Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos de sorties de l'association VIVARMOR NATURE
  • : Découvrir la nature en Bretagne avec l'association Vivarmor Nature (10 boulevard Sévigné - 22000 SAINT-BRIEUC)
  • Contact

Profil

  • GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature)
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite.
 Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature
  • J'aime faire un maximum de photos et les faire voir ensuite. Depuis plus de 30 ans, j'ai fondé une association de protection de la nature : Vivarmor Nature

Texte Libre

Recherche

31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 16:24

C'est par beau temps et avec un guide très compétent que nous avons découvert, le samedi 30 mai 2015, d'abord les oiseaux du Cap Fréhel et ensuite de nombreuses orchidées (ainsi bien sûr que de multiples autres plantes...) sur les landes de Fréhel d'abord puis aux Sables d'Or et enfin au-dessus de Rozarmor à Erquy pour terminer.

Une journée bien remplie assurément pour la bonne vingtaine d'adhérents de Vivarmor présents !

Je remercie Guillaume LESAGE, Michel LALOI et Louis LE NORMAND qui m'ont envoyé leurs photos que je joins aux miennes.
Je vous invite aussi à aller voir sur le blog le compte-rendu d'une première sortie que nous avons faite en 2010 (faire "sorties 2010"). Vous y trouverez des photos en gros plan de tous les oiseaux nichant sur le Cap.
C'est le Syndicat Mixte Grand Site qui nous accueillait...

C'est le Syndicat Mixte Grand Site qui nous accueillait...

... avec cette camionnette et du matériel d'observation...

... avec cette camionnette et du matériel d'observation...

... à partir de 10h.15 sur le parking du phare.

... à partir de 10h.15 sur le parking du phare.

C'est Jérôme ROUXEL qui était notre guide.

C'est Jérôme ROUXEL qui était notre guide.

Avec lui débute un premier parcours à la découverte des oiseaux... et un premier arrêt non loin du parking...

Avec lui débute un premier parcours à la découverte des oiseaux... et un premier arrêt non loin du parking...

... avec la pointe du Jas à notre gauche...

... avec la pointe du Jas à notre gauche...

...et l'Amas du Cap juste en face.

...et l'Amas du Cap juste en face.

Jérôme nous fait ici une première présentation des oiseaux que nous allons voir...

Jérôme nous fait ici une première présentation des oiseaux que nous allons voir...

... avec pour chacun une photo...

... avec pour chacun une photo...

... quelques explications rapides...

... quelques explications rapides...

... et réponse aux premières questions.

... et réponse aux premières questions.

Ensuite le groupe se dirige...

Ensuite le groupe se dirige...

... vers l'extrémité de la pointe... là où la roche est à nu vu l'intense fréquentation...

... vers l'extrémité de la pointe... là où la roche est à nu vu l'intense fréquentation...

... et là aussi où la nouvelle mode d'empilement des blocs fait fureur !

... et là aussi où la nouvelle mode d'empilement des blocs fait fureur !

Nous, ce sont bien sûr les oiseaux qui nous intéressent...

Nous, ce sont bien sûr les oiseaux qui nous intéressent...

... mais aussi les superbes paysages...

... mais aussi les superbes paysages...

... qui s'étalent, bien ensoleillés, sous nos yeux.

... qui s'étalent, bien ensoleillés, sous nos yeux.

On voit ici le groupe près de l'ancienne Corne de brume.

On voit ici le groupe près de l'ancienne Corne de brume.

De là, on voit d'abord tous les oiseaux qui volent en longeant la côte...

De là, on voit d'abord tous les oiseaux qui volent en longeant la côte...

... mais on aperçoit aussi les îlots où ils nichent...

... mais on aperçoit aussi les îlots où ils nichent...

... et dont nous allons nous approcher de plus en plus.

... et dont nous allons nous approcher de plus en plus.

Les voici avec la pointe du Fort La Latte à l'horizon.

Les voici avec la pointe du Fort La Latte à l'horizon.

Notre guide nous explique ici comment le Syndicat des Caps procède pour suivre chaque nid et chaque couvée.

Notre guide nous explique ici comment le Syndicat des Caps procède pour suivre chaque nid et chaque couvée.

Continuant notre progression, nous approchons de l'ancien bâtiment de la Fauconnière...

Continuant notre progression, nous approchons de l'ancien bâtiment de la Fauconnière...

... avec sur ses murs de nombreux lézards !

... avec sur ses murs de nombreux lézards !

En face des bâtiments de la Fauconnière, voici les îlots où nichent beaucoup d'oiseaux.

En face des bâtiments de la Fauconnière, voici les îlots où nichent beaucoup d'oiseaux.

Leur aspect ruiniforme est dû aux couches de grès (sensiblement horizontales) et aux multiples fractures qui les ont affectés lors de l'orogenèse hercynienne.

Leur aspect ruiniforme est dû aux couches de grès (sensiblement horizontales) et aux multiples fractures qui les ont affectés lors de l'orogenèse hercynienne.

De ce point où nous dominons bien l'ensemble...

De ce point où nous dominons bien l'ensemble...

... nous allons descendre...

... nous allons descendre...

... vers l'Est...

... vers l'Est...

... pour arriver jusqu'à ce point d'observation avancé...

... pour arriver jusqu'à ce point d'observation avancé...

... d'où nous avons un excellent coup d'oeil sur les nids. C'est ici qu'avait lieu en 2010 nos premières observations détaillées.

... d'où nous avons un excellent coup d'oeil sur les nids. C'est ici qu'avait lieu en 2010 nos premières observations détaillées.

Les photos que je vous montre maintenant ont été prises au travers l'oeil de la jumelle...

Les photos que je vous montre maintenant ont été prises au travers l'oeil de la jumelle...

... mais ne vous donnent bien sûr qu'une petite idée de tout ce qu'il y avait à voir.

... mais ne vous donnent bien sûr qu'une petite idée de tout ce qu'il y avait à voir.

Des kayaks défilent sous nos yeux...

Des kayaks défilent sous nos yeux...

... et quantité de lézards se faufilent sous nos pieds.

... et quantité de lézards se faufilent sous nos pieds.

Ceux qui avaient des appareils équipés pour cela...

Ceux qui avaient des appareils équipés pour cela...

... ont pu prendre de près...

... ont pu prendre de près...

... quelques nidifications... la couleur blanche ici est due aux déjections (répétées sur de nombreuses années) des occupants des lieux.

... quelques nidifications... la couleur blanche ici est due aux déjections (répétées sur de nombreuses années) des occupants des lieux.

Pour certains, apparemment, c'est l'heure de la sieste !

Pour certains, apparemment, c'est l'heure de la sieste !

D'autres s'occupent de leurs poussins.

D'autres s'occupent de leurs poussins.

Il y a manifestement des endroits préférés... Je m'arrête ici pour la partie ornitho... mais en vous rappelant (une fois de plus) d'aller voir pour plus d'infos notre sortie de 2010

Il y a manifestement des endroits préférés... Je m'arrête ici pour la partie ornitho... mais en vous rappelant (une fois de plus) d'aller voir pour plus d'infos notre sortie de 2010

Voici la "pause pique-nique" dans un endroit fort agréable (non loin du restaurant "La Ribote").

Voici la "pause pique-nique" dans un endroit fort agréable (non loin du restaurant "La Ribote").

C'est de là que nous allons partir pour effectuer un premier parcours bota... ici notre guide nous explique comme observer un minuscule "perroquet" à partir d'une fleur de Vesce dépouillée de sa corolle.

C'est de là que nous allons partir pour effectuer un premier parcours bota... ici notre guide nous explique comme observer un minuscule "perroquet" à partir d'une fleur de Vesce dépouillée de sa corolle.

Ce sont donc les plantes qui vont avoir la vedette à partir de maintenant.

Ce sont donc les plantes qui vont avoir la vedette à partir de maintenant.

Les arrêts sont multiples...

Les arrêts sont multiples...

... et les premières orchidées font leur apparition...

... et les premières orchidées font leur apparition...

... avec pour chacune des explications détaillées... comme pour les oiseaux en 2010, je vais mettre (si possible) à la fin de l'article une présentation en gros plan de chacune des espèces rencontrées.

... avec pour chacune des explications détaillées... comme pour les oiseaux en 2010, je vais mettre (si possible) à la fin de l'article une présentation en gros plan de chacune des espèces rencontrées.

Pour l'instant je me contente de vous montrer les participants...

Pour l'instant je me contente de vous montrer les participants...

... et le parcours suivi.

... et le parcours suivi.

Voyez que les photographes s'en donnent à coeur-joie...

Voyez que les photographes s'en donnent à coeur-joie...

... et cela tout le long du parcours.

... et cela tout le long du parcours.

Notre guide lui aussi ne chôme pas.

Notre guide lui aussi ne chôme pas.

Tiens ! Des chevreuils on dû passer par là car dans les endroits humides on voit leurs traces de pas (ici juste au bout de la main).

Tiens ! Des chevreuils on dû passer par là car dans les endroits humides on voit leurs traces de pas (ici juste au bout de la main).

Ici, nous avons quitter le sentier pour arriver dans un secteur...

Ici, nous avons quitter le sentier pour arriver dans un secteur...

... où il y a de nombreuses plantes carnivores...

... où il y a de nombreuses plantes carnivores...

... des Drosera d'abord...

... des Drosera d'abord...

... puis un peu plus loin...

... puis un peu plus loin...

... des Grassettes du Portugal (Pinguicula lusitanica) en fleur (on voit sur la photo le départ d'une hampe florale).

... des Grassettes du Portugal (Pinguicula lusitanica) en fleur (on voit sur la photo le départ d'une hampe florale).

Voici vues de près les feuilles enroulées sur les bords et dont la face supérieure très visqueuse sécrète un suc digestif pour digérer les proies.

Voici vues de près les feuilles enroulées sur les bords et dont la face supérieure très visqueuse sécrète un suc digestif pour digérer les proies.

Ces plantes à fleurs blanches (Simethis mattiazzii) sont communes dans la lande littorales me dit Jean-Paul BARDOUL...

Ces plantes à fleurs blanches (Simethis mattiazzii) sont communes dans la lande littorales me dit Jean-Paul BARDOUL...

... qui me communique aussi le nom de cette Pédiculaire (Pedicularis sylvatica) qui pousse sur les landes humides.

... qui me communique aussi le nom de cette Pédiculaire (Pedicularis sylvatica) qui pousse sur les landes humides.

Nous voici aux Sables d'Or... près de la chapelle St-Sébastien...

Nous voici aux Sables d'Or... près de la chapelle St-Sébastien...

... où protégées par une grille... se voient d'autres orchidées.

... où protégées par une grille... se voient d'autres orchidées.

Ici aussi, les discussions vont bon train.

Ici aussi, les discussions vont bon train.

Toujours aux Sables d'Or nous voici arrivés dans une ancienne carrière...

Toujours aux Sables d'Or nous voici arrivés dans une ancienne carrière...

... où (à défaut d'orchidées), nous avons vu la roche locale : de la diorite...

... où (à défaut d'orchidées), nous avons vu la roche locale : de la diorite...

... qui forme un massif allongé entre le Fort la Latte et Coëtmieux.

... qui forme un massif allongé entre le Fort la Latte et Coëtmieux.

Dans la lagune des Sables d'Or nous admirons d'abord ce superbe tapis...

Dans la lagune des Sables d'Or nous admirons d'abord ce superbe tapis...

... d'Armeries (Armeria maritima)...

... d'Armeries (Armeria maritima)...

... dont on voit ici l'inflorescence en gros plan.

... dont on voit ici l'inflorescence en gros plan.

Plus loin d'autres plantes sont examinées... ici on voit Obione, Lavande et Salicorne...

Plus loin d'autres plantes sont examinées... ici on voit Obione, Lavande et Salicorne...

... avec gros plan maintenant sur Obione et Salicorne...

... avec gros plan maintenant sur Obione et Salicorne...

Ici pas besoin de commentaire !

Ici pas besoin de commentaire !

Dernière étape : nous montons à partir de Rozarmor (que l'on voit en contrebas)...

Dernière étape : nous montons à partir de Rozarmor (que l'on voit en contrebas)...

... vers le sommet d'une ancienne carrière... (nous sommes donc revenus dans les grès de Fréhel)...

... vers le sommet d'une ancienne carrière... (nous sommes donc revenus dans les grès de Fréhel)...

De ce sommet la vue est impressionnante...

De ce sommet la vue est impressionnante...

... sur tout le secteur environnant.

... sur tout le secteur environnant.

Nous sommes au sommet d'un ancien "front de taille" d'une énorme (ancienne) carrière...

Nous sommes au sommet d'un ancien "front de taille" d'une énorme (ancienne) carrière...

... d'où la vue s'étend...depuis l'îlot St-Michel (bien visible à gauche sur cette photo)...

... d'où la vue s'étend...depuis l'îlot St-Michel (bien visible à gauche sur cette photo)...

...jusqu'au Cap Fréhel d'où nous sommes partis ce matin.

...jusqu'au Cap Fréhel d'où nous sommes partis ce matin.

Ici aussi les photographes d'orchidées sont à l'ouvrage... pour les toutes dernières photos de la sortie... il est en effet plus de 17 h. et nous n'avons vraiment pas vu le temps passer !...

Ici aussi les photographes d'orchidées sont à l'ouvrage... pour les toutes dernières photos de la sortie... il est en effet plus de 17 h. et nous n'avons vraiment pas vu le temps passer !...

Je fais ici pour les orchidées vues au cours de la sortie ce que j'ai fait en 2010 pour les oiseaux : des photos en gros plan avec commentaire :

Cette orchidée à fleurs rose pâle veinées de violet est l'Orchis maculé (Dactylorhiza maculata)...

Cette orchidée à fleurs rose pâle veinées de violet est l'Orchis maculé (Dactylorhiza maculata)...

... c'est elle qui forme de véritables tapis le long de la route qui va du Cap Fréhel à Plévenon.

... c'est elle qui forme de véritables tapis le long de la route qui va du Cap Fréhel à Plévenon.

Cette très grande orchidée pas encore fleurie est l'Orchis bouc (Himantoglossum hircinum)... la plante a effectivement une odeur peu agréable !

Cette très grande orchidée pas encore fleurie est l'Orchis bouc (Himantoglossum hircinum)... la plante a effectivement une odeur peu agréable !

Orchidée à fleurs jaunes nommée l'Homme pendu à cause de ses grands pétales portant 4 lobes imitant les bras et les jambes. Nous l'avons vue notamment dans l'enclos de la capelle des Sables d'Or. Son nom scientifique est Orthis anthropophora (Acera anthropophorum dand les anciennes flores).

Orchidée à fleurs jaunes nommée l'Homme pendu à cause de ses grands pétales portant 4 lobes imitant les bras et les jambes. Nous l'avons vue notamment dans l'enclos de la capelle des Sables d'Or. Son nom scientifique est Orthis anthropophora (Acera anthropophorum dand les anciennes flores).

Gros plan sur une fleur d'Ophrys abeille (Ophrys apifera)

Gros plan sur une fleur d'Ophrys abeille (Ophrys apifera)

Cette orchidée à fleurs roses en épis coniques est l'Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

Cette orchidée à fleurs roses en épis coniques est l'Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

Voici l'Orchis bouffon (Anacamptis morio) qui attire les bourdons...

Voici l'Orchis bouffon (Anacamptis morio) qui attire les bourdons...

... et l'Orchis mâle (Orchis mascula) avec ses feuilles tachetées.

... et l'Orchis mâle (Orchis mascula) avec ses feuilles tachetées.

Pour terminer, voici l'Orchis grenouille (Coeloglossum viride) que nous avons vue au-dessus de la carrière de la Fosse-Eyrand.

Pour terminer, voici l'Orchis grenouille (Coeloglossum viride) que nous avons vue au-dessus de la carrière de la Fosse-Eyrand.

Partager cet article

Repost 0
GUILLAUME Michel (Vivarmor Nature) - dans sorties 2015
commenter cet article

commentaires

Pierre-Louis 14/03/2017 23:43

C'est un lieu vraiment magique !

Christine Bienvenue 04/06/2015 18:17

Merci pour cette sortie virtuelle!