Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 23:32
Le mardi 1er mai, nous étions 34 à randonner autour de l'étang du Moulin Neuf à Plounérin. Le temps était idéal (ni trop chaud ni trop humide). Les photos qui suivent vous donneront un petit aperçu de ce que nous avons découvert :

Voici le groupe au départ (posant pour la presse locale)...

... puis se dirigeant vers un premier parcours.

C'est Jean-Paul qui est à l'ouvrage...

... devant un public fort attentif !

Il est vrai qu'il y avait des choses curieuses (comme ce tronc d'un très vieux houx)...

... ces sphaignes (qui dessinent un coeur), gorgées d'eau comme de vraies éponges...

... ces "touradons" de carex...

... le tout de part et d'autre d'un très large talus (sur lequel se trouve le sentier que nous empruntons) et où poussent des arbres assez remarquables.

Voilà le photographe... photographié ! (Si Alain et Simone m'envoient la photo, je la mettrai sur le blog, promis...) C'est finalement une autre photo qui s'y trouve (voir plus loin).

Mais restons sérieux : la balade continue...

... Il y a ici une renoncule à fleurs blanches a dit Jean-Paul...

...oui, mais laquelle ?

... et cette mousse ?

... Cet insecte lui doit être un longicorne... mais pour le déterminer avec précision rien ne vaut une macrophoto (là aussi vous aurez le résultat dès qu'il me sera envoyé !)
C'est fait (voir photo suivante)

Voilà : Alain COSSON vient de m'envoyer la macro de ce mignon longicorne - il s'agit de Rhagium sycophanta de la famille des Cérambycidés (maintenant vous savez tout !)

Le parcours du matin se termine : nous revenons vers Plounérin, les voitures et ...

... le pique-nique !

Une fois restaurés, nous reprenons les observations, au travers de la lande d'abord...

... puis en bordure du plan d'eau...

... où il y a sûrement quelque chose à voir en regardant bien...

... au besoin à partir d'un observatoire.

Le photographe photographié, c'est finalement ici. Grimpé sur un banc de l'observatoire (d'où il vient de prendre les photos précédentes) votre serviteur a eu droit à son cliché du jour !

Ces chevaux camarguais, on ne peut pas les rater...

... il suffit de les appâter avec quelque feuilles bien tendres !

Là où il y a eu paturage, la variété des plantes est grande (attention quand même à la clôture  électrique !)

Une loutre ? Non , ce serait trop beau !...

Mais les histoires de loutres, il y en a que cela fait bien rigoler apparemment !

Restons sérieux tout de même... surtout devant de si beaux paysages...

... si bien mis en valeur ...

... que cela vous donne comme une envie de revenir...

... ne serait-ce que pour voir si cette grenouille est toujours aussi ... "agile"

... et les libellules aussi élégantes (merci Alain pour la photo) !

... et voilà la sortie terminée : les plus studieux vérifient leurs notes... avant de reprendre la route... en attendant la prochaine sortie où il sera question des papillons (ce sera dans la vallée du Parfond de Gouet, rendez-vous à Tournemine)...

Mais ce n'est pas pour tout de suite... seulement le 2 juin...
et d'ailleurs auparavant il y a un certain week-end du côté de l'île de Batz (dont on reparlera sûrement ... à partir de la mi-mai) !
Alors : kenavo (comme ils disent du côté de Plounérin ).
Repost 0
Michel guillaume - dans Sorties 2007
commenter cet article
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 00:57
Le temps était superbe et le parcours aussi. Nous avions sollicité (auprès du Conseil Général) la participation à cette sortie de Julien MOALIC (technicien animateur forestier sur le site de Bois Meur ). C'est lui qui nous a pilotés...

Le voici (aux côtés de Jean-Paul BARDOUL) : il nous explique l'histoire et l'intérêt du site départemental de Bois Meur que nous allons découvrir.

La visite commence par une première (petite) mare mise en place sur les indications de Pierre QUISTINIC pour permettre la reproduction (notamment) des tritons et salamandres (dont la présence avait été repérée dans le secteur) .

Nous voici maintenant dans le bois lui-même mais non loin encore de la "ferme" restaurée et qui sert de point d'accueil (là où nous avons laissé les  voitures).

Ici, le chemin se fait plus étroit...

... et les découvertes sont riches et variées !

Voici une seconde mare (beaucoup plus importante que la première) et dans un contexte boisé cette fois.

Nous grimpons toujours (lentement mais sûrement) ; nous allons atteindre une ligne de crête (qui regroupe les points les plus élevés de la région)...

... sur le parcours, les arrêts sont nombreux...

... les observations variées...

... le public attentif...

... ainsi nous parvenons jusqu'au site d'une ancienne carrière où se voit une importante masse de quartz avec par endroits du kaolin : c'est le fameux "filon" ou "linéament" qui va  de St-Julien (camp de Péran) à Moustéru  (soit 35 kilomètres de long  !) et que J. Paul présente ici.

On voit ici le groupe près du plan d'eau (sécurisé) de la carrière où les échantillons de quartz sont nombreux à la surface du sol.

Chenilles et papillons...

... traces de grands animaux de la forêt (ici une biche)...

... agrémentent le parcours.

Ici, nous faisons un arrêt prolongé pour observer de nombreuses plantes carnivores... (il y en a qui photographient, d'autres qui prennent des notes... admirez au passage Dédé POCHON, notre Président, qui contemple la scène tout en ménageant ses forces confortablement installé sur son "siège présidentiel"!) ...

... parmi ces plantes carnivores voici la "Grassette"...

... et voici une photo de Drosera (qui m'a été envoyée par Alain COSSON).

Un peu plus loin voici des "polypores" sur un bouleau...

... et enfin une curieuse "auto-greffe" d'une branche de chêne (que notre amie Céline est allée voir de près)...

Voici donc en photos un résumé des observations nombreuses, variées et abondamment commentées par les naturalistes présents        ( que Vivarmor remercie !)...
...et qui ont ajouté au charme de cette balade printanière.

Prochaine sortie : "Journée nature autour de Plounérin" le mardi 1 mai
Repost 0
Michel guillaume - dans Sorties 2007
commenter cet article
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 22:31
Le vendredi 30 mars 2007, en partenariat avec la "Maison de la pêche" de JUGON les LACS, Jérémy ALLAIN et Laurent DABOUINEAU présentaient les différents rapaces nocturnes  (chouettes et hiboux) de  la région. Une sortie nocturne a permis ensuite  d'entendre la hulotte.

Dans la salle des fêtes de Jugon les lacs, les organisateurs attendent l'arrivée du public.

Voici au centre les deux membres de Vivarmor (Jérémy ALLAIN et Laurent DABOUINEAU) et de chaque côté les responsables de la Maison de la pêche.

Peu à peu la salle se remplit : la présentation va pouvoir commencer...

... devant un public tout acquis à la cause des rapaces nocturnes.

Voici Camille avec sa maman : elle est bien sage pour l'instant mais ne va pas tarder à se transformer en chouette...

... à la demande de Jérémy (qui supervise la scène), elle va en effet se mettre à voler (sans bruit) comme la chouette (avec des ailes effilées) cependant que le "faucon" au premier plan fait lui beaucoup de bruit avec ses ailes pleines.

En salle on ne s'est donc pas ennuyé... mais dehors c'était tout aussi passionnant !

Enfin, pour ceux qui auraient raté la soirée, voici un petit aperçu des documents qu'ils pourront consulter (en attendant la prochaine occasion de revoir chouettes et hiboux).


La prochaine sortie est pour le samedi 21 avril (si vous ne l'avez pas encore... demandez le programme !!)
Cependant que le  week-end  "Roscoff - Ile de Batz "  se  prépare :  les  "pré-inscrits" recevront  prochainement un formulaire pour l'inscription définitive (vous pouvez le demander à notre secrétariat si vous ne vous êtes pas pré-inscrit et êtes intéressé cependant) mais le nombre de participants sera limité...
Repost 0
Michel guillaume - dans Sorties 2007
commenter cet article
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 00:21
Voici une trentaine de photos de la sortie du 11 mars 2007 à Trélivan. Préparée et guidée par Jean-Paul BARDOUL, elle fut ensoleillée et fort agréable. Mais voyez plutôt :

Le bourg de Trélivan avec son église...

... voit arriver une troupe de randonneurs venue de tout le département.

Jean-Paul ayant distribué à chacun l'habituel petit dépliant explicatif, la troupe se met en marche.

Tout de suite, le cadre est des plus agéables...

... et les petites vallées superbement aménagées !

Ces blocs nous rappellent que nous sommes sur le massif granitique de Bobital - Languédias - Bruswilly : une  pierre abondamment utilisée dans les maisons anciennes.

Dès la sortie du bourg, les lotissements sont très nombreux (nous sommes près de Dinan !) mais bien aérés...

...avec des espaces verts où les  observations peuvent commencer (arbres, nids, insectes...)

Et puis voilà la campagne : bien verte, avec un relief mollement ondulé (granite oblige !)...

... et des haies bien conservées dont on a vu la grande variété des chênes (souvent chênes têtards car exploités autrefois pour leurs branches).

Nous avons rencontré (comme ici) de nombreux chevaux...

... avec un phénomène  curieux : des arbres (ici des chataîgners) complètement "écorcés" ; les traces des dents des chevaux se voient parfaitement bien sur le tronc au premier plan.

Après les chevaux, voici les cavaliers...

... fort sympathiques et avec qui une partie du groupe s'attarde à discuter...

... mais les observations abondent pendant ce temps et si on ne veut rien perdre des explications du guide mieux vaut ne pas s'attarder à discuter à l'arrière !

Nous sommes maintenant en sous-bois et au-dessus d'un beau tapis bien vert : ce n'est plus de l'herbe mais un plan d'eau complètement envahi par des lentilles d'eau (signe que les nitrates ne manque pas dans le coin !)

Il n'y a pas d'âge pour s'instruire et les plus jeunes ne sont pas les moins intéressés !

Dans le sous-bois humide : les premières fleurs...

... le long du ruisseau, la vie abonde.

Parfois cependant, un petit trajet sur le bitume est nécessaire... pour prendre de la hauteur !

Mais même au bord de la route (comme ici au-dessus de l'usine d'eau du Val)...

... il y a de multiples occasions de s'instruire...  Au cours de cet arrêt, ce sont les noisetiers, leurs hôtes (les  balanins), les différentes façons  de consommer les noisettes  quand on est  écureuil, petit rongeur... qui sont expliqués en détail...

Puis la balade se poursuit...

... dans un cadre (de plans d'eau) des plus agréables.

Ici, c'est un chêne particulier (le plus grand juste derrière le groupe) qui est très spécial : cela fait plus de 150 ans qu'on en parle. Mais je ne vous en dis pas plus : demandez aux participants de vous raconter la suite... ou à Jean-Paul de vous raconter l'histoire complète du chêne tauzin de Trélivan !

Ici on a sorti les jumelles pour observer les oiseaux sur le plan d'eau (grèbes huppés notamment) et voici qu'une chauve-souris passe et repasse devant nous ne se souciant que de faire piqués et crochets pour ne rien rater des insectes nombreux eux aussi à profiter du beau temps au ras de l'eau !

Le cadre est toujours splendide...

...les échanges toujours aussi intenses...

... les ajoncs bien fleuris...

... mais  voilà que la sortie se termine : pas de doute "Trélivan, cela valait  le déplacement" !

Prochaine occasion de s'instruire à ne pas rater : la "nuit de la chouette" à Jugon les lacs (20 heures 30 - salle des fêtes) le vendredi 30 mars ("demandez le programme !").
Repost 0
Michel guillaume - dans Sorties 2007
commenter cet article
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 00:06

Michel GUILLAUME et Michel GRIMAUD pilotaient cette sortie qui a eu lieu le samedi 24 février 2007 à Pléneuf Val-André. Le temps était correct, les vues superbes. Deux extras : la visite d'un blockhaus-abri chez Léna RAMPINI et un coup d'oeil sur le cairn de la Ville Pichard. Mais je n'en dis pas plus et vous laisse aller voir les photos...

Parking de Piégu : la rando démarre - la troupe est décidée et part d'un bon pas !

Sur la route de la corniche, nous prenons  rapidement de la hauteur.

 


... Voici un blochaus-abri (une "villa" d'un style bien particulier... d'une solidité à toute épreuve des années 1943 à 1945). Regardez le trou d'aération (sur la gauche de la photo au premier plan) : il semble contenir quelque chose...

... c'est un nid des années passées : après les soldats allemands, ce sont nos grives (?) qui profitent des lieux !

 Après cet arrêt, nous reprenons le sentier qui longe la pointe côté Erquy. Le verdelet est derrière nous : nous nous dirigeons vers la cairn de la Ville Pichard.

Nous y sommes presque : encore un effort et nous allons atteindre le point culminant de la région

C'est là (précisément là où je me trouve...explique Michel GRIMAUD) qu'un relais du fameux télégraphe Chappe était construit au siècle dernier et permettait d'acheminer les nouvelles de Paris à Brest... mais où est donc le cairn ?

C'est là, au milieu des broussailles que l'on peut voir trois enceintes circulaires (restes de chambres dolméniques) et leurs couloirs d'accès. S'il n'a pas l'allure du cairn de Barnenez (que nous avons visité en 2005), il a le même âge (environ 6000 ans) et est l'un des 4 monuments mégalitiques de cette époque sur la côte nord de Bretagne (les 2 autres étant sur les îles  Carne et  Guénnoc au voisinage de l'Aber-Vrack)

Nous voici arrivés à la Ville Pichard (un des anciens villages de la commune). Sur l'histoire des lieux, Michel GRIMAUD est intarrissable ! ...

... de même que sur l'histoire des villas que nous rencontrons en revenant vers notre point de départ.

Mais nous voilà face à un endroit curieux : une falaise que l'on a du consolider : c'est le site préhistorique de Piégu dont voici l'histoire :

Depuis déjà longtemps des habitants d'abord puis des chercheurs ensuite trouvaient dans le secteur (au niveau de la plage, sous l'actuel quai Célestin Bouglé) des silex comme celui-ci...

En juillet 1987, une fouille de sauvetage due être organisée car un projet de base nautique était lancé...

Vivarmor (alors GEPN) y participa. Voici une partie de l'équipe. Les intéressés se reconnaîtront-ils, 20 ans après ? L'une des personnes figurant sur cette photo, en tous cas, était à la sortie !!

Une grande quantité d'ossements (cassés pour la plupart et avec des traces de décarnation - voir l'outil en silex ci-dessus) attestent de la présence très ancienne de l'homme dans ce petit coin bien abrité, orienté au sud (une station climatique déjà pour les pré-néanderthaliens qui occupaient le coin il y a environ 200.000 ans !). Au passage, nous avons vu (de loin cependant faute de temps !) l'endroit où des défenses de mammouth ont aussi été trouvées en 1925 aux Vallées, de l'autre côté de la pointe de Piégu lors d'un éboulement de la falaise de limon. Nourriture et abri donc pour les chasseurs du paléolithique : Piégu est l'un des sites les plus anciens connus en France !

Classés, rangés, tous ces ossements ont pris la direction des différents labos qui ont souhaité les étudier avant d'être conservés par les services compétents de la fac de Rennes. Sur place plus rien ne commémore ce passage et cette activité de nos lointains prédécesseurs... le bâtiment prévu (depuis  plus de 20 ans!) n'a toujours pas été construit (en 1987 il y avait pourtant urgence nous disait-on - et il fallait qu'au bout d'un mois tout soit fouillé !). Il paraît qu'il va se construire prochainement !!


Voici (en complément) quelques photos parmi celles que m'a remises Jean-Pierre GLORO et où je figure. Comme cela ceux (et celles !) qui s'étonnent de ne jamais me voir (ou alors trop rarement !)... seront cette fois satisfaits !

Au départ, je présente la roche sur laquelle nous allons faire toute la ballade : la microdiorite du Verdelet (c'est le nom que lui ont donné les géologues)

Le Verdelet (justement) nous le dominons maintenant et j'explique ici l'histoire de cette réserve naturelle (dont Vivarmor s'est vu confier la gestion par la municipalité de Pléneuf Val-André)

Cette photo montre la (superbe) vue que l'on a depuis le sentier sur la face nord-est de la pointe de Piégu avec l'estran rocheux (au premier plan) et la  plage des Vallées (au fond)

Sur cet estran rocheux, précisément, je montre les "formations rouges d'Erquy-Fréhel" que l'on peut voir à marée basse

Ici, à la Ville Pichard, on voit des "pierres de renard" dont j'explique la formation

Nous voilà presque au terme de la balade (qui s'est fort bien passée... d'où mon air réjoui... à comparer avec la première photo !).. Je termine le commentaire concernant le "site préhistorique de Piégu" (voir plus haut)


Repost 0
Michel guillaume - dans Sorties 2007
commenter cet article