Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 20:51

L'amendement qui propose de relever le seuil d'autorisation pour les porcheries de 350 à 2000 places a mobilisé contre lui de nombreuses associations costarmoricaines de protection de la Nature et de l'Environnement. A l'appel de la fédération départementale (la C.A.N.E. = Côtes d'Armor Nature Environnement) plusieurs adhérents de Vivarmor Nature étaient présents à Lamballe ce samedi 26 juin 2010.

 

 

01

C'est devant cet immeuble de la Belle Epoque situé 8, rue des Augustins, à Lamballe (avec banque à proximité !) que le rendez-vous était fixé car ici est le siège de la permanence de Marc LE FUR, le député local à l'origine de cet amendement.

 

 

02

C'est par un dépôt symbolique d'algues vertes devant l'entrée du bâtiment que l'opération baptisée "apéro-cochon" a débuté.

 

 

03

Rapidement des panneaux et banderolles sont venus s'y ajouter...

 

 

04

... avec regroupement des manifestants derrière ceux-ci.

 

 

05

Il y a eu ensuite de nombreuses prises de parole pour expliquer les raisons de la protestation.

 

 

06

Tiens !  Voici un militant bien connu avec sa "tête de cochon" et son panneau "Le Fur - no futur" !

 

 

07

Au micro, les explications continuent...

 

 

08

Il est de plus en plus difficile (vu l'affluence) d'assurer (alternativement) la circulation des véhicules...

 

 

09

... heureusement la gendarmerie va arriver et dévier les automoblistes à chaque bout de le rue de sorte que la foule des participants peut occuper tout l'espace comme on voit ici

 

 

10

Même les habitants de la rue semblent intéressés... comme on voit sur cette photo prise d'un peu plus haut que la précédente. 

 

 

11

La parole est enfin donnée à Monsieur Cochon...

 

 

12

... lequel tente ensuite de déposer une lettre à notre "cher" député. Devant l'absence de boîte, il envisage de déposer le courrier à la banque voisine... mais finalement le glisse sous la porte !

 

 

13

La contestation était admise et on voit ci-dessus à gauche un éleveur de porc en pleine discussion...

 

 

14

... avec des militants convaincus en face de lui... Bien sûr chacun est resté sur ses positions mais les arguments échangés étaient ma foi d'un bon niveau... et les attitudes fort correctes de part et d'autre !

 

Là-dessus, midi ayant sonné, je me suis dirigé presto (après "l'apéro") vers le "déjeûner" vu que l'après-midi je devais assurer une sortie géologie au Géofestival des Sables d'Or... 

 

Une contestation ouverte donc mais cependant fermement décidée à faire cesser au plus vite le modèle productiviste (porcin) breton... au lieu de le conforter comme ce serait le cas si cet amendement était finalement voté lorsqu'il arrivera devant l'Assemblée Nationale !

 

Entre temps vous pouvez signer la pétition qui circule... sur internet par exemple (voir le site "Cyberacteurs" : http://www.cyberacteurs.org).

Repost 0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 06:17

Pendant plusieurs jours, coordonnée par Vivarmor Nature, une opération de sensibilisation des pêcheurs à pied (et de la population en général), a lieu en baie de Saint-Brieuc. Depuis mercredi soir (19 juillet), la fondation Nicolas HULOT met à notre service son voilier "Fleur de Lampaul" actuellement basé au port de Dahouet et qui partira demain (le samedi 22 août) à Paimpol pour deux jours avant de revenir au port du Légué.... à suivre donc !



Mercredi soir (le 19 juillet 2009) : le "Fleur de Lampaul" vient d'arriver dans le port de Dahouet...


A son bord on s'active...



Ici c'est Jérémy ALLAIN (le Directeur de Vivarmor Nature) qui présente à la presse locale et à la municipalité de Pléneuf Val-André le programme des jours à venir...


... puis c'est Monsieur le Maire de Pléneuf Val-André qui prend la parole...


...avant signature d'un contrat (cela concerne, si j'ai bien compris... la gestion de la pointe de Piégu et de l'îlot du Verdelet... pour les trois années à venir) avec Vincent GUIDONI notre Président.


Voici que l'équipe se regroupe vers l'avant du bateau...


.... ceci pour une photo d'ensemble à la demande de la presse locale...


C'est le lendemain matin (donc le jeudi 20 août 2009) que le travail commence vraiment : après concertation à l'intérieur du navire...


... c'est sur le parking de Piégu...


... que l'équipe s'apprête à entrer en action sous la direction de Franck DELISLE.


Mais de quoi s'agit-il ? Apparemment il n'y a pas foule... du moins sur le parking... ( et pourtant il ne reste plus aucune place libre pour les voitures) !


Ce sont en fait les pêcheurs à pied qui sont l'objet de l'intervention... et ils sont déjà en activité un peu partout sur l'estran. Voilà pourquoi l'équipe va maintenant à leur rencontre...


...cependant que Sylvie BAN DANNIO effectue son habituel "Safari des bords de mer" pour les personnes qui ne sont pas venues pour pêcher mais seulement pour se renseigner.
Pour plus de détail voir "Faune et flore du bord de mer au Verdelet" (article publié en mars 2009) et bien sûr toujours sur le blog !


L'accueil des nouveaux arrivants est assuré...


... et quand il y a reflux, à marée montante...


...Vivarmor est toujours là pour informer (éventuellement) ceux qui veulent (encore) en savoir plus !


Maintenant il est environ 15 h. 30 et l'opération se termine...


... avec regroupement de toute l'équipe...


... et échange des dernières impressions qui sont excellentes : presque tous les pêcheurs présents ont été contactés individuellement et l'accueil a été presque toujours très bon.


On voit ici Sylvie donnant également ses dernières infos.


La journée est cependant loin d'être terminée...


... dès 18 heures, le "Fleur de Lampaul" (toujours basé au port de Dahouet) accueille un grand nombre de curieux...


... en fournissant à ceux qui le désirent toutes les précisions souhaitées.


Un autre site vaut le déplacement : c'est l'ancienne école de Dahouet...


... avec son exposition sur le patrimoine maritime local...


... et surtout ces poissons naturalisés...


... tous aussi parfaits et bien mis en valeur les uns que les autres...


... et chacun avec sa notice explicative !


On y découvre aussi de superbes maquettes de bateaux anciens...


... et encore quantité d'autres choses que les membres de l'équipe Vivarmor (profitant après une journée bien remplie... de quelques moments de répit) prennent plaisir à consulter.


Le public fait aussi bon accueil...


... aux différents stands mis en place par Vivarmor...


...par la "Fondation Nicolas HULOT"...


... et par d'autres encore tels que l'A.P.E.C.S. (une association qui s'intéresse aux requins et sélaciens...) ou "Surfrider Foundation" (l'association des amateurs de surf).


C'est pas tout de bosser....mais il faut quand même penser aussi à se restaurer !


La journée du jeudi s'est terminée par la conférence de Jérémy que l'on voit ici présenter "Les animaux extra-ordinaires de la baie de St-Brieuc".


Le vendredi 21 juillet 2009, vers 14 h. 30, le groupe piloté par Sylvie est nettement plus étoffé que la veille...


... et on voit ici l'animatrice (de dos) donnant quelques explications avant le départ vers l'estran.


Voilà ! C'est parti... et dès le départ, sur les rochers en bas de l'escalier, il y a (déjà) beaucoup de choses à voir.


Pendant ce temps, à l'aide de cette longue-vue, le nombre des pêcheurs (et celui des promeneurs) est soigneusement noté (comme c'était le cas hier également). Je n'ai pas eu communication des chiffres de jeudi mais j'ai entendu Franck évoquer celui de vendredi au cours de sa conférence du vendredi soir sur la pêche à pied : près de 600 personnes !


Aussi sur le terrain, les intervenants de l'équipe Vivarmor ont-ils fort à faire pour renseigner chacun et discuter avec tout ce monde...


Sylvie, elle, est infatigable... et passionne aussi bien les jeunes que les plus anciens comme on le voit sur cette photo.


Une dernière image encore (parmi celles que j'ai prises le vendredi)...qui montre bien la foule sur l'estran... et au large le "Fleur de Lampaul" qui a surveillé la scène tout l'après-midi avant de revenir au port de Dahouet où il était à nouveau visitable... 


Le coordinateur de ces journées, c'est lui, Franck DELISLE...


... entouré bien sûr de beaucoup d'autres...


... il coordonne tout... note auprès de chacun tous les résultats...


... et le vendredi soir, c'est lui encore qui anime cette seconde conférence sur la "Pêche à pied en baie de St-Brieuc"... aidé de Jean GUIHOT, un ancien de La Cotentin (qui pratique assidûment depuis son plus jeune âge !) et "parle donc d'expérience", comme on dit.

Maintenant, c'est dans la région de Paimpol que l'opération va se poursuivre samedi et dimanche.
Ensuite "Fleur de Lampaul" fera escale au port du Légué à St-Brieuc le lundi 24 août et le mardi 25.
Et enfin il y a des animations pévues à St-Jacut de la Mer : un premier "safari" le 24 août après-midi et un second le 6 septembre.

Les 5 et 6 septembre c'est aussi notre "week-end dans les Monts d'Arrée" (voir programme annuel 2009) pour lequel toutes les places sont déjà retenues depuis quelque temps...

Pas de temps morts... à Vivarmor !
 



 

Repost 0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 20:22

Le samedi 22 novembre (le même jour que notre dernière sortie), une manifestation avait lieu aux Hôpitaux (Erquy) face à l'îlot St-Michel là où le renouvellement d'une concession vient d'être demandée pour continuer dans ce secteur l'exploitation du maërl. 

Vivarmor a déjà évoqué ce problème dans le dernier Râle d'Eau, le n° 135 : un article en page 5 intitulé "Halte à l'exploitation de nos bancs de maërl" et une pétition jointe.

Voici quelques photos sur le sujet :

   

Le maërl est formé par des petites algues rouges possédant un squelette calcaire de la famille des Corallinacées. Il en existe de deux genres différents : le genre Lithothammium et le genre Phymatolithon.  

 

 

On voit ici la partie supérieure vivante d'un banc de maërl. Si de tels bancs ont des épaisseurs de plusieurs mètres, il faut savoir que la partie vivante se limite à la surface (les algues vivantes ont besoin de lumière !).

Les bancs de maërl constituent un des écosystèmes marins les plus diversifiés d’Europe, mais aussi l’un des plus méconnus. Leur structure cavitaire peut abriter plusieurs centaines d’espèces d’invertébrés (640 espèces ont été inventoriées sur le banc de Maërl de la rade de Brest). En particulier les champs de maërl sont un lieu privilégié pour l’alimentation des Coquilles St-Jacques, des Praires et des Palourdes, un lieu de broutage pour les Bars et les Lieus, un lieu de ponte pour Seiches et Ormeaux.

 

 

 

Ce que l'on voit ici est du maërl mort tel qu'il se présente quand il vient d'être pêché. Les bancs sont exploités depuis plus d’une centaine d’années et constituent l’or blanc d’une filière industrielle de valorisation : contenant du carbonate de calcium, du carbonate de magnésium et des oligoéléments, le maërl est utilisé comme amendement agricole (25 %), filtre pour l’assainissement (40 %), adjuvant dans l’alimentation animale (35 %) et pour une faible part, mais à forte valeur ajoutée, dans l’industrie cosmétique (BEUCHER & al, 2002).

La plupart des bancs de maërl de Bretagne, les plus étendus (plusieurs kilomètres carrés) et les plus épais (7 à 10 mètres), sont actuellement exploités. L’extraction se traduit par la disparition totale de l’habitat maërl en lui-même, ainsi que de la biodiversité qui lui est associée (op. cit.).

Le mode d’extraction actuel est principalement basé sur les dragues aspiratrices, dont la productivité est très supérieure à celle des « crapauds » (bennes) des navires sabliers. Les dragues aspiratrices ramènent les granulats calcaires mélangés aux particules fines. Les brins de maërl tombent au fond de la cale tandis que les particules fines sont évacuées. Il en résulte une surcharge de matières en suspension autour du navire ; celles-ci vont se redéposer autour de la zone d’extraction au gré des courants, entraînant ainsi l’enfouissement de la couche de surface du maërl. Ce dernier, n’ayant plus de lumière, meurt.

Tout en compromettant le renouvellement déjà limité de la ressource, l’extraction altère donc profondément les communautés végétales et animales associées au maërl à une échelle bien plus grande que celle de la zone d’extraction elle-même (op. cit.).

 

 

Le mardi 30 septembre à Plurien une réunion avait lieu pour le lancement de la pétition. La population locale...

 

 

...ainsi que de nombreux élus et responsables d'association ont expliqué à cette occasion les raisons de leur refus.

 

 

Le samedi 22 novembre, de nombreuses associations (dont Surfrider Foundation que l'on voit ici et qui représente les amateurs de surf)...

 

 

...avaient appelé leurs adhérents à se réunir en face de l'îlot St-Michel (que l'on voit à l'arrière plan de la photo)...

 

 

...lesquels ont répondu en grand nombre...

 

 

... comme le montrent bien ces photos de Stéphane GUILLAUME.

 

La pétition est toujours valable. Si vous ne l'avez pas encore retournée à Vivarmor Nature, faites-le... le plus vite possible !

Repost 0
Vivarmor Nature - dans vivarmor
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 21:09

Le dimanche 18 mai, un "pique-nique géant au Pré Rio" était organisé contre, à nouveau, le projet de centrale électrique au gaz et au fioul.
La commission d'enquête ayant en effet émis un avis favorable, on s'attend maintenant à un arrêté du Préfet autorisant le projet. Cela en contradiction avec l'avis non seulement des populations (exprimées lors de l'enquête publique) mais aussi avec les prises de position défavorables de la grande majorité des élus locaux (mairies, CABRI, Conseil Général...).
Vivarmor Nature (qui a organisé lors de l'enqête publique la contre expertise avec le bureau d'étude Horizons) était naturellement parmi les nombreuses associations appelant à ce second rassemblement sous l'égide du C.U.R.C. (Collectif URgence Climatique). 
Une première manif (organisée le samedi 5 janvier 2008) est toujours sur le blog. Vous pouvez donc aller la revoir

Au bord de la route allant des Chatelets vers St-Julien,au niveau du "Pré Rio", le panneau est explicite...

... et pour ceux qui souhaitent s'informer davantage...

... tout est prévu par les organisateurs (membres du CURC ou des nombreuses associations participantes, voire simples citoyens). En effet...

... des explications détaillées sont fournies dès l'entrée (du moins pour ceux qui empruntent le parcours principal car on peut arriver sur le site d'un peu tous côtés !).

Symboliquement, sont érigés ici : au premier plan un totem (qui sera béni par le curé La Connerie de la Panne alias Kergrist) - au second plan une cheminée (la future usine !) qui bientôt va se mettre à fumer... avant d'être démolie ("Halte à la pollution !").

Ceux qui ne se souvenaient pas que l'endroit est classé "zone humide" (mais y en a t-il encore ?)...

...n'ont pas tarder à s'en apercevoir et à regretter de n'avoir pas pris leurs bottes !

... d'autant plus que le ciel, lui non plus, ne faisait pas de cadeaux et qu'en plus des bottes, il y avait intérêt à avoir un parapluie !...

...quitte, sinon, à se réfugier...

... sous les endroits couverts... C'est seulement vers 15 heures qu'avec l'arrivée de l'abbé Kergrist, la pluie (et beaucoup d'autres choses) allaient être exorcisés. Mais pour l'instant nous n'en sommes pas encore là et les "abris" sont les bienvenus !.

Heureusement il y a des animations par des artistes bénévoles et méritants qui permettent de garder le moral des militants...

... de plus en plus nombreux certes... mais toujours pas gâtés par la météo.

Dans ces conditions... des crêperies, des bars...

...des ateliers de maquillage pour distraire les enfants (vous en verrez le résultat plus loin)...

...ou encore des expos et lieux d'information comme ici... sont les bienvenus !

Ce qui n'empêche pas d'écouter "Monsieur le Maire" de la "Mairie annexe" qui donne ici (avec brio et humour !) son point de vue !

... aussi bien sur l'enquête publique...et surtout sur ses "conclusions"...

...que sur les vraies raisons de tout cela et sur les "alternatives" existantes !

Cela n'empêche pas les pique-niqueurs de "pique-niquer"...

...ni les informateurs... d'informer... (ici, la télé se renseigne auprès du "maire annexe" mais hésite encore à sortir le matériel vu que le temps est toujours menaçant).

Pour les gamins, il n'y a pas que l'atelier de maquillage : il y a aussi ce brave aliboron qui fait tout ce qu'il peut pour offrir aux bambins un parcours à pied sec et avec une certaine hauteur de vue !

Aussi le public continue t-il d'arriver... et les barbecues... n'en finissent pas de fumer.

Voici que le lieu s'anime : une danse bretonne se met ici en place autour de deux chanteurs dont les paroles (on s'en doute ) ne sont pas à la gloire de la centrale !

Maintenant ce sont des accents québecois que l'on entend...

... pour le plus grand plaisir apparemment de ces deux fillettes qui avant de s'alimenter... sont manifestement passées par l'atelier de maquillage aperçu précédemment.

Il y en a qui n'ont pas besoin de s'asseoir pour casser la croûte. Aux pieds de certains (comme le samedi 5 janvier)... toujours des plastiques protecteurs (mais pour la toute petite, on a vu un peu grand semble t-il !

D'autres (comme ici André POCHON, notre Président jusque très récemment et devenu depuis notre P.P. comme Porte Parole...) ont plaisir à retrouver de vieux amis.

Les danses continuent de plus belles (au son cette fois de musiques bretonnes bien entendu). Remarquez que les organisateurs ont bien choisi le lieu de rassemblement : un des seuls endroits (un peu surélevé sans doute) où il n'y avait pas trop de flaques d'eau.

Voici maintenant de nombreux orateurs attendant sagement leur "tour de micro".

devant un public attentif et approbateur !

Tiens le voilà ! Discrètement (presque humblement !) Monsieur l'abbé La Connerie de la Panne bénit le totem...

 Il s'agit de bien exorciser tous les démons qui depuis le matin essaient de démoraliser les opposants à la centrale...

...puis de lancer un vibrant hommage...

 ... à la "société de consommation"...

...pour le plus grand plaisir d'un public de tous âges et festif en diable...ce qui n'est pas pour déplaire à Monsieur le curé La Connerie de la Panne (délégué par l'évêché), au contraire !

Repost 0
Vivarmor Nature - dans vivarmor
commenter cet article
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 02:26

Samedi 5 janvier 2008 : "manif" contre le projet de centrale de Ploufragan.


Nous sommes à la maison de la Poterie (sur la communne de Ploufragan, non loin des Chatelets) : la manif se prépare. Pourquoi des branches de saules ? : voir plus loin...

La manif démarre... Au premier plan, un contestataire bien connu !

Voilà : c'est parti...

... une longue procession se dirige vers le Pré Rio.

Procession dans laquelle on reconnaît d'éminents représentants de Vivarmor Nature !

Mais que se passe t-il ? La "manif" semble bloquée (le tracteur qui ouvre le cortège attend sagement au bord de la route)...

... y aurait-il blocage par des opposants ?

... semblent se demander les participants...

... qui profitent (pour certains) de cet arrêt forcé (dû en réalité à deux ou trois voitures mal garées !) pour enfiler des "protège chaussures" en plastique fournis par les organisateurs...

... C'est que (on le voit bien ici au redémarrage du tracteur), le terrain vers lequel la "manif" se dirige est plutôt du genre "zone humide" !

Voilà... c'est reparti : derrière le tracteur, la procession se dirige vers le Pré Rio...

Derrière on attend sagement...

... c'est que le sentier est non seulement humide mais encore assez étroit...

... avant d'arriver sur le site lui-même...

... où la foule grossit à vue d'oeil...

... mais que font donc ces manifestants penchés vers le sol ?

Eh bien, ce qu'ils font ils l'expliquent volontiers : un reboisement de la parcelle... pour les générations futures...

... comme nous le disent ici une mère... et sa fille...

...puis d'autres orateurs encore...

... tiens en voici un que nous connaissons !

Voilà un "sous-secrétaire d'Etat" qui semble chercher son chemin...

... et qui est tout heureux quand je lui dit qu'il n'est plus très loin...

Effectivement, le voilà qui arrive sur les lieux...

...où il s'empresse de grimper sur l'estrade...

... et de prendre la parole...

... devant un public Incrédule et hilare...

... quand il entend parler (entre autres) du "Grenul de l'Environnement" !

Finalement tout se termine par un vin chaud qui fait oublier le temps un tantinet maussade et pluvieux !

Repost 0
Michel guillaume - dans vivarmor
commenter cet article