Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 20:22

Ceci est la 43ème sortie du groupe « Patrimoine Géologique 22". Nous sommes sur le "territoire" de Monique KUBIAK et Marie-Denise DANIEL qui vont nous en faire visiter tous les recoins en commençant par le Ranolien (le matin) et en poursuivant par la visite des carrières de La Clarté (l’après-midi, après le pique-nique). Nous sommes au départ sur des terrains très anciens : ils ont été datés de l'Icartien  à la pointe de Bihit en Trébeurden mais pas ici… cependant tout indique que les terrains dans les deux endroits sont de même âge : environ 2 milliards d’années ! A Ranolien nous sommes entre 2 massifs de granite très différents l’un de l’autre :

-  par leur âge d’abord : aux environs de 600 Ma pour le massif de Perros-Guirrec et de 300 Ma pour celui de Ploumanac’h.

-  par leur aspect : l’un (Ploumanac’h) est bien circonscrit... l’autre (Perros)  a des bordures mal définies

-  par la composition et la nature de la roche enfin : Perros est un massif de granodiorite cependant que Ploumanac’h a une composition globale de granite.

 

La date ayant été fixée en fonction des marées mais pas en fonction des jours de congé, et vu les difficultés de circulation d’autre part (pénurie de carburant, manifestations…) nous n’étions qu’une petite dizaine de participants.

 

Vous trouverez ci-joint le compte-rendu de cette agréable journée de terrain dans une région où il y a beaucoup à voir et à découvrir sur le plan géologique (et touristique aussi) !

 

 

01

 On voit ici Monique KUBIAK (à droite) sortant de sa "réserve" un échantillon de roche...

 

   

02

 ... c'est une brèche tectonique qu'elle a récoltée non loin d'ici... et elle va nous guider vers l'endroit de sa découverte.

 

 

03

Nous sommes en effet à un endroit où les formations géologiques (très anciennes) ont subi à plusieurs reprises de fortes compressions et déformations explique Marie-Denise DANIEL... cependant que je situe (sur plan et carte) les différentes formations géologiques que nous allons rencontrer

 

 

04

 Voici le petit groupe prenant ses repères sur un pointement en granodiorite de Perros un peu en relief...

 

 

05

 ... c'est en contrebas que Monique et Marie-Denise ont répéré les formations gneissiques où se situent les brèches qu'elles veulent nous montrer...

 

 

06

 "Ca doit être par là" indique Monique...

 

 

07

 ... et en effet : il semble que nous y voici !

 

 

08

 Reste à repérer quelques échantillons caractéristiques parmi tous ces blocs...

 

 

09

 ... en effet on reconnaît bien ici les blocs anguleux ...

 

 

09A

 ...reliés entre eux par un ciment de couleur plus sombre. Nous sommes sur une zone où des mouvements tectoniques ont brisé la roche (blastomylonite) et où des circulations hydrauliques ont ensuite cimenté les débris.

 

 

09B

 Comme on le voit sur cette vue prise de loin par Marylou LE COR, la géologie locale est fort complexe.

 

 

10

 Disons pour simplifier qu'en plus des pointements de granodiorite de Perros... il y a des gneiss de deux sortes : des gneiss amphiboliques (sombres) et des leptynites (gneiss de couleur claire)...

 

 

11

 Les gneiss clairs examinés ici sont riches en grains de quartz...

 

 

12

 ... qui ont une forme arrondie... bien mise en évidence par l'érosion qui les fait apparaître en relief.

 

 

13

 Ailleurs (et c'était le cas au niveau des brèches tectoniques) la cassure (comme on voit ici) fait penser à un quartzite.

 

 

14

 Les filons sont très abondants... et parfois ils ont fonctionné à plusieurs reprises... comme celui-ci où l'on voit un remplissage de quartz (au centre) et d'aplite rosée (de chaque côté)...

 

 

15

 ... autre chose qui se voit bien : ces filons qui se trouvent dans une roche rigide, sont rectilignes...

 

 

16

 ... alors que non loin de là, d'autres filons dits ptygmatiques, sont plissotés...

 

 

16A

 ... on voit bien ici ces filonnets qui bien sûr étaient rectilignes lors de leur formation et qui indiquent donc une déformation avec raccourcissement des gneiss amphiboliques...

 

 

16B

 ... au sein desquels ils se sont mis en place.

 

 

17

 Nous avons donc dans cette zone (la plus proche du massif de Perros-Guirrec) deux formations aux comportements différents : des zones déformables (on parle d'incompétence) et qui sont de couleur sombre (gneiss amphiboliques principalement)... et des zones compétentes de couleur plus claires qui elles ne se déforment pas mais peuvent se bréchifier par endroits comme on l'a vu précédemment.

 

 

19

 Il y a aussi de nombreux filons de dolérite...

 

 

20

 ... parfois eux aussi fortement laminés...

 

 

21

 ... parfois très larges au contraire et englobant des morceaux de roches encaissantes...

 

 

22

 ... au-dessus desquelles on voit le groupe progresser...

 

 

23

 ... pour atteindre un second promontoire rocheux... une ultime mais importante apophyse de granodiorite de Perros dont on devine (tout à fait au fond) la pointe avec le sémaphore...

 

 

24

 ... de ce sommet (en regardant cette fois vers l'ouest en direction donc de Ploumanac'h)...

 

 

25

... on voit le granite rose formant la pointe de Porz Rolland vers lequel nous allons nous diriger maintenant.

 

 

26Nous allons voir ici de nombreux filons et injections diverses de granite (ou d'aplite, de pegmatite) rose dans les gneiss...

 

 

27...et cela comme on voit ici peut être assez complexe...

 

 

28...au fur et à mesurer que l'on se rapproche du massif de granite.

 

 

30Le granite, le voici... On voit bien (dans cet échantillon altéré) le microcline rose (qui donne sa couleur au granite de La Clarté), le quartz sombre et en blanc le plagioclase.

 

 

30AParfois il y  a des filons de pegmatite...

 

 

30B... où les mêmes minéraux se voient en plus grand.

 

 

31Ici nous sommes tout près du contact avec le granite : on voit que dans l'encaissant (devenu une cornéenne) se développent des tâches blanches de feldspath. On donne parfois le nom de "leptynolite" à cette formation.

 

 

32C'est dans ce secteur de Porz Rolland que nous trouvons pour le pique-nique...

 

 

33... un coin idéal, bien abrité et ensoleillé !

 

 

34Le pique-nique terminé, on voit ici le groupe jetant un coup d'oeil et écoutant les explications de Marie-Denise...

 

 

35... sur l'altération du granite de ce secteur en arène granitique.

 

 

36Nous voici maintenant dans une première carrière... et c'est l'immensité aussi bien des engins que de l'excavation vers laquelle nous allons descendre... qui impressionne chacun !

 

 

37C'est en bas cependant qu'il faut aller...

 

 

38... pour voir les ouvriers et les machines en activité...

 

 

38A... on nous montre ici un premier foret...

 

 


38B tête foret tungtène ... en voici un second encore plus performant avec ses pastilles de carbure de tungstène... photographié  peu plus loin.

 

 

39Le sciage avec un fil diamanté est aussi très utilisé...

 

 

40... par cette machine qui permet des découpes bien lisses de la surface des blocs.

 

 

41Tout cela nous est expliqué en détail dans cette première carrière appartenant à la société Rebillon...

 

 

42Cette autre carrière est inondée car elle ne fonctionne plus depuis quelques années...

 

 

42A... ce sont des traces d'exploitation au chalumeau (une technique d'exploitation abandonnée car bruyante et onéreuse) que l'on voit (en lignes courbes) sur le front de taille au loin.

 

 

43Les blocs que nous examinons ici ont "des défauts" (pour le carrier) et un grand intérêt (pour le géologue)...

 

 

 

44

 Lorsque les "défauts" sont des zones pegmatitiques...

 

 

45

 ... où les cristaux sont comme ici de grande taille...

 

 

 

46

 ... et où la biotite...

 

 

46A... forme ces superbes décors... alors de rebut, le granite rose de La Clarté devient une merveille !

 

 

47Ici ce sont des quartz inclus dans un énorme feldspath qui forment une "pegmatite graphique".

 

 

48Un peu d'eau (les roches mouillées... c'est quand même mieux !) permet de mettre en évidence sur cette surface bien lisse...

 

 

49...un superbe "granite orbiculaire" (les orbicules étant formées par des cristaux de feldspath ayant cristallisé autour d'un noyau préexistant).

 

 

52De l'art de récupérer un granite invendable... pour en faire une oeuvre d'art ! Nous sommes ici à l'entrée du bureau de la société GAD...

 

 

53... et à l'intérieur aussi...

 

 

54... les "décos" en granite rose ne manquent pas !

 

 

 

Merci donc à toutes celles et tous ceux qui nous ont permis de voir tout cela ! 

   

 

Partager cet article

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article

commentaires