Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 21:41

Notre soixante-dixième week-end vient de se terminer. Le temps a été variable mais très correct dans l'ensemble (merci à tous ceux qui sont intervenus en notre faveur auprès des "instances supérieures" et des dieux de la météo !). Merci aussi à ceux et celles qui ont mis leurs voitures à disposition (et qui se sont fort bien conduit !)

Premier jour :
l'île Callot, la pointe de Penn al Lann, l'arrivée au chateau de Kersaliou.

Nous venons de garer nos voitures sur le "parking du port" à Carantec (seule la voiture nourricière - avec le pique-nique- passera sur l'île)... Jean-Paul nous parle de la vie sur l'estran.

Le passage vient tout juste de s'ouvrir. Il faut encore faire attention où l'on met les pieds... mais ça passe... pour les piétons tout au moins (les véhicules hésitent encore !).

Arrivés sur l'île, c'est manifestement la bota qui passionne tout le monde...

Il faut dire que des plantes, il y en a pour tous les goûts (même pour les mycologues !)...

... aussi l'attention est-elle soutenue...

... il faut tout de même penser à soutenir (aussi) ses forces...

... pour pouvoir arriver (comme ici) au bout de l'île, là où se trouve une table d'orientation... L'île Callot, c'est en effet une succession de rochers séparés par des placages dunaires.

Le plus haut de ces rochers porte la chapelle...

... cependant qu'à l'extrémité de l'île se trouve aussi un "amer" (en blanc au fond) avec ce superbe tapis de fleurs.


Après la découverte de l'île Callot, nous voici devant le chateau du Taureau (au fond) et devant l'île Louet (au premier plan) à la pointe de Penn al Lann...

... le spectacle mérite bien un petit arrêt !

Mais le "top", c'est quand même l'arrivée vers 17 heures et l'installation au chateau de Kersaliou (où nous commençons par un petit goûter)...

... du chateau, la vue sur  la baie de  Morlaix  est superbe comme on peut le voir ici.  Aussi (après  installation  dans les  chambres), et en attendant le dîner, nous prenons la direction du littoral le plus proche...

  ... c'est là que la géologie locale sollicite notre attention... Certes, il a déjà été question de  différents granites  sur l'île  Callot  (et même  de gneiss,  d'amphibolite...).  Jean-Paul  (sur le tirage  qu'il  nous a remis dès le départ) nous avait déjà informé sur l'exploitation des différents granites... Mais ici, c'est du concret : ce "granite porphyroïde de Roscoff" a bien été l'objet d'une tentative de débitage : des coins de bois ont été placés dans les trois trous... et il semble bien que le trou de droite (pas tout à fait dans  l'axe des 2 autres d'une part et où la roche a "lâché" d'autre part) soit le responsable du ratage de l'opération.

La bota bien sûr sollicite toujours les photographes...

... et des plantes, il n'en manque pas...

... mais il faut quand même penser à ne pas râter l'heure du dîner...

... car, ici, nous sommes en "pension complète" pour 2 jours : Annie et Maryvonne n'ont plus à intervenir... plus de vaisselle non plus... ni de préparation des rations du lendemain. Demain ce sera l'île de Batz et les pique-niques sont fournis par le "chateau".

Seconde journée :
Roscoff - Batz (tourmalines - dunes - pique-nique (caniculaire) - jardin tropical (moins chaud cependant que son nom aurait pu nous le faire croire)...

Sur l'île, après avoir traversé la partie la plus ancienne du bourg, nous nous sommes dirigés vers la pointe sud-est (Penn ar C'hleger) en longeant la côte... et ce sont d'abord ces hordes de gastéropodes qui ont retenu notre attention...

... mais c'est de tourmaline que chacun rêvait depuis que, le jeudi soir, Michel avait montré des photos de ce minéral... par chance, dès notre première descente sur le littoral, nous sommes tombés sur un endroit intéressant (où chacun pouvait trouver son petit galet-souvenir)...

... ensuite ce sont les murs en pierre (fort abondants sur l'île) qui ont offert aux photographes la possibilité de faire valoir leur talent.

... et puis, tout au long du trajet nous avons pu voir les cultures (ici, les pommes de terre viennent d'être récoltées et déjà une autre culture est en route)...

... ici c'est la variété des plantes de ce jardin qui retient notre attention...

...plus loin, nous voici sur les dunes, où il y a beaucoup de choses à voir...

... et notamment les papillons (ici Allain nous explique, exemple en main, le cycle des zygènes, des papillons rouges et noirs abondants dans le coin) : sur la tige on voit une éclosion et deux nymphes encore dans les cocons qu'elles se sont fabriqués comme protection...

On voit ici le groupe dans les ruines de la chapelle Sainte Anne que le sable, autrefois, a complètement ensevelie (ainsi que les maisons situées aux alentours).

Maintenant c'est l'heure du pique-nique et nous nous sommes installés sur les rochers bordant la plage...

... bien à l'abri du vent et superbement ensoleillés, nous savourons notre ration et certains, une fois rassasiés, observent à l'horizon différents sites dont le dôme de Pleumeur Bodou...

...cependant que d'autres s'offrent une petite sieste !

... mais à 14 heures, tout le monde se retrouve pour une visite guidée du fameux jardin Georges Delaselle...

... appelé aussi "jardin tropical" ...

... en raison des plantes que l'on y trouve...

Nous en avons admiré l'étonnante variété...

... la grande diversité...

... la taille et le coloris...

... la beauté...

... la forme surprenante de certaines fleurs.

En creusant le sable pour faire un abri aux plantes qu'il allait installer, Georges Delaselle a aussi fait une découverte inattendue : de nombreuses sépultures néolithiques parsemaient le site. Leur taille est réduite car elles étaient destinées à recevoir seulement des cendres (aucun reste d'ossement n'y a été découvert mais par contre de nombreux restes d'urnes funérairres)

Notre guide était un des jardiniers...

... et nous a parfaitement renseignés...

... mais le ciel s'était couvert, le vent s'était levé... et la température n'avait rien de "tropical" !

Malgré le temps frisquet, certains n'hésitent pas à s'amuser comme des gamins...

... en se faisant la grosse tête derrière une loupe (placée là pour un tout autre usage !)

Après retour au bourg, les plus courageux s'apprêtent à repartir dans l'autre sens c'est dire vers la partie ouest de l'île...

...avec retour par le bord de mer pour bien voir les anciennes maisons.

Mais il ne fallait pas oublier le retour... Il y avait foule... On voit ici, attendant sagement, le groupe au complet...

...enfin presque "au complet" !

Troisième jour :
l'îlot Sainte Anne, une brève visite à Saint Pol de Léon, l'île de Siek, un ancien camping (forêt domaniale de Santec).

Nous nous apprêtons à quitter notre château mais seulement pour quelques heures : le temps de visiter l'îlot Sainte Anne et le centre ancien de Saint Pol de Léon...

Situé en face de St Pol de Léon, l'îlot Sainte Anne est un endroit assez escarpé...

... d'où l'on découvre...

... de larges horizons.

Un petit arrêt dans le centrte de Saint Pol de Léon...

...permet de ramener quelques images...

...de sculptures anciennes.

Ensuite : dernier déjeûner...dernier coup d'oeil au chateau...

...une petite visite aussi au manoir du même nom (situé de l'autre côté de la route)...

... et nous voici sur notre quatrième (et dernière) île : Siek.

En cherchant bien on peut y découvrir des gneiss, des amphibolites...

... mais surtout de nombreuses ruines...

...et vers le nord-est, une côte où le déferlement des vagues est impressionnant.

Enfin, voici la dernière balade...

... nous sommes sur un ancien terrain de camping...

... dans un espace naturel à l'arrière d'un important cordon dunaire...

... ce sera notre dernière étape...

...avant le goûter final... et avant de prendre le chemin du retour.

Je ne résiste pas cependant au plaisir de montrer ces deux dernières images...

... quel rapport entre elles (vous demanderez vous). Eh bien c'est un rapport d'ordre vestimentaire. Je pense que les participants au week-end le feront (ce rapport) sans hésiter !

Voilà un week-end qui se termine : notre 70ème !
Le prochain ne va pas tarder.. Rendez-vous donc sur les bords de la Laïta le 16 et 17 juin prochain. Ceux et celles qui se sont préinscrits vont recevoir incessamment les renseignements pour l'inscription définitive.



Partager cet article

Repost 0
Michel guillaume - dans week-ends
commenter cet article

commentaires