Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 22:23

Le samedi 20 juin 2015 sera une journée mémorable pour la centaine de participants à la visite du barrage et de la vallée asséchée de Guerlédan.

Je remercie pour leurs photos Eliane GUIHOT, Michel LALOI, Guillaume LESAGE et Louis LE NORMAND (ainsi que Anick LE BLEVENNEC).
A 10 heures Alexis LE PRIELLEC nous accueillait sur la parking n°6 proche de l'Anse de Guerlédan...

A 10 heures Alexis LE PRIELLEC nous accueillait sur la parking n°6 proche de l'Anse de Guerlédan...

... remettant à chacun des 91 participants un gilet permettant de se reconnaître.

... remettant à chacun des 91 participants un gilet permettant de se reconnaître.

A partir du parking, on voit ici la troupe descendre vers le lac...

A partir du parking, on voit ici la troupe descendre vers le lac...

... où nous arrivons maintenant.

... où nous arrivons maintenant.

C'est vers la barrage que nous allons d'abord nous diriger par le sentier qui se trouve à gauche de cette photo.

C'est vers la barrage que nous allons d'abord nous diriger par le sentier qui se trouve à gauche de cette photo.

Voilà : nous y sommes...

Voilà : nous y sommes...

... de ce point, nous dominons le barrage...

... de ce point, nous dominons le barrage...

... dont Alexis nous explique en détail l'historique, les caractéristiques...

... dont Alexis nous explique en détail l'historique, les caractéristiques...

... cependant que j'explique un peu la géologie locale.

... cependant que j'explique un peu la géologie locale.

Construit entre 1923 et 1930 sur les grès armoricains dont on devine les couches à l'arrière plan, le barrage mesure 45 m. de haut, 206 m. de long et est à cheval sur les Côtes d'Armor de ce côté ci et le Morbihan.

Construit entre 1923 et 1930 sur les grès armoricains dont on devine les couches à l'arrière plan, le barrage mesure 45 m. de haut, 206 m. de long et est à cheval sur les Côtes d'Armor de ce côté ci et le Morbihan.

C'est un barrage-poids nous explique Alexis... qui retient 51 millions de mètres cube d'eau (aidé un peu par l'avancé du grès que l'on voit à droite nous dit notre guide).

C'est un barrage-poids nous explique Alexis... qui retient 51 millions de mètres cube d'eau (aidé un peu par l'avancé du grès que l'on voit à droite nous dit notre guide).

Il produit 15 MW par heure et fonctionne principalement lors des "pics de consommation". Par contre il n'a pas été construit de passage pour les bateaux comme prévu à l'origine.

Il produit 15 MW par heure et fonctionne principalement lors des "pics de consommation". Par contre il n'a pas été construit de passage pour les bateaux comme prévu à l'origine.

Voici la vue que l'on a en revenant vers l'anse de Guerlédan (à droite de la photo) : la vallée forme un coude bien marqué et au fond vers la droite on aperçoit l'anse de Landroanec...

Voici la vue que l'on a en revenant vers l'anse de Guerlédan (à droite de la photo) : la vallée forme un coude bien marqué et au fond vers la droite on aperçoit l'anse de Landroanec...

... vers laquelle nous nous dirigeons maintenant...

... vers laquelle nous nous dirigeons maintenant...

C'est dans cette anse que fut coulé pendant la dernière guerre cet ancien petit langoustier appelé le Gwen Ha Du.

C'est dans cette anse que fut coulé pendant la dernière guerre cet ancien petit langoustier appelé le Gwen Ha Du.

Construit en Vendée à St-Gilles Croix de Vie, il s'appelait à l'origine le Sans Gênes.

Construit en Vendée à St-Gilles Croix de Vie, il s'appelait à l'origine le Sans Gênes.

Nous arrivons ici à l'endroit où git le bateau... et allons continuer sur l'autre versant (où l'on voit des promeneurs).

Nous arrivons ici à l'endroit où git le bateau... et allons continuer sur l'autre versant (où l'on voit des promeneurs).

Nous voici de l'autre côté du vallon.

Nous voici de l'autre côté du vallon.

Nous surplombons toujours le langoustier...

Nous surplombons toujours le langoustier...

... cependant qu'au dessus nous pouvons voir ces bancs de grès armoricain déformés et fracturés.

... cependant qu'au dessus nous pouvons voir ces bancs de grès armoricain déformés et fracturés.

Un peu plus loin voici le groupe se dirigeant vers la première écluse... avec à l'artère plan l'anse de Guerlédan d'où nous sommes partis.

Un peu plus loin voici le groupe se dirigeant vers la première écluse... avec à l'artère plan l'anse de Guerlédan d'où nous sommes partis.

La tête du groupe vient de passer devant cette première écluse...

La tête du groupe vient de passer devant cette première écluse...

... cependant que le gros de la troupe est toujours en arrêt plus haut sur le sentier...

... cependant que le gros de la troupe est toujours en arrêt plus haut sur le sentier...

... examinant la végétation qui prend rapidement possession des lieux.

... examinant la végétation qui prend rapidement possession des lieux.

En bas aussi on voit ici de jeunes pousses de saules se développer sur ces sédiments...

En bas aussi on voit ici de jeunes pousses de saules se développer sur ces sédiments...

... nous explique Pierre DANET qui comme botaniste connaît bien les lieux.

... nous explique Pierre DANET qui comme botaniste connaît bien les lieux.

Nous revenons maintenant vers le point de départ en empruntant cet ancien chemin de halage.

Nous revenons maintenant vers le point de départ en empruntant cet ancien chemin de halage.

Nous avons repris les voitures pour arriver à Beaurivage où nous pique-niquons...

Nous avons repris les voitures pour arriver à Beaurivage où nous pique-niquons...

... avant d'attendre ici devant l'Office de Tourisme que les chauffeurs (qui ont amené quelques voitures à Trégnanton) soient de retour.

... avant d'attendre ici devant l'Office de Tourisme que les chauffeurs (qui ont amené quelques voitures à Trégnanton) soient de retour.

Nous entamons maintenant notre second circuit... et, comme vous voyez, c'est la botanique qui reprend le dessus...

Nous entamons maintenant notre second circuit... et, comme vous voyez, c'est la botanique qui reprend le dessus...

... et Pierre DANET (avec l'aide d'Alexis) nous explique en détail tout ce qu'il y a à voir dans le coin...

... et Pierre DANET (avec l'aide d'Alexis) nous explique en détail tout ce qu'il y a à voir dans le coin...

... avant de nous conduire vers un site...

... avant de nous conduire vers un site...

... où il a repéré cette plante rare...

... où il a repéré cette plante rare...

... qui a nom Coleanthus subtilis... et n'est présente qu'en 3 ou 4 points dans le Massif Armoricain.

... qui a nom Coleanthus subtilis... et n'est présente qu'en 3 ou 4 points dans le Massif Armoricain.

Après ces arrêts bota, c'est parti pour le second trajet...

Après ces arrêts bota, c'est parti pour le second trajet...

... qui va nous faire voir encore d'autres embarcations abandonnées.

... qui va nous faire voir encore d'autres embarcations abandonnées.

On voit ici Alexis LE PRIELLEC reprendre la parole...

On voit ici Alexis LE PRIELLEC reprendre la parole...

... pour nous expliquer ce que nous allons voir en continuant de longer le canal.

... pour nous expliquer ce que nous allons voir en continuant de longer le canal.

Tout le long du canal, on peut voir des bornes kilométriques...ici elles ont été noyées à partir de 1930.

Tout le long du canal, on peut voir des bornes kilométriques...ici elles ont été noyées à partir de 1930.

Ces "fentes de dessication" sont un élément permanent du paysage...

Ces "fentes de dessication" sont un élément permanent du paysage...

... elles indiquent que les sédiments sont argileux : l'argile en effet en perdant de l'eau diminue aussi de volume et se rétracte.

... elles indiquent que les sédiments sont argileux : l'argile en effet en perdant de l'eau diminue aussi de volume et se rétracte.

Voici des restes d'habitation...

Voici des restes d'habitation...

... nous approchons en effet de plusieurs maisons en ruine...

... nous approchons en effet de plusieurs maisons en ruine...

... construites autrefois à proximité...

... construites autrefois à proximité...

... de cette écluse dite du Pouldu...

... de cette écluse dite du Pouldu...

... et qui est reconnaissable à sa chute d'eau.

... et qui est reconnaissable à sa chute d'eau.

Ce qui est remarquable c'est l'état de conservation des arbres...

Ce qui est remarquable c'est l'état de conservation des arbres...

... autour des anciennes maisons.

... autour des anciennes maisons.

La fatigue commence manifestement à se faire sentir !...

La fatigue commence manifestement à se faire sentir !...

... mais pas pour tout le monde : les jeunes restent actifs ! (mes excuses pour la photo que j'ai oublié de redresser...)

... mais pas pour tout le monde : les jeunes restent actifs ! (mes excuses pour la photo que j'ai oublié de redresser...)

Notre guide aussi continue inlassablement ses explications.

Notre guide aussi continue inlassablement ses explications.

Ici on devine (en haut à droite) les restes d'une ancienne ferme.

Ici on devine (en haut à droite) les restes d'une ancienne ferme.

Les anciens sédiments laissent bien voir ici...

Les anciens sédiments laissent bien voir ici...

le détail de leur composition.

le détail de leur composition.

Notre guide nous explique que nous allons entrer maintenant...

Notre guide nous explique que nous allons entrer maintenant...

... dans une zone où il y avait autrefois des carrières d'ardoises.

... dans une zone où il y avait autrefois des carrières d'ardoises.

Ici des murets retiennent les débris de ces exploitations.

Ici des murets retiennent les débris de ces exploitations.

Voici ce qui reste des habitations des ardoisiers.

Voici ce qui reste des habitations des ardoisiers.

On voit ici la groupe quitter les bords du canal pour s'engager dans une petite vallée sur la droite de la photo.

On voit ici la groupe quitter les bords du canal pour s'engager dans une petite vallée sur la droite de la photo.

Un peu plus loin nous traversons cette petite vallée...

Un peu plus loin nous traversons cette petite vallée...

... pour atteindre cet arrêt (à l'arrière plan)...

... pour atteindre cet arrêt (à l'arrière plan)...

... où se voit une cavité...

... où se voit une cavité...

... qui était l'entrée d'une ardoisière...

... qui était l'entrée d'une ardoisière...

... à proximité de laquelle il y avait ce bâtiment qui abrite...

... à proximité de laquelle il y avait ce bâtiment qui abrite...

... d'anciennes pompes pour assurer l'exhaure des eaux qui envahissaient les galeries des ardoisières.

... d'anciennes pompes pour assurer l'exhaure des eaux qui envahissaient les galeries des ardoisières.

Voyez que ces restes sont admirablement conservés...

Voyez que ces restes sont admirablement conservés...

... pour le plus grand plaisir des photographes.

... pour le plus grand plaisir des photographes.

Toujours à proximité de cette ancienne carrière et de ses pompes, le groupe jette un coup d'oeil sur la vallée et le canal en contrebas...

Toujours à proximité de cette ancienne carrière et de ses pompes, le groupe jette un coup d'oeil sur la vallée et le canal en contrebas...

... avant d'y revenir.

... avant d'y revenir.

Un peu plus loin une ancienne bâtisse...

Un peu plus loin une ancienne bâtisse...

... nous dévoile son intérieur...

... nous dévoile son intérieur...

... fournissant même des détails sur ses constructeurs.

... fournissant même des détails sur ses constructeurs.

La voici vue d'n haut... avec la vallée en aval.

La voici vue d'n haut... avec la vallée en aval.

Un peu plus haut voici l'entrée d'une autre ardoisière...

Un peu plus haut voici l'entrée d'une autre ardoisière...

... vue ici de près.

... vue ici de près.

A proximité on voit des restes d'exploitation...

A proximité on voit des restes d'exploitation...

... ainsi que de nombreux restes d'abris appelés "Tue-vent"...

... ainsi que de nombreux restes d'abris appelés "Tue-vent"...

... où les "fendeurs" qui travaillaient à l'air libre trouvaient une certaine protection.

... où les "fendeurs" qui travaillaient à l'air libre trouvaient une certaine protection.

Nous faisons un dernier arrêt un peu plus haut...

Nous faisons un dernier arrêt un peu plus haut...

... la famille d'Odile COLLET en profite pour se restaurer.

... la famille d'Odile COLLET en profite pour se restaurer.

Nous jetons un dernier coup d'oeil...

Nous jetons un dernier coup d'oeil...

... sur la vallée en contrebas...

... sur la vallée en contrebas...

.... avant de rejoindre les voitures sur le parking voisin.

.... avant de rejoindre les voitures sur le parking voisin.

Ce panneau indique les sites à visiter.

Ce panneau indique les sites à visiter.

Je termine par quelques curiosités comme ces écrevisses...

Je termine par quelques curiosités comme ces écrevisses...

... trouvées en plusieurs points.

... trouvées en plusieurs points.

De nombreux troncs d'arbres sciés sont parfaitement conservés.

De nombreux troncs d'arbres sciés sont parfaitement conservés.

Il y a très longtemps que ces chaises ont cessé des servir.

Il y a très longtemps que ces chaises ont cessé des servir.

Ces vedettes elles reprendront du service dès le retour de l'eau prévue pour la fin 2015 - début 2016.

Ces vedettes elles reprendront du service dès le retour de l'eau prévue pour la fin 2015 - début 2016.

En attendant l'assec fait la joie des commerçants.

En attendant l'assec fait la joie des commerçants.

Mais que pensent de tout cela les oiseaux amateurs de faune aquatique ?

Mais que pensent de tout cela les oiseaux amateurs de faune aquatique ?

En 1975 puis en 1985 nous avons visité le barrage vide comme aujourd'hui. Depuis, notre association a effectué de nombreuses sorties dans la région de Mur de Bretagne et Guerlédan. En 2001 par exemple nous avons visité la centrale électrique. Je mets ci-dessous quelques photos de ces anciennes sorties qui ne figurent pas sur le blog.

Sur le blog par contre vous pouvez aller voir des sorties qui vous donneront des précisions sur la géologie du coin - en particulier :

- une sortie en 2010 intitulée "Géologie et paysages de la région de Mur de Bretagne et de la vallée de Poulancre" que vous pouvez voir en faisant "sorties 2010" et en descendant jusqu'au troisième article.

- une sortie du groupe "Patrimoine Géologique 22" : la sortie n°45 du 2 avril 2011 que vous pouvez voir en faisant "Géologie" puis en allant sur "3" et en descendant un peu.

Voici quelques photos de notre visite de Guerlédan lors de "l'assec de 1975"'. Il y a donc 40 ans !

C'est par le Morbihan que nous avons choisi d'arriver...

C'est par le Morbihan que nous avons choisi d'arriver...

... et voici la vue que nous avions en atteignant les bords du lac.

... et voici la vue que nous avions en atteignant les bords du lac.

Ce sont les poissons morts qui nous ont le plus impressionnés...

Ce sont les poissons morts qui nous ont le plus impressionnés...

... comme le montre bien cette photo.

... comme le montre bien cette photo.

En 1985, il y a donc 30 ans, nous sommes revenus voir Guerlédan asséché.

La photo est prise depuis la carrière de Trévéjean d'où on avait une superbe vue d'ensemble...

La photo est prise depuis la carrière de Trévéjean d'où on avait une superbe vue d'ensemble...

... de là nous sommes descendus pour voir le barrage de plus près.

... de là nous sommes descendus pour voir le barrage de plus près.

Voici le Gwenn Ha Du qui a un peu vieilli mais sans changer de place.

Voici le Gwenn Ha Du qui a un peu vieilli mais sans changer de place.

Les bancs de grès armoricains que l'on devine au premier plan, nous les avons vus samedi dernier pratiquement à l'identique.

Les bancs de grès armoricains que l'on devine au premier plan, nous les avons vus samedi dernier pratiquement à l'identique.

Voici pour terminer des photos de notre visite en 2001 au barrage et à la centrale électrique.

On voit bien sur cette photo les 4 conduites qui alimentent la centrale à partir du lac.

On voit bien sur cette photo les 4 conduites qui alimentent la centrale à partir du lac.

Du sommet (assez étroit) du barrage...

Du sommet (assez étroit) du barrage...

...nous descendons vers l'usine en longeant les 4 conduites dont je viens de parler.

...nous descendons vers l'usine en longeant les 4 conduites dont je viens de parler.

Nous voici arrivés au niveau de la centrale et les conduites se voient toujours sur la gauche.

Nous voici arrivés au niveau de la centrale et les conduites se voient toujours sur la gauche.

Nous nous dirigeons maintenant...

Nous nous dirigeons maintenant...

... vers l'intérieur de la centrale hydroélectrique.

... vers l'intérieur de la centrale hydroélectrique.

Notre guide qui s'appelait Anaïck MILON nous explique le fonctionnement...

Notre guide qui s'appelait Anaïck MILON nous explique le fonctionnement...

... des différentes machines que l'on voit ici.

... des différentes machines que l'on voit ici.

Partager cet article

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article

commentaires