de la Chauve-souris" Mathieu nous montre une installation qui permet de voir en direct les chauves-souris dans le clocher de l'église.

Revenus à la "Maison de la Chauve-souris" Mathieu nous montre une installation qui permet de voir en direct les chauves-souris dans le clocher de l'église.

Il nous parle des différentes espèces...

Il nous parle des différentes espèces...

... que l'on rencontre en Bretagne.

... que l'on rencontre en Bretagne.

Leur morphologie est aussi expliquée.

Leur morphologie est aussi expliquée.

Un peu d'humour pour terminer...

Un peu d'humour pour terminer...

...et notre visite à Kernascvléden se termine dans la joie et la bonne humeur !

...et notre visite à Kernascvléden se termine dans la joie et la bonne humeur !

C'est dans ce petit hameau des environs de Guidel Plages que se situait notre hébergement.

C'est dans ce petit hameau des environs de Guidel Plages que se situait notre hébergement.

Pour vous repérer, voici Kergaher et ses environs sur un extrait de carte de la région.

Pour vous repérer, voici Kergaher et ses environs sur un extrait de carte de la région.

Pour y arriver nous longeons la côte... et découvrons un site déjà vu au cours d'un précédent week-end : le manoir de Fort Bloqué.

Pour y arriver nous longeons la côte... et découvrons un site déjà vu au cours d'un précédent week-end : le manoir de Fort Bloqué.

Les surfeurs y sont nombreux...

Les surfeurs y sont nombreux...

... ainsi que les "voiliers" de toutes sortes.

... ainsi que les "voiliers" de toutes sortes.

Arrivés au gîte nous examinons les lieux (ici le matériel de cuisine) en compagnie d'une responsable de l'association gérante.

Arrivés au gîte nous examinons les lieux (ici le matériel de cuisine) en compagnie d'une responsable de l'association gérante.

Nous faisons ensuite un petit tour en empruntant le "sentier du littoral" vers les "étangs du Loch".

Nous faisons ensuite un petit tour en empruntant le "sentier du littoral" vers les "étangs du Loch".

C'est là qu'Alain COSSON découvre sur ces plants de fenouil...

C'est là qu'Alain COSSON découvre sur ces plants de fenouil...

... cette superbe larve de Machaon.

... cette superbe larve de Machaon.

Nous revenons maintenant vers le gîte...

Nous revenons maintenant vers le gîte...

... en passant près de ces poneys...

... en passant près de ces poneys...

... dans une ferme qui avoisine le gîte.

... dans une ferme qui avoisine le gîte.

L'heure du dîner est arrivée...

L'heure du dîner est arrivée...

... et nous voici tous rassemblés autour des bons plats préparés par Annie et Maryvonne...

... et nous voici tous rassemblés autour des bons plats préparés par Annie et Maryvonne...

... chacun venant se servir à volonté.

... chacun venant se servir à volonté.

C'est aussi l'occasion d'échanger des infos.

C'est aussi l'occasion d'échanger des infos.

Le lendemain matin après le petit déjeuner, nous partons du gîte...

Le lendemain matin après le petit déjeuner, nous partons du gîte...

... pour une balade à pied...

... pour une balade à pied...

... qui nous fait traverser le village de Kergaher avec ses nombreux puits comme celui que l'on voit ici...

... qui nous fait traverser le village de Kergaher avec ses nombreux puits comme celui que l'on voit ici...

... et ses jolies maisons anciennes.

... et ses jolies maisons anciennes.

Le groupe arrive maintenant à proximité des étangs et de la réserve naturelle... et Jean-Paul BARDOUL nous donne quelques explications d'ensemble...

Le groupe arrive maintenant à proximité des étangs et de la réserve naturelle... et Jean-Paul BARDOUL nous donne quelques explications d'ensemble...

... cependant que jumelles et appareils photo sont de sortie.

... cependant que jumelles et appareils photo sont de sortie.

Nous voici de nouveau aux bords des étangs...

Nous voici de nouveau aux bords des étangs...

... dont nous allons maintenant faire le tour complet...

... dont nous allons maintenant faire le tour complet...

... en commençant par l'observation des oiseaux...

... en commençant par l'observation des oiseaux...

... comme ces cormorans, ces canards...

... comme ces cormorans, ces canards...

... ou encore ces aigrettes.

... ou encore ces aigrettes.

Nous sommes dans une réserve naturelle...

Nous sommes dans une réserve naturelle...

... comme l'indique ce panneau...

... comme l'indique ce panneau...

... que nous examinons... et commentons.

... que nous examinons... et commentons.

Alain est toujours à la recherche de papillons...

Alain est toujours à la recherche de papillons...

... cependant que Jean-Paul nous renseigne sur la bota.

... cependant que Jean-Paul nous renseigne sur la bota.

Ici (comme sur la photo précédente) on voit à l'arrière du groupe la (très envahissante) Renouée du Beloutchistan avec ses fleurs blanches.

Ici (comme sur la photo précédente) on voit à l'arrière du groupe la (très envahissante) Renouée du Beloutchistan avec ses fleurs blanches.

La forme de ces prunelliers est due à l'action du vent: c'est ce que l'on appelle l'anémo-morphisme.

La forme de ces prunelliers est due à l'action du vent: c'est ce que l'on appelle l'anémo-morphisme.

Jean Paul montre ici une feuille de Panicaut maritime dont il ne reste que les nervures (partie ligneuse) alors que la partie cellulosique a disparu.

Jean Paul montre ici une feuille de Panicaut maritime dont il ne reste que les nervures (partie ligneuse) alors que la partie cellulosique a disparu.

Nous sommes maintenant sur la dune, qui en barrant la vallée, à permis (il y a quelques milliers d'année) la formation des étangs

Nous sommes maintenant sur la dune, qui en barrant la vallée, à permis (il y a quelques milliers d'année) la formation des étangs

Sur le sommet de cette dune il y a une végétation particulière que nous examinons maintenant.

Sur le sommet de cette dune il y a une végétation particulière que nous examinons maintenant.

Celle-ci avec son fruit rouge est Ephedra...

Celle-ci avec son fruit rouge est Ephedra...

... à ne pas confondre avec cet Aspargus dont les fruits sont rouges aussi.

... à ne pas confondre avec cet Aspargus dont les fruits sont rouges aussi.

Facile à reconnaitre, voici Lagurus ovatus ou "Queue de lapin".

Facile à reconnaitre, voici Lagurus ovatus ou "Queue de lapin".

Nous voici arrivant au Fort du Loch...

Nous voici arrivant au Fort du Loch...

... dont nous ne pouvons voir que l'entrée car il est fermé... juste depuis quelques jours... c'est pas de chance car lors de la reconnaissance de ce week-end nous avions pu y aller voir une expo !

... dont nous ne pouvons voir que l'entrée car il est fermé... juste depuis quelques jours... c'est pas de chance car lors de la reconnaissance de ce week-end nous avions pu y aller voir une expo !

Nous allons jusqu'au bord de mer (déjà vu le samedi)...

Nous allons jusqu'au bord de mer (déjà vu le samedi)...

... avant de perdre le chemin du retour vers le gîte où nous allons déjeuner.

... avant de perdre le chemin du retour vers le gîte où nous allons déjeuner.

Nous voici maintenant sur le parking au-dessus de St-Maurice...

Nous voici maintenant sur le parking au-dessus de St-Maurice...

... où nous allons descendre.

... où nous allons descendre.

Les anciens retrouvent ici de nombreux souvenirs...

Les anciens retrouvent ici de nombreux souvenirs...

... car à cette ancienne abbaye, nous y sommes venus deux fois (week-ends 42 et 71).

... car à cette ancienne abbaye, nous y sommes venus deux fois (week-ends 42 et 71).

La seconde fois (week-end 71 donc) nous y avons vu quantité de chauves-souris.. c'était en juin 2007 et c'est toujours sur le blog.

La seconde fois (week-end 71 donc) nous y avons vu quantité de chauves-souris.. c'était en juin 2007 et c'est toujours sur le blog.

Nous avons fait cette année un petit circuit dans les environs...

Nous avons fait cette année un petit circuit dans les environs...

... lequel nous a permis d'avoir de superbes vues sur la Laïta...

... lequel nous a permis d'avoir de superbes vues sur la Laïta...

... que dans un premier temps nous longeons...

... que dans un premier temps nous longeons...

... avant de traverser une zone plus boisée...

... avant de traverser une zone plus boisée...

... avec là aussi des découvertes intéressantes...

... avec là aussi des découvertes intéressantes...

... comme ce Fuligo septica, un Myxomycète qui maintenant (nous explique Jean-Paul) n'est plus classé parmi les champignons car c'est un amas de bactéries (qui se déplace et dont la forme change).

... comme ce Fuligo septica, un Myxomycète qui maintenant (nous explique Jean-Paul) n'est plus classé parmi les champignons car c'est un amas de bactéries (qui se déplace et dont la forme change).

Cette curieuse souche...recouverte de mousses et lichens variés...

Cette curieuse souche...recouverte de mousses et lichens variés...

... provoque aussi un petit arrêt... et inspire Patrick qui y voit une occasion de se faire tirer le portrait.

... provoque aussi un petit arrêt... et inspire Patrick qui y voit une occasion de se faire tirer le portrait.

Les arbres (anciens pour la plupart) sont magnifiques.

Les arbres (anciens pour la plupart) sont magnifiques.

Celui-ci ayant perdu une branche permet à Jean-Paul de nous expliquer comment se fait le raccordement entre le tronc et les branches.

Celui-ci ayant perdu une branche permet à Jean-Paul de nous expliquer comment se fait le raccordement entre le tronc et les branches.

La traversée du bois se termine...

La traversée du bois se termine...

... et nous retrouvons les bords de la Laïta...

... et nous retrouvons les bords de la Laïta...

... avant de revenir vers l'abbaye de St-Maurice...

... avant de revenir vers l'abbaye de St-Maurice...

... où nous faisons un dernier arrêt... au voisinage d'un Epicea de Sitka (à droite de la photo) dont nous observons les inflorescences mâles et les cônes femelles...avant de remonter vers les voitures.

... où nous faisons un dernier arrêt... au voisinage d'un Epicea de Sitka (à droite de la photo) dont nous observons les inflorescences mâles et les cônes femelles...avant de remonter vers les voitures.

Les Rochers du Diable (plus haut sur la vallée de l'Ellé) seront notre dernier arrêt.

Les Rochers du Diable (plus haut sur la vallée de l'Ellé) seront notre dernier arrêt.

Nous sommes sur un "chaos granitique" avec des blocs énormes...

Nous sommes sur un "chaos granitique" avec des blocs énormes...

... rien donc que nous ne connaissions déjà...

... rien donc que nous ne connaissions déjà...

... mis à part le côté grandiose des lieux... et la taille énorme des boules de granite comme celle sur laquelle se trouve Alain.

... mis à part le côté grandiose des lieux... et la taille énorme des boules de granite comme celle sur laquelle se trouve Alain.

Ce qui est particulier ici c'est que nous sommes à proximité du "Cisaillement Sud Armoricain"...d'où l'aspect fragmenté par endroits du granite... et la présence dans le secteur d'ultramylonites dont la couleur noire contraste avec celle du granite

Ce qui est particulier ici c'est que nous sommes à proximité du "Cisaillement Sud Armoricain"...d'où l'aspect fragmenté par endroits du granite... et la présence dans le secteur d'ultramylonites dont la couleur noire contraste avec celle du granite

Nous remontons vers les voitures sous une pluie fine...

Nous remontons vers les voitures sous une pluie fine...

... et prenons (rapidement) un dernier goûter... il est en effet plus de 17 heures... avant de reprendre les voitures pour rentrer.

... et prenons (rapidement) un dernier goûter... il est en effet plus de 17 heures... avant de reprendre les voitures pour rentrer.

Partager cet article

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article

commentaires