Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 18:55

Pour notre 89ème week-end, nous avons passé trois jours à l'extrème sud-ouest de la péninsule armoricaine. Le ciel était avec nous : il y a eu juste quelques petites gouttes pour nous donner une idée de ce qui aurait pu nous tomber dessus ! Aussi les 29 participants étaient tous fort satisfaits de ces trois jours bien remplis... voyez plutôt :

 

Je remercie Jacqueline DESFOUX, Marie-Louise BURONFOSSE, Anick LE BLEVENNEC, Louis LE NORMAND, Michel LALOI et Didier TOQUIN... dont les photos complétent les miennes.

Dominique TRANCHANT  aussi m'a envoyé des photos et surtout 3 enregistrements sonores fort intéressants (le premier où Jean-Paul à Goulien parle géologie - le second où je parle de la baie des Trépassés et de Plogoff - le dernier est une franche rigolade enrégistrée à la pointe du Raz... si vous souhaitez les entendre je vais les mettre au local. 

  

 

Visite le mercredi 8 mai de la réserve de Goulien-Cap Sizun

 

00

Faute d'un guide (que pourtant nous avons demandé et aurions souhaité)... j'ouvre ici l'entrée de la réserve...

 

 

01

 ... et nous allons vers le rivage en contre-bas.

 

 

02

 La bota oblige à quelques petits arrêts.

 

 

03

 Jean-Paul donne ici quelques explications principalement d'ordre géologique (enregistrement sonore 1).

 

 

04

 Mais ce sont quand même les oiseaux que nous sommes venus observer...

 

 

05

 ... aussi nous n'hésitons pas à sortir jumelles...

 

 

06

 ... et longue-vues...

 

 

07

 ... pour scruter les falaises rocheuses en contre-bas.

 

 

08     A l'abri du vent... et avec des bancs pour s'asseoir... des oiseaux (et même des plongeurs-pêcheurs) en dessous à observer...  

 

 

09

 ... voici l'endroit où beaucoup ont sans doute passé le plus de temps !

 

 

10 Au retour chacun a pu comparer ses observations avec les indications fournies par ce panneau.

 

 

11

 Cependant la réserve n'était qu'un préambule ornithologique...

 

 

fulmar boréal

 ... aussi avons-nous continué pendant les trois jours à observer tout ce qui volait le long des côtes...

 

 

12

 ... aussi bien sur l'île de Sein...

 

 

13

 ... que plus à l'intérieur des terres... mais pour les photos faut quand même se limiter !

 

 

Second endroit visité le premier jour : la pointe du Millier et le moulin de Keriolet

 

 

01

Toujours sur la côte nord du cap Sizun... nous nous dirigeons vers la pointe du Millier que l'on voit à l'arrière plan...

 

 

02

 ... sur laquelle cette construction des "Phares et balises" se voit de loin !

 

 

03

 Maintenant nous redescendons de l'autre côté de la pointe...

 

 

04

 ... pour arriver sur ce cordon de galets : des galets dont la taille indique de fortes houles dans le secteur... et qui nous permettent aussi de faire un peu de géol !

 

 

06

 En remontant la petite vallée, c'est le moulin de Keriolet...

 

 

07

... que le groupe découvre...

 

 

08 ... en examinant d'abord la partie inférieure de l'édifice...

 

 

09

 ... en découvrant ensuite...

 

 

10

 ... tout le mécanisme à l'intérieur...

 

 

11

 ... avec explications nombreuses...

 

 

12

... et à tous les étages... Depuis quelque temps (voir les deux dernières sorties...) les moulins : Vivarmor connaît bien ! 

 

 

12A

 Voici pour terminer une vue d'ensemble du moulin de Keriolet vu d'en haut cette fois.

 

 

 Troisième site visité : la pointe de Castel Coz à Beuzec

 

 

01

Comme il nous reste du temps... et que cette pointe est la plus proche du gîte... nous décidons d'aller y faire un tour.

 

 

02 La végétation y est superbement fleurie et colorée...

 

 

03

 ... et une fois arrivés à l'extrémité, le point de vue est superbe.

 

 

Un petit tour (facultatif) à Pont Croix pour terminer la première journée

 

 

01

Pont Croix est devenue célèbre depuis que son ancien petit séminaire a abrité les C.R.S. (les "séminaristes" disait-on) lors de la bataille contre la centrale nucléaire de Plogoff... C'est une ville toute en pente...

 

 

02

 ... avec ses "rues chères" qui descendent vers la rivière... où autrefois les bateaux arrivaient à remonter.

 

 

03   C'est son église qui est remarquable...

 

 

04

 ... avec une entrée abondamment décorée...

 

 

05

 ... et un intérieur également très riche (ici les fonds baptismaux par exemple).

 

 

Le jeudi 9 mai : une journée sur l'île de Sein

 

 

00

Le bateau part à 9 heures... mais avec Maryvonne nous venons à l'avance pour les formalités à remplir... et le groupe suit dès 8h.30.

 

 

01  Nous voici embarqués... et comme vous pouvez voir la traversée est plutôt houleuse.

 

 

01A Aussi l'approche de l'île de Sein...

 

  

01B

  ... est-elle  pour certains un grand soulagement !

 

 

 02

 Voici le débarquement...

 

 

02A

 ... suivi d'un premier rassemblement...

 

 

02B

 ... non loin de cette plage au centre du bourg... où déjà des baigneurs s'installent.

 

 

03

 Mais ce n'est pas avec des serviettes de bains que nous sommes venus... et nous prenons la direction opposée pour un tour complet de l'île.

 

 

04

 Premier arrêt (ralentissement plutôt) pour jeter un coup d'oeil sur ce petit portail "poissonnier"...

 

 

05

 Arrêt beaucoup plus conséquent devant cette falaise formée de galets anciens ; ils datent de l'éémien (environ 120.000 ans)...

 

 

06

 ... et j'explique que si l'île existe c'est à cause de ces énormes accumulations de galets anciens... qui font la jonction entre les diverses pointes rocheuses.

 

 

07

 Repris par la mer, ils forment des cordons protecteurs... et comme au Sillon du Talbert par exemple, ils peuvent venir de loin... et sont donc de nature très diverse.

 

 

08 Nous avons sélectionné ici les roches vraiment locales : quatre "granites" en haut de la photo et deux "migmatites" au premier plan.

 

 

09 Parfois de curieuses "couronnes" végétales s'installent sur ces galets... quand ceux-ci ne sont pas remués par les tempêtes.

 

 

12

 C'est sur ces galets aussi (recouverts d'une fine couche herbeuse) que ce four servant au brûlage des algues a été autrefois installé (voir notre week-end "Aber Wrac'h)... j'en reparle aussi plus loin (visite du musée) !

 

 

13

 Un petit regard en arrière (c'est à dire sur la région d'où nous venons)... montre des rochers curieusement déchiquetés.

 

 

14

 Nous arrivons maintenant au monument élevé à la gloire des sénans résistants...

 

 

15 ... qui ont été très nombreux à rejoindre Londres.

 

 

17

 Au premier plan, un granite rappelant un peu les rochers de Ploumanac'h... et au fond le phare qui marque une des extrémités de l'île.

 

 

18   Mais avant "d'en arriver à cette extrémité"... un arrêt pique-nique s'impose !

 

 

19 Après avoir tourné autour du phare... et salué les derniers rochers de la pointe... nous voici arrivés à la petite chapelle St-Corentin.

 

 

20

 Le groupe y fait une petite pause... avant de revenir vers le bourg.

 

 

21

 Avant d'y arriver (au bourg), une curiosité retient notre attention : un cimetière (excentré) pour les iliens morts d'une épidémie de choléra.

 

 

23

 Sur la plus grande partie de l'île, ces murets délimitaient autrefois des zones cultivées...

 

 

24 ... et en arrivant au bourg nous constatons que ces cultures n'ont pas totalement disparu.

 

 

25 Nous voici à l'autre extrémité du bourg (par rapport à notre point de débarquement)...

 

 

26

 C'est là que nous avons fixé le rassemblement après une pause "café-toilettes"... les premiers arrivés attendent (avec un début de sieste pour l'individu en rouge !)

 

 

29

 Mais pas question de se laisser aller bien longtemps... nous voici repartis vers la pointe de Kéléourou...

 

 

29A

 ... après la digue... le cordon de galets... toujours les galets !

 

 

29B

 ... et comme peu de visiteurs viennent jusqu'ici les oiseaux nicheurs en profitent (comme à Talbert) pour y pondre leurs oeufs.

 

 

 

Sein (quai arrosé)A

 Il n'y a pas intérêt à traîner sur la pointe de Keléourou quand la mer monte et que le vent souffle : on voit ici deux des nôtres éviter de justesse un arrosage

  

  

29C

 Revenus au bourg (et cette fois la mer est bien haute !)... chacun dispose d'une petite heure de temps libre avant l'arrivée du bateau à 18h.15...  voyez que (après le café), certains remettenr cela au bar local !

 

 

30  D'autres décident de faire un tour au musée (repéré le matin en arrivant).

 

 

31

 Dans un premier espace, c'est "vie et moeurs des sénans"...

 

 

32

 ... avec machines à coudre...

 

 

33

 ... costumes féminins...

 

 

34

 ... dont la célèbre coiffe... toute en noir depuis l'épidémie de choléra paraît t-il.

 

 

35

 Ici c'est la devise de l'île (avec explications sur les côtés).

 

 

36

 A l'étage toute une salle est réservée aux "résistants" de 39-45 .

 

 

37

 Mais la partie la plus intéressante était constituée par des photos d'époque... comme celle-ci où l'on voit le brûlage des algues...

 

 

38

 ... ou encore celle-ci où l'on voit un grand nombre d'enfants (et encore les garçons seulement...) avec leur instituteur !

 

 

39

 Nous apprenons aussi qu'il y a eu non seulement des moutons... mais encore des vaches sur l'île !

 

 

42 Après le musée, je file voir l'église... et rencontre nos deux "choletais"... faisant causette avec les deux menhirs "causeurs"...

 

 

43

 Nous visitons donc l'intérieur de l'église... où bien sûr le bateau est à l'honneur...

 

 

44

 ... ainsi que le poisson !

 

 

41

 Explorant ensuite quelques rues (très étroites car de la taille d'une barrique de cidre dit-on)... et bien décorées parfois...

 

 

40

 ... nous rencontrons quelques "vivarmoriens" qui nous signalent cette curieuse maison avec sa barque renversée (abritant un nid de merle !)...

 

 

45

 ... et un peu plus loin ce puits (sans doute un puits communal)... devant lequel je prends cette photo souvenir...

 

 

46

 ... cependant que Roland me prend en retour !

 

 47

 Avant de revenir prendre le bateau, nous avons encore le temps de jeter un coup d'oeil chez cet artisan...

 

 

48

 ... auteur (entre autres) de ce tableau typiquement sénan.

 

 

50

 Pour terminer, je me fais accrocher par cet "enquêteur" qui veut tout savoir de Vivarmor... de nos découvertes sur l'île... et de nos avis sur l'intérêt de celle-ci.

 

 

Vendredi 10 mai : de la pointe du Van à la baie des Trépassés

 

 

01

Il nous restait le troisième jour deux sites incontournables à arpenter... et nous commencons par le plus proche du gîte.

 

 

02

D'entrée de jeu, la faune sollicite notre attention... ici une chenille que nous écartons du sentier...mais dont je ne puis vous dire le nom car notre spécialiste, Alain COSSON, était absent...

 

 

03

 ...ces deux roches sont celles qui constituent toute la pointe : les micaschites en haut à gauche forment les zones en  creux... et la trondhjémite (une diorite claire en bas à droite) forme les pointes.

 

 

04

 Voici la chapelle St-They...avec (à droite sur la photo) un calvaire...

 

 

05

 ... dont la date (1772) se lit sur le pied.

 

 

06

 Près de la chapelle, une première fontaine assez discrète. Il s'agit pourtant de la "fontaine fondatrice" me fait-on remarquer ! 

 

 

07

 Plus loin en allant vers la baie des Trépassés...

 

 

08

 ... une seconde fontaine (fondatrice elle aussi)...

 

 

09

 ... mieux mise en valeur et plus élaborée que la première, ne passe pas inapercue.

 

 

10

 Rappelez-vous : les creux et les pointes correspondant à deux roches différentes...

 

 

11

 ... font de la pointe du Van...

 

 

13

... un site des plus grandioses...

 

 

12

 ... avec des pelouses fleuries de toute beauté !

 

 

14 Au large des amarres et des barques... en bas (au premier plan) des constructions...

 

 

14A

 ... une route... un petit chemin qui descend...

 

 

15

... pas de doute : un abri à bateaux de pêche existe ici.

 

 

16

 On se sent tout petit devant de tels sites !

 

 

18

 Le fond de la baie des Trépassés approche...

 

 

19

 ... reste à y descendre... en faisant attention où l'on met les pieds !

 

 

20 En bas, sur les dunes...

 

 

21

 ... le pique-nique classique... avec Maryvonne en pleine action !

 

 

et pour finir : la pointe du Raz - le petit port de Bestrée

 

 

01

Au départ (enregistrement sonore 2) : un petit arrêt géol... nous sommes ici sur une zone de cisaillement... avec intercalés parmi les mylonites des restes de matières charbonneuses.

 

 

02 La montée vers la pointe du Raz est ensuite bien marquée !

 

 

 03 Puis la pente s'atténue... et le paysage est de plus en plus grandiose.

 

 

04

 Le temps cependant change...

 

 

05

 ... nous obligeant à sortir parapluies et capuches.

 

 

06

Mais il en faudrait plus pour décourager les observateurs d'oiseaux !

 

 

07

 La pluie d'ailleurs cesse à l'approche du cap...

 

 

08A

 ... qui est maintenant en vue.

 

 

 09

Le contraste est frappant entre la tranquilité du parcours suivi jusqu'à présent et la foule qui se masse ici !

 

 

10

 Nous y arrivons à notre tour...

 

 

11

 ... y faisant un bref mais joyeux arrêt (enregistrement sonore 3) ... surtout  lorsque j'explique que nous sommes sur le "leucogranite à grains fins et à deux micas de la pointe du Cap"... ouf !

 

 

13

 Nous remontons ensuite... mêlés à la foule...

 

 

14

 ... jusqu'à l'endroit où nous allons retrouver...

 

 

15

 ... à la fois un petit sentier bien tranquille... et un paysage toujours aussi grandiose...

 

 

16

 ... nous conduisant vers le petit port de Bestrée... où autrefois un bateau pour l'île de Sein s'arrêtait prendre des passagers (20 minutes de traversée au lieu de plus d'une heure depuis Audierne !)... pour les candidats au mal de mer "y'avait pas photo".

 

 

17 Nous traversons la zone commerciale... attendons ici les "consommateurs" qui s'y sont arrêtés...

 

 

18

 ... avant de revenir par le chemin le plus court...

 

 

RedimensionnerDSCF6299

 ... vers la baie des Trépassés...

 

 

19

 ... pour y retrouver nos voitures... et prendre un dernier goûter... avant le retour.

 

 

Voilà terminé ce 89ème week-end. J'ajoute quelques photos sur le gîte où nous étions hébergé car il était vraiment super... et de tels gîtes pour groupes avec provisions deviennent de plus en plus rares !

   

01

C'est cette partie de l'ancienne école de Beuzec-Cap Sizun qui (rénovée) sert maintenant de gîte d'étape... au fond le bâtiment à étage contient des chambres à 5 lits en moyenne chacune... à gauche : cuisine et salle commune.

 

 

02

 Voici l'entrée du batiment avec les chambres collectives (3 en bas et 3 à l'étage)... le tout très bien entretenu.

 

 

03

 La salle à manger est claire et spacieuse... nous nous y installons ici pour notre pique-nique du premier jour.

 

 

04

 Le soir pour le diner nous conservons la même disposition pour les tables...

 

 

 

 05

 ... mais le second jour nous resserons les distances entre participants... pour une meilleure convivialité...

 

 

07

 ... avec parfois même de franches rigolades !

 

 

06

 Comme cela je peux aussi disposer d'un espace où installer le matériel qui me sert à montrer les photos prises le jour même ou au cours des anciens week-ends.

 

 

08

 Ici, dans la cuisine, nous ne manquons pas d'espace pour préparer le prochain pique-nique.

 

 

09

 A l'arrivée... comme au départ : comptage détaillé des plats et ustensiles mis à disposition... pour voir si rien ne manque... voilà un gîte bien géré !

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 22:37

Voici le 88ème week-end de Vivarmor terminé depuis hier (le lundi 1 avril 2013). C'est notre second week-end en baie de Somme. Le premier a eu lieu en 2000. Ces deux week-ends sont aussi les plus lointains que nous ayons organisés.

 

J'ai attendu un peu pour que ceux qui ont pris des photos aient eu le temps de me les envoyer et j'en ai effectivement reçu beaucoup si bien que j'en ai retenu plus de 130 ce qui est un record ! 

Je remercie Michel LALOI, Jacqueline DESFOUX, Marylou BURONFOSSE, Jacques BESTORY... qui m'ont confié leurs clichés. Si d'autres m'en envoient, j'essairai d'en ajouter encore quelques uns !...

 

Effectivement Louis ROUXEL et René CAROZZANI viennent de me faire parvenir des photos en gros plan (d'oiseaux en particulier)... je vais en ajouter quelques unes à la fin de l'article. 

 

RedimensionnerP3280002

Nous n'étions pas trop rassurés au départ sur le temps (brouillard, quelques flocons de neige même...) Heureusement tout en restant très froid celui-ci s'est amélioré au fil des kilomètres...

 

 

RedimensionnerP3280006

... et ici en passant le Pont de Normandie, nous avons repris confiance... en apercevant même quelques rayons de soleil par moments.

 

 

Premier arrêt à la Pointe du Hourdel 

 

 

01H

C'est ici que les 8 voitures se sont retrouvées à partir de 15h.30...

 

 

02H

... nous sommes à la "Maison de la baie de Somme et de l'Oiseau" ...

 

 

03H

... et les premiers arrivés ont pu visiter cet intérieur... en attendant 16 heures.

 

 

04H

C'est alors que ce guide nous a pris en charge...

 

 

05H

... pour nous faire découvrir...

 

 

06H

... toute la pointe du Hourdel...

 

 

07H

... avec ses oiseaux...

 

 

08H

... ses phoques visibles au loin à marée basse sur les bancs de sable.

 

 

09H

Certes le froid était vif et le vent assez fort... mais pas la moindre goutte d'eau et voyez même qu'un rayon de solieil éclaire par moment le petit port du Hourdel !

 

 

10H

L'histoire des lieux... l'évolution des cordons de galets...la botanique... tout cela nous a été expliqué en détail pendant plus de deux heures.

 

 

Visite guidée le dimanche matin du parc ornithologique du Marquenterre

 

 00Gîte

 Comme en 2000 lors de notre premier week-end, nous étions hébergés dans ce gîte de Claire Fontaine, à Fontaine le Sec (quelque part entre la baie de Somme et la ville d'Amiens)... et voyez que le dimanche matin le ciel est bleu et le gîte ensoleillé.

 

 

01M

 Nous voici arrivant au parc du Marquenterre... non plus sur des cordons de galets mais sur des dunes.

 

 

02M

 Voici la vue d'ensemble des bâtiments comme on les voit en arrivant.

 

 

03M Ces chevaux (locaux) de race Henson... nous les avions déjà vus en 2000... mais cette fois ils sont attelés pour promener certains visiteurs...  

 

 

05M Le groupe maintenant se dirige vers l'entrée du parc...

 

 

07M

 ... où deux guides nous accueillent...

 

 

08M

 ... pour nous expliquer d'abord l'histoire du lieu...

 

 

09M

 ...avant ce premier arrêt sur le point culminant...

 

 

10M

 ... d'où l'on voit l'ensemble du site.

 

 

11M

 A partir de là, la visite détaillée commence.

 

 

12M

 On voit ici deux cigognes sur leur nid... et en bas parmi les roseaux une grue.

 

 

13M Nos guides nous ont concocté un parcours des plus intéressants...

 

 

14M

 ... avec arrêts dans des observatoires comme ici...

 

 

15M

 ... où les oiseaux étaient présents en grand nombre.

 

 

16M

 Un parcours des plus variés donc...

 

 

17M

 ... avec roselières au second plan... et une plante nommée Typha au premier plan... dont les graînes s'envolent au vent.

 

 

18M

 Quel rapport entre la trace d'une patte de chevreuil... et un oeuf de Pâques ? Aucun bien sûr sinon un rapport de voisinage... tous les deux ayant été trouvés sur le sable du parc !

 

 

19M

 Des rapports par contre il y en a entre ces plans d'eau...

 

 

20M

 ... et cette héronnière (les nids sont dans les arbres du voisinage)...

 

 

21M

... quant aux oiseaux photographiés ici... nous les avons observés en différents endroits de notre parcours...

 

 

22M

... comme cette Spatule vue en gros plan... il n'y a que le poussin que nous n'avons pas vu !... pour cela il faudra revenir dans quelques mois.

 

 

23M

 L'endroit étant prévu pour cela, nous prenons ici notre premier pique-nique commun.

 

 

Première visite du dimanche après-midi : le Crotoy

 

01C

Après le parc du Marquenterre, nous voici arrivés à la localité la plus proche : le Crotoy. Jean-Paul explique ici la formation de la région...

 

 

02C

 ... ensuite le groupe longe la digue...

 

 

03C

 ... passant devant ces superbes villas...

 

 

04C

 

 ... qui bordent la plage.

 

 

07C

 Arrivés à l'une des extrémités... nous faisons demi-tour...

 

 

08C

 ... et arrivons sur la plage.

 

 

09C

 Un peu plus loin, je prends de la hauteur pour photographier...

 

 

10C

 ... l'ensemble du groupe (ou presque : voir plus loin...).

 

  u11C

 On me fait remarquer que je n'y suis pas... aussi je laisse la place du "photographe" pour celle du "photographié" !

 

 

12C Si tout le monde ne figure pas sur la photo... c'est que certains ont trouvé un endroit plus reposant !

 

 

13C

 Une spécialité locale : l'utilisation des galets !  Dans les anciens murs...

 

 

14C

 ... comme dans les plus récents... les galets sont abondamment utilisés en alternance avec les briques !

 

 

15C

 En 2000, c'est le port que nous avions visité... mais il est encore loin...et arrivés à cet endroit nous décidons de reprendre les voitures.

 

 

Seconde visite du dimanche après-midi : Saint-Valéry sur Somme

 

 

01SV

En arrivant dans cette seconde localité où il y avait foule (avec cependant quelques fermetures comme le musée" que l'on voit ici car c'est le dimanche de Pâques...) nous avons eu du mal à trouver des places pour garer les voitures.

 

 

02SV

Nous avons décidé (pour changer) de laisser chacun libre pendant une heure environ de visiter la ville à sa façon... et plusieurs groupes se sont ainsi constitués... aussi les photos que je vous montre ici sont celles que j'ai prises en suivant l'un des groupes. Ici c'est le mini-golf.

 

 

03SV

 Voici un bâtiment historique : celui de la gendarmerie construit en 1890.

 

 

04SV

 Nous arrivons maintenant dans la partie la plus ancienne de la ville...

 

 

06SV

 ... avec ses remparts et cette tour...

 

 

05SV

 ... en face de laquelle figure ce panneau pour rappeler que Jeanne d'Arc a été retenue prisonnière ici avant d'aller à Rouen.

 

 

07SV

 Une fois arrivés au sommet des remparts, voici la vue que l'on a sur quelques villas en contrebas et sur l'estuaire.

 

 

08SV

 L'église est remarquable par sa décoration extérieure...

 

 

09SV

 ... c'est un assemblage de calcaire local (nous sommes en effet sur le Crétacé) et de galets (plus sombres)...

 

 

10SV

 ... des galets de silex parfois simplement coupés en deux comme on voit ici...

 

 

11SV

 ... mais le plus souvent taillés en cubes, c'est à dire sur six faces, ce qui représente un travail considérable !

 

 

 12SV

 Voici l'intérieur de cette église où il y avait un concert d'orgue.

 

 

13SV

 Nous quittons maintenant église et remparts... le grand bâtiment au loin est l'hopital.

 

 

14SV Voyez que comme au Crotoy, les murs anciens c'est briques et galets... mais ici tous ces galets ne sont pas en silex... notre guide au Hourdel nous a dit que certains galets peuvent venir de très loin... nous parlant même de galets en grès d'Erquy (à vérifier cependant !...)

 

 

15SV

En remontant pour rejoindre les voitures... nous passons devant cette vieille maison...

 

 

16SV ... d'un artiste local...

 

 

17SV

 ... et devant cette cour elle aussi artistiquement décorée !

 

 

18SV

 Prise par un autre groupe, cette vue montre une autre entrée de la vieille ville...

 

 

19SV ... et une petite chapelle fort agréable à regarder elle aussi.

 

 

 Dernier arrêt (facultatif) avant le retour au gîte : les falaises d'Ault 

 

01Ault

En quittant St-Valéry pour rejoindre le gîte, une partie des participants décide de faire un tour par Ault-Onival...

 

 

02Ault

 ... d'où l'on a un superbe point de vue...

 

 

03Ault

 ... à la fois sur les falaises de craie à l'ouest. (d'où proviennent les galets de silex)..

 

 

04Ault

 ... et sur la zone appelée "les Bas-Champs" à l'est... bordée par cet interminable cordon de galets dont l'extrémité (tout au fond à l'horizon) forme la pointe du Hourdel.

 

 

05Ault Les murets construits perpendiculairement au cordon sont destinés à empêcher les galets de partir trop vite vers l'extrémité de celui-ci.

 

 

07Ault On voit ici aussi d'autres enrochements plus anciens... et au-delà...

 

 

08Ault ... des silex de grande taille provenant des falaises voisines... et que les courants n'ont pas encore réussi à fragmenter et à entraîner plus à l'est.

 

 

06Ault

 Ici aussi les murs anciens sont en briques et galets !

 

 

 Visite le lundi martin des Hortillonnages d'Amiens

 

 

01Ho

Un peu avant 10 heures, nous arrivons comme convenu, devant la "Maison des Hortillonnages" que l'on voit ici...

 

 

02Ho

 ...nous voici à l'arrière sur le quai d'embarquement... la maison est au loin (en vert) et vue de l'arrière cette fois.

 

 

03Ho

 Ces barques attendent les visiteurs.

 

 

04Ho

 Le premier groupe maintenant embarque... les autres suivront sans tarder.

 

 

06Ho

 Equipée d'un moteur électrique, chaque barque circule sans bruit...

 

 

05Ho

 ... ainsi pendant près d'une heure nous allons parcourir tout un labyrinthe de canaux...

 

 

07Ho

 ... avec parfois vue sur la cathédrale...

 

 

08Ho ... ou encore sur ces ouvrages en bois d'une école de navigation...

 

 

09Ho

 ... sous les ponts de laquelle nous allons passer.

 

 

10Ho

 Chaque terrain est bordé par une palissade soigneusement entretenue... sinon ces berges s'éboulent rapidement.

 

 

11Ho

 Cet engin est destiné au dévasage des canaux.

 

 

12Ho

 Voici l'arrivée de la seconde barque...

 

 

13Ho

 ... dont les dix participants ont tous un air ravi...

 

 

14Ho

 ... et enfin voici les 9 derniers (dans la troisième barque) qui arrivent à leur tour (nous étions en effet 29 au total)!

 

  

 Visite de la vieille ville et de la cathédrale d'Amiens

 

 

01A

En longeant la Somme...

 

 

02A

 ... puis les vieilles rues d'Amiens...

 

 

03A

 ... avec remparts, canaux... (remarquez les escaliers permettant aux habitants de descendre directement dans leurs barques)...

 

 

04A

 ... nous arrivons maintenant en vue de la cathédrale...

 

 

05A

 Ceci est une entrée latérale.

 

 

07A

 Voici l'entrée principale...

 

 

06A

 ... et la place qui se trouve juste devant... avec certaines maisons d'époque.

 

 

08A

 Pénétrons maintenant à l'intérieur...

 

 

09A

 ... c'est d'abord l'aspect grandiose qui saute aux yeux...

 

 

10A

 ... ensuite c'est la richesse des décors...

 

 

11A

 ... qui est impressionnante.

 

 

13A

 Nous revenons maintenant aux voitures qui sont restées garées près de la Maison des Hortillonnages... et allons quitter la ville d'Amiens pour notre dernier rendez-vous.

 

 

Un dernier arrêt : la visite du parc préhistorique de Samara

 

 

01

C'est ici que nous prenons notre pique-nique du lundi...

 

 

02

 ... par un temps toujours agréablement ensoleillé.

 

 

04

 Ensuite : regroupement général...

 

 

03

 ... puis passage à l'accueil... pour régler les derniers détails... et payer la facture !

 

 

05

 Une guide vient alors à notre rencontre...

 

 

06 ... pour nous accompagner sur ce sentier sur les bords duquel de nombreux objets tels que cette barque ancienne... sont visibles.

 

 

07 Au Marquenterre nous avons aperçu une harde de chevreuils (bien vivants !)... ici c'est une harde de cerfs (immobile cette fois car reconstituée !).

 

 

08

 Voici un gaulois... bien vivant lui et même plutôt rigolard... ravi de rencontrer des bretons car il a habité Perros Guirrec !... nous avons droit à toutes les explications souhaitées sur les différentes parties de sa tenue.

 

 

09

 Voici l'entrée du musée...

 

 

10

 ... où nous pénétrons maintenant en compagnie de notre guide...

 

 

11

 ... pour une visite complète... depuis le paléolithique, avec ses éclats de silex...

 

 

12

 ... ses boules de marcassite (un sulfure de fer) servant à allumer le feu (voir plus loin).

 

 

13

 Nous voici à l'âge de la pierre polie...

 

 

15

 ... puis vient l'âge du bronze, l'âge du fer...

 

 

14

 ... et ainsi de suite... jusqu'à l'époque des Celtes et des romains où se termine la protohistoire... et où (avec l'écriture) commence l'histoire.

 

 

16

 Pour terminer voici une série...

 

 

17

 ... de grands panneaux qui résument bien...

 

 

18

 ... toute l'évolution du monde animal.

 

 

19

 Nous terminons par une comparaison entre l'homme de Néanderthal... et l'homme moderne...

 

 

20

 ... et un coup d'oeil sur ce superbe guerrier celte caracolant près de la sortie.

 

21 Toujours accompagnés par notre "gaulois"... nous arrivons devant cette tente...

 

 

22

 ... où on nous montre comment allumer du feu (avec des étincelles de marcassite, rappelez-vous !)... comment aussi lancer des javelots avec un propulseur.

 

 

23

 Plus loin encore voici une grande maison communautaire... avec des ouvertures calculées...

 

 

24

 ... pour évacuer les fumées des feux allumés à l'intérieur.

 

 

25

 Toutes sortes d'outils d'époque...

 

 

26

 ... et notamment des poteries... se voyaient à l'intérieur.

 

 

27

 Pour terminer... dans cet atelier...

 

 

28 ... une démonstration de "tournage sur bois" avec un outillage aussi surprenant... qu'efficace ! Vous noterez cependant qu'il faut de "l'huile de bras" : c'est Serge (à droite sur la photo) qui s'y colle.

 

 

Ici se termine notre aventure en baie de Somme... Je vais juste ajouter quelques photos en gros plan que je viens de recevoir

 

 01Hourdel en lumière

Quand je vous disais (plus haut ) que nous avions vu par moment le port du Hourdel sous le soleil !

 

 

02Phoques et volatiles

 Si je vous dis par contre que sur ce cliché on voit (en plus des oiseaux)... deux phoques en haut et à droite de la photo)... je vous autorise à répliquer que ce n'est pas évident !...

 

 

03 Je pense que c'est au port du Hourdel que ces avocettes ont été photographiées... sans en être vraiment sûr.

 

 

03Rieuses, poules d'eau avocettes

 On me dit que ces mouettes rieuses aussi...

 

 

04rieuses famille

 ... ont été photographiées sur le plan d'eau proche de la Maison de la Baie de Somme qui est un lieu de reproduction de cette espèce avec plus de 300 nids.

 

 

05Avocettes élégantes et poules d'eau

 Ces poules d'eau et avocettes...

 

 

06Canard col vert

 ... ce magnifique Colvert mâle...

 

 

07Col vert Femelle

 ... ce superbe Colvert femelle...

 

 

11oies cendrées parade2

 ... ces Oies cendrées...

 

 

10

 ... cette Spatule en vol...

 

 

08Grue cendrée

 ... et enfin cette Grue...

 

 

09P1030501

... admirablement photographiée ici... tous ces derniers oiseaux ont été photographiés apparemment au Parc du Marquenterre.

 

Voilà ce week-end 2013 en baie de Somme terminé. Nous irons la semaine prochaine reconnaître le suivant (Goulien Cap Sizun et l'île de Sein les 8, 9 et 10 mai)... puis enverrons une fiche d'inscription à tous ceux de nos adhérents qui se sont pré-inscrits. 

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 10:45

Pour notre 87ème week-end, pendant deux journées bien remplies, les samedi 1 et dimanche 2 septembre 2012, nous avons exploré l'Odet sur toute sa longueur avec le dimanche matin un circuit en bateau à partir de Bénodet. Le temps nous a été très favorable : du soleil juste quand il fallait - et par moments quelques nuages mais pas de pluie. 

 

Je remercie Michel LALOI et Anne FERRON dont les photos alternent avec les miennes

 

Premier arrêt à Kastel Ruphel

 

01

Nous avions déjà visité ce site lors du week-end "Montagnes Noires" en 2011. Nous y sommes revenus car c'est sur le versant sud de ce "haut lieu" que l'Odet prend sa source. On voit ici (à gauche) les 8 voitures bien rangées, prêtes à repartir... et (à droite), on devine la dépression correspondant à la vallée de l'Odet.

 

 

01kastelruffelcarteJean-Paul BARDOUL fait le point sur la carte géologique : nous sommes sur le grès armoricain (vert sombre) en bordure sud du bassin de Chateaulin (en haut sur la carte)... avec des schistes briovériens au sud (bleu en bas sur la carte). On voit bien aussi  des "coulées de solifluxion" recouvrant le briovérien : la source de l'Odet est sur l'une d'entre elles.

 

 03 F

 L'antenne qui orne ce sommet constitue un point de repère dans le paysage. C'est de là que nous étions partis lors du week-end "Montagnes Noires" pour explorer les environs... et notamment les anciennes carrières. 

 

 

02F

Aujourd'hui nous nous contenterons d'examiner la végétation. Sur les grés armoricains que l'on devine à l'arrière plan, en couches presque verticales, le sol est fort peu profond et le pH très acide. La photo vous montre les deux bruyères qui s'y développent : la Callune (en haut) et la Bruyère cendrée (en bas).

 

 

03 Nous ne sommes montés là-haut (cette fois-ci) que pour avoir une vue d'ensemble sur la région et sur le bassin versant de l'Odet... aussi redescendons- nous maintenant...

 

 

04A F ... pour examiner l'allée couverte, indiquée par ce panneau... elle se trouve sur la gauche de la route quand on redescend... elle n'est donc pas sur un sommet mais sur un léger replat... tourné vers notre vallée.

 

 

04A Elle est réduite (actuellement) à quelques grandes dalles se soutenant mutuellement...

 

 

04B

 ... curieusement ces énormes dalles ne sont pas en grès (dont est formé le sous-sol) mais en schiste... ce qui laisse imaginer une distance de transport non négligeable... pour des blocs de plusieurs tonnes... nos ancêtres ne ménageaient pas leur peine !

 

 

Second arrêt près de la source de l'Odet

 

 

04 source

 Après quelques kilomètres et un dénivelé d'une bonne centaine de mètres, voici le groupe arrêté sur un premier pont...

 

 

04L

 ... sous lequel coule le tout jeune Odet. La source en effet est à 800 mètres de là environ dans un endroit difficilement accessible.

 

 

Troisième arrêt : Menez Goaillou

 

 

05 Menez Goaillou

 Nous prenons maintenant de la hauteur... (en suivant la flèche !)... pour atteindre un haut lieu de la minéralogie bretonne d'autrefois : le Menez Goaillou (qui domine la vallée de l'Odet)... et où l'on trouvait autrefois des "pegmatites à béryl".

 

 

06

Nous voici sur ce qui reste d'une ancienne carrière... examinant les rares blocs de pierre qui restent encore visibles...

 

 

07 F La roche que l'on voit en gros plan sur la photo est passablement altérée...il s'agit d'un granite à deux micas...de gros micas blancs se voient par endroit...  

 

 

07

... mais pas le moindre béryl... à se mettre sous l'objectif !

 

 

08  Si les géologues sont un peu déçus... les botanistes eux s'en donnent à coeur joie !

 

 

epervière (Ménez Goaillou)

 ... avec de belles inflorescences... de plantes qui se trouvent dans leur milieu naturel... comme cette Epervière...

 

 

08F ... ou de plantes du genre "échappée de jardins" comme cette fleur de Montbrétia... sans doute amenée là, à l'état de bulbe, avec des déchets.

 

 

Quatrième arrêt : pique-nique à la chapelle de Lochrist

 

09 Lochrist Une chapelle (en partie restaurée mais encore sans toit)... et un calvaire...

 

 

09 F

 ... un lieu riche d'histoire donc... une histoire de plusieurs siècles...

 

 

11

 ... mais surtout un superbe lieu de pique-nique... avec un vaste parking pour garer les voitures... et de quoi s'asseoir à proximité.

 

 

12 F

 Voici les lieux vus en prenant un peu de hauteur... à proximité, la voiture ravitailleuse de Jean-Paul et Annie BARDOUL... et on devine les provisions de bouche tout à fait en bas de la photo à droite.

 

 

11 F

 Sur la photo précédente on me voit en train de prendre une photo... c'est ce moment qu'a choisi Anne (sous prétexte que l'on ne me voit pas souvent sur le blog) pour me tirer le portrait devant ces superbes hortensias ! 

 

 

10

Ne perdons cependant pas de vue que c'est d'abord pour "casser la croûte" que nous avons stoppé les voitures ici ! Michel LALOI nous offre des prunes de son jardin... et les premiers éléments du pique-nique commencent à s'étaler sur la table...

 

 

11F ... avant de passer dans les assiettes... après "secouage" et "mélange" par Maryvonne RENAULT dans le  grand récipient habituel... je vous fait grâce aujourd'hui des habituelles photos faites à cette occasion !

 

 

12F Une fois rassasiés, les photographes s'intéressent aux nombreuses sculptures qui ornent la chapelle...

 

 

12lochrisantennetele

Ici l'ancien et le moderne co-habitent... et ce côté-ci du calvaire a fait l'objet de nombreuses discussions...

 

 

12

 ... comme vous pouvez voir sur ce cliché pris avec un peu de recul.

 

 

13 F C'est dans les parages (à la base d'un tronc) que ce champignon (un Ganoderme paraît-il) nous a intrigués par son imbrication avec les herbes locales...

 

 

13 F1  J'en rapporte ici un échantillon pour le montrer à ceux qui terminent leur repas.

 

 13

Un dernier coup d'oeil sur l'ensemble calvaire et chapelle... et Jean-Paul donne toutes les explications nécessaires pour atteindre le prochain arrêt... au nord de Quimper.

 

 

Cinquième arrêt : la vallée de l'Odet au niveau du Stangala

 

14A Stangala  Nous arrivons sur le site... chacun s'équipe pour un parcours "avec du relief" car ici la vallée (après avoir longé quelque temps un massif de granite orienté est-ouest), franchit cet obstacle, en profitant d'une zone faillée... d'où un parcours très encaissé. 

 

 14B

 Ce panneau indique le point de départ...

 

 

14C

... et fournit toutes les indications nécessaires.

 

 

15

 Ensuite, cela descend ferme !...

 

 

16stangalafougère mâle et femelle

 Quelques arrêts nous permettent de jeter un coup d'oeil sur la végétation... et comme ici par exemple de voir la différence entre "Fougère mâle" et "Fougère femelle"

 

 

 

15F

 En bas du sentier nous arrivons à ce pont...

 

 

 16 F

 ... d'où l'on voit bien que la pente du cours d'eau n'est pas négligeable... et le courant assez fort. 

 

 

 17

 Nous voici de l'autre côté du pont...

 

 

18

 ... dans un endroit assez bien éclairé... avec des plantes particulières...

 

 

 stangalabalsaminehimalaya

 ... comme cette Balsamine de l'Hymalaya... arrivée jusqu'ici...

 

 

 stangalabalsaminehimalaya2

 ... et dont voici la fleur en gros plan.

 

 19stangalaosmonderoyale

 Ici c'est aussi le domaine de l'Osmonde royale...

 

 

 20 L

 ... une fougère de grande taille... et de plus très ancienne puisqu'apparue dès le début de l'ére secondaire.

 

 

23

 En progressant le long de la rivière... avec quelque petites pauses cependant !...

 

 

 24 escargot

 ... nous apercevons un habitant des lieux : l'Escargot de Quimper... que vous connaissez déjà...

 

 

 24 escargotquimper

 ... car nous l'avons déjà repéré lors de notre dernière sortie à Bosméléac...

 

 

24 L

 ... mais jamais aussi coopératif (pour les photographes) que ici !

 

 

 24 Maintenant nous remontons... par un chemin un peu plus long mais moins pentu que pour la descente.

 

 

25

 Un arrêt permet à Alain COSSON...

 

 26stangalachenillepaondujour

 ... de nous parler en détail des chenilles que l'on voit ici en gros paquets... ce sont des chenilles du Paon du jour...

 

 

26stangalachenillepaondujour2

 avec des épines particulières... et particulièrement défensives également contre d'éventuels prédateurs.

 

 

26stangalachenillepaondujour3

 Dans ce cocon, ce sont d'anciennes mues... de ces mêmes chenilles bien sûr... que l'on aperçoit.

 

 

27

 De retour au point de départ... nous faisons une pause...

 

 

 28

 ... autour d'un goûter...

 

 

29 Arrivée gîte

 ... avant d'arriver au gîte... vers 18 h. comme prévu.

 

 

Le dimanche matin : remontée de l'Odet en bateau

 

 

30 Bénodet

 Nous voici le dimanche matin... aux environs de 9 heures...sur le port de Bénodet...

 

 

30 sainte marine

 ... avec en face des bateaux mouillés dans le port de Sainte-Marine.

 

 

30 L

 Nous embarquons sur une vedette qui va remonter l'Odet... cependant que sa soeur (que l'on voit au second plan s'en aller elle aussi) s'apprête à rejoindre les Iles Glénans... beaucoup plus chargée que la nôtre !

 

 

Kerbirinik

 Dès le départ, notre guide nous signale de nombreux chateaux... ici c'est le chateau de Kerbirinik : c'est dans ce "chateau rose de Sainte-Marine" qu'Emile ZOLA séjourna en 1883.

 

 

31

 Le chateau que l'on voit ici (avec sur la gauche un espace de réception sous toile) est très proche de la rivière. C'est le chateau de Kérouzien... dit aussi "Chateau Beaujeu" ou "Chateau de cartes" car il aurait été joué aux cartes... et ainsi perdu par son premier propriétaire !

 

 

 

31chateautroubadour  Plus loin, entouré d'arbres qui le masquent en partie... voici le chateau de Pérennou appelé aussi "Chateau troubadour" car orné d'éléments moyenâgeux.

 

 

Kerambleiz Le chateau de Kerambleiz (le domaine du loup) apparait dans une ouverture parmi les arbres. Deux petites statues de loup ornent effectivement la façade comme pour en protéger l'entrée. En dépit de son air moyenâgeux, il date seulement de la seconde moitié du dix-neuvième siècle.

 

  32

Cette construction (tout au bord de l'eau) est par contre nous a t-on dit très ancienne... mais a été récemment restaurée avec bardages en bois.

 

 

33 Voici la cabine de pilotage de la vedette.

 

 

34 ... et ici le salon où café, tarte... et autres consommations diverses... attendaient le client. J'ai pris ces deux dernières photos lorsque le bateau faisait demi tour dans la baie de Kerogan, un peu avant Quimper.

 

 

34 gouesnach

 Les photos qui suivent sont donc prises sur le retour. Ici c'est un ancien poste de douane à Porz Meillou sur la commune de Gouesnac'h.

 

 

33 F

 Ici on voit les deux phares de Bénodet.

 

 

 36

 Bien sûr à l'aller comme au retour nous sommes passés sous le pont de Cornouaille... que l'on voit ici à l'arrière plan.

 

 

40 L

 ... et ici bien éclairé, ce qui met en valeur son élégance et sa légèreté.

 

37 Cet ensemble de style marocain se repère aussi facilement à Benodet.

 

 41

 Un coup d'oeil à l'intérieur de l'église du port de Bénodet... elle était justement ouverte ce dimanche matin !...

 

 

42

 ... permet d'y voir cette "Trinité" : le Saint-Esprit (la colombe) en haut... et le Père tenant le Fils dans ses bras.

 

 

Retour au gîte pour le pique-nique du dimanche midi

 

43 PN Gîte

 Nous voici revenus au gîte de la ferme du Créac'h à Combrit où nous avions repéré un coin fort intéressant pour le pique-nique... avec possibilité (non utilisée bien sûr) de nous mettre à l'abri en cas de pluie !

 

 

44

 C'est là que Claude et Claudine CHIROUX ont débouché leur dernière bouteille de rosé pour régaler tout le monde... après distribution également la veille au soir à chacun des participants d'un morceau de leur traditionnelle tarte aux fruits !

 

 

Une balade autour des marais de Mousterlin

 

45 Mousterlin

 Nous arrivons, le dimanche après-midi, sur la jetée de Mousterlin...

 

 

46

 ... les possibilités de "Balades et randos" ne manquent pas...

 

 

46panneau

 ... c'est un tour des marais que nous choisissons d'effectuer.

 

47 ... pour compléter les observations effectuées jusqu'ici en milieux terrestres... nous terminons par la biodiversité du bord de mer.

 

 

48 L

 Plantes, insectes : les observations ne manquent pas !...

 

 

 48

 ... et Jean-Paul est toujours à l'oeuvre...

 

 

 silène à Mousterlin (fleur)

 ... pour nous parler des Silènes...

 

 

scirpe (inflorescence)

... des inflorescences de la Scirpe...

 

 

49 ... aussi bien le long des marais... que dans des endroits plus végétalisés...

 

 

50herbefemmesbattues

... où se développe (entre autres) "L'herbe à la femme battue" (Tamus communis)... dont on voit ici une feuille...

 

 

50

 ... et jusque dans les parcelles cultivées au bord des routes... où l'on voit Alain (au fond à gauche) à la recherche de ses chers papillons.

 

 

51renouveau Sur le retour, nous passons devant cette colonie de vacances très particulière...

 

 

51

 ... dont le nom apparaît sur ce panneau. 

 

 

52

 Après les marais... nous voici sur les milieux dunaires...

 

 

54

 ... avec leur végétation caractéristique...

     

 53

 ... de graminées et "Chardons bleus".

 

 

55

 Pour terminer, nous longeons cet enrochement...

 

 

55oiseaualgue3

 ... le long duquel les algues accumulées par la marée montante...

 

 

55oiseaualgue4

 ... attirent des hordes de Tournepierres comme celui que l'on voit ici.

 

 

Dernier arrêt à la chapelle de Kerdévot

 

56 Kertdévot Sur le chemin du retour, nous faisons un petit arrêt sur ce parking...

 

 57

 ... de la chapelle de Kerdévot... dont les premiers arrivés font le tour... en admirant la chapelle et son calvaire...

 

 

58  ... avant un dernier goûter...

 

 

59

 ... et une dernière explication... sur la géologie locale :  nous sommes ici en effet sur des mylonites (en bleu) qui soulignent le trajet du cisaillement sud-armoricain lors de l'orogène hercynien.

 

Ainsi se termine notre troisième et dernier week-end 2012.

     

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 17:48

C'est notre 86ème week-end au total et notre sixième week-end à Ouessant. Les 5 week-ends précédents c'était en 1991, 1994, 1996, 2000 et 2006. Nous avons eu un temps idéal pendant les 3 jours sur l'île : le jeudi 17, le vendredi 18 et le samedi 19 mai 2012.

 

Merci à Michel LALOI, Dominique TRANCHANT et Jean-Arthur SERANDOUR dont les photos complètent les miennes. 

 

 

Premier jour (le jeudi de l'Ascension)

 

 

01

Nous voici au Conquet - un peu en avance sur l'horaire de l'embarquement (qui était à 11 h.30) car trouver des places de parking pour les voitures n'est pas simple. Les bagages sont donc débarqués près de la jetée... et quand toutes les voitures seront garées... que le bâteau sera arrivé... nous allons transporter le tout à bord.

 

 

02

 Nous voici embarqués... le bateau s'éloigne du port du Conquet...

 

 03

 ... avec à son bord deux passagers (entre autres) tout heureux (apparemment) de quitter le continent... en direction d'Ouessant.

 

 04

 Nous voici arrivés : nos bagages ont été pris en charge par le loueur de vélos vers le parking duquel nous nous dirigeons maintenant...

 

 05

 ... sur ce parking, chacun choisit et essaie sa "bécane"...

 

 06

 ... puis le groupe s'installe pour le pique-nique... 

 

 07

 ... non loin du parking à vélo et du port du Stiff (à côté d'un bâtiment abritant le canot de sauvetage)... car il est déjà plus de 13 heures !

 

 

08

 Après installation au C.E.M.O. (Centre d'Etude du Milieu Ouessantin), nous nous dirigeons maintenant...

 

 09

 ... vers le phare du Créac'h où nous avions rendez-vous à partir de 14 heures...

 

 10

 ... pour une visite de son superbe musée... Il est bien sûr question des phares et balises... mais aussi de beaucoup d'autres choses... comme les fouilles préhistoriques effectuées sur l'île par exemple. 

 

 11

 Après cette visite le groupe se dirige vers la pointe de Pern.

 

 

12

 Les reliefs en granite de Loqueltas, les tapis de matricaires...

 

 13

... et autres plantes que l'on voit ici en gros plan... sont un régal pour les yeux.

 

 

14

 Ici ce sont des lichens principalement qui sont à l'origine de cet arrêt...

 

 

15

 ... et que le groupe, guidé par Jean-Paul, observe en détail

 

16

 Suivent quelques explications sur la géologie locale...

 

 17

... puis nous progressons... 

 

 18

 ... en direction des fameux cordons de galets que les tempêtes...

 

 19

 ... ont accumulés sur des épaisseurs énormes ! On aperçoit au loin le phare du Créac'h d'où nous venons. 

 

 

20

 C'est ici que fut construite en 1866 (comme l'explique ce panneau) la corne de brume ou "trompette à manège de Porz Aziou"...

 

 

20A ... qui était entraîné par des chevaux comme on voit sur cette reconstitution. Cela a fonctionné pendant seulement une vingtaine d'années !

 

 

21

 Longeant toujours les impressionnants cordons de galets, le groupe se dirige maintenant vers l'extrémité de la pointe...

 

 

22 ... d'où l'on aperçoit le phare de Nividic... avec les supports du filin qui servait autrefois à l'alimenter.  

 

 

23

 Ce panneau en retrace l'histoire (sa construction s'étant étalée nous dit-on sur plus d'une vingtaine d'années).

 

24

En plus du phare il y a beaucoup à observer à l'extrémité de cette pointe (des oiseaux notamment) !

 

 

25

 Sur le chemin de retour vers le gîte, aux environs de Loqueltas, on voit des maisons anciennes bien restaurées...

 

 

26 ... avec leurs murets surmontés de gros galets...

 

 27

 ... lesquels galets servaient paraît-il à empêcher leur franchissement par les moutons.

 

 

Second jour (le vendredi 18 mai)  

30

 François QUENOT, animateur au CEMO, nous attendait le matin, à Porz Gored...  

 

 31

 ... pour des explications détaillées...

 

 32

 ... aussi bien sur l'histoire locale que sur les oiseaux, les plantes... du secteur.

 

 

33

 L'animateur ne prenant que la moitié du groupe chaque fois, un second groupe s'intéresse ici à la géologie locale...

 

 

34

 Tout le fond de l'anse de Porz Gored est formé de micaschistes...

 

 

35 ... dont on voit ici un échantillon... il repose sur des galets granitiques (car la zone est encadrée par deux bandes de granite (le granite de Porsguen cette fois).

 

 

36Plus l'on s'approche d'une pointe ou de l'autre... plus les injections granitiques dans les micaschistes sont importantes... 

 

 38

 ... comme on le voit bien sur cette photo.

 

 37

 Ici il ne reste plus que quelques enclaves de micaschistes (très déformés) dans le granite.

 

 39

 Une autre chose nous a, peu à peu, sauté aux yeux : des galets anciens...

 

 

40

 ... formant des accumulations localement importantes au-dessus des cordons actuels... indiquent pour la région une histoire quaternaire relativement ancienne.

 

 

41

 En traversant le bourg de Lampaul (pour rejoindre le gîte où le repas du midi nous attendait) nous avons retrouvé les micaschistes précédents en parement dans certains murs.

 

 

42

 De nombreuses fanfares animaient également les lieux depuis le jeudi.

 

 

43

 Vers 14 heures nous arrivons à l'écomusée de Niou Huella pour une visite guidée...

 

 46

 ... d'une ancienne maison ouessantine reconstituée... avec sa partie noble et bien décorée...

 

 47

 ... et sa partie utilisée quotidiennement (avec ses lits clos) comme on voit ici. 

 

 

48 La seconde partie de l'écomusée présente toutes sortes d'objets anciens...

 

 

49

 ... parfois même très anciens... permettant de mieux connaître l'histoire ancienne de l'île.

 

 

50 A la sortie du musée, nous visitons la côte voisine avec ses "rochers-sièges"...

 

 51

 ... en granite plus ou moins déformé comme on voit au second plan...

 

 52

 ... et parfois orné de superbes cuvettes d'érosion que l'on voit ici en gros plan !

 

 

53

 Nous profitons ici des murets d'une ancienne fortification pour une légère restauration... suivie de quelques explications sur l'intérêt des lieux...

 

 54

 ... avant retour vers le gîte... où l'on voit ici certains applaudir...

 

55

 ... l'arrivée du fameux "ragoût de mouton dans les mottes" !

 

Mottes 1

 ... que vous voyez ici en gros plan...

 

 Mottes 3

 ... et ici prêt à être consommé !

 

  

56

 Voici quelques photos d'objets traditionnels de l'île... par exemple ces broderies que Michel LALOI (ayant été faire un tour en fin de journée au bourg de Lampaul) a photographiées dans un magasin... 

 

 57

 ... ici un abri à moutons reconstitué près du C.E.M.O...

 

Abri moutons

 ... et un autre un peu plus loin...

  

58

 ... ici (toujours près du gîte) des pierres locales diverses dans un mur récemment reconstitué...

 

 

59

 ... ces micaschistes intensément plissés et déformés... sont également caractéristiques de toute la partie centrale de l'île.

 

 

Moulin 1

 Comme constructions typiques il y a aussi les moulins (une centaine autrefois... répartis dans tous les coins de l'île)... ils servaient à moudre l'avoine pour nourrir les animaux...

 

 

Moulin 2

 ... celui-ci (au voisinage du C.E.M.O.) est le seul qui ait été reconstitué...

 

 

Moulin 3

 ... une maquette au musée montre bien l'intérieur de ces moulins et en explique le fonctionnement.

 

 

Musée (plan ferme)

 Au musée toujours cette maquette montre bien comment chaque ferme était organisée avec ses annexes.

 

Phare 1

Voici une superbe photo du phare du Créac'h que Dominique a prise dans le soleil couchant... 

 

Phare 2

 ... et cette autre encore une fois la nuit tombée... "quand les épées des phares aux lames argentées... découpent dans le noir des pans d'éternité" (dixit notre chanteur François BUDET)

 

 

Troisième jour (le samedi 19 mai)

 

60

 Nous partons le matin pour une visite à pied de la partie nord de l'île pas encore vue la veille...

 

 

61

... comme ici un filon de microsyénite bien visible dans l'anse de Poul Bridik...

 

 

62 ... la roche se voit  aussi dans les murs du voisinage... où on la reconnaît à sa structure microgrenue et à sa couleur (plus foncée que le granite et légèrement rougeâtre).

 

 63

 Une autre rareté se voyait également aux environs du filon de microsyénite...

 

 

64

 ... un lichen devant lequel les photographes s'empressent...

 

 

65

 ... et que voici vu de plus près... il se nomme Teloschistes flaveus...

 

 

Lichen

 ... Dominique ici lui a tiré le portrait en gros plan !

 

 

 66

 C'est aussi dans le secteur que François QUENOT nous avait montré en 2006 quelques plants d'Ophioglosse... et l'oeil avisé de Robin nous a permis de re-découvrir la plante...

 

 67

 ... alors vous pensez bien qu'à la suite de cela... la bota locale a été explorée sous tous ses angles...  

 

 

 68

 ... et dans toute sa diversité !... C'est ici (sur les rochers visibles au loin) que s'est échoué en 1976 l'Olympic Bravery (une marée noire ayant gravement affecté la partie nord de l'île...et ayant précédé de quelques années celle de l'Amoco-Cadiz échoué lui à Portsal) !... 

 

 69

 Bien sûr on peut aussi profiter de ces superbes tapis végétaux pour une petite pause !

 

 70

 Attention cependant à ne pas écraser cette superbe chenille... très abondante apparemment dans l'île puisque nous l'avons rencontrée dans presque tous nos déplacements.  

 

 71

 Ici c'est un petit lavoir... qui recueillait autrefois l'eau d'un minuscule vallon... juste avant son arrivée en mer ! 

 

 

73

 Comme vous le montre cette photo, nous approchons de plus en plus du Créac'h...

 

 

Arum

  ... et juste avant d'y arriver, dans un nouveau petit vallon... cette touffe d'Arum

 

 

72

... une "échappée de jardin" manifestement... fait le bonheur de toute une colonie d'escargots !

 

 

74 Avant de revenir au gîte, Robin a tenu à nous montrer un Ibis noir qui était sa mascotte depuis le premier jour...

 

 

Ibis 1

 ...l'animal passait le plus clair de son temps dans cette zone humide... non loin du gîte...

 

 

Ibis 2

 ... où Dominique l'a photographié... et Robin aussi bien entendu mais je n'ai pas encore eu ses photos !

 

 

Lézard

 Dans les nombreux murets qui entourent les anciennes parcelles (autrefois exploitées et maintenant en friche...) les lézards sont abondants...

 

 

Champignons

 ... et voyez qu'il y a aussi des champignons !


 

Bourg

 L'après-midi, nous avons repris les vélos pour un dernier circuit vers la pointe de Penn ar Lann... ici le groupe fait un petit arrêt dans le bourg, devant l'église...

 

 

75

 Puis nous faisons un autre arrêt sur la route du Stiff, à la sortie de Lampaul, pour contempler des oeuvres d'art...

 

 

Mosaique ...faites de restes de porcelaines et assiettes diverses... que nous avions longuement observées déjà lors de nos week-ends précédents (notamment en 2006). 

  76

 Ensuite direction Pen ar Lann... dont nous avons fini par atteindre le cromlec'h, une enceinte mégalithique avec un petit menhir central (occupé par Robin).

 

 

Cromlech

 ... et que Jean Arthur nous montre ici plus complet... car vu de plus loin.

 

 Cuisson 1

 C'est en allant vers ce cromlec'h que j'ai repéré cette propriété...d'anciennes bergeries ré-aménagées (m'a dit le propriétaire) avec un enclos devant...

  

 

Cuisson 2

... c'est là qu'au retour nous nous sommes arrêtés pour observer la fabrication d'un "ragoût de mouton dans les mottes"...Nous y avons été d'autant mieux accueillis que la dame (que l'on voit ici) était paimpolaise d'origine !

 

 

Cuisson 3

 Nous avons ainsi eu droit à toutes les explications...et Dominique TRANCHANT les a même enregistrées !... sur l'art de cuisiner ce plat typiquement ouessantin.

 

 Cuisson 4

 On voit sur cette photo et la suivante comment les mottes sont disposées autour de la marmite...

 

 

Cuisson 5

 ... qu'elles finissent par entourer complètement... elles vont se consumer en plusieurs heures (cependant que les premières mottes placées en-dessous brûlent déjà depuis quelque temps...).

 

 

 77

Nous voici revenus en haut du port du Stiff... En face du parking où nous devions rendre les vélos, il y a ce restaurant...

 

 

Terrasse ... avec vue sur le port  et à la terrasse duquel certains se sont attablés... cependant que le reste du groupe attend en contrebas...

 

78 ... ou encore de l'autre côté de la route... et voyez que d'ici aussi on aperçoit notre bateau du retour... il y en a même deux côte à côte...

 

 

79

 Nous recescendons vers le port et un dernier goûter nous est offert sur l'île... 

 

 80

 ... puis nous récupérons (enfin ! ) nos bagages...

 

 85

 ... je dis "enfin !" car si cela s'était fait plus vite nous aurions tous pu monter dans le même bateau... ce ne fut pas le cas et les premiers embarqués ont dû attendre plus d'une heure l'arrivée du second navire !

 

 

86 Comme distraction, sur le port du Conquet, ils ont ainsi eu tout le temps d'admirer cette parade de véhicules anciens...

 

 88

 Nous nous sommes finalement retrouvés à la sortie de la ville...

 

 89

 ... pour un dernier repas... il est en effet plus de 18h.30 !... 

 

 90

 ... un petit "arrêt-dînatoire" donc... avant de reprendre la route du retour !

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 23:27

Pour notre 85ème week-end, nous venons de découvrir, pendant trois jours, différents aspects de la presqu'île de Rhuys. Certes nous la connaissions déjà pour l'avoir visitée en 1992 puis en 2003... Mais on ne s'en lasse pas et cette année encore nous l'avons aperçue sous un jour nouveau.

 

Le samedi 7 avril 2012

 

RedimensionnerDSCN1172

Nous arrivons vers 11 h. à la pointe du Duer... où comme l'indique ce panneau il y a beaucoup de choses à voir.

 

 

RedimensionnerDSCN1179

Ce sont d'abord des oiseaux que nous allons observer en grimpant à cet observatoire...

 

 RedimensionnerDSCN1193

... où l'espace était certes un peu étroit pour la trentaine de personnes que nous étions... mais avec un peu de patience, chacun a pu jeter un coup d'oeil !

 

 

RedimensionnerDSCN1205Nous voici revenus près de la voiture ravitailleuse de Jean-Paul et Annie pour le pique-nique... mais voyez que l'observation ornithologique continue cependant pour quelques uns... 

 

RedimensionnerDSCN1210 ... cependant que l'ensemble des participants s'apprête à passer à table.

 

 RedimensionnerDSCN1212

 Momentanément rassasiés, nous voici repartis pour un premier petit circuit...

 

 

RedimensionnerDSCN1216

 ... qui va nous mener d'abord sur les bords du Golfe du Morbihan...

 

RedimensionnerDSCN1228

 ... que nous longeons pendant quelque temps... en y observant la végétation... ici des Spartines dont Jean-Paul nous explique les problèmes d'hybridation et d'évolution...

 

 

RedimensionnerDSCN1225

 ... un petit mot aussi sur les "chenilles processionnaires" dont nous observons les nids... et dont nous expliquons et le cycle de reproduction... et les inconvénients tels que les "poils urticants".

 

 

RedimensionnerDSCN1245

 ... ce sont maintenant les plantes de cette zone boisée...

 

 

RedimensionnerDSCN1248

 ... que Jean-Paul nous fait connaître... comme par exemple cette inflorescence d'Arum qui attire et emprisonne des insectes pollinisateurs (gros plan par ailleurs).

 

 

RedimensionnerDSCN1252

 Un peu plus loin ce sont des orchidées qui attirent curieux et photographes.

 

 RedimensionnerDSCN1265

 Un second petit aller-retour permet de compléter nos observations ornithologiques.

 

 RedimensionnerDSCN1268

 Après cela nous grimpons au sommet de la "Butte de César"... où il est question du combat avec les Vénètes...

 

 

RedimensionnerDSCN1272

 ... et de beaucoup d'autres choses encore !... avant l'installation dans le gîte du Moulin Vert à Tumiac... puis un petit tour dans les environs.

 

 

 Le dimanche 8 avril 2012

    01

 Il faut d'abord assurer le repas du midi... et pour cela voyez que toute une équipe se met au travail dès le matin !

 

02

 Nous voici arrivés sur le parking du "Petit Mont" sur la commune d'Arzon...

 

03

 ... où nous avons le plaisir de voir arriver (pour passer la journée avec nous) des membres (éminents !) de la famille BARDOUL.

 

04

 Le groupe ainsi renforcé (32 personnes) se dirige maintenant...

 

05

 ... vers l'entrée du site... pour une visite guidée du Petit Mont

 

 

06  ... du sommet duquel on voit tous les environs... comme ici le port du Crouesty.

 

07 ... et d'où notre ami Daniel BURONFOSSE essaie de s'envoler !

 

08

 La visite va bientôt se terminer... nous sommes devant l'entrée du "Dolmen 3a".

 

 

09

Après la visite guidée du cairn, nous faisons un petit tour dans les environs... pour observer la végétation (ici par exemple un chêne pédonculé).

 

10

 Puis nous continuons ...

 

 

11

 ... avec un arrêt devant cette table d'orientation...

 

 

12

 ... puis devant cette plante assez rare et dont le nom d'espèce est justement  "montana" ! Arenaria montana est en effet relativement rare... et le Petit Mont est l'un de ses sites morbihannais.  

 

 

13

 Nous revenons au gîte pour le pique-nique... que Maryvonne (comme d'habitude) nous assaisonne à sa façon...

 

 

14

 ... et que nous dégustons bien à l'abri...  sous le soleil ! 

 

 

15

 Après cela direction "Port Navalo plage" où nous garons les voitures...

 

 

16

 ... avant de passer à l'observation des migmatites...

 

 

17

 ... et aussi de la faune locale.

 

  

18

 Nous arrivons maintenant au port ... avant de revenir vers le parking pour reprendre les voitures.

 

19

 Direction ensuite la pointe de Pembert...

 

 

20

 ... où sont abondantes les observations de tous ordres... ici des papillons...

 

 

21

 ... plus loin des granites...

 

 

22

 ... avec des aspects parfois fort curieux !

 

 

23

 Plus triste comme spectacle : cet oiseau fraîchement tué !

 

 

24

 De cette pointe, on aperçoit au loin Gavrinis et Er Lannic (j'y reviens plus loin).

 

 

25

 Une petite pause-goûter maintenant...

 

 

26

 ... avant d'atteindre l'allée couverte de Grah Niol... dont la sortie laissera des souvenirs douloureux à Annick qui a redressé la tête un peu trop tôt !

 

 

27

 Nous arrivons ensuite au moulin de Pen Castel...

 

 

28

... où il y a quantités de choses à voir... nous indique la guide à l'entrée.

 

 

29

De grandes surfaces vitrées permettent en effet de voir l'emplacement ancien des roues...

 

 

30

 ... et de nombreuses oeuvres d'art... sont accrochées à des fils un peu partout.

 

 31

 Des sièges... des documents... attirent aussi certain(e)s...

 

 

32 ... cependant que la vue extérieure du moulin avec ses cheminées... son treuil pour charger (ou décharger) les bateaux venant à marée haute livrer le grain ou reprendre la farine...vaut également le coup d'oeil !

 

 

34

 Dans la falaise un peu plus loin... averti par Michel LALOI...

 

 

33

 ... je découvre un "migmatisme" très varié... avec des figures étonnantes.

 

 

35

 L'église collégiale de Saint Gildas est également (en attendant le dîner) l'objet d'une visite...

 

36

 ... ainsi que la pointe (micaschisteuse) du Grand Mont...

 

 

37

 ... et sa table d'orientation.

 

 

  Le lundi 9 avril 2012

    RedimensionnerDSCN1511

  Voici le groupe arrivant sur le parking du chateau de Suscinio...

 

 

RedimensionnerDSCN1512

 ... puis au chateau lui-même...

 

 

RedimensionnerDSCN1518

 ... que nous contournons d'abord... en prenant cette photo de l'ensemble du groupe...

 

 RedimensionnerDSCN1529

 ... avant de rentrer à l'intérieur...

 

RedimensionnerDSCN1532

 ... pour une visite aussi complète que possible... 

 

 RedimensionnerDSCN1533

 ... des différentes salles...

 

 RedimensionnerDSCN1536

 ... avec dans chacune des choses à voir...

 

 RedimensionnerDSCN1537

 ... ou à entendre... car (comme ici) il y a souvent des vidéos et des montages divers.

 

 

RedimensionnerDSCN1553

 Nous sortons ensuite sur les remparts...avant de redescendre dans la cour intérieure.

 

 

RedimensionnerDSCN1560

 Nous quittons maintenant le chateau et traversons le petit village attenant...

 

 

RedimensionnerDSCN1563

 ... pour rejoindre le lieu du pique-nique (un endroit aussi abrité que possible du vent qui souffle fort)... car il est déjà plus de midi !

 

 

RedimensionnerDSCN1565

 Une fois de plus Maryvonne se livre (dans l'intérêt de tous...) à son sport favori...

 

 

RedimensionnerDSCN1572

 ... puis chacun passe à table.

 

 

RedimensionnerDSCN1573

 Ici Annie suivie de Roland apporte le café bien chaud... préparé dans le camping-car des choletais que l'on apercoit à l'arrière plan de la photo.

 

 

RedimensionnerDSCN1576

 Nous débutons ensuite un petit parcours dans les environs...

 

 RedimensionnerDSCN1577

 ... où dunes et marais offrent (comme on voit ici) des parcours intéressants...

 

 

RedimensionnerDSCN1579 

... pour les botanistes bien sûr... 

 

 RedimensionnerDSCN1584

 ... pour l'étude aussi des oiseaux sur les nombreux plans d'eau...

 

 RedimensionnerDSCN1587

 ... il permet également des vues sur le chateau lui-même.

 

 RedimensionnerDSCN1592

 Nous arrivons maintenant à la pointe de Penvins dont on voit ici la chapelle...

 

 

RedimensionnerDSCN1593

 ... avec son panneau explicatif...

 

 

RedimensionnerDSCN1598

 ... on voit par endroits des amas de coquilles d'huitres recouvrant les micaschistes, gneiss et migmatites locales.

 

RedimensionnerDSCN1600 Le temps est de plus en plus froid et légèrement pluvieux... ce qui nous engage à revenir sans trop tarder...

 

 

RedimensionnerDSCN1605

 ... vers le parking... pour un dernier goûter... avant le retour.

 

 

Les photos qui précèdent sont de moi... mais d'autres en ont pris aussi et me les ont transmises : Michel LALOI d'abord... Anne FERRON et Christiane ROLLAND ensuite. Je vous mets donc ci-dessous quelques uns de leurs clichés... dans la mesure où ils complètent les miens.

 

 

Photos de Michel LALOI  

 Redimensionner DSC0024

 Voici le groupe le premier jour arpentant les vasières du Golfe...

 

Redimensionner DSC0031

 ... dont la mer attaque les rivages obligeant les arbres à résister comme ils peuvent !

 

 

Redimensionner DSC0041

Les blocs de pierres eux aussi sont déterrés par l'érosion des berges... mais ils résisteront... surtout quand ce sont des blocs de quartz (fort curieux) comme on en voit un ici...

 

 

 Redimensionner DSC0044

 Là où le granite (même cassé et altéré) affleure... des falaises apparaissent... mais assez peu stables quand même ! 

 

 

Redimensionner DSC0061

 Comme vous l'avez sans doute deviné, Michel a un intérêt certain pour les formations géologiques... c'est pourquoi sur les migmatites de Port Navalo...

 

 Redimensionner DSC0066

 ... il s'en est donné à coeur joie !

 

 

Redimensionner DSC0076

 Ici c'est Er Lannic que l'on voit au large... avec son double cercle de pierres dressées... dont une partie est maintenant sous l'eau montrant bien l'élévation du niveau marin depuis 5000 ans !

 

 

Redimensionner DSC0079

 C'est devant le cairn de Gavrinis que passe ce bâteau qui revient de faire le tour du golfe et va rejoindre Port Navalo.

 

 Redimensionner DSC0085

Voyez comme les Céanotes de la presqu'île sont bien fleuris ! 

 

 

Redimensionner DSC0106

C'est Michel LALOI qui a eu l'idée de cette photo de groupe aux abords de Suscinio... mais il y manque 5 personnes (les 4 photographes qui officient à l'avant du groupe... et Annick LE LOUET qui n'est pas encore arrivée). La photo que j'ai mise au début est plus complète. 

 

 Redimensionner DSC0109

 Cette photo montre bien la beauté des céramiques découvertes dans le chateau ou dans ses environs (où le sol d'une chapelle a été récemment retrouvé).

 

 Redimensionner DSC0123

 C'est notre troisième et dernier pique-nique... il ne fait pas très chaud... mais bien serrés les uns contre les autres... pas de problème !

 

 

Photos de Anne FERRON 

 01arretmaraisduer

 Nous venons de démarrer vers la pointe du Duer... et déjà Jean-Paul présente une première plante qu'il vient de découvrir dans cette douve.

 

 02maraisduer

 De mon côté c'est vers le premier observatoire ornithologique que (bien équipé) je hâte le pas.

 

 

03raledeau

 Eh oui : parmi les oiseaux présents ici, en voici un que nous connaissons bien ! Cependant il est aussi discret ici que chez nous... et peu de personnes finalement l'ont vu vivant en chair et en os.

 

 04zosteresentierlongmermaraisduer

 Les Zostères (des plantes à fleurs en réalité) sont abondantes... nous en parlerons dans le prochain "Râle d'Eau" précisément !

 

 05niddabeillesentierlongmermaraisduer

 Je vous disais que la mer fait reculer la côte... et cela se voit bien...

 

07chenelongsentierrmaraisduer

 ... sur ces deux photos !

 

 08observatoire2rmaraisduer

Nous sommes toujours près de la pointe du Duer... mais cette fois en direction des marais où est installé le second observatoire...

 

09moutonnoirrmaraisduer

 ... on voit aussi dans ce secteur quelques troupeaux de moutons.

 

 10cesar4

 Nous redescendons maintenant la "Butte de César... le gîte puis l'océan se trouvent devant nous.

 

 11tumiacmarais

En contrebas du gîte (où nous sommes maintenant installés), voici l'aspect du paysage : un "étang d'arrière dune" (bien visible sur la photo) nous sépare de la plage...

 

 12tumiacmer

 ... que nous avons cependant rejoint maintenant... pour nos premières observations des migmatites locales.

 

13papillongavrinis

 Voyez que Anne s'intéresse aussi aux papillons...

 

 14pierideduchoulongsentierrmaraisduer

 ... et autres insectes !

 

 15bateau

 Ses photos de paysages...

 

16portnavalo

 ... sont également superbes... comme ici le port de Port Navalo...

 

 17arzon

 ... et ces élevages d'huitres.

 

18stgildasderhuys

 Il n'y a pas que les paysages marins...le bâti est intéressant aussi... comme ces maisons de Saint-Gildas.

 

 19stgildasderhuys

 Près de St-Gildas, voici une vue générale de la pointe (micaschisteuse) du Grand Mont.

 

20grahniol Ici c'est à l'intérieur de l'allée couverte de Grah Niol... qu'elle a surpris Roland...

 

 21grahniol

 ... ainsi que les admirateurs (trices)... qui examinent la scène de l'extérieur !

 

22gobeletmaraisduer

 Les participants reconnaîtront sans peine... ce gobelet-doseur... et comme indiqué "réutilisable"... qui accompagnait chacun de nos repas.

 

 

 Photos de Christiane ROLLAND

 RIMG0005

 Ce sont les gros plans...

 

 

RIMG0006

 ... qui font l'intérêt de ces photos d'orchidés...

 

 

RIMG0016

 ... et de Crépidules... que Christiane m'a envoyées.

 

 RIMG0025

 Parfois aussi elles surprennent par leur originalité.

 

 

RIMG0023 Cette inflorescence d'Arum permet de voir tous les détails expliqués par Jean-Paul sur la façon dont les insectes s'y font piéger.

 

 RIMG0074

 Le reportage sur l'église abbatiale de St-Gildas... est également remarquable...

 

 

RIMG0082

 ... avec d'abord cette vue générale... 

 

 

RIMG0081 ... puis le bénitier près de l'entrée...

 

 RIMG0084

 Dans le choeur, ces piliers sont à la fois anciens...

 

 

RIMG0086 ... et superbement sculptés !

 

 RIMG0093

 De nombreuses niches...

 

RIMG0097

 ... sont occupées par des saints... comme St-Goustan que l'on voit ici... 

 

 RIMG0092

 Ici c'est une pierre tombale...

 

 RIMG0085

 ... un bateau en offrande...

 

 

RIMG0088

 ... le détail d'une parure...

 

RIMG0089

 ... et enfin l'un des vitraux.

 

RIMG0127 Pour terminer : voici une vue particulière sur l'intérieur du chateau de Suscinio.

  

 

 Notre prochain week-end (le 86ème donc !) sera à Ouessant les 17, 18 et 19 mai 2012.

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 22:14

Pour notre 84ème week-end, nous venons de passer 2 jours (le samedi 11 et le dimanche 12 septembre 2011) sur les sommets des Montagnes Noires. Voici en photos les différents sites observés :

Louis Le Normand vient de m'envoyer des photos (voir à la fin) 

 

01

Premier arrêt : les landes de Plévin en limite des Côtes d'Armor et du Finistère. C'est le grès armoricain qui y affleure donnant un sol pauvre et acide. Jean-Paul fait le point sur les différentes espèces de bruyère rencontrées.

 

 

02

Un peu plus loin, nous sommes dans une zone en légère dépression et boisée. Ce sont plutôt les fougères et les mousses qui font maintenant l'objet d'observations.

 

 

03

Nous voici maintenant devant les ruines d'une ferme isolée et abandonnée.

 

 

04

 Alain vient de découvrir cette jolie chenille lorsque nous montons vers le sommet de ces landes de Plévin...

 

 

05

 ... sommet que nous avons atteint ici et d'où la vue s'étend aussi bien vers le bassin de Chateaulin que vers le sud où d'autres sommets apparaissent au loin, ce que la géologie locale (et le tirage distribué aux participants) explique fort bien. 

 

 

06

 Nous voici maintenant sur un parking proche de la chapelle du Crann à Spézet pour le pique-nique du samedi midi...

 

 

07

 Une pluie aussi soudaine que bien drue nous oblige à sortie les pépins et à nous réfugier dans les voitures avec nos sandwitchs.

 

 

08

 Une visite commentée de la chapelle avec ses admirables vitraux... nous met pendant quelque temps à l'abri.

 

 

 09

 Mais, à l'étape suivante, la statue de N. Dame des Montagnes Noires était un peu humide elle aussi !

 

 

10

 Ce n'est qu'en arrivant sur les hauteurs de Kastell Ruphel que le temps devient à nouveau convenable...

 

 

 11

 ... pour nous permettre de découvrir une ancienne et importante carrière fort accueillante...

 

 

12

 ... avec ses nombreuses mares...

 

 

13

 ... ses superbes araignées...

 

 

14

 ... ses plantes rares.

 

 

 15

 A partir de St-Thois (où nous étions hébergés au centre Ty Forn) nous découvrons maintenant les bords de l'Aulne...

 

 

16 ... et les roches locales (d'âge carbonifère) en couches verticales avec par endroits des phénomènes de fauchage sur les pentes.

 

 

17

 Nous voici maintenant rassemblés pour le repas du soir.

 

  18  Le dimanche matin, voici le groupe en route vers la Roche du Feu...

 

   19  ... un sommet vers lequel nous montons dans un paysage fort agréable... et sous un temps redevenu ensoleillé !  

 

 

 20

Plus on approche du sommet et plus la vue devient grandiose...

 

 

21

 Arrivés au sommet...

 

 

22

 ... c'est une vue à 360° que l'on avait sur toute la région : bassin de Chateaulin, baie de Douarnenez, Menez Hom, est des Montagnes Noires... C'est pour cela qu'à l'époque où les Vikings et autres envahisseurs venaient faire des razzias dans la région en remontant l'Aulne, des feux sur ce sommet prévenaient les populations locales. 

 

23 Un petit tour à Pont Coblan (où nous avions trouvé un gîte lors de notre week-end "Vallée de l'Aulne en 2001)...

 

 

24

 ... nous permettait ensuite...

 

 

26

 ... d'explorer à nouveau les bords de l'Aulne...

 

 

25

 ... avec ses curiosités botaniques, comme ici de superbes touffes d'hépatiques.

 

 

28

 Echaudés par notre premier pique-nique sous la flotte... nous revenons au gîte pour celui du dimanche midi !

 

 

27

 Une fois de plus Maryvonne (encouragée par une partie du groupe) se livre à son sport favori : remuer la salade pour bien en mélanger les ingrédients.

 

 

29

 Nous arrivons maintenant à Trévarez...

 

 

31

 ... et nous dirigeons vers cette oeuvre d'art...

 

30

 ... dont les torsades en branches de saule sont aussi curieuses à examiner de l'intérieur que de l'extérieur.

 

 32

 Pour se renseigner... pour repartir avec un petit souvenir... il y a ici ce qu'il faut.

 

 

33 Pour observer le parc et ses célèbres floraisons (hortensias comme ici... mais surtout rhododendrons et azalées...) septembre n'est pas la bonne saison...

 

34... mais le chateau avec ses briques roses et ses sculptures en kersantite...

 

 

35 ... avec sa salle d'exposition sur l'historique des lieux...

 

 

36

 ... avec aussi son plan d'eau...

 

 

37

 ... dont le fronton est superbement décoré avec au centre un sanglier (mais oui !) grandeur nature... et en pleine forme contrairement aux nôtres en baie de St-Brieuc !...

 

 

38avec enfin ses terrasses ...

Bref, le chateau de Trévarez offre un admirable point de vue sur le paysage environnant.

 

39On voit ici la kersantite recouverte de lichens blancs (au premier plan), d'algues rouges et vertes plus loin)...

 

 

40

  ... et en regardant de près on aperçoit sa structure particulière (avec des cristaux de feldspaths blancs allongés et entrecroisés) qui permet de la sculpter aussi finement.

 

 

41

 Pour terminer nous voici à Pont Triffen...

 

 

42

 ... dont on voit ici l'écluse. C'est à cet endroit que le canal de Nantes à Brest rejoint l'Aulne. 

 

43 A l'intérieur de la maison éclusière, nous avons pu nous instruire sur la loutre et les autres mammifères aquatiques grâce à une expo du G.M.B. (Groupe Mammalogique Breton).

 

 

44

 ... et aussi jeter un coup d'oeil sur ce gros brochet naturalisé.

 

 

45

 Un dernier contact avec le milieu naturel... un dernier goûter vers 17 heures... et nous allons reprendre les voitures pour le retour après ces deux journées bien remplies.

 

Je mettrai sans doute dans les jours à venir des photos que m'enverront les uns et les autres car bien sûr je n'étais pas seul à sortir mon numérique... à bientôt donc !

 

Photos de Louis LE NORMAND

 

01 Plévin Voici le groupe au sommet des landes de Plévin.

 

 

02 Crann

 Ici c'est la chapelle N.D. du Crann à Spézet que nous nous apprêtons à visiter...

 

 03 Vitrail

 ... avec ses superbes vitraux (ici des "scènes d'enfer" !... du Jugement dernier) sur lesquels des explications détaillées nous ont été fournies... 

 

 04 Mariage

 ... un mariage s'apprêtant à y être célébré, nous avons dû cependant libérer les lieux... et avons d'ailleurs croisé le cortège des mariés dans le bourg de Spézet !

 

 05 ND MN

 Voyez qu'à l'étape suivante (N.D. des Montagnes Noires) les capuches et parapluies étaient de service !

 

06 Kastel

Le temps s'est heureusement amélioré !  Nous voici au sommet de Kastell Ruphel... et au bord de la carrière...  

07 K. Ruphel

 ... dans laquelle nous entrons maintenant.

 

 08 Allée

 Un petit détour (en redescendant de la carrière vers les voitures) nous permet de jeter un coup d'oeil sur l'allée couverte de Kastell Ruphel.

 

09 Gîte

 Voici l'arrivée au gîte de St-Thois...

 

 10 St-Thois

  ... et une vue sur le bourg (de St-Thois) lors de notre périple vers la vallée de l'Aulne.

 

11 Pont Coblan Ici nous sommes à Pont Coblan... et toujours dans la vallée de l'Aulne

 

12 Goûter   Le groupe prend maintenant un dernier goûter près de la maison éclusière de Pont Triffen

   .

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 13:35

Voilà déjà presque une semaine que nous avons passé 3 jours dans la région de "Noirmoutier - Marais Breton Vendéen" (mais étant très "chargé" ces temps ci, je n'ai pas pu m'occuper plus tôt du blog). Cette région, nous l'avions déjà arpentée en mai 2002 mais cette fois en dépit d'un temps incertain ( pas trop handicapant quand même !) nous avons vu encore plus de choses que la première fois. Notre seul regret est de n'avoir pas trouvé davantage de places d'hébergement et d'avoir dû refuser une dizaine de demandes !

 

 

Premier jour : la région de Bourgneuf en Retz

 

 

10

 Vous connaissez le talent de Maryvonne pour assurer le bon mélange des différents ingrédients...

 

 10A

 ... que les participants s'apprêtent maintenant à consommer.

 

 10B

Michelle BARDOUL(debout au centre) semble rassurée : elle nous laisse ses deux enfants (Marine et Robin que l'on voit à gauche de la photo)... et qui seront pris en charge par les grands parents bien sûr !

 

 

11A

 Alors le pique-nique peut continuer...

 

 11

 ... dans un cadre fort agréable... et sous un ciel encore propice...

 

 12

 ... voire plus ou moins ensoleillé comme on voit ici !... A l'horizon : le clocher de Bourgneuf.

 

 13

 Ensuite nous partons à la découverte...

 

 13B

 ... des marais aux alentours...

 

 13C

 ... pour observation des paysages, des plantes...

 

 

14

 ... des oiseaux surtout dont certains comme on voit ici sont d'une grande élégance !

 

 

15

 Nous rencontrons aussi des gens de la région...

 

 15A

 ... qui nous renseignent sur la vie quotidienne dans le marais (pêche, élevages, marais salants par endroits).

 

 

16 Voici l'arrivée au gîte de La Guillemardière (commune de St-Gervais)...

 

 16A

 ... où 17 places ont pu être réservées (5 autres ayant pu être trouvées dans le bourg).

 

 16B

 Nous nous y installons pour le dîner...

 

 

17

 ... qui ne va pas tarder à démarrer (voyez que l'apéro a déjà été servi !)... mais avant de passer à table il n'est pas interdit de consulter la doc !

 

 

17A

 La suite du repas ne va pas tarder...

 

 17B

 ... comme on voit ici !

  

 

18Au gîte de la Guillemardière, il y a aussi une piscine que certains ont inaugurée dès le premier jour !...

 

 

19

 ... cependant que sur les revers d'un volet (à l'arrière du gîte) des photographes s'intéressent...

 

 

19A

 ... à ce mini-nid de guêpes (des guêpes de petite taille... une variété locale sans doute)

 

 

Second jour : l'île de Noirmoutier

 

 20

 Les horaires de marée s'y prêtant, c'est par le passage du Goix...

 

 

20A

 ... que nous abordons l'île de Noirmoutier le dimanche 12 juin au petit matin.

 

 21

 Une visite du bourg s'impose...

 

 

21A

 ... et nous laissons quelque temps à chacun...

 

 

21B

 ... pour voir le chateau...

 

 

21C

 ... la mairie...

 

 

21D

 ... le marché du dimanche matin...

 

 21E

 ... et même ce superbe voilier (à l'intérieur de l'église m'a t-on dit) !

 

 22

 Ensuite : direction la pointe de l'Herbaudière...

 

 22AB

 ... pour des observations géologiques d'abord...

 

 22A

 ... ici en effet se voit (à marée basse) le vieux socle hercynien de l'île formé de migmatites (avec par endroits des granites et pegmatites d'anatexie).

 

 

23

 Nous y avons fait aussi beaucoup d'autres observations...

 

 

23A

 ... de plantes, d'insectes...

 

 

23E

 ... et même de curieux champignons comme celui que l'on voit ci-dessus !

 

 

23CD

 Ici ce qui retient l'attention du photographe...

 

 23D

 ... c'est un hanneton... en mauvais état certes... mais qui indique que l'espèce est encore présente sur l'île. 

 

 

23C

 Nous voyons passer près de la pointe et vent debout... un vieux voilier...

 

 

23BC

 ... dont nous apprendrons le nom un peu plus tard... au port du Bois de la Chaise... en consultant ce panneau.

 

 

24  Le Bois de la Chaise en effet... après l'Herbaudière, nous y arrivons...

 

 

24A

 ... pour en admirer les superbes paysages... et les chênes verts...

 

 24B

 ... mais aussi les grès yprésiens (un étage de la base du tertiaire)...

 

 24BC

 ... dont les grains sont parfois de grande taille...

 

 

24C

 ... et qui sont célèbres à cause des restes de palmiers (les Sabales) que l'on y a trouvés... mais aussi par leurs stratifications entrecroisées bien visibles ici.

 

 25

 C'est dans ce bois... bien à l'abri du vent... que nous avons pique-niqué...

 

 27

... avant d'entreprendre la visite...

 

 

27A

 ... des marais de Müllembourg.

 

 

27C

 Pour faire le tour de la réserve ornithologique, nous avons d'abord emprunté la jetée Jacobsen (refaite et surélevée depuis Xynthia)... 

 

 27B

 ... c'est là que pluie et vent se sont conjugués pour rendre les observations difficiles !

 

 28

 Heureusement, de l'autre côté des marais nous étions plus abrités... et le temps s'est amélioré...

 

28AB ... aussi avons-nous pu y faire...

 

 

28B

 ... quelques observations ornithologiques...

 

 

28C

 ... quelques découvertes botaniques...

 

 

28E ... et en passant devant d'anciennes maisons pittoresques...

 

 28D

 ... quelques découvertes locales... surprenantes... comme cette "venelle des 3 ivrognes" !

 

 

26

Ensuite, comme nous l'avions fait à Guérande (vous pouvez y aller voir : c'est toujours sur le blog), nous avons visité une exploitation de sel...

 

 

26AB

 ... avec explications très complètes sur le fonctionnement des différents bassins...

 

 26A

 ... et des différentes machines permettant de sécher...

 

 26B

 ... puis de broyer le sel.

 

  

29

 C'est par l'observation d'une héronnière...

 

 29A

 ... avec en dessous quelques cadavres de jeunes (voyez qu'il n'y avait pas que des hérons !)... que la journée sur le terrain s'est terminée.

 

 29B

 Après dîner, je passe en revue les différentes photos prises par les uns et les autres.

 

 

Le troisième jour : retour à la héronnière et région de Chateauneuf

 

 

30

 La journée commence par la préparation du pique-nique.

 

 31

 Puis nous voilà revenus à la héronnière... mais cette fois au grand complet ! La veille au soir, nous avions en effet perdu deux voitures ayant dû faire demi-tour pour découvrir le site...

 

 

31A

 Nous avons bien fait car cela nous a permis de découvrir un autre secteur plus intéressant encore que le premier...

 

 31C

 ... avec un comportement différent également des oiseaux... plus actifs le matin que le soir !

 

 32 Nous étions ensuite attendus au "Petit Moulin" à Chateauneuf...

 

 

32A

 ... par la meunière d'abord...

 

 

 32B

 ... par le meunier ensuite... nous sommes maintenant à l'intérieur du moulin... 

 

 

32C

... qui tournait et fabriquait de la farine.

 

 

32E

 Nous avons ainsi visité les trois étages de ce moulin à vent... et admiré l'ingésiosité de ceux qui l'ont construit et entretenu.

 

 

32H

 Pour l'achat de "souvenirs", nous retrouvons la meunière dans son magasin... 

 

 

 32I

 ... avant de faire un petit tour à l'extérieur...

  

 32J

 ... où nous attend tout un parcours fort varié et fort instructif...

 

 32F

 ... avec "photo - souvenir"...

 

 

32K

 ... observation de meules...

 

 

32L

 ... et de la "meulière" (ici une sorte d'opale siliceuse) dont ces meules sont construites.

 

 

33

 Nous avons ensuite trouvé un endroit fort agréable pour le pique-nique...

 

 

33A

 ... on retrouve les mêmes... avec les mêmes gestes...

 

 

33B ... nous sommes dans un jardin... avec tout le matériel adéquat...

 

 

33E

... et un petit plus ici cependant : ce nid de cigogne dans les arbres environnants !

 

 

33C

 René CAMUS nous prépare aussi (au moment du dessert) une petite surprise à sa façon...

 

 33D

 ... en nous faisant voir tout ce que l'on peut faire... avec un couteau et une pomme ! 

 

  34

 Un petit parcours digestif était prévu ensuite... le long d'un sentier où il y avait beaucoup à voir...

 

 

34A ... et à photographier !

 

 

34B

 Le but était d'arriver à cet observatoire...

 

 

34C ... à partir duquel on pouvait observer de nombreux perchoirs avec nids de cigognes... comme celui que l'on voit au loin et à droite sur la photo. 

 

 34D

 ... et que voilà en gros plan ici.

 

 

 34E

Il ne reste plus ensuite qu'à comparer clichés,connaissances et impressions...

 

 

34G

 ... avant de prendre la route du retour... en compagnie cette fois de grand'père ! 

 

 34F

 Tiens voici un "ver luisant" ! C'est évidemment la nuit que cette femelle brille... pour attirer les mâles... un spectacle autrefois fréquent et de plus en plus rare maintenant... sauf peut-être ici dans le bocage vendéen...

 

 

35A

 Pour terminer la journée, nous voici revenus sur le bord de mer... et nous grimpons sur cette passerelle... 

 

 35AB

 ... pour voir l'un des petits ports caractéristiques de la région... Ici c'est le port du Collet (atteint lui aussi par Xynthia).

 

 35B

 Nous sommes maintenant un peu plus loin vers la mer, à l'embouchure de la rivière où s'est installé le port, sur une zone dunaire comme l'indique ce panneau.

 

 

35C

 Véliplanchistes et "kyte-surfeurs" s'en donnent à coeur joie !

 

 

36

 Le groupe lui, s'offre un dernier goûter... près de la voiture ravitailleuse de Jean-Paul...

 

36A ... un dernier contact avec cette région fort plate (globalement) et cependant fort variée (dans le détail).

 

 37

 C'est par le pont de St-Nazaire que la plupart des voitures sont rentrées... après ce week-end fort enrichissant.

 

 

Je termine ce compte-rendu par quelques photos que Alain COSSON vient de m'envoyer 

   

Chrysis ignita hym-nopt-res

 Ce petit hyménoptère de 4 mm de long a pour nom Chrysis ignita.

 

 Euchloe crameri

 Ce petit papillon est une rareté : il s'appelle Euchloe crameri : c'est le seul Euchloe de l'ouest de la France.

 

 Gypsonoma dealbana

 Voici Gypsonoma dealbana : un petit papillon de la famille des Tortricidae.

  

 

Stathmopoda pedella Stathmopodidae

 Ici un papillon rare également... il a au repos une position étonnante...il s'appelle Stathmopoda pedella (allez donc retenir un nom pareil !)... c'est, nous dit Alain, le seul représentant de la famille des Stathmopodidae en France !

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 10:38

C'était notre 82ème week-end. Il avait lieu en presqu'île de Crozon les 23, 24 et 25 avril 2011 et nous avons bénéficié d'une météo exceptionnelle. Merci à Dominique TRANCHANT, Anne FERRON et Alain COSSON dont les photos complètent les miennes ! 

   

Quelques vues du nouveau pont de Térénez, notre premier arrêt.

  Redimensionner01Térénez

Un superbe pont courbe...

 

 Redimensionner02Térénez2

... vient de prendre le relais de l'ancien pont que l'on voit ici au second plan.

 

 

Redimensionner03Térénez

 Le voici vu du dessus...

 

 

Redimensionner04Térénez

 ... et voici l'impression que l'on a quand on le franchit en voiture.

 

 

Redimensionner05Vipère 1

 A proximité du pont nous avons découvert cette Vipère péliade...

 

 

Redimensionner06Vipère

 ... que voici vue en gros plan.

 

 

Seconde étape : la pointe de Landévennec.

 

Redimensionner07PN (Landevennec) 1

 Nous sommes maintenant arrivés à Landévennec...

 

 

Redimensionner08PN (Landevennec)2

 ... où nous prenons notre premier pique-nique à proximité de la nouvelle abbaye.

 

 

Redimensionner09

 Ensuite nous descendons vers la boucle de l'Aulne...

 

 

Redimensionner10

 ... où d'anciens navires de notre marine nationale finissent de rouiller... tout en servant d'abri à toute une troupe... d'oiseaux marins (des goélands principalement) !...

 

 

Redimensionner11

 ... que notre présence (pourtant paisible) fait brailler par moments.

 

 

Redimensionner12Landrellec (Aulne)

 Ensuite nous descendons vers l'ancienne abbaye... et vers les herbus qui bordent l'Aulne à cet endroit. Comme indiqué sur le panneau, de nombreux oiseaux marins y étaient visibles... et dont j'ai les photos (prises par Anne) mais on ne peut tout mettre !

 

 Redimensionner13bota (arum)

 Nous y avons effectué de nombreuses observations botaniques... c'est l'intérieur d'une inflorescence d'Arum que nous examinons ici... 

 

 Redimensionner14Bota (algue)

... cependant qu'un peu plus loin...ce sont des algues que Jean-Paul présente.

 

 

Redimensionner15 Landrellec (port)

 Nous voici maintenant arrivés au niveau du port...

 

 

Redimensionner16

... où nous faisons un petit arrêt...

 

 

Redimensionner17Landrellec

... avant de remonter vers notre parking en longeant des espaces fort agréables à l'oeil.

 

Redimensionner18Gouter 1

 Un petit goûter... à notre retour près des voitures...

 

 

Redimensionner19Gouter 3

 ... termine agréblement ces quelques heures de balade.

 

 

Notre hébergement était à Morgat .

 

Redimensionner20Gîte 1 Nous arrivons dans ce gîte... situé non loin du centre ville mais dans un endroit bien tranquille...où le propriétaire nous accueille

  

 

Redimensionner20Morgat 1 Nous faisons ensuite (à quelques uns) un petit tour sur le port de Morgat...

 

 

Redimensionner21Gîte repas 1

 ... avant de passer à table... où un repas préparé par Annie et Maryvonne...

 

 

Redimensionner22Gîte repas 2

... regroupe tout le monde.

 

 

Redimensionner23Gîte repas 3 Claude et Claudine nous ont déjà offert l'apéro... et ici c'est un superbe (et excellent) gâteau qui nous est proposé !

 

 

Le second jour commence par une visite du Cap de la Chèvre.

  

Redimensionner24Chèvre (monument)

 Un coup d'oeil d'abord sur ce monument...

 

 

Redimensionner25Chèvre (paysage)

 ... et voici le groupe sur le sentier...

 

 

Redimensionner26Chèvre sentiers)

 ... qui côtoie des falaises impressionnantes formées par des roches dures et résistantes : des grès armoricains (comparables donc à ceux que nous avons examinés dans la région de Mur de Bretagne : voir sortie du 25 septembre 2010 et sortie 45 du groupe géol) .  

 

 

Redimensionner27Chèvre (bombe)

 De nombreuses cavités comme celle que l'on voit ici sont sans doute liées à des impacts de bombe.

 

 Redimensionner28Bota (cuscute)

 Sur les ajoncs se développe une plante parasite : la Cuscute.


 Redimensionner28A (orchidée)

 Cette orchidée (une Ophrys abeille si je ne me trompe) ne passe pas inapercue des botanistes...

 

 

Redimensionner29 (pédiculaire)

 ... de même que cette Pédiculaire... plus discrète cependant que la précédente... et encore couverte de rosée.

 

 

Visite de la Maison des Minéraux à Saint-Hernot.

  

Redimensionner30Musée (ext)

Il est maintenant 10 heures du matin... et nous voici arrivant à la Maison des Minéraux...

 


Redimensionner31Musée

 Au milieu des cartes géologiques, des photos, des échantillons de roches et minéraux...

 


Redimensionner32Musée YC  ...nous sommes accueillis par Yves CYRILLE qui anime pour nous les lieux...

 

 

Redimensionner33Musée (fossiles)  ... et en plus des fossiles...

 

 

Redimensionner34Musée (fluoi)  ... nous fait découvrir de superbes minéraux fluorescents !

 

 

A la découverte de la géologie locale sur le terrain.

  

Redimensionner35

 Second pique-nique à la plage de Penhat...

 

 

Redimensionner36

 ... entre la pointe des Tas de Pois... et la pointe du Toulinguet.

 

 

Redimensionner36Géol (guide)   C'est là que Yves, notre guide, commence ses explications...

 

 

Redimensionner37Brioches

 ... en nous montrant d'abord...

 

 

Redimensionner38Brioches 2

 ... de curieuses formations...

 


Redimensionner39Brioche GP.

 ... que leurs formes arrondies ont fait appeler des "brioches".

 

 

Redimensionner40Brioche (YC)

 Nous les avons retrouvées plus loin... où Yves nous les montre... en coupe cette fois...

 


Redimensionner41Brioche (MA)

 ... ce qui permet de comprendre...

 

Redimensionner42Brioches(formation)

 ... comment elles se sont formées (le schéma se lit de bas en haut - il est de Yves Plusquellec : voir "Curiosités géologiques de la presqu'île de Crozon" - p. 26).

 

 Redimensionner43Géol (PenHat)

 Géologie et paysages ne font qu'un... nous explique t-on ici... sur cet anticlinal formé par des schistes briovériens (relativement tendres) entre deux pointes formées par des grès armoricains (plus résistants).

 

 

Redimensionner44Géol (groupe)

 Descendus à Camaret... nous voici sur les formations du Corréjou...

 

 

Redimensionner45

 ... avec ici un fossile en place dans la roche... c'est un trilobite.

 

 

Redimensionner46

 L'endroit est surtout célèbre pour ses traces de vagues...

 

 

Redimensionner46A

 ... qui permettent de reconstituer le milieu sous-marin de l'époque avec la direction des courants (le schéma est de Yves Plusquellec : voir "Curiosités géologiques de la presqu'île de Crozon" - p. 21).

 

 

Redimensionner47

 On voit aussi des traces de vers... ici en relief (donc en contre-empreinte)...

 

 

Redimensionner48

 ... et ici avec leurs tubes (creusés dans le sable)... conservés dans la roche(devenue un grès)... et vus de dessus (d'où l'aspect arrondi de chaque tube).

 

 Redimensionner49Géol (faille)

 On voit ici une faille, c'est à dire une cassure (de gauche à droite au centre de la photo)...avec déplacement des deux compartiments (celui du bas étant parti vers la droite...

 

 Redimensionner50Géol (plis)

 ... parfois plissements et cassures se mélangent... comme on voit ici.

 

 

Redimensionner51Géol (descente)

 Maintenant nous descendons... en prenant quelques risques il est vrai...mais vous allez voir que cela en valait la peine...

 

 

Redimensionner52Géol (Mort Angl.) ... nous sommes en effet sur le site de Mort Anglaise...

 

 

redimensionner53 Mort Anglaise

 ... un superbe anticlinal...plus ou moins fracturé...

 

 

Redimensionner53MortAnglaise(schéma)

 ... avec même un filon de dolérite sur la partie gauche... comme indiqué sur ce schéma (qui est de Yves Plusquellec : voir "Curiosités géologiques de la presqu'île de Crozon" - p. 88).

 

 

Redimensionner53Géol (fin)C'est non loin de là que s'est achevé notre "journée géol" avec Yves CYRILLE que nous tenons à remercier... il  récapitule ici pour le groupe (fort attentif comme vous pouvez voir) l'histoire géologique de la région... avant que Annie et Maryvonne nous offrent notre deuxième goûter... 

 

 

Redimensionner54Gîte 2 (apéro)

 Le soir, nous voici de retour au gîte... avec un petit apéro (une fois de plus !)... avant le diner du dimanche soir. 

 

 

A la découverte de la région de Lostmarc'h le lundi matin.

 

Redimensionner55LD (dunes)

 Nous cheminons d'abord sur les dunes... où il y a toujours beaucoup de plantes et d'insectes à observer... 

 

 

Redimensionner56LD (Palue)

 ...avant de prendre de la hauteur...

 

 

Redimensionner57LD (coussins)

 ... pour arriver à la pointe de Lostmarc'h... où s'observent ces coulées de laves sous-marines (les "pillow-lavas" de couleur sombre)... entourées de sédiments calcaires (de couleur blanche).

 

 

Redimensionner58LD (cisail.)

 Nous sommes maintenant (avec la pointe de Lostmarc'h en arrière plan) à la limite entre les formations géologiques dites de "Crozon-Sud" et celles de "Crozon-Nord"...sur une zone de cisaillement qui fait se superposer des formations dévoniennes (plus récentes) sur les formations volcano-sédimentaires déjà vues.

 

 

Redimensionner59LD (pays.) Les paysages sont grandioses... au fond, c'est la pointe de Dinan.

 

 

Redimensionner60LD (disc.)

 Dans cette crique, la superposition des formations quaternaires... sur les roches anciennes plissées et nivelées... se voit bien.

 

 

Redimensionner61LD (remontée)

 Demi-tour maintenant...pour boucler le circuit... qui va nous faire revenir aux voitures... (c'est un peu plus loin que nous avons observé la chenille que Alain COSSON présente en fin d'article). 

 

 

Redimensionner62

 Voici notre troisième et dernier pique-nique...

 

 

Redimensionner63

  ... à la fin duquel... chacun prend ses aises !

 

 

Redimensionner64

Il faut dire que l'endroit (fréquenté par de nombreux surfeurs) est très accueillant (avec ombre ou soleil au choix !). 

 

 

La région de l'Aber, le four à chaux de Rozan et la pointe de Raguenez

 

Redimensionner65Four (panneau)

  Cet ancien four à chaux est encore bien conservé...

 

 

Redimensionner66Four (obs.)

 ... de son sommet, on domine tout l'Aber...

  

 

Redimensionner67Four (oiseaux)

 ... où les oiseaux sont nombreux et variés

 

 

Redimensionner68Géol (plis) 2

   En allant vers la pointe de Raguenez on voit de superbes plissements...

 

 

Redimensionner69Géol (plis) 1

  ... avec  des comportements différents selon la nature de la roche.

 

 

Redimensionner70Géol (brèche volc.) On voit aussi en approchant de la pointe des brèches volcaniques (résultant d'explosions sous faible épaisseur d'eau).

 

 

Un petit arrêt au sommet du Menez Hom pour terminer.

 

Redimensionner75

  Nous voici au niveau de la table d'orientation...

 

 

Redimensionner76

 ...puis un peu plus loin... à regarder les planeurs qui s'apprêtent à décoller...

 

 

Redimensionner77

 ...avant un dernier goûter près de la voiture Chiroux... car la voiture ravitailleuse de Jean-Paul nous avait quitté.

 

 

Je rajoute 2 photos que vient de m'envoyer Alain COSSON (notre expert papillons)

 

RedimensionnerDicallomera fascelina

Voici d'abord  Dicallomera fascellina (Lymantriidae): une chenille qui n'a pas (pour l'instant) été trouvée dans les Côtes d'Armor.

 

RedimensionnerGastropacha quercifolia

Voici maintenant cette très grosse chenille que nous avons vue le lundi matin (attaquée par des fourmis) sur le sentier dans la région de Kertanguy. Son nom est Gastropacha quercifolia et elle existe aussi chez nous.

 

Ainsi se termine notre sixième week-end dans la région de Crozon et notre 82ème week-end au total.

 

Le prochain qui aura lieu dans la région de Noirmoutier est en cours de préparation. Ceux qui se sont pré-inscrits recevront prochainement la fiche d'inscription définitive. Le nombre de places sera limité à 22 ! 

 

 

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 22:36

Pendant 2 jours (samedi 11 et dimanche 12 septembre 2010) nous avons visité les endroits légendaires... et aussi les forges... de  Paimpont-Brocéliande... avec les explications de Marie-José LE GARREC (géologue universitaire à la retraite dans le coin) pour bien remettre chaque chose à sa place.

Ce fut un week-end très chargé (nous étions 34 !) et très instructif en même temps... avec de plus un temps idéal !

Merci à Anne FERRON qui m'a envoyé de très nombreuses photos que j'ai abondamment utilisées en complément des miennes et aussi à Alain COSSON !  

 

01

Le premier rendez-vous était sur le parking de la Fontaine de Barenton : on voit ici Marie-José LE GARREC y donnant ses premières explications.

 

 

02 La Fontaine la voici ! Cependant quand j'ai pris la photo il manquait encore les occupants de deux voitures... dont l'une (entraînant l'autre) n'avait pas bien suivi les indications (pourtant précises) fournies par Jean-Paul au départ de St-Brieuc !

 

 

03

Heureusement,  ils nous ont rejoint à temps pour ne rien perdre de l'histoire de Viviane et Merlin et des autres légendes qui se racontent ici... maintenant la troupe (qui termine le circuit autour de la Fontaine)...est au complet !

 

 

04 Je montre ici quelques champignons curieux : une découverte de Jean-Claude MICHEL (qui va organiser le mois prochain au Gouray son habituel cueillette et expo champignons... voir l'article en tête du blog pour plus de précisions).

 

 

05

La signalisation est à la fois solide (car gravée dans le métal et comme incrustée dans la pierre)... artistique... et agréable à l'oeil ! Elle nous accompagera tout au long de nos différents circuits : félicitation aux auteurs et installateurs de ce fléchage !  

 

 

07

Voici notre second arrêt : le "Chêne à Guillotin". Son âge est vénérable (environ 1000 ans) dit le panneau explicatif qui accompagne cet "arbre remarquable". Sa partie supérieure accuse quand même le poids des ans... cependant que sa base est bien mise en valeur et protégée en même temps !

 

 

 08 Lui aussi est porteur de champignons... qui profitent de son bois mort et de ses faiblesses...ce qui n'est pas vraiment rassurant pour son avenir... un avenir certes qui n'a rien à voir avec le nôtre mais quand même !

 

 

10 Nous voici arrivés à l'étang de La Marette... où se prépare notre premier pique-nique. L'endroit est à la fois verdoyant et fort agréable à l'oeil (avec en plus des toilettes à proximité !)

 

   11 Voyez que chacun y prend ses aises... une fois l'assiette bien remplie évidemment... soit sur l'herbe (mais tout près de la voiture ravitailleuse de Jean-Paul)...

 

 

12   ... soit autour d'une table et un peu plus à l'ombre... mais avec un trajet plus long à effectuer... entre chaque plat !

 

 

13 A La Marette, en plus de l'étang, il y a cette carrière... propriété communale et dont la S.G.M.B. (Société Géologique et Minéralogique de Bretagne) assure le suivi scientifique...

 

 

14

Cela tombe bien : c'est justement Marie-José LE GARREC (membre comme moi du C.A. de la S.G.M.B.) qui assure sur le terrain ce suivi... C'était l'un des sites préférés de Jean-Jacques CHAUVEL qui (comme Président de la S.G.M.B.) a été à l'origine de la restauration de ce site... et qui est décédé (nous rappelait Marie-Jo) quelques semaines seulement  avant son inauguration officielle ! 

 

 

15 Nous y avons droit à des explications très détaillées... avec schémas, photos... et (comme on voit ici) échantillons de roches à l'appui...

 

 

16

Ce que l'on voit ici de près est un conglomérat (appelé couramment "Poudingue de Montfort"). On voit que les blocs inclus dans la roche sont de nature et de texture variées. La formation dont ce conglomérat fait partie repose en discordance sur des roches encore plus anciennes (qui justement ont fournis les blocs en question) ...

 

 

17   ... et cette formation dite des "Schistes pourprés et poudingues de Monfort" est surmontée par celle des "Grés armoricains" dans lesquels se rencontrent des traces de vie : soit des terriers de "vers" comme on voit ici... et que l'on peut voir aussi dans les murs des maisons anciennes de la région (voir plus loin)... 

 

 

18

soit encore des  "pistes appelées bilobites" que l'on pense être des traces d'animaux (bien que ceux-ci soient inconnus)... ce qui indiquerait que la vie était déjà bien évoluée il y a quelque 470 millions d'années !

Au total (résume Marie-Jo) cette carrière raconte l'histoire géologique du Massif Armoricain sur environ 250 millions d'années...mais pas les derniers millions d'année : ceux qui sont compris entre le dépôt des sédiments briovériens vieux de 550 Ma au moins et la formation de la chaîne hercynienne qui s'est terminée vers 300 Ma.

 

 

  19

Les botanistes aussi auront à plusieurs reprises leur mot à dire... On en voit trois sur cette photo : Claude CHIROUX à gauche, Jean-Paul BARDOUL au centre et (en partie coupé) tout à fait à droite, Pierre DANET .

 

 

21

Ici par exemple il y a des petites masses blanches arrondies en surface de la roche : traces d'une vie très ancienne (d'ordre géologique donc)... ou lichens plus ou moins incrustés dans la roche (au secours la bota !)...

 

 

22

 Même après examen détaillé... pas facile de conclure !

 

 

20

Voici un peu plus loin encore un endroit où la roche affleure (en allant de La Marette vers le Tombeau de Merlin)... et où Marie Jo a donc encore des choses à dire !

 

 

23 Le Tombeau où Viviane d'après la légende enferma Merlin... est en fait le reste d'une allée couverte. Il n'en reste que ces deux ou trois dalles de schiste... L'endroit a donc effectivement servi de sépulture mais à des ancêtres beaucoup plus vieux que notre "magicien" ! L'essentiel a été détruit... et ce qui reste maintenant est mis en valeur par une sorte de pavage rudimentaire et une enceinte circulaire... comme cela les visiteurs en ont pour leur "argent" et les "croyants" qui déposent régulièrement fleurs, offrandes ou courrier sont confortés par la "solanité" du lieu !

 

  23A De temps en temps une petite pause (assise si possible...) fait le plus grand bien !

 

 

24

Nous voici arrivés à la Fontaine de Jouvence. C'est ici paraît-il que les druides enregistraient les enfants de l'année écoulée. Ceux qui ne pouvaient se présenter à la cérémonie se faisaient inscrire l'année suivante et se trouvaient ainsi rajeunis d'un an. C'est limité comme "Jouvence" mais c'est toujours bon à prendre !

 

 

25 L'endroit photographié ici est tout près de la Fontaine de Jouvence. Dans cette ancienne carrière des artistes en empilement de cailloux s'en sont donné à coeur joie !

 

 

26

Leurs oeuvres (aussi variées qu'éphémères...) font preuve souvent d'une imagination débordante !

 

 

27

Nous voilà revenus près de l'endroit où nous avons laissé les voitures. Nous les retrouvons avec d'autant plus de plaisir qu'un goûter nous y attend.

 

 

28

Voici le gîte de Trudeau où nous allons passer la soirée et la nuit... mais après y avoir déposé nos bagages, nous reprenons le route (un chemin plutôt !)...

 

 

29

... qui va nous mener jusqu'à l'étang du Pas du Houx...

 

 

30

... d'où l'on aperçoit le Chateau de Brocéliande. C'est là aussi que nous reviendrons écouter le "brame du cerf" !

 

 

31

Mais auparavant nous voici dans le gîte : nous venons d'y prendre le repas du soir...

 

 

32

... et maintenant nous écoutons à nouveau Marie-Jo qui nous parle de la métallurgie très ancienne (bas fourneaux de l'époque gauloise par exemple) dans la région de Paimpont où elle participe à des fouilles sur le sujet avec un groupe de scientifiques.

 

 

33Le lendemain nous commençons la journée par une visite à l'Abbaye de Paimpont. Là même où nous avions terminé notre premier week-end à Paimpont : c'était en 1993 !

 

 

34

Un coup d'oeil à l'intérieur de l'église s'imposait...

 

 

35

...pour apercevoir ces souvenirs monumentaux... d'une époque révolue...

 

 

36

... ainsi que les parterres bien fleuris qui entourent le lieu !

 

 

37

A 10h.30, nous avions rendez-vous aux Forges de Paimpont. Nous sommes ici avec notre guide devant la maison du Maître des Forges...

 

 

38

... puis devant les restes des deux haut-fourneaux situés un peu plus loin...

 

 

38A

Ici est inscrite la date de construction du four le plus récent : 1842 ! Le second four a dix ans de plus puisque c'est l'année 1832 qui y figure...

 

 

39

Voici l'intérieur de l'ancien laminoir : il a été restauré bien sûr ; cependant les piliers en fonte (qui supportent les arcades au centre de la photo) ainsi que la cheminée adossée au second pilier sont d'époque.

 

 

39A On voit ici le même bâtiment mais de l'extérieur... avec la cheminée de tout à l'heure qui dépasse de la toiture.

 

 

40

Ces photographes ont laissé pendant quelque temps le groupe poursuivre sa visite : ils ont découvert sûrement quelque chose d'exceptionnel !

 

 

41

Voici l'objet de leur curiosité : une Mante religieuse (photographiée ici en gros plan par Alain COSSON).

 

 

42

Puisqu'il est question de la faune du lieu, signalons aussi les nombreux batraciens qui profitent de l'humidité ambiante (nous sommes en effet en contrebas de la digue... qui n'est plus en très bon état... et qui fuit en de nombreux points, (ce pourquoi elle était interdite à la circulation automobile lors de notre passage).

 

 

43

Claudine et Claude CHIROUX se sont mis aussi à l'écart : je les soupçonne non pas de prendre des notes mais d'être occuppés à écrire des cartes postales : il y en avait à vendre à l'accueil !

 

 

44A

Revenons aux explications de notre guide : elle nous fait voir ici une porte agencée pour le passage des fûts (ou des barriques) de cidre. Nous sommes donc devant une entrée de cave !

 

 

44

Dans ce mur on voit bien les schistes rouges (couleur foncée) et les grès armoricains (couleur claire)... mais on voit aussi (au centre) un grès avec des traces de terriers comme Marie-Jo nous en a montré à La Marette.  

 

45Dans cette ancienne maison d'ouvrier où nous entrons il y a sûrement des choses à voir ! Mais (avant d'y entrer) on peut aussi observer le contraste des couleurs dans la maçonnerie faite ici aussi de grès (blanc) et de schistes (rouges)... avec des lintaux de bois (peints en vert) au-dessus des ouvertures.

 

 

46 L'intérieur de la maison est en effet une sorte de petit musée : on voit ici (devant la cheminée) un "soufflet de forge"... ainsi qu'une cuisinière un peu plus loin sur la photo (la maison était encore habitée en effet il y a peu de temps, nous a t-on expliqué !)

 

 

46A

Voici la partie la plus intéressante du musée : les maquettes des haut-fourneaux à l'époque ...

 

 

46B

... où ils étaient en activité ! Cette activité a cessé en 1884... ensuite le site a fonctionné comme "usine de construction métallurgique" de 1884 à 1954. 

 

 

46C

Voici une photographie de l'ensemble du site prise à cette époque

 

 

47 Nous voici maintenant préparant notre second pique-nique, dans un site fort agréable, en haut du site des forges... 

 

 

48

...puis écoutant les explications de Marie-Jo qui nous fournit (pièces à l'appui) quelques explications complémentaires...

 

 

49

...à ce que nous venons de voir ou d'entendre un peu plus tôt.

 

 

 50 Nous voici maintenant au-dessus du Val Sans Retour...Le site est grandiose !

 

 

51

... et les formations géologiques superbes ! On voit bien ici par exemple la différence entre sédimentation (les gros bancs) et schistosité (les petits feuillets sensiblement verticaux).  

 

 

 52Schistosité et diaclases se combinent avec une érosion importante des sols... pour former ce paysage rougeoyant qui domine le val où il faudra tout à l'heure descendre... mais nous n'en sommes pas encore là !

 

 

53  Il y a tant à voir (schistosité, diaclases dans deux directions différentes...) sur le plan géologique...

 

 

54

  ... faune variée (papillons bien sûr mais de nombreux autres insectes aussi !).  Je me souviens d'un stage que j'ai effectué dans les années 60 à la station biologique (pas très loin d'ici donc et qui débutait alors : c'était sa deuxième année d'existence !) Personnellement j'avais choisi d'étudier les Tipules ... et mon ami de l'époque, Jean-Claude PIHAN, y avait hérité du nom de "Cérato" en rapport avec les larves de Cératopogonidés (toutes en longueur comme lui !) qu'il allait chaque jour inventorier dans une mare d'eau proche ! Souvenirs, souvenirs... 

 

 

 

55

 De même nous explique Pierre DANET, cette graminée (qu'il ne faut pas confondre avec les Fétuques voisines) n'existe pas chez nous dans les Côtes d'Armor...

 

 

56

Bien sûr il n'est pas interdit non plus de ramener quelques clichés bien mis en scène... Ici je suggère à Jean-Claude MICHEL un titre pour son oeuvre photographique  : les "trois Fées du Val Sans Retour" !

 

 

57

 Le Val cependant, c'est en bas... et il faut bien finir par y descendre ! 

 

 

58

Pas de doute : cela en valait la peine ! Certes le niveau de l'eau est assez bas mais cela permet l'observation des plantes et sur la vase à découvert les empreintes des sangliers et cervidés qui viennet s'y abreuver.

 

 

59

 Ne croyez pas quand même que le fond du Val Sans Retour soit tout plat : Michel et Maryvonne (que Roland a entraînés derrière lui sur la gauche) en font ici l'expérience ! 

 

 

60

 L'Arbre d'Or... en fin de parcours... c'est comme la cerise sur le gâteau !...

 

 

60A ... une création artistique qui fait suite à l'incendie de 1990. Nous y avions effectué une visite, je me souviens, en 1989 (dans le cadre des sorties G.E.P.N.)... et les adhérents de l'époque avaient suivi avec d'autant plus d'intérêt la remise en état au cours des années suivantes !

 

 

61

Il nous restait encore un dernier arrêt : le tumulus du Jardin aux Moines - alliant lui aussi préhistoire et légende...

 

 

62

  Marie-Jo y fait une dernière mise au point sur la préhistoire locale (très riche mais encore trop peu fouillée et étudiée nous dit-elle)... 

 

 

63

  ... mise au point suivie d'un dernier goûter (à l'arrière de la voiture ravitailleuse)... sur un espace limité... car le parking n'est pas très grand et les voitures sont assez nombreuses !

 

Ainsi se termine notre 81ème week-end (trop chargé certes : mea culpa !)... mais bien réussi quand même (bravo Annie et Maryvonne... ). Merci aussi à tous les participants qui ont... bien participé... et surtout aux 8 conducteurs qui ont bien co-voituré ! 

 

   

Repost 0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 22:14

Temps superbe pendant les trois jours de notre dernier week-end !  Pour ce quatrième séjour à Belle Ile en Mer... (qui est aussi notre 80ème week-end au total !)... nous étions hébergés à Sauzon.. A partir de là, c'est donc la partie ouest de l'île que nous avons explorée les samedi 22, dimanche 23 et lundi 24 mai 2010 comme vous le montrent les photos suivantes :

 

Premier jour : le samedi 22 mai

RedimensionnerA 01

A Port Maria en Quiberon, nous attendons le bateau de la "Compagnie des Iles" sur lequel nous avons réservé 30 places. On me voit (au centre de la photo) économisant mes forces au maximum car j'ai depuis une semaine le genou gauche fragile... mais voyez que je suis bien entouré...

 

 

RedimensionnerA 02

... et aussi bien aidé !... Ici, c'est Maryvonne RENAULT qui as les billets et négocie avec la Compagnie... cependant que Claude CHIROUX se dévoue pour porter mon sac (en vert, à droite de la photo)... et que d'autres encore portent documents et autre matériel informatique nécessaire.

 

 

RedimensionnerA 03

Une heure plus tard... on voit ici le bateau quittant le port du Palais... où il a déchargé la plus grande partie de ses très nombreux passagers (un week-end de Pentecôte pensez donc... et bien ensoleillé en plus !)...

 

 

RedimensionnerA 04... à Sauzon, nous voilà maintenant nous aussi débarqués... et le fourgon du gîte vient chercher nos bagages pour les emmener sur le lieu d'hébergement... nous ne gardons avec nous (dans le sac à dos) que le pique-nique du samedi midi...

 

 

RedimensionnerA 05... cela nous permet, (après une petite promenade à pied) de trouver pour notre premier repas sur l'île... cet endroit superbement naturel... et de plus, situé en hauteur avec une belle vue sur les environs... 

 

 

RedimensionnerA 06

... Voilà, c'est parti ! Monique et Roland MOREAU, nos amis de Cholet... bien calés parmi la végétation insulaire... démarrent sans perdre de temps...

 

 

RedimensionnerA 07... du temps : Claudine et Claude CHIROUX n'en perdent pas eux non plus pour sortir du sac...

 

 

RedimensionnerA 08... non seulement leur ration alimentaire... mais de plus une bouteille de vin (blanc et délicieux)... dont ils partagent volontiers le contenu avec tous ceux qui ont un verre (ou une tasse) à leur présenter !...

 

 

RedimensionnerA 09... et voyez que les candidat(e)s ne manquent pas !

 

 

RedimensionnerA 10Une plante aussi est toujours en fleurs : l'asphodèle ! Lors de notre précédent week-end sur l'île (début mai, en 2003)... nous en avions rencontrés des champs entiers... et elle était alors en pleine floraison ! La rencontrer à nouveau et encore fleurie... vaut bien une photo ! 

 

 

RedimensionnerA 11Mais il y a bien d'autres plantes à voir... et aussi quantité de choses à photographier ! 

 

 

RedimensionnerA 13 Un petit coup d'oeil sur la carte de temps en temps permet aux spécialistes de faire le point...

 

 

RedimensionnerA 14... le paysage et les couleurs sont superbes... nous sommes dans les environs de la Pointe du Cardinal...

 

 

RedimensionnerA 15... il y a parfois aussi quelques endroits boisés... où le groupe s'attarde un peu mais pas trop... car devant cela semble encore plus beau !

 

 

RedimensionnerA 16Il y a en en effet des sommets d'où la vue porte au loin... et où la végétation doit s'adapter à des conditions plus rudes... les botanistes sont de plus en plus sollicités...

 

 

RedimensionnerA 17... le groupe s'étire donc... et je ferme la marche soucieux de ne pas faire de faux pas... et soulageant autant que possible mon point faible (ce fichu genou gauche... accidenté il y a exactement une semaine !)...

 

 

RedimensionnerA 18... voici une descente bien raide... mais au loin un superbe site nous attend ! De tels vallons (creusés à une époque où le niveau de la mer était plus bas...) se sont peu à peu transformés (lorsque la mer les a, en partie, envahis) en d'agréables rias (nombreuses autant que variées...comme nous allons le voir pendant tout notre séjour).

 

 

RedimensionnerA 19Il y en a qui profitent de l'occasion pour faire trempette...

 

 

RedimensionnerA 20... d'autres profitent d'un peu d'ombre pour se refaire une santé !... soit en se réhydratant... soit en posant cannes et sac et en se calant bien le dos pour ménager les points faibles...

 

 

RedimensionnerA 21Jean-Paul et Annie BARDOUL sont, quant à eux, fort ocuppés ! Pensez donc : ils ont en charge leurs deux petits enfants :

 

 

RedimensionnerA 25Robin (à gauche : un naturaliste dèjà chevronné !)... et Marine, la grande soeur... On les voit ici bien sages...

 

 

RedimensionnerA 22... mais Grand'Mère cependant ne les quitte jamais...

 

 

RedimensionnerA 23... ni l'un ni l'autre... comme on voit ici !

 

 

RedimensionnerA 26Quant au sieur Michel GUILLAUME... il est heureux le soir venu de faire une petite pause, tel un pacha... dans ce superbe fauteuil. D'autant plus heureux que Michaël QUERRE (que Vivarmor connaît bien... et qui travaille maintenant ici à la "Maison de la Nature") ne va pas tarder à arriver pour passer la soirée avec nous...  et nous faire partager comme animateur-nature (et aussi comme plongeur)... sa connaissance des différents sites de l'île.

 

 

Second jour : le dimanche 23 mai

 RedimensionnerB 01

Il est 8 h. 30... le car ne va pas tarder à arriver... Maryvonne et Jean-Paul sont aux commandes ! 

 

 

RedimensionnerB 02 ... pour assurer un premier "transfert" en car sur le site de l'Apothicairerie...

 

 

RedimensionnerB 03

... où le groupe se trouve à présent...

 

 

RedimensionnerB 04... si les abrupts sont encore plus impressionnants ici que de l'autre côté de la Pointe des Poulains, c'est que nous sommes maintenant sur la côte externe, la plus exposée aux vents et aux tempêtes...

 

 

RedimensionnerB 05... sur la pointe de Koh Castel (le Vieux Chateau), on voit en relief l'emplacement d'un ancien site défensif (éperon barré et site fortifié)... mais seuls les goélands et autres oiseaux marins nicheurs y ont droit de cité actuellement...

 

 

RedimensionnerB 06

... l'endroit est magnifique.. et constitue un abri très fréquenté par les plaisanciers...

 

 

RedimensionnerB 07... par endroits, la végétation est aussi relativement abritée et les asphodèles (même en fin de floraison) ajoutent encore un charme supplémentaire.

 

 

RedimensionnerB 08 Dans le fond de la crique du Ster Ouen... où Annie apporte son aide à Marine...

 

 

RedimensionnerB 09... les plissements de la roche locale sont remarquables ! La roche (qui forme l'essentiel de l'île) est un tuf schistosé et  micasé, c'est à dire une formation résultant de l'accumulation de cendres volcaniques sur de grandes épaisseurs, il y a environ 500 millions d'années... et que la chaîne hercynienne a métamorphisées et intensément plissées.  

 RedimensionnerB 10Nous voici de l'autre côté du vallon...où nous étions arrêtés tout à l'heure... 

 

 

RedimensionnerB 11... et maintenant nous sommes sur le Ster Vraz... un important ruisseau comme son nom l'indique. Comme il est presque midi, nous décidons une pause... dont les "jeunes" profiteront pour explorer le milieu marin...

 

 

RedimensionnerB 12... cependant que "seniors" et "senioritas" (après pique-nique...) se laissent aller à un doux farniente !

 

 

RedimensionnerB 13Robin est très fier de sa découverte : un pouce-pied !... Ici, comme à Groix, ce crustacé fait l'objet d'une pêche un peu risquée certes mais très lucrative.  

 

 

RedimensionnerB 14Plus loin en direction de la pointe des Poulains, voici un vaste "cratère" résultant de l'effondrement du toit d'une importante grotte... regardez bien : on voit la mer dans le fond du trou (et malheureusement aussi beaucoup de débris divers) !

 

 

RedimensionnerB 15Ici le jaune des lichens... et le bleu de la mer... s'harmonisent parfaitement... nous approchons de la Pointe des Poulains...

 

 

RedimensionnerB 16Arrivés à cette pointe, nous visitons maintenant le musée où nous est contée (par audiophones interposés) la vie en ces lieux de Sarah Bernhardt...

 

 

RedimensionnerB 17... qui a passé ici les dernières années de sa vie... entourée de son "personnel", de nombreux "artistes"... et de ses petits enfants (c'est sa petite fille qui est censée raconter son histoire).

 

 

RedimensionnerB 18Après le musée, une visite du fort s'imposait... Un bâtiment militaire à l'origine mais que l'artiste a entièrement ré-aménagé pour le rendre habitable... tentant même de faire pousser (en vain bien sûr !) quantité de plantes et d'arbustes aux alentours. 

 

 

RedimensionnerB 19... juste à l'entrée (sur la droite) : les cuisines ! Evidemment tout cela a été reconstitué car le fort était entièrement vide et même fort délabré, lorsque sa reconstitution a été possible... mais, comme vous voyez, les pièces sont d'époque !

 

 

RedimensionnerB 20Voici donc la "salle à manger" avec une grande baie vitrée donnant sur le large... et avec une cheminée (bien décorée) au fond...

 

 

RedimensionnerB 21

... en face, c'est le salon... avec une autre grande baie en vis à vis de celle de la salle à manger... et qui offre elle aussi une vue sur la mer (de l'autre côté), le fort se trouvant sur une bande de terre (de roche plutôt !) assez étroite. 

 

 

RedimensionnerB 23

... les chambres à coucher sont nombreuses autant que somptueuses...

 

 

RedimensionnerB 24

... tiens voici que les lieux s'animent... mais dans les endroits réservés au public uniquement bien sûr !... Ici (à droite), on voit l'autre côté de la salle à manger avec piano et buffet d'époque.

 

 

RedimensionnerB 25

Revenant vers la sortie... je rencontre une Sarah de Vivarmor donnant ses consignes à son personnel !...

 

 

RedimensionnerB 26

... et ici c'est Monique JONCOUR qui semble tenir compagnie à la belle Sarah dont le buste trône sur la cheminée à droite !

 

 

RedimensionnerB 27

Ressortant du fort, je rencontre une partie du groupe bien installée (à l'ombre !)... sur des supports (d'époque eux aussi sans doute)...

 

 

RedimensionnerB 28

Voici au grand complet une famille que nous connaissons bien et avons déjà vue... mais en ordre un peu plus "dispersé" ! 

 

 

RedimensionnerB 29 Le temps de faire quelques emplettes dans le fort qui sert d'accueil... et nous allons reprendre le car pour rentrer au gîte...

 

 

RedimensionnerB 30... le car est bien passé (un peu en avance sur l'horaire fixé il faut dire...) mais nous n'avons pu embarquer car une personne manquait à l'appel !... Le chauffeur qui avait d'autres rendez-vous à assurer... va revenir (nous a t-il dit) dès que possible... alors maintenant c'est nous qui attendons...

 

 

RedimensionnerB 31... assis sur des petits murets... à l'endroit approximativement où avait lieu notre pique-nique de 1997 (mais les lieux ont bien changé.. et ce n'est pas plus mal...) !  

 

 

RedimensionnerB 32

Les lézards eux sont toujours là... c'est Françoise qui a décampé... ne supportant pas la présence à ses côtés de ces petits reptiles pourtant inoffensifs, ce qui m'a permis de faire ce cliché.

 

 

Troisième jour : le lundi 24 mai

 

RedimensionnerC 01Voyez que le temps (dès 8 h. 30, comme la veille) est au beau fixe...

 

 

RedimensionnerC 02... cela me permet de vous montrer la façade de notre lieu d'hébergement... avec sa superbe "déco"... dinausaurienne !

 

 

RedimensionnerC 03La présence (juste en dessus de la tête du monstre...) d'un nid d'hirondelle... n'a pas échappé à l'une de nos photographes (Marylou en l'occurence).

 

 

RedimensionnerC 04Déposés par le car au petit village d'Anterre... voici le groupe qui entame sa dernière "rando" en descendant  vers le vallon de Donnant...

 

 

RedimensionnerC 05Les regards d'une partie des participants restent un moment tournés vers un point en hauteur dans la falaise...

 

 

RedimensionnerC 06 ... c'est ce couple de Craves à bec rouge... paradant tranquilement sur son territoire... qui constitue ce premier spectacle.

 

 

RedimensionnerC 07Nous sommes seuls... la mer est ralativement basse... ce qui permet de nombreuses observations au bord du flot...

 

 

RedimensionnerC 08... ou encore en haut de plage comme ici : sur les traces de pas des baigneurs d'hier... voici des traces de cette nuit ou de ce matin de bonne heure... d'animaux plus discrets !

 

 

RedimensionnerC 09Nous montons maintenant sur les dunes anciennes... des dunes fossiles (recouvrant de grandes surfaces)... Elles se sont formées lorsque le niveau de la mer était sans doute plus bas découvrant des bancs de sable beaucoup plus importants que ceux d'aujourd'hui...

 

 

RedimensionnerC 10Sur ces dunes anciennes... toute une végétation bien fleurie se développe...

 

 

RedimensionnerC 11 ... faisant la joie des botanistes... et l'admiration de tous !

 

 

RedimensionnerC 12

Il faut dire que ce paysage de sable et de pointes rocheuses (que nous sommes ici en train de quitter...) est absolument magnifique ! Au fond sur le plateau, on voit le village d'Anterre d'où nous sommes partis. 

 

 

RedimensionnerC 13Le groupe fait un petit arrêt (un peu plus loin) sur cette pelouse rase bien accueillante !..

 

 

RedimensionnerC 14... avant de repartir en direction d'une nouvelle ria vers laquelle la descente est comme d'habitude assez pentue par endroits...

 

 

RedimensionnerC 20

... de l'autre côté de cette nouvelle vallée : regroupement pour le pique-nique ! 

 

 

 

RedimensionnerC 15... et puis, c'est reparti !...des plantes... des oiseaux : il y en a pour tous les goûts !...

 

 

RedimensionnerC 17... avec parfois des arrêts-photos (entre spécialistes...) pour prise de vue de plantes ou d'insectes de petite taille...

 

 

RedimensionnerC 19... et contrôle ensuite de la qualité de l'image...

 

 

RedimensionnerC 18... aussi la troupe s'étire une fois de plus... chacun pouvant ainsi aller à son rythme... sans risque de se perdre : Port Cotton... c'est tout droit !

 

 

RedimensionnerC 21Cependant voici une vallée qui a un aspect un peu différent : pas de sable... rien que de la roche... et là-bas, au fond, à droite, une grande entaille...vers laquelle nous allons nous diriger... 

 

 

RedimensionnerC 22... nous y sommes arrivés dans cette grande cassure (Michaël nous en avait parlé !)...

 

 

RedimensionnerC 23... la mer y pénètre... venant du large par une longue trouée... offrant à ceux qui le souhaitent un bain de pied... et aux autres un peu d'ombre !

 

 

RedimensionnerC 25Un peu plus loin, voici de superbes "loupes de décollement" sur des roches profondément altérées !

 

 

RedimensionnerC 27Pour terminer : voilà Port Cotton et ses fameuses "aiguilles"... Nous y sommes (une fois de plus... c'est en effet le "point commun" à nos 4 week-ends sur l'île) ! C'est là aussi que nous avons donné rendez-vous au car pour qu'il nous ramène au gîte en temps voulu pour prendre le bateau...

 

 

RedimensionnerC 28Reste un dernier problème : redescendre les bagages à l'embarcadère ! Ce ne fut pas si simple que prévu mais grâce à Alain COSSON (qui s'est mis au volant du fourgon...) tout a été réglé en heure et en temps, comme on voit ici... ouf !

 

 

RedimensionnerC 29Ainsi nous pouvons ré-embarquer... et choisir nos places car au départ de Sauzon nous sommes encore peu nombreux... après Le Palais, ce sera très chargé ! 

 

 

RedimensionnerC 30... il est possible, pendant le trajet, d'échanger encore quelques souvenirs... avant le retour dans la cohue de Quiberon.

 

Je remercie tous ceux qui ont joint leurs photos aux miennes : Annie BARDOUL, Marine et Robin (des super-reporters !), Dominique TRANCHANT (que l'on voit ci-dessus avec son matériel entre les mains), Marylou LE COR...    

 

 

 

 

Repost 0