Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 18:21

Pour notre 50ème sortie, nous avons eu un temps correct et avons pu explorer l'ensemble des formations pentévriennes de l'est de la baie de Saint-Brieuc (entre Port Morvan et l'estuaire du Gouessant). Nous avons ainsi vu les 3 principales  d'entre elles : les gneiss de Port-Morvan, la trondhjémite de Jospinet et St-Maurice et pour finir une partie de la formation de Morieux.

Je remercie Michel LALOI, Monique KUBIAK et Louis LE NORMAND dont les photos complètent les miennes. 

 

01  Voici le groupe arrivant sur le site de Port-Morvan...

 

 

02

 ... devant un paysage géologique assez parlant : des gneiss verticaux bien lités, recoupés par un filon horizontal de roches basaltiques formant une bande plus sombre au centre de la photo.

 

 

03

 Espérons que l'enrochement s'arrêtera là !...

 

 

04

 ... et que les superbes rubannements de ce gneiss, vieux de 756 millions d'années, demeureront bien visibles pour les futures générations de géologues !

 

 

05

 Leur litage est en effet remarquable et leur examen fort instructif...

  

 06

 ... les couches alternativement claires et sombres résultent de dépôts volcano-sédimentaires tantôt émis par des volcans basiques... tantôt par des volcans acides... puis entraînés à grande profondeur et métamorphisés en gneiss 

 

 

07

 Des déformations sont également intervenues... avec cassures dans les niveaux clairs (moins déformables c'est à dire "compétents" en langage de géologue)... et étirements, réorientation de la matière dans les niveaux sombres (dit "incompétents").

 

 

08

 Dans les niveaux clairs la foliation caractéristique des gneiss se voit bien.

 

 

09

 Par endroits (notamment dans les zones fracturées) des minéraux secondaires se forment : on voit ici de la chlorite (vert-sombre) et du quartz (blanc).

 

 10

 Nous arrivons maintenant à Jospinet... et descendons la cale qui permet (notamment) aux engins mytilicoles d'atteindre leurs zones d'élevage.

 

 

11

 Nous examinons d'abord cette zone où Cogné en 1959 a défini le Pentévrien comme formation nettement plus ancienne que le Briovérien. On voit en effet des masses claires (c'est de la trondhjémite) incluse dans une formation plus sombre (c'est la série briovérienne d'Erquy)...

 

 

12Ces blocs de trondhjémite de toutes tailles (on montre ici le plus gros)... non usés (donc proches de leur lieu de formation)... ont fait penser à Cogné qu'il s'agissait d'une zone arénisée (en surface du massif en cours d'érosion)... c'est à dire nettement plus ancienne que les dépôts briovériens qui l'ont recouverte et incluse.

 

 

13  Revenant vers la jetée, le groupe va examiner...

  

 

14

 ... cette zone faillée de l'autre côté de la pointe formée par la série d'Erquy de couleur sombre (à droite donc maintenant sur la photo)... et qui montre bien les deux formations en présence (la trondhjémite à gauche étant beaucoup plus claire)

 

15

Nos observations à Jospinet se terminent avec l'examen de cette zone faillée qui se prolonge jusque La Cotentin... et nous revenons donc à nos voitures...

 

 

20  ... pour prendre le direction de St-Maurice... où (au niveau de la pointe en-dessous de la chapelle) la trondhjémite se voit bien...

 

 

20A ... un peu fissurée certes... mais pas trop altérée...

 

 

21

 ... c'est une roche grenue d'origine magmatique... formée essentiellement de quartz et plagioclases (oligoclase et andésine)... avec cependant quelques minéraux ferro-magnésiens (d'où la couleur jaune ou un peu rougeâtre par endroits due à la formation d'oxydes de fer par altération).

 

 

22

 Quittant le massif de trondhjémite (qui au loin forme le pointe sous la chapelle) nous longeons une falaise quaternaire de head et de limon... pour gagner une première zone rocheuse...

 

 

24

 ... où se voit bien une diorite...

 

 

25

 ... qui avec ses masses sombres, parfois déformées comme ici... rappelle la diorite du Fort La Latte.

 

 

25C Voici son aspect quand elle est altérée...

 

 

25A

 ... et quand elle est déformée par étirement...

 

 

25B

 ... comme on voit sur certains blocs ici ou là.

 

 

26

 Les plus audacieux se dirigent ensuite vers une zone où une roche bien noire et très finement grenue...

 

 

26A

  ... forme des filons de plus en plus abondants... au fur et à mesure que l'on remonte l'estuaire du Gouessant... où les échantillons ne manquent pas ! 

 

 

28

Les pointements de diorite intercalés... sont de plus en plus déformés...

Il faut cependant rester prudent (semblent dire certains membres du groupe) ... car la mer remonte...

 

 

27 ... et plus l'on est allé loin, plus il faut revenir vite... car le flot n'attend pas !

 

 

30

 La sortie se termine par un petit réconfort (merci Monique KUBIAK, merci Dominique RAULT !)... sur le parking où sont garées les voitures 

   

Prochaine sortie du groupe : le samedi 16 juin pour observer le métamorphisme dans la région de Mur de Bretagne (comme nous l'avions envisagé lors de notre sortie numéro 45 du samedi 1 avril 2011... qui est toujours sur le blog bien sûr !)

 

Partager cet article

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans géologie
commenter cet article

commentaires