Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 21:09

Le dimanche 18 mai, un "pique-nique géant au Pré Rio" était organisé contre, à nouveau, le projet de centrale électrique au gaz et au fioul.
La commission d'enquête ayant en effet émis un avis favorable, on s'attend maintenant à un arrêté du Préfet autorisant le projet. Cela en contradiction avec l'avis non seulement des populations (exprimées lors de l'enquête publique) mais aussi avec les prises de position défavorables de la grande majorité des élus locaux (mairies, CABRI, Conseil Général...).
Vivarmor Nature (qui a organisé lors de l'enqête publique la contre expertise avec le bureau d'étude Horizons) était naturellement parmi les nombreuses associations appelant à ce second rassemblement sous l'égide du C.U.R.C. (Collectif URgence Climatique). 
Une première manif (organisée le samedi 5 janvier 2008) est toujours sur le blog. Vous pouvez donc aller la revoir

Au bord de la route allant des Chatelets vers St-Julien,au niveau du "Pré Rio", le panneau est explicite...

... et pour ceux qui souhaitent s'informer davantage...

... tout est prévu par les organisateurs (membres du CURC ou des nombreuses associations participantes, voire simples citoyens). En effet...

... des explications détaillées sont fournies dès l'entrée (du moins pour ceux qui empruntent le parcours principal car on peut arriver sur le site d'un peu tous côtés !).

Symboliquement, sont érigés ici : au premier plan un totem (qui sera béni par le curé La Connerie de la Panne alias Kergrist) - au second plan une cheminée (la future usine !) qui bientôt va se mettre à fumer... avant d'être démolie ("Halte à la pollution !").

Ceux qui ne se souvenaient pas que l'endroit est classé "zone humide" (mais y en a t-il encore ?)...

...n'ont pas tarder à s'en apercevoir et à regretter de n'avoir pas pris leurs bottes !

... d'autant plus que le ciel, lui non plus, ne faisait pas de cadeaux et qu'en plus des bottes, il y avait intérêt à avoir un parapluie !...

...quitte, sinon, à se réfugier...

... sous les endroits couverts... C'est seulement vers 15 heures qu'avec l'arrivée de l'abbé Kergrist, la pluie (et beaucoup d'autres choses) allaient être exorcisés. Mais pour l'instant nous n'en sommes pas encore là et les "abris" sont les bienvenus !.

Heureusement il y a des animations par des artistes bénévoles et méritants qui permettent de garder le moral des militants...

... de plus en plus nombreux certes... mais toujours pas gâtés par la météo.

Dans ces conditions... des crêperies, des bars...

...des ateliers de maquillage pour distraire les enfants (vous en verrez le résultat plus loin)...

...ou encore des expos et lieux d'information comme ici... sont les bienvenus !

Ce qui n'empêche pas d'écouter "Monsieur le Maire" de la "Mairie annexe" qui donne ici (avec brio et humour !) son point de vue !

... aussi bien sur l'enquête publique...et surtout sur ses "conclusions"...

...que sur les vraies raisons de tout cela et sur les "alternatives" existantes !

Cela n'empêche pas les pique-niqueurs de "pique-niquer"...

...ni les informateurs... d'informer... (ici, la télé se renseigne auprès du "maire annexe" mais hésite encore à sortir le matériel vu que le temps est toujours menaçant).

Pour les gamins, il n'y a pas que l'atelier de maquillage : il y a aussi ce brave aliboron qui fait tout ce qu'il peut pour offrir aux bambins un parcours à pied sec et avec une certaine hauteur de vue !

Aussi le public continue t-il d'arriver... et les barbecues... n'en finissent pas de fumer.

Voici que le lieu s'anime : une danse bretonne se met ici en place autour de deux chanteurs dont les paroles (on s'en doute ) ne sont pas à la gloire de la centrale !

Maintenant ce sont des accents québecois que l'on entend...

... pour le plus grand plaisir apparemment de ces deux fillettes qui avant de s'alimenter... sont manifestement passées par l'atelier de maquillage aperçu précédemment.

Il y en a qui n'ont pas besoin de s'asseoir pour casser la croûte. Aux pieds de certains (comme le samedi 5 janvier)... toujours des plastiques protecteurs (mais pour la toute petite, on a vu un peu grand semble t-il !

D'autres (comme ici André POCHON, notre Président jusque très récemment et devenu depuis notre P.P. comme Porte Parole...) ont plaisir à retrouver de vieux amis.

Les danses continuent de plus belles (au son cette fois de musiques bretonnes bien entendu). Remarquez que les organisateurs ont bien choisi le lieu de rassemblement : un des seuls endroits (un peu surélevé sans doute) où il n'y avait pas trop de flaques d'eau.

Voici maintenant de nombreux orateurs attendant sagement leur "tour de micro".

devant un public attentif et approbateur !

Tiens le voilà ! Discrètement (presque humblement !) Monsieur l'abbé La Connerie de la Panne bénit le totem...

 Il s'agit de bien exorciser tous les démons qui depuis le matin essaient de démoraliser les opposants à la centrale...

...puis de lancer un vibrant hommage...

 ... à la "société de consommation"...

...pour le plus grand plaisir d'un public de tous âges et festif en diable...ce qui n'est pas pour déplaire à Monsieur le curé La Connerie de la Panne (délégué par l'évêché), au contraire !

Partager cet article

Repost 0
Vivarmor Nature - dans vivarmor
commenter cet article

commentaires

FLOCH Gérard 20/05/2008 08:49

Ce reportage relate bien la plupart des activités et animations mises en oeuvre lors du rassemblement du 18 mai au Pré Rio. Bravo et merci à Michel GUILLAUME.