Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 00:55
Nous sommes partis de Port Martin. Nous avons remonté la vallée du Bachelet. En passant par la chapelle d'Argantel, nous avons ensuite rejoint les Rosaires. De là nous sommes revenus par le sentier littoral vers notre point de départ.
"Mousses et fougères" annonçait le programme mais Jean-Paul BARDOUL nous a fait découvrir beaucoup d'autres choses... Voyez plutôt :

Dès le départ, il y avait des échantillons à déterminer...

...ensuite on voit ici le groupe remonter la vallée du Bachelet dans une ambiance automnale et ensoleillée.

Un coup d'oeil sur cette feuille d'érable permet d'y voir des tâches qui sont en fait des champignons microscopiques. Ils n'affectent pas l'arbre apparemment...

Camille, elle, décide d'en faire sa mascotte !

Ici, à l'entrée de la chapelle d'Argantel, petit aperçu des roches locales dont il sera question au cours de la sortie géologique du samedi 15 décembre (en effet nous retournons ce jour là entre Port Martin et les Rosaires observer cette fois les roches anciennes de ce secteur de la côte).

Voici une vue de l'intérieur de la chapelle (superbement restaurée). D'autres photos envoyées par Eric MELOU sont visibles plus loin.

Et tout près de cette chapelle, en sous-bois, les fougères et les mousses ne manquent pas !

Aussi Jean-Paul explique t-il dans tous les détails la vie, la classification, la reproduction... de toutes ces plantes sans fleurs...

... que recèle le sous-bois de chaque côté du sentier...

Pour ne rien oublier, il y en a qui prennent des notes...

... cependant que d'autres prennent des photos.

Camille (la feuille d'érable toujours à la boutonnière) n'en perd pas une miette et semble dévorer des yeux tous ces échantillons que présente Jean-Paul.

Sur ce tronc, ce n'est pas une mousse mais une plante de la famille des hépatiques (à ne caresser que des yeux si l'on ne veut pas être victime d'allergie !)

Beaucoup d'ormes aussi dans  la vallée du Bachelet sont victimes de la "graphiose"... Ici on voit des traces de scolytes (insectes vecteurs du champignon) qui a tué l'arbre.

Nous sommes toujours dans la vallée du Bachelet mais sommes passés sur l'autre versant...

... que nous sommes en train d'escalader pour atteindre le plateau...

... avant de redescendre (comme on le voit ici) vers la côte au niveau des Rosaires.

Les Rosaires : voilà, nous  sommes sur le cordon de galets... et là aussi il y a beaucoup de choses à voir...

... comme par exemple ces graînes de "chou marin". On en vend paraît-il dans le commerce ; ici elles sont gratuites !

Après cela grimpe dur (très dur même par endroits !)... mais on a des points de vue superbes !

... et à un détour du sentier, nous sommes tombés sur cet auto-collant que contemple Camille. Dans les années 80-90, il nous servait à marquer les poteaux métalliques creux que nous obturions pour éviter que les oiseaux ne s'y fassent piéger. Nous avions édité cet auto-collant pour marquer notre passage et notre détermination. Ici le poteau a été réutlisé mais l'auto-collant est resté !

Et toujours des fougères et des mousses à observer... (au fond : une partie des Rosaires)

Nous voilà arrivés au point le plus élevé (d'où Anne FERRON m'a photographié) avec au loin la pointe du Roselier...

Et de deux ! Voici le "photographe photographié" (toujours par Anne FERRON) cependant que d'autres observent ou prennent des notes...

... car ici aussi, il y a des mousses ; leur taille est cependant réduite par rapport aux mousses des sous-bois ; voilà pourquoi (en plus de la feuille dérable !) une loupe n'est pas inutile.

Les sommets, c'est bien mais il faut en redescendre !...

cependant rien n'interdit de faire une petite pause de temps en temps surtout quand c'est pour s'instruire...

Après Anne FERRONN, Eric MELOU vient de m'envoyer quelques photos parmi lesquelles ces deux photos de la chapelle de l'Argantel que voici :




Ceci est l'avant-dernière sortie du programme 2007.
Nos adhérents recevront le programme 2008 avec le prochain Râle d'eau (début janvier).

Partager cet article

Repost 0
Michel guillaume - dans Sorties 2007
commenter cet article

commentaires