Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 16:31

Le lundi 22 août 2016 (comme elle l'avait fait le 17 août 2015), Florence GOULLEY nous a fait découvrir les plantes sauvages comestibles de la pointe du Roselier. Cet article rend compte des deux sorties.

La première sortie en 2015

Le lundi 17 août 2015 à 10 heures du matin, la pointe du Roselier était très animée : plus de 60 personnes participaient à la sortie "plantes sauvages comestibles" avec Florence GOULLEY. Le temps était superbe et en deux heures environ les participants ont découvert des dizaines de plantes fort intéressantes à connaître.
Florence accueille ici les nombreux participants.

Florence accueille ici les nombreux participants.

Sur un espace réduit c'est incroyable ce qu'elle nous va nous faire découvrir !

Sur un espace réduit c'est incroyable ce qu'elle nous va nous faire découvrir !

Voici une vue de l'ensemble du groupe.

Voici une vue de l'ensemble du groupe.

Florence présente en détail chaque plante...

Florence présente en détail chaque plante...

... en précisant pour chacune son intérêt, la façon de l'utiliser...

... en précisant pour chacune son intérêt, la façon de l'utiliser...

Voyez que beaucoup prennent des notes... et que chacun est fort attentif...

Voyez que beaucoup prennent des notes... et que chacun est fort attentif...

Sur l'ortie par exemple, Florence est intarissable (voir sortie 2016)...

Sur l'ortie par exemple, Florence est intarissable (voir sortie 2016)...

... intéressant aussi bien les jeunes, les moins jeunes, les dames, les messieurs...

... intéressant aussi bien les jeunes, les moins jeunes, les dames, les messieurs...

Elle explique aussi qu'il faut se méfier des zones cultivées à cause des traitements... des contaminations par les renards...

Elle explique aussi qu'il faut se méfier des zones cultivées à cause des traitements... des contaminations par les renards...

... et éviter de confondre certaines plantes comestibles avec des plantes toxiques qui leur ressemblent.

... et éviter de confondre certaines plantes comestibles avec des plantes toxiques qui leur ressemblent.

Ici c'est un haie qu'elle examine...

Ici c'est un haie qu'elle examine...

... et plus loin une zone bien fleurie.

... et plus loin une zone bien fleurie.

Entre terre et mer, le groupe revient vers le parking...

Entre terre et mer, le groupe revient vers le parking...

... cependant que des planeurs occupent également les lieux.

... cependant que des planeurs occupent également les lieux.

Les centres d'intérêt étant bien distincts... aucune interférence entre les deux groupes !

Les centres d'intérêt étant bien distincts... aucune interférence entre les deux groupes !

De retour au parking Florence propose des productions de son jardin...

De retour au parking Florence propose des productions de son jardin...

... des notices et autres tirages sur l'utilisation des plantes...

... des notices et autres tirages sur l'utilisation des plantes...

... à un public très demandeur...

... à un public très demandeur...

... comme vous pouvez voir.

... comme vous pouvez voir.

Une sortie donc fort appréciée de tous !

Une sortie donc fort appréciée de tous !

Pour en savoir plus :

Florence GOULLEY

HERBARIUS Le Haut du Val - 22400 PLANGUENOUAL

Tel : 06 03 43 25 28

Site à consulter : www.herbarius.net

La seconde sortie en 2016

Comme l'an dernier, le public était très nombreux (plus de 60 personnes). Comme l'an dernier aussi Florence nous a présenté en détail de nombreuses plantes. Pour ce second compte-rendu je vais insister sur les recettes qu'elle nous a donné en choisissant une dizaine de plantes parmi les plus connues.
Voyez : c'est toujours la foule autour de notre guide !

Voyez : c'est toujours la foule autour de notre guide !

C'est par l'ortie qu'elle a commencé cette année...

C'est par l'ortie qu'elle a commencé cette année...

.. la voici en gros plan...

.. la voici en gros plan...

Poussant toujours sur les lieux riches en nitrates, l'ortie a toujours accompagné l'homme qui en s'y frottant s'y est piqué...mais en même temps elle a été un légume des populations préhistoriques.

Plante vivace de 80 cm environ, sa tige est rigide et filandreuse.

Les feuilles sont ovales, dentées en scie, vert sombre en raison de leur richesse en chlorophylle.

Les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents (d'où son nom dioïque)

Toute la plante est hérissée de poils cassants qui libèrent de l'acide formique et de l'histamine

Riche en protéines complètes(surtout dans les jeunes feuilles supérieure en qualité nutritionnelles par rapport aux autres légumes du jardin,elle reste cependant la mal aimée.

En cuisine, elle s'utilise comme un épinard mais sans amertume ni acidité. On en fait des tartes, des soupes, des soufflés, des purées...

- On la retrouve dans la confection de certaines bières.

Ses applications sont nombreuses, la plus connue étant son action anti-rhumatismale.

-Anti-inflammatoire (contre les rhumatismes, les angines et les aphtes)

- le suc frais est un hémostatique puissant, utilisé déjà par Dioscoride au 1er siècle et utilisé plus tard pour les hémorragies utérines.Du suc frais sur un coton dans les narines fait cesser l'hémorragie

-Tonique, dépurative (contre les urticaires d'origine alimentaires)

- Diurétique (contre la goutte)

-Anti- diarrhéique

-Une décoction fait baisser le taux de sucre dans le sang

-En tisane pour les anémiques

- Croissance et repousse des cheveux avec une application de suc frais

- L'ortie est une anti-oxydante et neutralise les effets négatifs de l'oxygène actif responsable de l'apparition de radicaux libres qui font vieillir les cellules.

Son action anti-oxydante arrive nettement devant celle des autres légumes , avant le chou,le poivron, le haricot vert.....

Autres usages : la grande ortie contient une fibre textile dont on fait des tissus très beaux et très résistants

-La racine est tinctoriale et colore la laine en jaune

-On préconise aujourd'hui le remplacement des produits phytosanitaires par des purins d'ortie.

- L'engraissement des volailles avec de l'ortie hachée est abandonné depuis peu.

-Chez les ruminants, elle accroît la sécrétion lactée, élève le taux de crème et donne au beurre un goût agréable.

Voici maintenant le Chrysanthème des moissons...

Voici maintenant le Chrysanthème des moissons...

... vu  ici en gros plan...

... vu ici en gros plan...

Chrysanthème des moissons

Petite astéracée à fleur jaune et au feuillage découpé

Les jeunes feuilles se mangent crues ou cuites et sont couramment cultivées dans les potagers en chine, au laos…

Les fleurons garnissent les plats

Les fleurs peuvent servir d'insecticide comme celles de la pyrèthre, une cousine

Voici maintenant le Chénopode...

Voici maintenant le Chénopode...

... vu lui aussi en gros plan...

... vu lui aussi en gros plan...

LE CHENOPODE BLANC

Son nom latin (chenopodium signifie patte d'oie) fait référence à la forme de ses feuilles.

C'est l'adventice la plus fréquente de nos potagers et la plus consommée dans le reste du monde.

Reconnaissable à ses feuilles gris vert au dessus et gris blanc au dessous avec des microbilles que l'on sent bien entre le pouce et l'index.

Les feuilles crues ont une saveur entre l'épinard et le haricot vert cru

Avec les jeunes feuilles on peut faire des beignets

Cuite, la feuille libère des oxalates qui peuvent provoquer arthrose ou calculs ; il est donc préférable de jeter l'eau de cuisson.

Ce sont des ronces que Florence nous montre à présent.

Ce sont des ronces que Florence nous montre à présent.

Rubus fruticosus - La ronce - Famille des ROSACÉES

Liane vivace aux tiges longues, souples et ligneuses formant des haies infranchissables

Terrain préféré : Plutôt frais. Ses racines sur le chemin des douaniers se plaisent à l'ombre des autres arbustes.

En cuisine : Le fruit est utilisé en gelée, confiture. Il aromatise le vinaigre en lui donnant une belle couleur. Autrefois il servait à colorer le vin

Comme plante médicinale : La feuille de ronce éclaircit la gorge. En gemmothérapie, le bourgeon est indiqué pour l'arthrose du genou et en association avec le bourgeon de myrtille il est indique pour combattre l'ostéoporose

Comme plante tinctoriale : Les jeunes pousses colorent la laine en « petit teint » qui résiste mal au lavage. Les coloris vont du brun au gris bleu solide sur les fibres cellulosiques.

Les renards sont très friands des mûres qui constituent leur principal apport alimentaire à la fin de l'été

Cette haie est formée principalement de lierres et de prunelliers...

Cette haie est formée principalement de lierres et de prunelliers...

LE PRUNELLIER

Connu sous le nom d'épine noire (Prunus spinosa), cet arbuste forme les haies infranchissables du chemin des douaniers. Sa résistance aux embruns lui vaut une place de choix dans les espèces présentes et il présente souvent cette forme en drapeau caractéristique des plantes qui luttent contre les brûlures du sel.

Son bois brun rouge est utilisé en marqueterie ou pour la fabrication des clubs de golf.

Son écorce teint la laine en brun rouge ou en noir selon le mordançage.

On utilise la feuille pour fabriquer la liqueur d'épine.

L'infusion de fleur est calmante et parfume des desserts

Les prunelles noir bleutées (les bloches) sont astringentes et deviennent sucrées après les premiers jours de gel ;

On les utilise dans l'eau de vie, du vinaigre ou de l'eau salée. Un mois plus tard elles sont utilisées en condiment.

Cuites, les prunelles donnent des compotes ou des confitures.

Voici l'Achillée millefeuilles...

Voici l'Achillée millefeuilles...

... vue ici en gros plan...

... vue ici en gros plan...

L'achillée millefeuille

Cette petite vivace commune de notre secteur possède des feuilles très découpées et des fleurs blanches disposées en corymbe de juin à octobre.

Grâce à ses tiges souterraines, elle colonise rapidement autour d'elle et forme des taches importantes de végétation.

On la trouve en plein soleil et résiste très bien à la sécheresse.

COMESTIBLE ?

Ses jeunes feuilles tendres sont un peu amères avec un parfum proche de la camomille.

On peut les manger crues en accompagnement de tomate, concombre ou autre salade

Ou cuites dans une soupe, une omelette ou en accompagnement d'un poisson.

A consommer avec modération du fait de la présence de thuyone

MÉDICINALE ?

Les feuilles fraîches en cataplasme sur les plaies diminuent les saignements d'où son nom populaire d'herbe au charpentier ou herbe aux coupures. Achille l'aurait utilisée. Chez la femme en tisane, c'est un antispasmodique (contre les règles douloureuses) et atténue les pertes blanches

En remontant un peu sur le plateau...

En remontant un peu sur le plateau...

... nous découvrons le Fenouil...

... nous découvrons le Fenouil...

Le Fenouil (Foeniculum vulgare) - famille des Apiacées

C'est une belle plante à feuillage très découpé et aérien que l'on voit sur toute la côte et qui peut atteindre 2 mètres de haut. Elle pousse dans les terrains secs et en plein soleil.

C'est une plante vivace disparaissant en hiver

La feuille peut accompagner le poisson

la graine utilisée encore verte est un excellent condiment l'été à saveur anisée en accompagnement des salades.On peut en faire un pastis maison avec l'anis et la badiane.

Elle a de plus une action anti-flatulence

Il y a plusieurs sortes de Plantains :

Il y a plusieurs sortes de Plantains :

le Plantain major...

le Plantain major...

... le Plantain lancéolé...

... le Plantain lancéolé...

... et enfin celui-ci le Plantain corne de cerf...

... et enfin celui-ci le Plantain corne de cerf...

Les plantains sont tous comestibles.

Les feuilles jeunes se mangent crues, en salade. Plus agées, on les mange cuites ou en pesto.

Le plantain lancéolé possède des feuilles en fuseau. Les jeunes feuilles se mangent crues en salade ou cuites dans une soupe.Les très jeunes feuilles ont une saveur de haricot vert cru

Le plantain major ou grand plantain possède des feuilles larges et s'il est comestible, on l'utilise plus contre les piqûres d'insectes ou orties.

En cataplasme, les feuilles accélèrent la cicatrisation des plaies.

Le plantain corne de cerf est lui plus fréquent sur le littoral .Il fait une rosette de feuilles fines formant une couronne encore verte sur les chemins d'été. Sa saveur est légèrement salée et s’accommode en salade.Il était cultivé autrefois dans les potagers.

Il a été question aussi bien sûr des ajoncs et des genêts...

Il a été question aussi bien sûr des ajoncs et des genêts...

Genêt à balai et ajonc

Arbrisseaux à fleur jaune bien connu des landes à ajoncs et bruyeres qui signent le paysage breton.

Quand on laisse un terrain sec en friche, rapidement s'installe l'ajonc et le genêt. Ce sont des plantes pionnières qui vont enrichir le sol en nitrates grâce à leurs racines riches en bactéries capables de capter l'azote de l'air.

Sous le couvert de ces arbustes commencent à pousser des petits d'arbres comme le chêne, le houx, le sureau et le hêtre.

Sans conditions extérieures difficiles, on assiste en une quarantaine d'année à l'installation d'un forêt, stade ultime et stable de nos contrées.
Mais le long du chemin des douaniers, les vents forts chargés d'embruns salés brûlent toute la végétation qui dépasse la hauteur d'un arbuste. Ce qui fait que dans ces zones on ne peut arriver au stade ultime. Si on revient dans 40 ans l'ajonc, le genêt, le prunellier seront toujours présents et n'évolueront pas vers la forêt du fait des conditions climatiques extremes.

Le genêt

C'est aussi une plante médicinale cardiotonique à faible dose. A haute dose elle donne des palpitations.

L'ajonc

Sa fleur embaume la noix de coco au printemps.

En fleur de Bach, elle convient aux personnes desespérées en leur redonnant goût à la vie.

Les boutons floraux de l'ajonc et du genêt sont conservés dans du vinaigre et utilisés comme des câpres. A haute dose ces plantes peuvent provoquer des troubles nerveux.

Ajonc et genêt sont des plantes tinctoriales qui colorent la laine du vert pâle au jaune selon le mordançage.

Nous avons examiné quantité d'autres plantes comme ce Goji...

Nous avons examiné quantité d'autres plantes comme ce Goji...

Au bout de deux heures, le groupe revient vers les voitures...

Au bout de deux heures, le groupe revient vers les voitures...

... et je prend cette dernière photo de Florence toujours aussi souriante et dynamique.

... et je prend cette dernière photo de Florence toujours aussi souriante et dynamique.

Partager cet article

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2016
commenter cet article

commentaires