Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 22:28

C'est  le sixième article que je publie sur ce même thème. Les 5 premiers sont toujours sur le blog. En fait cela fait 10 ans, paraît-il, que chaque année une "expo champignon" est organisée au Gouray. C'est Jean-Claude MICHEL qui en est à l'origine et c'est Alexis LE PRIELLEC qui prend maintenant le relais.

 

01On les voit ici tous les deux accueillant sur la place du Gouray les participants à la cueillette des champignons du samedi 13 octobre 2012.

 

 

02

 Comme chaque année, c'est en voiture que la troupe se rend ensuite sur les lieux de la cueillette...

 

 

03 ... et comme chaque année le public est au rendez-vous... une centaine de participants encore cette année !

 

 

04 Voilà : c'est parti...

 

 

05

 ... une véritable procession comme vous voyez en bordure de ce champ.

 

 

06

 Dés le départ les photographes ont de quoi mitrailler...

 

 

07

 ... et les boites commencent à se remplir.

 

 08

 Les jeunes eux s'en donnent à coeur-joie !

 

 

10

 Nous sommes dans la forêt de Boquen... le temps est fort agréable (ensoleillé même par moments)... et on voit ici Jean-Claude MICHEL guider le groupe.

 

 

 11

 Les paniers se remplissent peu à peu.

 

 12

 Les participants ratissent tout le bois...

 

 13

 ... avec de temps en temps quelques explications sur telle ou telle espèce.

 

 

14

 Comme vous voyez, le terrain est parfois bosselé...

 

 

15

 ... nous arrivons en effet au-dessus de l'abbaye de Boquen...

 

 

16

 ... et les paniers continuent de se remplir.

 

 

20 Nous voici revenus aux voitures... et chacun est fier d'exhiber sa récolte...

 

 

19

 ... d'en montrer les plus belles pièces...

 

 

24 ... d'en discuter aussi...

 

 

25

 ... avec les spécialistes... qui tout le long du parcours n'ont pas ménagé leur peine pour renseigner chacun.

 

 

21

 Certains récipients sont bien remplis !

 

 

23En attendant que tout le monde soit de retour... des petits groupes de discussion se forment...

 

 

26 ... on compare les cueillettes...

 

 

27

 ... différentes bien sûr d'un participant à l'autre.

 

 

17

 Les moyens de transport diffèrent également...

 

 

28

 ...l'important étant de bien tout ramener à la voiture d'abord !...

 

 31

... et ensuite au local... dans la salle municipale du Gouray...

 

 

33 ... où, comme chaque année, tout va être déposé...

 

 

38

 ... examiné et commenté par nos mycologues avertis.

 

 

32

 Pendant que dans la vaste salle... qui sera remplie demain (dimanche 14 octobre)... par l'exposition... les enfants s'amusent...

 

 

37 ... et s'occupent  à leur façon...

 

 

34

 ... les adultes eux sont fiers d'exhiber leurs découvertes...

 

 

35

 ... et d'en discuter avec les amis !

 

 

39

 Voyez que la récolte est conséquente...

 

 

41

 ... et quand un rayon de soleil vient éclairer le tout...

 

 

42

 ... la cueillette apparaît aussi abondante que variée... ce qui promet une belle expo pour demain !

 

 

L'expo du dimanche 14 octobre 2012

 

 

01

 Comme les années passées, en plus des champignons il y a d'autres "saveurs d'automne".

 

 

02

 Pour ce qui est des champignons, voici Christian CAPOEN... il apporte quelques champignons en plus de ceux qui ont été récoltés hier...

 

 

03

 ... et les répartit aux différents endroits qui conviennent.

 

 

04

 Comme les années passées les visiteurs sont très intéressés.

 

 

05

 Voici quelques unes des expèces exposées...

 

 

06

 ... j'ai choisi des espèces non encore présentées dans mes précédents compte-rendus...

 

 

07

 ... des expèces communes de préférence...

 

 

08

 ... voire très courantes et faciles à reconnaître.

 

 

09

 J'ai choisi celle-ci à cause de son aspect visqueux et plus ou moins transparent...

 

 

10

 ... celle-ci pour sa grande taille...

 

 

11

Ce Lycoperdon a ses spores à l'intérieur.

 

 

12

Voici encore une espèce assez courante...

 

 

13

 ... de même que celle-ci... 

 

 

 14

 Je m'arrête là... mais si vous voulez en savoir plus...

 

 

15

 ... ne ratez pas l'expo de Tréglamus... le "top du top" pour tous les mycologues !

 

 

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans champignons
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 14:50

Le massif de Ploumanac'h, nous commençons à bien le connaître : c'est en effet la cinquiéme fois que le groupe "P.G.22" y organise une sortie  (voir la liste à la fin de l'article) !

Le samedi 6 octobre 2012, c'est sous la direction de Bernard DALONNEAU qu'une dizaine de participants a exploré en détail la région de Trégastel comme vous le montrent les photos suivantes :

 

 

01

Tout a commencé par une présentation très détaillée de la formation du massif de Ploumanac'h... Vous en voyez ici la dernière image qui parle des formations quaternaires.

 

 

02

 Ensuite, comme il pleuvait toujours, c'est chez Bernard et Jacqueline DALONNEAU que la dizaine de personnes présentes a été invitée à se mettre à table... et voyez que (en plus des pique-niques individuels), rien ne manque pour que chacun se régale !

 

 

03

 Aussi, c'est bien rassassiés que nous arrivons à ce "Panorama"...

 

 

04 ... d'où l'on découvre tout Trégastel... et notamment toutes ces étendues de Grèves (Grève Blanche visible ici puis Gréve Rose, Plage des Curés)... que nous allons parcourir. 

 

05 Sous nos pieds, c'est le granite des Traouièro...

 

 

06

 ... bien différent de celui de La Clarté que vous voyez ici à droite et en dessous...

 

 

07

 ... avec sa teinte plus sombre et ses cristaux (légèrement verdâtres) d'oligoclase accompagnant les cristaux roses de microcline.

 

 

08 Infatigable, Bernard nous montre tout ce qu'il y a à voir ...

 

 

09

 ... d'abord ces masses noires en relief sur les blocs arrondis du granite...

 

 

10

 ... ce sont des enclaves de gabbro...avec une contamination par le magma granitique... qui se traduit par la présence de minéraux entourés d'une sorte d'auréole appelée "couronne réactionnelle" (c'est le phénomène de coronitisation).

 

 

11

 ... les enclaves sont parfois de belle taille... avec un certain mélange par endroits des deux magmas.

 

 

12

 Ici c'est autre chose que nous montre notre guide...

 

 

13

 ... des filons, tantôt de petite taille... et quelque peu déformés entre les masses granitiques environnantes...

 

 

14

 ... tantôt de grande taille... et- avec des bordures plus complexes comme celle que l'on voit ici.

 

 

16

 Les enclaves sont aussi parfois formées d'anciennes roches sédimentaires (devenues des cornéennes)... on voit bien ici les couches dont elles étaient initialement formées... et on devine aussi (surtout à gauche) des cristaux formés par métamorphisme de contact (voir plus loin).

 

 

 17

 Ici, c'est une enclave de grande taille formée par de telles roches sédimentaires que le groupe examine...

 

 

19

 ... avec ces curieuses figures (à gauche du filonnet granitique)...

 

 

20

 ... que l'on interprète comme des "bioturbations" : d'anciens tubes de vers creusés (perpendiculairement aux dépôts) dans le sable de l'époque... puis comblés par les sédiments après la mort de l'animal.

 

 

21

 Dans le même secteur, c'est un filon d'aplite (granite à grains très fins car refroidissement rapide...) que Jean-Pierre PIRIOU nous montre ici...

 

 

22

 ... et au voisinage duquel des petits alignements de tourmaline se repèrent dans le granite.

 

 

 15

 Les échantillons intéressants ne manquent pas...

 

 

 23

 ... surtout en approchant de la Plage des Curés...

 

 

 24

 ... où les enclaves sédimentaires, devenues cornéennes...

 

 

26

 ... de même que...

 

 

27 ... les filons d'aplite (avec parfois inclusions de granite)...

 

 

25

 ... abondent parmi ces amas de blocs... avec une falaise quaternaire à l'arrière plan... celle-ci est formée de head (coulées de solifluxion) et de limon (loess remanié).

 

 

 28

 On voit aussi de superbes amas de cordiérite...

 

 

29

 ... un silicate tantôt riche en fer et devenant rougeâtre par altération (échantillon de gauche)... tantôt riche en magnésium et restant bien noir (galet de droite).

 

 

30

 Comme à Millau, des plissements affectent parfois les cornéennes.

 

 

31

La pluie tombe toujours mais de moins en moins tout de même... et à la fin de ce premier périple, la satisfaction se lit sur les visages.

 

 

32

Voici le groupe arrivant à l'Anse Sainte Anne...

 

 

33

 ... et il suffit de regarder les murs (et la couleur du sable) pour voir qu'ici il y a du gabbro.

 

 

34

 Quand ce gabbro s'altère...

 

 

 35

 ... on voit se former des "altérations en boules"... ce qui n'est pas sans rappeler l'altération des filons de dolérite... gabbro, dolérite, basalte ont en effet le même magma originel.

 

 

36 Le magma basique (sombre) à l'origine du gabbro s'étant mis en place au sein d'un magma acide (clair)... les deux sont restés séparés (magmas non miscibles)...

 

 

37

 ... avec cependant des échanges possibles (coronitisation) au niveau des minéraux comme on voit ici.

 

 

38

 Le sable local, riche en paillettes de biotite (mica noir) altérées... présente souvent des aspects brillants, légèrement dorés... comme on voit ici.

 

 

39

 Nous arrivons maintenant à notre dernier site : l'anse de Tourony.

 

 

40

 C'est d'abord cet affleurement de syénite que nous observons...

 

 

41

 ... et ici encore toutes les explications sont fournies par notre guide...

 

 

42

 ... sur cette roche très rouge, pauvre en silice (et donc en quartz)...

 

 

43

 ... que voici, vue en gros plan.

 

 

44

 A proximité, des filons de quartz existent cependant... mais formés tardivement par des eaux circulant sous hautes températures et fortes pressions (hydrothermalisme) dans des fissures formées une fois le magma entièrement cristallisé...

 

 

45

 ... et les patelles (berniques - chapeaux chinois) semblent apprécier ce quartz beaucoup plus lisse que le granite environnant !

 

 

46

 On voit ici, au contact entre le granite et une enclave basique, une formation noire se mettre en place (essentiellement du mica noir)...

 

 

47

 ... ces bandes de mica noir, nous allons les retrouver en de nombreux endroits...

 

 

48

 ... avec des déformations comme celles que l'on voit ici...

 

 

50

 ... le nom de "schlierens" a été donné à de telles figures...

 

 

51

 ... qui semblent liées à des mouvements dans la masse du magma... avant sa solidification définitive...

 

 

52

 ... comme le montre ici notre guide.

 

 

49 Des filons d'aplite épousent ici la forme des schlierens... comme si ceux constituaient des zones de moindre résistance où du magma aurait réussi à s'infiltrer.

 

 

53

 Les blocs granitiques sont d'une taille impressionnante (les plus gros de tout le massif nous dit Monique KUBIAK)... la taille de ces blocs est liée à la taille des cristaux de la roche... ce qui explique que c'est dans les granites externes (La Clarté et Traouiéro) qu'ils sont les plus impressionnants.

 

 

54

Le groupe examine ici des dépôts argileux formés à l'emplacement d'un ancien marécage...

 

 

56

 ... cette argile bleutée... avec des traces de racines encore visibles... est la fameuse "trébeurdenite" un minéral récemment découvert dans la région par Odile GUERIN. 

 

 

58

 Un peu plus loin voici des sables noirs (ilménite et magnétite essentiellement)... qui se trouvent toujours en haut de plage à cause de leur densité élevée.

 

60

 Il est déjà plus de 18 heures... la mer va remonter... notre périple se termine... J'ai pris cette dernière photo car on y voit (au premier plan) les trois personnes qui sont à l'origine de toutes ces découvertes que nous venons de faire : de gauche à droite : Monique KUBIAK, Bernard DALONNEAU, Jean-Pierre PIRIOU... Merci à eux !  

 

 Voici les différentes sorties effectuées par le groupe "Patrimoine Géolgique 22" sur le massif de Ploumanac'h :

1 - le samedi 23 mars 2002 : découverte de l'ensemble du massif avec Xavier LE GAL

2 - le mercredi 20 octobre 2010 : le Ranolien et les carrières de La Clarté

3 - le samedi 22 janvier 2011 : au contact du granite type La Clarté, les cornéennes de Millau et les gneiss de Bihit

4 - le samedi 30 juin 2012 : les granites intermédiaires avec Odile GUERIN

5 - le samedi 6 octobre 2012 : la région de Trégastel et le granite des Traouiéro 

 

Les 4 dernières de ces sorties sont toujours visibles sur le blog (voir catégorie "Géologie")

 

 

Je complète ce compte-rendu avec ces quelques photos que vient de m'envoyer Bernard DALONNEAU :

 

20090316-180011-01-Ni

Gros plan d'abord sur des couronnes réactionnelles...

 

 

20090316-180141-01-Ni

 ... vues en gros plan.

 

 

20110218-145156-01-Ni

 Gros plan aussi sur des amas de cordièrite dans les cornéennes.

 

 

20110218-144138-01-Ni

 Ici on voit bien les minéraux de la syénite : du feldspath bien rouge et des minéraux  ferro-magnésiens noirs (qui sont le plus souvent du mica noir avec aussi un peu de hornblende). 

 

 20120816-123249-01-Ni

 Gros plan aussi sur les schlierens...

 

 

20120905-184842-01-Ni

 ... de l'anse du Tourony

 

 

20110218-154201-01-Ni

 Parmi ces schlierens, on voit ici une "cuvette d'altération" avec rigole d'évacuation.

 

 

20110218-163506-01-Ni

 Et pour terminer une accumulation de minéraux noirs (ilménite et magnétite) en haut de plage autour d'un bloc de granite.

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 20:01

Le dimanche 16 septembre 2012, Vivarmor refait une sortie algues... toujours à Landrellec... et toujours avec la participation de Monique KUBIAK. D'où l'idée de "ré-actualiser" cet article de 2008 de façon à ce qu'il soit bien visible en tête du blog.

 

La sortie vient d'avoir lieu. J'ajoute donc à la fin de l'article une nouvelle série de photos (la moitié environ est de Anne FERRON que je remercie d'avoir été aussi rapide à me les envoyer !) 

 

 

 

Le samedi 5 avril 2008, nous étions nombreux à Landrellec pour un "safari des bords de mer". Ce sont les algues surtout qui étaient à l'honneur mais nos guides (Monique KUBIAK, Jean-Paul BARDOUL, Franck DELISLE...) nous ont fait connaître quantité d'autres espèces vivant sur ce littoral rocheux si particulier (entre l'Ile Grande et Trégastel).

Nous sommes au port de Landrellec d'où l'on aperçoit, au loin (mais Anne a mis son zoom !), le fameux dôme de Pleumeur-Bodou...

C'est là que Monique KUBIAK nous avait préparé une première surprise : des produits à base d'algues, tous aussi stimulants les uns que les autres, paraît-il...


...les premiers goûteurs (goûteuses plutôt) se lancent hardiment...

...et encouragés par leur exemple, tout le groupe profite de l'aubaine. Aussi allons-nous pouvoir vérifier si les effets annoncés se vérifient sur le terrain !
Il semble que oui : le dynamisme des ces deux participants est évident...
   

Le reste du groupe ne tarde pas à rejoindre le bas de l'eau, là où la grande marée permet de voir des choses pas tous les jours accessibles...
   

...tout le monde est effectivement actif, observe, cherche...


Jean-Paul BARDOUL, lui aussi, est en grande forme...
   

...il n'a aucun mal à débrouiller le mic-mac ci-dessus...

...c'est une plante avec racines et fleurs, une touffe de Zostères (eh oui, il n'y a pas que des algues en milieu marin !)


Mais l'essentiel ce sont quand même les algues, nous rappelle Monique...

... en présentant comme ici les espèces les plus intéressantes...


... et en offrant aux intéressé(e)s une petite dose supplémentaire de ses algues favorites (voir plus loin).

...aussi le dynamisme du groupe ne baisse nullement...


... et quelque soit leur taille...


... les algues sont examinées d'un bout à l'autre...


...avec même explication détaillée à la demande.


Autour du guide, l'attention du groupe ne faiblit pas...


... mais tout le groupe n'est pas autour de Jean-Paul : on en voit ici une partie revenant avec provisions...

... des provisions que l'on s'échange d'ailleurs : c'est sûrement quelque chose de comestible (voir plus loin) !


D'autres pêchent au haveneau. Il s'agit sûrement d'espèces animales...


... et c'est Franck DELISLE, cette fois, qui assure les explications.


Pendant ce temps Jean-Paul (décidément en pleine forme) semble s'entraîner au lancement du poids. Ceci pour parler du travail des "carriers d'autrefois"...


 ... ceux-ci débitaient les plus gros blocs (on voit ici un débitage réussi à gauche et un raté à droite). Pour ce faire on enfonçait des coins en bois dans des trous alignés (creusés au préalable) puis on attendait que ceux-ci gonflent avec la marée. En revenant le lendemain, le bloc était fendu et on pouvait le débiter en moellons que l'on chargeait directement dans des bateaux (la roche que tient Jean-Paul sur la photo précédente et qui n'a rien d'une roche locale pourrait être du lest relargé par ces bateaux).


 Tiens voici un nouveau guide : c'est Françoise COTTAREL qui explique comment utiliser les algues pour des massages et tout l'intérêt de ceux-ci.
  
La résistance de certain(e)s a quand même des limites !


Cependant, infatigable, Franck reste actif jusqu'au bout...

... et Jean-Paul aussi fournit un dernier renseignement à Marie qui tient à la main les recettes fournies par Monique.


Justement Monique KUBIAK vient de m'envoyer par messagerie les photos des principales algues rencontrées et que je vous présente ci-dessous. Comme cela même ceux ou celles qui ne sont pas venues à la sortie pourront en profiter.


Voici Pelvetia canaliculata (citée notamment par Françoise pour ses massages)
Ici c'est Ascophyllum nodosum.

Voici maintenant Fucus serratus...


...Chondrus crispus ...


...Sargassum muticum (la fameuse Sargasse qui nous a envhahi il y a une vingtaine d'années)...


...Laurentia pennatifida...

...Palmaria (Rhodymenia) palmata... ou Dulse...

...et enfin, Himanthalia élongata, les "Haricots de mer" que certains sont allés cueillir (voir plus haut)...
... et dont on voit ici la base en gros plan.


Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette algue, voilà sa fiche complète.



Et enfin quelques recettes pour terminer ce chapitre "algues" 



Voici maintenant quelques photos originales de Anne FERRON

D'abord cette superbe mue d'un crabe (abondamment commentée par Jean- Paul)
Ensuite cette enveloppe d'une ponte de raie (pour en savoir plus vous pouvez consulter le site de l'APECS = Association Pour l'Etude et la Conservation des Sélaciens).
Puis ces remarquables rides de courant...
... dont la taille, la variété... étaient surprenantes !

Ici Jean- Paul présente une algue globuleuse (Colpomenia peligrina) qui en se fixant sur les coquillages favorise parfois leur déplacement (d'où l'appellation de "voleuse d'huitres).
et enfin un gros plan sur Françoise présentant Chondrus crispus.
.

Rendez-vous donc le dimanche 16 septembre 2012.
Vous avez le choix entre deux horaires :
- soit partir à 10 heures de St-Brieuc (avec possiblité de co-voiturage à Robien) et amener votre pique-nique
- soit arriver au camping de Landrellec à 13 heures seulement pour le départ de la balade
 
 
Photos de la sortie du 16 septembre
 
Apéro et pique-nique pour ceux qui sont arrivés avant 13 h.
 
01
 Monique KUBIAK a mis les petits plats dans les grands...
 
01A
 ... pour le plus grand plaisir de la bonne vingtaine de personnes arrivées avant midi.
 
 02
 Anne FERRON a pris ces gros plans...
 
 03
 ... de quelques une des plats proposés.
 
 04
 Mais en plus de la dégustation, nous avons eu droit à toutes les explications...
 
05dulcemonique
 ... sur les différentes algues utilisées...
                     
 06alguedecoloreeparsoleil
 ... sur les particularités de chacune...
 
07apero2fucus
 ... sur la façon de les apprêter... de les conserver...
 
08aperoporfina
 Ici par exemple se méfier de cette Porphyra qui se développe fort bien dans des endroits très contaminés !
 
 
  Sur le terrain
 
05landrellecgroupe
 A partir de 13 h. nous allons tout de suite le plus loin possible...
 
06laminairejustecoupee5
 ... pour voir les espèces qui se développent au bas de l'estran... comme ces laminaires...
 
 06laminairepieddancrage2
 ... dont on voit ici l'attache... qui cependant s'est décrochée... ce qui nous permet de l'examiner.
 
 15haricotdemer2
  C'est aussi la zone où se développe ces "Haricots de mer"...
 
RedimensionnerR0015738
 ... aussi y a t-il beaucoup à voir...
 
RedimensionnerR0015744
 ... et à expliquer...
 
RedimensionnerR0015745
 ... pour Monique et ses "assistantes"...
 
 RedimensionnerR0015749
 ... qui ne ménagent pas leur peine...
 
 RedimensionnerR0015758
 ... pour répondre aux nombreuses questions...

RedimensionnerR0015756
 ... et pour guider les "cueilleurs"...
 
 RedimensionnerR0015764
 ... à faire le bon choix parmi les espèces rencontrées.
 
RedimensionnerR0015774
 Mes commentaires sont succints...
 
RedimensionnerR0015784
 ... car je dispose d'un temps très limité... devant partir dès demain matin pour une quinzaine de jours.
 
RedimensionnerR0015795
 Je mets donc le plus possible de photos...
 
RedimensionnerR0015817
 ... pour que les participant(e)s s'y retrouvent...
 
RedimensionnerR0015815
 ... quitte à compléter les commentaires à mon retour (ou dès que possible).
 
 RedimensionnerR0015819
 On voit ici Monique inciter à la consommation...
 

 RedimensionnerR0015820

 ... d'algues qu'elle a choisies.

 

 

  Au retour à marée haute

 

40   Nous voici revenu au point de départ...

 

 

41

 ... mais ce n'est pas terminé pour autant.

 

 

 

42

 Monique et ses assistantes...

 

 

43 ... peuvent maintenant prendre leur temps...

 

43A

 ... pour nous montrer tous ces animaux...

 

 

44

 ... qui vivent sur les algues...

 

 45

 ... et que Anne FERRON a phographiés en gros plan...

 

 46

 ... parfois même en très gros plan...

 

 47

 ... cependant que Monique founissait sur chaque espèce toutes les informations.

 

 

48 Ensuite voici des détails sur "herbier"...

 

 

49

 ... et autres documents.

 

50

 La bibliographie également est passée en revue... 

 

 51

 ... avec commentaires sur chacun des ouvrages...

 

 52

 Manifestement celui-ci (sur la "Cuisine des algues") est le préféré de notre guide !


Repost 0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 22:15

Comme je l'ai fait pour les algues, je renouvelle cet article concernant les hydroliennes car il y a du nouveau depuis quelque temps : Didier TOQUIN le Président de Vivarmor et moi-même sommes allés à Brest le 6 septembre 2012 revoir l'hydrolienne sur sa barge et une rencontre est prévue le jeudi 13 septembre à Ploubazlanec. Je mettrai donc prochainement de nouvelles précisions à la fin de cet article (voilà, c'est fait !)

 

Fabriquée à Brest où j'avais été la voir (cf Râle d'eau n° 146), la première hydrolienne vient d'arriver sur zone.

Cette fois, le merdredi 19 octobre 2011, nous étions plusieurs (Albert CORBEL, Franck DELISLE, Michel GUILLAUME, Christian PETIT, Geoffrey STEVENS) à représenter Vivarmor et à prendre le bateau pour aller la saluer au large de Bréhat.

 

Brest le 4 juillet 2011

 

Brest 1

 C'est à la D.C.N. (Direction des Constructions Navales) de Brest qu'EDF présente cette première hydrolienne le lundi 4 juillet 2011.

 

 Brest 2

 C'est surtout le "tripode" c'est à dire le support de la future hydrolienne qui est bien visible...

 

 Brest 3

 L'hydrolienne, elle, est au large, sur sa barge... où nous l'apercevons mais de loin... 

 

 Brest 4

 ... et ce sont ces panneaux qui nous en apprennent le plus sur ses caractéristiques.

 

 

Loguivy de la Mer mercredi 19 octobre 2011

 

01

 C'est sous un "ciel de plomb" que nous découvrons ce mercredi matin le port de Loguivy.

 

 02

 Le soleil est quand même présent par intermittences et notamment quand les nombreux invités embarquent comme on voit ici...

 

 

03

 La photo est prise cette fois du bateau. Voyez que l'embarquement continue... et qu'il y a du monde !

 

 

04

Cette fois : c'est parti... nous quittons le port de Loguivy.

 

 05

 Le temps ne s'arrange pas... si bien que tout le monde se refugie sous abri.

 

 06

 Après plus d'une heure de navigation... et avec une forte houle comme on voit ici...

 

 07

 ... l'hydrolienne (sur sa barge) nous apparaît... dans son impressionnant gabarit : 21 mètres de haut - 16 mètres de diamètre !

 

 08

 Le bateau de la SNSM (où se trouve la marraine de l'hydrolienne ainsi que le curé qui va la bénir) s'intercale ici entre elle et nous.

 

 09

 Notre bateau continuant sa ronde autour de la barge avec l'hydrolienne (et voyez que l'on aperçoit aussi maintenant le remorqueur...) je me retrouve du mauvais côté pour assister de près à la suite des évènements. 

 

10

... c'est à dire aux différentes scènes du baptême proprement dit.

 

 

11

 Je me console en admirant ce spectacle de la vedette SNSM (qui passe maintenant du côté où je me trouve !)... avec l'arc en ciel qui l'accompagne.

 

 

12

Le bateau revient maintenant vers Loguivy... avec toujours des alternances de giboulées et d'éclaircies...

 

 13

 Après plus de deux heures en mer... nous retrouvons la "terre ferme" (et cela avec le plus grand plaisir pour quelques uns dont je fais partie !).

 

 14

 Comme vous voyez ici, nous sommes salués par des musiciens locaux...

 

 15

 ... avant de nous retrouver dans la grande salle municipale de Loguivy pour les discours d'usage...

 

16

 ... avant dégustation (ensuite) des produits locaux !

 

Cette "hydrolienne test" va permettre d'en apprécier l'impact éventuel sur le milieu marin... d'en corriger donc les éventuels défauts... avant la mise en place des autres engins (on en prévoit 4 pour l'instant) de ce futur parc hydrolien des Héaux de Bréhat. Affaire à suivre donc !

 

L'immersion vient d'être réalisée ce samedi 22 octobre par 35 mètres de fond, sur le plateau de la Horaine au large de Bréhat.

Le mardi 17 janvier, l'hydrolienne test a été relevée pour être examinée à Brest.

Après un séjour en Irlande au printemps 2012 pour "re-ingeniering" (c'est le jargon des spécialistes !), elle est revenue à Brest... et c'est là que Didier TOQUIN et moi sommes allés la voir le 6 septembre dernier.

 

 

Le point en septembre 2012  

 

 

01

Voici l'hydrolienne revenue (sur sa barge) au port de commerce de Brest...

 

 

02

 ... et cette fois nous pouvons la voir de près ! 

 

 03

 C'est l'occasion pour EDF de communiquer sur le sujet en présence des autorités locales...

 

 04

 ... et de Henri PROGLIO lui-même... qui intervient ici à la tribune...

 

 05

 ... avant de venir discuter en petit comité avec les "locaux" : les élus et responsables de la région de Paimpol-Bréhat... et les deux représentants de Vivarmor.

 

 

06

 ... préalablement renseignés sur l'ensemble du projet...

 

 

08

 ... sur l'évolution de celui-ci...

 

 

07

 ... et notamment le raccordement des hydroliennes avec le continent en juin 2012... par un câble de 12 cm de diamètre et de 15 km de long (comme indiqué ci-dessus). 

 

 

09

 Une réunion vient de se tenir ce jeudi 13 septembre à Ploubazlanec pour nous permettre d'en savoir plus...

 

 

10

 ... notamment sur l'impact de la pose du câble... avec suivi par exemple des herbiers à Zostères traversés (comme nous le montre cette diapo). 

 

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans vivarmor
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 10:45

Pour notre 87ème week-end, pendant deux journées bien remplies, les samedi 1 et dimanche 2 septembre 2012, nous avons exploré l'Odet sur toute sa longueur avec le dimanche matin un circuit en bateau à partir de Bénodet. Le temps nous a été très favorable : du soleil juste quand il fallait - et par moments quelques nuages mais pas de pluie. 

 

Je remercie Michel LALOI et Anne FERRON dont les photos alternent avec les miennes

 

Premier arrêt à Kastel Ruphel

 

01

Nous avions déjà visité ce site lors du week-end "Montagnes Noires" en 2011. Nous y sommes revenus car c'est sur le versant sud de ce "haut lieu" que l'Odet prend sa source. On voit ici (à gauche) les 8 voitures bien rangées, prêtes à repartir... et (à droite), on devine la dépression correspondant à la vallée de l'Odet.

 

 

01kastelruffelcarteJean-Paul BARDOUL fait le point sur la carte géologique : nous sommes sur le grès armoricain (vert sombre) en bordure sud du bassin de Chateaulin (en haut sur la carte)... avec des schistes briovériens au sud (bleu en bas sur la carte). On voit bien aussi  des "coulées de solifluxion" recouvrant le briovérien : la source de l'Odet est sur l'une d'entre elles.

 

 03 F

 L'antenne qui orne ce sommet constitue un point de repère dans le paysage. C'est de là que nous étions partis lors du week-end "Montagnes Noires" pour explorer les environs... et notamment les anciennes carrières. 

 

 

02F

Aujourd'hui nous nous contenterons d'examiner la végétation. Sur les grés armoricains que l'on devine à l'arrière plan, en couches presque verticales, le sol est fort peu profond et le pH très acide. La photo vous montre les deux bruyères qui s'y développent : la Callune (en haut) et la Bruyère cendrée (en bas).

 

 

03 Nous ne sommes montés là-haut (cette fois-ci) que pour avoir une vue d'ensemble sur la région et sur le bassin versant de l'Odet... aussi redescendons- nous maintenant...

 

 

04A F ... pour examiner l'allée couverte, indiquée par ce panneau... elle se trouve sur la gauche de la route quand on redescend... elle n'est donc pas sur un sommet mais sur un léger replat... tourné vers notre vallée.

 

 

04A Elle est réduite (actuellement) à quelques grandes dalles se soutenant mutuellement...

 

 

04B

 ... curieusement ces énormes dalles ne sont pas en grès (dont est formé le sous-sol) mais en schiste... ce qui laisse imaginer une distance de transport non négligeable... pour des blocs de plusieurs tonnes... nos ancêtres ne ménageaient pas leur peine !

 

 

Second arrêt près de la source de l'Odet

 

 

04 source

 Après quelques kilomètres et un dénivelé d'une bonne centaine de mètres, voici le groupe arrêté sur un premier pont...

 

 

04L

 ... sous lequel coule le tout jeune Odet. La source en effet est à 800 mètres de là environ dans un endroit difficilement accessible.

 

 

Troisième arrêt : Menez Goaillou

 

 

05 Menez Goaillou

 Nous prenons maintenant de la hauteur... (en suivant la flèche !)... pour atteindre un haut lieu de la minéralogie bretonne d'autrefois : le Menez Goaillou (qui domine la vallée de l'Odet)... et où l'on trouvait autrefois des "pegmatites à béryl".

 

 

06

Nous voici sur ce qui reste d'une ancienne carrière... examinant les rares blocs de pierre qui restent encore visibles...

 

 

07 F La roche que l'on voit en gros plan sur la photo est passablement altérée...il s'agit d'un granite à deux micas...de gros micas blancs se voient par endroit...  

 

 

07

... mais pas le moindre béryl... à se mettre sous l'objectif !

 

 

08  Si les géologues sont un peu déçus... les botanistes eux s'en donnent à coeur joie !

 

 

epervière (Ménez Goaillou)

 ... avec de belles inflorescences... de plantes qui se trouvent dans leur milieu naturel... comme cette Epervière...

 

 

08F ... ou de plantes du genre "échappée de jardins" comme cette fleur de Montbrétia... sans doute amenée là, à l'état de bulbe, avec des déchets.

 

 

Quatrième arrêt : pique-nique à la chapelle de Lochrist

 

09 Lochrist Une chapelle (en partie restaurée mais encore sans toit)... et un calvaire...

 

 

09 F

 ... un lieu riche d'histoire donc... une histoire de plusieurs siècles...

 

 

11

 ... mais surtout un superbe lieu de pique-nique... avec un vaste parking pour garer les voitures... et de quoi s'asseoir à proximité.

 

 

12 F

 Voici les lieux vus en prenant un peu de hauteur... à proximité, la voiture ravitailleuse de Jean-Paul et Annie BARDOUL... et on devine les provisions de bouche tout à fait en bas de la photo à droite.

 

 

11 F

 Sur la photo précédente on me voit en train de prendre une photo... c'est ce moment qu'a choisi Anne (sous prétexte que l'on ne me voit pas souvent sur le blog) pour me tirer le portrait devant ces superbes hortensias ! 

 

 

10

Ne perdons cependant pas de vue que c'est d'abord pour "casser la croûte" que nous avons stoppé les voitures ici ! Michel LALOI nous offre des prunes de son jardin... et les premiers éléments du pique-nique commencent à s'étaler sur la table...

 

 

11F ... avant de passer dans les assiettes... après "secouage" et "mélange" par Maryvonne RENAULT dans le  grand récipient habituel... je vous fait grâce aujourd'hui des habituelles photos faites à cette occasion !

 

 

12F Une fois rassasiés, les photographes s'intéressent aux nombreuses sculptures qui ornent la chapelle...

 

 

12lochrisantennetele

Ici l'ancien et le moderne co-habitent... et ce côté-ci du calvaire a fait l'objet de nombreuses discussions...

 

 

12

 ... comme vous pouvez voir sur ce cliché pris avec un peu de recul.

 

 

13 F C'est dans les parages (à la base d'un tronc) que ce champignon (un Ganoderme paraît-il) nous a intrigués par son imbrication avec les herbes locales...

 

 

13 F1  J'en rapporte ici un échantillon pour le montrer à ceux qui terminent leur repas.

 

 13

Un dernier coup d'oeil sur l'ensemble calvaire et chapelle... et Jean-Paul donne toutes les explications nécessaires pour atteindre le prochain arrêt... au nord de Quimper.

 

 

Cinquième arrêt : la vallée de l'Odet au niveau du Stangala

 

14A Stangala  Nous arrivons sur le site... chacun s'équipe pour un parcours "avec du relief" car ici la vallée (après avoir longé quelque temps un massif de granite orienté est-ouest), franchit cet obstacle, en profitant d'une zone faillée... d'où un parcours très encaissé. 

 

 14B

 Ce panneau indique le point de départ...

 

 

14C

... et fournit toutes les indications nécessaires.

 

 

15

 Ensuite, cela descend ferme !...

 

 

16stangalafougère mâle et femelle

 Quelques arrêts nous permettent de jeter un coup d'oeil sur la végétation... et comme ici par exemple de voir la différence entre "Fougère mâle" et "Fougère femelle"

 

 

 

15F

 En bas du sentier nous arrivons à ce pont...

 

 

 16 F

 ... d'où l'on voit bien que la pente du cours d'eau n'est pas négligeable... et le courant assez fort. 

 

 

 17

 Nous voici de l'autre côté du pont...

 

 

18

 ... dans un endroit assez bien éclairé... avec des plantes particulières...

 

 

 stangalabalsaminehimalaya

 ... comme cette Balsamine de l'Hymalaya... arrivée jusqu'ici...

 

 

 stangalabalsaminehimalaya2

 ... et dont voici la fleur en gros plan.

 

 19stangalaosmonderoyale

 Ici c'est aussi le domaine de l'Osmonde royale...

 

 

 20 L

 ... une fougère de grande taille... et de plus très ancienne puisqu'apparue dès le début de l'ére secondaire.

 

 

23

 En progressant le long de la rivière... avec quelque petites pauses cependant !...

 

 

 24 escargot

 ... nous apercevons un habitant des lieux : l'Escargot de Quimper... que vous connaissez déjà...

 

 

 24 escargotquimper

 ... car nous l'avons déjà repéré lors de notre dernière sortie à Bosméléac...

 

 

24 L

 ... mais jamais aussi coopératif (pour les photographes) que ici !

 

 

 24 Maintenant nous remontons... par un chemin un peu plus long mais moins pentu que pour la descente.

 

 

25

 Un arrêt permet à Alain COSSON...

 

 26stangalachenillepaondujour

 ... de nous parler en détail des chenilles que l'on voit ici en gros paquets... ce sont des chenilles du Paon du jour...

 

 

26stangalachenillepaondujour2

 avec des épines particulières... et particulièrement défensives également contre d'éventuels prédateurs.

 

 

26stangalachenillepaondujour3

 Dans ce cocon, ce sont d'anciennes mues... de ces mêmes chenilles bien sûr... que l'on aperçoit.

 

 

27

 De retour au point de départ... nous faisons une pause...

 

 

 28

 ... autour d'un goûter...

 

 

29 Arrivée gîte

 ... avant d'arriver au gîte... vers 18 h. comme prévu.

 

 

Le dimanche matin : remontée de l'Odet en bateau

 

 

30 Bénodet

 Nous voici le dimanche matin... aux environs de 9 heures...sur le port de Bénodet...

 

 

30 sainte marine

 ... avec en face des bateaux mouillés dans le port de Sainte-Marine.

 

 

30 L

 Nous embarquons sur une vedette qui va remonter l'Odet... cependant que sa soeur (que l'on voit au second plan s'en aller elle aussi) s'apprête à rejoindre les Iles Glénans... beaucoup plus chargée que la nôtre !

 

 

Kerbirinik

 Dès le départ, notre guide nous signale de nombreux chateaux... ici c'est le chateau de Kerbirinik : c'est dans ce "chateau rose de Sainte-Marine" qu'Emile ZOLA séjourna en 1883.

 

 

31

 Le chateau que l'on voit ici (avec sur la gauche un espace de réception sous toile) est très proche de la rivière. C'est le chateau de Kérouzien... dit aussi "Chateau Beaujeu" ou "Chateau de cartes" car il aurait été joué aux cartes... et ainsi perdu par son premier propriétaire !

 

 

 

31chateautroubadour  Plus loin, entouré d'arbres qui le masquent en partie... voici le chateau de Pérennou appelé aussi "Chateau troubadour" car orné d'éléments moyenâgeux.

 

 

Kerambleiz Le chateau de Kerambleiz (le domaine du loup) apparait dans une ouverture parmi les arbres. Deux petites statues de loup ornent effectivement la façade comme pour en protéger l'entrée. En dépit de son air moyenâgeux, il date seulement de la seconde moitié du dix-neuvième siècle.

 

  32

Cette construction (tout au bord de l'eau) est par contre nous a t-on dit très ancienne... mais a été récemment restaurée avec bardages en bois.

 

 

33 Voici la cabine de pilotage de la vedette.

 

 

34 ... et ici le salon où café, tarte... et autres consommations diverses... attendaient le client. J'ai pris ces deux dernières photos lorsque le bateau faisait demi tour dans la baie de Kerogan, un peu avant Quimper.

 

 

34 gouesnach

 Les photos qui suivent sont donc prises sur le retour. Ici c'est un ancien poste de douane à Porz Meillou sur la commune de Gouesnac'h.

 

 

33 F

 Ici on voit les deux phares de Bénodet.

 

 

 36

 Bien sûr à l'aller comme au retour nous sommes passés sous le pont de Cornouaille... que l'on voit ici à l'arrière plan.

 

 

40 L

 ... et ici bien éclairé, ce qui met en valeur son élégance et sa légèreté.

 

37 Cet ensemble de style marocain se repère aussi facilement à Benodet.

 

 41

 Un coup d'oeil à l'intérieur de l'église du port de Bénodet... elle était justement ouverte ce dimanche matin !...

 

 

42

 ... permet d'y voir cette "Trinité" : le Saint-Esprit (la colombe) en haut... et le Père tenant le Fils dans ses bras.

 

 

Retour au gîte pour le pique-nique du dimanche midi

 

43 PN Gîte

 Nous voici revenus au gîte de la ferme du Créac'h à Combrit où nous avions repéré un coin fort intéressant pour le pique-nique... avec possibilité (non utilisée bien sûr) de nous mettre à l'abri en cas de pluie !

 

 

44

 C'est là que Claude et Claudine CHIROUX ont débouché leur dernière bouteille de rosé pour régaler tout le monde... après distribution également la veille au soir à chacun des participants d'un morceau de leur traditionnelle tarte aux fruits !

 

 

Une balade autour des marais de Mousterlin

 

45 Mousterlin

 Nous arrivons, le dimanche après-midi, sur la jetée de Mousterlin...

 

 

46

 ... les possibilités de "Balades et randos" ne manquent pas...

 

 

46panneau

 ... c'est un tour des marais que nous choisissons d'effectuer.

 

47 ... pour compléter les observations effectuées jusqu'ici en milieux terrestres... nous terminons par la biodiversité du bord de mer.

 

 

48 L

 Plantes, insectes : les observations ne manquent pas !...

 

 

 48

 ... et Jean-Paul est toujours à l'oeuvre...

 

 

 silène à Mousterlin (fleur)

 ... pour nous parler des Silènes...

 

 

scirpe (inflorescence)

... des inflorescences de la Scirpe...

 

 

49 ... aussi bien le long des marais... que dans des endroits plus végétalisés...

 

 

50herbefemmesbattues

... où se développe (entre autres) "L'herbe à la femme battue" (Tamus communis)... dont on voit ici une feuille...

 

 

50

 ... et jusque dans les parcelles cultivées au bord des routes... où l'on voit Alain (au fond à gauche) à la recherche de ses chers papillons.

 

 

51renouveau Sur le retour, nous passons devant cette colonie de vacances très particulière...

 

 

51

 ... dont le nom apparaît sur ce panneau. 

 

 

52

 Après les marais... nous voici sur les milieux dunaires...

 

 

54

 ... avec leur végétation caractéristique...

     

 53

 ... de graminées et "Chardons bleus".

 

 

55

 Pour terminer, nous longeons cet enrochement...

 

 

55oiseaualgue3

 ... le long duquel les algues accumulées par la marée montante...

 

 

55oiseaualgue4

 ... attirent des hordes de Tournepierres comme celui que l'on voit ici.

 

 

Dernier arrêt à la chapelle de Kerdévot

 

56 Kertdévot Sur le chemin du retour, nous faisons un petit arrêt sur ce parking...

 

 57

 ... de la chapelle de Kerdévot... dont les premiers arrivés font le tour... en admirant la chapelle et son calvaire...

 

 

58  ... avant un dernier goûter...

 

 

59

 ... et une dernière explication... sur la géologie locale :  nous sommes ici en effet sur des mylonites (en bleu) qui soulignent le trajet du cisaillement sud-armoricain lors de l'orogène hercynien.

 

Ainsi se termine notre troisième et dernier week-end 2012.

     

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans week-ends
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 12:24

Le samedi 25 août 2012, Vivarmor Nature avec l'aide de Pierre DANET a effectué une sortie autour de la retenue d'eau du barrage de Bosméléac. Anne FERRON vient de m'envoyer ses photos avec le commentaire suivant : "Quelle journée décoiffante par le vent et par les découvertes inattendues et surprenantes des plantes et du patrimoine : les (anciennes) cendres volcaniques en couches fines, la Rigole, la cascade, l'Escargot de Quimper... De quoi faire de beaux rêves et donner envie d'y retourner". Ajoutons à cela les nombreuses plantes rencontrées et soigneusement décrites par notre guide.

 

J'intercale les photos de Anne FERRON parmi les miennes : une trentaine environ pour chacun de nous.   

 

R0015056

Voici le groupe posant pour la photo de presse juste avant le départ...

 

 

R0015057

 ... avec (au premier plan à gauche) Pierre DANET notre guide...

 

 

R0015062 ... que nous voyons ici en pleine action dès le départ...

 

 

R0015070  Chaussé de bottes, il va chercher les plantes...

 

 

R0015063

 ... fait un commentaire très détaillé sur chaque espéce rencontrée...

 

 

R0015074

 ... et explore chaque recoin à la recherche de tout ce qui pousse sur les bords de la retenue d'eau au-dessus du barrage. +

 

 

 

R0015145

 Cette retenue d'eau nous allons en faire le tour... a peu près comme indiqué sur ce panneau (photographié vers la fin du parcours, aux environs du barrage).

 

 

01 Deux ceintures de joncs

 Ici, nous sommes près du point de départ... On voit Pierre au milieu des deux ceintures de végétation qui entourent le lac...

 

 

01 Reine des prés (aspirine) C'est la Reine des prés qu'il nous montre ici...

 

 

02 Menthes (aquatique pouilot)

 ... avant de nous faire voir toute une série de Menthes (ici la Menthe aquatique et la Menthe pouliot)...

   

 03 menthe aquatique

 ... ici des inflorescences de Menthe aquatique...

 

 

04 Menthe aquatique (racines)

 ... dont le système racinaire est très développé.

     

 05 Menthe 1

 Voici une autre Menthe encore...

 

 

06 Menthe 2 ... avec ses fleurs en gros plan.

     

 07 Menthe sp GP

 Ici encore ce sont des fleurs de Menthe.

 

 08 Glycerie

 Ajoutons encore parmi les plantes rencontrées dès le début cette Glycérie...

     

 09 Litorelle

 ... puis cette Littorelle vue en gros plan.

 

 R0015076

 Bien sûr en plus de Pierre DANET, il y a d'autres intervenants comme Jean-Paul BARDOUL que l'on voit ici... et dont la voiture a transporté les pique-niques jusqu'au lieu choisi pour l'arrêt du midi.

 

 

 R0015083

 Il y avait aussi les deux locaux de l'étape : Jean-Claude MICHEL et Alexis LE PRIELLEC.

 

 R0015080

 Le groupe ainsi animé... continue sa progression.

 

 R0015084

     Autour du lac il y a cette petite plage...

 

 

R0015086

 ... que le groupe longe...

 

 R0015094

... mais sans s'y attarder... car c'est un peu plus loin  qu'il y a encore beaucoup à voir. 

 

 roches

 C'est dans les parages que je repère une formation géologique de teinte claire dont j'explique ici les caractères...

 

 

QUINTINStMartindesPrés

 ... nous sommes dans une zone dont la géologie est complexe... comme le montre cet extrait de la carte géologique au 1/50.000 de Quintin.

 

 

 Rotation deQUINTIN(coupe2)

 

 On voit sur cette coupe qu'il y a de nombreux plissements... nous sommes en effet sur la bordure sud du synclinorium médian dans la région où celui-ci se rétrécit entre le bassin de Chateaulin et la région du Mené... Entre les formations dévoniennes (en marron... en bas) et le carbonifère (en violet, en haut), s'intercalent des formations volcaniques ou volcano-sédimentaires...

 

 

Roches acides basiques

 ... tantôt claires et litées (échantillon de droite)... tantôt sombres et plus homogènes (comme on voit à gauche). Les premières proviennent d'un volcanisme acide (magma riche en silice) très explosif quand il atteint la surface et qui a donné des tufs lités (anciennes cendres volcaniques). A gauche on a à faire à un magma basique (riche en minéraux ferro-magnésiens d'où sa couleur sombre).

 

 

 

R0015095 Sur ces différentes formations... les sentiers sont parfois raides !

 

 

R0015101 Ailleurs ce sont des ponts qui permettent d'enjamber les vallées annexes...

 

 

 

pont ... et de côtoyer des paysages magnifiques.

 

 

R0015104

 C'est après avoir franchi le second pont... que nous arrivons à la voiture de Jean-Paul avec les pique-niques... et que nous pouvons nous attabler pour reprendre des forces. 

 

 R0015107

 Après cela la progression reprend en direction de l'extrémité du lac... avec un premier arrêt bota... pour observer cette Eupatoire chanvrine... 

 

 

10 Eupatoire chanvrine

 ... dont vous voyez ici les fleurs en gros plan.

 

 R0015121

 Un peu plus loin encore, le groupe fait un arrêt devant cet aulne...

 

 

R0015122 ... dont les feuilles ont été dévorées...

 

 R0015124

 ... jusqu'à former pour certaines d'entre elles... une véritable dentelle...

 

 

Chrysomèle

 ... un travail qui est dû aux larves de cet insecte : une Chrysomèle.

 

 11 mousse

 Il y a aussi de nombreuses mousses... et on voit ici Pierre en train de déterminer l'une d'entre elles... cependant qu'une seconde espèce va probablement lui être présentée par son voisin de droite !

 

 

 12 Trèfle d'eau

 Ici c'est un Trèfle d'eau...

 

 

13 ecuelle d'eau

 ... la feuille d'une Ecuelle d'eau...

 

 14 Liseron des haies

 ... un Liseron des haies...

 

 15 Renoncule jaune (flamette)

 ... une fleur de Renoncule jaune (appelé aussi flammette)...

 

 

16 Bident penché

 ... un plan de Bident penché... etc... etc...

 

 R0015129

 ... sans oublier les champignons...

 

 champignon

 ... comme ce superbe Pied de vache (nom à vérifier cependant !)

 

 

grenouille

 Les animaux ne manquaient pas non plus... les grenouilles bien sûr...

 

 

criquet

 ... mais aussi de nombreux insectes.

 

 

R0015136

 Nous revenons maintenant vers le barrage... en suivant un itinéraire toujours aussi verdoyant... et ensoleillé !

 

 R0015138

 Comme vous voyez la curiosité des participant(e)s ne faiblit pas !

 

 R0015148

 Un petit tour maintenant vers le début de la Rigole d'Hilvern (pour tout savoir sur celle-ci vous pouvez aller voir l'article "La Rigole d'Hilvern d'un bout à l'autre : du barrage de Bosméléac au canal de Nantes à Brest" dans la catégorie "Sorties 2009").

 

 

R0015153 Mais quel est donc cette chose que Jean-Claude MICHEL vient de découvrir... et présente ici aux photographes ? 

 

 

escargot quimper Voilà son portrait en gros plan : c'est l'Escargot de Quimper... celui (rappelez-vous) qui représentait la Paresse sur la fresque des Sept péchés capitaux que nous avons vu avec Kader dans l'église de Plélauff !. Il est ici en "limite est" de son aire de répartition nous a t-on dit.

 

 

carriere

Un peu plus loin, voici le groupe devant le principal front de taille de l'ancienne carrière de Bara... une importante excavation ouverte dans les grès et schistes du dévonien...dont on devine les plissements et les fractures... 

 

R0015157 Notre parcours va s'arrêter ici...

 

 

R0015158

 Nous revenons maintenant vers le parking où nous avons laissé les voitures...

 

 

R0015160 ... en longeant la Rigole... dans ce paysage superbe !... (il faut le voir aussi à l'automne !).

 

 

R0015167

 Nous terminons par une petite pause...

 

 

R0015169

 ... devant la crêperie locale ! Le temps pour Jean-Paul BARDOUL (avec l'aide d'Alain COSSON) d'aller récupérer sa voiture... pour que chacun y reprenne ses affaires... et voilà la journée terminée !

 

La prochaine sortie c'est le dimanche 16 septembre à Landrellec (voir articles suivants sur le blog)  

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2012
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 18:59

Le samedi 4 août 2012, c'est à la découverte du canal de Nantes à Brest que les adhérents de Vivarmor étaient invités. Pour cela nous avions en la personne de Kader BENFERHAT un guide à la fois passionné et passionnant. Kader, nous le connaissons bien depuis qu'il nous a fait visiter d'abord la Rigole d'Hilvern en 1994 et 1998 puis le canal entre Rohan et Saint-Gérand en 1999 et 2001. Mais samedi dernier c'est toute l'histoire de ce canal qui nous a été contée et expliquée... sans oublier le patrimoine local avec les chapelles des environs. Une journée exceptionnelle donc. Voyez plutôt !

  

Merci à Anne FERRON qui m'a envoyé très rapidement ses photos si bien que j'ai pu les joindre aux miennes.  

 

 

Premier arrêt à Bon Repos

 

01

Ce que nous n'avions pas prévu, c'est que se mettait en place ici (pendant 5 jours) la traditionnelle  soirée "Son et lumière de l'abbaye de Bon Repos"... dont on devine au second plan les installations...

 


03

 Trouver une place pour les voitures n'était donc pas facile !... Finalement c'est sur le pont que nous nous retrouvons...

 

 

04

 ... d'ou la vue est grandiose sur le canal et l'écluse...

 

 

05

 ... et où Anne FERRON a pris cette superbe photo.

 

 06

 C'est là aussi que ce photographe du "Télégramme" (que l'on voit ici en discussion avec Kader) est venu à notre rencontre. 

 

 

RedimensionnerIMG

Voici l'article de presse correspondant que Kader vient de m'envoyer

 

   

07

 Kader commence maintenant ses premières explications très détaillées sur son parcours personnel... sur la longue histoire du canal...  J'abrite un peu les documents qu'il présente car une petite pluie vient de commencer à tomber.

 

 

08

Vous pouvez voir sur cette photo que les auditeurs sont très attentifs... et en même temps équipés en prévision d'un temps incertain.

 

 

 09

  Cependant notre première balade le long du canal n'est pas trop arrosée... et voyez que les parapluies et imper sont maintenant repliés. 

 

 

RedimensionnerR0014497 Kader en est tout heureux... assis ici sur l'une des bornes du canal.

 

 

11

 Les carosses du spectacle ne souffriront pas trop de l'humidité eux non plus.

 

 


12

Madeleine HAMON a elle aussi des souvenirs à montrer...

 

 

 13

 ... ses grand-parents habitaient en effet la maison éclusière que l'on voit à la droite du groupe...

 

 

14

 ... et c'est devant cette maison (maintenant rénovée et louée par le Conseil Général)... qu'il se sont mariés comme le montrait la photo.

 

 

15

Comme les débuts de notre promenade... le pique-nique fut lui aussi légèrement arrosé...

 

 

16

 ...mais juste après le beau temps est revenu... ce qui permet à Kader de reprendre ses explications...

 

 

 17

 ... en nous montrant sur ce dépliant... l'ensemble du profil du canal depuis Nantes jusqu'à Brest...

 

 

pique-niqueplancanal2

 ... et plus présicément la zone où nous nous trouvons...

 

 

pique-niqueplancanal4

 ... juste en amont du lac de Guerlédan.

 

 

ZCanalNB(dénivelés)

 Ce profil figure aussi dans le livre "Le canal de Nantes à Brest" aux éditions Ouest-France (qui en est nous dit Kader son co-auteur à sa troisième édition !)

 

 

Second arrêt à Gouarec

 

 

20

 Nous arrivons maintenant à l'écluse du Bout du Pont à Gouarec comme indiqué ici à gauche...

 

 

21

 C'est là que Kader nous a parlé (documents à l'appui) des conditions de travail de l'époque... en distinguant bien les "élites" (pour qui rien n'était trop coûteux)... et le pauvre peuple taillable et corvéable à merci... à plus forte raison quand il était étranger !

 

 

22

 Comme lors de notre sortie avec Pierre DANET dans la région de Gueltas (voir article précédent du blog)... un petit crapaud s'invite...

 

 

23

... et (recueilli par Guillaume LESAGE) participe à sa façon à notre sortie en acceptant d'être photographié en gros plan par Anne FERRON !

 

 

gouarecseaux

 Le Blavet coule juste en contre-bas de l'écluse... et sur l'une de ses rives on voit cette "cascade" formée par des arrosoirs reliés entre eux. 

 

 

 

Troisième arrêt à Plélauff

 

 30

 Nous voici maintenant devant cette chapelle...

 

 31

 ... dont Kader (ayant été chercher la clé) tenait à nous montrer le superbe jubé...

 

 32

 ... représentant les sept péchés capitaux...

 

 

33

 ... dont trois vous sont ici présentés en gros plan...

 


 34

 ... avec l'enfer à gauche... pour jouer sur la peur...  

 

 35

 ... et le ciel à droite... comme ultime espoir après les souffrances d'ici-bas ! On me fait remarquer que c'est un Escargot de Quimper qui représente la paresse.  

   

 37

 Voici le même jubé vu cette fois du côté choeur...

 

 

plelauffchapelle

  et où ce sont les femmes qui sont à l'honneur !

 

 39

 Au sujet de ce jubé, Kader vient de m'envoyer cet article de presse... plutôt hilarant.

 

 

Quatrième arrêt

 

 

40

 Nous voici sur la commune de Mellionnec... au bord du canal et devant la chapelle Notre Dame de la Pitié...

 

 

notredamepitiegargouille

 ... dont les décors externes sont remarquables. Nous y sommes déjà passés (sortie du 18 mai 2003 dans la région de Mellionnec)... mais sans avoir pu y entrer... 

 

 

42

 Aujourd'hui, c'est chose faite ! L'intérieur en est très ancien...avec des poutres et des boiseries délicatement sculptées... 

 

 

43

 ... avec aussi des statues...

 

 

44

... parfois fort curieuses... et bien bretonnes !

 

 

45

 Cette chapelle se situe tout au bord du canal dans un paysage grandiose...

 

 

46

... que nous apprécions... en allant vers notre cinquième arrêt :

 


L'écluse double de Coëtnatous

 

51

 Nous arrivons ici à la maison éclusière...

 

 

52

 ... puis traversons l'écluse supérieure...

 

 

RedimensionnerR0014577

... pour voir de plus près la maison...  

 

 

53

 ... et pour arriver en bas de l'écluse inférieure... avec un superbe point de vue sur le canal en contre-bas... et toujours des explications très détaillées de notre guide.

 

 

La tranchée de Glomel

 

 

60

 Nous voici arrivés à notre dernier arrêt. Nous sommes au centre nautique du Creharer. 

 

 

61

 Avant de démarrer la visite de la tranchée, Kader nous renseigne sur la vie des bagnards...

 

 

62

 ... qui ont creusé cette énorme tranchée... sur plus de 20 mètres de profondeur... et sur plusieurs kilomètres de long... permettant le passage du canal de la vallée du Blavet au bassin versant de l'Aulne.  

 

 

63

 Ce pont (superbement éclairé) m'a rappelé une sortie précédente avec Françoise LE POUL... et Jean-Yves LE CAM s'en souvenait lui aussi... c'était en 2002 !... (une sortie encore plus ancienne a eu lieu aussi autour de la tranchée avec  Pierre Yves HENRI en 1996...) Souvenirs...souvenirs !

 

 

64

 C'est là que Kader nous a fourni (avec humour !) ses dernières explications...

 

 

65

 Nous n'avons pas jugé utile de poursuivre vers le site signalé ici... il est dèjà plus de 18 heures... et tout nous a été dit ! Après distribution de documents écrits (merci Kader !)... chaque voiture va donc reprendre la route... après une journée bien remplie.


 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2012
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 20:52

Avec Pierre DANET comme guide, une trentaine de personnes vient de découvrir, ce samedi 7 jullet 2012, la flore et la faune des étangs et zones humides de la région de Gueltas. Le ciel était avec nous : pas de pluie, quelques rayons de soleil même par moments... bref un temps des plus agréables... pour une sortie passionnante.

 

 

01

Après avoir garé les voitures dans cet endroit verdoyant, nous partons, comme on voit ici...

 

 

02

 ... pour découvrir "étangs et forêt de Branguily-Gueltas" : des zones boisées, plusieurs étangs, des zones tourbeuses... 

 

 

 03

 Sur les bords d'un premier étang, Pierre DANET est tout de suite à l'oeuvre !

 

 

04

   Il est secondé par Alain COSSON pour ce qui est de la faune (chenilles et papillons).

 

 

06

 Mais bien sûr chacun à sa façon participe...

 

 

05

 ... dans un cadre des plus agréables...

 

 

08

 ... à la découverte de la vie locale.

 

 

07

Nous sommes ici sur une zone de tourbières...

 

 

10

 ... qui s'explique par le relief (une vaste dépression) et le sous-sol argileux...On voit bien ici cette argile formée par altération des schistes briovériens sous-jacents.

 

 

 09

 Comme vous voyez, rien n'échappe à l'oeil exercé de notre guide.

 

 

11 Après deux heures environ de découvertes... il est temps de pique-niquer...

 

 

12

 ... et comme vous voyez les supports ne manquent pas !

 

 

13

 Comme le temps est des plus cléments... certains s'installent sur les pelouses près des voitures...

 

 14

 Il y en a même qui (insatiables) continuent à discuter... à se renseigner !  

 

 

15

 C'est vers le canal de Nantes à Brest que, ensuite, nous nous dirigeons.

 

  16

 Nous longeons le canal en utilisant le sentier-piétons... qui nous conduit dans des zones boisées... avec accès facile au bord de l'eau...

 

 

17

 ... où des espèces comme cette Elodée (une plante fort utilisée dans le monde enseignant...) nous est présentée dans tous ses détails.

 

 

18

 Il nous arrive de nous rapprocher des écluses... et de voir des spectacles comme celui-ci...

 

 19

 C'est aussi en bordure de l'écluse que l'on voit ici...

 

 20

 ... que Pierre nous signale des espèces récemment découvertes...

 

 

21 ... comme celle que voici... d'abord photographiée dans son milieu...

 

 

22

 ... et ici en gros plan. C'est si je ne me trompe la Capillaire de Montpellier.

 

 23

 Les mousses ne manquent pas...

 

 

24 ... et les paysages sont superbes !

 

 

25

 Nous arrivons maintenant à un village (Boju) où il y a une certaine animation...avec de nombreuses péniches garées... 

 

 

26

 ... et un four à pain remis en route... et prêt à recevoir des préparations diverses comme celles que l'on voit au premier plan.

 

 

03Four à pain 2

 ... et que voici  à leur sortie du four !

 

 

27 Pour notre groupe les observations continuent... en revenant cette fois par le chemin de halage... qu'empruntent maintenant les vélos.

 

 

28

 Quelques panneaux informent le visiteur.

 

 29

 Quelques fleurs coupées par les hélices des péniches... se récoltent et s'observent  facilement.

 

 75groupeattend

 Voilà le circuit bouclé et le groupe revenu à l'écluse d'où nous sommes partis... les premiers arrivés attendent les derniers (parmi lesquels notre guide... qui a tenu à renseigner chacun jusqu'au bout !)

 

 

 

30

 Pour terminer (revenus place de l'église à Gueltas... notre point de départ) nous rencontrons Anne Marie ROBIC... qui nous parle d'une énorme décharge (nous avons effectivement longé entre l'arrêt 1 et 2 ses importants merlons...) et des problèmes que cela pose localement... avec en plus un projet de golf ! 

 

 

Voici maintenant la sortie vue par Michel LALOI qui m'a le premier (et très rapidement) envoyé une dizaine de photos

 

 

DSC0001

D'abord un des superbes chênes que nous avons rencontrés dès le départ.

 

 

DSC0002

 Ici on voit bien une partie du groupe... fort attentive aux explications de notre guide. 

 

 DSC0016

 De nombreux et minuscules batraciens (comme celui que l'on voit ici) se rencontraient fréquemment.

 

 

DSC0017

 Les libellules ne manquaient pas non plus !

 

 

DSC0018

 Voyez ici les péniches (à droite)... la buvette (à gauche : nous sommes à l'endroit de l'animation dont j'ai déjà parlé (l'écluse de Boju)...

 

 

DSC0019

 ... avec ce camion qui participe lui aussi à la fête.

 

 

DSC0021

 Le groupe quitte (à regret... mais il ne faut pas perdre de temps !) ce lieu festif... pour rejoindre les voitures qui nous attendent (à quelques kilomètres de là...) au bout de ce chemin de halage.

 

Quant à Anne FERRON, c'est 70 photos qu'elle vient de m'envoyer... Je vous en mets ci-dessous une bonne trentaine... (principalement des gros plans)... toutes aussi intéressantes les unes que les autres ! 

 

 

02germandree

 Ceci est une Germandrée...

 

 03oenanthesafranee

 ... et ici une Oenanthe safranée.

 

 

06millepertuisperfore

 Ce sont les perforations d'un Millepertuis que Michel, Monique et Nicole... tentent d'apercevoir ici !

 

 

08bourdaine Voilà un rameau de Bourdaine (avec fruits)...

 

 

 

13libellulexuvie Une libellule vient de sortir de cette "exuvie"...

 

 

14libellule

 ...la voici accrochée à un support... et en train d'étaler ses ailes.

 

 

17bruyerea4angles

 Gros plan sur la Bruyère à quatre angles.

 

 

18ericagalle

 Voici un rameau de Myrica gallé...

 

 

20ericagalleeconfonfuavecsaule ... à ne pas confondre avec le Saule (en bas au centre) !

  

 

21molinie

 Gros plan sur la Molinie... très abondante dans les tourbières... et utilisée autrefois soit comme litère soit pour l'alimentation du bétail...

 

 

23triton Est-il mignon... ce jeune Triton !

 

 

60grenouille

 Cette petite grenouille elle a l'air bien décidée... mais a quand même attedu sagement que Anne lui tire le portrait...

  

 

 24papillon

 Quant à ce papillon... c'est à Alain COSSON qu'il faut demander son nom !

 

 

 

Accouplement Zygènes

 Ici (pour rester dans le monde des papillons...) c'est un accouplement de Zygènes... et la photographe est Jacqueline DESFOUX (voir à la fin). 

 

  

 

25libellulebleue

 Gros plan sur une libellule bleue...

 

 

26libellulebleue - Copie

 ... que voici dans son milieu.

 

 

29vesces

 Ce sont des Vesces... que Pierre montre ici.

 

 30perroquetavecvesce

 ... et que voilà en très gros plan... avec en plus au centre de la photo quelque chose que Anne nomme "perroquet"...

 

32eglantiersauvage

 Voici un églantier sauvage... et un insecte en plus !

 

 

31etangauxgrebes

 Voici un panneau d'animation... intéressant certes... mais déjà en assez mauvais état (les "figurines" évoquées dans le texte par exemple ont disparu) ! 

 

33amaniterougissante

 Ce champignon est une Amanite rougissante.

 

 

36scrofulaire

 Voici une Scrofulaire...

 

 

38arbressiamois

 Voici deux "arbres siamois" !

 

 

43punaise

 Gros plan sur une Punaise.

 

 

48observationannie

 Ce qu'observent ici Annie et Christiane...

 

 

49obervationanniearum

 ... c'est cette inflorescence de l'Iris acore !

 

 

40champignon

 Encore un champignon... et fort intéressant celui-ci !

 

 

65millepertuis

 Voici toute une floraison de Millepertuis...

 

 

59millepertuis

 ... et ici un Millepertuis toujours... mais vu en gros plan.

 

 

66scorsonèreenfleur

 En gros plan toujours une fleur de Scorsonère.

 

 

72fleurdecoucou

 ... puis une "Fleur de Coucou".

 

 

50epreinte

 Annie s'allonge "ventre à terre"... pour mettre le nez sur une épreinte (de Loutre peut-être ?!)... je prends la photo... et me fait tirer le portrait à mon tour... C'est "l'arroseur-arrosé"... ou plutôt le "photographe-photographié" !

 

 

 Pour terminer (du moins je le pense...) c'est Jacqueline DESFOUX qui vient de m'envoyer un très grand nombre de photos (plus de 80 !). Comme elle s'est intéressée principalement à la botanique... je choisis parmi ses photos celles qui montrent des plantes pas encore évoquées. N'oublions pas que c'est quand même la bota qui était à l'honneur au cours de cette sortie... et que Pierre nous a présenté une profusion d'espèces végétales !

 

 

angelique

Ceci est une Angélique...

 

 betoine (Epiaire officinale)

 ... et voici la Bétoine (ou Epiaire officinale)...

 

 chardon des marais

 ... puis le Chardon des marais. Comme vous l'avez peut-être déjà remarqué, je mets toutes ces plantes (il va y en avoir plus d'une vingtaine !) par ordre alphabétique car c'est dans cet ordre que les photos envoyées par Jacqueline sont classées !

 

 

consoudre

 Continuons donc par la Consoude...

 

 

eupatoire chanvrine

 ... avant de passer à l'Eupatoire chavrine.

 

fougere dryopteris affinis C'est à la lettre F que cette fougère a été classée... alors que son nom est Dryoptéris affinis... l'écart n'est pas bien grand de toute façon ! 

 

 gaillet des marais

 Le Gaillet des marais lui est bien à sa place... alphabétiquement du moins !

 

 

grande glycerie

 ... et la Grande Glycérie... aussi !

 

 

hydrocharis morsus ranae

 Cette plante dont les feuilles arrondies s'étalent sur l'eau est Hydrocaris morsus ranae.

 

 

iris acorus calamus

 Voici Iris acorus calamus...

 

 

iris pseudocorus

 ... et son homonyme : Iris pseudacorus.

 

 

jonc conglomeratus

 De même voici deux espèces de joncs : Juncus conglomeratus d'abord...

 

 

juncus acutiflorus

 ... puis Juncus acutiflorus.

 

 

lotier des marais

 Ceci est le Lotier des marais.

 

la grande lysimaque

 En arrivant à Lysimaque, il faut aussi distinguer entre la Grande Lysimaque que l'on voit ci-dessus...

 

 lysimaque fleur jaune

 ... et la Lysimaque à fleurs jaunes... c'est du moins comme cela que Jacqueline les présente... mais pour moi c'est plutôt la première qui a les "fleurs jaunes" !

 

 

melanpyre

 Le Mélempyre doit être la plante photographiée sur fond de papier...

 

 

millepertuit elegant

 Quant au Millepertuis, il faut distinguer le Millepertuis élégant ci-dessus...

 

millepertuis tetrapterum

 ... et le Millepertuis tetraphterum !

 

mouron delicat

  Par ordre alphabétique toujours... vient le Mouron délicat...

 

 

nenuphar luteum .

 ... puis le Nénuphar luteum.

 

 

potamot ,

 Pour le Potamot, je vous mets deux photos : celle-ci où on le voit dans l'eau...

 

 potamot .

   ... et celle-ci où on le voit en entier.

 

 

rumex

 Avec le Rumex... qui dresse ici une grande feuille... vous vous doutez bien que nous approchons de la fin...

 

 

vesse

 Eh bien c'est la Vesce que voici... et qui a déjà été évoquée plus haut avec les photos de Anne FERRON ... qui clot la série !

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2012
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 22:10

Pour la 52ème sortie du groupe "P.G.22", c'est Odile GUERIN qui nous a accueillis le samedi 30 juin 2012. Avec elle, nous avons découvert successivement :

- la presqu'île de Toénot (ou Toenno)

- une allée couverte et un camp viking en allant vers l'île Grande

- le menhir de St-Uzec

- le "GéoSolMar" à Trébeurden

 

Je remercie Michel LALOI dont les photos complètent les miennes. Louis LE NORMAND vient aussi de m'envoyer les siennes... ainsi que Monique KUBIAK. 

 

Nous démarrons  (autour de la presqu'île de Toénot)  un parcours qui va nous permettre de voir les principaux granites formant le massif de Ploumanac'h et beaucoup d'autres choses encore :

 

A

Voici le groupe au départ à la base de la presqu'île côté ouest (c'est à dire le côté tourné vers Trébeurden). La formation visible à l'arrière plan (et qui vous sera expliquée plus loin) est d'ailleurs un bon point de repère ! Odile nous montre ici...

 

 

B

 ... un mélange entre deux granites... la taille de leurs grains (entre autres) permet de les distinguer. Le premier formé est celui qui est en enclave... c'est à dire le granite à gros grains... ou granite des Traouiero (proche du granite de La Clarté). Le granite à grains plus fins est appelé "granite intermédiaire" et ici c'est la variété dite "de Canton".  

 

C C'est ce "granite intermédiaire" que nous trouvons un peu plus loin... autrefois exploité en carrières... ces exploitations anciennes ont démarré en 1852 pour se terminer vers 1920... le transport se faisait par bateaux... rien à voir donc avec les exploitations actuelles plus terrestres comme celles de La Clarté . 

 

 

DMichel LALOI s'est intéressé aux traces laissées sur certains blocs... sur celui-ci, les trous arrondis et bien calibrés indiquent qu'ils sont relativement récents...

 

 F

 ... plus récents en tous cas que ceux-ci (qui sont un peu carrés et moins réguliers).

 

 

E

 Voilà à quoi ressemblent les plus anciens ! Mal alignés ici (d'où le ratage de l'opération), ils recevaient des coins en bois... lesquels à marée haute gonflaient... de façon à casser la roche... du moins quand ça marchait !

 

 

01

 Le groupe observe ici (toujours au niveau des carrières) ... sur l'un de ces blocs de granite intermédiaire (granite de Canton)... que l'on devine sur la photo en bas et à gauche...

 

 

02 ...les curieuses gravures photographiées ici ! Travail probablement (nous dit Odile) des carriers de l'époque... qui apprenaient peut-être ainsi aux jeunes apprentis à graver la pierre... par endroits en effet on voit que celle-ci a été bouchardée.

 

 

01Inscriptions

 Sur cette photo que vient de m'envoyer Monique KUBIAK, on voit bien l'enclave de granite à gros grain qui indique qu'il s'agit du granite intermédiaire.

  

  

02gabbros en relief

   Non loin de là, des masses noires de gabbro se voient bien en relief sur la roche...

 

 

G...ce qui indique qu'ici (comme dans l'anse Ste-Anne à Trégastel)... des magmas basaltiques se trouvaient au voisinage des granites...

 

 

03

 ... avec parfois (pour compliquer encore un peu plus la chose) des filons de granite inclus dans la masse du gabbro !

 

 

04

 Des filons de quartz se repèrent aussi par endroits... et dans ce bloc quartzeux que tient Monique KUBIAK...

 

 

05

 ...les parties sombres seraient un minéral riche en cuivre nommé "chalcocite"  (sulfure de cuivre : Cu2S) 

 

 03sur la plage convexe-1

Nous sommes ici (nous dit Odile) sur une "plage convexe"... comme à Groix donc... sauf qu'ici elle ne se déplace pas !

 

 

04blocs fendus par gel

 Dans la falaise on voit bien ces blocs... fendus par le gel à une époque (dernière glaciation ou Wurm) où la température était sibérienne sur toute la région.

 

 

05bloc restant

 Au large (mais pas très loin) on aperçoit sur un îlot ce curieux rocher... explication : toutes les roches de l'île ont été exploitées... les carriers de l'époque ont tenu à conserver ce mamelon qui leur servait d'amer... pour éviter cet écueil (invisible à marée haute)

 

 06  Le groupe progresse... devant on voit bien l'Ile Grande et son port... nous sommes donc à la pointe de la presqu'île... 

 

 

07

 Ici les choses se compliquent : premier temps, un filon de lamprophyre (couleur sombre) se met en place dans le granite à gros grains (bien visible en bas à droite et en haut à gauche)... puis une apophyse de granite à grains fins vient s'intercaler (là où est la tête du marteau)... cependant qu'au centre du filon, du magma s'est injecté pour former une bande claire !

 

 

08Rassurez-vous tous les filons de lamprophyre (appelés par Barrière filons de kersantite) ne sont pas aussi complexes... en voici un second vu plus loin... qui est plus simple (un tantinet déformé par endroit tout de même)...

 

 

09

 La roche photographiée ici forme une enclave de pegmatite (un granite à gros grains...à l'inverse des aplites vues précédemment en filons). Cette enclave, nous l'avons rencontrée dans le granite intermédiaire...

 

 

I

 ... les minéraux de grande taille qui la forment (cette enclave) et que l'on voit bien ici... sont  caractéristiques du granite de La Clarté... bref, nous avons ici un mélange de différents magmas pas simple à expliquer !

 

 

H

 Pas courant non plus de voir des coccinelles apprécier comme ici les bains de mer !

 

 

10

 Par contre ici Odile GUERIN n'hésite pas : cette curieuse "enclume", ce "relief en champignon" est une "encoche de pédogenèse"... explication : c'est la présence à l'endroit en creux d'un niveau de loess riche en acide humique qui en attaquant le granite l'a altéré... Ici nous sommes sur le granite externe... mais pas très loin du granite de l'Ile Grande...nous l'avons examiné un peu plus loin avec ses amas de cordiérite... 

 

 

J  ... et pour revenir au point de départ... la même chose s'est produite ici... mais on ne voit que la base de "l'encoche"... bien sûr entre ces deux extrêmes, nous avons observé quantité "d'encoches" de tailles et de formes très diverses... en faisant pour certaines le rapprochement avec les falaises de limon voisines.

 

 

05encoche

 Voici justement une de ces "encoches" intermédiaire que Monique vient de m'envoyer !

 

 

11

 De même Odile a examiné pour nous quantité d'échantillons trouvés par les uns ou les autres : ici dans un filon de lamprophyre (en noir au centre), deux filons de quartz (assez différents l'un de l'autre...) se sont mis en place... il est près de 13 heures...

 

 

12

 ... lorsque nous entamons une rapide restauration... rapide car quelques averses se préparent (alors que le temps a été super jusque là)...

 

 

13

 ... pluie et vent obligent le groupe a chercher refuge sous ces arbustes... ce qui ne nous empêche nullement de savourer gâteaux, café... et autres gâteries offertes par les uns et les autres... mais accélère un peu les choses... ce qui n'est pas plus mal car il nous reste encore pas de choses à voir, nous dit Odile !

 

A

 Dans la foulée elle nous donne quantité d'explications sur le marais en bordure duquel nous nous trouvons... avec son menhir que l'on voit ici au premier plan... puis nous reprenons les voitures.

 

 

Second temps : l'allée couverte et le camp viking que l'on voit en allant vers l'Ile Grande

 

 

B

L'allée couverte (et le menhir qui l'accompagne) était autrefois incluse dans un talus... que l'on voit bien ici au premier plan. Ce camouflage (explique Odile) l'a protégée contre les fureurs du clergé à l'époque du Père Maunoir qui voyait dans ces vestiges (encore vénérés par les bretons) des oeuvres du diable !

 

 

14 Ensuite, c'est un instituteur du coin qui a empêché le père de l'un de ses élèves de se servir des pierres pour construire une étable... en faisant le chantage suivant "la présentation du fils au certificat d'étude... seulement si arrêt de la destruction"  Les lieux ont été finalement fouillés en 1961 par l'équipe de Pierre Roland GIOT... et restaurés alors tels qu'on les voit maintenant...

 

 

15

 ... avec au moins deux dalles de couverture rajoutées... dont celle sur laquelle Odile et Brigitte posent la main... car toutes deux montrent des traces de débitage (trous ou forages) relativement récentes !

 

 17

Faisons maintenant un petit tour à l'intérieur : il y a deux parties bien séparées l'une de l'autre : ce "vestibule" et tout à fait au fond une petite cavité fermée (la "cellule terminale"). C'est dans celle-ci que se trouvent...

 

 

18

 ... ces gravures qui elles sont d'époque... c'est à dire qui ont été façonnées il y a environ 5000 ans...

 

 

19

  ... par les hommes du néolithique qui probablement enterraient ici leurs morts... mais l'acidité du sol n'a laissé aucune chance à leurs ossements de parvenir jusqu'à nous ! Heureusement les gravures sur les parois elles subsistent toujours ! 

 

 

C

 Ici (comme près de St-Sulliac) on devine dans ce marais les restes d'un camp viking... mais ce n'est pas évident car il n'y a pas de point haut aux alentours d'où on aurait une vue plongeante... sur ce quadilatère avec une double enceinte (voir partie supérieure de la photo et plutôt sur la gauche)...

 

 

07camp (google)

 ... Monique KUBIAK vient de m'envoyer cette photo internet... qui montre le marais vu du ciel... en cherchant bien on arrive à y repérer 3 des côtés de la double enceinte !

  

 

   Troisième temps : le menhir de Saint-Uzec

 

20 Le menhir de Saint-Uzec (pas très loin de l'Ile Grande mais sur la commune de Pleumeur Bodou)... lui aussi est toujours là car il a été "christianisé"...

 

 

21

 La croix installée au sommet en est le symbole le plus visible...

 

 

D ... mais juste en dessous, il y a toutes ces gravures... dont la conservation pose problème car la roche (altérée surtout en surface) se délite... d'autant plus vite que récemment on l'a nettoyée au karcher... ce qui a certes éliminé les lichens qui l'envahissait mais aussi raboté et fragilisé un peu plus les reliefs.

 

 

22

 Cependant c'est l'arrière du monument qu'Odile tenait à nous montrer... car son intérêt sur le plan géologique est remarquable : une cuvette d'altération d'abord se voit bien vers le bas à droite (indiquant que cette surface de la roche était horizontale à l'origine)... et ensuite ces lignes d'écoulement partant du sommet (et qui se sont donc formées en quelques milliers d'années seulement !).    

 

 

 Pour finir : une oeuvre unique (signée Odile GUERIN) et qu'elle a nommée GéoSolMar  

 

23

Il faut arriver au port de trébeurden... et continuer vers la plage de Tresmeur... pour atteindre ce cadran que Odile nous montre ici dans tous ses détails...

 

 

25

 ... mais le ciel (encore une fois) nous arrose... obligeant tous ceux qui n'ont pas de parapluie à s'abriter comme on voit ici...

 

 

 26 ...avec cependant un avantage : celui de rendre plus colorées les différentes roches (toutes des roches locales de la commune de Trébeurden !) qui ont été assemblées. 

et notamment les 24 pierres qui (à la périphérie) représentent les heures...

 

 

 

08géosolmar GP  ... pour celles qui sont visibles ici : le numéro 4 est une lave de la pointe de Bihit - le 5 un granite cadomien de Bihit également - le 6 du microgranite en filon à Pen Lan - le 7 du microgranite de Pors Mabo - le 8 du microgranite de la Roche Mignonne - le 9 de la dolérite en filon à Bihit (tout cela figure sur un document édité par Odile).   

 

 

 

27

 Une fois le soleil revenu... une démonstration de la lecture de l'heure (solaire évidemment) devient possible... Odile nous explique comment... d'abord avec son ombre...

 

 

F

 ... ensuite (pour être plus précis) en se servant d'un long bâton (voire d'un balai !)

 

 29

 Voici la scène vue en prenant un peu de recul. On aperçoit à l'arrière plan la pointe qui se trouve en face de l'île Milliau...

 

E

... que Louis LE NORMAND a photographiée ici en gros plan.

 

 

G

 Pour terminer un petit regroupement à la terrasse d'un bar local s'imposait pour terminer amicalement une si riche journée... et remercier Odile de nous en avoir tant appris !

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 21:23

Un temps superbe - un nombre limité de personnes (une bonne vingtaine cependant) - des sites variés à souhait... Voilà qui a fait de ce samedi 23 juin 2012 une journée dont on se souviendra !

 

Merci à Anne FERRON et Alexis LE PRIELLEC dont les photos complètent les miennes. Je viens aussi de recevoir quelques clichés (des coccinelles notamment) de Marc COCHU que je vais ajouter à la fin de l'article. 

 

 

 01

Voici le rassemblement à 10 heures près de l'église de Collinée...

 

 

02

 ... et voici les deux organisateurs de cette journée : Jean-Claude MICHEL et Alexis LE PRIELLEC. Au premier plan à gauche : Pierre DANET qui animera notre prochaine sortie le 7 juillet à l'étang de Gueltas.

 

 

Premier arrêt : la tourbière de Bellevue (Saint-Gilles du Mené) 

 03

 Nous arrivons maintenant sur le premier site... et voyez que, d'entrée de jeu, c'est un peu le "parcours du combattant"...

 

 

tourbierearbrebas... pour tester la souplesse de chacun des participants... 

 

 04

 ... avec des obstacles nombreux... parfois bien visibles...

 

 

05

 ... parfois bien camouflés... mais tout aussi "déstabilisants" quand il s'agit de trous d'eau entre deux "touradons de Molinie" comme ici !

 

 

06

 Cela n'empêche pas Alain COSSON de repérer tout de suite de nombreuses larves de papillons... et des adultes aussi bien sûr !

 

 

02

Voici le groupe arrivé au centre de cette lande tourbeuse (ou tourbière de Bellevue)... la grande toile blanche va servir à Marc et Cécile COCHU...

 

 

tourbieredrapblanc

 ...pour recueillir des bestioles en secouant au-dessus de la toile les arbustes et branches d'arbres qui s'y prêtent...

 

 

07

 C'est cette plante que nos guides nous présentent d'abord...

 

 tourbierelinaigrette

... son nom est "Linaigrette"... et c'est son inflorescence (devenue une "fructification cotonneuse")  que l'on voit ici en gros plan.

 

 

07

Seconde observation : les plantes carnivores comme les Drosera que l'on voit ici... elles sont nombreuses dans les zones en creux un peu dégarnies. Les plantes carnivores nous en avons déjà parlé (voir par exemple dans "sorties 2007" l'article "Faune, flore, géologie à Bois Meur") 

 

 

tourbierebruyere4angles

 Ne négligeons pas cependant les plantes plus courantes comme cette "Bruyère à quatre angles"...

 

 

tourbierechampipi

 ... ou encore ces champignons... ils sont là pour nous rappeler que c'est dans le coin (au Gouray précisément) que chaque année en octobre a lieu la "sortie-champignon" avec l'expo "Saveurs d'automne" (voir articles sur le blog depuis 2007...) !

 

 

08

 Il y a décidément beaucoup de choses à observer sur cette lande tourbeuse de Bellevue ! Signalons cependant que c'est une propriété privée... et qu'il faut donc une autorisation pour arpenter les lieux !

 

 

09

 Voyez que chacun observe... note... et que les photographes s'en donnent à coeur joie !

 

 

tourbierecrachatcoucou2 Ce "crachat de Coucou", vous connaissez déjà... c'est la sécrétion que produit une larve pour se protéger... mais une photo en gros plan comme ceci...

 

 

tourbierelarvecrachatcoucou ... et surtout cette photo de la larve extraite de sa bulle de mucus... c'est un exploit en matière de photo macro que Anne a réussi... cette larve, Vivarmor ne vous l'avait pas encore montrée : voilà, c'est fait !

 

 12

 Le groupe ici hésite à avancer...

 

 

10

 ...nous sommes au bord d'un important trou d'eau... que Jean-Claude MICHEL s'emploie à sonder... il est en fait sur une couverture végétale de quelque dizaines de centimètres d'épaisseur... et en-dessous (là où il enfonce son bâton) la profondeur est de un à deux mètres... 

 

 

 tourbieresphaigne

Ce sont principalement des sphaignes (comme on voit ici en gros plan) qui sont à l'origine de cette "couverture"...

 

 

11

...Jean-Paul nous en explique en détail...

 

 

 tourbieresphaignedessin

... aussi bien la morphologie... que la biologie : cette mousse est en effet le principal constituant des tourbières.

 

 12

 Il faut parfois regarder de près... avec loupe au besoin... pour bien voir tous les caractères...

 

 14

 ... prendre des photos en "macro" est aussi tout un art ! C'est pourtant la seule façon de bien repérer tout ce qu'il y a à voir sur cette mousse avec ses "sporogones". 

 

 

13 Heureusement Jean-Paul est toujours là pour apporter toutes les explications souhaitables...

 

 18

 ... et il n'est pas le seul : Pierre DANET (au premier plan) y participe aussi...

 

 

20

 ... si bien que les fougères...  

 

 

19

 ...après les mousses... n'ont plus de secret pour les participants à cette sortie ! 

 

 

tourbierecarex

 Les Carex aussi étaient fort nombreux... et c'est grâce à des détails comme ceux que l'on voit ici... que l'on arrive à les déterminer. 

 

 

tourbierefourmi Regardez bien : ceci est une fourmilière (vue de près)... dommage qu'Aymar n'était pas avec nous pour nous en dire plus sur ces fourmis des tourbières du Mené !

 

 

 Pique-nique en pleine nature

 

18

Après la tourbière de Bellevue, vu l'heure déjà avancée... une "restauration" s'imposait...

 

 

15

 Certains en profitent pour se relâcher un peu...

 

 piquenique3

 ... voir pour se déguiser en "monarque"avec perruque à bouclettes... en "corsaire"... c'est vrai que le soleil les y incitait !

 

 

17

 Dans le même temps d'autres photographient des champignons...

 

 

piqueniquearaignee

 ... des araignées... venues explorer leurs vêtements. Mais nous n'allons pas tarder à poursuivre en nous dirigeant vers la seconde zone à étudier :

 

 

Le vallon de La Martinais (Saint-Jacut du Mené) 

 19

 Nous voici repartis... nous descendons par cet ancien chemin vers un vallon bien ombragé... ici aussi nous sommes sur un terrain privé. 

 

 

29 Nous voici arrivés tout en bas... au milieu des prêles...

 

 

21

 ... qui ont colonisé tout l'espace...

 

 

20

 Le groupe les observe donc à loisir...

 

 

22

 ... les examine en détail...

 

 

23

 ... avec explications ici aussi...

 

 

foretpreledessin

 ... sur le cycle de reproduction de cette plante... dont les ancêtres ont été parmi les premiers à coloniser les continents... et ont formé pendant le carbonifère des forêts géantes !

 

 

foretversdeterreIls n'ont sans doute pas l'habitude d'être dérangés... et notre piétinement de leur territoire a fait sortir en grand nombre ces vers de terre. 

 

 31

Cette photo montre bien comment se forme un "touradon"... certes celui-ci (situé un peu haut par rapport au niveau de l'eau) est en mauvais état... mais on voit bien comment sur une base "morte" des nouvelles tiges se forment qui vont peu à peu augmenter la hauteur de l'ensemble.

 

 

24

 Ici c'est une chenille (Alain m'en a dit le nom mais je l'ai oublié)... qui se nourissant entre les deux parois de la feuille... est à l'origine de ces dessins fantaisistes.

 

 

25 Nous allons bientôt remonter...

 

 26

 ... et rencontrer sur le flanc de la vallée... ces blocs arrondis de diorite...

 

 

foretmichel

 ... dont j'explique ici la formation, et la mise en place.

 

 

27

 Voyez que les lieux ne manquent pas de charme !

 

 

Troisième et dernier arrêt : la retenue d'eau de Saint-Jacut du Mené

 

 

28

Nous voici arrivés sur les bords de ce plan d'eau artificiel.

 

 

29Nous en faisons le tour et ici aussi...

 

 

30 ... les observations ne manquent pas !...

 

 31

 ... surtout en arrivant dans cette zone...

 

 43

 ... où les plantes sont nombreuses et variées...

 

 

etangnenuphar2

 ... depuis les nénuphars...

 

 

etangmyriophyledubresil

 ... jusqu'à cette plante plus discrète : une Myriophylle...

 

 

foretlysimiaque

 ... ou cette Lysimaque en fleur.

 

 

32

 Il y a aussi un peu partout des Eperviaires.

 

 

45

 Les animaux ne manquent pas non plus... comme les libellules...

 

 

etanggrenouilles

 ... ou encore bien cachées parmi la végétation... ces superbes grenouilles...

 

 

46

 ... dont certaines se montrent cependant à qui sait attendre !

 

 

36 C'est dans ce cadre agréable qu'Alexis va nous servir pour terminer la balade...

 

 etangmiammiam

 ... un excellent goûter...

 

 

37

 Voyez que nous ne faisons pas que boire et manger : examen ici de coccinelles (voir plus loin).

 

 

38

 Les trois guides et animateurs de cette journée... discutent ici... cependant que cette dernière petite pause se termine.

 

 

39Retour maintenant vers les voitures...

 

 

40 ... avec une dernière vue sur le plan d'eau... une journée bien remplie assurément !

 

 

Quelques photos "entomo" pour terminer

 

 Cox 10 pts

Voici quelques coccinelles rencontrées lors de notre sortie et photographiées par Marc COCHU. D'abord cette "coccinelle à 10 points" (Adalia decempunctata)...

 

 

 Halyzia sedecimguttata

   Celle-ci s'appelle Haliza sedecimguttata... vous vous en rappellerez ?

 

 

Aphidecta obliterata

 ... si en plus vous retenez le nom de celle-ci : Aphidecta obliterata... vous êtes vraiment doués... ou spécialistes (en ce cas n'hésitez pas à consulter le site de Cécile COCHU : http://www.nature22.com/coccinelles22/accueil.html !)

 

 

Cerambycidé

 Pour terminer un insecte à longues antennes de la famille des Cérambycidés... quelle élégance ! Une pensée aussi pour le photographe : la bestiole est minuscule et réussir une macro aussi nette témoigne d'une grande expérience assurément !

 

 

Alain COSSON me transmet la liste des papillons observés : 

 

Voici la liste des papillons comme prévu :

 

Méné Tourbière de Bellevue WU34

4 Noctua pronuba (Noctuidae)

1 Autographa gamma (Noctuidae)

10 Elophila nymphaeata (Crambidae)

10 Argyresthia retinella (Argyresthiidae)

10 Chenilles + 2 Chrysalide sur callune => élevage pour détermination

2 Vanessa atalanta (Nymphalidae)

 

Le Martinais

1 Colostygia pectinataria (Geometridae)

1 Nemophora degeerella (Adelidae)

 

St Jacut du Méné

1 Tortrix viridana (Tortricidae)

1 chenille 2ème stade d’un Notodontidae sur Saule sans doute Furcula furcula  => élevage

10 Elophila nymphaeata (Crambidae)

2 Maniola jurtina (Nymphalidae)

 

Je peux aussi envoyer à ceux que cela intéresserait une liste des espèces (faune et flore) qu'il est possible de rencontrer sur la tourbière de Bellevue... mais elle est trop longue (3 pages) pour que je la mette ici !  

 

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans Sorties 2012
commenter cet article