Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 00:44

Le samedi 20 août 2016, 27 personnes participaient à la sortie au Yaudet. Nous avons dû affronter quelques averses (dont l'une juste avant le départ) renforcées par un vent assez fort... mais cela ne nous a pas empêchés de respecter le programme prévu.

Je remercie pour leurs photos Jacques AUMONT, Louis LE NORMAND et Dominique TRANCHANT

Le groupe quitte le parking... sans oublier les parapluies ou les vêtements adéquats... vu que nous venons de nous faite arroser !

Le groupe quitte le parking... sans oublier les parapluies ou les vêtements adéquats... vu que nous venons de nous faite arroser !

Notre première visite est pour la "chapelle de la vierge couchée".

Notre première visite est pour la "chapelle de la vierge couchée".

C'est elle qui fait la réputation du Yaudet depuis 1861 (date de la construction de la chapelle actuelle)... et peut-être depuis plus longtemps car il y avait d'autres chapelles plus anciennes au même emplacement... les deux statues à droite et à gauche représentent les parents de Marie (Ste Anne et St Joachin).

C'est elle qui fait la réputation du Yaudet depuis 1861 (date de la construction de la chapelle actuelle)... et peut-être depuis plus longtemps car il y avait d'autres chapelles plus anciennes au même emplacement... les deux statues à droite et à gauche représentent les parents de Marie (Ste Anne et St Joachin).

Voici la "Vierge couchée" vue de près avec Jésus à ses côtés... Dieu le Père à droite... et le Saint-Esprit au-dessus.

Voici la "Vierge couchée" vue de près avec Jésus à ses côtés... Dieu le Père à droite... et le Saint-Esprit au-dessus.

Il y a aussi de nombreux ex-votos comme celui-ci... et de nombreuses bannières et statues utilisées lors des processions.

Il y a aussi de nombreux ex-votos comme celui-ci... et de nombreuses bannières et statues utilisées lors des processions.

Tout près de la chapelle, il y a cette ancienne ferme (fort pittoresque)

Tout près de la chapelle, il y a cette ancienne ferme (fort pittoresque)

Voici le groupe à la  sortie... nous allons examiner la façade de la chapelle et les roches dont elle est formée....

Voici le groupe à la sortie... nous allons examiner la façade de la chapelle et les roches dont elle est formée....

... et qui ne sont pas toutes des roches locales... à l'arrière, il y a par exemple des rhyolites (de couleur rosée) qui ne peuvent venir que de Kerroc'h ou du Trieux).

... et qui ne sont pas toutes des roches locales... à l'arrière, il y a par exemple des rhyolites (de couleur rosée) qui ne peuvent venir que de Kerroc'h ou du Trieux).

Pour voir la roche locale, nous montons jusqu'à ce point haut d'où la vue est superbe...

Pour voir la roche locale, nous montons jusqu'à ce point haut d'où la vue est superbe...

... mais ce sont ces rochers (appelés "Rochers du Château") que nous sommes venus voir.

... mais ce sont ces rochers (appelés "Rochers du Château") que nous sommes venus voir.

La roche est un granite avec de gros feldspaths blancs... on l'appelle pour cette raison "granite porphyroïde du Yaudet".

La roche est un granite avec de gros feldspaths blancs... on l'appelle pour cette raison "granite porphyroïde du Yaudet".

Souvent les cristaux de feldspath sont associés par deux pour former des macles...

Souvent les cristaux de feldspath sont associés par deux pour former des macles...

... et ces macles sont de deux sortes : à gauche deux macles de Carlsbad (dont l'une est ouverte pour montrer les 2 cristaux dont elle est formée)... à droite (et plus petites) deux macles de Baveno plus carrées (j'en ai déjà parlé lors de la sortie à Belle Isle en Terre le 5 décembre 2015 que vous pouvez aller voir en faisant "sortie 2015") .

... et ces macles sont de deux sortes : à gauche deux macles de Carlsbad (dont l'une est ouverte pour montrer les 2 cristaux dont elle est formée)... à droite (et plus petites) deux macles de Baveno plus carrées (j'en ai déjà parlé lors de la sortie à Belle Isle en Terre le 5 décembre 2015 que vous pouvez aller voir en faisant "sortie 2015") .

Nous sommes maintenant en train d'examiner une autre curiosité :

Nous sommes maintenant en train d'examiner une autre curiosité :

gravée sur cette dalle qui a été déplacée à l'horizontale...

gravée sur cette dalle qui a été déplacée à l'horizontale...

... il y a  cette curieuse figure dont on ne connaît ni l'âge ni la signification.

... il y a cette curieuse figure dont on ne connaît ni l'âge ni la signification.

Je donne quelques explications également sur la disposition des différents blocs de granite...

Je donne quelques explications également sur la disposition des différents blocs de granite...

Plus loin voici les "Rochers de Beaumanoir".

Plus loin voici les "Rochers de Beaumanoir".

Ici les cassures (ou diaclases) verticales sont parallèles et très rapprochées... avec en plus une importante cassure horizontale...

Ici les cassures (ou diaclases) verticales sont parallèles et très rapprochées... avec en plus une importante cassure horizontale...

... cela fait que (par chance) la roche n'a pu être exploitée... alors qu'il y a des carrières anciennes à proximité.

... cela fait que (par chance) la roche n'a pu être exploitée... alors qu'il y a des carrières anciennes à proximité.

Nous voici maintenant sur le sommet de ces "Rochers de Beaumanoir... d'où l'on a une belle vue sur les alentours.

Nous voici maintenant sur le sommet de ces "Rochers de Beaumanoir... d'où l'on a une belle vue sur les alentours.

J'explique ici (documents à l'appui...voir plus loin) que nous sommes dans une zone très anciennement habitée... des fouilles ont permis d'y trouver des pointes de silex et des haches polies en métadolérite de Plussulien qui indiquent que, dès la préhistoire, nos ancêtres appréciaient déjà le coin...

J'explique ici (documents à l'appui...voir plus loin) que nous sommes dans une zone très anciennement habitée... des fouilles ont permis d'y trouver des pointes de silex et des haches polies en métadolérite de Plussulien qui indiquent que, dès la préhistoire, nos ancêtres appréciaient déjà le coin...

Des fouilles nombreuses (comme le montrent ces deux images) ont en effet été pratiquées qui indiquent que sur ce plateau les habitations de l'âge du fer, de la période gallo-romaine... ont été nombreuses et protégées par des murs de défense (comme le "rempart traversier")

Des fouilles nombreuses (comme le montrent ces deux images) ont en effet été pratiquées qui indiquent que sur ce plateau les habitations de l'âge du fer, de la période gallo-romaine... ont été nombreuses et protégées par des murs de défense (comme le "rempart traversier")

Dans la chapelle, il y a quelques panneaux qui y font allusion... mais sur le terrain on ne voit plus rien et là il n'y a aucun panneau explicatif !

Dans la chapelle, il y a quelques panneaux qui y font allusion... mais sur le terrain on ne voit plus rien et là il n'y a aucun panneau explicatif !

En revenant au parking, nous subissons une seconde averse.

En revenant au parking, nous subissons une seconde averse.

Cela ne nous empêche pas d'apprécier le pique-nique... une fois le soleil revenu.

Cela ne nous empêche pas d'apprécier le pique-nique... une fois le soleil revenu.

Nous partons ensuite pour un tour complet de la pointe du Yaudet... avec un premier arrêt ici...

Nous partons ensuite pour un tour complet de la pointe du Yaudet... avec un premier arrêt ici...

... où il y avait autrefois la "Maison du Passeur"... qui est maintenant en cours de restauration...

... où il y avait autrefois la "Maison du Passeur"... qui est maintenant en cours de restauration...

... avec son "four à pain" bien visible ici. Le passeur avait sa barque en contre-bas et avait un contrat (horaires... tarifs par passager, par vélo...) avec la municipalité pour assurer le passager de l'autre côté du Léguer.

... avec son "four à pain" bien visible ici. Le passeur avait sa barque en contre-bas et avait un contrat (horaires... tarifs par passager, par vélo...) avec la municipalité pour assurer le passager de l'autre côté du Léguer.

Revenus sur le sentier principal et continuant à descendre... nous arrivons ensuite au port actuel...

Revenus sur le sentier principal et continuant à descendre... nous arrivons ensuite au port actuel...

... dont on voit ici le quai.

... dont on voit ici le quai.

On voit ici l'aspect des lieux en direction de Lannion... que l'on peut rejoindre en suivant le Léguer dont on voit ici l'aspect à marée basse.

On voit ici l'aspect des lieux en direction de Lannion... que l'on peut rejoindre en suivant le Léguer dont on voit ici l'aspect à marée basse.

En remontant nous longeons d'anciens remparts (consolidés à leur base)...

En remontant nous longeons d'anciens remparts (consolidés à leur base)...

L'endroit était en effet accessible par voie maritime et donc protégé dès la fin de l'âge du fer (que l'on appelle la Tène).

L'endroit était en effet accessible par voie maritime et donc protégé dès la fin de l'âge du fer (que l'on appelle la Tène).

Nous sommes maintenant au niveau du "Poste de Douane" (dont on voit le toit à l'arrière du groupe).

Nous sommes maintenant au niveau du "Poste de Douane" (dont on voit le toit à l'arrière du groupe).

Ensuite il y a les restes d'une "Porte Marine" (décrite à gauche sur ce document) et que nous avons examinée au passage...

Ensuite il y a les restes d'une "Porte Marine" (décrite à gauche sur ce document) et que nous avons examinée au passage...

... avant d'arriver à cet ancien "Corps de Garde"... où pluie et vent nous obligent à nous abriter quelques instants.

... avant d'arriver à cet ancien "Corps de Garde"... où pluie et vent nous obligent à nous abriter quelques instants.

Plus loin c'est la "Roche Branlante"...

Plus loin c'est la "Roche Branlante"...

... dont j'explique la formation en m'aidant d'une petite brochure publiée par le Conseil Général (voir plus loin).

... dont j'explique la formation en m'aidant d'une petite brochure publiée par le Conseil Général (voir plus loin).

Ici c'est la "Fontaine ancienne" vénérée en breton sous le nom de "Feunten kozh" et objet de pèlerinages.

Ici c'est la "Fontaine ancienne" vénérée en breton sous le nom de "Feunten kozh" et objet de pèlerinages.

Un lavoir lui était associé... maintenant mal entretenu vu qu'il ne sert plus !

Un lavoir lui était associé... maintenant mal entretenu vu qu'il ne sert plus !

Alain COSSON, notre spécialiste papillons, vient de faire une découverte...

Alain COSSON, notre spécialiste papillons, vient de faire une découverte...

... il s'agit d'une "chenille arpenteuse".

... il s'agit d'une "chenille arpenteuse".

D'autres découvertes ont également été faites comme ce diptère de la famille des Syrphidés...

D'autres découvertes ont également été faites comme ce diptère de la famille des Syrphidés...

... ou encore cet orvet (voyez qu'il n'a pas que des cailloux à examiner au Yaudet !).

... ou encore cet orvet (voyez qu'il n'a pas que des cailloux à examiner au Yaudet !).

Maintenant nous sommes au-dessus de la "Plage de la Vierge"...

Maintenant nous sommes au-dessus de la "Plage de la Vierge"...

... d'où l'on voit bien les restes du "Mur des Pêcheries" qui barre cette petite vallée secondaire dont on voit ici (à gauche du mur) l'endroit nommé l'Anse de la Vierge).

... d'où l'on voit bien les restes du "Mur des Pêcheries" qui barre cette petite vallée secondaire dont on voit ici (à gauche du mur) l'endroit nommé l'Anse de la Vierge).

Nous y descendons...

Nous y descendons...

... et là j'explique (toujours document à l'appui) qu'ici le 30 mars 1938 il y a eu une "pêche miraculeuse" : 8 à 10 tonnes de sardines (poursuivies parait-il par des marsouins) étant venues s'échouer dans "l'Anse de la Vierge".

... et là j'explique (toujours document à l'appui) qu'ici le 30 mars 1938 il y a eu une "pêche miraculeuse" : 8 à 10 tonnes de sardines (poursuivies parait-il par des marsouins) étant venues s'échouer dans "l'Anse de la Vierge".

Cette photo pour montrer que les diaclases verticales observées au "Rochers de Beaumanoir" se retrouvent ici aussi.

Cette photo pour montrer que les diaclases verticales observées au "Rochers de Beaumanoir" se retrouvent ici aussi.

Sur les rochers, il y a aussi beaucoup à observer.

Sur les rochers, il y a aussi beaucoup à observer.

Ici ce sont Jean-Paul et Annie BARDOUL qui donnent des explications...

Ici ce sont Jean-Paul et Annie BARDOUL qui donnent des explications...

... avant que le groupe se remette en marche...

... avant que le groupe se remette en marche...

... en direction du Pont Roux.

... en direction du Pont Roux.

Ensuite, il faut remonter...

Ensuite, il faut remonter...

... la rue bordée par les anciennes "maisons des pêcheurs"... et dont la pente (nous indique le panneau sur la droite) est de 15% !

... la rue bordée par les anciennes "maisons des pêcheurs"... et dont la pente (nous indique le panneau sur la droite) est de 15% !

Heureusement nous y faisons un arrêt...

Heureusement nous y faisons un arrêt...

... pour observer cette "Fontaine du Rosaire" du nom de la confrérie crée au début du XVIIIème siècle nous dit notre document (voir plus loin).

... pour observer cette "Fontaine du Rosaire" du nom de la confrérie crée au début du XVIIIème siècle nous dit notre document (voir plus loin).

Arrivés en haut de la "rue des Pêcheurs", il nous reste encore deux choses à voir dont cette croix...

Arrivés en haut de la "rue des Pêcheurs", il nous reste encore deux choses à voir dont cette croix...

... dont le socle indique l'âge : on y lit 1732.

... dont le socle indique l'âge : on y lit 1732.

Cette croix était (est peut-être toujours) un but à atteindre pour les processions parties de la chapelle en contre-bas.

Cette croix était (est peut-être toujours) un but à atteindre pour les processions parties de la chapelle en contre-bas.

Plus loin (beaucoup plus loin même ont pensé certains !) il y a ce moulin...

Plus loin (beaucoup plus loin même ont pensé certains !) il y a ce moulin...

... restauré par une association locale... avec (heureusement) des bancs pour s'asseoir !

... restauré par une association locale... avec (heureusement) des bancs pour s'asseoir !

Voyez devant ce monument qui marquait le terme de notre rando au Yaudet...

Voyez devant ce monument qui marquait le terme de notre rando au Yaudet...

... les figures réjouies des participants !

... les figures réjouies des participants !

Une dernière petite averse a incité certains à s'abriter sous le porche de ce four à pain installé non loin du moulin... avant de redescendre vers les voitures.

Une dernière petite averse a incité certains à s'abriter sous le porche de ce four à pain installé non loin du moulin... avant de redescendre vers les voitures.

Je vous ai parlé des documents utilisés : en  voici deux édités par le Conseil Général (le site étant pour l'essentiel propriété du département).

Je vous ai parlé des documents utilisés : en voici deux édités par le Conseil Général (le site étant pour l'essentiel propriété du département).

Voici deux livres que j'ai découvert plus récemment...

Voici deux livres que j'ai découvert plus récemment...

... et enfin ce tirage que m'a fourni André LE BARON responsable de l'association locale du Yaudet.

... et enfin ce tirage que m'a fourni André LE BARON responsable de l'association locale du Yaudet.

Nous avons fini par un petit tour jusqu'à la pointe du Dourven.

Nous avons fini par un petit tour jusqu'à la pointe du Dourven.

En 2001 nous y étions allés à pied à partir du Pont Roux...

En 2001 nous y étions allés à pied à partir du Pont Roux...

... mais cette année, c'est en voiture que nous hommes arrivés à cette seconde propriété du département... le département qui par souci d'économies vient de fermer cette maison (à droite) où il y avait les années passées des expositions.

... mais cette année, c'est en voiture que nous hommes arrivés à cette seconde propriété du département... le département qui par souci d'économies vient de fermer cette maison (à droite) où il y avait les années passées des expositions.

Il en reste ces sculptures particulières...

Il en reste ces sculptures particulières...

... et surtout de superbes points de vue...

... et surtout de superbes points de vue...

... lorsque l'on atteint la hauteur...

... lorsque l'on atteint la hauteur...

... où a été construit cet ancien "Corps de Garde" un peu plus complexe (avec sa tourelle) que celui du Yaudet.

... où a été construit cet ancien "Corps de Garde" un peu plus complexe (avec sa tourelle) que celui du Yaudet.

De ce "Corps de Garde" nous descendons...

De ce "Corps de Garde" nous descendons...

... vers la pointe extrême...

... vers la pointe extrême...

... d'où la vue s'étend fort loin sur la baie de Lannion.

... d'où la vue s'étend fort loin sur la baie de Lannion.

En revenant par le bord de mer à l'Ouest on se trouve en  bordure du massif granitique du Yaudet... les formations géologiques que l'on devine à l'horizon sur la droite (région de Notigou) n'en font déjà plus partie.

En revenant par le bord de mer à l'Ouest on se trouve en bordure du massif granitique du Yaudet... les formations géologiques que l'on devine à l'horizon sur la droite (région de Notigou) n'en font déjà plus partie.

C'est ici (autour de ces tables de camping) que se termine notre sortie.

C'est ici (autour de ces tables de camping) que se termine notre sortie.

Partager cet article

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2016
commenter cet article

commentaires