Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 07:38

Ce week-end, avec 32 participants, est le plus chargé des 75 week-ends assurés par l'association depuis 1985 !
Trois constats s'imposent à l'issue de ces deux jours de découverte :
1 - Vu ce qui est tombé sur Trémaouézan et les tourbières de Langazel (où sont les sources de l'Aber Wrach), celui-ci n'est pas prêt de manquer d'eau !
2 - Le nombre et la variété des chapelles, fontaines... que l'on peut voir dans la région est prodigieux.
3 - Si la vie des goémoniers-paysans de la côte était rude, il y a encore peu de temps... cela a laissé à leurs descendants des qualités d'accueil remarquables.
Voyons tout cela en images :


Samedi - 10 heures 30 : partis de St-Brieuc sous un temps agréable, nous voici à Trémaouézan sous la pluie. La troupe s'agglutine autour de la "voiture-pilote" de Jean-Paul et Annie car il s'agit pour chacun de se préparer un pique-nique, avant un parcours de 5 à 6 kilomètres...


... à la découverte (comme indiqué sur ce panneau) d'une "zone humide"... et question "humidité" nous avons été gâtés !


Heureusement nous étions bien équipés ! Parapluies, cirés, capuches... étaient sortis. Le futur déjeûner lui était en "self service" et on voit ici que chacun y va de bon coeur pour préparer  "son" pique-nique (en dépit de l'exiguité du support : un simple table de camping !). Alors il faut attendre son tour mais vous remarquerez le sens de l'entr'aide du groupe : une main charitable tient le parapluie au-dessus de ma tête tandis que j'essaie de m'approcher de la "sainte table" !



Nous voilà, avec notre guide, aux sources même de l'Aber Wrach (après avoir suivi une ancienne voie d'un "petit train" local et traversé une tourbière).


Heureusement , pour la "pause pique-nique", (à mi-parcours à peu près)... un "abri-observatoire" nous accueille.


A la fin du pique-nique un café est même offert par Annie à tous ceux que cela intéresse...


Puis nous continuons notre "progression" avec ici une petite halte sur un "sentier d'interprétation" fort instructif, au milieu d'une tourbière boisée. A l'allure réjouie et "nue-tête" des participants, on devine que la pluie a cessé (au moins momentanément).


Nous voici de retour à Trémaouézan dont nous traversons l'enclos paroissial. Je prend la photo d'une tombe sur laquelle Anne venait de repérer une inscription du genre "Vous qui passez ici n'oubliez pas de verser une goutte d'eau pour ..." . J'ai oublié la suite me disant que de toute façon j'avais la photo. Je ne me doutais pas encore du déboire qui m'attendait : c'est quelque temps après que je me suis aperçu que toutes les photos prises avec mon appareil étaient effacées ! Heureusement, je n'étais pas le seul à en prendre...


Gaby nous entraîne (après avoir essayé, à sa sortie d'une station-essence, de semer le groupe peu après Ploudaniel !) vers cette autre petite chapelle dédiée à Sainte Pétronille...


... que (par chance) nous trouvons ouverte et, ma foi, fort jolie !


Sainte Pétronille elle-même nous y accueille...


... et nous raconte naïvement sa vie (en breton et en français)...


... avant de nous inciter à voir sa fontaine (parée bien sûr d'un tas de vertus !) avec un curieux banc de pierre autour d'une sorte de "baquet" central. Gaby, lui, (sous un abri un peu à l'écart) nous raconte ensuite la raison pour laquelle il s'est intéressé à cette chapelle... mais je ne m'attarde pas ici sur ces propos plutôt "païens" (cependant quelqu'un les a enregistrés et j'en garde trace ! On ne sait jamais...).


Allions nous, après cela, faire un petit tour par Le Folgoet ? Comme chacun sait, c'est un important centre de pélerinage et le grand pardon de N.D. du Folgoet, c'était le dimanche 8 septembre... Y passer la veille avec notre cohorte de 9 voitures était risqué... Eh bien pas de problème : on voit ici le groupe arrivant sur la place devant la basilique... Nous avons pu y faire une halte d'une bonne demi-heure que chacun a occupé comme bon lui semblait...


... ce qui a laissé aux photographes le temps de faire le tour de la basilique afin d'en admirer les véritables "dentelles" de pierre...


... ainsi que les nombreuses statues en "Kersanton"...


Bien entendu nous y sommes presque tous rentrés (et l'intérieur vaut l'extérieur)... mais (comme le montre cette photo) on pouvait, exceptionnellement, voir dehors quelques statues préparées pour la procession du lendemain.


Nous aurions souhaité faire quelques arrêts pour voir l'évolution de la vallée au fur et à mesure de notre progression vers l'estuaire... mais ce n'est pas facile et nous avons du nous contenter des rares "points de vue" (comme ici)...


... avant d'arriver sur les dunes de Ste Marguerite, à l'extrémité donc de l'estuaire (du côté ouest, non loin du port de l'Aber Wrach où notre hébergement était réservé).


Les curiosités botaniques ne manquent pas... Voici Annie en pleine action !..


... pour photographier cette Spiranthe d'automne. C'est vrai qu'il y a beaucoup de plantes ( Euphrasia - Asperge prostrée...) à voir (et à photographier) sur ces dunes...


... où les champignons sont également nombreux et variés...


... ainsi que les papillons.


Le lendemain (dimanche), le temps a bien changé et l'Aber Wrach sous le soleil, c'est quand même autre chose ! Nous sommes ici sur un belvédère que l'on rencontre en allant de Lannilis vers Plouguerneau (en passant par le pont du Paluden).


L'endroit est superbe : on voit d'ici une bonne partie de l'estuaire.


Aussi c'est l'endroit choisi pour prendre cette photo de groupe.


Nous voici maintenant au "Musée des goémoniers" de Plouguerneau où nous sommes accueillis par Guénolé...


... qui pendant plus d'une heure et de façon passionnante va nous parler de l'activité et de la vie (rude et difficile)...


... des "paysans goémoniers" d'une époque pas si éloignée que cela...


... où les bateaux étaient fabriqués sur place par des artisans locaux dont on voit ici l'outillage... où tout le monde (chevaux compris) embarquait pour aller passer plusieurs mois sur des endroits isolés (souvent des îles)...


Après le musée, nous rencontrons Francine sur le petit port du Koréjou. Le métier de goémonier elle l'a fait...


... à cet endroit même où elle nous parle...


...et où elle nous montre l'un des fours...


... fidèlement reconstitué et où l'on vient de refaire, comme autrefois, brûler le goémon (préalablement séché, ce qui n'était pas toujours facile !) pour obtenir les "pains de soude" comme celui que l'on voit à droite au premier plan. (on parlait de "soude" parce que les éléments étaient "soudés" mais c'est l'iode contenue dans ces "pains de soude" qui était recherchée et payée aux goémoniers par les différentes usines installées dans la région)

Par chance, à la fin de la visite du four, Francine rencontre (comme on le voit ici) un bateau reconstitué lui aussi... et tout à fait identique à ceux qu'elle a connu enfant et dont le propriètaire est l'un de ses amis.


Elle nous en parle donc en connaissance de cause et nous permet même de prendre en main les outils de l'époque (pigouille-guillotine) ! De plus comme je lui fait part de notre souci de trouver un coin pour le pique-nique tout en allant vers Iliz Coz, elle nous invite chez elle...


... où, non seulement elle met à notre disposition sa pelouse...


... mais où elle nous prête aussi des chaises...


... avant de nous offrir le café dans la pièce qui lui sert de garage (qui est aussi équipée en matériel de cuisine)... et où elle prend le temps de discuter avec chacun (comme on la voit faire ici avec Danielle).


Ce sont des rencontres que l'on n'oublie pas ! D'autant plus que Francine nous a sorti des documents comme celui que Michel tient ici en main (le temps de la photo)...


...et où l'on voit notre bateau de tout à l'heure (ou son frère jumeau) avec à son bord des "coiffes d'époque". Assurément tous les participants à ce week-end se souviendront de Guénolé (dans le musée) et de Francine (sur le terrain puis chez elle) !


La maison de Francine étant tout près d'Iliz Coz, nous avons pu aller à pied voir ce curieux site récemment restauré (avec création d'un petit musée) ...


...on y a récemment (dans les années 70) découvert, par hasard, les restes d'une chapelle médiévale avec un cimetière autour. Celle-ci était complètement ensevelie sous le sable et avait été oubliée depuis des siècles ! La photo montre ces ruines dégagées et mises en valeur actuellement.


La chapelle ensevelie, c'est une chose mais autour il y a aussi beaucoup à voir... et à photographier !


Après Iliz Coz, nous voici à la "chapelle du Val" (ou "chapelle du Traon"). Comme son nom l'indique, elle est dans un creux, auprès d'une fontaine.


On voit ici le portail d'entrée et on devine les quelques maisons environnantes, le tout se trouve au sommet d'un petit vallon qui descend vers l'Aber Wrach.


De là, nous partons pour un dernier circuit sur la "côte est" de l'aber, c'est à dire sur le versant opposé à celui que nous avons visité le samedi (avec les dunes de Ste Marguerite et le port de l'Aber Wrach).
Nous longeons ce versant, en montant puis en descendant à plusieurs reprises, avant d'arriver en vue de l'estuaire. Nous y reconnaissons le port de l'Aber Wrach où nous étions hébergés et (de ce côté ci) le petit port de Perros (rien à voir avec Perros-Guirrec évidemment !) d'où partent des vedettes qui font des excursions dans les environs.


Sur l'autre rive, dans une petite vallée secondaire, nous découvrons ce spectacle surprenant de bateaux échoués bien à l'abri.


 Un peu plus loin (sur la route du retour) voici la vue que nous avons sur les "amers" (à droite de la photo) avec même le phare de la Vierge (tout à fait au fond à gauche).


Des plantes... encore des plantes... les curiosités naturalistes sont partout présentes...


...les oeuvres d'art aussi...


... ne manquent pas sur le parcours !


Et, pour finir en beauté, nous voici à l'intérieur de la "Chapelle du Val". Nous avons réussi à en avoir la clef auprès d'un habitant du voisinage. Celui-ci a même offert à chacun une notice explicative sur ce que l'on pouvait voir à l'intérieur de la chapelle (on voit sur la photo Monique et quelques autres utilisant ce document  ).


Il y a, dans cette petite chapelle, des sculptures admirables de vie et de naïveté comme cette "fuite en Egypte" (parmi beaucoup d'autres dont une "vierge allaitante").


 Le veek-end se serait arrêté là si (après un dernier goûter...) Gaby ne nous avait conviés à revenir par la côte... à faire un dernier arrêt à Goulven (son lieu d'origine, pensez-donc !)... et dont l'église offre aussi de curieuses sculptures (comme celle qui figure ci-dessus). Nous avons ensuite longé les dunes de Keremma (mais sans nous y arrêter)...et ainsi s'est terminé notre 75ème week-end !

Je remercie tous ceux qui m'ont confié leurs photos... et heureusement après l'incident qui m'est arrivé le samedi, ils ont été nombreux. Il est possible que d'autres photos me parviennent encore dans les jours à venir... et que je les mette sur le blog...

Petite précision au sujet de cet incident avec mon appareil photo (cela peut intéresser tous les appareils numériques et ils sont de plus en plus nombreux) : cela fait environ 10 ans que j'utilise (sans le moindre problème) cet appareil et je n'avais jamais eu l'idée de "reformater" la carte. Aussi celle-ci était-elle devenue "encombrée" ... Après consultation d'un expert et "reformatage", l'incident a été réglé... alors que d'autres vendeurs me faisaient croire mon appareil "bon pour la casse" car trop vieux !

Si vous avez des idées pour le programme de 2009, faites les nous connaître avant fin novembre (date à laquelle nous mettons au point le programme de l'année suivante)...

Partager cet article

Repost 0
Vivarmor Nature - dans week-ends
commenter cet article

commentaires