Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 21:21

Lors de la 44ème sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22" (le samedi 22 janvier 2011) 20 personnes ont pu découvrir les cornéennes de l'île Millau et les gneiss icartiens de Bihit entre Porz Mabo et Porz Raden.

Le temps fort agréable (surtout sur Millau) et la grande marée nous ont permis de découvrir deux sites remarquables.

Voici pour commencer une vingtaine de photos parmi celles que j'ai prises. J'espère en recevoir d'autres de Monique Kubiak en particulier (voilà, c'est fait voir à la fin...) mais aussi des différents participants (Michel Morvan puis Yannick Le Duigou viennent à leur tour de se manifester !) pour compléter les miennes.

 

 

01

  Au départ, Jacques Bertholet (au centre avec la carte géologique en mains), Odile Guérin (à droite au premier plan, montrant la carte) et aussi Monique Kubiak (tout à fait à gauche)... présentent les deux sites géologiques que nous allons visiter.

 

   

02

 Après cela, le groupe  (piloté ici par Jacques et Odile) se dirige vers les rochers de granite rose de l'île Millau.

 

 

1 - Les cornéennes de l'île Millau 

 

03

  C'est parmi ces rochers (et lardées par endroits de filons en provenance du magma granitique) que nous apparaîssent ces formations sombres...

 

   

04

 ... que sont les cornéennes de l'île Millau : des roches d'origine sédimentaire, d'où les couches alternativement claires (car formées de quartz-feldspath) et sombres (car correspondant à des dépôts argileux assez complexes quant à leur composition initiale)... On appelle ces roches des "cornéennes" car elles ont subi au voisinage du granite un métamorphisme de contact.

 

 

05

 Elles ont subi également des déformations (sans doute antérieures pour partie à la mise en place du granite dont l'âge est d'environ 300 millions d'années ce qui correspond à la fin de l'orogène hercynien). L'âge des cornéennes, lui, n'est pas connu précisément(entre 500 et 300 Ma... et sans doute, pense Odile, plus près du premier chiffre que du second...)  

 

 

06

 Le contact entre le granite et les cornéennes est souvent curieux comme on le voit sur cet emplacement où les différentes couches sédimentaires ont été comme dissociées par le magma granitique qui s'est intercalé entre elles (voir plus loin les photos de Monique kUBIAK)...

 

 

07

 ... ou encore ici où les cornéennes ont été déformées par plissement (ce qui veut dire que la roche fortement chauffée était devenue plastique et qu'il y a eu déplacement relatif des sédiments par rapport au magma).

 

   

08

 Voici également quelque chose de curieux : dans le granite rose, on voit une enclave sombre formée à partir d'un magma plus basique (cela est courant dans la région de Trégastel mais rare ici : nous n'en avons vu que deux !) ... Plus surprenant  encore on aperçoit aussi en regardant bien un morceau de cornéenne comme incruté dans cette enclave (voir aussi une photo de Monique plus loin).

 

 

09

 Nous voici en pied de falaise dans un endroit remarquable car on y voit bien la disposition des deux roches (le granite en haut) et les cornéennes (plus sombres en bas)... Des filons provenant du granite se voient bien dans les cornéennes où ils semblent s'interposer entre les couches verticales de la roche... 

 

 

10

 ...le groupe s'attarde et examine de près le contact car il y a beaucoup de choses à y voir...

 

 

11

 ... les filonnets granitiques parmi les cornéennes d'abord (et on voit ici qu'ils les recoupent)... mais surtout dans les couches sombres de celles-ci des cristaux d'andalousite (variété chiastolite) : les petits points blancs (visibles notamment dans les zones sombres sur la partie droite de la photo).

Des photos de Monique Kubiak (voir plus loin) vous montrent en gros plan ces minéraux

 

 

12

 Nous voici arrivés (arpentant toujours les cornéennes) au pied d'une falaise où se voit bien un cordon de galets fossile surmonté de limons et débris divers...

 

 

13

 ... c'est par là (nous dit Monique) que nous allons monter sur l'île pour revenir par un sentier d'où nous verrons les formations déjà visitées.. mais d'en haut cette fois.

 

 

 

  2 - Les gneiss icartiens de la pointe de Bihit

 14

 Ayant repris les voitures, nous voici arrivés sur le parking de Porz Mabo...

 

 

15

 Un petit réconfort nous y est offert...

 

 

16

 ... avant la visite de ce second site (enroché ici par des blocs de granite rose... qui "jurent" un peu sur les formations très sombres de l'endroit !) 

 

 

17

 ... voici les gneiss icartiens (datés ici à 2 milliards d'années !) que Jacques nous montre en place sur l'estran...

 

 

18

 Ici ce sont des paragneiss, c'est à dire des gneiss résultant de la transformation (par métamorphisme régional cette fois... à la différence du métamorphisme de contact des cornéennes) de roches initialement volcano-sédimentaires...

 

 

19

 ... voici pour comparaison (vus un peu plus loin) des orthogneiss, c'est à dire des gneiss provenant de roches magmatiques grenues : elles sont plus massives et on y voit de gros cristaux de feldspath...

 

 

20

 ... parfois déformés par étirement, comme ici, où l'on peut parler de blastomylonites.

 

 

21

 Par endroits on aperçoit même des formatiuons comme celle-ci qui pourraient être des ultramylonites.

  

 Voici des photos (des cornéennes et granite de Millau) prises par Monique Kubiak et que je viens de recevoir :

 

02PAY0037 (cord)

Les petites masses noires que l'on voit dans les couches sombres sont des amas de cordiérite...

 

 

01DSCN3249 (cordièrite)

 ... que voici vues en gros plan.

 

 

04DSCN9336 (andalousite)

Ici (dans ces mêmes zones sombres) ce que l'on voit (en gros plan) ce sont des andalousites (variété chiastolite)...

 

 

03DSCN9309 (andalou)

 ... des andalousites que Monique a photographiées...

 

 

07DSCN3265 (and)

  ... sous tous les angles...

 

 

06DSCN9319 (andalousi)

 ... comme on voit ici encore.

 

 

 08DSCN8311C'est dans cette zone qu'ont été prises les photos précédentes... et là aussi que l'on voit bien les relations entre les filons et les couches de cornéennes

 

 

10P1140443

 Voici la photo de l'enclave gabbroïque dans le granite rose avec (en plus) une enclave de cornéenne vue cette fois de tout près... avec une partie mouillée pour mieux voir les couleurs !

 

  

09DSCN3259 (figure)

Voici une photo en gros plan des cornéennes délitées par les intrusions de granite. On voit que celles-ci se sont produites en deux temps (un filon venant secondairement recouper (et déplacer légèrement) les bandes de cornéennes déjà séparées par une première intrusion du granite entre elles.

 

 

11PAY0048 (ptygma) Ces filonnets plissés montrent que des déformations des cornéennes ont eu lieu aussi après la mise en place des premiers granites (n'oublions pas que le massif de Ploumanac'h s'est mis en place en plusieurs temps).

 

 

12P1140500A

 Voici enfin une vue sur les chaos granitiques locaux que nous longions une fois remontés sur l'île Millau et en revenant vers les voitures par le sentier qui contourne l'île.

 

à suivre éventuellement (si je reçois encore d'autres photos !

C'est le cas effectivement : 

 

Photos de Michel Morvan :

 

01 Morvan

 On voit bien sur cette photo les formes d'érosion arrondies du granite (au premier plan) et l'allure déchiquetée des cornéennes (au fond).

 

 

02 Morvan

 Ici c'est le contact granite-cornéennes qui se voit bien... et aussi (en bas à droite) les blocs de granite tombés de la falaise et (pour certains) arrondis par la mer. 

 

 03 Morvan

 L'aspect anguleux des cornéennes apparait remarquablement sur cette photo. Cet aspect est à mettre en rapport avec l'idée de M. Barrière d'une mise en place en force du granite dans la croûte terrestre de l'époque.

 

 

 Photos de Yannick Le Duigou :

 

01 Duigou

 Je mets maintenant des photos superbes (toujours des cornéennes) envoyées par Yannick...

 

02 Duigou

 ... je les ai déjà commentées plus haut...

 

 

03 Duigou

 ... aussi, je serai bref... mais je pense que revoir sous un angle un peu différent des formations remarquables... 

 

 

04 Duigou

 ... telles que celles-ci...

 

 

06 Duigou

 ... est quelque chose dont on se lasse pas !

 

 

07 Duigou

 J'ai par exemple déjà parlé des plissements dans les cornéennes... mais regardez ici comme on les voit bien ces plis !

 

 05 Duigou

  J'ajoute aussi cette photo prise dans la falaise...

 

08 Duigou

 ... et enfin pour terminer ces photos prises du sentier de l'île Millau : on y voit bien la différence de teinte entre le granite et les cornéennes, ainsi que (au fond) la pointe de Bihit (que nous nous apprêtons à visiter pour voir les gneiss icartiens qui la constituent)...

 

09 Duigou

 ... ici on voit (de l'autre côté de l'île) l'allée couverte de Millau...

 

 

10 Duigou

 ... et puis enfin ce houx dont le vent a incliné la silhouette en direction des chaos granitiques voisins... pour vous montrer que sur Millau, il y a quand même autre chose à voir que du granite et des cornéennes ! 

 

 

Prochaine sortie : la vallée du Gouet le samedi 29 janvier (voir article suivant).

 

Partager cet article

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article

commentaires