Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 15:36

Le samedi 25 septembre 2010, une bonne trentaine de personnes a effectué 4 petits parcours pour observer les principales formations géologiques de la région de Mur de Bretagne :

- nous avons commencé par les grès armoricains en allant jusqu'au barrage de Guerlédan

- nous avons vu ensuite les schistes ardoisiers de Mur de Bretagne dans d'anciennes carrières où ils étaient autrefois exploités

- nous avons fait un troisième arrêt pour bien voir la superposition des deux formations précédentes dans le bois de La Roche

- nous avons terminé par les formations les plus récentes : le dévonien qui forme des reliefs très escarpés en haut de la vallée de Poulancre.

 

 

01

Nous sommes sur le parking du "Rond Point du Lac" à Mur de Bretagne et je présente les différentes formations géologiques de la région...

 

 

  02-copie-1

... ainsi que le trajet que nous allons suivre pour observer les principales d'entre elles.

 

 

 

03

A droite de la photo Antonio RICCI et derrière lui Anne FERRON (les deux photographes qui m'ont tranmis leurs clichés et que je remercie !)... cependant que à gauche on devine Pierre DANET dont le soleil éclabousse le visage... et qui m'a aidé à préparer cette sortie).

 

 

Les grès armoricains et le barrage de Guerlédan

 

 

04

Les premiers blocs de grès se voient dès que (venant du parking) l'on a franchi la petite plage en contre-bas (que l'on voit en arrière plan sur la photo...avec un niveau d'eau au plus bas !). Le sable de cette petite plage provient (nous explique Jean-Luc LE JEANNE qui connaît bien les lieux) du lavage des granulats de la carrière de Trévéjean située au-dessus mais maintenant arrêtée...

 

 

05 Ce "grès" est en réalité un "quartzite" comme on le voit ici : les cassures sont lisses avec des "écailles" blanchâtres et les arêtes coupantes. Cela veut dire que le ciment qui reliait les grains de quartz du grès initial a cristallisé car soumis au cours de son histoire (vieille de 470 millions d'années environ) à des températures et des pressions très élevées.

 

 

06 Comme ce quartzite a été soumis aussi à des déformations, des cassures l'ont affecté et du quartz a, peu à peu, rempli ces cassures... donnant ces bandes blanches que l'on voit ici.

 

 

07

 Voici le groupe arrêté devant une installation ancienne (et actuellement en ruine) que l'on voit sur la photo en contrebas à gauche...

 

 

08

C'est  Jean-Luc LE JEANNE qui nous fournit l'explication : dans les années 1960, il y avait ici une prise d'eau pour le lavage (déjà évoqué) des granulats de la carrière... on devine encore à droite de la photo le cylindre contenant la pompe.

 

 

 

09 Un peu plus loin voici le groupe arrêté à un endroit d'où l'on voit le barrage de Guerlédan. Nous l'avons visité en 2001...et ainsi j'ai pu distribuer aux participants un tirage relatant son histoire... 

 

 

11

 On voit bien sur cette photo le pendage vers le barrage (c'est à dire vers le nord... et à 45° environ) des grés armoricains sur lesquels il est construit...

 

 

 12  Les mêmes couches de grès se voient de l'autre côté du lac, du côté du bois de Caurel (que Vivarmor, sous la conduite de Jean-Paul BARDOUL, a visité en 2006).

 

 

13

 Je commente ici 2 photos prises anciennement (en 1975 lors d'une vidange du barrage) : voir photos suivantes...

 

 

 14La photo ci-dessus date de 1975. Elle permet de voir à la fois le barrage et les bancs de grès armoricains sur lesquels il est construit. On voit bien aussi le virage à angle droit que fait le Blavet à cet endroit et qui s'explique sans doute par des cassures dans les grès (lors de la construction du barrage on est tombé en effet sur des "grosses fissures remplies d'argile"... ce qui n'était pas prévu évidemment !)

 

 

15

  Cette photo prise à la même époque que la précédente (mais du côté du bois de Caurel) montre des traces de vagues (ripple-marks) vues en contre-empreintes... toujours sur les bancs de grès (vus ici par en-dessous)

 

 Les schistes ardoisiers de Mur de Bretagne

 

16

Nous sommes ici sur d'anciennes ardoisières. Elles étaient artisanales et ont cessé dès que la voie ferrée à été construite (dans les années 1900) et que des ardoises (venant d'Angers principalement) ont fait leur apparition...

 

 

19

 J'ai déjà expliqué (au niveau de la route qui conduit au parking...et où on la voit bien) comment se met en place la schistosité... lorsque les sédiments (visibles en haut) sont soumis à grande profondeur (plus de 4 km) à une compression intense avec plissement (comme on voit en bas) 

 

 

17 Je détache ici un morceau de ces schistes ardoisiers...

 

 

18-copie-1

... pour en montrer le caractère assez frustre et donc difficile à exploiter : présence "d'impuretés" dans les dépots initiaux d'argile, intercalations par endroits de quartz, ébauche parfois d'une seconde schistosité qui fragilise la première...

 

 

20

 ... ce qui fait que grès et schistes ont été abondamment utilisés dans les murs des maisons anciennes...mais de moins en moins (pour ce qui est des schistes) au niveau des couvertures.

 

 

Les formations dévoniennes de la vallée de Poulancre 

 

21

 Nous démarrons notre circuit par une visite du manoir de Poulancre... que Monsieur et Madame ROTTER (Vivarmor les en remercie !) nous ont autorisés à venir examiner.

 

 

22

 Je montre ici les différentes pierres que l'on peut voir autour des ouvertures (des granites... venus donc d'assez loin) et dans les murs du manoir (des roches locales, cette fois...).

   

 

 23 Après un coup d'oeil sur l'arrière du bâtiment...

 

 

24

  ...le groupe ressort... pour démarrer le circuit...

   

 

26  ... qui va nous amener vers ce superbe panorama... au-dessus de St-Gilles Vieux Marché... avec (au premier plan) l'étang de Poulancre... 

 

 

27

 ... nous sommes sur des formations affectées ici aussi d'une certaine schistosité : ce sont des schistes indurés... avec bancs de quartzites intercalés par endroits.

 

 

28

  Le groupe ici redescend... et la pente va devenir de plus en plus impressionnante !

 

 

29

Les bancs de quartzites aussi sont de plus en plus volumineux... et on les voit bien (comme je le montre ici) un peu avant d'atteindre la route par laquelle nous sommes arrivés.

 

guerledang-o725sept2010 Nous remontons ensuite cette route... à gauche de laquelle on retrouve les mêmes formations dévoniennes (grossièrement schistosées) creusées ici de nombreuses carrières.

 

 

30-copie-1

On voit sur la photo le groupe examinant un site (à droite de la route cette fois) sur lequel autrefois une forge était installée...  Elle utilisait l'eau venant de l'étang de Poulancre pour fabriquer des petits outils (surtout des clous paraît-il...) à partir de l'acier produit par le haut-fourneau et la "fenderie" installés, eux, plus haut en contrebas de l'étang de La Martyre.

 

Après examen de toutes ces richesses géologiques, archéologiques... ainsi que du patrimoine bâti ancien... l'heure est venue (il est près de 18h. !) de terminer cette sortie en remerciant (une fois de plus ! ) le ciel de nous avoir fait bénéficier d'un temps des plus agréables.  

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires